Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Bellaciao au tribunal. Les témoins, il n’en faut pas.


de : Maxime Vivas
samedi 18 novembre 2006 - 11h39 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 14.1 ko

Maxime Vivas soutient Bellaciao... Merci Maxime.
Soutenez Bellaciao en signant ici un don ici

de Maxime Vivas

Quand Beaumarchais. Ecrivit : "Pourvu que je ne parle en mes écrits ni de l’autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni des corps en crédit, ni de l’opéra, ni des autres spectacles, ni de personne qui tienne à quelque chose, je puis tout imprimer librement sous l’inspection de deux ou trois censeurs.", les chantiers navals de Saint-Nazaire n’existaient pas. Sinon, il les aurait ajoutés à la liste des sujets à traiter avec une prudence extrême, un filtre sur la bouche et un bouclier d’acier devant.

Entre le constat moqueur de l’auteur du Mariage de Figaro et le procès fait à Bellaciao, les siècles ont passé, une Révolution française s’est produite, les syndicats ont été reconnus par la loi avec le droit d’expression qui va avec.

J’ai longtemps milité à la CGT et j’ai lu ou écrit des tracts ou des articles virulents contre les « patrons voyous », les « négriers », les « esclavagistes » ou contre l’Administration « qui montre son vrai visage » de « larbin de la bourgeoisie vorace ». L’idée d’un procès ne venait à personne. Pourquoi ? A cause du bouclier syndical. Lequel s’effrite, hélas ! depuis quelques années.

Les médias alternatifs, qu’il s’agisse de sites Internet ou de petits journaux vendus en kiosque sont plus exposés que n’importe quelle structure syndicale. S’il est une chose qu’on ne peut nier, car les exemples abondent, c’est que ces moyens d’expression libres, novateurs, crédibles, généreux, altruistes, sont toujours frappés à la caisse par ceux qui ne s’accommodent pas de leur existence et ne peuvent réduire leur influence en réfutant leurs arguments ou en contestant la réalité des faits qu’ils rapportent.

L’adversaire est malin et riche. S’il n’était ni l’un ni l’autre, pourquoi serait-il encore là alors que le peuple souffre de sa présence ? Il a compris que les médias libres sont pauvres et animés par quelques poignées de bénévoles. Il suffit donc de leur faire des procès. Même des procès ingagnables. L’avance d’argent pour l’avocat, le temps passé à se défendre, et voilà les gêneurs blessés. On peut ainsi les tuer en les laissant gagner cent procès.

Que Bellaciao soit poursuivi pour avoir reproduit des informations d’un syndicat est proprement ahurissant. Les termes en étaient vifs ? Comme souvent dans la presse syndicale. Excessifs ? Moins que le sujet qui les a suscités. Car, de quel scandale est-il question ? Il faut le rappeler sans cesse pour ne pas laisser les plaignants détourner l’attention du fait principal, :

Treize salariés polonais d’une société basée en Pologne, sous-traitante d’une autre société, ont fait appel à la CGT pour exiger : le paiement d’une partie des salaires (juillet, août. Nous sommes alors en septembre), de la majoration des heures supplémentaires, des indemnités de déplacement prévues dans la Convention Collective de la Métallurgie française, les congés payés, leurs bulletins de salaire.

Ils dénoncent la menace de renvoi au pays en cas de revendication, le badgeage frauduleux qu’ils sont forcés de faire chaque jour pour valider une « pause casse-croûte de deux heures » inexistante, le versement d’une partie des salaires en liquide, l’évacuation du site et le rapatriement « précipité » en Pologne, d’un salarié victime d’un accident du travail grave et la non couverture sociale de celui-ci.

Les Chantiers Navals de St-Nazaire ne contestent pas les faits, mais prennent comme prétexte le langage utilisé dans le communiqué de l’USM-CGT, pour se poser en blanche colombe, en pucelle effarouchée, jalouse de sa vertu.

Un violent frappe un pauvre type dans l’impasse. Un témoin intervient, appelle au secours avec des mots durs contre l’agresseur ou ses complices, ou la foule qui regarde ailleurs. Que se passe-t-il ? Le témoin est traîné devant la Justice. Il aurait pu rester poli.

Au premier coup de marteau que vous recevrez sur la tête, prenez garde de ne pas laisser échapper des « P.. de m... d’enc... ! ». Sinon : au trou, sous l’œil goguenard du cogneur et du marchand de marteaux

Les témoins, il n’en faut pas, sauf s’il s’agit de rapporter les circonstances d’un fait divers au JT de 20 heures. Ou alors, il faut qu’ils choisissent bien leurs cibles : quand un organe de presse installé use de termes agressifs contre des syndicalistes, les calomnie, déplore les avantages et privilèges des ouvriers, leur propension à se la couler douce, qui porte plainte ? Personne.

La populace industrieuse, surtout étrangère, c’est fait pour être exploité en silence. Quiconque rompt l’omerta s’expose à des sanctions plus graves que celles qui frapperont (si elles frappent) les employeurs les moins scrupuleux.

C’est cette loi, non écrite mais néanmoins d’airain, loi du libéralisme triomphant, qui traîne Roberto Ferrario devant le tribunal.

Heureusement, il n’est pas seul.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Bellaciao au tribunal. Les témoins, il n’en faut pas.
18 novembre 2006 - 12h03

Oui, Roberto et Bellaciao ne sont pas seuls, nous serons là pour les soutenir.
Vive Bellaciao et longue vie à ce site !
Henri.



> Bellaciao au tribunal. Les témoins, il n’en faut pas.
18 novembre 2006 - 16h42

Il est évident qu’en temps que responsable régional de la section Côte d’Azur du Syndicat National des Travailleurs de la Recherche Scientifique (SNTRS-CGT) - CNRS, INSERM, INRIA, IRD, Campus universitaire de Nice Carlone - je ne puis que soutenir Bellacio. Les attaques contres les syndicats ne sont hélas pas nouvelles, syndicaliste depuis 44 ans passés j’ai pu au cours de ma longue carrière m’en apercevoir à mes frais.

Seuleument aujourd’hui c’est plus sournois moins voyant, actuellement je suis "témoin assisté" attaqué que je suis pour avoir fait sanctionné une chef de service qui pourrissait la vie de 16 de ses agents, exactement comme j’avais été poursuivi en 1962 pour avoir tenté d’occuper le poste de garde des usines SIMCA à Nanterre.

Ils pense nous faire taire par la peur, mais peut-on faire taire un peuple, tu cites Beaumarchais mais ont-ils réussi à le faire taire ? Et Diderot et d’Alembert et bien eux avant Molière ? Et avant et avant, de tout temps il a été impossible aux "Grands" de faire taire le Peuple, jamais !!! Peut-être pour un temps, mais jamais pour toujours.

Tiens-nous au courant moi je fais suivre sur mes listes syndicales.

La seule chose que nous ayons à faire c’est le rétablissement de République, mais vite

Fraternellement - Gérard EUZENOT -



> Bellaciao au tribunal. Les témoins, il n’en faut pas.
18 novembre 2006 - 16h49

""prenez garde de ne pas laisser échapper des « P.. de m... d’enc... ! ». Sinon ""

Ok, on fera attention, mais quand un ministre de la république traite les habitants des cités de "racaille", et qu’il va tout passer au "karcher", pourquoi il est encore en liberté celui-là ?

Je ne sais pas ce qu’il nous couve comme "maladie", mais à entendre parler ce ministre, ton mielleux et douceureux, voilà-t-il pas qu’il se met de la farine blanche sur sa patte de méchant loup, pour faire croire qu’il est des notres. J’hallucine trop !






Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
1 commentaire
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite