Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les invisibles et la société (part 3)
de : Catherine Wendell
mardi 16 janvier 2007 - 05h26 - Signaler aux modérateurs

de Catherine Wendell

Femmecachee_1Après les jeunes invisibles/Part I et les invisibles au boulot/Part 2...
Voici les
 "Femmes Invisibles"...

L’invisibilité des femmes, affectant peu ou prou la moitié de la population de la Planète Terre (sur 201 terriens, il y a 100 femmes) est si vaste sujet, lourd de conséquences, que je vous propose de le traiter sous forme de "brèves" :

1- A force, à force.... demain, un monde sans femmes ?

Beatrice_1

Lire et relire... Le premier siècle après Béatrice, d’Amin Maalouf  : « Si demain les hommes et les femmes pouvaient, par un moyen simple, décider du sexe de leurs enfants, certains peuples ne choisiraient que des garçons. Ils cesseraient donc de se reproduire et, à terme, disparaîtraient. Aujourd’hui tare sociale, le culte du mâle deviendrait alors suicide collectif. On assisterait alors à l’autogénocide des populations misogynes ».

2- Demain ? c’est déjà aujourd’hui.... en Chine, en Inde, Asie du Sud-est et Centrale, pays arabes, etc....> "Vers le célibat forcé des prochaines générations", Isabelle Attané (juillet 2006)
« Quel genre de femme je souhaite ?, s’étonne un jeune Chinois d’une trentaine d’années. Peu importe ! Il est tellement difficile de trouver une femme aujourd’hui. J’en veux une, c’est tout ! »

3- Et aujourd’hui, là-bas et chez nous, comment vont-elles nos "déjà invisibles" et future "espèce en voie de disparition" ?  

Burka Vais-je vous faire grâce des poncifs habituels du style... ?

Ah, si les femmes avaient la possibilité de prendre des décisions.... on pourrait éviter chaque année 80 millions de grossesses non désirées et 20 millions d’avortements... / 60 millions de filles meurent chaque année du fait d’avortements, d’infanticides ou d’absence de soins en raison de leur sexe / Les MST atteignent 5 fois plus de femmes que d’hommes / 130 millions de fillettes et de jeunes femmes ont subi la Mutilation Génitale Féminine / Près de 50% des femmes ont été battues, contraintes à des rapports sexuels ou maltraitées de quelque autre manière, la plus souvent par une personne de sa connaissance ou famille (aux US, une femme est battue toutes les 15 secondes par son partenaire) / 1 femme sur 4 est maltraitée durant la grossesse / Pas moins de 5 000 femmes et filles sont victimes, chaque année, des " crimes d’honneur", dont 1 000 pour le seul Pakistan / 4 millions de femmes et fillettes sont vendues et achetées par an, dans le monde entier, à un mari, un proxénète ou un marchand d’esclaves / les 2/3 des 300 millions d’enfants qui n’ont pas accès à l’éducation sont des filles et les 2/3 des 880 millions d’analphabètes sont des femmes / etc etc....

Poing Des raisons multiples :
> Le passage de sociétés nomades à des sociétés sédentaires et rurales, entrainant peu à peu la division sexuelle et sociale du travail, plus contraignante pour les femmes et les enfants ;
> Les grands monothéismes patriarcaux, et dans leurs textes et dans leurs interprétations, qui ont rejeté et instrumentalisé les femmes (et beaucoup d’autres choses touchant à la vie "ici et maintenant" et pas dans un hypothétique monde meilleur, mais c’est un autre sujet....) : "Les trois monothéismes ... professent fondamentalement une même détestation des femmes, des désirs, des pulsions, des passions, de la sensualité et de la liberté, de toutes les libertés." Michel Onfray, Traité d’Athéologie (2005)
Ces dernières, dépourvues d’âme encore récemment (selon une rumeur persistante) et d’autonomie, sont passées "de Gaïa au statut d’invisibles" pesant assez peu dans l’échelle des priorités quotidiennes et de fait, beaucoup en matière d’exploitation de toutes natures.

Et cela finit par coûter cher à des collectivités qui n’ont rien demandé : au Canada, les coûts sanitaires de la violence contre les femmes s’élèvent chaque année à 900 millions d’USD. Aux Etats-Unis, l’impact de la violence à l’égard des femmes sur l’économie s’élève à 4 milliards d’USD.
Et cher à la Planète toute entière : une simple augmentation de 1% de la scolarisation secondaire des filles se traduirait par une augmentation de 0,3% de la croissance économique mondiale.

... Et des promesses jamais tenues  ? "Les femmes du monde entier sont lasses d’entendre des promesses, encore des promesses et toujours des promesses... Le moment est venu. Les moyens existent ; l’engagement formel existe. Il ne faut plus maintenant qu’agir." (source Médiaterre, 2005)

Des raisons d’espérer ? Chez nous mais surtout dans les pays en voie de développement ainsi que les pays touchés par le Tsunami : le micro-crédit, puissant levier de revalorisation d’une population féminine entreprenante, commerçante, et de progrès économique et social global dont profite toute la société.

En France, tous les jours... la maman ou la putain ?
"Les hommes ont superbement pratiqué cette séparation à laquelle ils tiennent tant, entre leur femme - devoir, maternité, angélisme, migraine et les femmes - plaisir, putains, enfer, mystère..." Françoise Giroud, "Si je mens".

Hercelement Lève la main, ô femme, toi dont on n’a jamais tenté de pincer "amicalement" les fesses !
Un petit sourire jaune dans un billet jusqu’ici peu engageant sur l’état des "civilisations" :) et surtout un grand clin d’oeil à Corinne, initiatrice de Tout Pour Elles, dont l’objet est d’informer, partager, aider les femmes dont le quotidien n’est pas toujours une vallée de roses...

J’étais tout d’abord tombée sur un billet apparemment inoffensif, voire "primesautier", mais exprimant remarquablement à quel point certains messieurs nous voient simplement comme de jolis bonbons acidulés... problème de vue ? >> lire ICI.

Marie_1 De lecture en lecture, divers sujets brûlants et quotidiens, non encore résolus ou bien en passe de l’être uniquement par la volonté, les réseaux et l’énergie de leurs protagonistes, m’ont profondément touchée :

> les femmes handicapées, notamment, de vraies passe-murailles car elles ne veulent plus être couleur de muraille sans doute !

> A ce propos, Marie Decker, souriante et énergique Chef d’entreprise, Designer et handicapée, dont j’avais déjà parlé ici et ici, Etoile de l’Observer du Design 2007 a un parcours exemplaire même si semé d’embûches >>

Poupee > Et puis celles qui, d’incident de la vie en accident de parcours, se retrouvent sans rien ! Ce sont elles aujourd’hui, demain c’est vous, c’est moi... Je conseille vivement à Fabienne Jouvet de vite remonter au créneau, c’est le moment : Monsieur Borloo semble disposé à signer tous les papiers qu’on lui présente ! Et la cause que porte Fabienne, je la rencontre tous les jours. Aux côtés de blogueuses pétillantes et courageuses, telle Sophie Ménart et "les Tiroirs de ma tête"  ;)

> Autre catégorie d’invisibles : les sans-grades de la société de la performance absolue. Je vous présente, les femmes au foyer ! De vrais Chefs d’entreprise : à elles l’avenir des futures générations et l’organisation du bien-être des présentes. Visiblement, ce genre de boulot n’a aucune "valeur", n’est-ce pas ? Alors, elles s’organisent en réseau pour une vraie reconnaissance de tout ce travail ! >> voir le FAF de Marie-Pierre.

Mamansolo > Et puis les mamans célibataires ou "Mamans Solo". Pas celles qui ont voulu faire un bébé toutes seules, mais celles qui se retrouvent toutes seules sans l’avoir voulu ! Héroïnes aux 16 bras, toujours crevées, toujours à courir, à se colleter avec "l’impossible", un Guide de survie par Michèle Le Pellec leur est dédiées, son interview par Corinne ICI.

> Mais encore plus invisibles car longtemps silencieuses, y compris aux yeux de la police et de la justice  : les femmes victimes de la brutalité physique et morale de leur conjoint... Toutes origines sociales et catégories professionnelles confondues. Tenues de quitter le foyer du bourreau avec enfants et valises... et ce malgré quelques avancées récentes.
Les femmes victimes de violence ont été longtemps tenues pour principales responsables de leur sort et culpabilisées : « Bats ta femme tous les matins, si tu ne sais pas pourquoi, elle le sait » : combien de fois a-t-on entendu ce proverbe, qui nous viendrait d’une autre culture, mais que les Français emploient volontiers, en blaguant, bien sûr...

> Comment ne pas également évoquer la situation des disparues du boulot perdu, passé la quarantaine, et ce quel que soit leur niveau de qualification, de compétences, d’enthousiasme et d’imagination dont elles ne sont pas avares !
Elles et moi... Je m’emploie à ne pas faire mon âge et ce dernier n’apparait pas sur mes CVs, car je le sais discriminant. Lors de quelques entretiens positivement menés, j’ai soudain vu l’oeil de mon interlocuteur devenir vitreux quand la question vient à être posée ! Fin de l’entretien, on vous rappelle et merci d’être venue !
Et encore, on ne m’a pas infligée ça > témoignage de Sophie ICI.

A se demander si c’est un recrutement pour un job, une baise ou un marathon ? Pardon my French, mais c’est la situation qui est grotesque, pas mon langage !
Un tour d’horizon documenté (et un sacré coup d’humeur) par Sophie ICI.
Il semble que ce phénomène touche également les hommes, ce qui ne console personne : voir ICI, chez ActuChômage ou ICI, chez Quinquas Citoyens ou ICI chez Sophie.

Devant de telles murailles de médiocritude  ;) un peu d’optimisme > certaines se lancent, dans tous les domaines, ICI une initiative originale et intéressante, encore faut-il pouvoir mais pourquoi pas ?

> Enfin, saviez-vous que c’est tout récemment que la médecine occidentale a réalisé que les femmes ne sont pas des patients comme les autres (cad les hommes, jusqu’ici modèle exclusif en matière de recherche). Jusqu’ici, la "médecine des femmes" tournait principalement autour des fonctions sexuelles et reproductrices. Alors que le coeur, le cerveau, la tension sanguine, les os des femmes réagissent différemment, au stress, aux traitements, au tabac, au vieillissement, etc...
Messieurs les chercheurs, essuyez vos lunettes :)

La parole aux Invisibles :
vos opinions, témoignages, avis, conseils, coups de gueule, opinions contradictoires >> venez combler toutes les lacunes de ce billet "subjectif" et tous les sujets que je n’ai pu ou su aborder !

Mes chaleureux remerciements à :
Tout pour Elles et Corinne > merci pour les sujets, les conseils, les adresses, les contacts et ton soutien pour la rédaction de ce billet.
Les Tiroirs de ma tête et Sophie > merci pour les témoignages de ton quotidien, bonne chance et beaucoup de réussite pour la suite ! ;)
Le Blog de Neovi et Marie Decker > ton amitié est un privilège !
SOS Femmes Violences > informations et conseils.
Le Blog Réussir de l’Express (dont je déplore l’arrêt fin 2006) et toute son équipe
Les archives de l’INA qui nous permettent de retrouver Françoise Giroud

et Michel Onfray, Philosophe, à qui je reproche une seule chose : mais, que proposez-vous ?

>>> Enfin, je signale l’ouverture du Digg-Like Eldiz  ! "créé par des femmes pour les femmes mais aussi pour les hommes parce que nous pensons que l’amélioration du statut et de la vie des femmes ne pourra que bénéficier à tous" > n’oubliez pas de vous y inscrire afin de collaborer en toute visibilité :)

crédit photo : Getty images et Cath

http://planetargonautes.typepad.fr/



Imprimer cet article





ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
3 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae
Grèce : la chasse aux anarchistes est ouverte !
jeudi 1er - 21h49
de : jean 1
2 commentaires
Un cadre d’HSBC démissionne publiquement avec une lettre ouverte à l’humanité
jeudi 1er - 21h34
de : nazairien
3 commentaires
Jean-Luc Mélenchon : Sur le décès de STEVE
jeudi 1er - 20h46
De l’Internet et du Pain.
mercredi 31 - 22h06
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
L’humanité-classe à Hendaye contre le G7 et le capitalocène !
mercredi 31 - 20h11
de : Christian DELARUE

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous, apprenez à voir, plutôt que de rester les yeux ronds. Agissez au lieu de bavarder. Voilà ce qui aurait pour un peu dominé le monde ! Les peuples en ont eu raison, mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt : Le Ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. Bertolt Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite