Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

José et LES élections
de : joel martine
jeudi 6 juillet 2006 - 21h01 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 15.2 ko

Au moment de signer l’appel à une candidature José Bové je voudrais l’assortir d’une proposition très précise :

ce n’est PAS UNE QUESTION DE PERSONNE : il faut un candidat (et des candidats aux législatives, j’y reviendrai) qui incarne les valeurs et le positionnement de la gauche antilibérale, celle qui s’est notamment exprimée par le non de gauche au projet de constitution européenne (à quoi il faut ajouter les antilibéraux qui ont voté oui par tactique en croyant bien faire). Et il faut un candidat qui d’une façon ou d’une autre dépasse les intérêts des partis tout en travaillant avec eux. Les idées existent : aussi bien les documents de la Fondation Copernic ou d’Attac que des tas de choses qui se discutent au niveau local. Nous ne sommes pas d’accord sur tout, mais il est clair que les différents courants à gauche de la gauche ont appris à travailler ensemble, notamment dans des cadres communs comme Attac ou comme les collectifs du 29 mai. Or José Bové peut incarner ces idées, cela correspond aux combats qu’il a menés et bien menés ces dernières années. Et, chose non négligeable, c’est une personne à qui on peut faire confiance (jusqu’à preuve du contraire il ne s’est pas rendu coupable d’une soif immodérée du pouvoir, ni d’un goût pour la magouille). Cela dit, ce n’est pas José ou rien : on peut très bien imaginer d’autres candidatures à gauche de la gauche.

mais il faut absolument que José Bové PRENNE POSITION. Il y a des réticences au sein du PC et de la LCR à opter purement et simplement pour une candidature unitaire. Il faut (en toute amitié) contrebalancer ces réticences. C’est un peu ce que fait l’appel pour des candidatures unitaires de la gauche antilibérale. Si José Bové mettait son "autorité morale" dans la balance en disant clairement qu’il est prêt à participer à un processus unitaire, et que ce processus doit (et aurait dû) s’enclencher sans attendre, cela aiderait à dépasser les réticences. Il faut créer une dynamique, ou plutôt deux : une dynamique dans l’opinion publique, et une dans les partis et les divers regroupements militants. Si on ne le fait pas l’électorat ne se mobilisera pas ! Nous n’avons que trop tardé !

peut-être José hésite-t-il à se mettre en avant comme candidat à la candidature présidentielle ... et on le comprend ... Mais justement, il ne s’agit pas forcément de cela : nous avons devant nous trois élections : la présidentielle, les législatives (qui pourraient même peut-être passer avant la présidentielle en cas d’aggravation du discrédit actuel du gouvernement), et ensuite les municipales. C’est dans l’ensemble de ces élections que peut se construire un pôle unitaire à gauche de la gauche, notamment les législatives pourraient permettre que s’exprime à la fois la diversité et une pratique de confiance mutuelle entre diverses composantes (certains candidats étant plutôt écolos, d’autres plutôt PC, plutôt extrême-gauche, plutôt gauche du PS ... ou plus représentatifs de tel ou tel combat ... on pourÀrait aussi jouer sur des "tandems" candidat-suppléant). Pour que cette perspective se réalise, j’aimerais que José Bov é annonce qu’il est prêt à y participer, PAS FORCEMENT EN TANT QUE CANDIDAT A LA PRESIDENTIELLE, mais par exemple en tant que membre du "staff" d’un ou une candidat(e) à la présidentielle, ou en tant que candidat aux législatives ! Cela permettrait à la fois de déployer ce "drapeau", cette image de ralliement qu’est la personne de José, et de ne pas fermer ni personnaliser la question de la présidentielle. Cela permettrait à la fois de créer un événement médiatique et de montrer que nous ne faisons pas de la politique à coup de campagnes publicitaires, mais que nous ouvrons un débat entre les citoyens sur la meilleure façon de préparer ensemble les élections (en discutant sur les idées, les engagements programmatiques, et enfin les personnes). On pourrait ainsi éviter deux pièges : d’un côté l’attentisme, de l’autre l’image déplorable d’une valse-hésitation laissant redouter un combat des chefs désespérant. A bon entendeur, salut ! Je crois sérieusement qu’une intervention de José Bové aiderait à débloquer cette situation et que c’est de sa responsabilité de le faire. (Je suis membre d’Attac à Marseille et je m’exprime ici à titre personnel).

J.Martine(militant altermondialiste à marseille)



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> José et LES élections
7 juillet 2006 - 08h58

D’accord avec ce texte pour l’essentiel. Ce qui , me semble t’il caractérise cette gauche, c’est une certaine conception de la démocratie qui considère les représentant comme de simples porte parole de la population. Il est donc curieux que la question de la candidature fasse probleme. L’avantage de josé bové, c’est en effet qu’il n’est le représentant d’aucun parti ce qui libère du probleme du lien entre présidentielle et législatives. On ne peut le soupçonner de vouloir "tirer la couverture" pour ces dernières. Il doit être perçu par la population comme un simple porte parole d’un collectif uni sur une plateforme antilibérale.
Pour ce qui est de l’usage de la formule "extreme gauche", elle n’a à mes yeux aucun sens. Les propositions de la LCR par exemple ne sont pas plus révolutionnaires que celles du PCF. La seule différence étant le refus par ces organisations (LCR, LO, PT) de toute inscription dans le réel, de toute participation au pouvoir. Elles savent probablement qu’il en irait pour elles comme pour les autres mais ce faisant elles font le jeu de ceux qu’elles font profession d’attaquer. Derriere la prétendue radicalité il y a le confort peinard de ceux qui considèrent l’histoire comme l’avenement messianique de leur projet. C’est ne rien comprendre à l’urgence et aux menaces à court terme que porte l’éventualité d’une victoire de la droite.



> José et LES élections
7 juillet 2006 - 10h08

il me semble que José Bové répond déjà à ces questions dans l’interwiew qu’il a donné à la presse ; il est évident que sans ces conditions, toute intention de candidature serait suspecte

La condition première est évidemment qu’il y ait un texte d’orientation clair, accepté et défendu par toutes les composantes de l’Alternative unitaire à gauche, sur lequel le candidat s’engagerait et dont il serait le garant

J’y ajouterai une éxigence, que tout candidat à la candidature de l’Alternative unitaire s’engage à ne pas exercer de pouvoir éxécutif et à préparer une réforme constitutionnelle interdisant tout retour à la monarchie élective que nous subissons aujourd’hui

Alors les dirigeants politiques trouveront plus interessant de convoiter le poste de 1° Ministre, qui détiendra le pouvoir éxécutif et sera responsable devant l’Assemblée nationale, que de jouer des coudes pour apparaitre le meilleur (la meilleure) candidat à la Présidentielle, dont le rôle, en cas de victoire, serait beaucoup plus moral que politique

Biensûr, pour accepter celà, il faut croire que la victoire est possible et ne pas se préparer par avance à négocier des miettes au PS (por le PCF) ou à lui ouvrir un boulevard par des éxigences antiunitaires excessives (pour la LCR)

José Bové, ou quelqu’un d’autre de ce profil, mais je n’en vois pas d’évident, pourrait très bien être le porte-parole, et le champion, de cette démarche

Daniel, CAP à gauche






Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
3 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La culture, ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, mais au contraire, ce qui reste à connaître quand on ne vous a rien enseigné. Jean Vilar
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite