Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
de : claude de toulouse
lundi 18 septembre 2006 - 22h01 - Signaler aux modérateurs
143 commentaires
Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Ce sont amis que vent me porte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta
 
Avec le temps qu’arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n’aille à terre
Avec pauvreté qui m’atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d’hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière
 
Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m’était à venir
M’est advenu
 
Pauvre sens et pauvre mémoire
M’a Dieu donné, le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient, le vent m’évente
L’amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta
 
Rutebeuf (1230-1285)

J’emprunte à rutebeuf qui le dit bien mieux que moi , ou etes vous les amis du fou , ou es tu mon frere l’andalous , ma belle Juliette , ma tendre Léa , ou es tu le scopiste d’amour , et que fait Nose notre fournisseur de champagne préféré , la belle rose , Madame rose , et michelle qui parfois ose , qu’es tu devenue ma soeur leila ?

Vous me manquez tous , et vous que je n’ai pas cités , vous me manquez vraiement , et dans notre bar virtuel , vous me manquez charnellement .

Je sais l’heure est trop serieuse , les enjeux sont trop lourds , mais c’est au début de l’automne qu’il faut rentrer les tables , les soirées sont fraiches et nous devons nous entrainer pour l’hiver qui d’ici quelques semaines lancera ses premieres attaques .

Parlez moi de vous .............



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 08h47

Cher Claude, cher frère,

Les perpétuels procès d’intention envers notre famille commencent à peser, donc pour ma part et pour l’instant, je "breake"...plein le cul.

Un Whisky frère...

Je t’embrasse

Esteban



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 11h21 - Posté par

Coucou, c’est ouvert ?
Salut Claude et Esteban,

Eh ben, dites, ça tangue dur sur le site. Je me demande bien sur quoi ça va déboucher tout ça !

Bon enfin, à part ça, cher Claude, je vois que tu cherches à te ressourcer loin derrière, le 13è siècle. Un troubadour de chez toi sans doute ?

Et toi Esteban tu te ressources dans le whisky. T’es pro-américain ou quoi ? Berk, j’aime pas c’est trop fort. Non, non, j’en veux pas !

Qu’est ce que t’as à m’offrir Claude, de doux, de plus local ?

Amitiés
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 12h04 - Posté par

Mon cœur mon cœur ne t’emballe pas
Fais comme si tu ne savais pas
Que la Juliette est revenue
Mon cœur arrête de répéter
Qu’elle est plus belle qu’avant l’été
La Juliette qui est revenue
Mon cœur arrête de bringuebaler
Souviens-toi qu’elle t’a déchiré
La Juliette qui est revenue
Mes amis ne me laissez pas
Dites-moi dites-moi qu’il ne faut pas
Belle Juliette puisque te v’là !
Moi , je t’offrirai des perles de pluie
que j’ai recueillies specialement pour toi la semaine derniere ,
Avec un petit Frontignan bien frais ,
et toute mon amitié ,
bises
claude .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 12h42 - Posté par

Pour "notre" belle Juliette je vais m’associer au poème que tu lui dédie et qu’elle mérite.

Oui, ton coeur bringuebale, comme le mien.

Juliette la candeur, la fraîcheur, la sinçère et l’honnête (au milieu de cette hypocrisie environnante) mais quelle ÉNIGME...je deviens dingue..."QUI" EST JULIETTE ?

Merci Juliette d’être passée.

Allé j’ose, je t’embrasse  :)

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 13h56 - Posté par

Loin des yeux, loin du coeur ...
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 14h12 - Posté par

Léa c’est mon Noël
C’est mon Amérique à moi
Même qu’elle est trop bien pour moi
Comme dit son cousin Joël
Ce soir j’attendrais Léa
On ira au cinéma
Je lui dirai des "je t’aime"
Car Léa elle aime tant ça .
prés du coeur meme quand tu es loin des yeux ,
mais te revoir me rend heureux .
bises amie
claude de T.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 14h24 - Posté par

Non Léa chérie, Je pense à toi

Mais je "pense" mieux te connaître.

Ce sont des touristes irlandais qui m’ont fait gouter LEUR whisky en me signifiant qu’il est de leur origine. Juliette me dit que c’est américain, je ne sais pas je ne suis pas connaisseur et de plus elle à raison c’est pas bon.

Pour ton passage, Léa, je boirais bien une coupette de chez NOSE s’il se pointe. Ne dit rien à Claude, car je ne fais que goûter...

Je t’embrasse belle Léa, comment pourrais-je oublier mon soleil...impossible

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 13h55 - Posté par

Loin des yeux, loin du coeur ...
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 14h15 - Posté par

Ne sois pas trop dure Léa , certaines tristesses sont silencieuses et elles se noient dans le VISKI , à marseilles , ils l’ecrivent comme ça !


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 12h07 - Posté par

On va s’acheter un break famillial mon frere , car on est un certain nombre à trouver l’air un peu vicié , c’est pourquoi je me suis permis d’ouvrir le " Fou " , j’etais sur que tu viendrais .
je t’embrasse ,
claude de T.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 12h27 - Posté par

t’es un gentil garçon claude et t’as un bon coeur

biz

une inconnue


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 14h36 - Posté par

Que faire pour te connaitre belle inconnue , t’inviter au "FOU " , mais les requins scopistes tournent déjà , rien qu’a ton parfum , je te remercie pour tes mots gentils .
je t’embrasse (oui je crois que je peux )
claude de T.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 13h58

Salut à tous les fous !
c’est vrai l’ambiance est lourde à la gauche de la gauche ... et que c’est lassant, usant.
toujours les mêmes réflexions, on tourne en rond, alors lassitude...
Puis beaucoup de boulot, des plannings un peu serrés donc moins de "temps libre".
Claude, c’est toujours avec plaisir que lis tes interventions, même si je n’ai que le temps de lecture sans post ajouté.
Et l’ami Esteban que j’ai lu complétement sorti de ses gonds suite à un article minable sur Fidel.
Hors de lui l’animal ! En plus tu étais face à un connard de première.
Et Juliette, toute douce ...
Bon, je retourne à mes ordis et vous embrasse tous bien fort.
Et Esteban qui se met au visqui ... y el zumo de naranjas ?

JP



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 14h01

Coman y lé zot tout ?

Dopi hyér, avan minm lavi d’rosserss Claude, mouin té conyé si lo port lo Fou pou vouoir si mi té y pé fé mon lantré. Bann domoun té déza là la pa réponn. Zot té comprann pas mouin san nil dout. Mouin lé désolé, mé mi guiny pa coz fransé. Mi conprann zis in ti pé. Mi conné, cé mon fot à mouin, mouin navé ka étidié si l’ban lécol.

Alor mouin lé parti dann mon tristess en minm tan ke mouin té domann à mouin si té vo pa mié rotourn dann mon tilil dann locéan indyin. Si mouin té condané pou ress laba si mouin lé capab coz solman créol.

Mé zordi mi rovyin pou domann à zot si zot y akcept cominik ek mouin omouin ek zess. Pétêt mouin nora la sanss zot va trouv in tradikter. Si cé non mi promé pi déranz à zot.

Adié zot tout

Tiqoq



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 14h25 - Posté par

Oté Tiqoq ,
entre mon ami , tu es chez toi ici , tu sais , ça sent la banane la vanille et le cumin , le sucre de cannes , la mangue et le tamarin !
Ici tu es à st Pierre , à l’entre deux , ou à l’etang salé , je te le dis tu es chez toi au "FOU"
pour toi on boira plein de dodos .
salut ami ,
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 14h41 - Posté par

Claude s’il te plait, peux-tu traduire le texte de ton copain ? J’ai peur de comprendre une certaine détresse, est-ce que je me trompe ?

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 15h33 - Posté par

De plus en plus fou !
Moi c’est juste "zot" que je n’ai pas compris si tu veux traduire Claude. Le reste c’est bon.

C’est Claude qui lui a donné un rendez-vous après la fête de l’huma et il n’y est pas allé. Alors elle est désespérée, elle pense qu’elle ne lui a pas plu ou qu’il la trouvait trop indigène à ne pas savoir parler français.
Claude va-t-il réussir à consoler sa peine avant qu’elle ne rotourn dann son tilil dann locéan indyin ?
Claude je ne te pensais pas capable d’agir comme ça.

Ok pour le Champagne Esteban !
Bienvenue Tiqoq !

Mille baisers à tous,
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 16h40 - Posté par

Traducteur /traitre serait trop dur pour toi douce Léa , zot c’est vous , pour le reste ton histoire est solide , bien charpentée , pleine d’imagination , mais prend quelque liberté avec la réalité du texte .
d’abord Tiqoq est un homme , oui mais cela ne cadrait pas avec ton regard , ensuite il n’est pas venu à la fete de l’huma parcequ’il est loin et que cela coute cher (il le dit dans un autre post ) et ça c’etait embetant car la rencontre devenait improbable , en fait il s’excuse de ne parler que créole , il craint que nous ne le comprenions pas et donc de nous ennuyer .
""elle pense qu’elle ne lui a pas plu ou qu’il la trouvait trop indigène à ne pas savoir parler français.""
Là tu es dure , tu sais tres bien que je suis pret à tout (Esteban rajouterait mais bon à rien , je sais )pour acceuillir une representante de la gente feminine au "FOU" , et en l’occurence la langue n’est pas une barriere , plutot une passerelle .
Enfin bien qu’un peu triste ton histoire etait belle , je ne jouais pas un beau role , mais je sais que mes beaux roles tu les gardes pour toi , enfin j’espere .
bises Léa .
claude de T.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 19h54 - Posté par

Là c’est toi qui est dur, je ne dirais jamais que "tu es un bon à rien"...quelle drôle d’idée.

Mais je n’ai toujours pas compris le texte de Toqoq, et tu dois le traduire car la prochaine fois que Toqoq interviendra je pourrais m’inspirer des phrases qu’il a eu la gentillesse de nous faire parvenir, afin de mieux le comprendre.

Le Créole est une belle langue elle chante un peu comme l’occitan.

Çà change des "poaintus"...vous savez ceux du Nord...de la France, les Parigots quoi !!!

Cher Tocoq écris-nous souvent et en Créole de préférence, moi non plus je n’ai pas appris cela à l’école ;

fraternellement,

Quand tu veux, tu traduis "gandul"

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 14h48 - Posté par

Entre donc cher ami Tiqoq, tu ne peux pas mieux tomber. Le "FOU DE BASSAN" est un lieu convivial et accueillant comme les gens de ton île.

Quel plaisir de recevoir et de rencontrer de nouveaux amis.

Bienvenue ami Tiqoq .

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 17h17 - Posté par

Salut Tiqoq,
Tu fais bien de venir au Fou. Il s’y passe tellement de choses étonnantes dans ce lieu magique. Tu verras c’est tout en couleurs, en saveurs, en musiques.

Tu seras bien entouré du "cyclone" Esteban (c’est du caractère crois-moi, mais c’est bien), du charmant Troubadour Claude que je remercie pour son poème tout plein mignon qu’il vient de déclamer plus haut, de JP (des Pyrénées peut-être ?), de Léa que je salue (au fait, "zot" j’ai traduit par personne, à défaut de mieux).

Tu verras, disjoncter, c’est permis et même recommandé.
En fait, je me dis, n’ayons pas peur des idées, et c’est pas le "Biper Arnoa" qui me monte à la tête (vin arômatisé au piment d’Espelette) oui ça donne une saveur un peu épicée, je me dis donc que le concept de "Fou de Bassan" devrait être généralisé. Enfin, tu comprendras pourquoi à la fermeture par Claude.

En attendant, où est Nose ?

Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 17h41 - Posté par

Allo juliette , c’est ton toubib qui t’a conseillé le piment d’espelette dans ton vin ?
ou bien t’es tu mise à croire aux vertus des epices ( ne reponds pas , c’est indiscret comme question )
L’ami Nose ne va pas tarder avec quelques bonnes bouteilles , j’ai eu de ses nouvelles , il va mieux , alors attention les filles , un Nose qui va mieux doit bien valoir un andalous+un ovoide aux yeux violets .
juliette , le poeme est trop connu pour que je me l’attribue , c’est pas l’envie qui m’a manqué pourtant ,pour toi !
claude de T.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 18h46 - Posté par

Cher Claude,
Non, mon toubib n’y est pour rien. J’ai trouvé cet apéritif au piment au Pays Basque. D’ailleurs, les basques en mettent aussi dans le chocolat qui donne une saveur inattendue. Ils ont de ces idées !

Sinon, saches, (comme ça je serais moins une énigme pour Esteban), que les épices et les plantes sont mes meilleures alliées pour cuisiner et que je crois à leurs vertus médicinales.

Tiens, comme tu l’as bien mérité, gentil troubadour, je vais te faire un chocolat chaud avec vanille, gingembre, cannelle (j’ai plein de batons qui viennent direct de la Réunion, comme ça sent bon !) et poivre. Allez, réchauffe-toi bien avec ça, il fait un peu frisquet.

Allez, en attendant Nose, qui n’en finit pas de compter ses bouteilles de champagne !

Besos a todos
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 16h37

J’arrive trop tard ! Je n’ai pas vu Tiqoq devant les portes du Fou.

On m’a dit qu’au fou
  on fraternise ;
  on aime
 on n’aime pas
  on ne se prend pas au sérieux
  on se prend au sérieux
  on déconne un max, on rit, on chante
  on reçoit des baffes qui remettent dans le droit chemin (surtout des filles)
  on perd la tête sans perdre la raison
  on reçoit plein de bisous (des hommes aussi !)
  on peut prendre des "canapés" (entre guillemets pour ne pas passer un goujat) avec les filles
  il y a toujours du spectacle (même qu’un certain E… s’habille en femme et monte sur les tables)
  on se soule méchamment quand on a le cœur gros
  on ne tombe jamais car on est toujours soutenu par un « pilier »
  on boit du champagne mais aussi des « dodos »
  …

Je me suis demandé comment j’ai pu vivre loin de ce bistrot aussi longtemps (et je ne suis pas né hier). Il y a tout ce qu’il me faut là.

J’ai voulu vérifier. Mais contrairement à Tiqoq, qui a sûrement reçu une meilleure éducation que la-mienne, je suis entré sans frapper.

J’ai tout de suite appris que Tiqoq a voulu entré, a frappé, n’a pas été entendu, est finalement reparti en laissant un billet sous la porte.

J’ai lu. Et… j’ai failli verser une larme.

Ainsi je m’aperçois qu’au Fou on peut aussi pleurer. On ne me l’avait pas dit.

C’est tout ce qu’il me manquait pour ne plus jamais quitter le lieu. Chers amis, je vais rester jusqu’à ce que vous me mettiez dehors !

Voici la traduction du billet de Tiqoq.


Salut à tous !

Hier, avant même l’avis de recherche lancé par Claude, j’ai frappé à la porte du Fou et j’ai demandé si je pouvais entrer Les gens qui étaient là n’ont pas répondu. Nul doute qu’ils ne comprenaient pas ce que je disais. Je suis désolé, je ne parle pas du tout le français. Je le comprends juste un peu. Je sais, c’est de ma faute. Je n’ai qu’à m’en prendre à moi-même. Je n’avais qu’à étudier quand j’étais sur les bancs de l’école.

Alors, je suis reparti avec toute ma tristesse tout en me demandant s’il ne valait pas mieux retourner dans ma petite île de l’Océan Indien. Si je n’étais pas condamné à toujours y rester, ne parlant que le créole.

Mais aujourd’hui, je reviens vous demander si vous acceptez de communiquer avec moi, au moins par gestes. Peut-être que j’aurai la chance de trouver un traducteur parmi vous. Si c’est non, je promets de ne plus vous déranger.

Au revoir à tous

Tiqoq


Léa (celle qui donne des bisous par milliers), Tiqoq est un surnom donné aux bébés "coqs" à la Réunion. On peut traduire celui-ci par Petit Coq ou Ti Coq. Il se serait travesti, spécialement pour Claude, lors de la fête de l’Huma ? Il aurait été contaminé par l’esprit qui règne au Fou rien qu’en s’arrêtant devant les portes ? Vraiment « magique » le Fou alors !

Je vais voir, tout de suite, si je retrouve Tiqoq dans les rues avoisinantes. Je le reconnaitrai sûrement !

Jo Delîle



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 16h52 - Posté par

Merci Jo Delile ,
pour cette traduction parfaite qui remet l’histoire (belle ) de léa à MILLE LIEUES de la verité !
voila tu as découvert le " Fou de Bassan " et sa folie , notre , votre , jardin secret , ou l’on ne débat pas de choses serieuses et ou la seule regle c’est qu’il n’y a pas de regles entre amis , attention cela permet aussi tous les traquenards , tu en as eu une illustration avec la somptueuse traduction de Léa , mais ce n’est pas grave , car ici on s’aime .
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 18h07 - Posté par

Ouaoh ! Quelle entrée Jo Delîle ! J’en suis toute éblouie !!!
Ainsi tu nous espionnes depuis longtemps ? Quelle inventaire tu nous fais là de nos faits et gestes, de nos jeux... Tu sais déjà beaucoup de choses mais tu ne sais pas encore ce qui t’attend.
Ta traduction est magnifique mais la vérité c’est tiqoq qui me l’a dite et là, contre cela, Claude et toi vous n’y pouvez rien. On s’est parlé à la fête sur le stand de Bellaciao. Claude, tu n’as qu’à demander à Roberto si tu ne me crois pas.
Je t’offre une coupe de bienvenue Jo ? (J’en profite pendant qu’Esteban est reparti).
Nose n’est pas encore arrivé mais son Champagne est déjà là, il me l’a offert contre un abonnement à l’Huma.
Tiqoq, j’adore le créole, continue comme ça.
Bises,
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 20h20 - Posté par

Magnifique JO,

Çà alors c’est du bonheur, d’abord Tiqoq et maintenant Jo !!!

Quelles belles rencontres inattendues.

Merci amis Insulaires et originaires, ne partez plus.

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 19h51

L’eternité c’est long, surtout vers la fin.
C’est exactement comme un verre vide une fois qu’il a été bu.
C’est comme un bar fermé, comme le froid silence d’un mot : absence.

xxx



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 21h09 - Posté par

Mais le bar est ouvert 3x,

Barman, des verres pleins pour combler leur vide et buvons tous ensemble pour chasser l’absence et reculer la fin de l’éternité.

Bienvenue ami(E) 3x, le bar est multicolore, rentre et laisse le gris dehors  : )

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h09 - Posté par

oui , je pense à quelqu’un derriere ce XXX , et si c’est toi amie , tu aurais pu signer XXL , donc si tu es celle a qui je pense , tu nous manque , si je me trompe XXX bienvenu au FOU et rempli ton verre , la dodo de TIQOQ lé la .
claude de toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h31 - Posté par

Claude, je crois que j’ai pensé à la même chose que toi.
Sauf la dodo de tiqoq g pas compris.
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h41 - Posté par

Léa ,
la dodo c’est la biere de la réunion , quand tu lis sur un mur : dodo lé la , ça veut dire que là on vend de la biere , d’ailleurs dans l’ile tu le lis partout , car ils ne carburent pas qu’au rhum .
bises , claude .
ces quatre lignes m’ont fait penser trés fort à ELLE .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h29 - Posté par

xxx
l’éternité n’a pas de fin
voici un nouveau verre plein
la chaleur d’un mot : lien
l’amitié qui nous tient
sans fin ...

Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 21h09

SALUTATOUS !!!

Ici, nous les va-nus-pieds du grand Nord-Est, de la séculaire Champagne, nous nous préparons à livrer bataille demain aux troupes du BRUNSCHWIG et des "émigrés" de 2006, les amis de Le Pen, sur le site de Valmy.
On a un coeur gros comme çà et le petit Busch ne perd rien pour attendre !

Alors, avant la bataille, je fais une petite visite au FOU... et je vous offre à tous une tournée avec un très vieux Champagne de 1792 !!!
Il ne fait plus trop de bulles, mais il donne du coeur pour ce qui vient. Il est encore bon à boire !

Et puis, faut dire aussi que j’avais entendu la musique : la guitare d’Estéban et le chant de Claude sur les paroles magnbifiques et si nostalgiques de Rutebeuf. Celà me rappelait mes premières années de militance et les chansons de Joan BAEZ, et entre autres, celle-là.

Je penserai à vous tous demain, comme samedi à la Fête de l’Huma, et je vous embrasse bien fraternellement !

Hasta la victoria siempre !
Fraternité

NOSE DE CHAMPAGNE



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 22h38 - Posté par

C’est bien Esteban de remplir les verres pour réchauffer 3 x qui manque de punch, mais qu’as-tu donné à Nose, pour qu’il soit dans un état pareil ? Il est excité comme une puce qui aurait rencontré un pou à la bataille de Valmy en plus (demain c’est le 20) :

une puce, un pou, assis sur un tabouret,
jouaient aux cartes, la puce perdait.
La puce en colère, attrapa le pou,
le flanqua par terre, lui tordit le cou.
Pan, pan, pan, pan, pan, pan.

Ecoute, Nose, je veux pas dire, mais la bataille a déjà eu lieu, il y a plus de 2 siècles !

Allez, viens t’asseoir avec nous, t’as les neurones qui surchauffent avec ce champagne de 1792 !

Claude, t’aurais pas un p’tit quelque chose, caché derrière les bouteilles-là, qui nous le ramènerait au 21 è siècle ?

Hasta luego amigos.
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 22h42 - Posté par

AH JULIETTE, JE CROIS QUE TU N’ES PÄS À JOUR !

Demain à Valmy y a Le Pen qui vient polluer l’histoire révolutionnaire en utilisant cet anniversaire pour y lancer sa campagne de haine...
Alors on va ren découdre !
Voilà.

Embrasse moi et souhaite moi bonne chance !

NOSE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 22h49 - Posté par

Bé dis donc, ça chauffe dans c’te bar !

Le Yéti (qui passait par là)


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 22h56 - Posté par

ENTRE YÉTI !

Viens je t’offre un Champagne millésimé 92... 1792 !
Tu te rappelles les vendanges du 20 septembre 1792 ?
Ah, ç’t’année là, les hottes étaient bellement remplies !
Y pouvait mousiner dehors, on avait ben chaud dedans !

NOSE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h03 - Posté par

Depuis Toulouse la rose qui sait etre rouge de colere , je serai en pensées avec toi vieux frere et boutez les hors de Valmy !!!
je t’embrasse Nose .
claude


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h19 - Posté par

AU FAIT CLAUDE !

Sais-tu que Toulouse est jumelée avec Vitry-le-François, la plus grande capitale du Perthois qu’on a eu du Monde ?
Ma ville a été détruite à 92% dans les bombardements de la 2°GM et c’est Toulouse, notre marraine qui a aidé à notre reconstruction...
Après la catastrophe de TOTAL-AZF, nous avons essayé un peu de renvoyer l’ascenseur en nous montrant solidaires... mais notre petite "cité rose" est 10 fois plus petite que votre grande "cité rose"...
Encore un point commun qui ... s’arrose au Champagne rosé.
Allez je paye à tous une tournée de Champagne rosé des Riceys !
Et je vais me coucher, car je vais être obligé de marcher à 4 pattes !

Fraternité !

NOSE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h35 - Posté par

YETI , TAVERNIER BENI DES DIEUX ,

je fais de l’interim pour ouvrir le "FOU" , mais je n’ai pas ton talent pour trousser une histoire , penses à ouvrir de temps en temps , c’est tellement mieux quand c’est toi !!
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h45 - Posté par

Mais si, mai si, Claude, tu te débrouilles très bien.

Le Y.

PS : savez-vous que Bellaciao réserve désormais un espace aux textes sur le Fou de Bassan ?

 Pour y aller depuis la page d’accueil : dans la colonne de gauche, cliquer sur "Bellaciao" (sous les Auteurs), puis choisir "Au Fou de Bassan"

 Pour y aller directement : http://bellaciao.org/fr/mot.php3?id_mot=227


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h54 - Posté par

C’est dingue, lapsus révélateur, à la première ligne de mon message précédent, j’ai écrit le deuxième "mais" sans s : mai. Ça ne vous évoque rien ? Mais si, écoutez...

Mai, Mai, Mai, Paris Mai,
Mai, Mai, Mai, Paris...

D’un certain Claude de Toulouse (mais pas le même)

Le Yéti


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h17 - Posté par

Excuses, Nose, mes tablettes n’étaient pas à jour.

Alors, vitamine-toi à fond, la bataille risque d’être dure, la bête est rebelle et gnaque. Si tu peux, purifie en javellisant partout où il aura posé ses bottes.

Toi et tes amis, ne sortez pas la baïonnette, il en vaut vraiment pas la peine. Tout au plus des banderolles d’accueil suffiront au cri de...

Allez bonne chance Nose, tu viendras nous raconter un peu ?
Je t’embrasse.
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h05

Je vois que le "Fou" ramène toujours plein de gens motivés et sympas alors coucou à tout le monde.. et toi Claude toujours en forme Bravo

j’en profite pour faire un coup de chapeau à l’équipe BELLACIAO qui continue à se battre

Amicalement à tous

Nicole



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h20 - Posté par

NON NICOLE NON ,

"Ne me quitte pas
Je t’inventerai
Des mots insensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De ces amants-là
Qui ont vu deux fois
Leurs cœurs s’embraser
Je te raconterai
L’histoire de ce roi
Mort de n’avoir pas
Pu te rencontrer
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas ,
merci d’etre passée nicole , à part ces mots empruntés je te servirai ce que tu voudras boire et je te dirai des mots insensés .
je vais bien au "FOU" avec toi et tous mes amis .
je te fais de gros poutous de toulouse .
claude .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h12

À TOUS LES AMIS DU FOU...

Je vais border Lulu mon nouveau chien, un croisé griffon nivernais-border collie (qu’avec ma femme nous avons tiré du refuge où il venait de passer 4 ans), et mon petit Marcel (mon chat rescapé de la froidure et de l’abandon cet hiver) et aller me coucher avec les dernières pages du dernier Henning MANKELL paru en Points-Poche : "Avant le gel"....
Avant de saluer toute la compagnie, je veux juste vous lire ce poème de Pessoa :

"Béni soit le même soleil d’autres contrées
qui me rend frère de tous les hommes,
puisque tous les hommes, un moment dans la journée, le
regardent comme moi,
et en ce moment pur,
tout de sérénité et de tendresse,
ils retournent dans l’affliction
et avec un soupir à peine sensible
à l’Homme véritable et primitif
qui voyait naître le Soleil et ne l’adorait pas encore.
Parce que cela est naturel - plus naturel
qu’adorer l’or et Dieu
et l’art et la morale..."

NOSE DE CHAMPAGNE



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h30 - Posté par

ATTENDS NOSE , ON N’EST PAS FRERES MAIS SOSIES ,
j’ai lu tous les MANKELL , en ce moment , je suis au milieu du dernier que j’ai acheté , "" Le retour du professeur de danse "" !
bonne lecture , bonne nuit et que le soleil brille sur valmy demain !
merci pour le poéme .
claude .
PS : celui qui ne connait pas Henning MANKEL , passe à coté de quelque chose , le sud de la suede en automne ou en été , ça vaut le detour .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
19 septembre 2006 - 23h51 - Posté par

Merci Claude, et Nose, pour vos renseignements. Demain matin, j’irai m’enquérir sur Mankel, que je ne connais pas.
Sur ce, me voy a la cama, pour lire, heu... harry potter et un peu des "théories de l’art" de Chalumeau.
Buenas noches amigos. Calins à Lulu et Marcel.
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 09h48 - Posté par

ALORS JULIETTE, QUELQUES CONSEILS...

Il faut que tu rapte tout ce qui est écrit sous les noms de :
Michaël CONNELLY, Ian RANKIN, Henning MANKELL, Didier DAENINCKX, Manuel VASQUEZ MONTALBAN, Patrick BARD, Fred VARGAS, Thierry JONQUET, Deon MEYER, Graham HURLEY, Jean-Patrick MANCHETTE, Frédéric FAJARDIE, Yasmina KHADRA, Dashiell HAMMETT, Jean-Claude IZZO, Ake EDWARSON, Wessel EBERSOHN...
Cela fait déjà une belle liste mais tu trouveras là de quoi bien faire...
Certains sont de très beaux livres, et je dirais même des oeuvres majeures pour la littérature.

Tu peux aussi te renseigner sur le net en tappant :
"la géographie du polar" ou "Géopolar"... Il y a encore beaucoup d’autres sites dans les liens.

Moi je me régale ainsi et je pense que Claude doit être aussi du genre.
Avec çà un petit Gato Barbieri, un Sam Rivers, un Martial Solal, un Stan Getz, un Miles Davis, ou encore un Wes Montgomerry... je te laisse le choix !

NOSE DE CHAMPAGNE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 07h55 - Posté par

pour compléter le bar j’offre le "calva" de la normandie !!!! j’ouvre mon ordi juste au réveil, je n’a pas eu le tps depuis dimanche..et je vous retrouve ....à qui le plus poète..... que la journée sera belle je pense après ces échanges ds lesquels je m’immisce à l’ombre de st michel ( le mont !!!) que j’aperçois de ma chambre... merci les amis ! anna


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 09h13 - Posté par

Merci Anna ! Le calva au petit déjeuner ça va faire mal. Bonne journée à tous, Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 09h45 - Posté par

Beurk ! Je préfère boire du lait au chocolat le matin... Good Morning à tous, Roberto


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 11h08 - Posté par

Ah bon ? Je note.
Bises,
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 11h23 - Posté par

Salut Roberto ,
content de te voir au " FOU" et merci mille fois de nous laisser jouir de cet espace de liberté un peu folle parfois , je crois que d’un point de vue psy , le FOU nous aide à reprendre des forces pour toutes les batailles à mener , il faut connaitre le délire pour savoir etre sérieux !
moi le matin , c’est café con leche , classique .
amitiés ,
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 00h18

Je n’ai pas réussi à retrouver Tiqoq mais j’y retourne juste après vous avoir remercié pour l’accueil chaleureux que vous m’avez réservé.

Je reviendrai le plus vite possible.
Je tiens absolument à goûter au vin de Juliette qui, je viens de le voir, a enfin retrouvé Nose. On ne m’avait donc pas menti... Je ne comprends pas pourquoi ce Roméo s’en va, à Valmy, séance tenante, livrer bataille. D’accord, c’est une bataille importante, mais Juliettte... Mais non : "Embrasse-moi, je repars sur le champ !" Pffff !

Il n’y a pas de règles entre amis Claude ? Il n’y que des traquenards ? Alors on ne m’a bien dit la vérité. On ne doit pas s’ennuyer un seul instant dans ce bistrot. Et moi en matière de traquenard... Et quand vient l’heure de ne pas débattre de choses sérieuses, je suis généralement le premier à commencer.

Je t’aurais éblouie Léa ? Tu en es sûre ? Tu as eu le temps de bien me voir ? Je ne suis pas resté bien longtemps. Tu me confirmeras cela après trois ou quatre coupes de champagne et quelque dodos en tête à tête. C’est généralement là qu’on se dit les plus grandes vérités. Pas quand on a encore le sang froid. Je ne voudrais pas commencer à faire la roue (certains - moi aussi - disent que le paon est grossier quand il la fait, mais tant pis), et à glouglouter de plaisir, avant d’avoir la confirmation.
Je crains juste une chose. On m’a signifié que pour tes beaux yeux, des combats féroces ont eu lieu entre Claude et Esteban, parce qu’ils n’arrivent pas à se mettre d’accord sur ...leur couleur.
Ne crains-tu pas que si on est maintenant trois dans cette lutte sanguinaire cela fera trop de ...chahut au Fou ? J’ai été bien reçu - très bien - par tes deux préten... Mais s’il faut se batrre pour la couleur de tes yeux...Surtout après les dodos.

Esteban, dès que j’aurai ramené Tiqoq, je ne repartirai plus. Même si je sais que pour les yeux de Léa...

Jo



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 00h31 - Posté par

Claude je crois que ton ami l’Adonis a trouvé un concurrent sérieux, pour mon plus grand bonheur.
Que de promesses renversantes, mon coeur chavire (Champagne aidant).
Bises particulières à Nose.
Adié zot tout !
(comment on dit mille baisers en créole ?)
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 08h38 - Posté par

""Ne crains-tu pas que si on est maintenant trois dans cette lutte sanguinaire cela fera trop de ...chahut au Fou ? ""
Esteban dit Adonis dit El Andalous te diras que claude dit l’ovoide aux yeux violets lance ses fleches aiguisées un peu partout quand il est un peu dans les jardins de Bacchus , ce qui est faux , je vise bien quand je veux , mais ce ne sont que de petites flechettes qui piquent un peu mais ne font pas mal .
Sur que la lutte sera féroce et pas seulement pour Léa !
Mais si tes mots honorent les femmes du "fou" , beaux joueurs nous applaudiront avant de te scalper , un conseil cependant , si tu affrontes Esteban un jour au sujet d’une belle , mefies toi de l’autre Scopiste JP , il traine dans l’ombre du précedent !
assieds toi avec nous amis et levons nos verres ( tout le monde sait faire cela dés la naissance ) au FOU .
claude de T.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 09h12 - Posté par

Cher Jo,

Le meilleur archiviste indépendant aurait eu du mal pour accoler les scènes du Fou comme tu l’as fais, mais TOI tu y ajoutes les touches sentimentales trop précises pour un NOUVEAU...JO tu nous "bluffes"...il me semble te connaître, mais ce n’est qu’une intuition et puis laissons le suspens.

Qu’en pensent les "BarjotEs" du fou ?

Fraternellement,

Esteban

Post scriptum : merci aussi pour la traduction du texte de Tiqoq


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 09h22 - Posté par

C’est vrai Esteban, il connait tout par coeur ??? Mais je ne vois pas qui c’est.
Je t’embrasse fort,
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 09h29 - Posté par

Et aussi Jo = Tiqoq.
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 02h41

J’ai une question con : C’est où Le Fou de Bassan ?

JMH



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 08h18 - Posté par

d’abord et qu’ils en soient remerciés pour la liberté qu’ils nous laissent , c’est sur Bellaciao !
Ensuite c’est dans ta tete , dans ton délire et dans ton coeur .
Et je vais une fois de plus emprunter , c’est un peu comme chez le grand Jacques :
""Ils parlent de la mort
Comme tu parles d’un fruit
Ils regardent la mer
Comme tu regardes un puit
Les femmes sont lascives
Au soleil redouté

Et s’il n’y a pas d’hiver
Cela n’est pas l’été
La pluie est traversière
Elle bat de grain en grain
Quelques vieux chevaux blancs
Qui fredonnent Gauguin
Et par manque de brise
Le temps s’immobilise
Aux Marquises

Du soir montent des feux
Et des pointes de silence
Qui vont s’élargissant

Et la lune s’avance
Et la mer se déchire
Infiniment brisée
Par des rochers qui prirent
Des prénoms affolés
Et puis plus loin des chiens
Des chants de repentance
Des quelques pas de deux
Et quelques pas de danse
Et la nuit est soumise

Et l’alizé se brise
Aux Marquises

Le rire est dans le cœur
Le mot dans le regard
Le cœur est voyageur
L’avenir est au hasard

Et passent des cocotiers
Qui écrivent des chants d’amour
Que les sœurs d’alentour
Ignorent d’ignorer
Les pirogues s’en vont
Les pirogues s’en viennent
Et mes souvenirs deviennent
Ce que les vieux en font
Veux tu que je dise
Gémir n’est pas de mise

Aux Marquises
c’est un peu cela et aussi sont contraire , c’est ou on veux , quand on veux !
claude de Toulouse


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 08h34 - Posté par

AH...

"Pourquoi ont-ils tué Jaurès... ?"

NOSE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
24 septembre 2006 - 11h24 - Posté par

JAURES ,
""Ils étaient usés à quinze ans
Ils finissaient en débutant
Les douze mois s’appelaient décembre
Quelle vie ont eu nos grand-parents
Entre l’absinthe et les grand-messes
Ils étaient vieux avant que d’être
Quinze heures par jour le corps en laisse
Laissent au visage un teint de cendres
Oui notre Monsieur, oui notre bon Maître

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

On ne peut pas dire qu’ils furent esclaves
De là à dire qu’ils ont vécu
Lorsque l’on part aussi vaincu
C’est dur de sortir de l’enclave
Et pourtant l’espoir fleurissait
Dans les rêves qui montaient aux cieux
Des quelques ceux qui refusaient
De ramper jusqu’à la vieillesse
Oui notre bon Maître, oui notre Monsieur

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

Si par malheur ils survivaient
C’était pour partir à la guerre
C’était pour finir à la guerre
Aux ordres de quelque sabreur
Qui exigeait du bout des lèvres
Qu’ils aillent ouvrir au champ d’horreur
Leurs vingt ans qui n’avaient pu naître
Et ils mouraient à pleine peur
Tout miséreux oui notre bon Maître
Couverts de prèles oui notre Monsieur
Demandez-vous belle jeunesse
Le temps de l’ombre d’un souvenir
Le temps de souffle d’un soupir

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?
Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 10h09

J’ADMIRE CLAUDE...

... Il va au devant de toutes les filles et il leur récite de beaux poèmes ou de belles chansons de grands poètes comme Brel, etc.
Moi je ne sais que celle-là :

"Woh, regarde un peu,
cette fille là,
c’est la plus belle de tou(t)’l quartier,
et mon plus cher désir c’est de lui parler... etc" !!!

C’est sûr que j’aurais aucun succès avec çà !

NOSE



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 10h52 - Posté par

Dis-donc, Nose, t’es pas parti à la bataille ?

Ah, je vois, tu viens prendre des leçons de poésie auprès de Claude !

Dis, ta bataille, elle ne serait pas un peu blonde des fois ?

Allez, me voy.

A plus tard amigos
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 11h12 - Posté par

C’est sûr Nose ! Aucun succès.
Mais tu as tellement d’autres attraits.
Va, cours, vole, et venge-nous !
Bises,
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 11h40 - Posté par

OUI LEA ,
Nose nous vengera et il lui pelera le jonc comme au seigneur de monfaucon ,
tu m’a l’air bien trop au courant des attraits de l’ami Nose , bon d’accord il fourgue l’huma contre des caisses de champagne , mais est ce de cela dont tu parles , Jésus , Marie , Joseph (comme disait ma grand mere ) , je crains le pire , pendant que je combattais l’Andalous , d’aucun aurait profité de la situation ?
bises amie ,
claude .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 12h05 - Posté par

JE PARS DANS UNE HEURE !

En attendant, comme Claude qui raconte les interjections de sa grand mère, moi c’est ma mère qui dit "Jésus Marie-Joseph !" et elle ajoute souvent "madre mia"... Elle est née à Oran, et ma grand mère était une MIRANDA, avec du sang espagnol !
Donc je vous quitte et je vais me préparer.
Je vous raconterai... si vous êtes sages !

NOSE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 15h38 - Posté par

Notre ennemi est passé furtivement à 11h, les états majors ayant voulu éviter un bain de sang, ils ont décidé de ne montrer leur force seulement que par le nombre à 14h30 et démontrer l’indignation à une telle récupération.

NOSE je te nomme "fer de lance du BLV*" (Bataillon des lessiveurs volontaires). Nettoie bien le site à Valmy de toutes les bactéries et les merdes rapportées par les bottes noires. C’est une mission importante de salubrité publique.

Juliette ne t’as rien dis au sujet de ton étreinte réclamée sachant que tu n’allais pas au FRONT mais contre le front. Juliette ne s’en laisse pas conter, elle est une ENIGME je te dis.

Elle glisse des mots juste-ce-qu’il-faut, afin que prise au dépourvu, JAMAIS.

Regarde comme elle a enregistré que tu devais partir "au carnage" et que tu demandais la bise du condamné. NEIN rien n’y fait.

Tu lui balances une rafale de livres à lire et elle te réponds, oui oui cher nose je vais m’en encquérir. Du coup tu oublies de lui parler de PIF à lire tous les jours sur l’huma. Franchement tu manques de PIF...euh de NEZ...NOSE.(jeu de mot déjà cité par nose)

Et Claude qui croit que çà y est parce que juliette le nomme troubadour. Vas-y, vas-y oeil boursoufflé, tu vas voir que tu vas devenir YEUX boursoufflés.

Tu sais cloclo, une BASQUAISE qui ingurgite des boissons épicées...euh...OUF.

Même avec tes condiments réunionais pour pallier aux insuffisances, n’est pas "cyclone" qui veut  ;).

Je reviens aus deux sosies : Mankel vous a écrit qu’il n’y avait que "RÂ" que tous les "hommes " de la terre regardaient, vous vous en êtes contenté et bien moi non.

Que CE soleil brille ou pas , moi j’ai mon deuxième ASTRE qui brille tout le temps...

C’est LÉA

Bye mes chériEs

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 15h59 - Posté par

Esteban !
Je t’aime !
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 17h36 - Posté par

Et au premier compliment à peine un peu tourné tu lui cries ton amour , tu me décois Léa , je te pensais plus délicate , l’histoire du deuxieme astre , ce n’est qu’une strategie Marketinge de leur SCOP , ils l’on testée moult fois en PACA , pendant leurs tournées promotionnelles avec le JP !
je t’embrasse quand meme ,
Ton tout premier admirateur ,
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 18h48 - Posté par

Claude, je te signale que moi je n’ai rien dit pour Juliette, Michelle, Nicole, l’inconnue qui ne t’a même pas répondu et je ne sais plus qui d’autre ... D’ailleurs tu n’as même pas su accueillir Anna du Mont Saint Michel qui a l’air bien sympa. "Tu me déçois" Claude "Je te pensais plus délicat".
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 23h02 - Posté par

Tu as raison Léa ,
j’ai perdu une bonne occasion de me taire , et les brassées d’orties dont tu me flagelles sont encore trop douces en regard de ma faute .
Anna du mont st michel ,je déposerai un grand tapis rouge devant tes pas , pour que tu ne te mouilles pas lorsque la mer nous coupera du continent , et nous resterons tous les deux sur
"Une île
Une île au large de l’amour
Posée sur l’autel de la mer
Satin couché sur le velours
Une île
Chaude comme la tendresse
Espérante comme un désert
Qu’un nuage de pluie caresse
Viens
Viens mon amour
Là-bas ne seraient point ces fous
Qui nous cachent les longues plages
Viens mon amour
Fuyons l’orage
Voici venu le temps de vivre
Voici venu le temps d’aimer ......
Nous aurons gardé du Calva et la nuit sera douce .
bises bel ange
et merci Léa pour m’avoir signalé l’oubli , pardonnable j’espere !
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 23h18 - Posté par

Il ne faudrait pas trop en rajouter non plus. Bon mais ok, je ne dis rien, tu es adorable.
Ta Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 17h26 - Posté par

Un indice quand meme Esteban , je comprends que tu sois jaloux de la relation de juliette et de nose , avec toi elle n’a pas cédé d’un pouce , mais avec Nose , c’est different , elle n’attaque pas de front , que nenni , mais elle fait un calin à LULU et à MARCEL , le Nose va fondre , ses défenses vont ceder surtout aprés la rude bataille de Valmy 2 , dans deux jours il lui mange dans la main !
pour ce qui me concerne , point de soucis mon frere , ce sera tout naturel , quand je jouais au ruggby , certaines disaient de moi , (en toute modestie ) c’est un beau poulet ce gaillard , or et tu le sais bien quoi de plus naturel qu’un POULET BASQUAISE !!
Les voies du coeur sont impenetrables , je comprends que ta fierté de scopiste en souffre , mais tu te consoleras , je crois que Léa en pince pour toi , enfin c’est ce qu’elle crie partout , d’ailleurs je ne veux pas t’inquieter , mais tu devrais te mefier du nouveau , le JO , la belle Léa , elle a faillit tomber en transe hier , enfin ce que je t’en dis , c’est pour ton bien , tu le sais bien .
Ton ami , ton frere ,
claude


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 19h08 - Posté par

Allez, Esteban, ne te mets pas dans de tels états !

Tu sais, c’est si délicieux "la fin ’ Amor" des Troubadours, parce que, bien sûr, vous êtes tous des Troubadours, qu’on ne peut rencontrer qu’au Fou. Quel bonheur pour les filles !

Et Léa, Nicolle, Michelle, moi, et sans doute d’autres, nous vous donnons notre "merce". Comment pourrions nous refuser ! Vous êtes si... "chou", même Roberto !

Au fait, Nose, j’ai trouvé un T.Jonquet, "la bête et la belle" (pas fait exprès), tout un programme qui cadre bien avec le Fou.
Dis, tu n’as quand même pas emmené Lulu sur le champ de bataille à Valmy ? Tu sais bien que l’autre a la rage parce qu’il ne s’est pas fait vacciner ! Et pour cause, le médecin a peur de se faire mordre. Enfin, c’est ce qui se dit dans les milieux autorisés.

Claude, un bon "poulet basquaise" se fait avec un poulet élevé au maïs, et non au soja OGM de chez monsento. Tu vois, il faut qu’il ait un peu couru, même sur un terrain de rugby, et sa chair doit être ferme mais pas grasse. (Ne ris pas Esteban, je te vois !).

Tiens, comme Jo a l’air d’un connaisseur en matière d’apéritif et d’épices, il a le "rhum safran" sur son île, ça serait bien qu’il fournisse le Fou en "Biper Arnoa", qu’il trouvera à la frontière dans les "ventas". J’ai aussi trouvé, de par chez moi, un "apéritif aux pissenlits". Etonnant, ce que pouvait faire nos ancêtres.

Mais là Esteban, je te comprends pas : "une BASQUAISE qui ingurgite des boissons épicées...euh...OUF." Je ne suis pas une prune tout de même, mais une brune qui aime les alcools doux, mais un chouia pour pas perdre la raison. On sait jamais avec les troubadours !

Allez, bises à tous.
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 19h39 - Posté par

Juliette, tu oublies Roberto s’il te plaît ! Merci !
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 20h47 - Posté par

wwwwwoooouuuuuuaaaaaaaahhhhhhh !
El Andalous se mefiait de tout le monde mais pas de Roberto , on m’avait toujours dit que le charme Italien faisait des ravages auprés des femmes !
une de plus , l’insatiable Léa ;
claude qui ne croit plus en rien ,
Souvent femme varie , bien fol qui s’y fie
à méditer mon frere .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 21h21 - Posté par

Bon ok ! Claude. Viens on prend un verre ensemble. C’est vrai qu’on n’a pas eu le temps de se parler avec tout ce monde ce soir. Tu veux qu’on se mette un peu à l’écart ? On continue avec le Champagne ? Tu ne m’as pas dit comment on dit "mille baisers" et je t’aime en créole.
Affectueusement,
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 01h19 - Posté par

Roberto aime le chocolat au lait, et moi aussi. Alors l’oublier, t’es dure Léa !
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 20h02 - Posté par

QUELLE PUISSANCE ÉSOTÉRIQUE

JULIETTE ANGE OU DÉMON ?

GOHST SORT DE MON CORPS

Serais-je condamné à creuser à perpétuité ?

N’y a t-il pas un psy en ligne ? pour décrypter ce qui me viens à l’esprit ?

 souffre, crie, aime, cherche, nu, sculpturale aaaaaahhhhh !!!

Léa au secours, je suis habité...

Este...PAN ! manqué

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 21h11 - Posté par

Mon chéri, c’est simple, Juliette exalte la part masochiste qui est en toi. Et là pour ça, moi je ne peut rien pour toi. Tu te laisses piéger aveuglément. Ouvre les yeux ! Ne vois tu pas toutes ces étoiles autour de toi, si douces , aimantes, chaleureuses ... Ne vois-tu pas ?
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 00h34 - Posté par

Mais Esteban, tu n’avais pas compris que j’étais ange ET démon ?

Je crois que tu vas devoir creuser, et creuser encore, mais attention ne deviens pas une taupe, t’es si mignon ! Et puis Léa s’en remettrait pas.

Dis, je suis en train de me demander si t’es pas obsédé par Claude. Ca a l’air de cadrer. Claude est sculptural, normal le rugby l’a façonné. Pendant les matches il aime souffrir, il crie en cherchant le ballon dans la mêlée, et à ce moment-là, on le voit nu, le petit zoizeau, parce que l’adversaire a tiré sur le short. Et le comble, c’est qu’ils l’ont montré à la TV. Franchement, y’a pas de quoi fouetter un chat (non pas Marcel), quoiqu’il aime bien les oiseaux !

Bon, Esteban, c’est peut-être ça ton problème, tu veux ressembler à Claude, mais en tant qu’andalou t’as rien à envier à un toulousain, parce qu’au Fou vous êtes des Apollon.

Allez, bois un p’tit coup cher devin et,
Hasta luego
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 16h15

MOI,

je ne dis rien, J’écoute...

Dieu, que vous êtes drôles !

J’aime cette page de bonne humeur

Amitiés à tous

Michèle



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 17h42 - Posté par

Bonjour michéle , je ne peux résister au plaisir de t’offrir ces quelques mots empruntés eux aussi :
""Michelle, ma belle.
These are words that go together well,
My Michelle.

Michelle, ma belle.
Sont des mots qui vont tres bien ensemble,
Tres bien ensemble.
content de te voir au Fou , la bande de OUFS s’enrichit .
bises ,
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 19h12

MA BATAILLE DE VALMY !!!

Un peu après 13H j’ai quitté Vitry-le-François, la plus grande capitale rose du Perthois du Monde. J’ai longé la Saulx (qui se jette dans la Marne, à la sortie de Vitry) et son étroite plaine alluviale près de 20 kilomètres, ainsi que les Côtes de Champagne où les vendangeurs s’activaient sous le soleil libéré des brouillards matinaux. Parvenu sur le plateaux crayeux, j’ai plongé vers la foreêt d’Argonne, ses lacs et ses étangs dès qu’on aborde Givry en Argonne, c’est à dire à la moitié du chemin. Parvenu à Sainte Ménehould (capitale du pieds de cochon ! eh oui, on a des capitales partout et pour nous paris c’est un peu surfait !), j’ai bifurqué vers une succession de plateaux assez peu élevés (environ 200 mètres) pour parvenir à l’heure à Valmy (à 62 kilomètres de chez moi) au stationnement dans le parc à voitures après la statue du Général Miranda et le buste de Simon Bolivar qui lui fait face. Ah Ah, surprise ! Je vais vous en dire plus, mais soyez patients.
Il faut vous dire que je suis passé près d’un sous-bois où gambadait une compagnie de gardes mobiles (4 ou 5 autocars et un nombre certains de voitures de gendarmerie). Tout çà était très bon enfant, et les personnes du pays nous regardaient avec une curiosité étonnée...

J’ai pris mon écharpe rouge, ma casquette CGT, mon drapeau CGT, mon appareil photographique et j’ai escaladé le grand escalier qui mène au plateau, au pieds du moulin. C’est pas le moulin d’origine, c’est le 4° depuis 1792, l’avant-dernier ayant été disloqué par la tempête de décembre 1999. Celui-ci, sur le modèle réel, a été inauguré l’an passé le même jour par MAM !
Bref, il y avait déjà une grande variété de drapeaux et de militants. Un peu moins de 500 selon les organisateurs (je ne sais pas selon la police, mais c’est des menteurs), et beaucoup de PCF, de CGT et de MJCF. En tout, une vingtaine de partis de gauche (PCF, PS) mais aucun de droite, de syndicats (CGT, UNEF, FSU, UNSA) et des associations (ATTAC, LICRA, Fils de Valmy, etc.)... et pas un faf !
Comme 214 ans plus tôt, ce fut une vraie bataille de Valmy. En 1792, on montrait ses muscles en tirant au canon de Gribeauval sur l’adversaire à moins de 2 kilomètres, et on faisait grand raffut avec les fantassins criant et chantant "Vive la Nation !", des torches, etc. C’est dire qu’il n’y a pratiquement pas eu de contact avec Le Pen et ses chemises brunes du F-Haine. Il paraît que le rapport des forces était si défavorable qu’il fut contraint de réduire ses ambitions. Nous sommes restés maîtres du terrain.

On a donc écouté des discours sonorisés par le camion de l’UD CGT-51, d’abord d’un Sénateur PCF de Seine et Marne (Claude BILLOUX ?) très bien et très rassembleur antilibéral, porteur des valeurs et revendications populaires des sans-culottes ; puis celui d’Adeline HAZAN, Députée européenne PS qui fut écoutée poliment, du Secrétaire général de l’UD CGT-51 Jean-Pierre LANGLET, très combatif et détaillant ce que les sans-culottes travailleuses et travailleurs d’aujourd’hui attendent des politiques pour éviter un nouveau 21 avril 2002 (le meilleur discours de l’après midi à mon avis), puis un discours intéressant du représentant du Grand Orient de France, puis un discours très anti "social traître" (il a prononcé l’expression !) du représentant de la JC qui fut un peu hué par le MJS mais félicité par la CNT tandis que les militants communistes étaient brutalement très absorbés par les lacets de leurs chaussures !
C’était très beau toutes ces couleurs républicaines et révolutionnaires, se détachant sur le ciel bleu et la campagne qu’on voyait 40 kilomètres à la ronde autour du plateau d’à peu près un kilomètre de long, le moulin à un bout et le monument de Kellermann à l’autre bout...
Moi je voyais de là, les éoliennes de Francheville et La Chaussée sur Marne (à 10 kilomètres de chez moi.

Un mot quand même, maintenant, sur Miranda et Bolivar. Il faut savoir que Miranda était un général Vénézuelien (qui combattit ensuite sous les ordres de Bolivar pour libérer son pays) nommé sur conseils de Danton (un champenois de l’Aube) brigadier général dans l’armée de la Meuse. C’est lui qui commandait l’accès à la plaine champenoise (et à Chateau-Thierry, puis Paris) au débouché de la vallée de l’Aisne (confluant avec l’Aire) à Grandpré, au milieu de l’Argonne, magnifique massif forestier de 70 kilomètres de long sur 10 à 15 de large. C’est lui qui prit le gros des 112000 envahisseurs prussiens, autrichiens et émigrés sur le dos, alors que Kellermann et Dumouriez n’avaient à opposer que 50000 hommes armés de manière hétéroclite. La retraite de BRUNSCHWIK a donc été une victoire stratégique et morale énorme. Le lendemain était proclamée (mais pas très haut et fort tout de même) la République.

J’ai pris beaucoup de photographies du site... Je me suis promené autour des monuments superbe et j’ai regardé qui avait mis des gerbes de fleurs sur la stèle de Kellermann...
Puis j’ai refait le chemin en sens inverse, rentrant chez moi vers 17H30...
Mon chien Lulu était si content que me manifestant sa joie en me sautant dessus et me mettant ses pattes de devant sur les épaules, il m’a arraché mon pull ! C’est pas grave, si peu de dégâts pour une si grande bataille !
Maintenant je bois un café et je tappe sur l’ordinateur (non pas sur Nordine AÏTEUR : je respecte tout le monde, avec ou sans papier) cette petite histoire de la grande histoire pour vous.
Je referai "un sujet" sur çà en tribune ce soir si j’ai fini mon compte rendu d’entretien préalable au licenciement d’hier.
Voilà, cher-e-s tous !
À nous de faire frctifier tout çà pour proclamer la 6° République !

Fraternité,

NOSE DE CHAMPAGNE



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 20h04 - Posté par

Claude, tu peux allumer la télé, pour voir aux infos si on aperçoit Noze dans la manif. Eh ben dis, quand t’écris, t’écris et vite en plus ! Allez, tapas et alcool au choix pour tout le monde, et trinquons en l’honneur de Noze qui est revenu de Valmy, porteur de bonnes nouvelles ! L’ennemi no pasarà !

Bises à Noze et à tous, Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 21h27 - Posté par

NOSE est un stratège,

Il avait tout écrit d’avance.

Planifié la bataille. Tout était minutieusement calculé y compris la position de marcel et lulu, d’ailleurs si les forces réactionnaires n’ont pas bronché c’est qu’elles ont vu deux points (à 2km) lulu et marcel.

2 touffes indescernables pour leur puissantes jumelles au laser donc trop dangereux pour l’ennemi. Cet ennemi a donc battu en retraite comme en 1792.

Je propose un toast à lulu, à marcel et à NOSE, à tous les militants des partis politiques, syndicats et associations qui ont su stratégiquement éviter les 500 morts de 1792.

*************************

NON, sérieux : Bravo à tous les manifestants pour cette mobilisation

NOSE merci d’être toujours combatif.

Fraternellement,

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 21h35 - Posté par

Nose, je n’avais pas tremblé pour toi car je connais ta force (Claude ne lis pas exceptionnellement, ce message est personnel) et je savais que tu reviendrais victorieux.
Ton récit est merveilleux et je vais le relire et le relire et le relire, t’imaginer sur le champ de bataille, menaçant, terrifiant ...
Mon valeureux chevalier ! Je t’admire tant !
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 22h39 - Posté par

Je sais Léa ,
c’etait personnel , mais pour une fois je tresse les memes lauriers que toi à mon camarade à mon ami Nose , qui depuis de longs mois méne une autre bataille plus intime et ou il est seul à se battre , et de voir cet homme qui pourrait baisser les bras , continuer de se battre pour ses idées je vais te dire Léa du fond du coeur , je suis fier de lui , et je pense à cette chanson qui disait :
" c’est un joli nom camarade
c’est un joli nom tu sais ,
qui marie cerise et grenade ,
au plein coeur du mois de Mai ............
j’ai le coeur qui déborde ce soir de respect et d’estime ,
JE BOIS A TA SANTE MON CAMARADE NOSE ET COMME LEA , JULIETTE ET TOUS LES AUTRES JE T’ EMBRASSE .
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 23h01

Je déteste les pommes.

Mais pas depuis toujours. Je vous laisse deviner depuis quand !

Aussi je dis bravo à Nose, à qui j’ai reproché trop rapidement de délaisser Juliette. Il fallait bien aller à Valmy dire ses quatre vérités au frontiste et à ses royalistes. Si nous n’étions pas si éloignés, je suis sûr que nous y serions tous allés.
.
La dernière fois que nous avons négligé ce trublion et ses sbires, parce qu’on nous avait dit qu’il n’était pas dangereux, qu’il ne voyait qu’à moitié, on s’est tous retrouvés à …croquer des pommes avec le Chi ! Jusqu’au trognon…

Je serais Tiqoq Léa ? Léa, tu me soupçonnes déjà de mensonge ? On vient tout juste de se connaître ! Non, je l’ai dit à Claude – qui a le même doute - avant de venir ici : lui c’est lui, moi c’est moi comme dirait l’autre. Plus fidèle que moi – et plus réglo (contrairement à C… et E…) – tu ne trouveras pas !

Esteban aussi pense que je ‘’bluffe’’ ? Mais non, cher ami. Si je suis si bien au courant des us et coutumes psychédéliques de ce lieu de perdition, c’est que j’ai eu accès aux archives secrètes de l’estaminet juste avant de venir…m’y perdre. Depuis l’Abominable himalayen, maitre des lieux – note que j’utilise un grand A pour le nommer – a lui-même rendu ces archives publiques.

Claude, je me demande s’il ne vaudrait pas mieux me raser le crâne tout de suite. J’ai vu dans le dossier spécial supplices, et tu me l’as rappelé, que l’habitude est d’attacher celui qui n’honore pas les dames du Fou de…ses mots au totem central et de le scalper. Mais nom d’un chien ! Les mots ne sont jamais suffisants ! Les dames veulent souvent ce qu’on ne trouve pas à…Toulouse, ni même à…Marseille. T’as vu à quel point Léa a été éblouie quand elle m’a vu ?
Comme je n’ai ni l’intention, ni la possibilité – chuis bien trop faible pour ça – de refuser quoi que ce soit aux dames, je réfléchis sérieusement à la question. Et puis tant qu’il n’y a pas les plumes et le goudron…

Juliette, tu connais le rhum safran ! T’es une vraie spécialiste des spiritueux exotiques, ma parole. Regrette pas de t’avoir connue, moi.

Malheureusement, le safran (tu dois certainement connaître le prix au gramme) est inaccessible ! On se demande d’ailleurs pour qui il est fabriqué !

Non, on est plus habitué au rhum curcuma (le safran pays). Et il n’est pas dit qu’on perde au change ! Tu connais aussi ?

Mais ce qu’on préfère c’est le rhum gingembre (ronm zinzanm, comme on dit dans l’île). Il faut absolument que je te le fasse goûter. Mais si tu en proposes à Nose, il faudra songer à diminuer la proportion de gingembre. Sinon…sa première envie ne sera sûrement d’aller à Valmy.

Quand à Claude et Esteban, ils sont un peu trop ‘’agités’’ pour toucher à ça. Mais s’ils insistent… Tant qu’il ne s’agit pas des yeux de Léa, ils restent des amis !

Jo



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 23h20 - Posté par

Jo ,
tu es entré au FOU , tu y es chez toi , on ne peux plus rien y faire , mais s’il te plait un peu moins de classe , un peu moins de franchise et de générosité envers ces dames , nous allons tous passer pour des nains de jardin !
je ne peux quand meme pas imaginer , devoir un jour m’allier à Esteban , ici , au Fou , si la situation empire .
laisses nous une tite chance ,
claude de T.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
20 septembre 2006 - 23h33 - Posté par

Touché Jo ! J’adore le rhum gingembre.
Tu peux me dire toi comment on dit "mille baisers" et "je t’aime" en créole. Claude ne veut pas me répondre, il a peur que j’utilise après ces mots pour toi.
Pourtant pour toi je ne crois pas que j’arrêterai pas de croquer des pommes. Enfin, je crois ...
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 17h16 - Posté par

Léa Pomponnette !

Tu viens à peine de connaître le vieux Jo et tu veux déjà le transformer en Jo Pompon ?
Volage Léa va !

Je t’ai pourtant dit que je ne suis pas né hier. Tu as réussi à faire croire à ce pauvre Esteban Quichotte et ce malheureux Claude Aimable que tu es leur Dulcinée ou leur Aurélie – Je le dis maintenant que le Fou est fermé pour ne pas en rajouter à leur souffrance – mais moi, j’ai parfaitement compris que ton Roméo c’est…Roberto.

Tu veux utiliser l’impact que la couleur de tes yeux a eu sur moi pour m’arracher la recette du poison qui me tuera ?

Non. Pas question. Tant que je n’aurai pas la preuve que tes sentiments sont sincères, je ne te dirai pas que "Je t’aime" se dit "Mi inm a ou" en créole et que "Mille baisers" peut se dire "Mi embrass a ou in bonpé" . Et je ne fléchirai pas…

Tu ne penses quand-même pas que les yeux d’une femme puissent rendre le vieux Jo aussi stupide ? Jamais !

Jo


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 18h16 - Posté par

Jo tu étais presque irresistible sauf que "la pomponnette" j’aime pas. Tu peux re-commencer différemment.
Léa.
PS. Il n’est pas autorisé de dévoiler la vie privée de la nouvelle Première Ministre.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 01h16 - Posté par

Tu sais Jo, Nose n’a même pas voulu goûter au rhum gingembre avant d’aller torpiller les envahisseurs à Valmy, parce qu’il dit qu’il est habité par une force intérieure phénoménale et que s’il buvait ta boisson magique, il partirait, tambour battant, à la conquête du pays, accompagné de Lulu et Marcel. Et puis, il ne veut pas trop s’éloigner du Fou, il y a ses habitudes.

Quant au rhum safran (c’est vrai que ça coûte un max, presque autant qu’un lingot d’or, au kg, et le safran je le réserve pour la paëlla), et les autres rhums, j’ai la recette dans un livre qui vient de la Réunion et comme j’aime bien le goût du rhum (dans les gâteaux), j’ai idée d’essayer. Mais dis Jo, vos recettes de cuisine, elles sont drôlement bonnes, mais un peu épicées. C’est pour développer le côté aphrodisiaque ?

Sinon, pour les pommes, j’ai pas attendu Chichi pour les aimer. Il n’a pas le monopole de la pomme. Une pomme mangée chaque jour éloigne le médecin de la maison.

Allez Jo, ravie de te connaître. Accrochez-vous les gars, ça va twister !

Buenas noches amigos
Juliette.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 08h19 - Posté par

""Nose n’a même pas voulu goûter au rhum gingembre avant d’aller torpiller les envahisseurs à Valmy, parce qu’il dit qu’il est habité par une force intérieure phénoménale et que s’il buvait ta boisson magique, il partirait, tambour battant, à la conquête du pays, accompagné de Lulu et Marcel.""
Un verre par jour et ensuite candidat de l’union populaire !
NOSE PRESIDENT, NOSE PRESIDENT, NOSE PRESIDENT, NOSE PRESIDENT, NOSE PRESIDENT !!!!

claude de toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 09h42 - Posté par

***Un verre par jour et ensuite candidat de l’union populaire !
NOSE PRESIDENT, NOSE PRESIDENT, NOSE PRESIDENT, NOSE PRESIDENT, NOSE PRESIDENT !!!!***

Ben, ça c’est une idée... à creuser !

Nose a de la stature, il est très cultivé (t’as vu la liste de bouquins que je dois lire et c’est qu’une partie infime de ses connaissances !!!), il a de supers conseillers au Fou, sans compter Lulu et Marcel, ses fidèles compagnons qui ne le trahiront jamais, accompagné de Jo, conseiller en spiritueux goûteux et corsés et en vaudou, une nécessité aujourd’hui,vu la taille de la Bête et le nombre de têtes qu’il a. !!!

Allez, je file à l’anglaise,
Amitiés à tous.
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 11h29 - Posté par

""Si NOSE est Président de la République
Jamais plus un enfant n’aura de pensée triste
Il nommera bien sur Léa premier ministre
De son gouvernement, s’il est le président .
Yeti à la culture me semble une évidence
Claude à la police Esteban aux finances
Juliette à la justice et Michele à la danse
Est c’que tu serais content s’il est le président ?
Jo serait ministre de l’écologie
XXX au commerce, JP à l’industrie,
Il baisserait de suite le prix d’tous les loyers
Et puis secret néant, s’il est le Président .

voilà on a un gouvernement et un début de programme !
Texte trés largement inspiré par G. Lenormand .
Grace au Fou , on avance enfin !

claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 12h05 - Posté par

Si tu me permets Claude, je verrais bien Esteban au perchoir de l’Assemblée. Comme ça les ministres et les députés seraient rappelés à l’ordre chaque fois qu’ils diraient n’importe quoi. Ca deviendrait une institution plus honorable, et nous les filles, eh ben, on pourrait dire et faire ce qu’on veut !!!

Evidemment, l’Assemblée serait rebaptisée. Elle deviendrait le "Fou de Bassan". Tout le monde serait joyeux, gais, drôles. Ca donnerait envie à toutes les générations de faire de la politique.

Dis, t’as oublié Lulu et Marcel, les conseillers personnels de Nose !

Claude, t’as de ces idées ! T’es pas toulousain pour rien, va !!!

Allez, fait péter le Champagne et tapas pour tout le monde !!!

Hasta luego amigos !
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 13h24 - Posté par

À mon tour de vous surprendre tous les deux dans l’arrière salle, hein ! que faisiez-vous ?

J’accepte le perchoir, j’aurais ainsi les mains libres et je pourrais mieux surveiller les filles car elles sont un peu dévergondées et cachotières...les filles...du FOU...hein ?

Abrazos a toda(o)s, amigita(o)s del "LOCO"
Hasta la vista ♪♪♪

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 15h54 - Posté par

Vraiment bien ton gouvernement Claude ! J’accepte le poste de 1er ministre et je soutiens Nose Président et tous les autres. (Je réserve encore mon choix pour la justice, qui traîne un peu trop, il me semble, dans l’arrière salle...).
Hasta la Victoria Siempre !
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 16h21 - Posté par

ET VOILA , A PEINE CONSTITUE , DEJA DES PROBLEMES ENTRE LA PREMIERE MINISTRE ET LA MINISTRE DE LA JUSTICE !

Dans les milieux bien informés , et selon nos correspondants particuliers , il se murmure que le futur Président NOSE , commencerait à avoir des problemes dans son gouvernement , dont nous rappellerons qu’il n’est pas encore officiel , il semblerait donc que la future premiere ministre Dame Léa , se serait offusquée de contacts secrets entre la future ministre de la justice et par ailleurs garde des sots ,et le prochain ministre de l’interieur dont la rudesse est connue par tout le microcosme Bassaniste .
Dame Juliette pressentie comme prochaine ministre de la justice a aussitot vivement déploré une telle attitude disant qu’il ne fallait pas confondre Justice et police , et par une petite phrase dont elle a le secret , s’est emue de la trop grande proximité (bien connue ) entre la chef de l’executif et le futur president de l’assemblee nationale , homme aux multiples talents et aux multiples facettes .
Le président NOSE a appeler tout ce petit monde à garder son calme .
C de T.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 16h33 - Posté par

Tu déformes mes propos. J’ai juste dit que la justice qui traîne un peu trop souvent dans l’arrière salle, cela fait désordre. De là à déballer ma vie privée pendant le conseil, tu dérapes et tu me fais avoir des doutes aussi pour le ministère de l’intérieur. C’est quoi le programme, l’ordre juste ?
Léa Premier Ministre.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 18h29 - Posté par

Je suis d’accord avec toi Léa ,
Ce JO n’a aucun savoir vivre , pomponnette et puis quoi encore ?
La vie privée d’une future premiere ministre ne doit pas etre dévoilée ,
ce qui est bon pour la vie privée ne l’est pas forcement pour la premiere ministre ,
qui devra se mettre à nu pour que les français la connaissent bien .
Promis dés que tu es nommée j’achete , Voici , Voila , Match , Point de vue et images du monde et toute la presse anglo saxonne qui reproduira tes photos !
Si je peux embrasser la future premiere , je le fais !
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 18h36 - Posté par

Et qu’est-ce que tu as fait Claude juste avant ?
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 14h20 - Posté par

SI-SI !!!

J’aime le rhum !
Alors je vais goûter un mélange rhum-gingembre-safran-cumin... çà va le faire !!!
Je vais aussi éplucher des pommes pour le repas de ce soir et je ferai une sauce avec un mélange identique et je passerai tout çà au four.
Cela fera plaisir à Chantal ma femme qui rentre du boulot vers 20 Heures !

NOSE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 14h53 - Posté par

Non attend Nose ! Le rhum-gingembre tu le sers à l’apéro, c’est vraiment bon comme ça. Fais moi confiance !
T’es fou ou quoi ?
Tendrement,
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 23h33 - Posté par

J’AI FAIT LES 2 !

L’apéro et le dessert aux pommes !
Chantal et moi on a beaucoup aimé et on va recommencer bientôt !
Lulu et Marcel devront nous coucher au lieu que ce soit l’inverse !

NOSE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 18h43

Houh, la,la !

Au Fou, il va bientôt falloir agrandir et pousser les murs

Que de (beau) monde !

Michèle



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
21 septembre 2006 - 19h41 - Posté par

Michelle, cette fois-ci, reste jusqu’à l’arrivée de Nose. On va trinquer pour fêter le nouveau gouvernement. C’est moi la 1ère ministre. Je vais enfin me mettre à la politique.
Il m’a suffit de prendre un abonnement à l’Huma pour plaire à Nose et Hop ! Je suis maintenant Chef du gouvernement. C’est Fou la vie !
Claude ne t’avait pas chanté la bonne chanson. Trop sûr de lui, il avait pris un raccourci. Mais tu verras, Esteban surtout, il en a plein de belles.
A moins que Tiqoq ne revienne nous charmer dans sa langue exquise. Tu sais comment on dit "je t’aime" en créole ? Moi maintenant je sais mais mon amoureux je crois me fais la tête.
Tu t’assois ?
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 08h18 - Posté par

Salut à tous les oufs du FOU ,
j’etais déséspéré de ne plus vous voir et 111 posts plus tard , nous voila avec un nouveau gouvernement ou les femmes tiennent une large place , ce qui , au FOU de BASSAN n’est pas nouveau .
Notre troupe bordélique (oui un peu quand meme ) s’est enrichie de nouveaux membres qui se sont immediatement integrés , comme quoi quand on accueille bien , les etrangers s’integrent vite !
Les deux sudistes de La Ciotat et de toulouse ne se sont pas trop battus , présence de Jo oblige et nous avons fété notre preux chevalier de retour de Valmy en le choisissant comme futur , eventuel , possible , peut etre candidat à la magistrature supréme .
une belle réunion , en semaine pourtant , du Fou de Bassan !
je vous embrasse tous et toutes ,
Le tenancier par intérim ,
votre ami ,
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 09h47 - Posté par

Mille baisers Claude de la Première Ministre,
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 10h03 - Posté par

Salut à tous,

En temps que ministre de la "just ice" et garde des seaux, (pas mal les "sots") je m’étonne Lea de ta réaction.

Si je traîne dans l’arrière-boutique, c’est uniquement pour mettre au point une stratégie de nettoyage du Fou (c’est normal puisque je garde les seaux), en partenariat avec le ministre de la "peau lisse". Nous en avons conclus, qu’en conjugant nos efforts, nous pourrions être efficaces, pour accueillir notre nouveau président, Nose, glorieux général, vainqueur de la bataille de Valmy 2.

Vous avez oublié de nommer quelqu’un au ministère de la femme ! Je propose donc JO !!!

Allez, en tant que ministre de la "Just ice", je vous offre à tous de la crème glacée !

Ca me plaît qu’Esteban ait accepté le perchoir, ça va pas être triste, et que l’opposition se tienne à carreau !

Hasta luego amigos,
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 11h14 - Posté par

Je croyais avoir tiré le rideau de fer (chassez le naturel , il revient au galop ), mais la ministre du seau de glace etait dans l’arriere boutique , elle s’etonne que la premiere ministre embrasse le ministre de l’interieur , c’est vrai que depuis quelques temps on avait perdu l’habitude de voir ça !
Jo est à l’ecologie et aux territoires d’outre mers , et je vous dis qu’il les visitera toutes les semaines , j’ai l’accord du haut Perché !
un ministre pour les femmes ?
les membres masculins du gouvernement s’en occuperont eux memes .
sinon parité oblige , il faudrait un ministre pour les hommes et je suis sur que tu voudrais cumuler seaux de glace et sots tous chauds , Léa n’est pas d’accord , c’est clair ?
non mais !
claude de T.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 11h54 - Posté par

Je te félicite Claude de remplir excellement ta fonction et de renforcer nos positions.
Le programme de "nettoyage" du Ministre de la Justice suit une tendance inquiétante. Je confirme que Jo sera parfait à l’Ecologie et aux TOM. 
Tu es le meilleur Ministre de l’Intérieur que le gouvernement du Fou pouvait avoir et où la Première Ministre continuera à embrasser le Ministre de l’intérieur, autant qu’ils le souhaitent, jusquà plus soif.
Léa,
Première Ministre.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 12h22

CHER-E-S AMI-E-S DU FOU...

Hier, j’ai fulminé toute la journée sur le traitement du 20 septembre à Valmy fait dans dans la presse écrite, radiodiffusée et télévisée. C’était du tout à Le Pen ou du faux duel PS-FN : une version du scénario de la bi-polarisation sur 2007-2008. Il n’y a pratiquement rien eu sur le rassemblement unitaire de l’après-midi et seulement (à la TV sur TF3 régionale) une fausse opposition entre les 15 membres du MJS présents (qui n’a pas joué le "jeu" unitaire) le matin, face aux 80 à 100 chemines brunes du F-Haine. L’opération médiatique s’est faite au détriment des 20 associations, partis et syndicats présents l’après-midi... Même L’HUMA a minimisé l’évènement et l’initiative unitaire en sousestimant à 250 les participants et en réduisant considérablement les thèmes abordés dans les discours...

Après avoir fait des folies de mon corps à Valmy (et auparavant dans les diverses activités militantes de rentrée), celui-ci se rebelle un peu et je suis très fatigué...
J’ai pourtant plein de travail qui m’attend, tant au parti, qu’à la CGT (je suis membre de la CE de l’UD et du secrétariat départemental de l’USR-CGT de la Marne : en ce moment on prépare la "semaine bleue"), que ... chez moi. Il faut finir les coffrages sous-toiture en lambris et repasser au bondex tous les volets et portes fenêtres (y en a 22) en prévision de l’hiver qui s’annonce précoce (les oies se sont rassemblées cette semaine en vol inaugural dans le ciel du Perthois). Tout çà c’est dans le jardin, avec Lulu à côté et Marcel sous l’échelle.
Le soir, s’il me reste assez de courage, je me remets à l’écriture de mon livre... un fantasme qui ne se concrétisera peut-être jamais...

C’est pourquoi je vous dis que je ne suis pas vraiment sûr de mériter toute cette sympathique confiance fraternelle que vous me manifestez... Et candidat à la candidature (sauf à considérer que Le Fou est un gouvernement alternatif !), il n’en est pas question : pour moi, c’est plus que jamais Marie-Georges, et je signe en ce moment, à tour de bras, tous les appels qui me passent à proximité. Vous vous rendez compte : 2007 + 5 = 2012 (pour un ancien prof de maths, j’ai de beaux restes !) et à cette date, je ne sais pas si je ne serai pas à côté de mon Hector, dans le jardin, sous le grand laurier, à goûter un repos bien mérité.

Alors ne me demandez pas des choses qui dépassent tellement mes forces. Sans m’économiser, je fais attention à la manière de les utiliser pour être le plus efficace possible et rester le plus longtemps possible en votre si aimable compagnie.
Voilà, mes ami-e-s ce que je voulais vous dire alors qu’il fait aujourd’hui 23°C sur la pelouse, que "le ciel est bleu par dessus le toit", même si de petits nuages blancs moutonnent, et que le bruits des tondeuses à gazon m’appelle.
Bises particulières à Juliette, Léa, Claude et Estéban !

Bonne journée à tous et très fraternellement votre,

NOSE DE CHAMPAGNE.



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 14h28 - Posté par

A l’ami NOSE ,
bien sur qu’on ne te proposait "que" la candidature à la presidence du Fou de Bassan , on te connait trop ami , pour savoir que meme en pleine santé , tu n’aurais pas accepté d’etre un candidat de plus contre marie georges !
Bondex , bondex , si l’hiver s’annonce rude , n’hésite pas sur l’epaisseur de la couche !
Quant au reste ami , nul d’entre nous ne sait ou il sera d’ici 2012 !
reposes toi aussi , un bon bouquin et un bon vieux jazz , aprés la chanson des tondeuses .
je t’embrasse vieux frere ,
claude de Toulouse .
tu auras remarqué que je t’ai trouvé une chouette premiere ministre .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 15h01 - Posté par

Bah oui Nose ! Tu ne peux pas refuser. Le gouvernement du Fou a vraiment besoin de toi. Et , avec Claude, tu sais que tu peux vraiment te reposer sur nous. On gère super bien, tu as remarqué.
Et puis MGB , je ne sais pas, je ne la connais pas très bien, mais tu la verrais vraiment ici ?
Bises,
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 18h11 - Posté par

BIEN SÛR LÉA !!!

 Pour MGB au Fou ;
 et pour être le 1er et provisoire président du Fou !

Et plus on est de fous au Fou, et mieux pigeon vole !

NOSE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 18h58 - Posté par

Oui cher Président Nose, avec un mental d’enfer, comme tu as (taratata, dis pas non), tu fais des prouesses...

Pigeon vole,
Le ciel vole,
Chapeau vole
Et vole aussi mon cœur,
Plein de bonheur.
Cheveu vole.

(Je n’ai aucun mérite, j’ai pompé sur le net et c’est de C. Trénet.)

Nose, je te soupçonne d’être de connivence avec ton "demon", une sorte d’"ange", ou de génie qui cède à tous tes caprices, même celui de faire venir MGB au Fou. C’est fou quand même !!!
Si tu lui demandais la lune, il irait te le chercher... parce que t’es un prince, un vrai, comme on n’en trouve plus beaucoup, sauf au Fou. Que des princes de coeur, de lignée royale !

Avec toute mon amitié.
Bises à Nose et à vous tous.
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 15h23 - Posté par

Le soir, s’il me reste assez de courage, je me remets à l’écriture de mon livre... un fantasme qui ne se concrétisera peut-être jamais...

2007 + 5 = 2012 (pour un ancien prof de maths, j’ai de beaux restes !) et à cette date, je ne sais pas si je ne serai pas à côté de mon Hector, dans le jardin, sous le grand laurier, à goûter un repos bien mérité.

NOSE avec tout le respect que je te dois, TU FAIS CHIER à nous dire çà merde !

Ton livre tu le finiras pour nous, même dans 50 ans, ON ATTENDRA !

Des copains aux prud’hommes ont besoin de toi et nous aussi !

Et Chantal aussi.

Laisse hector dans le jardin et continue les batailles que tu n’as jamais cessé de mener.

NOSE PRÉSIDENT ? OUI ! C’EST PLUS SAIN ET PLUS VERTUEUX QUE L’AUTRE CONNARD...

Pourquoi je me pose toujours la question : Et quand est-ce que Nose va intervenir ? tout simplement parce que je t’adore, ON t’adore...

Je te l’ai jamais dis mais, je T’EMBRASSE

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 15h47 - Posté par

...NOSE c’est un cri d’amour...

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 16h37 - Posté par

Je crois qu’il a compris Esteban.

Ce message de Nose ne peut laisser les fous indifférents.

Comme toi, j’ai voulu lui adresser quelques mots, mais je pense que tu as trouvé les bons. Je ne pourrai pas être plus persuasif que toi.

Je vais juste offrir, à l’homme de cœur qu’il est, cette citation de je ne sais plus qui :
"Le cœur ne mène pas si vite à l’absurde que la raison à l’odieux."

Continue à écouter le cœur, Nose. Il garde nos forces intactes pour toujours.

Oublie le reste !

Jo


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 23h24 - Posté par

MERCI ESTEBAN, MON FRERE !

Je te devais un peu de temps pour te dire des choses simples après ton message...
J’ai rangé mes pinceaux, donné à manger à Lulu et au petit Marcel, pris mon bain au son de la Symphonie N°9 de Beethoven, puis préparé le dîner que nous avons pris ma femme et moi...

Me voilà donc disponible pour te dire que je n’ai rien écrit de triste ; rien que de très naturel et simple. Quand un cycle finit c’est qu’un autre a commencé...
As-tu lu cette oeuvre magistrale de poésie, de science et d’optimisme "Dialectique de la Nature" de Friedrich ENGELS ?
Dans une lettre à Marx, il formule en date du 30 mai 1873 les 3 idées fondamentales de sa "Dialectique de la Nature" :
1. l’indissolubilité de la matière et du mouvement (le mouvement est une forme d’existence de la matière) ;
2. les formes qualitativement différentes du mouvement ;
3. le passage dialectique d’une forme du mouvement à l’autre."

En 1875-76, il a presque terminé sa magnifique introduction dans laquelle on peut lire :
 "... Il n’est rien d’éternel sinon la matière en éternel changement, en éternel mouvement, et les lois selon lesquelles elle se meut et elle change".
 "... Le mouvement de la matière n’est pas seulement le grossier mouvement mécanique, le simple changement de lieu ; c’est la chaleur et la lumière, la tension électrique et magnétique, la combinaison et la dissociation chimiques, la vie et finalement la conscience".
 "... Dans toutes ses transformations, la matière reste éternellement la même, [...] aucun de ses attributs ne peut jamais se perdre et [...], par conséquent, si elle doit sur terre exterminer un jour, avec une nécessité d’airain, sa floraison suprême, l’esprit pensant, il faut avec la même nécessité que quelquepart ailleurs et à une autre heure elle le reproduise."

Je ne connais rien de plus enthousiasmant et de plus optimiste que cette oeuvre à la fois scientifique et littéraire si ce n’est ce que je considère comme une sorte de transcription musicale (même si la musique a précédé la thèse scientifique, du point de vue chronologique) telle que l’est pour moi "Le Messie" de Georges Friedrich HAENDEL.
Souvent, dans les moments les plus pénibles de ma vie, j’ai trouvé dans la musique de HAENDEL la force de reprendre mon chemin. Il y a des moments particulièrement intenses pour çà dans "Le Messie" : incontestablement le premier pour moi c’est "Every valley shall be exalted". Mais il y a encore "And the glory of the lord", "For unto us a child is born", ou encore "Hallelujah".
Quelle puissance expressive ! Quelle force communicative ! Quelle joie rayonnante !

Tu vois, Estéban, ENGELS et HAENDEL, ils devraient être remboursés par la Sécurité Sociale !
Sache que le chemin doit être parcouru et il le sera... Mais rien que le chemin. Après, la combinaison des particules prendra des formes que je ne connais pas.

Ami-e-s de la poésie, vive le matérialisme dialectique, vive la lutte antilibérale, vive le Fou de Bassan et vous tous !

NOSE DE CHAMPAGNE

NB : Dans la même introduction à sa "Dialectique de la Nature", F. ENGELS a ce mot génial :
"Darwin ne savait pas quelle âpre satire de l’humanité et spécialement de ses concitoyens il écrivait, quand il démontrait que la libre concurrence, la lutte pour la vie, célébrée par les économistes comme la plus haute conquête de l’histoire, est l’état norma du REGNE ANIMAL" !
Qu’on se le dise !!!


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
24 septembre 2006 - 17h32 - Posté par

Oui ce sont ces trois découvertes qui ont fait progresser à pas de géant notre connaissance de l’enchaînement des processus naturels comme ENGELS le répète dans "L.Feuerbach et la fin de la philosophie classique allemande".

Je m’arrêterais sur Darwin, du même livre ci-dessus et qui rejoint une des trois lois :

"...Tous les produits de la nature qui nous environnent actuellement, y compris les hommes, sont le produit d’un long processus de développement à partir d’un petit nombre de germes unicellulaires à l’origine, et que ces derniers sont, à leur tour, issus d’un protoplasme(substance organisée qui constitue la cellule vivante) ou d’un corps albuminoïdal constitué par voie chimique."

Applique donc s’il te plaît, ton merveilleux "vive le matérialisme dialectique", évite de rompre le processus en décidant TA dernière analyse (mathématique et absolue : 2007+5=2012)impossible à définir dans un processus.

En m’inspirant de Juliette, QUI de "l’ange" ou du "démon" ? et pourquoi "d’ici 2012" ?. Qui décide de la fermeture du cycle ? une formule de math hors du processus ?

Non Nose restons dans la recherche fondamentale de l’inconnu où nous sommes tous à égalité comme le soulignait claude.

Nose un érudit, un galant, un mélomane, un prof de math..., mais aujourd’hui c’est un OUVRIER que tu écouteras !!!

Merci Nose...

Je t’embrasse frère,

Esteban


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
24 septembre 2006 - 23h28 - Posté par

Hello amigos,
Après les Troubadours, voici venu le temps des philosophes au Fou ! Vous me faites tourner la tête...

Dites les amis, vous avez pensé au bourru ? Et aux chataignes ?

Colchiques dans les près
Fleurissent, fleurissent
Colchiques dans les près
C’est la fin de l’été
La feuille d’automne
Emportée par le vent
En rondes monotones
Tombe en tourbillonnant ...

Me voy, bonne nuit.
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 16h46 - Posté par

Que j’aime ta fougue Esteban ! Que j’aime ta fougue ! Que j’aime ta fougue !
Et je la partage volontiers avec Nose.

Bon, moi j’ai une chanson d’amour pour Nose (de son idole) :

"Quand tes cheveux s’étalent
Comme un soleil d’été
Et que ton oreiller
Ressemble aux champs de blé
Quand l’ombre et la lumière
dessinent sur ton corps
Des montagnes des forêts
Et des îles aux trésors

QUE JE T’AIME, QUE JE T’AIME, QUE JE T’AIME,
QUE JE T’AIME, QUE JE T’AIME, QUE JE T’AIME"

J’arrête là parce qu’après ça dégénère.

C’est bien hein ?
L. (incognito à cause des paparazzi)


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 11h33 - Posté par

EUH... DE MON IDOLE ?

Johnny n’est pas mon idole. J’aime sa première période rock et ses traduction de Chuck BERRY, quoique les puristes puissent me rétorquer...
Mais moi je préfère Schmoll Eddy MITCHELL et sa douce folie humaine et nostalgique...

Et puisque nous sommes dans les idoles des années sixties,que diriez-vous du "Pays des merveilles de Juliet" d’Yves SIMON :

"Vous marchiez Juliet au bord de l’eau
Vos quatre ailes rouges sur le dos
Vous chantiez Alice de Lewis Caroll
Sur une bande magnétique un peu folle
Maman on va cueillir des pâquerettes
Au pays des merveilles de Juliet.

Sur les vieux écrans de 68
Vous étiez chinoise mangeuse de frites
Ferdinand Godard vous avait alpaguée
De l’autre côté du miroir d’un café
Maman on va cueillir des pâquerettes
Au pays des merveilles de Juliet.

Dans la tire qui mène à Hollywood
Vous savez bien qu’il faut jouer des coudes
Les superstars et les petites filles de Marlène
Vous coinceront Juliette dans la nuit américaine
Maman on va cueillir des pâquerettes
Au pays des merveilles de Juliet."

Je te dédicace cette petite merveille (oubliée sûrement, car çà date de... 1968-70 !), à toi particulièrement, Juliette

NOSE


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 14h47 - Posté par

Merci Nose, très cher Président du Fou,

Pour cet hommage qui me va droit au coeur.
A part, "Juliette je t’aime" (un dessin animé tout plein mignon !), je ne pensais pas qu’on m’avait rendu hommage par le passé.

Décidément, après le champagne, les livres, te voilà parti dans la chanson. Il ne me semble pas la connaître, quoique, la musique quand j’aurai l’air... De plus, (c’est un indice pour Esteban) j’avais pas encore l’âge d’être soixant’huitarde.

Toi aussi, tu irais bien au ministère de la femme, tu les comprends si bien, tout comme Claude, Esteban ou Jo. En fait, je me rends compte, qu’au Fou, vous êtes nos meilleurs alliés, et tellement princes, et nous tellement bergères !
Tu sais, je suis d’un signe du printemps, qui ramène la vie, le soleil doux caressant, et une petite brise qui murmure des mots doux . Tu auras deviné que je suis bélier, et c’est vrai que dans mon pays des merveilles, mon vert pâturage est taché de blanches pâquerettes à perte de vue, au milieu l’eau musicienne coule sur les galets, laissant échapper une plainte joyeuse et rieuse du bonheur tout simple.

Nose, fabuleux érudit, ne chante pas trop car ça fait venir la pluie, et je ne l’aime que la nuit, car

La pluie fait des claquettes
Sur le trottoir à minuit... (Nougaro)

Allez, beau prince, me voy.
A mas tarde,
Abrasos,
Julietta.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
24 septembre 2006 - 10h27 - Posté par

... alors moi Nose, je te crie "que je t’aime" , et toi tu t’en vas conter fleurette à Juliette ...

Je suis trop triste.

"On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l’a dit ce matin
A l’aurore je suis née
Baptisée de rosée
Je me suis épanouie
Heureuse et amoureuse
Aux rayons du soleil
Me suis fermée la nuit
Me suis réveillée vieille

Pourtant j’étais très belle
Oui j’étais la plus belle
Des fleurs de ton jardin

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l’a dit ce matin
Vois le dieu qui m’a faite
Me fait courber la tête
Et je sens que je tombe
Et je sens que je tombe
Mon cœur est presque nu
J’ai le pied dans la tombe
Déjà je ne suis plus

Tu m’admirais hier
Et je serai poussière
Pour toujours demain.

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Est morte ce matin
La lune cette nuit
A veillé mon amie
Moi en rêve j’ai vu
Eblouissante et nue
Son âme qui dansait
Bien au-delà des nues
Et qui me souriait

Crois celui qui peut croire
Moi, j’ai besoin d’espoir
Sinon je ne suis rien

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l’a dit ce matin ...

>avec la musique : "Mon amie la rose" par Natacha Atlas

Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 22h56

…tu auras remarqué que je t’ai trouvé une chouette premiere ministre

Une chouette !

Claude t’as intérêt à préparer sérieusement ta défense. Je te le dis… Heureusement que tu n’as pas rajouté ‘’vieille’’.

Ce gouvernement va encore changer. Parler ainsi de la Première Ministre du Fou !

Cela lui a échappé jusqu’à maintenant, mais tu y auras droit, c’est une certitude.
Il va y avoir remaniement. C’est inévitable.

Pour moins que ça – beaucoup moins – je me suis retrouvé dans un Ministère …gag (comme Azouz Be…qui, lui, n’a rien compris) des TOM. Et pourtant Juliette – Comme elle me comprend Juliette ! – avait exigé et obtenu que l’on me donne le Ministère de la Femme. Le plus beau que l’on puisse avoir !

Tout le monde a pu lire la douce babillarde que j’ai adressée à notre ‘’Cheffe’’ du FOUvernement et dans laquelle je lui dis quelle peut faire de moi ce qu’elle veut ! Tout ce que je lui demande c’est de me garder toujours près d’elle (et donc de MatiFOU !), même si je devais passer pour le Pompon le plus stupide du…fouvernement. Ce n’est pas une grande déclaration ça ?

Elle a vraiment fait ce qu’elle veut ! Elle m’envoie dans les TOM !!!

Je ne te raconte pas ma souffrance ! Même pas les DOM ! Mais tant pis, j’assume. Quand on donne sa parole à une dame… Quelqu’un a dit un jour : ‘’Il faut choisir d’aimer les femmes ou de les connaître : il n’y a pas de milieu.’’. Et moi je n’ai pas choisi !

Mal rédigé mon billet (doux) qu’elle dit !
C’est possible, mais je crois qu’elle l’a parfaitement compris et qu’elle veut, tout simplement, me montrer que L(é)a femme (qui plus est Première Ministre) est très exigeante. Si au moins il s’agissait d’amour intransigeant ! Cela s’est bien vu dans d’autres gouvernements. Hein ? Galipettes gouvernementales ? Non, pas dans le Fouvernement.

Elle sait pourtant que pour Jo, ce que L(é)a femme veut… Elle n’avait qu’à me demander de … pour qu’aussitôt je… avant de me nommer gouverneur dans les colonies. Ou alors c’est justement pour ça, parce qu’elle SAIT…

Elle sait que, même si tout le monde se poilera au Fou et dans l’opposition, si elle me siffle, tout de suite moi je… pour un maroquin plus… Bref, elle sait à quel point je ne peux pas résister aux volontés féminines !

Tout ça pour te dire que t’as vraiment du souci à te faire Claude !

Quel ministère tu avais déjà ?

Jo (exilé)



> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
22 septembre 2006 - 23h55 - Posté par

Il n’est pas né celui qui rompra le lien qui m’unit à Claude.
Tu t’enlises Jo et Claude n’a, semble-t-il, pas tant de souci à se faire.
Qu’as-tu donc fait de ce panache du premier jour ? Celui qui a fait trembler mes préten, comme tu les as nommé. Tu n’as pas cru en ma sincérité, tu as eu tord. Tu m’as cru volage, tu t’es trompé. Ainsi, tu vois que tu n’as pas saisi toutes les nuances de notre café virtuel. Les faits seuls ne sont pas suffisants, comme la connaissance ne suffit pas à l’intelligence. J’avais admiré ta perspicacité, je ne la retrouve plus. Si tu te réfugies auprès de Juliette qui te comprend si bien je ne te regretterai pas. Mais les TOM, que je n’apprécie pas que tu dénigres, tu n’as pas imaginé ce qu’ils pouvaient représenter de rendez-vous sous le soleil, d’étreintes passionnés, couchés sur le sable chaud, de baisers parfumés au gingembre ...
Je peux t’offrir les DOM si tu le souhaites. Je peux te pardonner aussi tu sais. Parce que si tu m’aimes Jo, je ne pourrai jamais te faire souffrir.
"Mi embrass a ou in bonpé",
Léa.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 00h29 - Posté par

Léa, ma Première Ministre préférée !

Que vas-tu imaginer là ?

Tous les détours et prétextes que j’ai utilisés etaient sensés te faire penser tout le contraire de ce que tu me dis là.

Quelle idée rompre les liens avec Claude ? Il n’est pas question de rompre avec qui que ce soit au Fou. On ne serait plus au Fou sinon !

Dénigrer les TOM, moi ? Mais tu n’y penses pas une seule seconde ? Ceux qui ont créé le Ministère des DOM-TOM les dénigrent ! Il suffirait d’un Ministère de l’Intérieur !!!

Il est tard, on est sûrement fatigué tous les deux.

On se relit nos messages respectifs et on en reparle à têtes reposées. OK ?

Mi inm a ou Léa

Jo (domien malheureux)


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 08h38 - Posté par

REVUE DE PRESSE :
 La tribune de BASSAN publie ce matin un editorial , dans lequel les turpitudes amoureuses du futur ministre de l’ecologie et des DOM-TOM , sont largement developpées .
 Le Republicain BASSANAIS prefere prendre la défense de la future premiere ministre et indique que d’aprés des sources bien informées , le futur ministre de l’intérieur aurait tenté de lancer ces ragots avec l’accord du futur président de l’assemblée nationale .
 Enfin L’Occident BASSANISTE indique que dans une societé ou les valeurs s’effondrent devant une civilisation du plaisir , ou aimer , boire , et chanter ont remplacé le travail , la famille et la patrie , il ne fallait pas attendre autre chose , d’un gouvernement composé de dévoyés notoires .

Nous apprenons à l’instant que le futur président NOSE s’exprimera dés ce soir à 20 heures sur la BASSANAISE , chaine de télévision publique .

de revue de presse RG.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 10h13 - Posté par

Quoi, "un gouvernement de dévoyés notoires" ? Là j’explose ! On ne peut pas laisser passer de tels propos, ignobles, infamants, abjectes, trouvés dans les poubelles de ce journal !
En réponse, je propose donc une grève de fouvernement, du jamais vu, je sais, dans la République de Bassan, mais il faut le faire ! Il y va de notre crédibilité et de notre honneur !

Amistad,
Hasta luego.
Juliette


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 10h37 - Posté par

Je te suis Juliette ! Comment peut on laisser publier ce torchon !!!
J’attends du Ministre de l’Intérieur et du Président de l’Assemblée qu’ils interviennent de toute urgence et prennent les mesures nécessaires.
Je refuse de m’exprimer à nouveau tant que cet incident n’aura pas été réparé et ce journaliste poursuivi pour diffamation.
Lea Première Ministre.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 10h37 - Posté par

Cher Jo,

**Quelle idée rompre les liens avec Claude ? Il n’est pas question de rompre avec qui que ce soit au Fou. On ne serait plus au Fou sinon !**

Vraiment, Jo, j’avais bien raison de parier sur toi, tu serais pas mal au ministère de la femme. Tu les comprends tellement mieux qu’une femme !

Ne soyez pas jaloux, les gars, vous aussi je vous y verrais bien. Quand un homme a le coeur poète, et les mots pleins de miel, la femme...résiste...charme...celui...déclame.

Bon, Jo, je retourne à mes seaux pour laver (et non "nettoyer", mot dangereux, je l’ai appris à mes dépens) les carreaux du Fou. Il faut que ça soit nickel, pour recevoir les amis.

A plus, Jo (t’est trop chou, toi aussi, mais le dis pas à Lea qui en ferait un fromage !)

Juliette.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
23 septembre 2006 - 21h17 - Posté par

Il n’est pas né celui qui rompra le lien qui m’unit à Claude.
Tu t’enlises Jo et Claude n’a, semble-t-il, pas tant de souci à se faire.
Jusque là tout allait bien ,
mais lorsque je lis la suite , il me semble que le ton change

""Je peux te pardonner aussi tu sais. Parce que si tu m’aimes Jo, je ne pourrai jamais te faire souffrir.
"Mi embrass a ou in bonpé",
Léa.
""et Claude n’a, semble-t-il, pas tant de souci à se faire.""
Et bien claude se demande à quelle sauce il va etre mangé ?
l’evocation des plages chaudes des TOM laissait paraitre comme une invite !
les relations vont se tendre dans ce fouvernement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
claude de Toulouse .


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
24 septembre 2006 - 19h31 - Posté par

Et il conte si bien Nose, le prince des Lumières de Bassan !

Mais tu as raison Léa, "on est bien peu de chose". Il va falloir que ça change, ça ne peut plus durer. Les "caves" se rebiffent et heureusement ! Le Fouvernement est là pour ça, pour veiller au bien-être de tous ! Ce que le gouvernement, dans l’autre monde, ne sait absolument pas faire, hélas !

Je m’en vais donc doter chaque foyer , d’un manuel, petit par le nombre de pages, 96, mais grand par son contenu : "survivre en ville, quand tout s’arrête" de Jade Allègre, manuel de survie écologique. (vous trouverez les infos sur le net. C’est très intéressant et j’ai expérimenté certaines choses qui s’avèrent exactes).

Je n’en dirais pas plus, de peur que des gens mal intentionnés traitent la ministre de la justice, de sorcière ! Je crains le bûcher, une parente, à l’époque, en aurait fait les frais ! Horreur !!!

A bientôt amis de Bassan,
Juliette.


> AVIS DE RECHERCHE AU " FOU DE BASSAN "
24 septembre 2006 - 19h45 - Posté par

** Et bien claude se demande à quelle sauce il va etre mangé **

Quoi, du cannibalisme dans les sous-sols du Fouvernement ? Mais Claude, ça ne se peut, ne confonds pas avec les pratiques du gouvernement ! Au Fou, les ministres savent se tenir ! Ils n’ont peut-être pas de particule, mais n’en sont pas moins nobles !

Allez Claude, t’en fais pas, Léa reviendra te chanter une chanson, elle en connaît tant !

Bises cher Claude,
Juliette.





Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La culture... ce qui a fait de l'homme autre chose qu'un accident de l'univers. André Malraux
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite