Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
de : xoup
jeudi 31 août 2006 - 08h26 - Signaler aux modérateurs
17 commentaires

Bové ? Buffet ? Besancenot ?...

JPEG - 16.8 ko

Je propose l’analyse de 2 formules de candidatures : les 3B en avant avec l’un des B candidat. les 3B en avant avec une autre personne candidate. et enfin je dirai qui m’apparait comme le meilleur candidat pour l’AU, dans le cadre de la 2° hypothèse.


Les 3B en avant, et un des B candidat Beaucoup appellent cette formule, car ces 3 leaders représentent plutôt bien la diversité qui caractérise notre mouvement : anti-libéral (donc anti-capitaliste), écologiste, féministe, démocratique et altermondialiste.

Mais légalement il faut un seul nom pour mettre sur le bulletin, même si cette situation est antidémocratique et qu’une victoire de la gauche antilibérale signifierait une nouvelle République qui romprait avec cette monarchie présidentielle, il faudra donc choisir entre les 3. Un des 3 B sera donc privilégié par rapport aux 2 autres... : les tenanciers de médias ayant cette capacité inouïe à personnifier à outrance les idées politiques, au point d’enterrer le reste (cela fut clair lors du mouvement dit "contre le CPE" : les portes paroles des mouvements étudiants ont été les cibles de cette dérive). Je pense que cette situation handicape l’Alternative Unitaire, comme le candidat. En effet, alors que l’unité n’est pas faite, on voit déjà les symptômes apparents de jalousie, concurrence entre les partisans d’un tel ou d’un tel... car au delà des personnes, il est à craindre que beaucoup acceptent mal que leur tendance soit en retrait par rapport à telle autre. Et n’oublions pas que l’idée de l’Alternative Unitaire est d’être...unis !

Si une telle formule est adoptée faisons confiance aux médias pour mettre sous les feux de la rampe le B candidat en oubliant les 2 autres qui se seront mis en retrait, et tenter donc de jouer la carte de la division à travers les rancoeurs partisanes qui ressurgiront du passé. Les médias mettraient à coup sûr en avant la seule personnalité choisie et donc la tendance correspondante, créant une zizanie dont nous n’avons pas besoin.

José Bové ?

L’évidence à priori. Il semble évident que le B le plus apte à être le candidat unitaire est José B., car neutre entre les 2 grosses formations signataires que sont la Ligue et le PC. Rappelons aussi, mais est-ce bien nécessaire, que José Bové s’est illustré, à bien des reprises, dans des combats syndicaux et politiques importants.

Une candidature Besancenot ou Buffet ne pourrait être difficilement interprétée autrement que par une candidature partidaire d’un cartel d’organisations surfant sur le désir citoyen de profonds changements politiques (tant sur le fond que sur la forme, mais la forme n’est-ce pas déjà quelque peu le fond ?). Ces 2 là sont donc quasiment éliminés d’office ; pas de chance pour eux car ce sont de très bons leaders et orateurs.

Un déficit d’image. Bien que très apprécié à l’intérieur de notre petit peuple anti-libéral écologique et démocratique, et très populaire auprès du grand public, il n’est pas certain, dans notre société de l’image, que Bové soit le meilleur candidat pour un large rassemblement anti-libéral écologique et démocratique qui s’impose de gagner les élections par une dynamique unitaire et populaire.

Il souffre de ce que j’appellerai, sans être méchant, le syndrome Astérix. Il apparait en quelque sorte comme le dernier résistant contre l’envahisseur libéral, différent dans son approche de l’action politique : il lutte vraiment, c’est un guerrier anti-OGM, anti-libéral, anti-TCE...

C’est cette image de troubleur de l’ordre public qui fera peur aux braves gens (comme dirait Brassens), même à des anti-libéraux non conscients de leur sensibilité politique, qui auront à voter pour une personne "responsable" (je sens venir les répliques : Et Chirac il est responsable peut être ?!). Cela étant dit, c’est là bien entendu une question « stratégique » : la France a besoin d’une rupture, donc quelqu’un qui trouble l’ordre public ne pose problème que par rapport à une question de stratégie.

Il souffre aussi d’un déficit d’expérience politique dite classique, bien que leader syndicaliste expérimenté. D’ailleurs, certaines de ses positions politiques sont parfois un peu floues : si josé Bové peut représenter un candidat idéal, il peut représenter aussi pour le PS un ministre de l’agriculture idéel, et cette ambiguïté (que Bové ne lève pas en franchissant la barre de l’anti-capitalisme) est un problème (qui pourrait être retirée avec un mouvement fort derrière lui).

Enfin il m’apparaît que J.Bové, en gardant sa "pureté" de simple militant qui ne cède pas à la tentation du pouvoir corrupteur, servira bien mieux le mouvement unitaire et populaire que nous sommes en train de construire. C’est un très bon rassembleur, et un leader charismatique, tout comme le sont MGB et OB. Ils joueront tous les trois un rôle majeur dans le construction de notre victoire, mais cela ne sera pas celui de candidat.

Pour résumer, je dirais donc que José Bové apparaît, dans notre société de l’image, comme puissante force contestataire, mais malencontreusement pas comme force de construction politique ; et que ceci va à l’encontre du fait que l’Alternative Unitaire ne peut pas, et ne veut pas, se proposer seulement comme force d’opposition (comme le PS semble faire), mais bien comme une alternative constructive au système capitaliste libéral actuel.

Il me semble donc que la deuxième formule est stratégiquement et politiquement meilleure.


Les 3B en avant, quelqu’un d’autre candidat Les 3B, un tout indissociable : l’unité

J’ai déjà dit que chacun des 3B représentait une des composantes essentielles à la dynamique unitaire anti-libérale écologique et démocratique, qui ont largement contribué aux mouvements sociaux ces dernières années :

Olivier, la Ligue Marie-George, le PC José, les ékolos-altermondialistes (et les sans-partis) Ces trois ensembles sont ceux qui ont lutté, ces quatre dernières années, côte à côte dans les mouvements sociaux et politiques majeurs contre la droite extreme de Raffarin, Villepin, Sarkozy.

Il apparaîtrait illogique qu’une de ces forces soient mises plus en avant que les 2 autres. Les 3B ne peuvent donc qu’être mis sur un plan d’égalité parfait dans l’élection qui nous attend, pour le symbole mais aussi pour la stabilité de l’unité. Il sont un tout indissociable, à égalité, ils sont l’unité. Ce qui signifie qu’aucun ne peut prétendre au rôle de candidat.

L’unité et la notoriété des 3B au service d’un 4ème mousquetaire

Ces 3 personnalités, les plus connues du petit monde anti-libéral doivent donc faire place à une autre personne, forcément moins médiatisée. L’unité des 3 composantes se retrouvant pour la victoire à travers un autre nom, appuyé de toute leur force.

Un candidat quasi-inconnu et les médias

Ce problème de non connaissance du grand public de notre futur candidat ne m’en parait pas un, bien au contraire. En effet, une personnalité moins connue partirait quasiment de rien, tout comme notre mouvement ; et en s’appuyant sur chaque victoire passée, sur chacune des composantes qui permettront de diffuser, petit à petit, notre candidat méconnu s’imposerait comme le vote utile de gauche, étouffant le social libéralisme de la direction du PS. Ce cheminement, à l’instar du non au TCE, est donc dès à présent le symbole que nous nous devons de suivre.

De plus, ne doutons pas une minute qu’en partant avec un quasi inconnu, les grands médias s’efforceront de passer au peigne fin son passé pour tenter de le discréditer et pour présenter cette nouvelle personnalité politique au peuple français : de la publicité gratuite donc ! Et nous en aurons besoin, car nous manquerons (et nous manquons déjà) indubitablement d’espace médiatique face à nos adversaires omniprésents. Ce qui ne serait pas le cas avec un des 3B (d’une couverture médiatique initiale que je qualifierai de curiosité), ces 3 là étant trop connus pour leur part.

Enfin un candidat quasi-inconnu soutenu par les 3B permettra de pouvoir insister sur le rôle essentiel des collectifs locaux, du démocratisme de l’Alternative Unitaire, à l’instar de la campagne du non au TCE (constitution européenne).

Le sacrifice personnel au service du collectif.

Un désistement des 3B en faveur d’une autre personne sera le signe fort que notre candidat et nos leaders ne sont pas des carriéristes, comme tout politicien respectable de la direction du PS, mais bien des militants de longue haleine au seul service de leurs idées et du peuple.

Je me place désormais dans la situation qu’aucun des 3B ne sera candidat. Et que ces 3 là, nos personnalités les plus connues, useront de leur notoriété pour valoriser le candidat unitaire.


Mais alors qui, nom de non ? Bien que pour l’instant j’ai désavoué la plupart de toute les lettres de supplication s’adressant à José Bové, je vais me lancer moi même non pas dans une propagande idiote criant sans fin "X sauve nous", mais dans une description du pourquoi X m’apparait comme le meilleur candidat pour l’Alternative Unitaire.

Certains noms circulent déjà : Salesse, Autain, Jennar,... J’espère que vous complèterez, peut-être reverrais-je ma conclusion.

Fin du suspens : Le nom qui retient mon attention est celui de Clémentine Autain.

Quelques qualités de la belle

Elle apparaît "lisse", "classique" pour ceux qui ne la connaissent pas : pas d’exentricités ; elle est donc accessible à tous, elle serait donc capable de rassembler plus largement que nos seules forces au second tour. C’est une femme, féministe qui plus est, elle (et nous par suite) sera donc en mesure de riposter sur la vague sur laquelle surfe S.Royal (le maternalisme primaire, qui chez elle est sécuritaire et répressif). C’est une femme jeune et belle, elle attirera très probablement la jeunesse, comme O.Besancenot peut le faire. Elle est cultivée et éduquée, le tout sans avoir été formatée par l’ENA, et participe très activement à divers écrits politiques à la rupture politique que nous attendons (à la Fondation Copernic, dans le mensuel Regards, et bien entendu dans les forums ......). Elle est adjointe à la mairie de Paris, elle n’apparaîtra donc pas comme sans expérience des responsabilités. Elle est déjà passée par les élections. Elle n’est pas très connue nationalement pour le grand public : tant mieux, les médias vont faire des reportages sans fin sur elle, comme dit plus haut. Mais assez connue dans le milieu politique "classique" pour ne pas être discréditée par une non expérience politique. Elle est de cette gauche des mouvements sociaux, de la gauche anti-libérale qui a dit non au TCE, on ne pourra donc pas la traiter de néo-bobo malgré son look "classique", ses origines et sa coopération avec B.Delanoé. Et rappelons aussi qu’elle a participé très activement à la victoire du non au TCE (Constitution Européenne). Elle est une des personnalités qui respectent son engagement à siéger le plus possible au CIUN. Pour l’avoir vu quelque fois sur le petit écran, elle passe bien. Son discours est clair, peu attaquable et elle se défend : elle a les qualités nécessaires pour ne pas se faire massacrer par les journalistes ; les médias seront déterminants face à nos 2 adversaires médiatiques (Sarkozy et très probablement Royal) il est nécessaire que notre candidat soit très bien formé pour ce combat (par exemple j’aurai des doutes sur Y. Salesse) . Elle s’est impliquée très clairement lors de la révolte des banlieues de novembre 2005 alors que beaucoup n’ont pas su trop quoi dire à propos de ce mouvement social violent. Elle a fait preuve d’ailleurs à ce moment là d’un sens aigu de l’unité en réunissant autour d’elle politiques, chercheurs, acteurs du monde social... Comme J.Bové elle n’est pas encartée, seulement apparentée PC, cela ne peut que la servir, autant devant les partis que devant les citoyens. Enfin elle apparaît bien s’entendre avec les 3B, avec qui elle travaille régulièrement ; mais je ne peux juger réellement, je ne fais qu’espérer. Ils pourraient donc porter et soutenir cette idée devant les collectifs locaux et les partis en présence. Mais pourquoi parler d’Autain maintenant ?

Pour l’instant je me suis fortement placé d’un point de vue communicationnel. Mais je vois en Autain un réel candidat de fond qui peut permettre de dépasser avec un soutien des collectifs locaux les clivages existants aujourd’hui entre la Ligue et le PC sur les relations à adopter vis à vis de la direction du PS (qui sont à l’heure actuelle le dernier barrage à l’Alternative Unitaire).

En effet, le PC exclut une participation à un gouvernement dominé par le social-libéralisme, mais rechigne à l’inscription d’une formule explicite d’une non alliance gouvernementale ou parlementaire avec la direction du PS, comme le demande la LCR.

Cette décision du PC peut s’interpréter de diverses manières, pour ma part je la comprends comme une volonté de grand respect des militants socialistes et une volonté d’ouverture par rapport à ceux-ci, qu’une formule trop brute exclurait.

Clémentine Autain, par son apparentée PC et par son poste d’adjointe à la mairie de Paris au coté de B.Delanoé, peut être la garantie, pour le PC et plus largement pour tous, que le mouvement populaire qu’est l’Alternative Unitaire ne sera pas fermé de par sa non-alliance avec la direction socialiste, mais bien ouvert à tous ceux qui auront le courage de choisir une réelle rupture avec le néo-libéralisme économique (rupture qui, regrettons le, n’est pas proposée par le projet socialiste, cf G.Filoche et RM. Jennar)

Prôner une non alliance claire avec la direction socialiste en avançant C.Autain comme garantie d’ouverture est peut-être une solution rapide pour sortir de l’impasse dans laquelle nous sommes actuellement.

Le débloquage de cette situation est en effet urgent. Attendre trop longtemps un large mouvement populaire pourrait nous être fatal, car ne doutons pas que chaque jour qui passe est un peu plus favorable au roulot médiatico-psychologique du vote utile S.Royal. Autain peut donc être une clé pour enclencher complètement et rapidement la démarche populaire unitaire. Saurons nous nous en servir ?

Clémentine Autain, soutenue par les 3B, peut être ce symbole à la fois d’ouverture et de fermeté, du rassemblement anti-libéral et populaire que nous appelons tous, elle est probablement notre meilleur candidat, puisque apte à nous faire sortir de l’impasse si jamais nous savons la propulser sur le devant de la scène, si nous savons construire avec elle et les 3B l’Alternative Unitaire.

xoup.

ps : j’attends avec impatience des contre arguments sur ces quelques idées.

http://www.alternativeunitaire2007....



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 09h32

Pour ma part, je suis "fan" depuis quelques temps déjà de clémentine autain et serait enchanté qu’elle soit notre candidate. Elle est tout à fait capable de nous mener à la victoire (lisez ses bouquins, écoutez-la en interview, ... pour vous en convaincre !). Toutefois, je ne suis pas de ton avis quant à José Bové. Je pense qu’il peut tout à fait être notre candidat, contrairement à MG Buffet et O Besancenot, bien que je les respecte tout les 2 au plus haut point. Enfin, quel que soit notre candidat, je le soutiendrais de toutes mes forces, avec autant de conviction et de détermination pour aller jusqu’au bout, peu importe notre choix personnel, ce sont les idées qui comptent. Anti-libéralement, Yann.



> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 09h57 - Posté par

Bonjour,

Xoup, tu as dejà publié cet article ici même il ya deux mois et je t ai déjà répondu à l’époque que Clémentine Autain est apparenté pcf donc, elle n’est pas neutre.

Or, Notre candidat unitaire ne doit pas être proche ou membre d’un parti si nous voulons une unité durable et solide.
Il doit être connu du public afin d’être un porte parole. José Bové représente tout cela et bien plus encore.

Nous devrions plutot mettre en place les outils dont nous allons avoir besoin, intensifier notre demarche, notre reflexion politique plutot que de rechercher x candidat(e)s.

Le temps presse, nous avons un rendez vous que nous ne devons pas manquer.

Chti.

ps : je n’ai rien contre les x autres candidats qui sont toutes et tous des personnes de valeurs, mais selon moi aucun autre n’a toutes les qualites de Jose Bove pour être notre porte parole.


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 10h11 - Posté par

Ecoute, on n’y peut rien, Xoup répète ça depuis des mois sur tous les sites...
La seule victime de cette campagne obssessionnelle, c’est la malheureuse Clémentine, qui n’a rien demandé...

Il est pourtant tout à fait clair que Clémentine n’a pas les épaules, ni la notoriété requises, même si, comme je crois, c’est un excellent élement de l’alliance anti libérale.

En outre, à l’heure qu’il est, le débat n’est plus la du tout.
Il s’agit de lever le blocage de la LCR et de décider le PCF à choisir l’alliance anti libérale, plutôt que le PS !

Le remarquable texte présenté le 29 août par le collectif national devrait normalement nous rapprocher du premier succès que serait l’unité de toutes nos composantes.
Sur le nom du candidat, il n’y a pas de véritable débat, en effet, ce ne peut être que Bové.

Mais bon, personne ne peut expliquer ça à Xoup... Tant pis.

Boudine, Marseille


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 11h07 - Posté par

POUX alias XOUP est bien assez grand pour défendre ce à quoi il croit mais je le crois tout aussi capable de porter le plus haut qu’il pourra la candidature finale de l’A.U.....comme BOUDINE/boudinovitch , Claude de Toulouse et bien d’autres qui sont sans doute entrain d’affuter leurs plumes dèja acérées car ils sentent qu’on va pas tarder à y aller , que les choses se mettent en place.
Salutations à tous
Jean-Claude COUALAN


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 11h58 - Posté par

QUI VEUT MA NOTORIETE ET MES EPAULES, QUI ?!

La notoriété et les épaules, voilà donc la dernière nouveauté sur le marché pour 2007-2008 !
La belle affaire !
La notoriété, çà se construit. Qui aurait donné "la notoriété et les épaules" à Ségolène Royal il y a 6 mois ?
Et des gens comme Fabius qui ont "la notoriété et les épaules", que sont-ils devenus ?
Quand on lutte pour en finir avec la logique institutionnelle de la 5° République, la bipolarisation et le système monarchique, on ne peut pas accepter ces fariboles !

La campagne, une fois le projet défini et la candidature retenue, se chargera de faire la place à notre/nos portes-paroles !

NOSE DE CHAMPAGNE


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 11h52 - Posté par

NEUTRE ? ! ? ! ? !

Ne pas être neutre, voilà la tare...
Clémentaine Autain, apparentée PC, n’est donc pas neutre...
Mais qui est neutre ?
 Ceux qui ont voté en croyant changer et ceux qui vont voter pour changer vraiment ne sont évidemment pas neutres !
 Ceux qui ne votent jamais car "élections = pièges à cons" n’iront pas voter en 2007. Croient-ils ne pas être neutres ? Celà n’a pas d’importance pour ce débat... En tout cas ceux-là se fichent pas mal de qui sera le/la candidat/e !
Alors que vient faire le concept de neutralité là-dedans ?
Il est nul et non avenu !

Personne n’est neutre et heureusement.
Car c’est cela qui permet de commencer un travail de recherche des convergences et de déboucher sur la candidature unitaire, objet du CIUN...

NOSE DE CHAMPAGNE


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 15h41 - Posté par

Salut ami Nose ,
ne t’enerves pas mon camarade , sur ce débat du choix du candidat , qui de toute façon ne sera pas tranché ici , certains ne veulent pas d’un candidat communiste , certains ne veulent pas d’un candidat qui ait de bonnes relations avec les communistes , on se demande meme si le fils ou la fille d’un voisin de gens qui connaissent des communistes trouverait grace à leurs yeux !
Alors tout est bon , clementine : elle n’a pas les epaules , elle est pas neutre , et elle passe bien à la télé , et c’est une femme , et elle est jeune , en fait toutes ses qualités deviennent des defauts , elle a été contaminée par les cocos , laisse braire ami Nose , si nous devions vraiement compter sur ces antiliberaux de gauche là , nous n’irions pas trés loin .
Amitiés militantes ,
claude de toulouse .


LA CARAVANE PASSE !
3 septembre 2006 - 19h37 - Posté par

SALUTATOI CLAUDE, MON FRERE !

Sans parler des problèmes domestiques de notre quotidien, j’ai passé 3 jours loin d’internet pour cause de reprise d’activité, à l’UL, à l’UD et au Comité Régional... ainsi que sur le front de l’emploi, samedi, aux 650 emplois en balance dans un bassin de moins de 50000 habitants, se sont ajoutés les 40 "lourdés" de la SAMPI, liquidée judiciairement par le Tribunal de Commerce...
Comme tu sais, le chômage baisse ! C’est les suppressions d’emploi seulement, qui augmentent !
Là, ce soir je tombe sur ton petit mot sympa et je t’adresse un petit salut fraternel.
Malheureusement, si ce site est un bienfait pour tous, il y a des anticommunistes particulièrement viscéraux qui nous saoûlent, s’y répandent et "brouillent l’écoute"...

Tu as raison de me rappeler que "Jésus Christ et la caravane passe".
À bientôt,

NOSE


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 16h09 - Posté par

EH bé , , faut un ou une candidat(e) neutre maintenant, tu pourrais nous donner ta définition de cette neutralité MONSIEUR CHTI ?
ou ca se résume juste à surtout pas etre coupable d’etre ou d’etre apparenté PC ?
Une drole de conception du rassemblement !
un CHTI aussi mais pas "neutre".

JEAN DU NORD


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 16h48 - Posté par

et josé est-il neutre.... ? et est-ce une tare d’être apparenté PCF ?
syndicaliste, altermondialiste..... pour l’un !
apparentée, élue..... pour l’autre !
mes amis, on déraille !

pour info, définition de neutre, dictionnaire Focus :"qui ne prend pas parti, dans une lutte, dans un conflit quelconque". conclusion : dans l’affaire qui nous concerne personne n’est neutre !

et puis qu’est-ce qu’ils ont à s’acharner sur le PCF ? sommes-nous pestiférés ? a-t-on déjà oublié toute l’aide apportée par le PCF ds la bataille du 29 mai ? à ce moment personne n’a rejeté les temps d’antenne mis à disposition, l’aide financière pour les collectifs par ex !!!!

bien qu’investie à fond ds mon collectif unitaire, je commence à me sentir agressée par ts ces délires épistolaires !
anna pcf sud-manche


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
31 août 2006 - 18h46 - Posté par

ben moi j’en ai un peu marre !
et depuis un sacré bout de temps !
principalement des confusions ALTERNANCE/ALTERNATIVE.

est il possible AUJOURD’HUI de mettre en oeuvre une politique economique et sociale DIFFERENTE,
doit on limiter nos perspectives politiciennes (HE OUI !) à la moins mauvaise façon de FAIRE DURER, que ce soit les orgas, les egos (et carrières) , l’avenir radieux. (bien evidemment).

l’histoire a montre comment on pouvait se laisser "coincer" : le système presidentiel etc...et parlementaire etc....et les esssais (certes non negligeables) d’agir au sommet de l’état.

bien sur tout depend du"mouvement des masses"

mais comme on s’y aligne, on s’y cache, et on n’INVENTE RIEN, qui -peut être- POURRAIT ETRE PORTEUR d’utre chose.....et FORCE AGISSANTE...

sans amertume et avec toujours un peu de REVE.......

marie ceza

l


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
1er septembre 2006 - 15h32 - Posté par

Perso ce qui me gonlfe le plus c’est le procès d’intention fait au PCF... le PCF a clairement choisi son camp, il faut arrêter de prendre le prétexte d’une hypotétique alliance avec le PS pour refuser de se battre pour l’unité !!!

Le refus de participer à un gouvernement à dominante socio-libréale me parait clair, c’est le refus de la social-démocratie à laquelle certains socialistes adhèrent... donc on ne peut pas exclure les membres du PS ... sommes-nous sûrs d’être assez nombreux pour se le permettre ?


>un faux xoup
2 septembre 2006 - 11h10 - Posté par

Salut chti, et tous les autres sache qu’un usurpateur s’est fait passer pour moi et a repuublié ce texte.
Qu’on me reprenne très bien, j’en suis même flaté, mais svp signez avec VOTRE pseudo.

Tu auras d’ailleurs remarqué que quand c’est moi qui puublie ce texte, c’est mieux présenté !

xoup, le vrai, celui qui gonffle JPB, qui a exaspéré Nose et CdT.

a + à tous


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
2 septembre 2006 - 22h33

"Les 3B en avant, et un des B … anti-libéral (donc anti-capitaliste)" Pas forcément car les sociaux démocrates se satisfont du capitalisme et ne s’opposent qu’aux capitalistes progressistes (Libéraux) et donc aux impérialistes.

"Mais légalement … privilégié par rapport aux 2 autres..." La démocratie est un partage de pouvoir entre l’état et ses citoyens, son rapport ne met pas en cause son caractère mais sa qualité. Tout acte qui restreint le pouvoir des citoyens n’est donc pas forcément antidémocratique mais certainement antisocialiste et donc libéral. … l’idée de l’Alternative Unitaire est d’être...unis ! Donc socialiste et non libéral.

"Si une telle formule est adoptée … créant une zizanie dont nous n’avons pas besoin." La superstructure de l’Etat libéral est ici manifeste, son infiltration dans la conscience partisane de ses citoyens est mise en évidence par cette formule.
José Bové ?

"L’évidence à priori…, dans des combats syndicaux et politiques importants." L’engagement citoyen de José B. contre le pouvoir d’Etat, lui donne un statut social bien plus important que la neutralité, face aux 2 B. structurés en partis de l’Etat actuel. "Une candidature Besancenot ou Buffet … ce sont de très bons leaders et orateurs. " Ce qui démontre que l’engagement citoyen « élimine d’office » tout engagement opportuniste.

"Un déficit d’image. … une dynamique unitaire et populaire." Le « déficit d’image » est un obstacle posé à l’engagement citoyen mais la qualité social de l’engagement rassemble les citoyens et comble ce « déficit ».

"Il souffre de ce que j’appellerai… anti-TCE... " L’engagement de José B. est démocratique et citoyen, c’est son combat économique qui lui donne l’apparence d’un « Astérix ». Politiquement, son action le met au devant d’un mouvement social qui déstructure l’organisation actuelle du pouvoir de l’Etat.

"C’est cette image de troubleur … l’ordre public ne pose problème que par rapport à une question de stratégie". La superstructure libérale de l’Etat ne se limite pas aux organes de son pouvoir, elle s’empare de sa fonction et entre donc dans la conscience de ses citoyens.

"Il souffre aussi d’un .. : si josé Bové peut … représenter aussi pour le PS un …ne lève pas en franchissant la barre de l’anti-capitalisme…" L’engagement de José B. n’infirme pas plus « l’anticapitalisme » que ses partenaires supposés. C’est son combat contre l’impérialisme qui lui donne un avantage sur les deux autres B. Le PS est, aujourd’hui, un parti démocrate libéral. Pour José B. rejoindre le PS c’est reculer sur des positions impérialiste, se renier comme citoyen libre et disparaître de la scène politique.

"Enfin il m’apparaît … notre victoire, mais cela ne sera pas celui de candidat." Tout progrès citoyen est déjà une victoire sur le pouvoir de l’Etat, une victoire du socialisme sur le libéralisme. José B. est engagé sur la voie du progrès social et le mouvement qu’il représente mène les débats, O.B. est obligé de le suivre ou disparaître et M.G.B. doit choisir entre l’aile protectrice du PS et l’aventure politique.

"Pour résumer… alternative constructive au système capitaliste libéral actuel." En résumé, J.B va mesurer le poids politique de son mouvement en 2007, avec ou sans les 2 autres B. Le mouvement d’O.B. risque gros en matière de perte de poids tout comme celui de M.G.B. Leurs différences ? Tous deux se voient disparaître dans le mouvement de J.B. ; O.B. cherche une alliance pour garder son « identité » alors que M.G.B. veut la « garder » en rompant son alliance avec le PS.

"Il me semble donc que la deuxième formule est stratégiquement et politiquement meilleure.
….Clémentine Autain, …nous faire sortir de l’impasse si jamais nous savons la propulser sur le devant de la scène, si nous savons construire avec elle et les 3B l’Alternative Unitaire."
Quelles que soient les spéculations, J.B. ne fera que des concessions qui renforcent son mouvement alors que O.B. et M.G.B. les feront pour une toute autre raison ; garder une « identité » politique dans le progrès du mouvement des citoyens.



> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
2 septembre 2006 - 22h35 - Posté par

J’ai oublier de signer Stelios


> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
3 septembre 2006 - 09h21

Si tu permets, Xoup, quelques précisions sans doute utiles. D’abord cesse d’écrire antilibéral avec un tiret, il n’en faut pas. Ensuite, Jennar, candidat éventuel ? Impossible, il est Belge ! Et puis surtout, il faut arrêter maintenant de mettre l’accent sur les personnes, alors que le problème du moment est avant tout politique. La question de fond, pour l’heure, n’est pas de savoir qui serait le "meilleur" candidat, mais plus exactement s’il y aura un candidat commun capable de rassembler largement SUR LA BASE DE NOTRE PROJET ALTERNATIF ANTILIBERAL. C’est ça, au bout du bout, qui fera, comme pour le référendum, la différence.Le travail de fond. Il faut, car nous nous plaçons dans une perspective de victoire, non ? il faut donc parvenir à convaincre une majorité de gens de la justesse et de l’efficacité de nos propositions alternatives. La-dessus, pas de problème majeur, l’accord est quasiment fait sur l’essentiel (Charte). Reste maintenant à l’adapter par des propositions concrètes. C’est d’ailleurs ce sur quoi le Collectif national planche, en ce moment, à partir des propositions des collectifs locaux. Une fois ce boulot terminé, il faudra, bien sûr, populariser le contenu. Au risque de me répéter, c’est ça qui doit faire la différence esssentielle, puisque nous nous appuyons sur une démarche citoyenne qui implique d’associer étroitement les citoyens eux-mêmes à nos propositions pour qu’elles deviennent aussi les leurs.C’est cette adhésion populaire à notre projet qui sera décisive. Le reste est secondaire, même s’il est important que ce projet soit défendu de la meilleure façon qu’il soit. A ce propos, nous sommes actuellement au stade de la détermination du profil que dervrait avoir, pour faire consensus, le ou la candidat(e). Si tout le monde n’est pas encore d’accord sur les critères à retenir concernant cette candidature, pour qu’elle fasse consensus, c’est bien parce que nous n’avons pas tout à fait abouti à l’accord politique et à la stratégie. La question de la candidature est donc liée, avant tout au contenu politique sur lequel elle doit s’appuyer et à la stratégie.Ces deux points devant faire consensus. L’urgence du moment, est donc de surmonter les dernières difficultés qui subsistent. Une fois résolues, la question de la candidature n’en sera que plus facilitée. C’est à ce moment là que pourront entrer en ligne de compte les propositions que tu formules, avec pertinence. Mais seulement à ce moment là l Pour l’heure, c’est l’accord politique et la stratégie qui préoccupent. Et là, nous avons tous un rôle majeur à jouer, nous tous ici, c’est de faire pression pour que ça aboutisse, et vite !
Quant à Clémentine, pour sûr qu’elle a mon adhésion, pour faire, le moment venu, acte de candidature !
Mais ça, tu le savais déjà, XOUP. Ce n’est donc pas un XSCOOP !
Salut et fraternité à tous !
ARMAND.



> Une analyse des candidats de l’Alternative Unitaire...
3 septembre 2006 - 10h07 - Posté par

Salut Armand, t’as pas du voir mon petit message ; cet article ,que j’avais posté en juillet,ce n’est pas moi qui l’ai reposté, la question des personnes c’était pour les vacances, maintenant comme tu le dis très justement on parle politique !

Peut être se verra t on à Paris avec d’autres. A +.

xoup (une fois de plus le vrai)





Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
9 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
5 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dans n’importe quel travail physique, même le plus mécanique et le plus dégradé, il existe un minimum d’activité intellectuelle. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite