Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pas une affaire intérieure palestinienne
de : Amira Hass
samedi 7 octobre 2006 - 13h12 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

de Amira Hass

L’expérience a réussi : les Palestiniens s’entretuent. Ils font ce qu’on attendait d’eux à la fin de cette longue expérience, dont l’intitulé est : que se passe-t-il lorsque l’on emprisonne 1,3 million de personnes sur un territoire fermé, comme des poulets dans un poulailler moderne ?

Voici le protocole expérimental avec ses composants : on emprisonne (depuis 1991), on coupe les sources normales de revenus de ceux qui sont emprisonnés, on ferme hermétiquement presque toutes les ouvertures sur le monde extérieur, on ruine les sources de revenus existantes en ne permettant pas la mise sur le marché des produits ni l’entrée des matières premières, on empêche l’entrée régulière de médicaments et d’équipements pour hôpitaux, on ne laisse pas entrer d’aliments frais pendant des semaines et pendant des années, on interdit l’entrée de membres de la famille, de professionnels, d’amis, et on amène des milliers de personnes - malades, chefs de famille, professionnels, enfants - à être retenues, des semaines durant, derrière les portes fermées de l’unique entrée et sortie de la Bande de Gaza.

On pille des centaines de millions de dollars (frais de douane et taxes prélevées en Israël mais qui appartiennent au Trésor palestinien), entraînant ainsi pendant des mois la retenue du salaire déjà bien pauvre de la plupart des agents publics. On présente les tirs de roquettes Qassam, de fabrication artisanale, comme une menace stratégique à laquelle on ne mettra fin qu’en portant atteinte à des enfants, des femmes et de vieilles gens. On bombarde des quartiers d’habitation densément peuplés, en recourant à l’aviation et à l’artillerie. On écrase vergers, champs et potagers.

On envoie des avions semer la terreur avec leurs bangs supersoniques. On détruit la nouvelle centrale électrique et on contraint les habitants de la Bande de Gaza bouclée, à vivre la plupart du temps sans électricité depuis quatre mois - et cela devrait durer, dit-on, un an. Cela signifie un an sans réfrigérateurs, sans ventilation, sans lumière pour étudier et lire et sans télévision. On les contraint à se débrouiller sans approvisionnement régulier en eau, lequel dépend de la fourniture d’électricité.

C’est une vieille expérience israélienne : « Mettons-les dans une cocotte-minute et voyons ce qui se produira ». Et c’est une des raisons pour lesquelles il ne s’agit pas d’une affaire intérieure palestinienne.

La réussite de l’expérience s’illustre dans l’atmosphère de désespoir qui règne dans la Bande de Gaza, dans les querelles qui y éclatent presque chaque jour entre clans, davantage que dans les combats qui ont opposé hommes armés du Fatah et du Hamas. On ne peut que s’étonner de voir que les querelles ne soient pas plus fréquentes et que des liens de solidarité interne subsistent, sauvant les gens de la famine.

Contrairement aux querelles entre clans, les combats de dimanche à Gaza et les campagnes de destruction et d’intimidation, essentiellement dans les villes de Cisjordanie, n’étaient pas le fruit d’une perte de contrôle momentanée. Sans doute ces combats sont-ils perçus comme opposant deux milices qui représentent chacune une moitié de la population, mais ce sont quelques groupes du Fatah qui en ont pris l’initiative, pour planter encore quelques clous dans le cercueil des dirigeants élus.

Les forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne, autrement dit du Fatah, autrement dit encore celles dont Mahmoud Abbas a la responsabilité, s’abritent derrière la détresse et la plainte réelles des agents publics qui vivent sans salaire régulier. Et cela alors que tout le monde sait que si les salaires ne sont pas payés, ce n’est pas par un défaut de gestion mais avant tout du fait d’une politique israélienne. Ces forces sont dépêchées pour semer une anarchie organisée, comme elles ont appris à le faire à l’école de Yasser Arafat.

Pourquoi est-ce aussi l’affaire d’Israël ? Parce que ceux qui envoient ces hommes armés ont un intérêt commun avec Israël. Revenir en arrière, à une situation dans laquelle les dirigeants palestiniens collaborent à une apparence de négociation de paix, tandis qu’Israël poursuit son occupation et que les pays du monde versent l’argent du silence sous forme de salaires pour le secteur public palestinien.

Il y a une autre raison encore d’y voir une affaire intérieure israélienne : quel qu’en soit le résultat, les querelles des Palestiniens et le risque d’une guerre civile concernent directement 20% environ des citoyens israéliens, les Arabes d’Israël. Cela les concerne, ainsi que la part du public qui n’a pas oublié qu’Israël demeurera la puissance d’occupation et de contrôle sur les Palestiniens tant que ne sera pas concrétisé l’objectif de la création d’un Etat palestinien sur tout le territoire occupé en 1967.

(Traduction de l’hébreu : Michel Ghys)

Haaretz, 4 octobre 2006

www.haaretz.co.il/hasite/spa...

Version anglaise : www.haaretz.com/hasen/spages...

http://www.palestine-solidarite.org...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Pas une affaire intérieure palestinienne
7 octobre 2006 - 18h49

""Les forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne, autrement dit du Fatah, autrement dit encore celles dont Mahmoud Abbas a la responsabilité,""
Monsieur ABBAS n’a t il pas été légitimement élu ?
claude de Toulouse .



> Pas une affaire intérieure palestinienne
7 octobre 2006 - 19h52 - Posté par

je ne comprends pas très bien le sens de ta question, Claude, elle tendrait à faire penser qu’Amira Hass conteste la "légitimité" de ces forces ?

moi, c’est le contraire que je comprends..

ce sont les forces officielles , légitimes et contrôlées qui accusent le gouvernement du Hamas de ne pas les payer et attaquent
la question reste pourquoi ou pour qui ?

µarcl


> Pas une affaire intérieure palestinienne
7 octobre 2006 - 21h19 - Posté par

Abbas élu ? pour quoi faire ? se coucher, et se coucher de nouveau sans rien en retour ? Peut être même souhaite-t-il que la situation dure pour pouvoir profiter des hotels 5 étoiles lorsqu’il se ballade au USA afin de servir de caution aux plans de busch et d’israèl ?


> Pas une affaire intérieure palestinienne
7 octobre 2006 - 22h11 - Posté par

A Claude de Toulouse,

Si Si Abu Mazen (nom de "guerre"), ou Mahmoud Abbas (nom civil) à bien été élu, et d’une manière démocratique irréprochable... Mais il a été aussi premier minitre d’Abu Amar, et à cette époque il revendiquait HAUT et FORT que les forces de sécurité soit sous la responsabilité du gouvernement qu’il dirigeait, et non sous "influence" de la présidence de Yasser Arafat...

Le gouvernement Hamas issu d’élection aussi démocratique et irréprochable.... Mais la Mahmoud refuse que leS PoliceS palestinienneS soient sous la responsabilité du gouvernement !!!!

Israël a autorisé la livraison d’arme pour la garde présidentielle... Israël a autorisé le retour de l’ensemble de la force 17 en Cisjordanie et à Gaza (ce que cet Etat avait toujours refusé à Arafat, tout aussi élu démocratiquement).

l’U.E. à versé plussieurs dizaines de millions à la présidence d’Abu Mazen en septembre 2006, mais à priori mis à part la garde présidentielle Force 17, cette présidence n’a versé aucun salaire, étonnant non ? Payé que SA garde prétorienne !!!!

Il y a vraiment un risque de coup d’état en Palestine, tous les indicateurs virent au rouge, voir les commentateurs comme Alain Gresh Amira Hass je ne site pas les camarades du FPLP p’être qu’ils sont sujets à caution étant des opposants aux accords d’Oslo....

Si coup d’Etat se produit, ce sera avec l’accord le soutien de Gonzola Rice, d’Elmud Olmert de vrais soutien aux palestiniens non ? Voir les dépèches sur les sites colonialistes / sionistes israéliens !!

Abu Ali Mustafa


> Pas une affaire intérieure palestinienne
7 octobre 2006 - 23h09 - Posté par

""Si Si Abu Mazen (nom de "guerre"), ou Mahmoud Abbas (nom civil) à bien été élu, et d’une manière démocratique irréprochable... Mais il a été aussi premier minitre d’Abu Amar, et à cette époque il revendiquait HAUT et FORT que les forces de sécurité soit sous la responsabilité du gouvernement qu’il dirigeait, et non sous "influence" de la présidence de Yasser Arafat...""

tout ce qu’il y a de vrai. et d’ailleurs, Israël, les Etats-Unis et une partie de l’Europe appuyaient de toutes leur influence cette revendication du premier minitre alors. ce qui laisse penser qu’il se peut que derrière cette nouvelle position de l’ex premier ministre et actuel président, se trouvent les trois compères cités.





La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
2 commentaires
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La révolution ne paraît jamais plus improbable que la veille du jour où elle éclate. Eric Hazan
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite