Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

FIDEL CASTRO, CUBA ET LES ETATS-UNIS


de : Salim Lamrani
mardi 19 décembre 2006 - 02h05 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 19.7 ko

Conversations avec Ricardo Alarcón de Quesada Président de l’Assemblée nationale cubaine

Nouveau livre de Salim Lamrani

La Guerre froide, responsable du conflit entre Cuba et les Etats-Unis ?

Salim Lamrani : M. le Président, l’historiographie conventionnelle analyse les tensions entre Cuba et les Etats-Unis à l’aune du cadre de la Guerre froide. Il est vrai que Cuba, en se rapprochant de l’Union soviétique, allait logiquement déclencher l’animosité de Washington. Quel est votre point de vue à ce propos ?

Ricardo Alarcón de Quesada : Il faudra un jour sérieusement interroger l’histoire conventionnelle, car il s’agit de la version qui a été prédominante dans la propagande nord-américaine. Mais en réalité, les documents et les preuves qui contredisent cette version devraient être connus de tout historien digne de ce nom, tout historien un tant soit peu sérieux.

En tout cas, au moins depuis 1991, je crois savoir que les documents officiels des autorités étasuniennes concernant l’époque précédant le triomphe de la Révolution ont été déclassifiés. Evoquons le volume correspondant à la période 1958-1960, en l’occurrence la dernière année du gouvernement de Batista, et les deux premières années de la Révolution. A cette époque, on ne pouvait pas parler d’alliance avec l’Union soviétique, ni même de relations formelles avec l’Union soviétique. Cependant, ces documents démontrent que dès l’époque de Batista, l’administration d’Eisenhower a essayé d’empêcher « la victoire de Castro ». Je vous cite le document textuellement. Il s’agit d’un rapport du Conseil national de sécurité des Etats-Unis.

Salim Lamrani : Donc selon vous, la réalité est toute différente.

Ricardo Alarcón de Quesada : Les faits historiques se sont déroulés de manière complètement différente de ce que raconte l’histoire conventionnelle. Avant même le triomphe de la Révolution, les Etats-Unis ont essayé d’empêcher la victoire des barbudos, et depuis la victoire du 1er janvier 1959, Washington essaye de renverser le gouvernement révolutionnaire. Le soutien de l’Union soviétique, ce que l’on pourrait appeler l’alliance avec l’Union soviétique, n’est qu’une réponse de Cuba aux agressions des Etats-Unis. La conséquence de cette hostilité immédiate a été le rapprochement avec les Soviétiques.

Influence des Etats-Unis avant la Révolution

Salim Lamrani : Quel degré de contrôle ou d’influence exerçaient les Etats-Unis aux niveaux politique, économique et social lors du triomphe de la Révolution en 1959 ?

Ricardo Alarcón de Quesada : Les Etats-Unis avaient une très grande influence politique à Cuba. Je crois que le terme d’« influence » est plus juste. Dans les années 1950, l’amendement Platt, que Washington avait imposé au début du XXe siècle, n’existait plus légalement. Rappelez-vous que cet amendement autorisait les Etats-Unis à intervenir militairement à Cuba.

Salim Lamrani : Et pour ce qui est de l’influence économique ?

Ricardo Alarcón de Quesada : L’influence économique était énorme. L’économie cubaine était presque partie intégrante du marché étasunien car elle dépendait de manière vitale des exportations de sucre vers les Etats-Unis. L’influence d’ordre culturel était également très importante pour des raisons historiques et géographiques : Cuba a été pour ainsi dire administrée par les Etats-Unis. Il y avait une sorte de fatalisme géographique dans le subconscient collectif de Cuba, un fatalisme intentionnellement alimenté par l’idée selon laquelle il n’était pas possible de se développer sans l’aval des Etats-Unis, disons indépendamment des Etats-Unis. Cette idée était fondée, car chaque fois qu’il y a eu des velléités d’indépendance à Cuba, et cela remonte à la guerre contre l’Espagne, les Etats-Unis sont intervenus militairement, que ce soit en 1898, en 1907 ou lors de la Révolution de 1933. En 1933, l’armée n’a pas occupé militairement le pays, mais le peuple tout entier redoutait une intervention de la flotte nord-américaine, rassemblée en masse dans la baie de La Havane. L’ambassadeur étasunien à Cuba agissait en tant que superpouvoir et était l’homme politique le plus important de l’île. Ainsi, le sentiment selon lequel il n’était pas possible de vivre indépendamment des Etats-Unis était bien réel. Pour les Cubains de l’époque, tout ce que pouvait entreprendre le pays pour secouer le joug nord-américain était vain, voué à l’échec, car il en était allé ainsi précédemment.

Guantanamo

Salim Lamrani : Pourquoi le gouvernement cubain accepte-t-il la présence militaire étasunienne à Guantanamo ?

Ricardo Alarcón de Quesada : Nous ne l’acceptons pas du tout. Nous avons maintes fois déclaré que l’occupation militaire d’une partie de notre territoire était illégale et illégitime. Cela fait plus de 45 ans que nous dénonçons cette présence délictueuse auprès des instances internationales et de la communauté internationale. Nous menons une grande bataille politique et diplomatique en ce sens, mais pacifiquement. Il serait absurde de prétendre déloger les Etats-Unis de Guantanamo par la force, car cela signifierait la guerre.

Salim Lamrani : Au niveau juridique, quel accord a abouti à la cession de Guantanamo ?

Ricardo Alarcón de Quesada : L’origine de cet accord remonte à l’intervention nord-américaine dans la guerre hispano-cubaine. Les Etats-Unis sont intervenus en 1898 et ont remplacé l’Espagne en tant que puissance coloniale régnant sur Cuba. Pour retirer leurs troupes et mettre ainsi un terme à l’occupation militaire de l’île, les Etats-Unis ont imposé le célèbre amendement Platt à l’Assemblée constituante qui était censée élaborer la Constitution de l’an I – cela fait partie de l’Histoire de Cuba, histoire que connaît n’importe quel enfant de ce pays – pour organiser la République indépendante de Cuba. Il s’agissait d’un accord voté par le Congrès étasunien et qui fut ajouté par la coercition à la nouvelle Constitution. Si les membres de l’Assemblée constituante refusaient d’inclure l’amendement Platt, les troupes militaires étasuniennes ne se retireraient pas et le gouvernement envahisseur continuerait d’administrer Cuba. Cela a provoqué un débat houleux au sein de l’Assemblée, et suite à cette pression, les membres ont admis cette clause ; elle fut partie intégrante de la Constitution cubaine jusqu’en 1934.

Salim Lamrani : En quoi consistait exactement l’amendement Platt ?

Ricardo Alarcón de Quesada : L’amendement Platt avait deux composantes fondamentales : d’une part, il obligeait la République de Cuba à reconnaître aux Etats-Unis le droit d’intervenir dans les affaires intérieures cubaines à n’importe quel moment. D’autre part, la République de Cuba était contrainte de céder plusieurs espaces territoriaux pour l’installation de bases navales nord-américaines et de mines de charbon. Leur usage était exclusivement réservé à la marine étasunienne.

Salim Lamrani : Cependant, l’amendement Platt a été abrogé en 1934.

Ricardo Alarcón de Quesada : Effectivement, en 1934, ce texte contraignant a été abrogé et éliminé. Cependant, il a été remplacé par un document très concis intitulé « Traité de réciprocité entre Cuba et les Etats-Unis ». Ce texte abrogeait l’amendement Platt, mais stipulait que la base navale de la baie de Guantanamo resterait sous le contrôle et la domination des Etats-Unis jusqu’à ce que les deux parties – La Havane et Washington – décident d’un commun accord d’y mettre un terme. Voilà l’essence de cet accord.

Salim Lamrani : C’est un accord pour le moins étrange.

Ricardo Alarcón de Quesada : Absolument ! D’un côté, les Etats-Unis renonçaient à leur « droit » d’intervention dans la vie politique et économique de Cuba, mais de l’autre, ils annexaient de facto la base navale de Guantanamo pour une durée indéterminée, afin de pouvoir garder la base navale à perpétuité. En effet, le départ des Etats-Unis de Guantanamo ne dépend pas d’un calendrier précis, d’un bail déterminé par les deux parties, mais uniquement du bon vouloir des autorités étasuniennes. En d’autres termes, selon ce texte, tant que les Etats-Unis souhaiteront avoir une présence à Guantanamo, ils pourront y rester sans aucun problème. C’est cela que l’on peut qualifier, avec beaucoup de réserves, de « cadre juridique » à propos de Guantanamo.

Préface d’Ignacio Ramonet

280 pages

Editions Le Temps des Cerises

Prix : 15€

Ce livre est disponible auprès :

 www.amazon.fr
 www.fnac.fr
 de l’auteur pour dédicace : lamranisalim@yahoo.fr



Imprimer cet article





CORONAVIRUS : PAS DE CONFINEMENT POUR LES FRAIS BANCAIRES ...
jeudi 2 - 15h11
de : Mickael Wamen
Covid-19 des médecins Cubains en Bretagne ?
jeudi 2 - 13h06
de : Gael
Le jour d’avant, C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 2 - 10h28
de : Hdm
1 commentaire
Exemplarité et police : Se (re)tenir ou se lâcher !
mercredi 1er - 19h51
de : Christian DELARUE (MRAP)
Des nouvelles de la région rennaise
mercredi 1er - 18h12
de : jean1
CORONAVIRUS, RIEN N’EST TROP GROS POUR LA CLASSE ORDURIÈRE...
mercredi 1er - 17h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Coronavirus : Mais nous(La CHINE) on voit clair, HEIN/HEIN !
mercredi 1er - 14h46
de : JO
1 commentaire
Journal de confiné (1).
mercredi 1er - 12h09
de : L’iena rabbioso
Aérien, grande distribution, courrier, transports, les salariés tombent comme des mouches
mercredi 1er - 08h02
Bâtiment et construction : la Ministre, le patronat , les ouvriers, les syndicats.
mardi 31 - 22h49
de : Ch DELARUE
Survivre au virus : une méthode anarchiste
mardi 31 - 18h59
de : jean1
1 commentaire
Coronavirus aux Etats-Unis : Incroyable mais vrai, la Russie envoie des équipements médicaux !
mardi 31 - 13h37
de : JO
Crise sanitaire - Les derniers billets d’humeur d’un médecin urgentiste !
lundi 30 - 16h24
de : JO
2 commentaires
Mesures de confinement : les contrôles de police ne doivent être ni abusifs ni violents ni discriminatoires
lundi 30 - 13h35
de : la LDH
3 commentaires
CORONAVIRUS : LECLERC-VOYANT...
lundi 30 - 13h18
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Certains et certaines sont "au front de l’essentiel"
lundi 30 - 12h49
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Double peine pour la banlieue (video)
lundi 30 - 11h33
de : azard
1 commentaire
Les conditions idéales
lundi 30 - 11h15
de : UJFP via JYP
1 commentaire
Pour combattre le Covid-19, il faut des mesures radicales et un choc de solidarité !
lundi 30 - 08h56
ENORME Coup de Gueule du Dr Christophe Prudhomme vs un pitoyable C. Barbier Chien de Garde de Macron (video)
lundi 30 - 00h21
de : Jean REX
2 commentaires
Sauvez-nous du coronavirus Covid 19 avant que nos cellules ne se transforment en tombeaux !
dimanche 29 - 22h00
de : Jean Clément
Post-pandémie : refusons 40 ans de thatchérisation du monde !
dimanche 29 - 18h54
de : Christian DELARUE
En cours de tournage "Soigne et créve" (video)
dimanche 29 - 16h47
de : Mourad Laffitte
Incroyable mais vrai, Ian Brossat rend hommage à Patrick Devedjian...
dimanche 29 - 15h16
de : Raphael Da Silva
4 commentaires
La haine des riches (video)
dimanche 29 - 14h53
de : jean1
2 commentaires
Coronavirus : hors de la Chine, point de salut ?
dimanche 29 - 12h44
de : Jean-Marc ADOLPHE
1 commentaire
CORONAVIRUS : LE FRIC C’EST CHOC !
dimanche 29 - 12h25
de : Mickael Wamen
La Russie dévoile son médicament pour traiter le coronavirus
dimanche 29 - 11h54
COVID-19 : la loi organique d’urgence empêche-t-elle les recours devant le Conseil constitutionnel ?
dimanche 29 - 09h57
de : Tam Tran Huy
1 commentaire
Dans les favelas du Brésil, des habitants s’organisent pour freiner la progression du Covid-19
dimanche 29 - 08h46
Difficulté du confinement dans le mal-logement.
dimanche 29 - 00h00
de : Christian DELARUE (co-psdt INDECOSA 35)
Etats-Unis : Refusé de traitement, un adolescent décède du coronavirus (video)
samedi 28 - 18h08
de : JO
COVID-19 : LA COLÈRE MONTE CONTRE LES INCOMPÉTENTS ! (video)
samedi 28 - 17h56
de : Le Média
2 commentaires
CORONAVIRUS:Cuba, Venezuela : Pourquoi ces deux pays Socialistes démontrent leur supériorité au capitalisme ?
samedi 28 - 17h34
de : JO
Coronavirus : Les médecins Cubains seront autorisés d’aller en Martinique !
samedi 28 - 17h15
de : Serge Bilé
1 commentaire
L’Union Européenne survivra-t-elle au coronavirus ?
samedi 28 - 15h19
de : Fabien Buzzanca
PIB VS COVID
samedi 28 - 12h41
de : Mickael Wamen
CORONAVIRUS : COMPLEMENT D’ENQUËTE. DANS L’OMBRE DES DIRIGEANTS
samedi 28 - 12h33
de : Jean-Marc ADOLPHE
Coronavirus : des soignants somment le gouvernement de publier les commandes de masques et tests
samedi 28 - 12h18
2 commentaires
COVID-19 : Points de situation dans l’entreprise de Safran Dijon
samedi 28 - 11h47
de : CGT Safran Dijon
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
3 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite