Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

CNE : Les conseils de Prud’hommes gênent !


de : Laiguillon
mercredi 14 juin 2006 - 14h33 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 55.5 ko

de Laiguillon

INTRODUCTION

Nous avons souvent débattu des atteintes aux droits du travail (CPE, CNE, Directive Bolkenstein, etc...). Il est absolument évident que ceux qui ne se laissent pas faire et portent plainte contre les patrons qui abusent, dans leur position de force aux vues de la situation du marché du travail, finissent devant la seule entité qui leur permet encore d’obtenir gain de cause : le tribunal des prud’hommes.

Cette juridiction, souvent le dernier rempart contre l’arbitraire patronal, est aussi à l’origine d’une jurisprudence novatrice, favorable aux salariés : réintégration après un licenciement économique illégal, sanction du recours abusif au travail précaire, lutte contre les discriminations, etc...

Comment vouliez-vous que cette institution ne soit pas devenue une cible ? Pour illustrer ce travail de sape, un cas précis dans ma région. Pour ceux qui veulent connaître les mécanismes de sape d’une manière plus globale, je vous laisse vous reporter au lien en fin d’article (Syndicat de la Magistrature).

HISTORIQUE

A la suite d’un laisser aller dans la gestion du greffe du conseil de prud’hommes de THONON (indépendant des conseillers prud’hommes), le premier président de la Cour d’appel de CHAMBERY et le procureur général nomme le 5 janvier 2004 un nouveau chef de greffe, avec pour mission de remettre de l’ordre dans le greffe et la volonté d’opérer « un flicage » des conseillers prud’hommes salariés.

Il en est résulté un refus des Chefs de Cour (premier président et procureur général) de prendre en compte toutes les heures de travail effectuées par les conseillers prud’hommes salariés ; les autorités judiciaires ont considéré qu’ils passaient trop de temps sur leurs dossiers.

Les autorités judiciaires engagent le 10 février 2004 une procédure pénale (enquête préliminaire) à l’encontre de Jean-Pierre PIOVESAN, président du conseil de prud’hommes (une première en France). De leur côté les conseillers prud’hommes employeurs refusaient, à compter du 5 avril 2004, de siéger, invoquant « une clause de conscience », sur instruction du MEDEF.

Face à ce refus de prendre en compte toutes les heures de travail effectuées, les conseillers prud’hommes salariés ont saisi la Justice (plainte avec constitution de partie civile enregistrée le 16 avril 2004).

Du fait du refus de siéger des conseillers prud’hommes employeurs, aucune affaire n’a pu être jugée. Le premier président de la Cour d’appel prend deux ordonnances, l’une le 3 mai 2004 et l’autre le 10 juin 2004, pour délocaliser l’activité de THONON à ANNEMASSE, BONNEVILLE et au juge du tribunal d’instance de THONON, privant ainsi les salariés de l’arrondissement de THONON des juges qu’ils ont démocratiquement élus. Depuis ces dates, le conseil de prud’hommes de THONON est fermé.

Le 10 mai 2004, le président salarié du conseil de prud’hommes de THONON est placé en garde à vue, des perquisitions ont lieu à l’union locale CFDT, à THALES (entreprise dans laquelle travaille le président) et au domicile du président.

Le 28 octobre 2004, le président est mis en examen pour faux, usage de faux et escroquerie et renvoyé devant le tribunal correctionnel de THONON par ordonnance du 22 novembre 2005, sans avoir été entendu par le juge d’instruction.

Pendant ce temps, entre le 8 novembre 2005 et le 30 décembre 2005, 11 conseillers prud’hommes salariés ( 8 CFDT et 3 CGT) sont placés en garde à vue et auditionnés par la police judiciaire (ici aussi une première en France). Toutes les démarches tendant à la réouverture du conseil de prud’hommes de THONON ont échoué (revue de presse en annexe pour les organisations seulement) LA QUALITE DU TRAVAIL DES CONSEILLERS PRUD’HOMMAUX DE THONON

Les statistiques officielles du Ministère de la justice classent le conseil de prud’hommes de THONON parmi les plus rapides de France pour traiter un dossier qui le classe 5ème sur 271 avec un temps moyen, pour 2003, de 4,9 mois (moyenne nationale est de 11,7 mois)

La loi ne définit aucun temps pour traiter un dossier. Un Procureur de la République trop zélé a voulu appliquer par anticipation un projet de circulaire du Garde des Sceaux !

Le Code du Travail est extrêmement complexe. Sa connaissance et sa maîtrise résultent d’une étude et d’un approfondissement permanents en dehors de l’étude d’un dossier précis.

Les conseillers prud’hommaux ont cherché à effectuer leur mission avec professionnalisme, à se former en permanence sur la réglementation, la jurisprudence et ses évolutions. De plus, ils étaient les seuls à rédiger les jugements, alors que les conseillers employeurs auraient du en assumer la moitié.

De ce fait, le taux de jugements portés en appel ou en Cassation est l’un des plus faibles, et ces jugements sont le plus souvent confirmés en dernière instance (à préciser). Il s’agit donc d’une bonne administration de la justice, qui évite l’encombrement des juridictions du niveau supérieur, et qui va dans le sens de l’intérêt du service public.

CONCLUSION

Depuis un an, les assauts contre le droit du travail se sont multipliées : contrat nouvelle embauche (période d’essai de deux ans, pas de motivation pour licencier), apprentissage à 14 ans, travail de nuit à quinze ans, contrat première embauche, tentative avortée de « simplifier » le Code du travail par ordonnances...

Ils font suite à des reculs des droits des salariés depuis plusieurs années : allocations chômage des intermittents du spectacle, dérogation par accord d’entreprise aux règles de durée du travail, « rénovation sociale » par accord avec des syndicats minoritaires...

Dans l’environnement de libéralisation mondiale accélérée, les organisations d’employeurs cherchent par tous les moyens une destruction des acquis sociaux, et une redéfinition à la baisse des salaires et des conditions de travail, concurrencés par ceux du Sud Est asiatique.

Les conseils de Prud’hommes gênent, surtout s’ils sont efficaces. Il n’est que de voir les difficultés rencontrées par les employeurs qui licencient arbitrairement dans le cadre du « contrat nouvelle embauche ».

C’est la mort de l’institution prud’hommale, datant de deux siècles qui est programmée.

Pour ceux qui habiteraient la région, sachez qu’une manifestation pas solidarité avec les dix juges des prud’hommes sera organisée devant le tribunal correctionnel de Thonon LE 19 JUIN 2006 à 8h30.

References associées

 http://www.syndicat-magistrature.org

http://www.e-torpedo.net



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> CNE : Les conseils de Prud’hommes gênent !
15 juin 2006 - 12h43

cela prouve que l’etat totalitaire est bien en route et ça fout la trouille .



> CNE : Les conseils de Prud’hommes gênent !
15 juin 2006 - 13h55 - Posté par

ça ne tient qu’aux salariés qu’on ne touche pas à cette institution vénérable. On peut tous en avoir besoin un jour ou l’autre.


> CNE : Les conseils de Prud’hommes gênent !
18 juin 2006 - 09h42 - Posté par

Pour dire si nous "avançons" dans les conquêtes sociales, il fut un temps où nous critiquions les Prud’hommes parce qu’ils mettaient le travailleur et le patron sur le même plan, comme deux contractants ordinaires. Combien de procès perdus par les salariés seuls et démunis face à l’arbitraire patronal, dans un pays où les libertés syndicales n’existent en fait, pas, dans les entreprises de moins de 50. Et même ici la constitution d’un syndicat relève du parcours du combattant qui risque à tout moment la porte, si le patron se doute de quelque chose.
Les Prud’hommes sont la dernière planche de salut en l’absence de syndicalisme actif dans l’entreprise et la plus grande partie des Conseillers Salariés méritent le respect qu’on doit à tous ceux qui agissent dans la solidarité de classe et le plus pur désintéressement.
J’imagine que cette disparition arrangerait bien les avocats qui verraient leur "marché" s’élargir, sans compter le principal intéressé le MEDEF. Imaginez un monde où on travaille sans règles à la merci du patron ; pas la peine, allez dans le bâtiment , les régions productrices de fruits et de légumes etc., voyez les clandestins et les "sans papiers", vous aurez devant vous le reflet de ce que vous serez sans Code du Travail, donc sans Prud’hommes.
Le Libéralisme est un poison mortel pour les salariés, il n’a jamais empêché l’esclavage, au contraire il y mène :
Si le travail qui a son marché, est une marchandise, rien n’empêche le salarié de le redevenir à son tour.Le libéralisme est la voix charmeuse et trompeuse du Capitalisme qui lui, est un totalitarisme.
Si nous ne comprenons pas cela, nous connaîtrons à nouveau à plus grande échelle, ce que nos parents ont connu il y a plus de 60 ans. JdesP


> CNE : Les conseils de Prud’hommes gênent !
18 juin 2006 - 10h17 - Posté par

en gros d’accord avec toi , sauf sur le point ou tu dis : ""J’imagine que cette disparition arrangerait bien les avocats qui verraient leur "marché" s’élargir,"", c’est une erreur , aujourd’hui les salariés sont à 90% représentés par des avocats devant les prudhommes .
claude de toulouse .


> CNE : Les conseils de Prud’hommes gênent !
18 juin 2006 - 21h21 - Posté par

OK avec J des P. P’tain ouvrez les yeux ! S’il n’y a plus de garde-fous que sont le code du travail, les prud’hommes, les avocats spécialisés en droit du travail (il est question de modifier le contenu de la formation d’avocat, en avocat en droit des affaires, ça vous dit ? C’est éclairant non ? Libéralisme oblige, héhé !!!), on fera un retour en arrière de plusieurs siècles, en réhabilitant l’homme-esclave.
Rien que d’y penser cela me donne la nausée. Et vous ?


> CNE : Les conseils de Prud’hommes gênent !
19 juin 2006 - 18h47 - Posté par

cher Claude, je ne sais pas si tu liras cette réplique, mais les UL ne désemplissent pas de salariés en difficulté, je ne sais pas où tu as trouvé les 90% d’avocats qui ne sont d’ailleurs pas intéressés par l’aide juridictionnelle et qui connaissent mal en général le droit du travail, à moins que tu mêles dans ton pourcentage représentation de l’employeur, procédure d’Appel et de Cassation. Quant à moi je ne faisais allusion qu’aux salariés.


> CNE : Les conseils de Prud’hommes gênent !
19 juin 2006 - 20h10 - Posté par

""je ne sais pas où tu as trouvé les 90% d’avocats qui ne sont d’ailleurs pas intéressés par l’aide juridictionnelle ""

Cher ami ,
je l’ai trouvé au conseil des prudhommes de toulouse . Il faut savoir ( et c’est peut etre pour cela que mon exemple n’est pas generalisable ) que le nombre d’avocat à toulouse est extraordinaire , à tel point que la moitié d’entre eux gagnent le smig , et qu’ils sont trés interéssés par l’aide juridictionnelle .
En activité diverses qui est la plus grosse section , nous ne voyons que trés rarement des conseillers salariés en audience .
amitiés prud’hommales ,
claude de toulouse .





Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
2 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
1 commentaire
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire
A l’exemple de Wuhan, la Chine, "l’atelier du monde" , semble à l’arret à cause d’un virus "venu de nulle part"
samedi 8 - 16h25
de : nazairien
2 commentaires
Des hausses et baisses sournoises au 1er Février !
samedi 8 - 11h39
de : JO
17 ans de colères et d’espérances avec Jann Halexander, au Théâtre Michel
vendredi 7 - 23h55
Emission : Radio Manif – Des Gilets Jaunes sont toujours là … Et ils ont fait du chemin !
vendredi 7 - 19h53
de : Emission Polémix et La Voix Off
4 commentaires
Les schleus reprennent leurs vielles habitudes, ils commencent à la frontière belge néerlandaise.
vendredi 7 - 07h05
de : André
12 commentaires
L’intégrité du corps humain est un droit absolu - MRAP
jeudi 6 - 23h36
de : Christian DELARUE
Le médecin chinois lanceur d’alerte, contaminé par le coronavirus est décédé
jeudi 6 - 20h33
de : nazairien
Trop pauvre pour être de gauche.
jeudi 6 - 17h05
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Les opposants à la réforme des retraites ne désarment pas
jeudi 6 - 16h46
1 commentaire
Christian Cotten, "psychologue controversé", nous présente une exellente vidéo (petit emmanuel)
jeudi 6 - 11h14
de : nazairien
BOLIVIE : Les petits télégraphistes du coup d’Etat qui n’existe pas ?
jeudi 6 - 09h24
de : JO
Les fous de jupiter à l’oeuvre !
jeudi 6 - 09h13
de : JO
EUX & NOUS
jeudi 6 - 07h36
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vivre simplement pour que simplement d'autres puissent vivre. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite