Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI


de : Osemy
lundi 15 janvier 2007 - 14h38 - Signaler aux modérateurs
43 commentaires

de Osemy

Chers camarades, Cher-e-s ami-e-s,

Je prends aujourd’hui la décision de quitter le Parti socialiste - je vais demander à en être officiellement radiée.

Ma décision peut sembler difficile à comprendre, compte tenu de mon engagement aux côtés de Ségolène Royal pendant la campagne interne, et du fait que c’est bien elle qui a remporté cette campagne.

Mais il y a des choses, trahison ou faiblesse, que je ne peux comprendre et que je ne peux admettre. L’âge aidant on devient un peu moins crédule sans doute, ou moins patient ?

Compte tenu de ce qui était mon souhait profond dans cette campagne (voir la vieille garde du PS nous débarrasser le plancher pour 2007, faire couler du sang neuf dans nos veines, réaliser une vraie révolution interne et non attendre benoîtement un vague renouvellement des générations), souhait que j’exprime au PS comme je le peux avec ma petite voix depuis quelques années, compte tenu de mon "désir d’avenir" et compte tenu des très mauvais signaux envoyés depuis une semaine par S Royal et le PS (mensonge conscient ou fin de la bataille par KO pour Ségolène ? peu importe...) je préfère m’éviter le ridicule de voter pour elle à la présidentielle.

Je fais partie des gens, socialistes, qui pensent depuis longtemps qu’il faut tuer le PS pour laisser une chance au socialisme français de pouvoir se renouveler, se grandir, et gouverner. Je comptais sur S. Royal et quelques uns de ses soutiens pour tordre le cou à cette saleté de machine qui n’a plus de socialiste que le nom, qui divague, qui ne réfléchit plus et qui ment à ses électeurs jusqu’à les en dégoûter. C’est manifestement raté.

Je fais mon mea culpa. J’ai manqué de clairvoyance, aveuglée par mon désir de changement. Quel dommage que S. Royal et ses conseillers n’aient pas compris, manifestement, que la seule chose à opposer aujourd’hui à la droite c’est un désir de "réaction" aussi fort que celui des 80.000 pékins rassemblés hier porte de Versailles ! Oui, i l fallait tout bouleverser, y compris faire sécession, le cas échéant. C’était la base de la victoire .

Je vais donc rejoindre la seule force politique en France qui soit encore capable, pour peu qu’elle ne commette pas les mêmes erreurs que les notres, de ressembler au socialisme et de nous représenter.

M.G. Buffet, au moins, montre une certaine cohérence entre ses propos et ses actes. Contre le cumul des mandats et des fonctions par exemple : c’est criant. J’attendais ce geste de S. Royal. Toujours pas. Ca plus le reste (la sortie de Hollande sur les impôts, Strauss "conseiller" aux finances...) c’est trop en peu de temps.

Par ailleurs, je pense que l’UMP (ou le RPR) comme le PS ont eu environ 60 ans pour montrer qu’ils avaient un projet (je n’ai pas dit un programme), mais ils ont surtout montré qu’ils avaient échoué en tout et partout ou presque. Et qu’il n’y a que leur alliance occasionnelle en période de cohabitation qui limite un peu la casse. En gros, ces deux forces politiques ont eu leur tour.

Je propose donc à tous ceux et celles qui se sentent encore mes camarades de former rapidement avec moi un groupe d’électeurs et d’électrices capable de "négocier" avec le PC notre place en leur sein en vue de l’élection, dans une certaine mesure tout au moins.

Je demande à mes camarades communistes de travailler à rendre notre adhésion possible.

Rejoignez-nous, nous sommes déjà quelques uns.

Bien à vous tous et toutes.

http://www.osemy.blogspot.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 14h49

Si tu le souhaites, camarade, bienvenue parmi nous, au PCF.

Mais une chose me chiffonne néammoins : c’est quoi cette histoire de "négocier avec le PC", en vue des prochaines élections ????? Si tu nous rejoins, ce ne sera pas avec une place particulière, ou pire un e place déjà particulière aux prochaines élections. Nous ne pourrons t’offrir rien d’autre qu’une place de militant, dans les luttes, dans la campagne, pour foutre cette sale droite dehors et ouvrir enfin un vrai espoir à gauche. A toi ensuite de prendre ta place parmi nous.

Peut être ai-je mal saisi ton idée, mais ça me semblait mériter une précision.

En tout les cas, bienvenue à toi, et à tous les vrais socialistes et qui entendent le rester.

Cédric



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h04 - Posté par

Bonjour Cédric

Je ne ferai pas de langue de bois et pas de pipeau - on en soupe suffisamment.
Très concrètement, quand je parle de "négocier" je parle pour le PCF de manifester une volonté d’ouverture réelle aux gens qui, comme moi, viennent du socialisme (ou d’ailleurs) ; tu imagines que le saut n’est pas forcèment facile à faire idéologiquement mais il y a une volonté commune au moins sur un point : faire taire définitivement le PS et ses sbirres, empêcher Sarkozy d’arriver à la tête de l’etat et éviter que Le Pen soit la seule alternative à ceux qui en ont assez du Ps/UMP - aucune "place" à revendiquer donc, je n’ai jamais été que militante de base (au PS ça fonctionne comme au PCF à peu de choses près tu sais...) - on m’a bien proposé au PS une circonscription pour les législatives et j’ai refusé. A la rigueur, plutôt un "statut", et encore, le mot est fort - disons la reconnaissance de nos particularités.
C’est donc d’une "négociation" intellectuelle que je parle, qui consiste princiaplement à ne pas attendre de nous que nous ayons le comportement de "bons communistes" (ce que nous ne serons sans doute jamais dans la ligne "pure" du Parti) mais de ne pas non plus jeter aux orties tout ce que nous avons à apporter, en d’autres termes , de réfléchir aussi à d’éventuelles remises en question de votre côté, le cas échéant.
Nous avons besoin de vous, je pense que vous avez besoin de nous, et en fait, les hommes et les femmes de bonne volonté ont besoin les uns des autres.
Voilà - mais ma voix est acquise au PCF pour cette élection et les législatives à suivre au moins et sans bargigner.
Est-ce plus clair ? ;-)


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h22 - Posté par

Bravo Camarade !

Grâce à toi, Jaurès fait quelques pirouettes en moins dans sa tombe ! _ ;)

Brunz


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h53 - Posté par

Salut vieille baderne - je t’ai reconnu hein... ;-)
Bon et bien si tu le dis ,c’est que c’est vrai ! Baci


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h24 - Posté par

"Faire taire définitivement le PS" , c’est quoi ce délire sarkozesque. L’opportunisme de droite puis de gauche n’a jamais mené loin...


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h52 - Posté par

Bonjour anonyme !
Pour un "délire sarkozesque" tu me sembles bien en mal de "bravitude" et de "politiquement correct "pour me donner des leçons. On peut commencer à se jeter l’anathème à la figure, je ne suis pas sûre de savoir qui (y) gagne...
Au final je pense même que tout le monde y perd - quant à taxer mon choix "d’opportunisme" je vois que les procès d’intention sont les mêmes partout et qu’il y a toujours des "camarades" prêts à délivrer des "brevets de socialisme" aux impétrants...merci, merci ô généreux anonyme.
Pardon, tu ne donnes pas d’ID ni de pseudo donc je ne peux pas t’interpeler directement, cela étant dit, je pense que soit tu as mal lu ce que j’ai écrit, soit tu n’es pas tout à fait au courant de ce qui est en train de se passer en France...
Donc oui, j’écris "tuer le PS", et je viens du PS, je peux même te ré-écrire sur 10 pages qu’il faut "tuer le PS", politiquement s’entend, si on a vraiment envie de sauver la France et les français du merdier. On doit l’être encore plus quand on a vu la démonstration de force du Petit hier à la Porte de Versailles.
Dès lors que l’on est convaincu qu’une force politique est devenue contre-productive et à terme néfaste pour l’ensemble de la société française, il faut s’en débarrasser, ("la tuer") mais par des moyens démocratiques. Pour moi, c’est le cas du PS.
Il nuit à la gauche.
Effectivement je ne prends pas les gants habituels du style "tout le monde a le droit de s’exprimer même Jean Marie Le pen parce que la liberté d’expression c’est fondamental et que dire le contraire c’est mal".
N’empêche qu’il ya 80 % de français qui sont allés voter chirac en 2002 a cause de ce type de discours bien-pensant et à cause des erreurs et des mensonges du PS !
Ce qui nous amène directement à aujourd’hui, 2007 avec des choix affreux du style : Sarko Le Pen Ségolène...
Ca ne mérite pas la "mort politique" ça ?
Alors, non, je ne crois pas qu’en politique tout puisse être acceptable et accepté de tout le monde - c’est avec ce genre de mollassonneries que nos amis Italiens se sont bouffés du Berlu pendant des années et se retrouvent maintenant avec une sorte de coallition bringuebalante à peine plus satisfaisante...
Mais oui je suis démocrate, donc si ton cerveau peut faire la synthèse... et essayer de faire confiance plutôt que de faire défiance d’emblée.
Mon moyen à moi c’est un soutien sûr, réfléchi et en conscience au PCF et à MG Buffet.
Je persiste et je signe.
Osémy


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h26 - Posté par

Bienvenue, il y a de la place pour tous dans ce combat pour changer la vie durablement. C’est la démarche de la candidature de MG : le rassemblement dans le respect de chacune et chacun.
Soutien à MG Buffet ; http://www.pcf.fr/spip.php?article1132
et pour la contacter : http://wwwmgbuffet.org/
Dgé13


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h54 - Posté par

Merci.
Je vais écouter les voeux de MGB ce soir.
Bien à toi.


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h29 - Posté par

Quand on s’invite chez quelqu’un, est-ce que ça se fait de demander à la maîtresse de maison de changer la nappe et le couvert ?

Etonnante requête de la part d’une dissidente PS de demander une remise en question du PCF, avant d’adhérer.


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h42 - Posté par

Dans ce que dit Osémy, et plus particulièrement dans sa précision, je ne lis pas ça.

En tant que militant PC, on ne peut pas nier que des fois, nous aussi avons des efforts à faire pour l’accueil de nouveaux-elles adhérent-e-s, en fonction de leurs expériences passées entre autres. Il m’est arrivé de voir certains vieux camarades (notamment) traiter de façon un peu condescendante des gens qui arrivés dans le Parti, notamment des jeunes. Tout cela dépend bien entendu des gens, des sections, des traditions militantes, etc...., je ne fais pas une généralité bien entendu. Au PC, comme dans tout groupe humain, on trouve de tout.

Il s’agit de prendre en compte les diversités de gens qui rejoignent le parti, ou même qui y sont déjà, dans le respect de ce nous sommes, ce qui ne signifie pas se renier ou évoluer au gré du vent pour essayer de plaire à tout le monde. Ce que malheureusement on a pu avoir tendance à faire (politique d’"ouverture", qui fait qu’aujourd’hui on se retrouver avec des Autain et Cie...)

Cédric


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h59 - Posté par

Bonjour
Je pense que nous nous sommes peut être mal compris - cf mon échange avec Cédric plus haut.
Par ailleurs le terme de "dissidente PS" me surprend par son côté légèrement surrané et assez connoté, mais bon...
Je parle simplement de réalisme ; il ne faut pas être obtus, ni d’un côté ni de l’autre.
Maintenant, je le répète, il n’y a rien à dealer, à part une liberté de ton et d’existence de socialistes venant du PS au sein de, ou à côté du, PCF , comme on pourra.
Vous avez bien toléré C Autin (qui en matière d’opportunisme se pose là, tout tendant à faire penser qu’elle va faire le chemn inverse du mien !) alors pourquoi pas nous ??
Mais je vois que tu es un peu "à cheval sur les conventions" - ne serais tu pas la Baronne Nadine de Rotschild par hasard ? ....


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 18h13 - Posté par

La liberté de ton et de conscience c’est sans probléme,le droit de constester une déçision c’est sans probléme,agir ensemble pour vivre ensemble et avancer c’est sans probléme.

Comme le dit un camarade l’intégration plus ou moins rapide peut aussi dépendre des traditions de l’endroit ou tu es.Certains copains peuvent être parfois un peu...rigides mais ils seront toujours acceuillants et surtout surprisnça fait lontemps que ce n’était pas arrivé.

Alors bienvenu à la maison.

Jean Claude des Landes


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 16h21 - Posté par

vous déconnez un peu camarades... ;siune "personalié" socialiste venait à ous rejoindre il serait sage de luifaireunebonne lace...n serait ce quepar pragmatisme..

Ilrosso..


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 15h29 - Posté par

En effet c’est plus clair. Et en plus on est d’accord.
Je réitère donc trés fraternellement ma bienvenue. On a besoin de gens comme toi.

Cédric


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 17h02 - Posté par

amicalement et avec plein d’espoir, je dirais que l’espace est largement ouvert à tous ceux qui veulent contribuer à construire une alternative. la candidature de M.G. Buffet est disponible pour celà. il faut s’en saisir ! le PC en est largement acteur dans sa diversité interne mais il n’est pas le seul...le rassemblement est un combat. mesurons les enjeux, mesurons également parfois nos amertumes et nos colères (candidature commune...) mais mesurons les enjeux. tout n’est pas simple et ne se décrète pas evidemment, la route est encore longue mais dès maintenant, il s’agit de nourir la campagne électorale nettement plus politiquement avec la candidature de M.G. Buffet pour une alternative à gauche ! allons-y...David G...


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 08h47 - Posté par

et si tout simplement tu restais toi-même ? richard


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 16h03

ah bah si les militants socialistes commencent enfin a réfléchir c’est que le mois d’avril sera peut etre moins dangereux que ce que les médias aux ordres nous mettent dans la tete depuis déja cinq mois
moi je dis bravo d’avoir le courage de changer de direction car ca ne doit pas etre simple de décider de partir d’un bateau sur lequel on navigue depuis longtemps
et si la gauche finalement avait de l’avenir ?
ca nous en boucherait un coin a tous, car il faut avouer que on en est pas bien sur
qui vivra verra... !



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 16h34

Bienvenue au club .....

Tout le monde a sa place ds cette campagne Et s il le desir au PCF

S ouvrir et progresser ensemble ds l intéret des couches populaires c est la le crédo du dernier congres de notre PARTI

Alors AVANTI pour gagner chaque jours des voix pour les 125 propositions Et MGB qui est la seule a les porter en tant que candidate

Fraternellement

CF vitry 94



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 20h59 - Posté par

Merci à tous - toutes les camarades, PC ou ps , qui manifestent leur soutien, de près ou de loin.
A bientôt
Osémy


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 16h38

A mon ex camarade
Ton post, tes explications à tes correspondants, et la lecture de ton blog en disent longs sur tes motivations . Adhérer depuis quand(?) à un parti dont on pense depuis longtemps qu’il doit disparaitre voilà qui est curieux, tu aurais pu économiser tes cotisations.
Tu sembles avoir, et c’est humain, un grand désir de reconnaissance ; tu n’es pas reconnue à ta grande valeur, on te propose une circoncription et tu l’as pas voulu ( pour information, t’es tu présentée au vote d’investiture devant les militants ? Au PS il n’y a pas de cadeau ce sont les militants qui votent)
Tu quittes le PS pour rejoindre le PC. Pourquoi pas, je ne dirais pas du mal d’un parti que moi j’ai quitté pour construire un grand parti de gauche avec des courants permettant à toutes les sensibilités de gauche de s’exprimer. Le PC voulait à une époque plumer la volaille socialiste. On connait la suite de l’histoire.
Je souhaite que le PC te donne la place que tu souhaite et vive la lutte des places, euh je veux dire des classes. Nous ferons la campagne sans toi.



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 17h15 - Posté par

Pour faire une campagne antilibérale, pas de problème, salut et bienvenue : Contacter MG Buffet :
contact@mgbuffet.org


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 17h46 - Posté par

Bon, j’avais bien reconnu la plume d’un "ex-camarade" (pour moi u n camarade reste un camarade, PCf ou PS), je ne m’étais pas trompée.
Peu m’importe ce que tu penses avoir compris de moi et mes motivations en allant sur mon blog, en lisant mes messages etc, mais je peux te dire qu’en matière de psychanalyse à 50 cent d’euros tu n’es pas mauvais(e), quoi que toujours aussi anonyme !
Je n’ai absolument pas besoin de reconnaissance (ce "désir humain" comme tu dis, que tu éprouves aussi peut être ?) pour mes "grandes qualités" -sinon effectivement j e sera i restée au Ps et j’aurais joué le jeu que tu me reproches de ne pas avoir joué (tu as un raisonnement un tantinet tordu mais bon...) - ma précision à Cédric sur l’investiture qu’on voulait me proposer n’était là que pour marquer que justement , je m’en fous et que ma motivation c’est juste faire entendre ma voix et écouter celle d’autres personnes de gauche, plus proches de ce que je pense aujourd’hui qu’à l’époque où j’ai adhéré . doncn on, ma précision à Cédric ne doit pas te laisser penser que je quitte le PS parce qu’on n’a pas voulu de moi etc etc ! J’ai largement des preuves de tout ce que j’avance bien-sûr, (étant une ancienne avocate je suis disons, prudente...)

 ta petite perfidie sur "depuis quand" je suis adhérente est plate mais je peux te répondre : j’ai adhéré avant le 21 avril , dans un section parisienne qui était en crise et assez pourrie à l’époque, avant le changement de secrétaire.
Je ne trouve pas curieux d’avoir adhéré au Ps dans l’espoir de le faire changer "de l’intérieur" ; je me pensais encore des affinités avec certains "cadres" - cet espoir de changement a fini par se transformer en devoir de quitter le Ps, tant il es t vrai que la fréquentation un peu intensive du PS peut te décourager quant à l’avenir, aux changements nécessaires en France (et quand je parle PS, je ne parle pas des militants, comme partout il y a à boire et à manger, ceux qui "restent" ne sont pas devenus pour moi des abrutis , du jour au lendemain, non, je parle des cadres) - mais peut etre en fais tu partie, pour défendre ainsi ton bout de gras ?...
Bien à toi en tout cas, ton agressivité est, je l’avoue, un vrai délice pour moi.


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 19h26 - Posté par

Tu confirmes ce que je répète à toutes nos réunions du PCF que Ségolène est une candidate de la bourgeoisie comme Sarko,Bayrou,Le Pen pour ratisser large devant le mécontentement profond du peuple .

La direction du PS nous propose du"vent" avec la Madone,nous propose une Image "dents blanches-haleine fraiche" sans relief.Elle n’est pas Madame Gandhi ni même Rosa Luxembourg.
Le PS ne veut pas en finir avec le capitalisme car la plupart de ses dirigeants en vivent.Alors tu as entièrement raison de quitter cette organisation sans projet révolutionnaire .Le PS,à l’image de l’UMP,est devenu depuis longtemps un parti éléctoraliste,avec d’ailleurs notre aide puisque nous lui apportons nos voix à chaque 2ème tour .Il faut donc en finir avec cette stratégie qui déçoit le peuple appauvri par des décennies de gouvernement PS-UMP .

La campagne électorale de Ségolène est terne et sans souffle et pour la regonfler nous voyons ces jours-ci des responsables socialistes monter au créneau sur les impôts ou sur l’idée de "la droite violente" pour démasquer Sarko avec son discours démagogique et mensonger .Après la flatterie des médias pour la promouvoir avec l’aide des sondages,elle va connaitre la dégringolade dans l’électorat de gauche qui veut vraiment que ça change ...

Le PCF,malgré les tensions actuelles par rapport aux comités ,reste encore un parti de militants révolutionnaires qui veulent abattre le capitalisme le plus vite possible ...Bienvenue chez nous,tes idées nourriront nos débats et les enrichiront pour enfin sortir ce pays de la crise qu’il connait depuis trop longtemps avec la mondialisation financière du Capital .

Bernard SARTON,section d’Aubagne


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 20h40 - Posté par

Il y aura des socialistes qui voteront communiste au premier tour comme des communistes ont voté socialiste au premier tour en 2002. Perso je suis pour la réunification des PS et PC ou d’autres mouvances de gauche et en tout cas pour que le candidat en tête de la gauche rassemble toute la gauche et les républicains de progrés pour battre Sarko ou Le Pen au deuxième tour. Sharko le requin paie très cher pour raconter beaucoup de conneries sur Internet.


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 22h24 - Posté par

Je suis également, à terme, favorable à une refondation, à une réunification, entre le Ps et le Pc - à mon humble avis c’est vital ; j’ai cru qu’on pouvait y arriver du Ps, je me suis fourvoyée, j’espère que je ne me planterai pas une deuxième fois mais j’y suis même préparée intellectuellement. Cependant je crois qu’il ne faut pas condamner avant d’avoir essayé, et j’ai l’espoir.
Je pense aussi que si cette élection peut être un bon tremplin pour parler de cette refondation, elle ne doit pas devenir l’objectif unique, car c’est un court terme, et , désolée de jouer les Cassandre , mais je crois que nous avons une forte probabilité de bouffer du Sarko pendant 5 ans. Peut être d’ailleurs est-ce là qu’il faut en arriver pour trouver la force de dépasser des clivages idéologiques qui empêchent cette refondation ? Je n’aime pas trop ce schéma mais bon..
C’est le chemin pris si il n’y a pas une prise de conscience radicale et immédiate des électeurs socialistes pour commencer par faire le ménage devant leur porte et quitter le PS - cela fait 6 ans que je suis adhérente au PS, avant j’étais sympathisante. Mais on nous l’a trop fait le coup du "changement de l’intérieur", j’ai vu que c’était impossible, aujourd’hui j’en suis sûre. La seule chose que j’ai vue au Ps c’est une stratégie de maintien des "cadres", une impossiblité de renouvellement, idéologique, politique et stratégique, une incohérence totale entre promesses et actions, une impossibilité à se guérir d’un tropisme libéral, qui oui, me dérange, et qui me dérange d’autant plus que pour faire passer la pilule de ce refus d’engagement à gauche, le Ps annonce qu’il va encore faire trinquer les classes moyennes, et un refus de négocier avec les forces de gauche anti-libérales , un refus d’ouvrir nos portes...
Nous verrons bien quel va être le discours de Ségolène dans les jours à venir, mais je pense que le pronostic se révèlera exact...Elle ne pouura/ne voudra rien changer au PS.
Et le Ps va contribuer à la défaite de la gauche en diabolisant le PCF, le PCf je l’espère, va abandonner certains de ses vieux réflexes et comprendre qu’il ya beaucoup de gens de gauche qui le rejoindrait volontiers mais qui sont effrayés par l’image d’Epinal qui en est parfois donnée et le "matériel poltique" qui semble être requis pour y adhérer : vocabulaire, lexique, rhétorique, marxisme, matérialisme dialectique et j’en passe.
Moi non plus ce PCF ne m’intéresse pas outre mesure, même si je le respecte et que , voire, je peux le comprendre - mais le PCF tel qu’il me semble l’avoir vu depuis qques mois , en quête de rénovation, pourquoi pas. Si le PCF accepte des adhérents moins "ligne dure" que certains "vieux staliniens" la prônent, nous pourrons, j’en suis sure, faire de grandes choses ensemble - mais, je le dis en tant que "transfuge" ;-) le PCF fait peur aux camarades du Ps--- on peut le déplorer, mais c’est ainsi !
A bon entendeur...


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
15 janvier 2007 - 22h51 - Posté par

86**55 c’est bien joli de vouloir refaire l’histoire mais on arrive à raconter de belles conneries:c’est Marceau Pivert qui à déclarer en 35 qu’il fallait plumer la volaille COMMUNISTE et il était au PS SFIO.

Comme quoi à trop écouter certains historiens dit "objectifs" on ne dit que des contres vérités !

Jean Claude des Landes


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 09h15 - Posté par

Si tu veux voir le résultat de la collaboration PS-Capital dans le cadre de l’UNion Européenne, va voir l’ex-bassin sidérurgique de Lorraine à LONGWY, la misère et de désespoir qui y règnent le tout accompagné par un ancien du PS et de la CFDT, le préfet CHÉRÈQUE père, tu comprendras mieux les termes barbares de capitalisme et de lutte des classes... Il faut que tu voies ça, tout comme la région de FUMEL (Lot et Garonne) où la lutte est féroce , loin des caméras : militants, ouvriers avec la CGT contre banques,UMP, et désespoir grandissant...Notre soutien ne doit pas leur faire défaut... JdesP


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 09h28 - Posté par

salut a toi Elodie, moi même j’ai adhéré il y assez peu (3 ans) et crois moi il y a de la place pour tous, si tu adhères au PCF, c’est qu’on est beaucoup de valeurs et envies communes, et au contraire tes différences d’approches et tes sensibilités sont une richesse. Ta place se fera naturellement comme les autres camarades, mais c’est aussi a toi "de faire ton trou".
Sinon, sur une volonté de refonder un grand parti avec une fusion PS-PCF, pour moi c’est non, les divergences idéologiques et surtout programmatiques entre les deux partis( mais pas forcément avec tous les militants) sont bien trop importante. Si on veut garder notre raison d’être (révolutionnaire, anticapitaliste et antilibéral), cela ne se peut.
ENFIN IL SERAIT BIEN QU’ON SIGNE CES MESSAGES !!! car comment répondre sinon
jonathan(pcf)


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 09h50 - Posté par

Miam miam...

Et en plus d’avoir du choux, elles sont même girondes les "déserteuses" du PS... _ ;)

Brunz

(vieux phallo qui ne fait plus semblant de s’ignorer)


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 10h27 - Posté par

Cher J C des Landes
J’ai été élevé au biberon communiste et je connais parfaitement la maison ou j’ai de nombreux amis. Voici mes références sur la formule « plumer la volaille socialiste »
Moscou sous Lénine 1922 Un livre d’A. Rosmer, successivement syndicaliste révolutionnaire, communiste et trotskyste.
Les souvenirs des années de formation du communisme par l’un de ceux qui le firent.
« Il y avait dans le parti une tendance de gauche, comprenant surtout les nouvelles recrues, sincèrement attachée et dévouée à la Révolution russe ; c’est elle qui avait imposé l’adhésion à l’Internationale communiste, et elle était toujours disposée à approuver ses décisions ; cette fois elle le fit sans enthousiasme. Cependant un de ses membres monta à la tribune pour défendre la tactique que, l’un après l’autre, les secrétaires fédéraux condamnaient ou approuvaient mollement. Il le fit de telle façon que son intervention fut une véritable catastrophe. C’est lui, qui en cette occasion, lança la formule destinée à devenir célèbre : “ plumer la volaille ”. Il ne comprenait pas que le front unique provoquât tant d’émoi ; ce n’était expliquait-il qu’une habile manœuvre permettant de dépouiller les partis socialistes et les syndicats réformistes de leurs adhérents qu’on arracherait un à un comme les plumes d’un poulet. Comme on peut l’imaginer, la “ volaille ” ainsi prévenue, s’agita, railla, cria, pour la plus grande joie de la galerie et la consternation des amis du candide "plumeur". »
Albert Treint (1889) : Instituteur, élu au Comité directeur du P.C. lors de la scission de Tours en décembre 1920. Membre de l’aile gauche, devient secrétaire général en 1923. Auteur de la fameuse formule suivant laquelle le Front unique ouvrier consiste à "plumer la volaille" socialiste. Bras droit de Zinoviev dans le P.C. français, y instaure la bolchevisation.. En 1926 il est écarté du Comité directeur, prend position pour l’opposition en 1927, est exclu du P.C.F. Trotsky cherche à collaborer avec lui, mais ne peut trouver de terrain d’entente politique. En 1934, en même temps que les trotskystes, mais à part d’eux, Treint entre dans la S.F.I.O.
Le Siècle des communismes, sous la direction de Michel Dreyfus, Bruno Groppo, Claudio Ingerflom, Roland Lew, Claude Pennetier, Bernard Pudal, Serge Wolikow, éd. de L’Atelier,
Le communisme pluriel "
Peu sensibles à ce paradoxe, plusieurs auteurs du livre continuent à parler de mouvement ouvrier comme si ce concept langue de bois, qui mêle aux formations syndicales des partis n’ayant d’ouvriers que le nom, était une catégorie de la réalité. D’autres lapsus de ce type attestent la survivance des vieux réflexes. L’anticommunisme est toujours présenté comme un fléau objectif, jamais comme une opinion. L’antifascisme est traité en revanche comme une conviction, rarement comme un simple mot d’ordre rassembleur pour mieux : " plumer la volaille socialiste ".


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 10h32 - Posté par

Cher J C des Landes
J’ai été élevé au biberon communiste et je connais parfaitement la maison ou j’ai de nombreux amis. Voici mes références sur la formule « plumer la volaille socialiste »
Moscou sous Lénine 1922 Un livre d’A. Rosmer, successivement syndicaliste révolutionnaire, communiste et trotskyste.
Les souvenirs des années de formation du communisme par l’un de ceux qui le firent.
« Il y avait dans le parti une tendance de gauche, comprenant surtout les nouvelles recrues, sincèrement attachée et dévouée à la Révolution russe ; c’est elle qui avait imposé l’adhésion à l’Internationale communiste, et elle était toujours disposée à approuver ses décisions ; cette fois elle le fit sans enthousiasme. Cependant un de ses membres monta à la tribune pour défendre la tactique que, l’un après l’autre, les secrétaires fédéraux condamnaient ou approuvaient mollement. Il le fit de telle façon que son intervention fut une véritable catastrophe. C’est lui, qui en cette occasion, lança la formule destinée à devenir célèbre : “ plumer la volaille ”. Il ne comprenait pas que le front unique provoquât tant d’émoi ; ce n’était expliquait-il qu’une habile manœuvre permettant de dépouiller les partis socialistes et les syndicats réformistes de leurs adhérents qu’on arracherait un à un comme les plumes d’un poulet. Comme on peut l’imaginer, la “ volaille ” ainsi prévenue, s’agita, railla, cria, pour la plus grande joie de la galerie et la consternation des amis du candide "plumeur". »

Albert Treint (1889) : Instituteur, élu au Comité directeur du P.C. lors de la scission de Tours en décembre 1920. Membre de l’aile gauche, devient secrétaire général en 1923. Auteur de la fameuse formule suivant laquelle le Front unique ouvrier consiste à "plumer la volaille" socialiste. Bras droit de Zinoviev dans le P.C. français, y instaure la bolchevisation.. En 1926 il est écarté du Comité directeur, prend position pour l’opposition en 1927, est exclu du P.C.F. Trotsky cherche à collaborer avec lui, mais ne peut trouver de terrain d’entente politique. En 1934, en même temps que les trotskystes, mais à part d’eux, Treint entre dans la S.F.I.O.

Le Siècle des communismes, sous la direction de Michel Dreyfus, Bruno Groppo, Claudio Ingerflom, Roland Lew, Claude Pennetier, Bernard Pudal, Serge Wolikow, éd. de L’Atelier,
Le communisme pluriel "
Peu sensibles à ce paradoxe, plusieurs auteurs du livre continuent à parler de mouvement ouvrier comme si ce concept langue de bois, qui mêle aux formations syndicales des partis n’ayant d’ouvriers que le nom, était une catégorie de la réalité. D’autres lapsus de ce type attestent la survivance des vieux réflexes. L’anticommunisme est toujours présenté comme un fléau objectif, jamais comme une opinion. L’antifascisme est traité en revanche comme une conviction, rarement comme un simple mot d’ordre rassembleur pour mieux : " plumer la volaille socialiste ".


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 12h35 - Posté par

Magnifique exemple de ce que je mettais en exergue toute à l’heure et que j’appelle "le folklore" :
Alors, c’est bien d’avoir de la culture, de la lecture, des dates etc, moi en tout cas je n’en ai pas autant et "je ne connais pas la maison" nin ’ai "été élevée au biberon communiste " (mes grands parents étaient paysans et ouvriers, et j’ai passé mes 15 premières années dans le Nord Pas d calais, c’est tout mon "pedigree")...

Mais franchement.... il n’y a pas une date citée d’un évènement qui soit postérieur à 1990...(et je vise large).
Et puis c’est vrai, c’est intéressant à titre de culture générale le débat sur "qui a dit quoi" en 1920, je ne dis pas le contraire mais bon, est-ce l’essentiel aujourd’hui ?

Ce type de comportement , ça nous rend tout rapprochement impossible et ça tend rapidement une discussion - mais sinon,pour répondre à un autre post, non je ne p ense pas qu’il y ait des différences programmatiques telles que notre réunion soit impossible. C’es tc qu’on a voulu nous faire croire à tous et à toutes, notamment au Ps, mais je pense que c’est faux et qu’il faut au moisn essayer de se mettre autourd’une table.

Pourquoi les militants PC de Paris n’inviteraient pas ls militants Ps à une première discussion dans leurs locaux ?

Le thème : comment définissez vous votre socialisme et en quoi pensez vous qu’il est incompatible avec le PC ?

Osémy


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 10h39

BRAVO !
Francesca



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 12h00 - Posté par

Bienvenue, moi j’ai adhéré il y a 1 an 1/2 et je me sens très bien au PCF !

Sache tout de même deux choses importantes sur le PCF avant de t’engager :

C’est un parti démocratique et uni, en conséquence chacun exprime son opinion en tant qu’individu, à égalité avec ses camarades. C’est pourquoi l’idée de "négocier collectivement", qui préfigure la constitution d’une "tendance" est contraire aux valeurs du parti.

Deuxième chose : au PCF l’humilité et la principale qualité des militants. L’esprit collectif prime l’ambition personnelle et c’est très bien ainsi !

Alors a bientôt et encore bienvenue !

Léo.


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 14h05 - Posté par

Bonjour Léo
tout ça ne me pose aucun problème - il ne faut pas prendre l’expression militante chez moi pour ce qu’elle n’est pas !
J’essaie juste , venant d’où je viens ,de vous apporter des "nouvelles de l’autre rive" , pour essayer de permettre qu’on puisse avancer ensemble, collectivement, révolutionnairement et antilibéralement.
Bonne journée !
Osémy


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 12h38 - Posté par

Merci Francesca !


LES MILITANTS ET SYMPATHISANTS PS SONT ILS SOLUBLES DANS LE PCF ? ;-)
16 janvier 2007 - 12h21

Bonjour,

Suite à ma lettre sur mon départ du PS , publiée ça et là, j’ai reçu beaucoup de réponses en peu de temps notamment ici ; certaines sont très enthousiastes, accueillantes, amusées ; d’autres, d’une agressivité folle, révélant des peurs qui sont à mon sens archaïques mais sont peut être celles qu’il convient de prendre le plus au sérieux.

Une précision d’abord : non, je ne pars pas du Ps pour des questions d’ambition personnelle !!!! C’est fou ça... Comment dire ? Je m’en fiche, je ne veux surtout pas un mandat ou une charge, je sais exactement ce que c’est et je n’en veux pas ! Je veux voir grandir ma fille, passer du temps avec ma famille, préserver ma vie privée etc. Mais oui, je suis une militante donc, je milite, tant que je le peux.

Le titre de ce post est volontiers provoc’ - il ne s’agit évidemment pas de dissoudre les militants PS qui viendraient rejoindre le PC mais de les assimiler et de les rendre assimilables avec leurs spécificités, et aussi, de rendre le Pc assimilable aux "transfuges" du PS, bref de leur faire une place.

De l’extérieur, je suis frappée, le PCF a toujours une déficience d’image terrible - (il n’est pas aidé par les médias c’est sûr) :

 certes il est mal voire peu médiatisé en France ; mais on n’a toujours pas pardonné ni oublié le soutien aux purges, à Staline, et aux pogroms. C’est un argument que j’entends beaucoup quand je parle de ma volonté d’engagement au PC : "quoi ? mais tu vas pas faire ça ? c’est un ramassi d’antisémites, c’est le fascisme de gauche, ils soutiennent tous Staline, et puis, ils ont défendu le Pacte germano-soviétique quand même..." etc etc.

Les gens qui me disent ça ne sont pas des idiots, ou des incultes, mais ils ont vraiment peur, une peur "bleue" du "rouge" de ce qui relève pour moi de la mythologie politique aujourd’hui, même si cela a existé. C’est comme reprocher à un catholique du 21è la Saint Barthélémy ou l’Inquisition, ça n’a plus de sens, car les courants, partis, etc, sont comme les hommes, ils changent, ils se modifient, ils évoluent.

Pour dire les choses clairement, il ne faut pas renier l’histoire d’un parti, d’un groupe, c’est important, il faut la connaître - mais je crois qu’aujourd’hui, les raisons idéologiques et/ou stratégiques pour lesquelles PC et PS se sont séparés n’intéressent plus grand monde et ne sont même pas connues des "jeunes militants", qui s’en tiennent donc à l’imagerie d’Epinal ci-dessus décrite. Mais peut être le Pc doit il envisager un discours ouvert et clair sur le sujet , pour vider l’abcès une bonne fois, s’il veut pouvoir être le parti de la refondation ? (quand on veut être révolutionnaire il faut l’être jusqu’au bout , y compris en n’ayant pas peur d’être iconoclaste et en disant "je me suis planté" - ne pas faire ça c’est l’erreur qui va tuer le PS).

 il y a un discours, implicite au moins , qui me plaît beaucoup au PC : c’est la volonté délibérée de ne pas inscrire le temps politique dans l’immédiateté et de lui reconnaître une dimension spécifique, comme dirait l’autre, ni trop court ni trop long , mais devant aller au-delà des échéances électorales dont nous sommes abreuvés. Ca c’est important et c’est rare - il faut le courage politique, le temps politique, la volonté politique. En france aujourd’hui on en manque.

 sinon je crois qu’il y a des "pilliers" communs sur lesquels PS et PC pourraient se retrouver (enfin, il faudrait surement laisser faire "la base" car je pense que les "cadres" se taperaient vite sur la gueule, hélas...) :

 une condition de "forme" préalable — > faire "table rase du passé " ou presque, chez les PS et chez les PC ; c à d garder l’essentiel, et évidemment le discours communiste sur le capital est pour moi u n fondamental intangible qu’il faut garder ; et il y a le reste , ce que j’appelle "du folklore" (au Ps et au PC), ce n’est pas l’essentiel donc il faut etre prêt à le sacrifier, le cas échéant, en en ayant discuté au préalable, pour permette la réunion.

 définition du socialisme en France (quand je dis socialisme, je dis socialisme au sens large ,d’avant "la cission", je parle du socialisme pour qui Jaurès est socialiste ) : ça fait un bail que ça n’a pas été fait, en tout cas au PS, ça doit valoir le coup et ça peut être intéressant, surtout si on se "refonde" ;

 définition d’un corpus de principes, sorte de "charte" éthique pour avoir enfin un projet socialiste et non un simple "programme" ; là dessus , je pense qu’au Pc on est sur la bonne voie car on essaie encore de penser en termes de principes, en terme de philosophie poltique, en se dégageant des contingences - pour moi c’est vital car la "realpolitik" c’est bien mais ça peut devenir une maladie féroce.

 définition d’une politique socialiste , économique, financière et sociale, pour rendre possible la mise en oeuvre des principes socialistes (égalité, liberté ,fraternité, solidarité en gros) ;
dans cette politique, construite et développée de façon systémique mais aussi, poste par poste il faut rendre claires les vraies priorités de l’action : éducation ( dans laquelle j’inclus la culture et le "droit à la beauté" pour tous), justice, santé, pouvoir d’achat, logement, + dette publique, budget de l’Etat, comptabilité publique, réforme de la fiscalité. Ensuite, deuxième strate : migrants, retraites, temps de travail, syndicalisme, égalité hommes/femmes, consommation, concurrence, droit pénal.Troisième strate : "le reste" (notamment le sport, c’est mon avis mais mon bon ça se discute enfin je ne crois pas que ce soit une priorité d’action n° 1)

 il faut parler d’argent, il faut en parler de manière juste et vraie ; chez les socialistes, c’est évidemment un tabou parce qu’effectivement il ya une tendance libérale forte qui ne veut pas dire son nom, donc tout débat clair sur l’argent est impossible. Le Pc peut nous aider à ce sujet, j’en suis convaincue.

 6ème République impérative

Entre autres choses...

en tout cas, je pense qu’on doit engager le débat, et surtout le dialogue , dès maintenant entre PS et Pc, j’aimerais que des "personnalités du Ps" comme i l a été dit plus haut , se joignent à notre discussion, je pense que oui, le moment est bien choisi, que l’argument du "barrage" aujourd’hui ne prend plus car Ségolène ne fera barrage à rien du tout, à commencer par les mauvaises habitudes PS.
On va peut être perdre cette bataille - mais ce n’es tpas spur si on arrive à éveilelr les consciences à temps y compris jusqu’à la veille du premier tour - et d’ailleurs si le Ps passe est-ce que ce sera vraiment mieux que l’UMP ? "moins pire" oui c’est encore possible , mais in fine, non satisfaisant, si on considère que le mieux c’est l’ennemi du bien
Et si on perdait cette bataille, donc, il ne faudrait pas perdre la guerre.
Réunification donc, peu importe que ce soit le PS absorbé par le Pc ou l’inverse - ayant pas mal fréquenté le milieu des affaires, je sais qu’une fusion absorption ça ne se passe jamais comme prévu à moyen terme et que le résultat est toujours original.

C’est le "facteur humain" (et je ne parle pas d’Olivie Besancenot ;-))

Bonne journée à toutes et tous

Osémy



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 16h10

En réponse à Osemy ,
tout d’abord , bonjour et bienvenue , le parti ne peut que s’enrichir de chaque nouvel adherent d’ou qu’il vienne et qui qu’il ou qu’elle soit .
Chacun est porteur d’une histoire singuliere et la réunion de tous ces singuliers fait un collectif .
Nous sommes tous porteurs de quelques valeurs essentielles , la premiere à mes yeux est celle qui fait que nous devons toujours etre du coté des plus faibles , la seconde c’est que communistes nous ne nous résignerons jamais à l’inégalité , à la domination des uns sur les autres , toujours les memes depuis si longtemps .
Tu rejoins un camps ou tu gagneras plus de coups que de faveurs , ou tu devras apporter plus de temps pour des résultats qui ne te feront pas toujours plaisir. Tu auras envie de tout plaquer peut etre un jour !
Mais tu rejoins un camps , ou tu vas rencontrer des hommes et des femmes formidables , des petites gens dont on ne parle pas , mais qui souvent ont fait l’honneur de notre pays .
Tu devras supporter tous les péchés du monde et de l’histoire , on te demandera des comptes que l’on ne demande à nul autre , tu seras stal , tu auras du sang sur les mains , selon certains !
Mais dans le regard de tes camarades , dans leurs paroles , dans leurs sacrifices parfois , tu sauras que tu as fait le bon choix .
je t’embrasse ma camarade .
claude de Toulouse .



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 17h02 - Posté par

Merci Claude, ton message est bien sympathique !
Allez, moi aussi je t’embrasse !
A bientôt, Osémy


POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 19h02

"cette saleté de machine qui n’a plus de socialiste que le nom"
je croyais être le seul à penser ca ... bah non, heureusement (ou tant pis, c’est selon)



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
16 janvier 2007 - 23h32

Bonjour,

je pense pour ma part que tout le monde a sa place au sein du PCF mais aussi dans un combat d’une vraie gauche antil-ibérale où tout le monde a sa place.

C’est vrai parfois cela peut être un peu compliqué mais je suis convaincu que tout ceux qui sont honnête seront reçu à bras ouvert.

Je crois aussi que le PCF a su montrer qu’il peut se battre avec d’autre, nous avons vu M.G Buffet donner son temps de parole à d’autres responsables politique. Les communistes ont aussi ouvert leurs listes à d’autres personnes comme par exemple à Clémentine Autin qui a aussi des responsabilité dans un journal Communiste (Regard). Je peux être comme d’autre en désaccord avec Clémentine Autin pour la nommer mais je la respecte et c’est bien ce qu’a démontrer MG Buffet lors de la recherche du candidat de la gauche anti-libérale. Elle -comme tant d’autres communistes- n’a jamais soutenu une quelconque pétition contre un des membres de la gauche unitaire pourtant on a souvent entendu des remarques particulièrement désagréable et blessantes contre certains.

Certains ont même reproché à la direction du PCF d’être trop consensuel à l’égard du PS. Je crois pour ma part que nous avons toujours été bien clair : nous ne voulons pas faire parti d’un gouvernement social libéral car nous sommes anti libéraux mais pour autant si nous ne partageons pas la politique des responsables du PS, nous sommes convaincu que dans la base du PS il y a aussi des personnes qui ont des opinions parfois proches des notres. Nous nous retrouvons bien souvent ensemble dans de nombreux combats, luttes, manifestations avec des syndicalistes et des représentants et des membres de divers partis / association politique tel que Alter-Ekolo, ATTAC, la LCR, LO, MARS, le PCF, le PS, ou les Verts (et d’autres que malheureusement j’ai oublié de cité).

Nous avons des différences des points de vue qui ne sont pas les mêmes mais je crois que nous ne sommes pas les gens bornés et fermé que certains médias voudraient voir.

Je crois que ceux que tentent de faire de l’arrivisme au sein du PCF déchantent relativement vite. Dans ce parti les élus se doivent de redonner l’argent qu’elles ou ils peuvent avoir par leur fonction d’élu, et cet argent est partagé et redistribuer. Il n’y a donc pas espérer beaucoup pour les arrivistes dans notre partis.

Je vous souhaite à toutes et à tous de bonne lutte, et j’espère que nous allons faire parler de la gauche anti libérale autrement que par ces conflits provoqués par certains.

Nous devons nous lancer en campagne, nous devons faire connaitre les 125 propositions de la gauche unitaire et anti libérale !
Allez aussi sur la page suivante :
http://www.mariegeorge2007.org/
ou sur le blog de Marie George Buffet :
http://www.mgbuffet.org/

il faut nous faire connaitre il faut que nous en parlions à tous autour de nous nous pouvons envoyer des emails avec ces liens et celui de Bellacio évidemment !

Amitié à toutes et à tous et bien venue à tous les nouveaux ! Nous ne serons jamais de trop face au moyen utilisé par nos adversaires !



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
17 janvier 2007 - 17h50

Salut à toi et bienvenue,

Militant communiste depuis 1976,

j’ai quitté le PCF depuis 1989,

et je l’ai rejoins à nouveau il y a 3 ans,

Quinze ans donc où je gardais l’idéal sans me reconnaître dans l’appareil...

J’y suis revenu lorsque j’ai estimé que les raisons de mon départ avaient été règlées.

Depuis, je ne peux que me satisfaire de la volonté d’ouverture.

Alors salut fraternel et soit la bienvenue.

Fabrice fabrice.selingant@caramail.com



POURQUOI JE QUITTE LE P.S. AUJOURD’HUI
17 janvier 2007 - 19h48 - Posté par

Bonjour Fabrice
Merci pour ton message de bienvenue !
Je trouve ton témoignage très intéressant parce que tu es parti et revenu.
J’aimerais en parler avec toi - je vais te contacter off si tu veux bien
Amitiés





Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
4 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite