Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le Mexique fracturé, par Ignacio Ramonet
de : Carmela
lundi 14 août 2006 - 14h53 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Par Ignacio Ramonet

Une fraude massive. Et indiscutable. M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne l’a admis. Les vingt-cinq ministres des affaires étrangères de l’Union européenne ont exprimé leur « grave préoccupation ». « Il est important que nous transmettions de la manière la plus claire possible l’inquiétude de l’Union européenne et celle de tous les Etats membres sur le résultat de l’élection présidentielle », a déclaré le ministre néerlandais des affaires étrangères.

Reporters sans frontières rappelle que « cette élection intervient après quatre années d’une dégradation continue et sans précédent de la presse dans le pays ».

A Washington, des personnalités comme MM. Colin Powell, Henry Kissinger et Zbigniew Brzezinski ont affirmé que les Etats-Unis ne pouvaient pas reconnaître les résultats officiels. Le National Democratic Institute (NDI), présidé par Mme Madeleine Albright, ancienne secrétaire d’Etat ; la Freedom House, dirigée par M. James Woolsey, ancien patron de la CIA ; l’American Entreprise Institute, impulsé par l’ex-président Gerald Ford ; ou encore l’Open Society Institute, piloté par M. George Soros, ont dénoncé des « manipulations massives » et réclament des « sanctions économiques ». Le sénateur Richard Lugar, président de la commission des affaires étrangères du Sénat et envoyé du président George W. Bush, n’a pas hésité à parler ouvertement, lui aussi, de « fraudes » : « Il est clair qu’il y a eu un programme vaste et concerté de fraudes le jour de l’élection, soit sous la direction des autorités, soit avec leur complicité. »

Vous vous frottez les yeux ? Vous vous demandez comment de telles déclarations à propos de la récente élection présidentielle au Mexique ont pu vous échapper ? Vous avez raison d’être perplexe. Aucune des personnalités ou institutions citées ci-dessus n’a dénoncé ce qui vient de se passer au Mexique. Tous les commentaires rapportés - authentiques -, concernent l’élection présidentielle du 23 novembre 2004... en Ukraine (1).

La « communauté internationale » et les habituelles « organisations de défense des libertés », que l’on a connues si actives en Serbie, en Géorgie, en Ukraine et encore récemment en Biélorussie, demeurent pour ainsi dire muettes devant le « coup d’Etat électoral » qui se commet sous nos yeux au Mexique (2). On imagine le tollé planétaire si, en revanche, cette même élection s’était déroulée, par exemple, au Venezuela et si le vainqueur - par une différence donc d’à peine 0,56 % des votes - avait été... le président Hugo Chávez.

Le scrutin mexicain du 2 juillet opposait deux candidats principaux : M. Felipe Calderón, du Parti d’action nationale (PAN, droite catholique, au pouvoir), déclaré vainqueur (provisoire) du scrutin par l’Institut fédéral électoral (IFE), et M. Andrés Manuel López Obrador, du Parti de la révolution démocratique (PRD, gauche modérée).

Bien avant le début de la campagne, il était clair pour le président Vicente Fox (PAN) et les autorités au pouvoir que M. López Obrador avec son programme de lutte contre la pauvreté était le candidat à abattre. Par tous les moyens. Dès 2004, une manœuvre, à base de bandes vidéo clandestines complaisamment diffusées par les chaînes Televisa et TV Azteca, acquises au pouvoir, tentait de discréditer M. López Obrador. Vainement.

L’année suivante, sous le prétexte farfelu de non-respect des normes légales de construction d’une voie d’accès à un hôpital, il était condamné, écroué, et déchu du droit de se présenter à l’élection. De massives manifestations de soutien finirent par contraindre les autorités à le rétablir dans ses droits.

Depuis, l’entreprise de démolition s’est poursuivie. Et a atteint un degré délirant au cours de la campagne électorale (3). D’autant plus qu’un vent de panique souffle sur les oligarchies latino-américaines (et sur l’administration des Etats-Unis) depuis que la gauche l’emporte (presque) partout : au Venezuela, au Brésil, en Uruguay, en Argentine, au Chili, en Bolivie... Et que les nouvelles alliances n’excluent plus Cuba (4).

Dans un tel contexte, la victoire de M. López Obrador (le tribunal électoral tranchera le 6 septembre prochain) aurait des conséquences géopolitiques trop importantes. Dont ne veulent ni le patronat ni les grands médias mexicains. Ni Washington. A aucun prix. Quitte à sacrifier la démocratie. Mais M. López Obrador et le peuple mexicain n’ont pas dit leur dernier mot. Ignacio Ramonet.

(1) L’idée de comparer les réactions aux élections d’Ukraine et du Mexique est de James K. Galbraith, dans « Doing Maths in Mexico », The Guardian, Londres, 17 juillet 2006.

(2) Sur la réalité et l’ampleur des fraudes, lire, par exemple, le rapport du 17 juillet 2006 du Centro de derechos humanos Fray Bartolomé de Las Casas.

(3) Sur la violence des attaques, lire John Ross, « All Against López Obrador », Counterpunch, 6 avril 2006.

(4) Lire Bernard Cassen, « Une nouvelle Amérique latine à Vienne », Le Monde diplomatique, juin 2006.

LE MONDE DIPLOMATIQUE | août 2006 | Page 1 http://www.monde-diplomatique.fr/20...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Le Mexique fracturé, par Ignacio Ramonet
17 août 2006 - 14h32

Monsieur Ramonet,

Avant d’user des procédés discursifs classiques destinés à soutenir une théorie du complot (absence de preuve, questions amenant la suspiscion), je vous invite à respecter : les institutions de contrôle électoral mises en place par les Mexicains, la procédure en cours auprès du tribunal électoral, les réactions des observateurs étrangers, les opinions adverses à votre théorie et qui proviennent de personnalités mexicaines dignes de confiance et bénéficiant d’une meilleure compréhension des enjeux du conflit actuel (voir l’article d’Enrique Krause : http://www.lemonde.fr/web/article/0...)...

Un lecteur ayant vécu au Mexique de nombreuses années



> Le Mexique fracturé, par Ignacio Ramonet
20 août 2006 - 16h02 - Posté par

je reviens du mexique, ce dont je peux temoigné c’est du soutient extremement important de la population a AMLO.
D’autre part il apparait trés douteux que l’IFE, soit disant :
"organisme citoyen et indépendant qui, depuis 1996 et après une longue histoire de fraude, organise avec succès et intégrité les élections à tous les niveaux de l’Etat fédéral"
ait a sa tête un ami personnel de Felipe Calderon : Luis Carlos Ugalde, Calderon fut même témoin d’honneur lors de son marriage.
Une preuve évidente de conflit d’interêt.
je vous invite plutot a lire, si vous comprenez l’espagnol, cet article qui decortique l’algorithme vraisemblablement utilisé le 2 juillet.
http://www.jornada.unam.mx/2006/07/...


> Le Mexique fracturé, par Ignacio Ramonet
21 août 2006 - 14h47 - Posté par

Retour du Mexique où j’ai passé plus d’un mois, essentiellement durant le mois de juillet ; monsieur Ramonet est probablement le seul journaliste extérieur au Mexique a oser prendre parti, eh oui !...

Monsieur Ramonet est encore probablement un des rares à oser lire et utiliser les sources publiées dans le quotidien national mexicain, LA JORNADA, que vous n’aurez aucun mal à lire en espagnol, dans lequel vous trouverez de nombreux éléments, très détaillés, que d’autres nomment parfois "preuves" !......

A toutes fins utiles, ce journal possède un site : http://www.jornada.unam.mx , sur lequel vous pouvez retrouver la une et les articles jour après jour.

Jacques Maire





La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
1 commentaire
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
14 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite