Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Ne pas tarder pour avancer un nom de candidat(e)
de : Raoul Marc JENNAR
samedi 21 octobre 2006 - 21h22 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 18.6 ko

de Raoul Marc JENNAR

J’inscris ces lignes dans le débat sur le moment du choix d’une candidature unitaire.

Certains veulent retarder ce choix le plus tard possible. Animés par le souci absolument légitime d’éviter le piège du système présidentiel et de la "starisation" du débat politique dont la démocratie française est affligée tant par l’UMP que par le PS, désireux d’éviter les tensions d’une compétition entre nous et de renforcer le caractère unitaire de notre démarche, ils entendent reporter jusqu’à l’extrême limite possible la question du choix de la candidature.

Je pense que, quelle que soit la pertinence des intentions, ce serait une grave erreur.

Nous avons besoin de fournir aux gens un signal fort de la crédibilité de notre affirmation unitaire. Ce signal, que cela plaise ou non, c’est la désignation de la ou du candidat(e). Nous n’allons pas changer par un coup de baguette magique l’attente qu’ont les gens d’un nom qui identifie notre démarche. Cette attente résulte d’un système qu’il nous faut changer, mais elle est présente et c’est se tromper lourdement de faire comme si elle n’existait pas.

Tant qu’il n’y a pas ce nom, ils n’y croiront pas. C’est une question de crédibilité. Si on va à la rencontre des gens, on se rend compte qu’on n’est pas pris au sérieux tant qu’on n’a pas réglé cette question.

De plus, je pense que ce qui nous identifie principalement, ce n’est pas le refus de l’élection présidentielle, c’est l’alternative économique et sociale. Nous sommes inaudibles si, désormais, nous conditionnons toute notre démarche au refus de présenter un candidat le plus tôt possible. On peut, on doit et on va se dépenser sans compter pour, dès à présent, faire connaître le contenu de notre alternative. Mais nous ne franchirons pas le seuil critique de crédibilité si, dans le même temps, nous n’avons pas manifesté notre capacité à nous unir sur ce qui est, manifestement, le plus difficile.

D’autant que, dans l’écrasante majorité des femmes et des hommes qui ne sont pas membres d’un parti, la suspicion est grande que tout retard n’est en fait motivé que par la tentative des appareils de mettre l’ensemble des militants du 29 mai devant le fait accompli de leur propre choix. Et cette suspicion mine la dynamique que nous nous nous efforçons de lancer.

A la bonne attention de toutes et tous.

Cordialement,

Raoul Marc JENNAR



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Ne pas tarder pour avancer un nom de candidat(e)
21 octobre 2006 - 22h10

C’est raisonnable. Pour avancer dans cette proposition, peut-être faut-il réunir les personnes qui pensent comme vous ? Et annoncer le lieu de rencontre.



> Ne pas tarder pour avancer un nom de candidat(e)
22 octobre 2006 - 08h56 - Posté par

et on pourrait creer un parti....


> Ne pas tarder pour avancer un nom de candidat(e)
22 octobre 2006 - 22h30

— - Désigner un candidat ---

C’est le bon sens même.

Il faut jouer et suivre les règles du jeu.

Il s’agit d’une élection présidentielle : il faut donc désigner, et le plus tôt possible, un (ou une) candidat(e).

Se défausser de cette responsabilité et de cette clarté, c’est refuser les règles du jeu, et se disqualifier d’emblée.

Ce serait une très grave erreur d’appréciation et un manque de maturité évident.

Le temps joue, le temps passe, et il risquerait d’être en notre défaveur, si de fermes résolutions et décisions ne sont pas assumées.

Rappelons-nous qu’une présidentielle se joue (évidemment) au premier tour.

Et qu’il "suffit" de 18 à 20% (rappelez-vous Le Pen, et le score de Chirac au premier tour de 2002....) des suffrages pour se retrouver en lice au deuxième, avec pour 2007, et compte-tenu de dix ans de régime droitier et ultra-libéral exténuant, de très très fortes assurances d’enlever le morceau.

C’est la raison pour laquelle aussi, il faut un candidat crédible au poste de Président, et la raison pour laquelle Yves Salesse me paraît, tout bien considéré, le seul candidat qui a la carrure suffisante pour le poste, dans cette configuration inédite et innovante, où l’on verrait le peuple de gauche, le peuple citoyen, prendre un pouvoir qu’on lui a dérobé depuis des temps immémoriaux.

Cristobal.



> Ne pas tarder pour avancer un nom de candidat(e)
23 octobre 2006 - 00h11

je pense qu’il nous faut un candidat pour Noel,merci petit Jésus ?

Wari



> Ne pas tarder pour avancer un nom de candidat(e)
23 octobre 2006 - 14h13

Personnellement je pense que ce qui serait une erreur, c’est de nommer un candidat !

De deux choses l’une :

soit on considère que l’élection présidentielle constitue un moment de démocratie important, et on constitue une équipe capable non seulement de gagner, mais de gérer le pays,

soit on considère (comme moi) que l’élection du président au suffrage universel est un coûteux détournement de la démocratie et on ne présente pas de candidat.

Dans les deux cas, je pense qu’un candidat "alternatif" (ou pire : "décroissant") n’a pas sa place dans ce jeu, et qu’il serait contre-productif.

Le moment de démocratie important est l’élection législative qui suit la présidentielle (merci Jospin...).

Je pense qu’utiliser la présidentielle comme tribune pour faire avancer des idées est soit une reconnaissance de cette institution délétère, soit une offense à la constitution... Personnellement je considère que la seule façon d’utiliser la mobilisation autour de la présidentielle est d’organiser partout des débats locaux tendant à faire émerger les véritables besoins basiques des gens, puis de voir s’il existe des candidats qui proposent quelque chose d’approchant : il y aurait là un effet pédagogique sans doute fort intéressant !

Quant à constituer un parti et à entrer en politique je pense qu’ l’exemple des verts est assez parlant ! Ne tombons pas dans ce piège de jouer à un jeu dont les règles sont faussées...

Marcel ETIENNE



> Ne pas tarder pour avancer un nom de candidat(e)
23 octobre 2006 - 18h17

Cher Raoul (je me permets de t’appeler par ton prénom),
J’ai regardé hier soir l’émission France-Europe express ou José Bové était invité, mais avec d’autres personnes de gauche (Clémantine, un gars de la LCR, un minoritaire du pcf). Et je trouve que clementine et josé ont tres bien repondu hier soir au problème que tu poses, a savoir la crédibilité de notre action a travers un candidat...J’ai ressenti pendant l’emission le meme enthousiasme que pendant la campagne du non au TCE sur le meme plateau de télévision. En effet, chacun dans sa diversité defendait un meme objectif collectifs et unitaire et cette multitude de représentant du NON ont donné une force et une voix extraordinaire a notre argumentaire...Ca fait du bien d’entendre pleins de voix connu allez dans le meme sens sans pour autant se faire la guerre (comme on le voit au PS dans leur primaire personalisé !). Allons nous continuer a jouer le jeu des medias et de la 5eme republique en personalisant le debat politique (ce qui est encore plus vrai a l’election présidentielle !!) ? Allons au bout de notre demarche collective !! L’idée de porte parole est une tres tres bonne idée et destabilise les medias comme on a pu le voir hier soir puisque cela deplace le debat sur les contenus !!!! Et c’est bien l’enjeu de la politique citoyenne du 21 eme siecle : se réapproprier le debat citoyen, participer et construire ensemble une alternative citoyenne credible au libéralisme...
Enfin, je suis membre du pcf depuis 2 ans et les debats que nous avons au sein de notre parti sont tres riche en ce moment et posent toutes les questions que j’ai pu rencontrer sur ce forum ! Pour ma part, je ne SAIS pas quel(le) candidat(e) sera le(la) plus rassembleur(se) et je crois que cela m’importe peu aujourd’hui. Le plus important est de mobiliser le maximum de personne de nos quartier autour de se projet unitaire...
J’insiste sur le fait que les collectifs sont loin encore d’etre populaire et poser un nom n’aidera pas a populariser notre action. Je pense qu’il faut inover et etre cohérent avec nos idées et notre programme ! La clarté est la...
Sebastien de Paris






GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
5 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire
L’Assemblée des Gilets Jaunes vote la jonction à la grève du 5 décembre 19
dimanche 3 - 16h08
de : joclaude
5 commentaires
Qu’ils soient de gauche ou de droite...
dimanche 3 - 14h08
de : jean1
Contre la pudibonderie d’Etat
samedi 2 - 16h21
de : Christian DELARUE
6 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les biens superflus rendent la vie superflue. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite