Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Alain Juppé, l’homme "non-providentiel" de Bordeaux


de : Stéphane Lhomme
lundi 28 août 2006 - 17h10 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Contre une élection municipale à Bordeaux au profit du repris de justice Alain Juppé, rassemblement Mardi 29 août 2006 à18h devant la mairie de Bordeaux

de Stéphane Lhomme (*)

L’affaire est désormais entendue : lors d’une réunion de la majorité municipale de Bordeaux le lundi 28 août, la quasi-totalité de la majorité UMP-UDF va annoncer sa démission pour provoquer une élection municipale anticipée et permettre à Alain Juppé de récupérer ce qu’il considère comme son bien : le siège de maire de Bordeaux. Bien que légal, ce tour de passe-passe est condamnable sur plusieurs plans :

 cette démission collective est l’expression du mythe de la personne providentielle, sans laquelle les "gens ordinaires" seraient condamnés à la médiocrité. C’est peut-être le cas pour la majorité municipale de Bordeaux (nous les laissons juges !), mais pas pour la majorité des citoyens.

 même s’il a déjà purgé sa peine, grâce à une curieuse "contorsion juridique" de la Cour d’appel de Versailles (**), Alain Juppé reste moralement indigne de tout mandat. Il est choquant que, en France, on puisse être à nouveau élu après avoir été condamné pour "prise illégale d’intérêt" et avoir détourné de l’argent public.(***)

 par ailleurs, contrairement à ce qu’on peut lire ici où là, le bilan de M. Juppé à la tête de la mairie de Bordeaux et de la Communauté urbaine est extrêmement négatif. Quelques rappels :

L’arrêté anti-bivouac ou la "chasse aux pauvres" : c’est sans même consulter le conseil municipal que M. Juppé a signé en janvier 2002 cet arrêté qui a suscité pendant deux ans d’incessantes manifestations. C’est finalement devant le Tribunal administratif que l’auteur de ces lignes a obtenu gain de cause, l’amende payée par la ville de Bordeaux servant à organiser un grand pique-nique (un bivouac !) devant la mairie le 12 septembre 2004.

L’attribution de l’église St-Eloi à une organisation de catholiques intégristes, début 2002. Ce bâtiment public est ainsi occupé illégalement depuis 4 ans, l’ancien premier ministre ayant cette fois encore été sanctionné par la justice administrative. Le dernier recours, un pourvoi en cassation, a été rejeté par le Conseil d’Etat le 2 mars 2005, mais les intégristes sont toujours en place. M. Juppé est plus prompt pour faire évacuer les églises lorsqu’elles sont occupées par des sans-papiers...

Le relogement tardif des familles gitanes touchées par le saturnisme dans le Village andalou, un ghetto-bidonville pour lequel la mairie de Bordeaux a perçu jusqu’au dernier jour des loyers exorbitants. Pendant deux ans, de manifestations en dépôt de plainte pour empoisonnement, les familles gitanes et de nombreux citoyens bordelais ont tenté de contraindre le "maire-bailleur" à prendre ses responsabilités. Malgré l’urgence sanitaire, ce n’est qu’après avoir encaissé 750 000 euros versés par le Ministère de la Ville que M. Juppé a consenti à agir enfin.

L’accueil à Bordeaux de Vladimir Poutine : autant un Chef d’Etat peut expliquer qu’il est bien obligé de rencontrer ses homologues, fussent-ils infréquentables, autant rien ne peut justifier que M. Juppé ait accueilli, qui plus est avec fastes, Vladimir Poutine à Bordeaux le 12 février 2003. Le bourreau du peuple tchétchène a aussi été accueilli par un milliers de manifestants : un record pour un jour de semaine, en pleine journée !

Une subvention de 230 000 euros pour Johnny Hallyday, certainement confondu avec un modeste intermittent du spectacle. Une fois de plus, après de multiples protestations, le maire a reculé, la municipalité prenant toute de même à sa charge la mise à disposition du stade et quelques autres frais pour environ... 230 000 euros ! Alain Juppé a donc à moitié réussi son coup...

Alain Juppé : un homme "non-providentiel" !

Défaillant sur les questions de société, Alain Juppé l’a aussi été sur le plan socio-économique. La stature nationale du personnage devait assurer à Bordeaux et à la Communauté urbaine (CUB) l’autorité nécessaire pour mener à bien divers grands projets, c’est l’inverses qui s’est produit, par exemple avec les annulations en justice de divers marchés publics : en particulier, en 2000, celle d’un des plus importants contrats de l’histoire de la CUB, le matériel roulant et la pose des voies du tramway, attribués illégalement à Alstom. Des procédures judiciaires sont d’ailleurs toujours en cours. Autre annulation, le 23 mai 2006, celle du contrat de concession du marché des Capucins signé en janvier 1996 par M. Juppé en faveur de la société Géraud qui, par ailleurs a bénéficié d’autres avantages indus. On notera la perpétuation de scandales financiers sur l’Eau et l’Assainissement, pour le plus grand profit de certaines multinationales. La ténacité des associations locales a d’ailleurs contraint le successeur de M Juppé, après quelques atermoiements, à remettre un peu d’ordre dans ces dossiers. Alain Juppé s’est aussi fait berner par le Port autonome lors du transfert des quais dont on s’est aperçu après coup que les voûtes étaient en ruine. Pas brillant pour un soi-disant "homme providentiel" qui devait faire bénéficier Bordeaux de sa "stature" et de son expérience.

En fin de compte, rien ne permet de penser que M. Juppé soit plus qualifié que le maire actuel Hugues Martin pour mener la politique réactionnaire et antisociale de la majorité UMP-UDF. Et, en tout cas, ils semblent tout aussi incompétents et naïfs l’un que l’autre. L’organisation d’un scrutin municipal au seul profit de M. Juppé ne se justifie donc pas plus politiquement que moralement, sans oublier la nouvelle facture pour les finances municipales que représenterait cette honteuse élection, qui doit donc être annulée.

(*) Stéphane Lhomme

Militant associatif bordelais. En 2004, il a obtenu du Tribunal administratif l’invalidation de l’arrêté "anti-bivouac" d’Alain Juppé. Voir ici.

(**) Tout en condamnant le 1er décembre 2004 Alain Juppé pour "prise illégale d’intérêt", dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris, la Cour d’appel de Versailles a fixé la peine d’inéligibilité de M. Juppé à un an au lieu des dix ans prévus par la loi.

(***)"La mairie de Paris a indiqué avoir reçu de la part des avocats d’Alain Juppé une proposition de remboursement de 1,2 million d’euros dans l’affaire des emplois fictifs", AFP, 10 juin 2004

http://bordeaux.juppe.free.fr/edito.htm



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Alain Juppé, l’homme "non-providentiel" de Bordeaux
29 août 2006 - 12h11

il ne faut pas oublier la proposition de vendre thomson pour 1 franc symbolique à une société niponne qui a fait faillite entretemps...

dudule



> Alain Juppé, l’homme "non-providentiel" de Bordeaux
29 août 2006 - 15h11

mardi 29 14h00
bonjours à tous
Et oui un requin de plus, JUJU est là !...je l’ai vu à la télé,tout beau, presque neuf, dispo pour les
Bordelais, avec un oeil en coin sur les présidentielles. C’est amusant sur la 1-2 télé c’est le mème discour larmoyant sur le Bordeau qui l’attend et pour lequel il est près à se sacrifier corps et ame, c’est amusant aussi de constater que les chaines en questions ont pris soins de trier les personnes interrogées, pas de sdf, pas de rmistes, apparament que des gens "biens"qui ont besoin de lui. Ils peuvent reprendre en coeur "juju est arrivé et,et, sans se pressé...."
Mais, je vois qu’il est près à rembourser la mairie de Paris, chouette ! mais avec quel argent peut-il le faire ? ce serait bien de le savoir ou faudra t’il attendre un autre scandale ?.

le mataf



> Alain Juppé, l’homme "non-providentiel" de Bordeaux
29 août 2006 - 16h06 - Posté par

Il y a de nombreux avantages à s’engager en politique. On peut piocher dans la caisse sans peur, car la justice est clémente, 1 an au lieu de 10 pour les autres. Son casier judiciaire est probablement vierge.
Mais voilà, bien qu’il ait décidé de rester zen (comme les québécois), ça ne sera plus comme avant, les réunions municipales, enfin, s’il est élu, lui si hautain, arrogant, cynique. Je ne sais pas comment Bordeaux pourrait sortir grandie avec un maire pareil. S’il est élu, c’est la honte aux bordelais. Alors, un peu de dignité, ça nous ferait de l’air frais.


> Alain Juppé, l’homme "non-providentiel" de Bordeaux
9 octobre 2006 - 17h09 - Posté par

Je doute que ça émeuve les bordelais d’avoir un repris de justice pour maire. Au niveau national nous tous avons déjà son copain (et ancien patron) comme président de la république (bananière) qu’est devenue la France et personne ne s’en émeut. D’ailleurs comme au niveau International il y a pas mal de malfrats ils peuvent embrasser les Poutine et compagnie (je pense à la Chine) sans déplaisir. La preuve : l’un comme l’autre ont offert en son temps, l’un à Paris, l’autre à Bordeaux, aux frais des administrés, des accueils hors normes pour le Russe et pour le chinois ce type de réception admissible pour Chirac (et encore il n’avait pas besoin de sortir le grand jeu) est tout à fait criticable pour son ex-argousin.


> Alain Juppé, l’homme "non-providentiel" de Bordeaux
29 août 2006 - 23h00

appel au rassemblement de la gauche antilibérale de bordeaux de toute urgence ,pour la création d’une liste unitaire pour les municipales.

jcb



> Alain Juppé, l’homme "non-providentiel" de Bordeaux
29 août 2006 - 23h40 - Posté par

Bordeaux n’appartient pas à Juppé, mais aux bordelais. Bordeaux mérite mieux que d’avoir un homme qui se traîne plein de casseroles accrochées à ses basques. Un peu de morale et de respect envers les bordelais, et Bordeaux, c’est ce que je leur souhaite avec un autre candidat issu de la gauche antilibérale.





Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
3 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude
CGT : Philippe Martinez à l’Elysée (video)
samedi 27 - 11h53
de : joclaude
Narbonne élection 28 juin
samedi 27 - 11h14
de : Lili Oto
DÉMENCE SOUS AIR CONDITIONNÉ
vendredi 26 - 18h55
de : Lukas Stella
La macronie kiffe le glyphosate et truque l’enquête
vendredi 26 - 16h08
de : jean1
1 commentaire
Isolement et contention en psychiatrie : bientôt un contrôle par les juges - Basta !
vendredi 26 - 11h57
de : Ch Delarue (santé)
Le Pr Raoult accuse des responsables sanitaires de conflits d’intérêts
vendredi 26 - 11h00
de : Ch Delarue (com demo)
2 commentaires
QUAND LA RAISON TONNE EN SON CRATERE
vendredi 26 - 10h55
de : Nemo3637
Environ 70 voitures de police et une vingtaine de motards devant la Maison de la radio à Paris (video)
vendredi 26 - 09h48
de : CGT TUIFRANCE
2 commentaires
Yasser Arafat déplore la grève à BFMTV
jeudi 25 - 23h35
de : Robert Ferraria
"La 5G, c’est l’avenir !" ( P. Martinez )
jeudi 25 - 11h04
de : Le CERCLE 49
2 commentaires
Un été de licenciements à prévoir dans l’aéronautique
jeudi 25 - 08h06
Soleil cherche futur, c’est l’heure de l’mettre !
jeudi 25 - 06h04
de : Hdm
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 - 23h00
de : Mickael Wamen
13 commentaires
Castaner décore d’une médaille certains policiers soupçonnés de violences contre des « gilets jaunes »
mercredi 24 - 17h35
de : jean1
24 Juin : Moscou : défilé militaire en l’honneur du 75e anniversaire de la victoire sur l’Allemagne nazie
mercredi 24 - 17h33
de : nazairien
2 commentaires
J’ai écouté le père de Cédric Chouviat... j’en ai eu les larmes aux yeux (video)
mercredi 24 - 12h25
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Combattre le racisme malgré nos divisions
mercredi 24 - 01h48
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Osons la gauche : comment Alain Guillard et son association secouent l’establishment malouin
mardi 23 - 19h03
de : Hélène
Guérilla judiciaire et parlementaire pour un retour au droit de manifestation
mardi 23 - 14h47
1 commentaire
ORGANISONS UNE CANICULE SOCIALE...
mardi 23 - 12h03
de : Mickael Wamen
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite
La CGT condamne sans aucune réserve les affiches de Info’Com
dimanche 10 mai
de La CGT
4 commentaires
La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l'action syndicale. A la Cgt, nous avons d'autres arguments que ceux là, ceux de l'intérêt des travailleurs et de la justice sociale. — La CGT ( 82L lacgtcommunique) May 10, 2020 La CGT condamne sans aucune réserve ces affiches. Ce type de communication ne fait que décrédibiliser l’action syndicale. A la CGT, nous avons d’autres arguments que ceux là, ceux (...)
Lire la suite
Info’com : le syndicalisme virtuel pris à son propre piège
dimanche 10 mai
de Communistes Libertaires de la CGT
4 commentaires
Nous l’avons déjà écrit, le syndicat Info’com qui a pris la suite du syndicat historique des typographes parisiens (CSTP) est un objet paradoxal : La Chambre syndicale typographique parisienne était un des plus vieux syndicats français, très représentatif dans son métier, ultra corporatif et bastion du réformisme. Il est assis sur un magot financier impressionnant amassé au cours d’un siècle d’activité. La disparition du métier des typographes a conduit à une (...)
Lire la suite