Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

lettre ouverte à josé bové


de : christian causse
mercredi 31 mai 2006 - 22h38 - Signaler aux modérateurs
19 commentaires

Cher José Bové,

Je m’adresse à toi pour que puisse se poursuivre, la dynamique unitaire antilibérale, qui court de succès en succès (référendum, CPE) grâce à une intelligente articulation du fond (antilibéralisme) et de la forme (unité).

Pour t’écrire il m’a d’abord fallu vaincre ma méfiance envers tout ce qui peut ressembler à une personnification du débat citoyen.

Mais ton curriculum vitae m’a grandement aidé et je me dis que la personnification de quelqu’un qui a défendu ses idées -et les miennes- jusqu’en prison, n’est qu’un moindre mal.

J’exprime mon impatience pour des candidatures unitaires en 2007 et j’enrage quand je vois tout ce monde qui prétend les souhaiter et qu’au bout du compte, rien n’avance.

A cause de quoi et de qui, l’accord sur les candidatures unitaires entre les partis politiques de la gauche antilibérale n’est toujours pas signé ? Comment expliquer cette dichotomie criante entre le nombre immense de ceux qui veulent des candidatures unitaires et l’immobilité des partis concernés ? Pourquoi Le PCF signe-t-il l’appel pour des candidatures unitaires antilibérales, mais exige que ce soit « son » candidat ? Pourquoi la LCR t’invite-t-elle à une bouffe pour discuter, mais ne signe pas l’appel unitaire ?

C’est notre système qui le veut ainsi, la candidature à la présidentielle est décisive, et en cherchant un peu, c’est son pouvoir de fascination qui gêne les candidatures unitaires. Mais du même coup elle constitue le levier rêvé pour dégager définitivement la voie à des candidatures unitaires à toutes le échéances futures.

Aujourd’hui, dans la lutte contre le libéralisme, il devient urgent de ne pas confondre « petites histoires » et « grande histoire ». Les petites histoires sont celles que se racontent les structures politiques qui privilégient ce qu’ils croient être leurs avantages d’appareil, au lieu de mettre ces structures au service du combat politique contre le libéralisme. Ils inversent les rôles : ce n’est pas l’outil qui est au service de la cause, ils se servent de la cause pour justifier l’outil !

Ils embrassent la cause, quitte à l’étouffer !

Dès lors, mon cher José, ta principale faiblesse -tu n’as pas de structure politique - devient en l’occurrence un atout. Tu ne peux pas être suspecté d’utiliser la cause antilibérale pour des petits calculs de cuisine interne, inhérents à toute structure.

Tu n’as pas de structure, mais tu n’es pas seul. Nous sommes des millions à vouloir que le combat antilibéral trouve une expression politique en 2007, et ça passe par des candidatures unitaires, à commencer par la présidentielle.

La candidature unitaire procède du projet antilibéral. Elle en est indissociable. Elle est plus qu’un moment tactique, elle est stratégiquement et éminemment politique.

Dans la configuration du moment, on peut regretter que « candidature unitaire » ne signifie pas automatiquement « candidature unique » mais je pense que nous devons nous y résoudre. Nous y résoudre mais pas nous y résigner. Je crois que malheureusement, pour l’instant, il nous faut opérer une distinction entre "candidature unitaire" et "candidature unique". La candidature unitaire est porteuse d’un message politique fécond, alors que les candidatures dispersées reflètent l’opportunisme le plus stérile. La candidature "unitaire" doit devenir "unique". cette mutation ne se fera pas spontanément, elle sera l’aboutissement d’un combat, très politique. Mais pour pouvoir mener ce combat, la première condition est que la candidature unitaire existe. Ca me dérange, comme nous tous, mais la "candidature unitaire" doit préexister à la "candidature unique" que nous appelons tous de nos voeux. Et cette candidature unitaire ne peut venir que d’une personne sans structure politique. mais en même temps, le refus légitime de la personnalisation ne doit pas nous conduire à dépouiller la réflexion politique de la question des personnes. Ces questions, sur lesquelles nous sommes mal à l’aise, font et feront partie de la chose politique. d’ailleurs, l’adversaire ne s’y trompe pas : pour combattre les altermondialistes, ils mettent une personne physique en prison. Et dès lors la personne en question, ne s’appartient plus, elle s’identifie au mouvement

Il est des fois où celui qui se trouve au bon endroit au bon moment, doit prendre ses responsabilités. José, ta modestie dusse-t-elle en souffrir, l’histoire t’appelle.

Et puis ta candidature unitaire déclenchera un torrent d’enthousiasme populaire qui renversera les petits obstacles politiciens et médiocres, elle rassemblera tous ceux et celles dans tous les partis, associations, syndicats veulent une réelle issue politique à leurs luttes de ces dernières années.

Le statu quo c’est la désunion, inversons la charge de la démonstration : que ceux qui ne veulent pas de candidatures unitaires, assument leur position. L’union doit aller de soit, c’est à la désunion d’argumenter.

Signaler ta disponibilité ne suffit plus, rassemble un petit collectif et annonce ta candidature en réaffirmant bien que ta candidature est au service du collectif. Ta candidature mettra les anti union en situation défensive. Nous n’avons pas fait tout ce que nous avons fait pour que des calculs de boutique réduisent à néant notre espoir à tous.

José, personne ne veut te laisser seul, mais c’est à toi de parler le premier. Vas-y A y bien regarder le seul risque c’est d’être élu. Tu serais alors notre Nelson Mandela.

Bien à toi,

Christian Causse



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 07h08

SVP pas de préalable mais pour personne....Bove peut etre le candidat du rassemblement mais aussi d’autres .Prenont le temps aprés avoir acter que nous voulons ce rassemblement (appel di 12 mai), prenons le temps de débattre avec le max de monde pour réflechir aux avantages et inconvenients de tel ou telle candidature.Surtout ne dissocions pas les présidentielles et les législatives , la crédibilité de la demarche d’union en depend. Je vous avoue que je sens comme un malaise ,voire une colere monter quand je lis des appelsà former des collectifs autour de Bove pour forcer la main ( c’est pas perception) .Méfions nous aussi quand nous parlons d’union et utilisons les anciens arguments anticommuniste .Le pc a changé sinon qu’ aurions nous fait ensembles et..... que pouvons nous faire sans eux (les militants )
Ami du 30



> lettre ouverte à josé bové
3 juin 2006 - 18h34 - Posté par

Bonjour,

Que desirons nous ?

une victoire d un candidat antiliberal.

Selon moi, il y a un piège qui doit absolument être eviter.

lequel ?

La désignation d’un candidat issu d’un parti politique.

Pourquoi ?

Pourquoi OB et pourquoi pas MGB ...et pourquoi pas ... ?

Nous devons absolument eviter des réactions partisannes qui seraient du à la désignation d’un candidat d un parti plutot qu un autre. De plus, etre anti liberal ne signifit pas que l on soit pret a voter pour un membre du pcf ou de la lcr ou ...

De plus, l election présidentielle ne représente que le verrou qui doit sauter, cette election n est pas une fin en soi.

Pourquoi cette election n est pas une fin en soi ?

parceque après cette election présidentielle, il y a les législatives qui sont tout aussi importantes, or là ca sera une autre paire de manche.

A moins que ...

A moins que, celui qui soit elu a l election presidentielle ne change la donne et le mode de scruptin des legislatives ( proportionnelle totale avec un coup de 49.3). Ce qui permettrai aux differentes composantes de s exprimer sans etre en competition. Le but etant alors de contenter toutes les composantes sans creer de reactions partisanes.

Voila je pense l ordre de bataille que nous devons suivre. Prenez la peine de reflechir, ne reagissez pas avec votre coeur, Il n est nullement question de mettre en avant un parti plutot qu un autre, mais de soutenir une candidature anti liberale qui soit a meme de changer l’ordre des choses. Parceque nous voulons tous que cela change, que nos enfants n’aient à subir ce que nous subissons depuis plus de 25 ans.

Patrice


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 07h20

Christian Causse, ou est-ce que tu as lu ceci :"Pourquoi Le PCF signe-t-il l’appel pour des candidatures unitaires antilibérales, mais exige que ce soit « son » candidat ?" ?
J’ai toujours lu, pour ma part, que le PCF appellait à nous rassembler, à faire un programme antilibéral, à créer des comité de soutien partout dans le pays et à une candidature unique qui le porterait aux présidencielles de 2007. Jamais je n’ais trouvé que le PCF EXIGEAIT que ce soit son candidat !!! Il est tout naturellement proposé que ce puisse être Marie George Buffet, tout simplement.
Je n’ais rien contre José BOVE, bien au contraire, et je suis pret à voter pour lui s’il est désigné comme le meilleur candidat unitaire par les comité de soutien et si, bien sur, il est porteur de ce programme antilibéral qui se monte ? Cette démarche est essentielle, ne mettons pas la charue avant les boeufs.
Georges du 64



> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 17h20 - Posté par

Ho la la, merci de lire InfosHebdo édité par la pcf, dispo sur le site www.pcf.fr, pour voir qu’il n’est question que de la candidature de MGB....

Pas de faux semblant..


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 07h56

PARCE QUE !

José BOVE plus legitime que MGB ou OB , pourquoi ? , parce que !
c’est un peu court non ?

claude de Toulouse .



> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 09h11 - Posté par

Ce n’est pas un probléme de "légitimité"....Au dela du programme -qui est important - le choix du (de la) candidat(e) l’est aussi, quoi qu’on en pense.
Désolé pour les militants politiques , mais Marie georges ou Olivier- parce qu’ils sont avant tout perçus comme les responsables d’un parti politique - ne pourront pas fédérer toute la mouvance antilibérale..et plus.
Le choix d’un(e) candidat(e) qui soit au dessus des partis -mais avec eux - qui sache porter leur diversité tout en étant clair et ferme sur le fond est important. Il faut aussi, même si certains hurlent contre la personnalisation , qu’il soit connu.
A ce jour ,José Bové, est sans doute le meilleur candidat


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 09h19 - Posté par

83 114 J’ai oublié de signer B.C 12


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 09h48 - Posté par

Le choix d’un(e) candidat(e) qui soit au dessus des partis !!

On se croirait en 1958 , c’est trés gaullien , comme attitude , et oh combien méfiant à l’egard des structures politiques .
Le sauveur du peuple de gauche est en marche , craignez bourgeois , la fin de votre regne arrive , craignez partis , vous serez renvoyés à votre insignifiance !
Quant à vous militants de ces structures chelou , perdez de votre superbe , le peuple en sa splendeur va se passer de vous !
claude de Toulouse .


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 11h16 - Posté par

A Cl.de Toulouse...Faut pas fantasmer !!
J’ai écrit " au dessus des partis-mais avec eux " Pourquoi oublies tu "mais avec eux ?"
Préféres tu " en dehors des partis " " sans carte à un parti " ?
Quant à ta gamberge sur la "candidature gaullienne" , le "sauveur du peuple de gauche" "craigez bourgeois et partis",etc...je ne vois pas le rapport avec ce que j’ai écrit...à moins que ce ne soit des fantasmes..
Maintenant , si les militants des partis croient détenir la Vérité... et eux seuls , restez avec vos certitudes ...et vos 3% ...au moins vous ne vous remettrez pas en cause !
B.C 12


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 11h29 - Posté par

UNE CHOSE EST SURE...

... cher-e BC12, c’est que vous vous remettez en cause les autres,... mais pas vous !

Et de quel droit pérorez-vous et affirmez-vous que Buffet et Besancenot ne peuvent pas fédérer sur le programme antilibéral ?
Avez-vous des preuves tangibles de cette impossibilité ?
Seul Bové... Mais d’où sortez-vous cette certitude ? Argumentez !

Moi, je vous oppose qu’ils ont fédéré la lutte contre le TCE, pour une Europe sociale !
Vous acceptez que nous servions toujours de chair à canon, mais pas que nous ayions des responsabilités aux affaires, sauf pour nous critiquer quand nous sommes ultra-minoritaires dans des gouvernements que le peuple a voulu pour chercher des sorties à la situation qu’il vit depuis des décennies. Mais çà nous savons le faire aussi.

Est-ce que vous nous prenez pour des martiens ?
Nous sommes d’ici. Nous souffrons, nous luttons et nous espérons autre chose, nous aussi.
Nous avons le droit aussi à la démocratie et à la 6° république - res publica - la chose publique, c’est à dire notre chose à nous aussi !

Votre revers de main est mal venu et n’aboutit qu’à figer, à cristalliser des réflexes de défense et pas des convergences.
Alors cessez de nous donner des leçons, relevez vos manches et mouillez la chemise !

NOSE DE CHAMPAGNE


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 12h37 - Posté par

B C ,

Je n’ai pas repris le "avec eux " parce que c’est evident , pour organiser les meetings , coller des affiches , distribuer des tracts , là les partis sont necessaires , n’est ce pas ?
pour le candidat , non , là on n’a pas besoin d’eux , surtout pas eux pour le candidat , ils savent pas !
pour bosser oui !
claude de toulouse .


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 13h10 - Posté par

Toi aussi tu es souvent un peu court dans tes positions ! Toutes tes interventions sont celles d’un donneur de leçon ! A force ca me saoule ! Remets toi aussi en question. Sans rancune !


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 10h15

Au fait, et la dynamique 3 B (ou 4 B + M) dans tout ça ? Et si avant de choisir B1, et de se faire bouffer par le présidentlialisme gaullien, on essayait d’élaborer comment ça peut s’organiser et se mener une candidature et une campagne authentiquement 3 B (ou 4 B + M) ?
foma



> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 12h46 - Posté par

... Ah, et pendant qu’on y est :

"Les naufragés du Non
(...) Les Français, dans leur majorité, ont voulu sanctionner le crétinisme libéral de
leurs élites. Demain, soyons-en certains, ils seront aussi sévères envers le crétinisme
anti-libéral des épiciers de l’extrême gauche.(...)"
C’est du Jacques Julliard, dans le Nouvel Obs de cette semaine, et si on continue comme
ça, on va finir par lui donner raison !
foma.


Je n’attends pas un messi !
1er juin 2006 - 18h40 - Posté par

Cher Christian, c’est rigolo je vais réécrire ce que je t’avais dit.

Je n’attends pas un messi, la seule chose qui détruira le libéralisme ce n’est pas un homme ou une femme, mais un effort collectif, un front populaire, une révolution démocratique.

Et qui dit démocratique dit pas de chef !

Et oui la démocratie c’est l’anarchie... mais il faut pas avoir peur de ce mot ; on arrivera pas à l’auto gestion.
Notre société en est aujourd’hui incapable.

Ce qui est intéressant dans le mouvement de l’Alternative Unitaire, c’est bien que ce soit un mouvement populaire. Et il faut qu’il le reste.

Que rien (ex un parti), ni personne (José, Olivier, Marie-George,...) ne puisse le récupérer.

C’est bien au peuple à prendre l’initiative pour cette campagne pour une place.

On rentrera pas tous sur le trone élyséen, c’est certain.
Mais si on fait une campagne démocratique, la V° Republique sera à jeter à l’instant où on aura gagné.

Pour ceux qui me lisent pour la première fois, je plaide personnellement pour un candidat inconnu.
Et un symbole (des personnes masquées) pour bien faire comprendre que l’AU2007 n’est pas un parti qui va élire un chef mais un front populaire qui va réaliser une révolution démocratique (non violente !) pour une société sociale, écologique et démocrate.

Voilà le lien où je défends un peu mieux cette idée :

http://www.alternativeunitaire2007....

lien où vous pouvez trouver l’appel pour des candidatures unitaires anti-libérale de la gauche
(déjà signé par 8000 personnes)

Allez tous ensemble à gauche, dans les luttes et dans les urnes !

xoup


> lettre ouverte à josé bové
1er juin 2006 - 19h33

C’est simple comme bonjour.....

Besancenot adhère au PC, et le PC le propose aux comités d’union anti-liberaux comme candidat.

Bové va au siège des verts et fait la grêve de la faim dedans jusqu’à ce que ceux-ci redeviennent verts, écolos et pour la démocratie, pour investir massivement les comités d’autogestion anti-capitalistes,

Arlette adhère au reste de la LCR et Marie-George la rejoint pour faire un autenthique parti libertaire et feministe qui va porter un grand air frais dans les collectifs contre l’ultra-liberalisme...

Le siège clandestin de LO est victime d’un putch d’un agrégat de libertaires et de la Mélanche en guest-star, avec la Filoche en technicien pour fracturer la porte blindée du local, eu égard à ses connaissances du trotskysme. Et la LO, ainsi rénovée, déclare son amour indéflictible pour une alternative unitaire, démocratique, anticapitaliste et révolutionnaire...

Le tout en cohortes confuses se précipite sur le plateau du Larzac et se réunit pour décider de la construction d’une force démocratique, anti-liberale, révolutionnaire, anti-capitaliste et anti-, autogestionnaire et écolo....

Pas compliqué....

Copas



> lettre ouverte à josé bové
2 juin 2006 - 18h28

le bon sens enfin !
José a parfaitement tant sur le fond que dans la forme.

sur la forme d’abord, il ne s’accoche pas à sa candidature à tout prix.(ce qui tranche avec MG Buffet).

Sur le fond il la joue hyper collectif, ce qui a pour conséquence de ramener le débat sur le fond du projet et non sur les questions de personnes.

Le PCF ne doit pas se sentir frustré par la candidature unitaire de josé. son influence relève plus du nombre des députés que du pourcentage de son score à la présidentielle. Qui se souviendra du score d’un candidat communiste pur jus (3%,4% ? )alors qu’avec un bon nombre de députés sortants, le PCF sera la principale force aux législatives, surtout si l’on songe que la candidature unitaire lui profitera incontestablement.

Idem pour la LCR, elle a intérêt a jouer la carte de l’union antilibérale. Que changera un score de 3 ou 4 % pour son éventuel candidat ?

Laissons Les prolibéraux de droite (et de gauche) se disputer les 45 % de oui du référendum.
Les idées antilibérales sont majoritaires à gauche et dans l’opinion française. Que craignons nous ?
C’est autrement plus mobilisateur que 3 ou 4 candidatures dispersées qui iront "appeler à voter PS pour battre la droite" au second tour.

Ce qui est et reste décisif est le mouvement populaire en faveur de l’unité antilibérale portée par une candidature unique et unitaire a la présidentielle idem pour les législatives.
Tout le monde sait bien que le candidat ne pourra pas être issu d’une structure mais que toutes les structures en bénéficieront . C’est cela leur intérêt bien compris.

Et c’est surtout l’intérêt de la cause antilibérale.

christian - email : c.causse@tiscali.fr

publié sur http://lagauche.canalblog.com

merci de publier ce type d’articles plein de bon sens et mobilisateur pour une candiditure unitaire de la gauche antilibérale.
bellaciao est avec nous ,nous en sommes persuadés.

amicalement



le bon sens enfin !
2 juin 2006 - 20h51

José a parfaitement tant sur le fond que dans la forme.

sur la forme d’abord, il ne s’accoche pas à sa candidature à tout prix.(ce qui tranche avec MG Buffet).

Sur le fond il la joue hyper collectif, ce qui a pour conséquence de ramener le débat sur le fond du projet et non sur les questions de personnes.

Le PCF ne doit pas se sentir frustré par la candidature unitaire de josé. son influence relève plus du nombre des députés que du pourcentage de son score à la présidentielle. Qui se souviendra du score d’un candidat communiste pur jus (3%,4% ? )alors qu’avec un bon nombre de députés sortants, le PCF sera la principale force aux législatives, surtout si l’on songe que la candidature unitaire lui profitera incontestablement.

Idem pour la LCR, elle a intérêt a jouer la carte de l’union antilibérale. Que changera un score de 3 ou 4 % pour son éventuel candidat ?

Laissons Les prolibéraux de droite (et de gauche) se disputer les 45 % de oui du référendum.
Les idées antilibérales sont majoritaires à gauche et dans l’opinion française. Que craignons nous ?
C’est autrement plus mobilisateur que 3 ou 4 candidatures dispersées qui iront "appeler à voter PS pour battre la droite" au second tour.

Ce qui est et reste décisif est le mouvement populaire en faveur de l’unité antilibérale portée par une candidature unique et unitaire a la présidentielle idem pour les législatives.
Tout le monde sait bien que le candidat ne pourra pas être issu d’une structure mais que toutes les structures en bénéficieront . C’est cela leur intérêt bien compris.

Et c’est surtout l’intérêt de la cause antilibérale.

christian - email : c.causse@tiscali.fr

publié sur http://lagauche.canalblog.com



Quelques réflextions a propos de cette lettre ouverte et ces commentaires
3 juin 2006 - 12h29

Quarante ans passés à observer politique et politiciens José bové est le 1er honnete homme capable d’incarner une puissante volonté populaire en France,en Europe et dans le monde entier .

En France d’abord car l’honneteté nous changera des magouilles incéssantes (a l’Elysée,de Gaulle était a son affaire,depuis ils sont à leurs affaires).
En Europe car depuis le "non" du référendum les Européens sont en manque d’une constitution authentiquement humaine et pour tout-dire suffisament merveilleuse pour susciter la foi des peuples.Mais s’il n’y a pas eu de plan B jusqu’a maintenant il va falloir s’y mettre ou abendonner tout espoir,et laisser crétins et crapules à leurs petites affaires.

Dans le monde car José Bové incarne l’alter-mondialisme.Et il semble bien etre le seul français dans ce cas.
A mon avis,son seul défaut c’est son radicalisme,défaut qu’il partage avec les autres leaders (MGB,OB etc ...)et qui les empeche de créer une plate-forme commune sur laquelle pourrait se retrouver une majorité de citoyens.
Les partis traditionnels sont de nouveau enfermés dans leur stratégie de conquête du pouvoir loin des aspirations et des préoccupations des Français.José lui m’apparait comme figé dans une attitude de protestation,de révolte,de combat ô combien noble et necéssaire.L’heure est venue de passer a la proposition.Laisser de côté tous les sectarismes pour nous retrouver sur un programme politique crédible,viable,influant sur l’économie.Un petit exemple de la difficulté de la tâche:Ecologie+fin du pétrôle=restructuration de l’agriculture+OGM+emploi en France,en Europe et dans le monde.Cela ne pourra se faire que sous l’égide d’un état puissant et déterminé.

je reste à votre disposition sur alaindaureille@free.fr






Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
1 commentaire
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite