Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Dernier meeting parisien pour Laurent Fabius


de : Nathanaël Uhl
mardi 14 novembre 2006 - 01h12 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 5.8 ko

de Nathanaël Uhl

20e arrondissement de Paris. La Bellevilloise, la salle où Jean Jaurès et François Mitterrand, parmi tant d’autres figures socialistes, ont pris la parole. Là, près de 500 militants ont accueilli Laurent Fabius, dimanche 12 novembre, aux cris de "Laurent, président !".

Autour du candidat, Sofia Chikirou, son équipière ; Michaël Moglia, secrétaire général (suspendu) de Rénover Maintenant ; Marie-Noëlle Liennemann, ancienne ministre du Logement ; quatre maires d’arrondissements et une pléthore de "têtes de réseaux" venues des départements limitrophes de Paris. A la tribune, celles et ceux qui entourent Laurent Fabius arborent une rose rouge.

L’ambiance, pour ce qui devait être une dernière rencontre de mobilisation à quelques jours du premier tour de la consultation des socialistes, vire au meeting de fin de campagne.

Laurent Fabius est en forme. Dès ses premiers mots, le ton est donné : c’est en candidat sûr d’être au second tour qu’il prend la parole. Son discours, vibrant, décline les thèmes qu’il décline depuis 2003 : le rassemblement à gauche autour d’une politique de transformation sociale, la laïcité, l’écologie.

Son premier geste est donc de saluer Marie-George Buffet qui vient d’être désignée, le matin même, candidat du Parti communiste à l’élection présidentielle. Car c’est bien à gauche, avec les Verts, les camarades du PRG, les amis de Jean-Pierre Chevénement qu’il entend créer les conditions de la victoire à gauche, aux élections présidentielles puis législatives.

A plusieurs reprises, le candidat de la gauche du Parti socialiste prend la défense du projet des socialistes. Il déclare, notamment, qu’il serait "paradoxal" que les militants socialistes élisent jeudi un candidat à l’Elysée qui défende "des positions en contradiction totale avec le projet socialiste", une allusion claire à Ségolène Royal. « Ce serait un extraordinaire paradoxe que les socialistes choisissent quelqu’un dont les positions qui sont en flèche sont en contradiction totale avec le projet socialiste », affirme-t-il.

Et Laurent Fabius de faire vivre sa différence : « Je ne veux pas choisir entre mes deux compétiteurs. Regardez sur quoi nos amis font l’essentiel de leur campagne : un jour l’encadrement militaire (...), un autre que le professeur s’occupe de l’enseignement tandis que quelqu’un d’autre s’occupe de la discipline, un autre jour encore que l’immigration soit régionalisée (...) Tel autre veut renforcer l’université en la dynamitant ».

L’ancien Premier ministre ne craint pas de prendre des positions fermes, assumant son ancrage à gauche : « Quand il s’agit de rendre public le secteur de l’énergie (...), on dit que ce n’est pas une priorité. Eh bien, si, c’est une priorité ! », s’exclame-t-il avant de s’engager : « Si je deviens président, je le ferai ».

Revenant sur son cheval de bataille, l’éducation, il en appelle aux « fondamentaux de la gauche ». « L’école est la priorité, alors, ne détruisons pas le système français », lance l’élu du Grand-Quevilly en l’opposant à « la marchandisation de l’éducation » : « Laisser aux directeurs d’établissement le choix de recruter les enseignants, c’est ce qui se passe aux Etat-Unis ».

Auparavant sur Canal+, Laurent Fabius avait rappelé qu’« il n’était personnellement pas d’accord avec certaines propositions de Ségolène Royal sur la question scolaire ». « Je ne pense pas du tout que ce soit comme cela qu’il faut prendre les problèmes. On a besoin de faire un gros effort en matière d’éducation, mais il ne faut pas le faire contre les enseignants », explique-t-il à propos de « l’affaire de la vidéo », diffusée sur l’internet dans laquelle Ségolène Royal réclame davantage de présence des enseignants dans les collèges. Sur le fond, Laurent Fabius rappelle d’abord qu’il convient de dire « la même chose » devant les militants, les partenaires et les Français.

Le candidat de gauche au sein du Parti socialiste resitue enfin le vote des militants jeudi, dans sa réalité. Il rappelle que, parmi les 30 sondages réalisés depuis octobre, aucun ne porte sur le corps électoral. « On utilise des sondages sur des gens qui ne vont pas voter pour faire pression sur ceux qui vont voter. Je n’ai jamais vu ça. C’est aux militants socialistes de s’exprimer librement », tranche Laurent Fabius, affirmant : « Si les militants se prononcent sur le fond, je gagnerai ».

http://renoverdanslafidelite.over-b...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Dernier meeting parisien pour Laurent Fabius
14 novembre 2006 - 13h34

Natanhael,

Vu que Sego etc...défendent des posisiotns en popposition totale etc...socialiste...que vas tu faire si elle est désignée ?

La soutenir ou bien rejoindre la gauche antilibérale ?

Serge, Paris.



> Dernier meeting parisien pour Laurent Fabius
14 novembre 2006 - 13h51 - Posté par

Serge,
La première chose est : je continue à penser que nous pouvons éviter de la désigner. Je crois qu’un certain nombre de camarades ouvrent les yeux. Et des infos venant de RM canal hystérique (Arnaud Montebourg et compagnie) montrent qu’ils sont en plein désarroi.

Par ailleurs, si le pire advenait, je resterai au Parti socialiste, car je refuse d’abandonner le parti pivot de toute alliance gouvernementale à gauche. Il faut combattre, de l’intérieur, pour le faire revenir sur ses fondamentaux. Comme je crois que Ségolène Royal nous conduira à la défaite, il faudra bien en plus des "abrutis" de mon genre pour reconstruire le Parti.

Quant à mon vote, il sera un vote clairement à gauche. Si ce n’est pas Laurent Fabius qui est désigné, je voterai pour celle ou celui qui se rapprochera le plus des idées que je défends.

Donc, tu as la réponse à ta question.

Amitiés
Nathanaël


> Dernier meeting parisien pour Laurent Fabius
16 novembre 2006 - 02h05 - Posté par

Je considère Ségolène Royal comme "une machine à perdre l’élection présidentielle", en effet je la vois mal rassembler toute la gauche du refus du libéralisme au second tour, et elle est très nombreuse, mais la balle est dans le camp des militants du PS. D’ailleurs, quand on voit que le rapport Bolkeisten aété voter majoritairement par des élus de droite et de la sociale démocratien, malgrés un rejet de cette Europe libérale par 75% des européens, peut on considérer que la voie électorale est elle encore satisfaisante ?...





Air France : milliards de prêt, milliers de postes en moins, bonus époustouflant pour le PDG
jeudi 9 - 09h00
Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
1 commentaire
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite