Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pourquoi Bové ?
de : europleft
mercredi 31 mai 2006 - 22h35 - Signaler aux modérateurs
13 commentaires

Marie Georges Buffet déclare ne pas voir pour quelle raison la candidate (ou le candidat) du PCF devrait s’effacer devant qui que ce soit.

On peut comprendre, connaissant ou devinant l’atmosphère interne du PCF, qu’elle intervienne de cette manière.

Pourtant, en effet, le NOM du candidat pour le NON au libéralisme, cela ne peut être que José Bové.

Tout autre choix est le choix délibéré de l’échec.

Mais il ne s’agit pas pour le PCF de s’effacer.

Certes ce parti a joué un rôle décisif sur le plan politique et matériel dans la victoire du NON. D’un autre côté cela reste un vieux parti, et aussi, soyons francs, un parti de vieux. Il suffit de se rendre à une "fête de l’huma" comme je l’ai fait il y a deux semaines à Marseille, pour le constater.

Le PCF est en déclin depuis cinquante ans. Si sa direction fait le choix d’une candidature de parti, qui apparaîtra déjà comme une candidature de division de la gauche anti libérale, le déclin du PCF se poursuivra et s’accélerera.

Au contraire, dans une campagne unitaire, et dans la campagne des législatives qui suivra (et qui doit également être unitaire, la PCF peut retrouver des forces.

La solution pour les communistes reste la formation d’un nouveau parti, le parti de la gauche antilibérale, dans l’esprit du Linkspartei allemand.

Alors pourquoi Bové ?

Parce qu’il incarne le peuple qui a dit NON au libéralisme.

Parce que, leader altermondialiste reconnu mondialement, il n’incarne pas de vieilles recettes idéologiques (marxistes ou autres) mais des expériences réelles conduites sur les cinq continents.

Il incarne réellement, et pas seulement par son "image", quelque chose de tout à fait neuf en politique.

Son projet, c’est celui de la gauche anti libérale, notemment exprimé par l’appel de Marie Georges Buffet. Il n’y a pas de désaccord d’orientation dans la gauche anti libérale.

Bové, et lui seul, peut intéresser les jeunes et les ramener vers la politique.

Bové, et lui seul, peut combattre efficacement l’extrême droite, et ramener à gauche une partie de l’électorat que Le Pen a volé à la gauche (et surtout au PCF) dans les années quatre vingt.

Comment ? En ayant qelque chose de concret à dire à ceux qui sont marginalisés, à ceux qui ont tout perdu. Bové, et lui seul, peut s’adresser aux jeunes des banlieues.

Candidat, Bové peut faire le plein des voix de la gauche antilibérale soit presque trente pour cent, et aller au second tour.

L’affrontement, au second tour, du candidat Bové avec le maire de Neuilly, ne manquera pas d’allure !

Pour une fois on aura un vrai débat !

La question du PS n’en est pas une.

Que Ségolène et Sarko se disputent l’électorat du OUI libéral, et partons à la conquête des électeurs du NON antilibéraux, y compris ceux que la démagogie d’extrême droite abuse !

La LCR, elle aussi, est à une croisée des chemins. Soit elle s’incruste dans une position à la LO ("travailleurs, travailleuses, on vous spolie"... et alors ??) soit elle se tourne vers l’avenir, elle prend des risques, elle sort de son cercle magique et s’engage vraiment dans une lutte contre le libéralisme.

Je ne suis pas pressé, il nous reste du temps.

Discutons, pesons, convainquons...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Bové président !!!
1er juin 2006 - 01h48

Je pense également que José Bové, qui viens de se déclarer disponible pour une telle candidature, est LA personnalité de la gauche anticapitaliste susceptible de rassembler le plus largement. Face au danger de l’extrême-droite pour ces présidentielles, on ne peut pas se permettre des candidatures dispersées. Ce n’est pas le moment de compter les chapelles !!!
Je ne comprendrais pas que la LCR, LO et le PCF maintiennent des candidatures moins populaires dans une élection aussi personnalisée que celle du président de la république. Il y aurait là une erreur politique grave, et lourde de conséquences : n’oublions pas que le PS, avec Jospin, faisait bien moins de 20% au premier tour de la présidentielle 2002. Une candidature de large rassemblement, autour de José BOVE, peut aisément dépasser le PS au premier tour. Mais il n’y a plus de temps à perdre en tergiversations. J’entends bien que la LCR reproche au PC d’éventuellement appeller à voter PS si celui-ci arrivait devant la vraie gauche au premier tour, et que la LCR s’y refuse ... Et alors ??? Ce point du débat ayant désormais clairement été identifié comme un point de désaccord profond entre ces partis, en quoi empêcherait-il une candidature unitaire ? Si les électeurs savent qu’en cas d’échec (c’est à dire si la gauche anticapitaliste arrivait au premier tour derrière la gauche caviar) les différents partis de la coalition feront des propositions différentes, je ne vois pas où est le problème.
Raisonner autrement serait accepter d’avance, voire programmer, l’échec de la gauche anticapitaliste à ces présidentielles.

Que ceux qui prendraient pareille responsabilité sachent qu’ils n’auront pas mon suffrage.

Minga



> Bové président !!!
1er juin 2006 - 07h48 - Posté par

MINGA ,

""Je pense également que José Bové, qui viens de se déclarer disponible pour une telle candidature, est LA personnalité de la gauche anticapitaliste susceptible de rassembler le plus largement.""

C’est ton avis et tu le partages , c’est bien , et si l’on pense qu’il n’est pas LA personnalité de la gauche anticapitaliste susceptible de rassembler le plus largement.""
que fait on ?
Obligé de suivre ton avis eclairé , ou , libre de penser autre chose ?

claude de Toulouse .


> Bové président !!!
1er juin 2006 - 09h18 - Posté par

"José Bové , altermondialiste , n’applique pas de vieilles recettes marxistes..."

Vous me faites marrez vous les alters....Quel parti , autre que le PC a à son palmarès autant de victoires ? Les " vieilles recettes marxistes" restent encore aujourd’hui la recette la plus aboutie pour mettre à bas le capitalisme et ce n’est pas vos salmigondis idéologiques qui vont nous en sortir ,de cette société barbare ....Parce que qu’est-ce qui va faire l’ami José une fois élu ? Une politique de gestion sociale-démocrate.

Alors vous me direz qu’une politique soc-dem vaut mieux qu’une politique sarkozyste...à moins qu’une politique soc-dem n’endorme les travailleurs....


> Bové président !!!
2 juin 2006 - 03h57 - Posté par

Ce n’est que mon opinion : la liberté consiste pour moi à avoir le droit de la défendre, et pour vous de penser ce que vous voulez. Mais si vous voulez contribuer à ce débat, ce serait bien de vous exprimer sur cet autre chose auquel vous pensez ;-) ...


> Pourquoi Bové ?
1er juin 2006 - 09h48

Camarades et amis, reprenons nos esprits !

D’abord, quel projet voulons-nous défendre ?

Voila 3 semaines que l’Appel à un rassemblement est lancé et nous n’avons toujours pas d’esquisse de projet commun, mais une pluralité de textes, qui disent à peu près la même chose, mais qui apparaissent concurrents et empêchent de nous rassembler. Que font nos "élites" nationales, qui se sont réunies deux fois déjà, pour mettre tout ça en commun (je précise que dans ces deux réunions, José et des dirigeants du PCF, à ma connaissance, sont présents)

Car il y a un point essentiel du projet qui ne fait pas l’objet d’un désaccord, c’est que nous voulons mettre fin à ce régime bonapo-monarchique électif qui pourrit la vie politique française et fait du pays de la Révolution et des droits de l’Homme une caricature de république bananière

Dans cette autre république que nous voulons, le Président aura le rôle de garant moral du projet, et en aucun cas le pouvoir éxécutif qui appartiendra au Gouvernement responsable devant le Parlement lui-même comptable devant le Peuple de l’application du programme pour lequel il a été élu

Dés lors, le ou la candidat(e) porteur du projet que nous voulons aura à porter cet engagement
Dès lors, il est clair que le rôle des partis politiques et des mouvements et réseaux qui seront partie-prenante de ce projet se jouera sur le terrain parlementaire et gouvernemental
Et là, il y aura suffisamment de place et de travail pour satsfaire les égos et les ambitions de chacun, pourvu qu’ils soient mis au service du projet commun

Alors, mobilisons-nous sur l’élaboration du projet pour voir si nous avons suffisament de points d’accord pour le porter ensemble et convaincre la majorité des français, d’abord de s’incrire sur les listes électorales, ensuite de voter et enfin de le soutenir

Quant au candidat, libre à Claude d’avoir ses préferénces, libres à d’autres de penser autrement, mais nous devont nous convaincre et nous engager à ce que, une fois le projet adopté, c’est ensemble, et sous une forme démocratique à mettre en place, mais qui doit être insoupçonnable de manipulations partisanes ou fractionnelles, que nous devrons choisir le candidat qui apparaitra les plus apte à conduire notre projet le plus loin possible, et je l’espère, jusqu’à la victoire

Ce choix public aura un grand retentissement médiatique et garantira notre sincérité

Si nous ne sommes pas capables de cette sagesse politique, il est vain de croire que nous sommes dignes de représenter les espoirs des Français, et au delà, des progressistes du monde entier qui attendent de nous que nous cncretisions les promesses de nos victoires contre le TCE et le CPE

Daniel, des bords du Léman



> Pourquoi Bové ?
3 juin 2006 - 20h51 - Posté par

nous n’avons qu’un texte de référence :c’est la charte antilibérale qui n’est pas partagée forcément par tout le monde en totalité mais qui a le mérite de fédérer la vraie gauche.

la candidature unitaire des collectifs doit se baser sur cette charte ,c’est la stratégie la plus efficace et la plus rassembleuse.

Pour l’instant José Bové semble le candidat le plus capable de rassembler une majorité à gauche pour gagner.
Il est bien entendu que c’est un collectif qui coordonne les actions .M G Buffet est la mieux placée pour diriger la campagne et O Besancenot pourrait être un excellent porte-parole,mais n’excluons pas tous les autres courants de la gauche antilibérale qui devront avoir une large place.
Une candidature unique apportera une dynamique unitaire à toute la campagne antilibérale pour amplifier notre victoire de mai 2005.

http://lagauche.canalblog.com


> Pourquoi Bové ?
1er juin 2006 - 10h18

Ce texte est d’un anticommunisme assez infantile. J’imagine que José Bové, qui est quelqu’un de tout a fait respectable ne serait pas très fier d’avoir de tel soutien !
On ne construira aucune union de la gauche anti-capitaliste en niant le poid réel du parti communiste et en étant insultant à son égard.
Par ailleurs, je ne me ralierai jamais à un mouvement qui qualifie le marxisme de "vieille recette idéologique". Ce n’est pas très sérieux.

Camarades réécoutez les paroles de l’Internationale :
Il n’est pas sauveur suprême,
Ni Dieu, ni César, ni tribun,
[...]

J’ai pourtant plus que l’impression que certains cherchent davantage un sauveur (surtout s’il n’est pas membre du PCF) qu’un programme réellement transformateur !
Si le PCF a abandonné le culte de la personalité depuis des décennies, d’autres tentent de le remettre au gout du jour !

Jips



> Pourquoi Bové ?
1er juin 2006 - 11h12

DANIEL, JIPS, CLAUDE, MINGA, ETC.

Vous avez raison de dire ce que vous pensez, puisque vous le pensez.
Certains préfèrent Bové, d’autres préfèrent Buffet, et d’autres encore... d’autres.
Bref, sur la candidature unique, c’est pas mûr.
Il faut encore trouver une procédure démocratique et transparente.

Nous avons des outils, cependant pour faire la campagne, sans prendre de retard.
Je m’aperçois d’ailleurs que pour la campagne sur le projet, Marie-Georges est au boulot au quotidien, alors que d’autres en sont encore à s’offrir à servir.
Qu’attendent-ils pour retrousser les manches ?
Cela nous aiderait bien à trancher sur la candidature, en évaluant le travail des uns et des autres.

Moi, je pense que ce qui doit être priorisé, c’est le travail des Comités et des "personnalités" dans ces Comités, pour faire partager largement les 7 à 10 axes stratégiques du projet antilibéral, à travers les convergences mises à jour par Estéban .
Dans l’émulation sur le terrain, nous verrons qui méritera le mieux d’être porte parole.
Faire le contraire, c’est continuer de perdre du temps, de l’énergie, et la patience des gens intéressés mais que nous risquons de désespérer... Et pour finir, çà ne nous rapproche que de la catastrophe.

Le mouvement se prouve en marchant. C’est aussi ce que pensait notre parisien préféré, l’Eugène POTTIER que vous connaissez pour une autre chanson célèbre qui passe pas à la Star’Ac :

"On croyait lui couper les bras
Et lui vider l’aorte.
Tout çà n’empêche pas,
Nicolas,
Qu’la Commune n’est pas morte !

.../...

Et çà prouve à tous les Judas
Qu’si çà marche de la sorte,
Ils sentiront dans peu,
Nom de Dieu,
Qu’la Commune n’est pas morte."

NOSE DE CHAMPAGNE



> Pourquoi Bové ? Et pourquoi pas un inconnu ?
1er juin 2006 - 13h21

Oui pourquoi pas un inconnu.

Personnellement je n’attends pas un messi, et si messi il y a ce sera le peuple, un point c’est tout.
Car Bové Buffet , Besancenot, (les 3B) à eux seuls rien ne pourront (dixit maitre Yoda !).

Non c’est bel et bien une campagne collective qui fera que la vraie gauche pourra se rassembler et gagner. Les sociaux-libéraux et libéraux n’ayant quand à eux que le culte du chef pour doctrine.

C’est pourquoi j’ai plaidé et je plaide encore pour que le candidat de l’Alternative Unitaire reste inconnu (et qu’il soit même un inconnu).

Et q’une personne masquée soit le symbole du collectif qui se rejoindra dans un bulletin.
Et que pour les médias ce soit une équipe de "people de gauche" (les 3B, Mélenchon, Arlette si elle consent à l’idée de l’union n’est pas stupide, Autain, et n’importe qui qui ne veuille ni de la politique de Sarko ni de celle de Ségo... )
Comme ça fait 4 fois que j’écris les mêmes choses, je vais vous renvoyer aux articles que j’ai écris sur le site du regroupement où vous pouvez d’ailleurs signé, si ce n’est déjà fait, l’appel pour des candidatures unitaires anti-libérales de la gauche.

http://www.alternativeunitaire2007.org/spip/article.php3?id_article=81

Ce n’est pas avec des querelles de chapelles qu’on va avancer, faut arreter de dire que son voisin a été stupide par le passé et qu’on a été les meilleurs.
Non on a été tous nuls, parceque divisé.
On dessert bien plus la cause que nous servons tous, qu’autre chose, en faisant ainsi. On a une nouvelle chance de ne pas commettre cette erreur.
Saurons nous la saisir ?

xoup.



> Pourquoi Bové ? Et pourquoi pas un inconnu ?
3 juin 2006 - 16h48 - Posté par

N’importe quoi !
L’élection présidentielle n’est pas l’élection d’un parti mais la seule élection de représentation personnelle = on vote pour une personne ! J’veux pas d’un inconnu comme président !
Et Bové il serait pas si mal que ça comme président, il a de la gueule et fédère avec et derrière lui ! C’est bien le seul à gauche. Y a qu’a écouter Arlette L. dire que : "De toute façon, ni lui ni moi ne seront président de la République, alors autant défendre mes propres idées et le camp des travailleurs en 2007" (Le Parisien-Aujourd’hui ) . C’est nul et tous les p’tits partis feraient bien de s’entendre sinon c’est encore la merde pour cinq ans ! Bande de couillons (et couillonnes) !


> le bon sens enfin !
2 juin 2006 - 22h38

José a parfaitement tant sur le fond que dans la forme.

sur la forme d’abord, il ne s’accoche pas à sa candidature à tout prix.(ce qui tranche avec MG Buffet).

Sur le fond il la joue hyper collectif, ce qui a pour conséquence de ramener le débat sur le fond du projet et non sur les questions de personnes.

Le PCF ne doit pas se sentir frustré par la candidature unitaire de josé. son influence relève plus du nombre des députés que du pourcentage de son score à la présidentielle. Qui se souviendra du score d’un candidat communiste pur jus (3%,4% ? )alors qu’avec un bon nombre de députés sortants, le PCF sera la principale force aux législatives, surtout si l’on songe que la candidature unitaire lui profitera incontestablement.

Idem pour la LCR, elle a intérêt a jouer la carte de l’union antilibérale. Que changera un score de 3 ou 4 % pour son éventuel candidat ?

Laissons Les prolibéraux de droite (et de gauche) se disputer les 45 % de oui du référendum.
Les idées antilibérales sont majoritaires à gauche et dans l’opinion française. Que craignons nous ?
C’est autrement plus mobilisateur que 3 ou 4 candidatures dispersées qui iront "appeler à voter PS pour battre la droite" au second tour.

Ce qui est et reste décisif est le mouvement populaire en faveur de l’unité antilibérale portée par une candidature unique et unitaire a la présidentielle idem pour les législatives.
Tout le monde sait bien que le candidat ne pourra pas être issu d’une structure mais que toutes les structures en bénéficieront . C’est cela leur intérêt bien compris.

Et c’est surtout l’intérêt de la cause antilibérale.

Christian

publié sur http://lagauche.canalblog.com



> Pourquoi Bové ?
14 juin 2006 - 22h10

pourquoi Bové ?
il peut rallié toute cette force qui ne vote pas ou plus parceque lassé de la politique politicienne.
je trouve ça interressant de pas être tous d’accord, ça enrichie les débats, mais sachons aussi nous écouter ( je sais c’est dur) et ne pas s’épuisser dans des réglement de compte et réunion stérile
faire que quelque % à la présidentielle c’est démorallissant, non ? il est peut-etre temps de nous reveiller, d’arreter les divisions et d’organiser l’avenir, à moins qu’il nous fasse peur ou que nous ne soyons pas competant pour l’assumer
ils regnent uniquement par notre division



> Pourquoi Bové ?
14 juin 2006 - 22h34 - Posté par

nous sommes souvent loin d’être d’accord entre nous ,même la charte antilibérale ne fait pas forcément l’unanimité sur tous les points.Mais nous avons trouvé depuis quelques années un dénominateur commun:la lutte contre les méfaits de l’ultra-libéralisme.

rassemblons nous autour de José Bové !,écoutons nous !,écoutons les gens du peuple qui souffrent !

jcb
http://lagauche.canalblog.com





bourgeois, tremblez, ça n’fait que commencer ! C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 11 - 22h34
de : Hdm
TOTAL en Ouganda Rendez-vous au Tribunal ce jeudi 12 décembre
mercredi 11 - 19h21
de : SURVIE
BOLIVIE : La dictature auto-proclamée en appelle à Israël !
mercredi 11 - 17h16
de : JO
COP 25 : supercherie capitaliste
mercredi 11 - 16h13
de : jean1
Retraites : Édouard Philippe confirme les mauvais coups du rapport Delevoye
mercredi 11 - 15h41
2 commentaires
Les régimes sociaux coûtent un pognon de dingue ? No coment !
mercredi 11 - 09h57
de : JO
2 commentaires
Contre le travaillisme , une gauche de RTT 32 H et de retraite à 60 ans.
mardi 10 - 23h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Deuxième journée de grève : le nombre de manifestants dans 50 villes
mardi 10 - 17h50
3 commentaires
Les manipulations de macron, pour "piller" , nos retraites révélées au grand jour
lundi 9 - 20h13
de : nazairien
5 commentaires
Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
2 commentaires
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
5 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
2 commentaires
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre esprit humain exige sans délai la solidarité et l'union entre les peuples et les nations au-delà des différences qui pourraient les séparer. Augusto Roa Bastos
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite