Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Ségolènades
de : Blog
mercredi 20 septembre 2006 - 20h24 - Signaler aux modérateurs
19 commentaires
JPEG - 78.6 ko

de Bernard Lallement

Les formules à l’emporte-pièce seraient-elles la marque de fabrique de tout président du Conseil régional de Poitou-Charentes ?

Jean-Pierre Raffarin avait ses raffarinades. Pour mémoire je vous en ressors une, pas piquée des vers : « les veuves vivent plus longtemps que leurs conjoints » (à propos du débat sur les pensions de réversion). Ségolène Royal, qui réunissait hier ses troupes à Bondy pour donner ses leçons de désir d’avenir, semble suivre la voie tracée par son illustre prédécesseur..

Je reste, en effet, ébahi devant la panoplie des thèmes charriés par notre reine des sondages pour s’accorder les suffrages populaires et, accessoirement, militants : intelligence collective, citoyen expert, ordre juste, valeur travail, république du respect, révolution démocratique, excellence environnementale, personnes ressources etc.

Le renouveau de la politique passerait donc par celui de l’almanach Vermot !

Certes, quelques grincheux pourraient faire observer qu’il règne un royal silence sur les moyens à mettre en œuvre pour donner un contenu normatif à cette belle litanie de pieuses pensées. La réponse vient, encore, du Poitou : il suffit de s’en remettre à la démocratie participative et « d’aller passer quinze minutes par jour » sur son le site Internet.

La compagne de François Hollande est une adepte de la politique par la preuve, c’est-à-dire celle dont la vérité est établie (preuve : de prouver, du latin probare). En bonne lexicologue, notre Dame du Poitou ne saurait se tromper sur le sens des mots. Aussi, la genèse de ce qu’elle exprime se puise-t-elle, nécessairement, dans le passé là ou justement la pertinence de ce qu’elle énonce a, déjà, été démontrée.

Et y regardant de près, il faut lui rendre cette justice : Le ségolisme aurait une filiation certaine avec la nouvelle philosophie apparue à la fin des années 1970.

Gilles Deleuze donnait une belle définition de ces nouveaux philosophes en mai 1977 : « ils procèdent par gros concepts, aussi gros que des dents creuses, LA loi, LE pouvoir, LE maître, LE monde, LA rébellion, LA foi, etc. Ils peuvent faire ainsi des mélanges grotesques, des dualismes sommaires, la loi et le rebelle, le pouvoir et l’ange. En même temps, plus le contenu de pensée est faible, plus le penseur prend d’importance, plus le sujet d’énonciation se donne de l’importance par rapport aux énoncés vides. »

Aujourd’hui, les « gros concepts » sont devenus : LA république, L’ordre, LE respect, LE citoyen etc. et les « dualismes sommaires » : intelligence et territoire, révolution et démocratie, excellence et environnement, valeur et travail. Je vous laisse le soin d’en multiplier les exemples.

En fait, Ségolène Royal serait à la politique ce que BHL est à la philosophie.

A sa manière, notre vestale socialiste va bien au-delà de Heidegger dans sa tentative de reconstruire les conditions d’une vérité de l’être.

Le Maître de Fribourg voyait dans l’arraisonnement du monde à la technique une conduite inauthentique précipitant l’homme dans une vacuité ontologique dont il ne pourrait s’extraire que par le langage poétique.

Ce serait donc au travers du langage ségolien que se reformulerait une ontologie apte à nous assumer en tant que « citoyen-vers-la-mort. »

La révolution linguistique de la députée des Deux-Sèvres se révèle un viatique pour la reconquête du sens de notre destin : Hier, nous étions au bord d’un gouffre conceptuel. Aujourd’hui, grâce à Ségolène nous avons fait un grand pas en avant !

 http://sartre.blogspirit.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Ségolènades
20 septembre 2006 - 22h03

bof !
c’est un peu court, jeune homme !



> Ségolènades
21 septembre 2006 - 20h28 - Posté par

Moi, j’ai trouvé celà excellent. Mais, préfères-tu peut-être les longues âneries des discours fleuve ?


> Ségolènades
21 septembre 2006 - 20h37 - Posté par

C’est vrai, c’est court, même un propos significatif, ou à peine, de la reine du Poitou. Faut argumenter même si on déteste...


> Ségolènades
20 septembre 2006 - 22h47

Le peuple qui a vécu ne se trompera pas entre les mots qui auront une vie, un passé, un présent et un avenir et la litanie de tous les autres. Ségolène n’appartiendra plus qu’au passé.



> Ségolènades
21 septembre 2006 - 05h27 - Posté par

comme tout le monde banane....


> Ségolènades
21 septembre 2006 - 09h22 - Posté par

Salut à toi, banane toi-même.

Je voulais dire au passé que l’on s’empresse d’oublier, tellement il y a de choses plus passionnantes à retenir ; ou encore, comme on disait en 68, dans les poubelles de l’histoire.

Que les gens qui m’ont emmerdé toute ma vie ne s’étonnent pas que j’enfouisse au diable jusqu’à leur nom et leur prénom. C’est ma façon à moi de rester jeune, de regarder l’avenir et de le construire à l’aide du passé le plus intéressant. Ne pas encombrer sa mémoire, c’est une manière de la conserver, comme un ordinateur qu’il faut alléger de temps en temps.


> Ségolènades
21 septembre 2006 - 06h26

Je suis tout à fait d’accord avec cet article pertinent.
Où sont chez Ségolène les convictions qui donnent envie de la suivre ? Elle donne des feuilles de route : suivez-moi, ne posez surtout pas de question, je n’aime pas ça et je ne sais pas y répondre ; allez chercher la bonne parole du gourou sur mon site et lavez vous le cerveau avec mes formules toutes faites.
Ségolène, c’est un joli emballage avec rien dedans Ne me dites pas que ce n’est pas bien de "taper" sur une femme, j’en suis une, et thatcher aussi est une femme....
Et si vous voulez "écouter la différence", allez voir un peu ailleurs ce qui s’y passe : par exemple sur le site de fabius, un vrai discours de socialiste convaincu qu’il a fait l’autre jour à lens
Amicalement
Elisabeth L



> Ségolènades
21 septembre 2006 - 07h46 - Posté par

On se marre chère Elisabeth :
"le site de fabius, un vrai discours de socialiste convaincu qu’il a fait l’autre jour à lens"
Quelle flamme !
Va donc demander confirmation à Maxime Vivas ... également sur Bella.
Quand à Ségolène reste aussi le plaidoyer relatif également sur Belleciao.
Sûr qu’elle ne cherche pas à se faire passer pour Louise Michel !
Mais le réalisme ... c’est elle !
Le reste n’est que littérature d’opportunistes ancrés à Gauche pourfendeurs de petits blancs poussés au FN.


> Ségolènades
21 septembre 2006 - 08h59 - Posté par

La comparaison est juste : Ségolène , BHL même combat !

avez vous entendu le nouveau slogan de Me Blair Royal ?
"désirs d’avenir"
On dirait le nom d’un parfum !
Quand je pense qu’il y en a qui sont payés pour trouver des trucs pareil !!
Francesca


> Ségolènades
21 septembre 2006 - 10h33

Cette dame ressemble fort à la fée Mélusine ,du Poitou elle aussi, charmante jusqu’à la taille mais serpent en dessous, dont il était interdit de percer le secret.

On ferait mieux de la nommer ainsi plutôt que de répeter son nom déjà cité à longueur de journée pas les médias à la botte du libéralisme

yalfeuaulac



> Ségolènades
21 septembre 2006 - 11h18

Je suis depuis l’Italie, j’ai dèjà eu ma dose de connerie politique...
peutetre que je n’ai pas toutes les donnèes sur Sègolène, mais j’ai entendu quelques dèbats.

Et je me demande : Vous voulez quoi comme prèsident ?
Etes-vous encore complètement dans le REVE rèvolutionaire, qui espère qu’un prèsident sera èlu qui changera de façon rèvolutionnaire la France, l’Europe ?

Parceque dans le pragmatisme, dans les choix quotidiens possibles, avec les "majorités" qui existent dans nos peuples, les discours et les propositions de Sègolènes me semblent plutot positives et à choisir dans le paysage poltique.
Le choix d’un prèsident ne se fait-il pas dans le possible des compromis du moment ?
Il y a pire que Sègolène à droite mais aussi à gauche...



> Ségolènades
21 septembre 2006 - 14h06 - Posté par

"Il y a pire que Sègolène à droite mais aussi à gauche..."

On aimerait avoir des noms et des commentaires...


> Ségolènades
21 septembre 2006 - 11h38

On peut dire aussi : "ségolèneries" à la place de "ségolènades".



> Ségolènades
21 septembre 2006 - 12h25 - Posté par

Mais quand auraient enfin compris QU’ON NE VEUT PLUS DU PRESIDENT MONARQUE,ni Sarko, NI Bayrou, ni Ségo, ni Fabius, ni Jospin ni Lang, ni Olivier ni MBG nous voulons simplement un nom à mettre sur le bulletin et qui dés son élection va mettre en chantier la transformation des institutions.

Ce qui est dramatique, c’est que je ne suis pas certain que nous soyons pas tous d’accord sur ce projet je pose donc la question. Raymond LCR


> Ségolènades
21 septembre 2006 - 17h23 - Posté par

Un nom ?
J’en connais un : LOUISE MICHEL
Mais elle est morte


> Ségolènades
21 septembre 2006 - 19h02 - Posté par

toujours depuis l’Italie,
C’est qui ce on qui veut plus ?

Une èventuelle majorité de citoyens ?

Et quelle transformations des institutions cette majorité voudrait-elle mettre ne oeuvre.

Parceque là il y a beaucoup de mots critiques, de vocabulaire brouillardeux, mais d’accord sur quoi ?

Votre prochain prèsident sera celui des gens qui vivent en France (en Europe) pas celui d’une extrèmer minorité à sensibilité bellaciaoienne...
Il me semble que prendre ceci en compte dans un dèbat sèrieux meme de la part de personne qui voudraient que ça change pourrait etre utile ?

Allons nous revoir le pen en quart de finale ou en semi-finale ?

Hirondelle


> Ségolènades
22 septembre 2006 - 09h16 - Posté par

Bien dit, Hirondelle d’Italie !

Pendant que les appareils et les adhérents des partis qui ont constitué l’ossature des collectifs anti-TCE de gauche se chamaillent ou discutent du sexe des anges (alors qu’ils avaient rassemblé bien au-delà de leurs propres périmètres électoraux), Le Pen prépare méthodiquement et consciencieusement son entrée en campagne.

Les lendemains de cuite risquent d’être sévères. Ah, si on avait su, on se serait pas entre-déchirés bêtement... trop tard !!! il restera le maquis...

Pinson (nous-fort-pour-pas-qu’ça-arrive)


> Ségolènades
23 septembre 2006 - 15h11 - Posté par

Les lendemain de cuite, en admettant qu’il reste quelque chose à picoler aujourd’hui, seront peut être durs mais pas plus avec un Le Pen qu’on espère absent des éléctions qu’avec une Ségolène, ou un Fabius, ou un Sarko, ou même un Chirac.

Les dés sont pipés d’avance. Tous ces gens se contentent d’accomoder le genre de sauce à laquelle on sera niqués... En gros : Avec ou sans vaseline.

Pour mon compte le seul candidat que j’estimerais valable sera celui qui proposera un changement radical de la société économique et politique et qui sera capable de mobiliser pour le réaliser.

Et ça de la manière qu’il veut : En se foutant à poil sur un calendrier ou en donnant des armes au Peuple ou même démocratiquement, si ce mot signifie encore quelque choses d’existant.

Peu importe la façon, ce qui compte c’est quoi et avec qui on veut faire.

Les gens n’attendent qu’une chose : Quelqu’un de crédible, sans grandes phrases et qui leur donne un petit espoir d’avenir avec des idées de moyens pour y arriver. Et qui parte devant au lieu de rester planqué pour sauver ses meubles.

C’est pas les petites phrases des candidats qui va changer quoi que ce soit. Y compris des candidats de gauche et d’extrème gauche.

Il y a 30 ans, le PCF aurait pu jouer le rôle... Il le pourrait toujours mais il devrait "oublier" le Politiquemnt correct, la Lutte des Places, et l’idée de partager le pouvoir un jour avec les forces les plus vicieuses du Capitalisme international et de ses collabos socio-démocrates en espérant les amadouer.

Et surtout il devrait le dire bien fort.

C’est pas gagné.

Aussi, dans les conditions actuelles, quel que soit le vainqueur c’est le peuple de France qui perdra.

A moins qu’on ne considère une modération de la régression sociale comme une Victoire ? Ainsi qu’on le fait à gauche depuis 30 ans au moins.

Et pendant ce temps il y a le feu aux 3/4 de la Planète. A quand notre tour ?


> Ségolènades
26 novembre 2006 - 19h06

EXCLUSIF ! Un générateur gratuit de discours en ségolènais sur le blog http://zero-royal.com

Vous attendiez Ségolène à votre réunion Tupperware et elle s’est décommandée à la dernière minute ? Vous allez ouvrir un Café Ségolène et elle ne peut se libérer pour son inauguration ? Votre enfant est déçu qu’elle ne vienne pas chez vous souffler les bougies de son anniversaire ?

No soucy ! Tout ça n’est pas grave puisque je vous révèle le secret pour la remplacer au pied levé, en créant en moins de cinq minutes un discours en VO ségolènaise. Le résultat sera plus vrai que nature. Effet Royal garanti. Suivez le mode d’emploi et enjoy yourself.

Mode d’emploi :
Formez des phrases à partir des mots ou expressions choisis dans le tableau ci-dessous (voir sur le blog Zero-Royal) en respectant l’ordre des colonnes. Exemple : La refondation de nos valeurs réinvente l’intelligence citoyenne des gens riches de potentialité. Vous pouvez faire autant de phrases que vous voulez. Pour rompre la monotonie, nous vous conseillons … (à suivre)

Le générateur complet est disponible sur le blog http://zero-royal.com

Et il y a aussi des Ségolénades !!!!!






Rendez-vous dans 100 ans.
lundi 17 - 18h40
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Cette expérience Socialiste qui donne des frayeurs à l’impérialisme !
lundi 17 - 17h47
de : JO
Grande Fête du livre de Noir et Rouge samedi 22 juin 2019-
lundi 17 - 09h52
de : frank
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 - 09h29
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Garde à vue de Gaël prolongée, Mobilisation lundi 17 juin 12h30
lundi 17 - 09h27
ADRESSE À TOUS CEUX QUI NE VEULENT PAS GÉRER LES NUISANCES MAIS LES SUPPRIMER
lundi 17 - 09h25
de : Ernest London
L’ESCROQUERIE DU REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITÉ DE MACRON
dimanche 16 - 16h35
de : JO
2 commentaires
ACTE 31 Gilets Jaunes de Toulouse : les brutes de macron dans ses oeuvres !
dimanche 16 - 15h51
de : JO
Européennes : de la montée de l’extrême-droite à une autre perspective
dimanche 16 - 13h18
de : Eve76
Alternative Nouvelle au Capitalisme (?)
dimanche 16 - 09h47
de : Jean Roussie
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus militant qu’un journaliste du “Point” ou de BFM TV »
samedi 15 - 23h51
de : reporterre
CONGRÈS DE FONDATION DE L’UNION COMMUNISTE LIBERTAIRE (UCL) : DÉCLARATION FINALE
samedi 15 - 19h29
de : jean 1
NON à l’amalgame honteux du régime israélien avec l’Antisémitisme !
samedi 15 - 10h22
de : JO
École de la confiance : la loi passe, la défiance reste, les mobilisations continuent
samedi 15 - 07h50
CE CAUCHEMAR QUI N’EN FINIT PAS - Comment le néolibéralisme défait la démocratie
vendredi 14 - 19h24
de : Ernest London
GILETS JAUNES : PAUSE AVANT LA REPRISE ?
vendredi 14 - 18h23
de : Raymond H
Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour « crime contre l’humanité »
vendredi 14 - 17h41
de : JO
Interview de Maître Sophia Albert Salmeron après s’être rendue à la C.P.I à La Haye (vidéo)
vendredi 14 - 17h32
de : nazairien
Entre Pôle emploi et Françafrique, le gagne-pain de Benalla après l’Élysée
vendredi 14 - 15h20
de : JO
SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 EN GREVE / RDV LUNDI MATIN
vendredi 14 - 11h03
Les "cons" , ça ose tout : la cheffe de l’IGPN « réfute totalement le terme de violences policières
jeudi 13 - 22h43
de : nazairien
4 commentaires
La Grande-Bretagne livrera Julian Assange aux Etats-Unis
jeudi 13 - 17h03
de : JO
1 commentaire
« Ensemble on nous opprime, les femmes, ensemble révoltons-nous ! »
jeudi 13 - 11h51
de : jean 1
Le gong vient de sonné en Chine : l’hégémonie nord-américaine, c’est bien fini !
jeudi 13 - 10h33
de : JO
6 commentaires
L’union fait la force : La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) se dissout pour contribuer à la création de l’UCL
jeudi 13 - 10h31
de : jean 1
1 commentaire
Fête de soutien aux postier-e-s du 92 en grève
jeudi 13 - 09h33
1 commentaire
Votez Info’Com-CGT ! Élection du comité social et économique UES L’Équipe 1er tour, 17 au 21 juin 2019 (video)
mercredi 12 - 20h30
de : Info’Com-CGT
Trou de la Sécu : merci Macron !
mercredi 12 - 07h40
4 commentaires
A Genève, macron nous fait le coup du "nouveau capitalisme" sans doute à la sauce sarkozy
mardi 11 - 19h13
de : nazairien
7 commentaires
LUNDI DE PENTECÔTE : une arnaque de plus !
mardi 11 - 15h47
de : JO
Le grand remplacement ?
lundi 10 - 20h24
de : Claude JANVIER
5 commentaires
MONTPELLIER : ACTE XXX, L’ART ET LES GILETS JAUNES
lundi 10 - 17h52
de : jean 1
1 commentaire
A Montpellier, meme avec sa violence, la "flicaille" , n’est plus aussi fringante et perd rapidement pied (vidéo)
lundi 10 - 17h20
de : nazairien
1 commentaire
L’Armée Arabe Syrienne, réplique face aux terroristes du Front Al-Nosra, armé et financé par la France (vidéos)
lundi 10 - 16h36
de : nazairien
50 Printemps - C’est l’heure de l’mettre !
lundi 10 - 16h26
de : Hdm
Quand les renseignements convoquent les journalistes
lundi 10 - 15h38
de : JO
Le Peuple "Gilet Jaune" en Seine Saint Denis, meme avec leurs "lacrymos" , les CRS décrochent (vidéo)
lundi 10 - 15h01
de : nazairien
3 commentaires
Entre "çà" de domination et "surmoi" d’interdiction
lundi 10 - 10h14
de : Christian DELARUE
2 commentaires
L’ambigu Monsieur Jadot
dimanche 9 - 22h49
de : frustration
Barcelone. Le dérapage de Ada Colau face à la manoeuvre de Valls...
dimanche 9 - 14h53
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'utopie cest la réalité de demain. Victor Hugo
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite