Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

FIDEL CASTRO, CUBA ET LES ETATS-UNIS


de : Salim Lamrani
mardi 19 décembre 2006 - 02h05 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 19.7 ko

Conversations avec Ricardo Alarcón de Quesada Président de l’Assemblée nationale cubaine

Nouveau livre de Salim Lamrani

La Guerre froide, responsable du conflit entre Cuba et les Etats-Unis ?

Salim Lamrani : M. le Président, l’historiographie conventionnelle analyse les tensions entre Cuba et les Etats-Unis à l’aune du cadre de la Guerre froide. Il est vrai que Cuba, en se rapprochant de l’Union soviétique, allait logiquement déclencher l’animosité de Washington. Quel est votre point de vue à ce propos ?

Ricardo Alarcón de Quesada : Il faudra un jour sérieusement interroger l’histoire conventionnelle, car il s’agit de la version qui a été prédominante dans la propagande nord-américaine. Mais en réalité, les documents et les preuves qui contredisent cette version devraient être connus de tout historien digne de ce nom, tout historien un tant soit peu sérieux.

En tout cas, au moins depuis 1991, je crois savoir que les documents officiels des autorités étasuniennes concernant l’époque précédant le triomphe de la Révolution ont été déclassifiés. Evoquons le volume correspondant à la période 1958-1960, en l’occurrence la dernière année du gouvernement de Batista, et les deux premières années de la Révolution. A cette époque, on ne pouvait pas parler d’alliance avec l’Union soviétique, ni même de relations formelles avec l’Union soviétique. Cependant, ces documents démontrent que dès l’époque de Batista, l’administration d’Eisenhower a essayé d’empêcher « la victoire de Castro ». Je vous cite le document textuellement. Il s’agit d’un rapport du Conseil national de sécurité des Etats-Unis.

Salim Lamrani : Donc selon vous, la réalité est toute différente.

Ricardo Alarcón de Quesada : Les faits historiques se sont déroulés de manière complètement différente de ce que raconte l’histoire conventionnelle. Avant même le triomphe de la Révolution, les Etats-Unis ont essayé d’empêcher la victoire des barbudos, et depuis la victoire du 1er janvier 1959, Washington essaye de renverser le gouvernement révolutionnaire. Le soutien de l’Union soviétique, ce que l’on pourrait appeler l’alliance avec l’Union soviétique, n’est qu’une réponse de Cuba aux agressions des Etats-Unis. La conséquence de cette hostilité immédiate a été le rapprochement avec les Soviétiques.

Influence des Etats-Unis avant la Révolution

Salim Lamrani : Quel degré de contrôle ou d’influence exerçaient les Etats-Unis aux niveaux politique, économique et social lors du triomphe de la Révolution en 1959 ?

Ricardo Alarcón de Quesada : Les Etats-Unis avaient une très grande influence politique à Cuba. Je crois que le terme d’« influence » est plus juste. Dans les années 1950, l’amendement Platt, que Washington avait imposé au début du XXe siècle, n’existait plus légalement. Rappelez-vous que cet amendement autorisait les Etats-Unis à intervenir militairement à Cuba.

Salim Lamrani : Et pour ce qui est de l’influence économique ?

Ricardo Alarcón de Quesada : L’influence économique était énorme. L’économie cubaine était presque partie intégrante du marché étasunien car elle dépendait de manière vitale des exportations de sucre vers les Etats-Unis. L’influence d’ordre culturel était également très importante pour des raisons historiques et géographiques : Cuba a été pour ainsi dire administrée par les Etats-Unis. Il y avait une sorte de fatalisme géographique dans le subconscient collectif de Cuba, un fatalisme intentionnellement alimenté par l’idée selon laquelle il n’était pas possible de se développer sans l’aval des Etats-Unis, disons indépendamment des Etats-Unis. Cette idée était fondée, car chaque fois qu’il y a eu des velléités d’indépendance à Cuba, et cela remonte à la guerre contre l’Espagne, les Etats-Unis sont intervenus militairement, que ce soit en 1898, en 1907 ou lors de la Révolution de 1933. En 1933, l’armée n’a pas occupé militairement le pays, mais le peuple tout entier redoutait une intervention de la flotte nord-américaine, rassemblée en masse dans la baie de La Havane. L’ambassadeur étasunien à Cuba agissait en tant que superpouvoir et était l’homme politique le plus important de l’île. Ainsi, le sentiment selon lequel il n’était pas possible de vivre indépendamment des Etats-Unis était bien réel. Pour les Cubains de l’époque, tout ce que pouvait entreprendre le pays pour secouer le joug nord-américain était vain, voué à l’échec, car il en était allé ainsi précédemment.

Guantanamo

Salim Lamrani : Pourquoi le gouvernement cubain accepte-t-il la présence militaire étasunienne à Guantanamo ?

Ricardo Alarcón de Quesada : Nous ne l’acceptons pas du tout. Nous avons maintes fois déclaré que l’occupation militaire d’une partie de notre territoire était illégale et illégitime. Cela fait plus de 45 ans que nous dénonçons cette présence délictueuse auprès des instances internationales et de la communauté internationale. Nous menons une grande bataille politique et diplomatique en ce sens, mais pacifiquement. Il serait absurde de prétendre déloger les Etats-Unis de Guantanamo par la force, car cela signifierait la guerre.

Salim Lamrani : Au niveau juridique, quel accord a abouti à la cession de Guantanamo ?

Ricardo Alarcón de Quesada : L’origine de cet accord remonte à l’intervention nord-américaine dans la guerre hispano-cubaine. Les Etats-Unis sont intervenus en 1898 et ont remplacé l’Espagne en tant que puissance coloniale régnant sur Cuba. Pour retirer leurs troupes et mettre ainsi un terme à l’occupation militaire de l’île, les Etats-Unis ont imposé le célèbre amendement Platt à l’Assemblée constituante qui était censée élaborer la Constitution de l’an I – cela fait partie de l’Histoire de Cuba, histoire que connaît n’importe quel enfant de ce pays – pour organiser la République indépendante de Cuba. Il s’agissait d’un accord voté par le Congrès étasunien et qui fut ajouté par la coercition à la nouvelle Constitution. Si les membres de l’Assemblée constituante refusaient d’inclure l’amendement Platt, les troupes militaires étasuniennes ne se retireraient pas et le gouvernement envahisseur continuerait d’administrer Cuba. Cela a provoqué un débat houleux au sein de l’Assemblée, et suite à cette pression, les membres ont admis cette clause ; elle fut partie intégrante de la Constitution cubaine jusqu’en 1934.

Salim Lamrani : En quoi consistait exactement l’amendement Platt ?

Ricardo Alarcón de Quesada : L’amendement Platt avait deux composantes fondamentales : d’une part, il obligeait la République de Cuba à reconnaître aux Etats-Unis le droit d’intervenir dans les affaires intérieures cubaines à n’importe quel moment. D’autre part, la République de Cuba était contrainte de céder plusieurs espaces territoriaux pour l’installation de bases navales nord-américaines et de mines de charbon. Leur usage était exclusivement réservé à la marine étasunienne.

Salim Lamrani : Cependant, l’amendement Platt a été abrogé en 1934.

Ricardo Alarcón de Quesada : Effectivement, en 1934, ce texte contraignant a été abrogé et éliminé. Cependant, il a été remplacé par un document très concis intitulé « Traité de réciprocité entre Cuba et les Etats-Unis ». Ce texte abrogeait l’amendement Platt, mais stipulait que la base navale de la baie de Guantanamo resterait sous le contrôle et la domination des Etats-Unis jusqu’à ce que les deux parties – La Havane et Washington – décident d’un commun accord d’y mettre un terme. Voilà l’essence de cet accord.

Salim Lamrani : C’est un accord pour le moins étrange.

Ricardo Alarcón de Quesada : Absolument ! D’un côté, les Etats-Unis renonçaient à leur « droit » d’intervention dans la vie politique et économique de Cuba, mais de l’autre, ils annexaient de facto la base navale de Guantanamo pour une durée indéterminée, afin de pouvoir garder la base navale à perpétuité. En effet, le départ des Etats-Unis de Guantanamo ne dépend pas d’un calendrier précis, d’un bail déterminé par les deux parties, mais uniquement du bon vouloir des autorités étasuniennes. En d’autres termes, selon ce texte, tant que les Etats-Unis souhaiteront avoir une présence à Guantanamo, ils pourront y rester sans aucun problème. C’est cela que l’on peut qualifier, avec beaucoup de réserves, de « cadre juridique » à propos de Guantanamo.

Préface d’Ignacio Ramonet

280 pages

Editions Le Temps des Cerises

Prix : 15€

Ce livre est disponible auprès :

 www.amazon.fr
 www.fnac.fr
 de l’auteur pour dédicace : lamranisalim@yahoo.fr



Imprimer cet article





A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
2 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
2 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires
Info-tour dans l’ouest : Contre l’agriculture industrielle et son monde - Free The Soil !
mardi 14 - 16h20
de : Free The Soil
Manif animée à Brest
mardi 14 - 14h28
de : azard
10 commentaires
Aboutir.
lundi 13 - 19h37
de : L’iena rabbioso
13 commentaires
Liberté pour Ahmad Sa’adat, Georges Abdallah et tous les prisonniers palestiniens !
lundi 13 - 16h18
de : Jean Clément
Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier
lundi 13 - 10h05
2 commentaires
C’est la Saint Carlos Ghosn
lundi 13 - 09h00
de : Hdm
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
dimanche 12 - 21h09
de : Christian DELARUE
5 commentaires
KANAKY - Sur les traces d’Alphonse Dianou
dimanche 12 - 15h20
de : Ernest London
Édouard Philippe et Laurent Berger nous prennent-ils pour des imbéciles ?
dimanche 12 - 11h42
3 commentaires
60 milliards d’euros de dividendes distribués aux actionnaires en 2019 : record historique atteint en macronnie. CQFD :
dimanche 12 - 11h21
de : JO
Acte 61 Paris, convergence des luttes : violents affrontements, place de la République et ailleurs (vidéos) (
dimanche 12 - 00h36
de : nazairien
3 commentaires
Retraites : le spectacle syndical en marche !
samedi 11 - 23h16
de : Lepotier
3 commentaires
Saint Nazaire 11 Janvier : Convergence des luttes : beaucoup de monde pour un samedi matin
samedi 11 - 15h29
de : nazairien
7 commentaires
Retraite à points : Syndicalisme contre bloc bourgeois.
vendredi 10 - 23h37
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA RETRAITE... ET LE BONHEUR TOUT DE SUITE !
vendredi 10 - 18h57
de : Nemo3637
[Vidéos] Paris, jeudi 9 janvier la police s’est déchaînée
vendredi 10 - 18h25
de : jean1
2 commentaires
CHOQUANT ! Les brutes de Macron ont encore fait pleuvoir des coups !
vendredi 10 - 15h22
de : JO
Mouvement social cherche grève reconductible
vendredi 10 - 08h34
3 commentaires
Pour 2020, mobilisons nous pour nos retraites ! Exigeons le retrait du projet de loi !
jeudi 9 - 23h49
de : Christian DELARUE (Conv SP)
2 commentaires
’Du Gabon à la Russie’ au Théâtre de l’Almendra, Rouen
jeudi 9 - 21h30
On recherche des "prostitués" : Qui veut conduire les voitures radars qui sillonneront la Bretagne ?
jeudi 9 - 18h41
de : nazairien
PETITION POUR LE RETRAIT DU PROJET DE RÉFORME DES RETRAITES
jeudi 9 - 17h39
Manifestation retraite, et défense des acquis sociaux, convergence des luttes : Saint Nazaire 9 Janvier 2020
jeudi 9 - 12h48
de : nazairien
3 commentaires
belloubet vs castaner
mercredi 8 - 19h48
de : jean1
2 commentaires
Si vis bellum para bellum.
mercredi 8 - 17h49
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
Blessée par un tir de LBD « ma vie est sur pause depuis un an »
mardi 7 - 17h16
2 commentaires
Engie bientôt démembré ? L’ombre d’un plan Hercule pour le géant de l’énergie
mardi 7 - 16h57
de : Christian Jean

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'athéisme est une négation de Dieu et par cette négation, il pose l'existence de l'homme. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite