Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

AU2007 : L’HEURE EST A LA VICTOIRE, JOUONS GAGNANT !
de : xoup
vendredi 23 juin 2006 - 23h19 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 16.8 ko

Suite aux interrogations inter-minables de la LCR et du PC sur leur engagement dans une telle initiative qu’est l’AU, je me permet de répondre que nous pouvons gagner.

Que les sceptiques s’accrochent, ou qu’ils partent voter PS, l’Alternative Unitaire se doit de gagner et a les moyens de le faire.


La victoire est obligatoire Si l’objectif d’un tel mouvement est de faire entre 10 et 15% minables pour tenter d’influencer la politique d’un autre futur vainqueur, cela ne vaut pas la peine pour les militants de s’évertuer à constituer un tel front. Autant qu’ils se consacrent entièrement aux luttes, cela pèsera au niveau politique bien plus qu’une semi-victoire électorale. Ce sera plus productif.

Non la seule manière de traduire correctement les luttes via les urnes c’est une victoire totale.

Une victoire totale ? Qu’est-ce que cela ?

  • C’est tout d’abord une participation massive des citoyens pendant la campagne, par ses réflexions, ses propositions, par la pression qu’ils apporteront aux candidats. - * C’est une victoire dans les urnes, non seulement pour l’élection présidentielle mais aussi pour les législatives. -* Après les élections une nouvelle participation populaire pour exiger que le programme soit appliqué au mieux et pour permettre sa réalisation en soutenant le pouvoir en place face à la pression du système, notamment par de nouvelles manifestations massives.

Nous avons tellement à gagner si un tel front populaire est mis en route et tellement à perdre si les anti-libéraux ne gagnent pas les élections, que chacun se doit de participer.

Que se passerait-il en cas de non victoire ? Je me place dans les conditions suivantes : autres candidats potentiellement au 2° tour : PS = S.Royal, UMP= N.Sarkozy, FN= Le Pen.

Il est facile de prévoir les conséquences d’un non aboutissement du processus unitaire.

C’est le vote utile et l’abstention qui régneront en maitres en 2007. Le PCF et la LCR ne feront que de petits scores incapables de défendre concrétement le peuple qu’ils ont tant soutenu dans la rue depuis si longtemps. Il se peut même que le PS se retrouve dans cette situation faible face aux 2 pires dangers qui nous guette : Sarkozy-Le Pen.

 * 2°tour : Sarko-Le Pen C’est la révolution armée à gauche. Après 2002 et la politique de Sarkozy, les gens prendront le maquis face au choix France de Vichy ou Allemagne Nazie. -* 2° tour : Ségo-Sarko. Les gens n’hésiteront pas, après 2002, ils ne choisiront pas la droite de Sarkozy. Il est même possible qu’une partie de l’UDF vote Royal.

2°tour Ségo-Le Pen L’UMP appelera à voter Ségolène, sans conviction mais pour sauver les futures élections, l’UDF aussi, le peuple de gauche n’hésitera pas. Victoire du PS. Si le processus unitaire va au bout. Deux possibilités :

 * Nous n’arrivons pas à être qualifié pour le 2° tour, on se retrouve alors avec les solutions précédentes. Avec un score non négligeable pour faire pression sur une éventuelle qualification du PS, ceux qui accepteraient de participer au gouvernement auraient alors peut être un peu d’écoute, au risque de passer une nouvelle fois pour des traitres aux yeux de certains. Mais peu importe à la limite, chacun rentrera chez soi convaincu que l’échec est du au voisin, traitre ou extremiste, et que le plus dur reste à faire. -* Nous arrivons à aller au second tour. Ce qui veut dire que nous avons dépassé le PS et une des deux formations de la droite extreme (FN-UMP). Le PS se désiste et appelle à voter pour nous, je ne vois pas d’autre possibilité (ils ne vont pas appeler à voter UMP ou FN tout de même, ou même s’abstenir !?), LO se ralie aussi. La gauche est unie là où elle devrait l’être : à gauche. On gagne.

Dans tous les cas sauf le dernier, je ne peux laisser dire que la victoire sera celle du peuple de gauche (et donc celle du peuple tout entier)


Pourquoi nous sommes en position de gagner ? Tous les indicateurs, sauf un, sont au vert pour une victoire des anti-libéraux.

Le PS est de plus en plus tiré vers sa droite par des candidats à la candidatures quasiment tous oui-oui-istes, avec un projet mitigé bouclé à la va vite dans des conditions pitoyables (voir l’article de G Filoche).

4 ans de luttes surement inégalés par la fréquence de mouvement d’ampleur historique sur une période compacte (amis historiens, si vous avez des précisions sur des périodes équivalentes...) : crise du 21 avril, mouvement des intermittents, mouvement des chercheurs, mouvements des étudiants, crise des banlieues de Novembre 2005, crise du CPE... Et pour avoir vécu le CPE, plus que des mouvements c’est bel et bien une tension (parfois viloente) qui règne en France.

Une volonté d’en finir avec la politique de droite. Trois résultats électoraux sont à garder en tête :

  • la défaite du social-libéralisme incarné par L.Jospin en 2002(Présidentielles 2002). Où l’on peut déchiffrer grace aux votes dans l’extreme gauche un besoin d’une politique réellement socialiste . -* La claque (je ne vois pas d’autre mot) de la droite aux régionales. La France de 2004 est bel et bien à gauche(Régionales 2004) -* Le non au TCE(Referendum TCE ), qui confirme que la gauche française de 2005 est une vraie gauche, c’est à dire anti-libérale écologique et démocratique. -* Les sondages qui donnent victorieux le seul choix gagnant de gauche proposé pour l’instant(S. Royal) face à la droite.

En face de nous les 3 candidats qui ont une capacité apparente d’arriver au 2° tour sont identifiables : celui du PS (très probablement S.Royal), N.Sarkozy et enfin J.M. Le Pen.

  • Ségolène et Nicolas jouent sur les sondages, sur les médias et sur leurs partis, pour s’imposer comme seuls recours de victoire pour leur camp (droite et "gauche") -* Le Pen attend dans l’ombre que les citoyens opprimés par le système comprenne (et il ne leur faudra pas longtemps pour cela) que les 2 premiers sont de la même catégorie : celle des "tous pourris" qui flattent avant l’élection et qui pronent après que ce n’est pas la rue qui gouverne.

Tous ces petits témoignages, qui ne sont pas des sondages mais de réels appels au secours, appellant à l’unité et à la prise du pouvoir par la vraie gauche, et qui se moquent bien des petites querelles stratégiques politiciennes, je citerai deux articles du même site : Article 1, Article 2. Le peuple réclame cette unité et votera pour elle, car ce sera elle le vote utile, le vote le moins pire. Et les 9000 signataires des appels de l’AU qui commencent à organiser la propogation de l’espoir sont là pour montrer que cette volonté n’est pas le caprice d’une poignée de rêveurs.

La réalisation d’une telle alliance a déjà été vécue : le non au TCE, les collectifs du 29 mai, la Chartre anti-libérale sont là. Nous ne construisons pas cette Alternative Unitaire sur les ruines des échecs passés mais bel et bien sur les victoires que l’unité a permis. L’AU n’est que l’aboutissement de ces 4 dernières années, le processus unitaire s’inscrit dans la dynamique de résistance, s’il est réellemnt lancé, il ne part pas sans vitesse.

Le seul point négatif au tableau c’est que ce processus n’est toujours pas complètement engagé, et ce par aucun de ses potentiels acteurs.

  • Le PC n’a, par exemple, pas mis de lien vers le site de l’AU et fleurte beaucoup avec le PS pour quelqu’un qui cherche à draguer la Ligue pour l’unité. -* La Ligue, malgré sa volonté unitaire, n’a toujours pas signé l’appel pour des raisons de l’ambiguité de la définition des mots "social-libéral" (sur le point de vue rhétorique l’argument tient la route, mais pas du point de vue politique). -* José Bové qui pourrait faire parti des personnes en 1° ligne qui s’auto-proclame, dans Libé et à l’heure où j’écris, "le plus apte à rassembler" (pub pour l’AU, coup de pression sur MGB et OB, ou simple auto-promotion ?)J.Bové candidat ?.

Ces 3 là (les 3B) feraient bien de faire, au plus vite, une déclaration commune affirmant que le processus unitaire est lancé, sans candidat pour l’instant mais avec de très gros espoirs. Sinon moi aussi, comme S.Pocrain, je vais me présenter pour réaliser autour de ma petite personne l’unité de la gauche.


Si j’ai précédemment insisté sur les mots le seul choix gagnant de gauche proposé pour l’instant, c’est parce que malheureusement aujourd’hui et dans le système actuel les élections personnalisées se jouent pour beaucoup de manière passionelle (les programmes des uns et des autres ne sont guère analysés, les petites phrases dans les grands médias sont plus importantes que la profondeur de la réflexion). Dire ceci n’est qu’un constat. Si nous nous affirmons pour gagner l’élection, et pas uniquement pour créer un rapport de force, nous pourrons prétendre inverser l’effet psychologique du vote utile qui joue actuellement pour le PS. Il nous faut donc jouer la gagne, créer les conditions pour que les gens puissent dire "2007 ne sera pas seulement une non défaite face à la droite mais bel et bien une victoire à gauche".

Je finirais donc simplement en disant ceci :

Nous n’avons déjà laissé que trop de place à nos adversaires, levons-nous tous ensemble, maintenant. Marie-George, Olivier, José, soyons surs de notre victoire ; jouons gagnant, répandons collectivement l’espoir qu’un autre monde est possible, que la société que nous portons est démocratique, sociale et écologique, et que tout ceci est pour demain, pour 2007.

xoup



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Problème de signature
24 juin 2006 - 10h18

MONSIEUR XOUP, BONJOUR... APPRENONS A NOUS CONNAITRE SI NOUS DEVONS VOYAGER ENSEMBLE !

Je veux vous dire ce qui m’agace. Vous me répondrez. Les limites étant tracées, si nous nous respectons, nous pourrons continuer la traversée ensemble.

Je commence.
 Les partis, dans notre constitution, et cela depuis le CNR, sont pris en compte comme des outils permettant au peuple de concourir à l’exercice de la démocratie. Pour faire vite, Pétain et sa clique s’étaient empressés de les dissoudre. Dans la Résistance, ils ont prouvé leur nécessité.
C’est cela que je ne veux pas voir remis en cause, y compris sous de petites phrases sybillines.
 Trop souvent, dans vos interventions par rapport à l’appel et à l’AU, vous brocardez le PCF (ou la ligue) pour de soit disant "tendances" à être dedans tout en étant dehors. Et quand nous montrons que nous sommes clairement dedans, vous avancez que c’est parce que nous y avons intérêt pour nous en servir ! Vous en voudriez pour preuve l’absence de "lien" par ci, ou autre chose par là... Les procès d’intention ne permettent pas autre chose que de faire perdre du temps et des forces à se justifier au lieu de travailler à informer et rassembler.
Si vous suivez les opérations à l’intérieur de l’AU vous pouvez réellement évaluer l’engagement total du PCF, sans arrière pensée que de gagner dans le courant antilibéral de gauche. Les dernières informations internes montrent autour de MM. DEBONS, CHANIAL et LAURENT que se structure un vrai pôle offensif d’animation d’AU et des Comités.
 L’orientation donnée est bien celle de répondre aux interrogations des gens (le "peuple" est formé par les "gens" qui peuvent être des salariés, des chômeurs, des retraités, leurs familles, des petits artisans, etc.) et non de les opposer en focalisant sur des personnes par la mise en scène d’un "combat des chefs".
 Je travaille en ce moment à la constitution à la fois du Collectif Antilibéral de gauche dans mon "Pays" (109 communes pour 50000 habitants sur les 619 de mon département) et de celui de mon département, parce que je suis militant communiste, et non pas en plus d’être militant communiste. C’est comme si je vous disais je suis résistant parce que je suis militant communiste et non pas en plus d’être militant communiste. Cela c’est ce qui me fait agir. Pour quelqu’un d’autre ce peut être pour d’âutres raisons, toutes aussi légitimes que les miennes.
Mais je veux être respecté.
 Il ne sert à rien de forcer les réalités. Ce serait tromper les autres et probablement aussi sûrement se tromper soit-même. Lorsque l’on raconte que José Bové est le meilleur fédérateur de la gauche de la gauche je dis que c’est une tromperie et je le prouve. Sur le site "VOTEZ2007.COM" on nous montre 2 choses. La première c’est que les jeux ne sont pas faits chez les "gros culs" qui tiennent le devant du pavé dans les médias : Sarkozy, Royal, etc.
Malgré le soutien médiatique éhonté, ils présentent sur 76242 votes 19,82% à N. SARKOZY (guère plus que CHIRAC au 1er tour 2002) ; 18,86% à S. ROYAL (guère plus encore que JOSPIN en avril 2002) ; 5,16% à F. BAYROU... Mais LEPEN est bien là avec 18,59%, grace à la banalisation de ses idées par SARKOZY depuis 5 ans ! P.DE VILLIERS est là aussi avec 4,46%.
La 2° chose, c’est que sur le possible pôle antilibéral de gauche, Fabius (0,92%), Chevènement (0,87%), Laguillier (0,39%), Besancenot (2,9%), Bové (1,86%) et Buffet (1,55%), personne ne fait le trou, contrairement à ce qu’on veut nous faire croire. L’émiettement est totalement antiproductif et élimine le courant : voilà le fait grave alors qu’il totaliserait environ 10%, sur ces données...

Voilà donc la réalité sur laquelle nous avons nous avons moins de 10 mois à travailler pour devenir efficace. Le challenge vaut la peine que nous arrondissions les angles !
L’essentiel est de faire connaître le projet de convergences de la façon la plus décentralisée possible.

NOSE DE CHAMPAGNE






Georges Moréas, ancien commisaire principal, parle de déontologie, Gilets jaunes et ménage de printemps à la PP
dimanche 24 - 12h30
de : nazairien
Un chiffre absolument spectaculaire : 39% des Français favorables à une nouvelle Révolution !
dimanche 24 - 12h03
de : JO
2 commentaires
ACTE 19 GILETS JAUNES : Témoignages Toulouse/Nice
dimanche 24 - 11h51
de : JO
Commune libre jaune de Montmartre et de France
samedi 23 - 19h24
de : Alina Reyes
4 commentaires
Bonne nuit les petits
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
3 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm
0%.
mercredi 20 - 18h39
de : L’iena rabbioso
Verdi, lance, un nouveau "coup de gueule" salutaire, Violence d’Etat, merdias infâmes : la révolte jaune s’enracine (video)
mercredi 20 - 16h23
de : nazairien
2 commentaires
Amandine : « Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale mais ils ne me feront pas taire ! »
mercredi 20 - 13h48
de : nazairien
3 commentaires
APPEL PROPOSE PAR LES ELU-E-S FRONT DE GAUCHE ET ADOPTE A L’UNANIMITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL
mercredi 20 - 12h00
de : BERNARD DUPIN
2 commentaires
19 mars : une grève interprofessionnelle très forte dans les écoles
mardi 19 - 20h29
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Acte 18, Le "Média" donne la parole à ceux à qui on l’a confisquée : Paroles de "gilets jaunes" (video)
mardi 19 - 20h21
de : nazairien
1 commentaire
Les enseignants sont-ils des frelons asiatiques ? Honte à la police ! (video)
mardi 19 - 19h42
de : jean 1
l’Algérie est libre.
mardi 19 - 19h06
de : L’iena rabbioso
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
mardi 19 - 15h59
de : BERNARD DUPIN
Lettre aux gentils de la République
mardi 19 - 13h20
de : jean 1
Le 18 mars 1871 : Le peuple et la Garde nationale fraternisent contre la République bourgeoise
mardi 19 - 11h55
de : jean 1
Acte XVIII mis en musique (video)
mardi 19 - 07h58
Maxime Nicolle, une figure des "gilets jaunes" , répond au KéKé de Marselle
mardi 19 - 00h19
de : nazairien
Dans les medias on se rassure comme on peut
mardi 19 - 00h07
de : Irae

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Chacun de mes contacts avec la politique m'a donné l'impression d'avoir bu dans un crachoir. Ernest Hemingway
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite