Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
de : grégo
dimanche 31 décembre 2006 - 11h54 - Signaler aux modérateurs
16 commentaires

On n’a pas fini de parler de la dernière intervention de Michel Onfray. http://podcast.blog.lemonde.fr/2006...

Quelle déception de voir le mouvement anti-libéral disparaître aussi vite qu’il est apparu, comme une étoile filante ! Je partage le même sentiment que Michel Onfray. L’espoir se faisait jour à la gauche de la gauche. Les stratégies des appareils des parti politiques ont repris le dessus. On ne peut pas être un mouton noir ou un dissident, dans son parti et pratiquer le lacher-prise sur le pouvoir qu’on brigue.

Voter Ségolène Royal au premier tour et au second tour est le triste scénario qui va se produire, devant la menace ultra-libérale que peut faire peser l’éventualité Sarkozy ou la menace fasciste, l’éventualité Le Pen.

Les politiques, à un moment ou un autre, ont une facheuse tendance à vouloir s’approprier le pouvoir, alors qu’il est dépendant de la volonté du peuple. on se souviendra sans doute de la citation de Louise Michel "le pouvoir corrompt".

La gauche de la gauche avait un réel programme, à la différence de SR ou NS qui affectionne la démagogie ou "on rase gratis". Quel mouvement pourra le porter et quelle personnalité pourra l’incarner ?

Les soupçons de blairisme sur la politique de SR sont bien présents et inviteront la France à s’enfoncer davantage dans le libéralisme.

La déferlante des non-inscrits, dans les mairies est un symptôme de cette angoisse qui se fait jour. Le Pen conforté dans les sondages et peut-être bien présent au second tour !? A ce moment-là, faudra-t-il décider d’un vote utile ? Faudra-t-il descendre dans la rue pour crier "No passaran" ou "la jeunesse emmerde le front national". On dit souvent que les sondages font l’opinion ou que le PS ou l’UMP agite ce spectre pour faire du vote utile un moyen de son élection. Le pragmatisme en politique, devant l’ascence de projet. Il faudra sans doute mettre un bulletin qui n’adhère pas entièrement à nos convictions, tant il est teinté de gauche libérale et comme il s’apparente à un vote de responsabilité. Il faudra encore affirmer son attachement au service public, à la démonstration qu’il y a d’autres exigences en matière d’éducation, de justice sociale, dans le secteur culturel et la santé.

L’espoir de la gauche de la gauche peut se faire jour, aux municipales ou aux législatives. Mais en attendant, il faudra conserver un cadre de moindre péril.

On reproche à Michel Onfray, d’avoir fait d’autres choix politiques par le passé, en votant Besancenot. Mais, il semble que Besancenot se soit fait rappeler à l’ordre par le parti, pour aller chercher les 500 signatures et rappeler qu’il faut passer devant le PCF, pour remplumer les caisses du parti.

Michel Onfray est loin d’être un libertarien ou un allié de la gauche libérale, même s’il semble dire que SR est un "phénomène intéressant" . Il ne faut pas oublier SR, toute de blanc vétue comme une sainte vierge, utilisant des termes empruntés au langage religieux dans ses discours et prôche de Mitterrand, destructeur de la gauche. Michel Onfray a toujours à l’esprit cette représentation de SR. Peut-on souhaîter la répétition d’un même scénario, même si on dit que les faits sont irréversibles en histoire. Au lendemain du second tour, peut-on se permettre de dire "plus jamais ça".

José Bové était à même d’incarner le projet de la gauche de la gauche.

La gauche de la gauche peut-elle encore se ressaisir pour nous faire préférer à nouveau, un vote de conviction, plutôt que notre choix présent d’un vote de responsabilité ?



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 12h18

Quelle déception de voir le mouvement anti-libéral disparaître aussi vite qu’il est apparu, comme une étoile filante !

Le mouvement anti-libéral n’a rien d’une étoile filante.

Il ne vient pas d’apparaître, il est en gestation depuis plusieurs années, il ne vient pas non plus de disparaître, il continue son petit bonhomme de chemin. Un chemin accidenté, avec des hauts et des bas, des ronces et des pierriers, comme tout chemin qui se respecte, et c’est ce qui fait son charme.

Bizarrement les défaitistes ont souvent quelque chose ou plutôt quelqu’un à nous "vendre".
Moi, je les aime bien les Bové, Besancenot, Braouzec, Jennar, Mais ils ne sont pas une marchandise qu’il faille nous fourguer en nous faisant peur d’abord.



Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 13h09 - Posté par

D’accord...
C’est pas une étoile filante.

Mais enfin, raté, le train est parti.
On avait, manches retroussées, posé la voie férrée, huilé les bielles, fait le plein d’eau, été au charbon.

C’est aujourd’hui, pour le moins, une étoile distante.

léo s


Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 12h19

Et si on plaçait nos idées anti libérales avant les questions de personne ? Vous ne les avez pas entendu nos chers portes paroles nous dire et nous répéter que le plus important c’était notre programme ? C’est vrai que maintenant qu’il savent que ce ne sera pas leur nom sur le bulletin de vote, ils semble avoir oublié ces beaux discours. Pour ne pas se renier (pour certain avec grande facilité) il y a au minimum un vote à notre disposition. AG



Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 13h55 - Posté par

je pensais naivement que le propre du philosophe était, d’abord et avant tout, d’eviter comme la peste le sentimentalisme et la réactivité irréfléchie car enfin c’est une fonction, ou une posture, un titre peut etre qui porte en lui certaines exigences, qui n’a de réalité que par sa conformité à ces dernières. Ne pas rire, ne pas pleurer mais comprendre. Ce precepte spinoziste vaut autant pour la question religieuse que pour la politique. Il semble que dans les deux cas, Monsieur Onfray ait quelques difficultés à le mettre en oeuvre. Misère de la philosophie. La posture libertaire offre à cet égard l’avantage de l’inconséquence juvénile. Mais bon, blague à part, s’en prendre de la sorte à marie georges Buffet parce qu’elle totalisait plus de soixante pour cent des résultats des collectifs de base, en appeler à georges Marchais, à Staline pour en faire la critique est ridicule et indigne. Mais les médiatiques recourent à la réthorique médiatique en vigueur, leur conformisme tient à l’air du temps qu’ils partagent. Personne plus que Marie Georges Buffet ne souhaitait la réussite de cette perspective politique. Mais elle est prise entre des contraintes contradictoires que les responsables du "collectif national" connaissaient. C’est elle qui a tiré le PCF vers cette ouverture unitaire. mais aucun responsable politique ne peut jouer la scission de son propre parti. Il eut suffit que les autres le reconnaissent, prennent acte du chemin parcouru par le PCF et entérinent le choix des collectifs de base. Je rappelle à Onfray que les communistes n’ont pas bourré les collectifs du tout, le 11 novembre, ils étaient 70000 à voter en interne pour la candidature à la candidature de Marie Georges Buffet. Or dans les collectifs, il n’y avait tout au plus que 8000 communistes. C’est d’ailleurs là qu’est le probleme car tous les autres ne s’y sont pas suffisamment interessé pour eventuellement nuancer leur choix. M Onfray hésite aujourd’hui entre le vote blanc et royal, c’est dire si sa réflexion politique est à la hauteur de ce qu’il fait profession d’etre.


Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 15h34 - Posté par

oui le vote blanc


Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 13h53

Michel ONFRAY est un excellent philosophe...mais le réel semble le dépasser...Certains ont cru que l’élection présidentielle était l’occasion de fédérer la gauche de la gauche. Les luttes communes( 29 mai, cpe, etc...) ont mis des choses en mouvement. Mais les vieux réflexes ne disparaissent pas comme cela...18 mois de luttes n’effacent pas des décennies de haine, d’oppositions. Autrement, jamais l’idée d’une candidature communiste n’aurait été remise en question. Jusqu’à provoquer des attitudes défensives chez les communistes(voir P.ZARKA).

Yvon Quiniou, hier, posait clairement ce qui sépare encore trotzkistes et communistes.

Michel



Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 14h16

au soir du premier tour, on pèsera le projet social-libéral d’un coté et les 125 propositions antilibérales de l’autre. On assez dit que le casting était secondaire n’est ce pas ?
On pensera alors à cette population pauvre, précaire, oubliée jusque dans les couloirs de la rue de solférino et dans un projet digne de Mère Michele, on verra donc ce peuple qui en prendra encore pour 5 ans en pleine poire. pour les lève-tôt, on reverra MGB distribuer des tracts aux entrées d’usines.
Le vote "utile" à quoi ? à qui ? pourquoi ? personne ne songe même à évoquer un quelconque progrès social dans ce que défend SR. personne n’y croit réellement, c’est lamentable comme la pression médiatique, les sondages font prendre des vessies pour des lanternes, chez ceux là même qui devraient faire profession de les dénoncer.
Onfray, toute leur clique de gens heureux et leur casuistique si prévisible de gentils anars inoffensifs et si prévisibles me font gerber puissant.
Léon



Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 15h22

La puissance d’exister de M. Onfray en politique serait de baisser la tête pour entrer dans le temple libéral ou social-libéral.

Il lâche un furieux venin contre le PCF et Marie-George Buffet qui me fait douter de sa conviction unitaire. Avoir des désaccords avec des partenaires, les exprimer vivement et clairement soit, mais convoquer les morts (George Marchais) et les pays de l’Est et tout le discrédit du communisme du siècle passé n’apporte pas grand chose en dehors d’une analyse approfondie des erreurs des uns et des autres.

J’attends M. Onfray dans la politique et non dans le désir de voir ses désirs pour des réalités. J’attends qu’il transforme cette négativité en positif sinon il va vivre dans le ressentiment ou dans le retrait de la vie politique. Ce peut être une vie de plaisir dans le ciel. Ici bas on souffre !

Au rayon philosophie de la FNAC, en tête de gondole, que voit-on ? Onfray et Comte-Sponville. Ce dernier a plus de fond pour nous inviter à voter Ségolène Royal. Je pense à son livre "Le capitalisme est-il moral ?" où il apporte une justification philosophique à la voie social-démocrate. Comme disait MARX est plus facile d’être un matérialiste en philosophie qu’un matérialiste conséquent et efficace dans le monde réel. Les communistes du PCF et d’ailleurs ont un grand chantier à ouvrir pour tenter d’être efficace dans le monde réel. Nous avons besoin de philosophes et de bien d’autres.

Claude ( un communiste du PCF lecteur de MM. Onfray et Comte-Sponville )



Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 15h37

Le lien qui fonctionne mieux sur ma bécane pour écouter M.O. : http://podcast.blog.lemonde.fr/2006...



Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 16h42

Monsieur le directeur ,
je suis au regret de vous informer que je n’acheterai pas votre produit .
Bien sur , nous l’avons fabriqué ensemble , bien sur c’est le meilleur sur le marché , il ne possede aucun des défauts que nous avons signalés chez les produits concurrents .
c’est vrai que je vous avais dit que le nom du produit n’etait pas important , mais vous avez choisi de l’appeler Buffet , et là , je ne suis plus d’accord .
Je vous indique donc , par la présente , que j’acheterai le produit Royale , il est moins bon , mais je n’aime vraiement pas le nom de notre produit .
Signe M.O.
claude de Toulouse .



Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 17h38 - Posté par

il a peut etre échappé à notre philosophe que madame royal est également responsble d’un parti politique, il devrait essayer dieudonné.


Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 19h21

Avez vous oublié que Michel ONFRAY est anarchiste ? Mais vous savez qu’aujourd’ui, être anarchiste de droite, c’est très tendance. Ni Dieu ni Maître, sauf le veau d’or ! Donc il faut vendre du papier. Et suivre la pente naturelle qui conduit naturellement vers Ségolène !! Pas besoin d’articles tarabiscotés pour en arriver là : on le savait déjà.



Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
31 décembre 2006 - 23h13 - Posté par

Croire au mouvement antilibéral et finir par voter par Royal ! quelle tristesse ce serait ! comme disait Bedos, en l’ appliquant à la campagne de 2007 entre Royal et Sarkosy je chosisis la campagne, mais aussi entre Sarkosy et Le Pen, je vous appelle à bien réfléchir et à faire comme moi, en espérant toutefois que l’ on aura un choix bien différent


Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
1er janvier 2007 - 18h45

Autrement, jamais l’idée d’une candidature communiste n’aurait été remise en question.

Je ne comprends pas bien ton raisonnement.

S’il n’y avait pas eu ces luttes communes, jusqu’à nous faire imaginer que le PCF avait changé et qu’il était capable d’ouverture, jamais nous n’aurions pu imaginer des collectifs où le PCF aurait eu sa place. Et malheureusement, la fin (provisoire ?) de l’histoire prouve que nous aurions eu raison.



Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
1er janvier 2007 - 22h41 - Posté par

Quelle absurdité que de penser que le mouvement anti-libéral va disparaitre.
Que de penser celà n’est pas crédible, ce n’est pas parce que tel ou telle
personne déclare cela qu’ils sachent qu’ils ne représentent qu’eux mêmes.
Ils oublient cette chose qui est essentielle c’est que des millions de français
se sentent plus que jamais concerné par notre mouvement.
Ils croient de plus en plus en la candidature de mgb et pour preuve ses
interventions ont été écoutées par plus d’un million de français à ce jour,
c’est dire que son engagement de terrain rassemble très largement.
Vous le verrez pour son meeting national au zénith le 23/01/2007, nous
l’avons vu dans la campagne du non tous ces chroniqueurs médiatiques
nous vendre le traité et ils ont été battu dans les urnes.
Ces gens ne connaissent pas la vie de ceux qui souffrent et ceci pour autant
réfléchissent, par leur vécu quotidien ils comprennent quels sont ceux qui
parlent vrai. Ils feront le choix de poursuivre le combat en notre sein et peu
leur importe ceux qui tentent de nous diviser. Car ils ont au fond d’eux mêmes
la volonté d’agir pour ne plus subir, la pauvreté s’accroit ils seront de notre
rassemblement avec MGB car celle-ci ne varie pas elle fera campagne pour
faire connaître et gagner notre programme, quelques oiseaux de mauvaise
augure l’a crédite de 3%, ceux là même qui critiquaient un temps les sondages,
semblent découvrir leur vertu aujourd’hui, ils seront surpris car ce sera la dynamique
de campagne qui créera les bons scores à venir..

Sur ce bonne année à toutes et à tous.
Jean_Claude


Michel Onfray, l’espoir et le vote utile
2 janvier 2007 - 06h07 - Posté par

je vais sans doute choquer mais je n’arrive pas à comprendre pourquoi vous voyez en Michel Onfray un grand philosophe ? Je me suis promis de poursuivre mes lectures mais tout ce que j’ai lu de lui me tombe des mains, en particulier il a commis un bouquin sur les cynqiues qui me parait très mauvais, c’est de la vulgarisation avec des a-priori pas toujours justifiés... Quelqu’un pourrait-il m’expliquer l’intérêt de ses écrits et me conseiller ce qu’il trouve le meilleur de sa production ? J’ai lu aussi le traité d’athéologie et je ne suis pas plus convaincue... Quand sur ces questions on a été nourri de Lucrèce, Spinoza, Marx (sa thèse sur Epicure et Démocrite) et tant d’autres, mêmes les libertins qui sont totalement réactionnaires par certains aspects, on n’apprend pas grand chose... Quelqu’un peut-il m’apporter des informations sur le sujet ?

Danielle Bleitrach





Bonne nuit les petits
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
2 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm
0%.
mercredi 20 - 18h39
de : L’iena rabbioso
Verdi, lance, un nouveau "coup de gueule" salutaire, Violence d’Etat, merdias infâmes : la révolte jaune s’enracine (video)
mercredi 20 - 16h23
de : nazairien
2 commentaires
Amandine : « Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale mais ils ne me feront pas taire ! »
mercredi 20 - 13h48
de : nazairien
3 commentaires
APPEL PROPOSE PAR LES ELU-E-S FRONT DE GAUCHE ET ADOPTE A L’UNANIMITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL
mercredi 20 - 12h00
de : BERNARD DUPIN
2 commentaires
19 mars : une grève interprofessionnelle très forte dans les écoles
mardi 19 - 20h29
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Acte 18, Le "Média" donne la parole à ceux à qui on l’a confisquée : Paroles de "gilets jaunes" (video)
mardi 19 - 20h21
de : nazairien
1 commentaire
Les enseignants sont-ils des frelons asiatiques ? Honte à la police ! (video)
mardi 19 - 19h42
de : jean 1
l’Algérie est libre.
mardi 19 - 19h06
de : L’iena rabbioso
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
mardi 19 - 15h59
de : BERNARD DUPIN
Lettre aux gentils de la République
mardi 19 - 13h20
de : jean 1
Le 18 mars 1871 : Le peuple et la Garde nationale fraternisent contre la République bourgeoise
mardi 19 - 11h55
de : jean 1
Acte XVIII mis en musique (video)
mardi 19 - 07h58
Maxime Nicolle, une figure des "gilets jaunes" , répond au KéKé de Marselle
mardi 19 - 00h19
de : nazairien
Dans les medias on se rassure comme on peut
mardi 19 - 00h07
de : Irae
« oeil pour oeil » : Admettre et valider la guerre des barbaries racistes est irresponsable !
lundi 18 - 23h48
de : Christian DELARUE
Nouvelle-Zélande : les fantasmes et la haine tuent - MRAP
lundi 18 - 23h16
de : Christian DELARUE
Les "marcheurs en folie" Agnès Buzyn souhaite rehausser l’âge de la retraite, les syndicats appellent à une grève généra (video)
lundi 18 - 19h48
de : nazairien
3 commentaires
Un 16 mars et ça repart ! (video)
lundi 18 - 16h02
de : Le Cercle 49

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein, 1921.
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite