Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Probo Koala (Les déchets de trop)
de : Félicien Michaut
lundi 30 octobre 2006 - 17h26 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 38.4 ko

de Félicien Michaut

L’affaire du Probo Koala en Côte d’Ivoire plus précisément à Abidjan est loin d’être la première et si l’on ne fait rien ce ne sera pas non plus la dernière.

Pour se remémorer les faits :

Fin août 2006, ce navire, affrété par Trafigura Beheer, une multinationale ayant son siège en Hollande, a accosté en août à Abidjan, avec à son bord des déchets dont il avait auparavant tenté de se débarrasser aux Pays-Bas, ce qui aurait été, là, moins évident. 528 tonnes de déchets toxiques ont été déversées clandestinement du Probo Koala (grec d’équipage russe battant pavillon panaméen) dans des décharges à ciel ouvert de la capitale économique de la Côte d’Ivoire par une société ivoirienne, « Tommy ». Résulta : Huit habitants sont morts (Officiellement déclarés), 69 hospitalisations ont eus lieu et plusieurs milliers d’autres personnes souffrent de troubles digestifs provoqués par les émanations toxiques de déchets provenant des cuves du vraquier.

(Src : France 2, Greenpeace)

Selon des experts, les déchets contenaient du sulfure d’hydrogène, une substance chimique qui peut être mortelle lorsqu’elle se trouve en forte concentration. Ce serait un cocktail de pétrole, sulfure d’hydrogène, phénols, soude caustique et mercaptans (composés organiques sulfurés). Il faudrait que cette catastrophe nous ouvre enfin les yeux sur le fait que certains pays servent de poubelle du monde et il est assez fréquent comme à Dunkerque de contrôler des bateaux remplis de déchets en destination des pays africains.(Src : France 2)

Je vois mal la scène se produire à Marseille. Le clivage Nord/sud une fois de plus fait parler de lui. Il est néanmoins pas normal que ce bateau n’est pas à se soucier des lois et de l’environnement. Un travail médiatique de Greenpeace a été nécessaire pour que l’on parle encore de lui. Il est important de comprendre qu’oublier l’incident du Probo Koala reviendrait à ouvrir la porte encore à d’autres déviances.

Cette catastrophe soulève bien des questions complexes en matière notamment d’écologie et sanitaire on aimerait bien que les coupables se plient à nettoyer leurs déchets. Si on ferme les yeux alors c’est une façon passive de participer à ce genre d’action. Si le faite de déposer une boue riche en hydrocarbures en pleine ville ne fait pas plus réagir que ça alors on va droit dans le mur. Ce même bâtiment est soupçonné d’un même délit en mer Baltique. De plus il serait vraiment je pense très désagréable de voir partir tout ce que l’Europe peut avoir comme déchets en direction de l’Afrique.

En octobre 2006 sur le port de Dunkerque une importante cargaison déchet notament toxique (Frigo et appareil ménagés en partance pour l’Afrique a été saisie et il paraîtrait qu’à chaque contrôle c’est la même chose ! (Src France 2).

Le problème en Afrique vu de la France reste assez opaque et il y a tellement d’intérêts en jeux qu’il est évident que l’on n’a pas tous les éléments et seulement ce qui fait surface.

FM

http://evolutionnaire.free.fr/probo...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Probo Koala (Les déchets de trop)
31 octobre 2006 - 07h32

IL Y A QUELQUES ANNEES,

pour indemniser les familles des victimes d’un accident d’avion,

la vie d’un Américain était estimée 5O fois celle d’un Africain...

Aujourd’hui,

certains estiment que contaminer l’Afrique est moins grave que de contaminer l’Europe.

L’essentiel est ce que ça rapporte !

Et ça se passe de commentaire !

Michèle



Probo Koala (Les déchets de trop)
29 avril 2015 - 18h23 - Posté par Louvre

 Côte d’Ivoire : les milliers d’intoxiqués du Probo Koala réclament toujours réparation, AFP, 22/04/15, 11:30
Nicolas Delaunay

Fonds détournés, usurpations, dédommagements jugés insuffisants, rôle controversé de l’Etat ivoirien... A Abidjan, des milliers de victimes des déchets toxiques du cargo Probo Koala, déversés en 2006, attendent toujours d’être indemnisées et certaines reportent désormais leurs espoirs sur une plainte déposée aux Pays-Bas.
"Je ne peux pas me résoudre à me dire que quelque chose d’aussi grave puisse se passer sans qu’il y ait réparation", se désole Andoudoua Blondé, 42 ans, qui habite Abobo, un quartier pauvre de la mégalopole ivoirienne. "Abandonner, c’est trop dur".
Le vraquier Probo Koala, affrété par la société de courtage pétrolier suisso-néerlandaise Trafigura, était arrivé le 19 août 2006 au port d’Abidjan pour y faire traiter ses résidus de nettoyage des cales.
Mais plus de 500 mètres cubes de déchets avaient finalement été déversés à divers endroits de la ville par une société ivoirienne, Tommy, dont le directeur a ensuite été condamné à 20 ans de prison.
Le champ de manioc d’Andoudoua Blondé se trouvait non loin d’un des sites contaminés. Au moment des faits, "une odeur nauséabonde" y régnait, se souvient-il.
"Les séquelles que j’ai subies sont pour toujours", explique ce petit homme malingre désormais aveugle de l’œil gauche et qui dit souffrir de démangeaisons et de maux de tête.
M. Blondé vit dans une maison très modeste, entouré de quelques poulets et lapins. Il affirme n’avoir reçu aucune indemnisation malgré des démarches en ce sens. Trafigura et l’Etat ivoirien doivent faire davantage pour les victimes, selon lui.
 ’Dérisoire’ -
Selon la justice ivoirienne, les déchets ont fait 17 morts et des dizaines de milliers d’intoxications.
Mais la société Trafigura - qui a décliné une demande d’interview de l’AFP - a toujours démenti, rapports d’experts à l’appui, que les déchets du Probo Koala aient pu causer décès et maladies graves. Elle n’a en outre jamais été condamnée pour le déversement, au grand dam de la société civile.
Les poursuites contre l’entreprise suisso-néerlandaise ont été abandonnées en vertu d’accords signés en 2007 en Côte d’Ivoire et 2009 au Royaume-Uni, qui prévoyaient au total quelque 185 millions d’euros d’indemnisations.
Un montant censé suffire à dédommager des dizaines de milliers de victimes mais dénoncé par celles-ci comme "dérisoire" étant donné le nombre de personnes touchées.
"On avait prévenu qu’il ne fallait pas signer ces accords avec Trafigura, c’est trop peu", soupire Willy Neth, secrétaire général de la Ligue ivoirienne des droits de l’Homme, selon lequel une partie de l’argent n’est d’ailleurs jamais parvenue à qui de droit.
Trafigura a d’abord versé au gouvernement ivoirien quelque 152 millions d’euros, dont un quart seulement était destiné à 95.000 victimes recensées par l’Etat, qui s’est taillé la part du lion, selon une répartition publiée en 2007 par la présidence.
"Les critères de recensements étaient inappropriés, moins de la moitié des vraies victimes ont été recensées", affirme M. Neth, évoquant le cas de M. Blondé.
Selon un rapport d’Amnesty International et Greenpeace publié en 2012, le doute subsiste en outre sur le nombre de victimes recensées ayant perçu cet argent car, selon ces deux ONG, l’Etat a interrompu le versement en 2009 en raison d’accusations sur des usurpations d’identité.
 ’Paludisme’ -
Plusieurs sources humanitaires évoquent en effet des voyous ayant flairé un potentiel jackpot : des associations de victimes ayant gonflé le nombre de leurs membres ou des usurpations d’identité, parfois avec l’aide de la police.
"C’était parfois grotesque, quelqu’un faisait un paludisme et venait dire qu’il avait été contaminé", se souvient une source médicale interrogée sous couvert de l’anonymat. "Certains sont passés entre les mailles du filet".
Interrogé par l’AFP, Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement ivoirien, dit ne pas pouvoir répondre des actes de l’exécutif précédent, celui de Laurent Gbagbo, que l’actuel président Alassane Ouattara a remplacé en 2011 au terme d’une sanglante crise postélectorale.
En 2009, Trafigura a ensuite versé quelque 33 millions d’euros supplémentaires, destinés à 30.000 bénéficiaires. Mais 7 millions ont été escamotés par quatre personnes disant agir au nom d’un groupe de victimes : elles ont été condamnées le 13 janvier dernier à Abidjan à 20 ans de prison - sans toutefois être incarcérées car la peine n’a pas été assortie d’un mandat de dépôt.
"Des milliers de victimes bien réelles risquent de ne jamais toucher d’indemnisation", regrette Drissa Traoré, vice-président de la Fédération internationale des droits de l’Homme.
Une fondation aux Pays-Bas représentant 110.000 personnes, l’UVDTAB, n’a pourtant pas abandonné tout espoir : elle a assigné Trafigura devant la justice néerlandaise en février dans l’espoir d’obtenir réparation.
Les avocats réclament 2.500 euros par plaignant, soit près de 280 millions d’euros au total, ainsi que la dépollution de certains sites concernés à Abidjan, qu’ils jugent inachevée.
Ce collectif dit vouloir agir différemment d’autres associations décriées et assure avoir vérifié, documents médicaux à l’appui, "que les récits (des victimes) tenaient la route", selon son secrétaire général Assane Diané.
Mariam Bamba, couturière du quartier d’Abobo, est l’une des plaignantes. "Cette procédure est notre dernier espoir", dit-elle. Pour traiter ses maux de tête, ses saignements de nez et sa vue défaillante, elle dit dépenser 30 euros par mois, soit environ un tiers de son salaire.
/information.tv5monde.com/en-continu/cote-d-ivoire-les-milliers-d-intoxiques-du-probo-koala-reclament-toujours-reparation>






15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
14 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt à penser". Hubert Reeves
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite