Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La scandaleuse intervention policière des Mureaux
de : Laurent Mouloud
vendredi 6 octobre 2006 - 14h57 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

de Laurent Mouloud

Police . Trois jours après des échauffourées entre jeunes et policiers, les forces de l’ordre sont intervenues, hier matin, dans le quartier des Musiciens, accompagnées de dizaines de caméras.

Devant l’entrée du hall d’immeuble, Mohammed, la quarantaine, est furieux : « Les médias, vous n’êtes jamais là de l’année et vous venez vous masturber sur notre quartier uniquement lorsqu’il y a un problème ! » La cité des Musiciens, aux Mureaux (Yvelines), ne décolérait pas, hier, après la grotesque et brutale intervention d’une centaine de policiers accompagnée par une nuée de cameramen et photographes. L’opération spectacle, censée répondre aux échauffourées de dimanche dernier entre jeunes et policiers, a viré au fiasco. Provoquant l’indignation des habitants et un début de polémique.

un pistolet sur la tempe

Le show a débuté à 6 heures pile du matin. Les journalistes sont là depuis une bonne demi-heure, lorsque les forces de l’ordre décident d’investir plusieurs immeubles. Façon musclée. Comme d’autres, Hamed avait pris soin de laisser la porte de son appartement entrouverte. Depuis la veille, une rumeur circulait comme quoi une opération était prévue au petit matin. Et ce trentenaire n’a pas envie de retrouver son entrée défoncée. « Les assurances ne remboursent pas les dégâts causés par les policiers », soupire-t-il. à l’heure dite, le jeune homme découvre, surpris, une main gantée en train de farfouiller dans l’entrebâillement de sa porte. « J’ai ouvert et je me suis retrouvé face à six policiers qui me pointaient avec leurs flingues, comme dans un film ! J’ai dit : "c’est pas là, c’est pas là !" Et ils sont partis faire le même sketch plus loin. à croire qu’ils ne connaissaient pas les bonnes adresses ! »

Hamed n’aura pas de dommages. Contrairement à d’autres. Au deuxième étage de la tour d’à côté, la famille d’Adama, 17 ans, a vécu le cauchemar. à 6 heures, tout le monde est réuni dans la salle à manger pour le traditionnel repas avant le lever du soleil. Une vingtaine de policiers font alors irruption, défonçant la porte à coups de bélier. « Ils nous ont fait tomber au sol, avec un coup de pied, mon frère et moi, raconte Adama, le visage marqué par un hématome après un coup de matraque. » « Ils m’ont écrasé la tête par terre comme une merde », ajoute le jeune garçon.

Selon ses déclarations à l’AFP, les policiers, dans la précipitation, auraient également poussé sa mère par terre, lui renversant de l’huile chaude sur un pied, et jeté à terre les aliments tandis que les deux frères étaient menottés et les autres membres de la famille alignés dans le couloir, mains sur la tête. Workya, une des filles de la famille, a vu son fils de deux ans et demi se faire « braquer un pistolet sur la tempe » dans sa chambre. Au final, les policiers se ravisent et ressortent de l’appartement rapidement en disant « on s’est trompé... »

« Ils sont allés comme ça de porte en porte, s’énerve un autre voisin. Ce n’était pas pour arrêter vraiment quelqu’un mais pour impressionner, humilier. » Plusieurs personnes seront ainsi perquisitionnées « par erreur ». L’appartement de Lina, visité par une journaliste de l’AFP, a été dévasté par le passage des policiers : meubles cassés, vêtements jetés à terre, étagères vidées, matelas retournés. « Ils ont braqué dans son lit un petit garçon trisomique de 6 ans. Ils l’ont traumatisé. Ce n’est que de la mise en scène, ils vont d’appart en appart mais ils ont rien trouvé. »

L’opération va durer deux heures, sous l’oeil des caméras, postées au pied des immeubles. Vers 8 heures, la centaine de policiers se replie. Bilan... une interpellation. Un homme d’une quarantaine d’années qui, selon tous les habitants de la cité, n’a rien à voir avec les échauffourées de dimanche. « Il l’ont pris pour prendre quelqu’un, pour ne pas être ridicule », lâche Omar.

une expertise est demandée

L’échec de cette opération a provoqué un début de polémique. Le maire des Mureaux, François Garay (DVG), s’est insurgé de ne pas avoir été prévenu. « On me parle des pouvoirs étendus du maire mais je n’ai été prévenu qu’à 7 h 45 de l’intervention de la police alors que l’ensemble des médias étaient présents dès 5 h 30 », a-t-il déclaré. La responsable du parti socialiste pour la sécurité, Delphine Batho, a estimé que « les policiers n’ont pas à être enrôlés comme figurants dans des opérations de communication spectacle ».

Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur a assuré « n’être en rien à l’origine » de la présence de la presse. De son côté, la Direction générale de la police nationale a demandé, face aux accusations de brutalités policières, que « soient très rapidement et précisément expertisées les circonstances dans lesquelles s’est déroulée cette opération ».

Dans le quartier des Musiciens, on n’en est plus là. Comme tous ces habitants réunis au pied de le tour Bizet, Vincent, 30 ans, dénonce l’attitude provocatrice de la police. « Là, tout le monde en parle, mais, le reste de l’année, les policiers ont le même genre d’attitude. Ils te tutoient, te contrôlent sans arrêt même s’ils te connaissent par coeur... T’es pas traité à égal avec les autres Français. C’est ce sentiment d’injustice qui provoque autant de colère. » Quelques mètres plus loin, une mère de famille est encore sous le choc. « Imaginez que l’on braque l’un de vos enfants... Comment voulez-vous que ça ne pète pas ? »

http://www.humanite.presse.fr/journ...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> La scandaleuse intervention policière des Mureaux
6 octobre 2006 - 16h26

Quand j’disais qu’la violence à la télé pouvait perturber les cerveaux encore immatures de jeunes futurs policiers et policières.

Quand j’disais qu’la violence à la télé...



> La scandaleuse intervention policière des Mureaux
6 octobre 2006 - 16h29

On s’est trompé, on s’est trompé, c’est pas des excuses, ça...

Il nous en faut pluûs...






Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
13 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1
Alexandre Langlois réagit à l’attaque au couteau à la préfecture de police de Paris (vidéo)
jeudi 3 - 20h25
de : nazairien
Une corrompue de plus, comme commissaire européen : Emplois fictifs : « I’m clean », se défend Sylvie Goulard
jeudi 3 - 17h54
de : nazairien
3 commentaires
Ils avouent sans honte, que les radars c’est pour faire du fric : Les « gilets jaunes » ont plombé les recettes des radars
jeudi 3 - 16h58
de : nazairien
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres. Denis Diderot
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite