Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

PETITE VUE PANORAMIQUE DU CHAMP DE BATAILLE
de : Le Yéti
lundi 6 novembre 2006 - 16h30 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 11.1 ko

Il y a une image qui me hante. Le corps de ces deux femmes palestiniennes s’effondrant sous les balles anonymes de tireurs israéliens à Beit Hanoun dans la bande de Gaza. Je me fous totalement des sinistres prétextes avancés par les assassins et relayés d’abondance par leurs thuriféraires occidentaux : "Elles faisaient rempart de leur corps"... "il y avait des hommes déguisés en femme parmi elles"... Conneries ! Regardez cette vidéo et vous constaterez par vous-mêmes.

Je me rappelle le film de Spielberg, La Liste de Schindler, je crois. On y voyait un SS très beau, très bien fait de sa personne, abattant de sa fenêtre à la carabine, sans autre motif que sa propre folie, le prisonnier (ou la prisonnière, je ne sais plus) d’un camp nazi. Même impression d’écœurement glauque. De celles qui vous retournent le ventre quand vous constatez que les êtres humains ne s’appartiennent plus.

Et c’est ce qui se passe actuellement. Les êtres humains ne s’appartiennent plus. Tout témoigne de l’emballement sauvage et suicidaire d’une civilisation humaine à bout de souffle. Le navire prend l’eau de toute part.

Survolons les titres de la presse de ce 6 novembre 2006 : le conflit du Moyen-Orient ; les méfaits du réchauffement de la planète ; la mise à sac des réserves naturelles maritimes ; la fragilisation énergétique symbolisée par cette gigantesque panne électrique touchant 10 millions d’Européens en une seule soirée ; la fuite éperdue et impuissante vers le tout sécuritaire et le répressif (bientôt une nouvelle loi par agression !) ; l’exaltation infantile par des candidats aux Présidentielles de valeurs auxquelles plus personne n’accorde le moindre crédit, surtout pas ceux qui les prônent... Trouvez donc un seul élément positif, une seule lueur d’espérance dans ce fatras ! La "baisse du chômage" claironnée par nos gouvernants ? Pff !

S’il n’y avait que dans la presse. Ce matin, nous les salariés avons reçu de notre grande entreprise le document suivant. Et il y a quelques temps, je dînais avec des amis très bien de leur personne qui revenaient de Londres. Ils étaient encore sous le choc d’avoir dû, comme tous les passagers de l’aéroport, enlever leurs chaussures et la ceinture de leur pantalon, avant de se voir délestés de leur tubes dentifrice et autres flacons diverses. Signes grand-guignolesques d’un monde occidental si serein et paisible qu’il contraint ses ouailles à errer chaussettes à l’air et pantalon en souffrance dans les aéroports !

Pourquoi nous est-il toujours si difficile d’admettre les évidences qui heurtent notre entendement ? Jadis, personne ne voulut immédiatement entendre les témoignages des rescapés de l’holocauste nazi. Et les appelés de la guerre d’Algérie furent contraints au silence. Devant l’insupportable, nous perdons pied, aveuglés de terreur et de haine, ou pétrifiés par l’angoisse et l’effarement. Nous nous accrochons à quelques branches pour ne pas sombrer. En fermant les écoutilles, et en attendant que le cataclysme s’éloigne de lui-même, peut-être...

....................

Après ce sombre tableau, peut-on entrevoir quelques espoirs de renverser la situation ?

La seule chose dont je suis persuadé, c’est que rien ne s’arrangera dans le contexte de l’organisation néo-libérale actuelle. Les bouleversements qui suivent leur fameuse mondialisation aboutiront à l’effet inverse de celui escompter. Conflits exacerbés, paupérisation galopante, drames humains et tragédies naturelles. La spirale de la chute est déjà entamée.

Le mirage de la croissance régénératrice est une supercherie. Il y a belle lurette que la seule utilité de la croissance est d’alimenter quelques comptes en banques opaques, tellement déjà pleins qu’ils n’ont plus ni sens, ni utilité.

En vérité, la machine est devenue folle. Et les prétendus maîtres du monde, obnubilés par le délire de leur logique économique absurde, ne contrôlent plus rien de rien. Sans doute la raison pour laquelle, devenus enragés, ils en arrivent à faire tirer au jugé sur un groupe de femmes désarmées, ou à laisser croupir une bonne partie de leurs propres populations dans des ghettos murés sur eux-mêmes (banlieues, ghettos de la pauvreté, de la précarité ...)

Changer de monde ? En l’état actuel du monde en question, et compte-tenu des forces qui le composent, tout laisse à penser qu’il faudra attendre une déflagration planétaire (crise sociale, politique ou économique, guerre ...) pour que la communauté humaine soit amenée à une remise à plat des données. Et se trouver contraint par la force des choses de rebâtir un monde sur des décombres fumants est hautement périlleux.

Mais, m’objectera-t-on, on assiste à une prise de conscience politique dans certains pays. Des forces de rupture avec la logique néo-libérale sont portées au pouvoir par les électeurs. En Amérique latine, par exemple. Les altermondialistes savent aussi à l’occasion montrer leur puissance. C’est exact, on ne peut négliger cet élément. Je pense même que l’on doit s’engager résolument dans cette direction. Que c’est là notre seule chance.

Mais restons un peu lucide. Si les États-Unis ne s’étaient pas embourbés aussi stupidement en Irak et en Afghanistan, je ne donnerais pas cher de la peau de ces régimes de gauche émergeant au Venezuela, en Bolivie ou même au Brésil. Il suffit de se rappeler quelle fut la brutalité de la réaction des cow-boys au temps du Chili d’Allende ou dans le Nicaragua sandiniste première version.

Si d’aventure, lors des prochaines Présidentielles françaises, le ou la candidate de la gauche sociale parvenait au pouvoir, il ne faudrait certainement pas s’attendre à ce que les puissances néo-libérales et leurs alliés sur place consentent à lui ouvrir une voie royale (bon, "royale" n’est peut-être pas le terme approprié ici !) Bien au contraire, ces puissances ne reculeront devant rien pour entraver le fonctionnement de ce nouveau pouvoir. Pour être clair, ici comme ailleurs, je crains que la seule action politique ne suffise à un renversement de la situation internationale.

Je dirais que la déflagration annoncée plus haut me paraît désormais inévitable. Mais que ses effets dévastateurs ne pourront être amoindris et corrigés que par une mobilisation résolue de la gauche sociale internationale.

À condition toutefois qu’elle ne cède pas aux cris de victoires intempestifs, aux idolâtries aveugles. Et aussi au fait qu’elle surmonte ses divisions. Il est grand temps de prendre conscience de la situation, d’en finir avec ces mesquines obstinations partisanes et ces chamailleries d’un autre âge que l’on voit encore fleurir au fil des commentaires sur nos sites préférés. C’est beaucoup demandé ? On verra.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> PETITE VUE PANORAMIQUE DU CHAMP DE BATAILLE
6 novembre 2006 - 17h29

Mais restons un peu lucide. Si les États-Unis ne s’étaient pas embourbés aussi stupidement en Irak et en Afghanistan, je ne donnerais pas cher de la peau de ces régimes de gauche émergeant au Venezuela, en Bolivie ou même au Brésil. Il suffit de se rappeler quelle fut la brutalité de la réaction des cow-boys au temps du Chili d’Allende ou dans le Nicaragua sandiniste première version.

Salut Yéti. Le ton général de ton article est bien sympatique mais je ne peux pas etre d’accord avec le paragraphe que je recopie.
Les rapprochement historiques n’ont pas de sens : "si les USA ne s’était pas embourbés" ... parce que peut-etre que précisément une des causes des tragiques bourbiers irakiens et afghans vient de l’isolement de plus en plus manifeste (contrairement aux lieux communs) des USA dans le monde. C’est aussi cet isolement qui ne permet plus aux USA de faire la loi exactement comme ils le voudraient dans leur pré carré....
En plus je ne crois pas que la chute de Allende ou celle heureusement moins tragique de Ortega V1 au Nicaragua était inéluctable. Peut-etre qu’Allende a sous estimé la réaction et a commis une erreur en refusant d’armer le peuple. Peut-etre Ortega a fait preuve de légèreté en acceptant les conditions d’une élection présidentielle sous influence US face à Violetta Chamoro en 90 ?

et ... on l’oublie mais un petit pays résiste encore et toujours à l’Empire dans l’indifference totale des démocrates de la "communauté internationale", vous avez deviné lequel, bien sûr. Pensez vous que c’est par sympathie envers les cubains que les yankee n’ont pas déjà déposés Castro ? Outre la difficulté de l’opération, n’est ce pas aussi la crainte, eût égards au prestige de la Révolution cubaine (insoupçonnable pour nous qui sommes habitués à "l’information" signée Robert Ménard, Libération ou Le Monde), d’un formidable retour de baton dans toute l’amérique latine (et peut-etre au delà) trop préjudiciable aux intérets économiques ?

Et a contrario, si on veut bien lever le nez de notre nombril et cessez de juger le monde à travers un prisme tout imprégné de "valeurs occidentales" on s’apercevra que les mouvements de libération nationales et de résistance au rouleau compresseur libéral ne sont pas isolés mais tissent des liens de plus en plus tenus. Castro, Chavez, Morales bien sûr, mais aussi n’en déplaise aux bobos de Libé, Nassrallah et même peut-être Ahmadinejad représentent, pour beaucoup des déshérités dans le monde l’espoir d’une construction de sociètés non basée uniquement sur l’individualisme et le mercantilisme. Ils représentent la Résistance, l’indépendance nationale, le respect des cultures.

Par contre il est vrai que de telles evolutions se font attendre chez nous !

Jips



> PETITE VUE PANORAMIQUE DU CHAMP DE BATAILLE
6 novembre 2006 - 18h33

Cher Yéti,
Je comprends parfaitement que tu sois hors de tes gonds et tu n’es pas le seul. Merci pour cette remise à l’heure de nos pendules. J’approuve pleinement ton vivifiant article. Bravo.
Les menteurs et manipulateurs sont en effet au pouvoir, pourrissent notre environnement et les citoyens. Le mensonge est roi dans tout média confondu. Les mots n’ont plus grande signification, les morts non plus d’ailleurs. Le tout dans un silence complice ASSOURDISSANT.
Les criminels de guerre sont devenus des "démocrates"... Les nazis ont fait des émules, la preuve.
Les grandes gueules de la "philosophie" du sérail aux abonnés absents.
A gerber et pourtant la lutte continue !
Amicalement
Tzigane






Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
7 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence, c'est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite