Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

A la retraite, en formation, au chômage : un revenu, c’est un droit !
de : bellaciao
samedi 1er février 2003 - 00h00 - Signaler aux modérateurs


Précaires, chômeurs et autres salariés, rendez-vous samedi 1er février à 14 h au Cirque d’hiver, Métro : Filles du Calvaire.

La refondation sociale voulue par le Medef est bien avancée. Le soutien explicite du Premier ministre ne peut que conforter le patronat dans ses orientations destructives.

Les effets de cette véritable guerre sociale sont déjà douloureusement sensibles :

· la réduction du montant et du nombre de bénéficiaires des maigres allocations chômage (décembre 2002),
· en cours : la réduction des retraites du privé et du public. Après le réforme Balladur (1993), ils veulent aligner vers le bas les pensions du service public (Edf, Sncf, la Poste,…). Le Medef parle de 45 années de cotisations !
· les milliers de jeunes licenciés de l’éducation nationale, devront se contenter de maigres allocations, pour un temps fort limité.
· Les menaces toujours réitérées sur le statut des intermittents du spectacle : on veut au bas mot en " sortir " la moitié  !

C’est une extension prévisionnelle de la précarité et de la misère. Sur son site internet le Medef est explicite : " programmer une contraction générale des allocations, dans le but d’inciter les chômeurs à être plus actifs dans leur recherche. "

Travail forcé pour les jeunes, et "emplois vieux"  ?!

" Il faut faire aimer le travail aux jeunes. On ne fait pas assez d’efforts dans notre pays pour faire aimer le travail. ", déclarait M. Raffarin au cours de l’assemblée générale du Medef (14 décembre 2002) . Si l’amour venait à manquer, les radiations, l’aiguillon du besoin, voire de la faim suppléeraient au manque de motivation ?

Pourtant :
le Pib va doubler d’ici 2040. Date critique pour le paiement des retraites nous dit-on, de façon mensongère. Les retraites qui sont l’équivalent de 12% du Pib, pour 12 millions de retraités. En 2040 ce sera sur des prévisions raisonnables 18 à 20%. Où est le problème ? Et pour qui ? Pour les actionnaires qui depuis deux décennies ont confisqué dix points de la valeur ajoutée !

Au contraire, dans l’intérêt de tous, nous pensons qu’il est nécessaire d’utiliser les gains de productivité (sans ajouter aux dégâts du productivisme) pour une véritable réduction du temps de travail et une généralisation de l’âge du départ à la retraite. Tant à, l’échelle de la semaine, du mois et de la vie, l’emploi doit être remis à sa place : celui d’une utilité décroissante. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne peut, à lui seul servir de mesure pour l’accès aux richesses.

Refaire les comptes : déficit dans les caisses de l’Unedic  ? Augmentons la contribution des entreprises de 1 à 2 %, pour voir…
Pas d’argent dans les caisses de retraites ? Pourquoi les actionnaires confisquent-ils toujours davantage de la richesse socialement produite ?

Du présent faisons table pleine !

· La retraite à 55 ans pour tout le monde, dès 50 ans pour ceux qui subissent les travaux les plus pénibles. C’est possible  : depuis 1981, le Pib a quasiment doublé,
· Réduction immédiate de la durée du travail. Les 32 h, tout de suite, et sans flexibilité.
· Embauches dans les services publics créateurs de bien être social et de richesses culturelles : éducation nationale, hôpitaux, culture, services publics aux tarifs non discriminants etc.

Ce qui aura pour effet rapide de contribuer significativement au renflouement des diverses caisses ; de produire une authentique sécurité sociale ; d’ouvrir des perspectives positives pour les résidents des banlieues,… de permettre la fermeture de quelques prisons, d’inaugurer la reconversion de nombreux policiers en animateurs sociaux, postiers, infirmiers, jeunes retraités et autres conteurs de veillée au coin du feu…

C’est possible : demandons au gouvernement et au Medef de refaire les comptes.

en marge :

La Mafia Des Exploiteurs de France ampute les droits des chômeurs !

Prenant prétexte de difficultés financières qu’ils ont sciemment créées, le MEDEF et ses alliés syndicaux ont décidé le 20 décembre dernier une importante dégradation du droit des salariés à l’indemnisation de leur période de chômage ou de précarité.

· Vous avez travaillé et cotisé 4 mois durant les 18 derniers mois : vous n’auriez plus droit à rien !
· Comme la moitié des chômeurs indemnisés, vous vous inscrivez à l’ASSEDIC après avoir travaillé au moins 14 mois durant les 2 dernières années ? Ces nouvelles règles réduiraient de 7 mois votre période indemnisée !
· Vous avez plus de 55 ans ? Votre durée d’indemnisation pourrait être réduite, jusqu’à - 67 % !

Cette amputation des droits, des jeunes précaires et des salariés de 50 et plus, est appliquée illégalement par les ASSEDIC alors que le gouvernement n’a pas encore terminé les consultations préalables à l’agrément de ces mesures. Or, sans agrément, le protocole d’accord du 20 décembre ni les textes qui découlent n’ont aucune valeur juridique. Nous attaquons ces textes et leurs auteurs en justice.

Des mobilisations ont lieu partout en France à l’initiative des mouvements et collectifs de chômeurs et précaires, des intermittents…,Rejoignez-nous dans les mobilisations.

Le gouvernement doit refuser d’agréer
l’accord du 20 décembre 2002 !

Indemnisation de toutes les formes
de chômage et de précarité !

Aucune allocation, aucun revenu
en dessous du SMIC mensuel  !

Présence des chômeurs et précaires
partout où se décide leur sort !




AC ! - Agir ensemble contre le Chômage !


http://www.ac.eu.org
e-mail : ac@ras.eu.org


Imprimer cet article





Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
1 commentaire
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
9 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La race humaine doit sortir des conflits en rejetant la vengeance, l'agression et l'esprit de revanche. Le moyen d'en sortir est l'amour. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite