Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Salut à tous,
de : Jo Le Guen
mardi 16 janvier 2007 - 19h32 - Signaler aux modérateurs
24 commentaires
JPEG - 13.5 ko

de Jo Le Guen

Salut à tous,

Le 19 novembre dernier j’étais au Sénégal, à St-Louis, au nord de Dakar, pour prendre le départ d’une course à la rame en solitaire. Destination Cayenne en Guyane.

Mon bateau s’appelait : "L’homme ou le marché ? 2007 l’heure du choix". J’avais décider de ramer pour promouvoir la candidature anti-libérale aux prochaines présidentielles. Je n’aime pas trop ce anti qui a une connotation négative, mais bon, il faut bien trouver une formule concise pour exprimer une intention.

Dès le départ, je chavirais dans la barre à l’embouchure du fleuve Sénégal. Dur, dur. Porter un tel message et chavirer dès le départ c’est moyen. Retour au port. Vider le bateau, évaluer les dégâts, essayer de repartir. 2 jours plus tard, le mardi 21 novembre, à 13h13 je reprenais la mer. Ouf ! Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. J’allais pouvoir me battre.

Je ramais comme un fou pour recoller au peloton. Ramer, manger, boire, dormir. Ramer, manger, boire, dormir. Trois semaines plus tard, j’étais en seconde position, à un jet d’aviron du premier. Mon message était toujours audible. Je portais fièrement les couleurs de la gauche anti-libérale.

A ce moment précis, patatras, je suis pris dans des noeuds de courant qui me font faire du surplace durant quasiment une semaine et mon téléphone par satellite, seul moyen de communication avec la Terre, tombe en panne. Plus d’infos sur la météo, sur les courants et sur tout le reste. Cata de chez cata. Je prie le ciel pour que mes concurents soient à la même enseigne. J’arrive à repartir au Sud et continue la traversée sans infos, sans routage. Je flirte un peu trop avec la côte brésilienne. Des vents et courants contraires m’amènent inexorablement vers la mangrove. Fin de la course.

Jean-Yves Terlain, grande figure de la course au large, est venu, avec son Colombus, me récupérer dans les eaux café au lait du nord de l’embouchure de l’Amazone. Je n’ai pu amener mon bateau à Cayenne, je n’ai pu porter haut et fort les couleurs de la gauche anti-libérale. Snif !

C’est alors, sur Colombus, que j’apprends que la gauche anti-libérale n’a pu s’entendre pour désigner un candidat et que le PC a fait une OPA sur le mouvement en imposant Marie-Georges Buffet comme candidate. Je suis abasourdi.

J’avais assisté à St-Denis en septembre, à Nanterre en octobre, au Mans en novembre aux réunions des collectifs. Une telle énergie s’en dégageait que l’utopiste béat que je suis, pensait que rien, ni personne, n’arrêterait ce mouvement.

Je me rends compte que le mouvement explose au moment précis où je suis pris dans les courants contraires au milieu de l’Atlantique. Du coup tout devient logique. Comme dans le film de Spielberg où le petit garçon était connecté à E.T, mon projet était connecté à la gauche anti-libérale. Tout explose à terre, normal que ça parte en rideau en mer.

Je suis furieux de chez furieux. Je nous insulte, incapables que nous sommes de dépasser ce qui nous différencie, incapables d’utiliser l’énergie qui pourrait nous rassembler. 11 jours plus tard, rentré en Bretagne, m’étant documenté, j’en arrive à la conclusion suivante qui n’engage que moi.

J’avais été étonné par la forte présence du PC dans le mouvement anti-libéral dont, si j’ai bien compris, l’axe principal est la rupture avec le libéralisme. Conséquence : pas d’accord avec le PS dont l’objectif est de tenter de rendre supportable le libéralisme avec quelques pincées de social.

Je me disais que le PC risquait gros dans l’histoire. Il avait de nombreux députés, sénateurs, maires, conseillers généraux et régionaux élus grâce à des accords passés avec le PS. En se heurtant de plein front au PS dans le mouvement anti-libéral il mettait en péril sa boutique. Dans ma naïveté, j’avais pensé que le PC s’était rendu compte que le monde changeait et qu’il avait peu de chances, en la jouant en solo, de faire un meilleur score qu’en 2002. La plate-forme anti-libérale lui permettait de repartir à fond la caisse au sein d’un mouvement où il était parfaitement incontournable.

Mais pour y aller vraiment, il faut jouer la gagne et aller au carton avec le PS. Visiblement ça n’a jamais été l’intention du PC. 2002 et 2005 ont montré qu’il y avait une inquiétude, une interrogation qui avaient toutes les chances de vouloir s’exprimer en 2007.

D’où l’intérêt de phagocyter le mouvement, de le contrôler, de le représenter, pour en dernière minute l’offrir sur un plateau au PS, en invoquant le traumatisme de 2002, "Plus jamais ça", air connu. Le PS reconnaissant reconduisant les accords permettant au PC de conserver sa boutique, son fonds de commerce.

D’où l’OPA sur la candidature. Olivier Besancenot et une bonne partie de la LCR, pour ne citer qu’eux, avaient raison de se méfier. Peut-être le PC pensait-il que les autres composantes s’inclineraient de peur de faire capoter le mouvement ? Il y a de fortes chances que le premier à mordre la poussière soit le PC. Pas les communistes, mais la structure communiste. On a tous en mémoire l’écroulement d’une structure communiste qui a été déposée au bord du chemin par des gens qui avaient tout simplement envie d’autre chose.

Il faut que la réunion des 20 et 21 janvier prochains permette de continuer à avancer.

Je ne peux m’empêcher de sourire (gentiment) quand j’entends José envisager que Marie-Georges Buffet se retire. Tous ses combats, ses arrestations, ses séjours en prison, n’ont pas réussi à l’empêcher d’y croire. C’est sans doute le contraire, ils n’ont fait que le conforter dans ses idées.

Durant ma traversée j’ai lu "Vers un monde sans pauvreté" le livre de Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006, fondateur de la banque Graamen qui accorde des micro-crédits à des personnes considérées comme insolvables.

Une phrase me revient : "On ne peut rien construire sans l’avoir imaginé, sans en avoir rêvé".

Utopions, frères & soeurs, utopions.

Cordialement,

Jo Le Guen

http://www.lhommeoulemarche.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Salut à tous,
16 janvier 2007 - 20h06

Bravo Jo ! On t’a suivi dans ton aventure solitaire. Tu es un Grand !

JMH



Salut à tous,
16 janvier 2007 - 20h24

c’est pour le moins un peu méprisant pour les milliers de militants engagés dans le mouvement,
majeurs, vaccinés...c’est en connaissance de cause qu’ils ont votés à près de 60 % pour MG Buffet, sont ils assez "con" pour être robotisés, manipulés ??

et que faisait les "donneurs de leçon" pendant le temps ou ils cherchaient à construire ?
les portes d’entrée leurs étaient interdites ?

Si j’ai la colère c’est de voir affirmer des "mensonges" suffit de relire les PV de réunions du Collectif National !!
Et si prochaine réunion à lieu : pourquoi ne pas exiger la transparence et le contrôle par une vidéo en directe ?? cela évitera les manips !!

Que les "cocos" aient eu l’impression d’être instrumentalisés, de ne servir qu’à apporter les 500 signatures, à coller les affiches, à préter les salles...je les comprend !!

Et quand on voit AUJOURD’HUI Clémentine AUTIN faire acte d’allégeance à Royal, BOVE jouer les sauveurs suprèmes, JENNAR s’excuser de se tromper et de se retromper...

j’envie de dire : TAISEZ-VOUS et ramé dans le bon sens ! pas à contre courant de l’histoire !!

Les choses vont peu à peu se décanter d’ici les élections qui ne sont qu’un "évènement" dans la vie citoyenne : si les élections avaient changé quoique ce soit dans ce pays : cela se saurait !!

Heureusement nos révolutionnaires de 89 et nos "communards" n’ont pas attendu les bras croisés qu’une élection change leurs vies.

Chacun sa spécialité : je n’y connais rien, mais rien du tout dans la "navigation", mais le fait d’être "connu" ne donne pas droit à délivrer des "sentences" et des interdits !!

Roger de ANDRADE de Pluvigner en Morbihan.



Salut à tous,
16 janvier 2007 - 20h30

Meilleur marin qu’analyste politique !



Salut à tous,
16 janvier 2007 - 20h39

bravo jo,

je suis incompétente pour reconnaitre tes mérites de navigateur (mais je suis certaine qu’ils sont immenses...). Par contre je trouve que tu navigues très juste en politique, et je partage à 100% ton analyse.

Bon vent jo, espérons que les temps qui viennent seront antilibéralement favorables...

nanie, martigues



Salut à tous,
17 janvier 2007 - 10h49 - Posté par

Ma pôvre Nanie,

c’est toi qui dit ça, toi à qui l’on doit l’échec d’une liste unitaire de gauche alternative au PS de Picheral à Aix en Provence en 2001, tu ne manques pas d’air !? C’est toi qui a prôné la désunion sectaire avec l’extrême gauche de Rémy Jean alors que le rassemblement pouvait foire 15% des voix !... véritable événement politique dans cette ville.

C’est toi qui te retrouves avec Rémy pour encore diviser. En fait à l’école tu as dû mal retenir l’addition et la multiplication…

Donc Jo a bien fait de ramer, il a été courageux et lucide… mais il doit encore sortir des « nœuds de courants aux eaux café au lait » pour faire le point du réel et non du fabriqué par le convenu facile et bon chic bon genre de l’anticommunisme pervers qui a animé le CIUN et certains de ses collectifs locaux. Voir sur ce même site la contribution de Jeanne Llabres par exemple.

Et puis, Jo, renseigne toi aux sources(de l’Amazone) et non dans l’avion ou à terre, car s’il y en a un qui navigue et louvoie en politique depuis le début, c’est José ! Dedans, dehors, sous marin de Besancenot contre Buffet, dragueur de signatures de « refondateurs » du PCF (mais ceux-là sont bien sous tout rapports, pas stal., pas sectaires… mais ils ont un petit défaut de fiabilité : aux congrès ou conférences, ils votent pour le rassemblement et la proposition Buffet et en dehors ils disent et font le contraire… alors attention à tous ceux qui sont leurs alliés de circonstances…).

Un dernier mot Jo, au collectif d’Aix-en-Provence j’étais responsable, avec Rémy Jean, de la liste de diffusion de ses membres. J’ai été le seul à relayer tes messages et tes appels à souscription ou à encouragement. Je parie que j’ai été l’un des rares à donner un peu de sous. Pour les autres, ce fut silence radio car comme toi ils avaient dû perdre leur matériel de communication !

Enfin, dans les collectifs c’est bien le PCF qui a donné des garanties. Contester cela revient à nous raconter que la Terre serait encore plate et que Jo risquait de tomber de l’autre côté s’il était allé trop vite et trop loin ! Par contre, les autres partenaires, quelles garanties ont-ils donné pour dépasser l’anticommunisme qui gangrène la vie politique dans nos sociétés et qui ne date pas de Staline car il remonte au manifeste de 1848 et à la commune de Paris ? silence radio sur ce sujet, on comprend aujourd’hui pourquoi.

Cordialement à tous et bise à Nanie, quand même.

Pierre.


Salut à tous,
16 janvier 2007 - 20h59

Salut Jo et bravo pour ta traversée. J’ai suivi ta course tous les jours sur rames-guyanes. Total respect. Mes enfants avaient grimpé sur ton bateau à la fète de l’huma et ça les avait fait réver.

Quand aux élections, je te conseille de te reposer un peu et de prendre du recul sur ce qu’on t’a raconté à bord du Colombus. Les choses ne se sont pas vraiment passées comme on te les a rapportées.

Tu pourras t’en convaincre en lisant quelques textes sur ce site.

Jips



Salut à tous,
16 janvier 2007 - 22h07 - Posté par

Chacun sa vie, certains rament sur l’eau, et d’autres, beaucoup plus nombreux, rament pour vivre. Ce sont eux qui me préoccupent. Militants communistes depuis longtemps, je peux affirmer que pour avoir des députés, des maires et autres conseillers généraux, le PCF ne fait pas d’alliance avec le PS.

Il présente des candidats aux législatives dans toutes les circonscriptions. Ensuite s’appliquent simplement des accords de désistements réciproques. Le candidat de gauche arrivé en seconde position se retire au profit du premier. Il se trouve que dans un certain nombre de circonscriptions, ce sont des candidats présentés par le PCF qui arrivent en tête d’où la présence d’un groupe communiste.

Dire que le PS nous ferait "cadeau de quelques circonscriptions est stupide. Un détail qu’il faut sans doute rappeler, les financements des partis politiques par l’état se font sur la base du nombre de voix obtenues aux législatives. Croyez-vous Monsieur Le Guen, que le PCF attendrait l’aumône du PS ? Réfléchissez un peu au lieu de répéter ce que certains racontent dans le but de dénigrer.

PP


Salut à tous,
16 janvier 2007 - 22h19 - Posté par

exact. D’ailleurs, si on s’en tennait aux chiffres le pcf donne plus de voix au ps que l’inverse lors des second tours de legislatives. C’est plutot lui qui ferait un cadeau.

Mais en réalité ces accords ne sont pas un cadeau, c’est une simple mecanique destinée à combler le manque de democratie des elections à deux tours et par circonscription.

D’autre part, à chaque fois qu’un candidat ne joue pas ce jeu et créé une triangulaire au second tour, les electeurs ne le suivent pas. Normal, on n’aime pas trop les diviseurs. Bové s’en rendra sans doute compte s’il finit par se présenter.


Salut à tous,
16 janvier 2007 - 22h14

Les communistes du pcf (mais y en a t’il d’autres ?) ont participé aux collectifs. Ils ont joué le jeu. Face à l’impossibilité d’un double consensus pour quiconque on leur a dit "retirez vous, jouez les porteurs d’eau ou vous serez les responsables de l’échec".

Bref, "faites le travail on décide". La tête et les jambes.

Les communistes n’ont pas eu d’autre choix face a cet ultimatum (c’est joli les ultimatums d’une minorité... surtout quand ils viennent essentiellement de militants lcr qui finiront par voter besancenot) que de partir, de se lancer en disant "qui m’aime me suive"... ceic après avoir proposé de multiples garanties pour que la candidature buffet ne soit pas celle du pcf et soit donc acceptable par tous.

Le pcf n’a pas lancé d’opa. Il était majoritaire et aurait pu s’imposer. Il ne l’a pas fait et c’est tout à son honneur.

En revanche face à l’anticommunisme de quelque-uns et aux visées de création de nouveau parti de quelques-autres, il a tiré le constat d’échec et s’est lancé dans la campagne (car quand on ne compte pas comme Bové sur tf1 pour faire sa campagne, il faut partir tôt pour aller débattre et distribuer des millions de tracts !)

Depuis les stars de l’antiliberalisme se déchaînent contre le pcf (à l’exception d’Autin qui pour l’instant est la seule à rester digne). Localement je constate que l’effet obtenu est l’inverse de celui escompté par nos détracteurs. Ceux qui avaient de la sympathie pour Bové, Salesse, jenard, etc commencent à mesurer la haine de ces derniers et à trouver la position claire et sereine (autant que l’on peu l’être face à ces attaques odieuses) de Buffet intéressante.

N’oublions pas que lors du référendum, le pcf est la seule organisation à avoir pleinement montré qu’il souhaitait l’unité. C’est lui qui a offert toutes les tribunes aux autres dans les salles, à la télé, dans ses documents, dans sa presse, etc. (à titre d’exemple à 15 jours du référendum, la LCR proclamait encore que le pcf serait dans l’impasse dans le futur pour faire alliance avec le ps à cause de la division oui/non : quel bel esprit unitaire ! On voit bien ce qui les préoccupent)

Qui sont alors les traîtres ? Qui sont les fossoyeurs de l’unité ? Ceux qui ont prouvé qu’ils faisaient des efforts ou ceux qui excluaient d’office la plus grande partie des militants et qui ne s’expriment que par des insultes et des attaques ?

frederic



Salut à tous,
16 janvier 2007 - 23h43 - Posté par

Ras le bol des conneries de pseudo experts en commentaires. Chacun essaye de faire ce qui lui semble juste et defend sa boutique comme il peut. C’est humain. Seulement faire dire à Clementine qu’elle est une traitresse est une lecture plus que médiocre de son interview. En periode electorale les manipulations sont nombreuses et les moins malins tombent dans le panneau.*
c’est pas le premier, c’est pas le dernier.
Jo ne fait que repeter un sentiment qui s’exprime en ce moment pour une candidature de JB. On ne peut quand meme pas se boucher les yeux et faire comme si cette pétition n’existait pas !. Bien sur j’ai lu les réactions sur ce site aprés l’annonce du soutient de dieudonné (qui n’est pas comptabilisé dans la pétition ) Tout le monde critique, tout le monde a raison, MGB est communiste (ah bon ?), OB est un vilain (forcement un trotsko !), Clémentine une traitre (l’est trop jeune forcement), JB un manipulateur (pardon un oportuniste) : c’est n’importe quoi !
J’ en appelle au bon sens, j’en appelle à la responsabilité devant l’histoire, j’en appelle à l’enterrement des haches de guerre, j’en appelle à la volonté d’agir proprement, j’en appelle à ceux qui s’en foutent des ces luttes de clan qui n’ont plus lieu d’exister au fond.
On bouge ou on bouge pas. SI on bouge c’est ensemble si ca casse c’est aussi ensemble.
Mes responsabilités de parents sont en cause lorsqu’on parle d’effet de serre, elle est aussi engagée si on arrive pas à être présent ensemble et fiers de se tenir la main.
Jo dit : utopions, alors j’utopie mais j’veux pas avoir la gueule de bois avant d’avoir bu.
pe


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 19h09 - Posté par

Je plussoie cet appel à la raison. Nous allons tous travailler ensemble à l’avenir alors ménageons-nous.

 Pas de carricature des discours
 Pas d’invectives

Mais de la capacité à comprendre l’autre et sa structure.


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 00h42 - Posté par

Bravo Jo, il faut croire que les longues heures de méditation en mer aiguisent plus les facultés de réflexion que les messes des cellules du PC.
Mais tu es un cavalier solitaire, j’ai pu le constater quand tu es venu seul soutenir le combat désespéré de quelques insulaires contre l’immersion de boues de dragage près de leurs côtes, immersion décidée par ce qui était encore à l’époque la DCN lorientaise.
Tu te rappelles sans doute que j’ai craint que les salariés de ladite DCN alors en grève, menés par de vieux militants CGT (pour ne pas dire plus) ne viennent nous opposer "leur droit au travail" comme le font ceux du nucléaire et des usines d’armement.
Les boues des ports du pays de Lorient vont s’additionner près de chez nous à celles de DCN avec la bénédiction de la ""gauche"" plurielle PS-PC-Vert locale.
Et pendant ce temps, les accords électoraux du même métal se concluent en "bonne intelligence".
Minoritaires nous sommes, minoritaires nous serons encore longtemps. Et à notre âge, nous ne verrons même pas disparaître du paysage politique ces dynosaures qui avancent avec les yeux derrière la tête.
Respect, Jo, tu es un grand bonhomme.
Anita www.ile-de-groix.info


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 09h58 - Posté par

OPA, OPE sont des termes boursiers. Tu repars quand Jo ?
KC


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 13h29 - Posté par

Anita,a tu une seule fois dans ta vie assistée à une réunion de cellule ou de section ou de quoi que ce soit d’autre,pour porter des jugements aussi préremptoires sur"les messes des cellules" ?

C’est à ça que vous êtes bon les antilibraux pas encarté ?reprendre mots mour mots les termes même de la droite ?

Si vous arrêtiez de parler de ce que vous ne connaissez pas ?

Jean Claude des Landes


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 15h57 - Posté par

Mon père était communiste et j’ai assisté à des réunions à la maison. On m’expliquait qu’il allait falloir qu’on me trouve un lycée où je puisse apprendre le russe et, en vaillant petit soldat, je portais l’Huma en allant à l’école.
Tout ça pour dire qu’une telle priorité juste après la guerre dans la campagne profonde dénotait
déjà pour moi une coupure nette avec les soucis des voisins.
Et s’il me reste quelques copains toujours encartés, j’en ai beaucoup plus qui ne le sont plus et qui m’ont expliqué pouquoi !
A vouloir trop faire croire que les militants PCF sont harcelés à tort par des méchants non communistes et à l’écrire dans de multiples commentaires répétitifs et lassants, vous allez à l’encontre de ce que vous souhaitez.
J ’aimerais avoir le temps et les moyens de me procurer un programme informatique qui me permettrait d’analyser les arguments contenus dans les commentaires des pro MGB...
Certain que cela couperait l’envie à plusieurs de continuer à vouloir y trouver quelque chose de transparent qui justifierait le comportement du PC dans les collectifs.
je ne parle pas de l’impression désagréable qu’on ressent quand on lit à fond les contributions et commentaires sur Bellaciao.
Toujours indécise sur mon vote, j’ai bien peur que vous ne m’éloigniez définitivement du choix du bulletin MGB.
Anita www.ile-de-groix.info


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 18h31 - Posté par

Oh non Anita,je ne cherche pas à te convaincre.Mais il y a quand même une différence entre le PCF des années 50 et aujourd’hui.Ensuite analyser ce qui c’est passé aux collectifs je n’ai rien contre si cela se fait SANS A-PRIORI.

Je ne reviendrais pas sur le texte "ambition-stratégie" j’en parle un peu avant.

Mais quand même si l’on doit mettre toute la responsabilité sur le PCF je dit:trop façile !

Le 10 septembre on vote un texte ou toutes les candidatures sont acceptable sans a-priori et le mois suivant on signe une pétition qui veut interdire à MGB de se présenter et signée en plus par les autres candidats, qui est incohérent ?qui a poussé la logique anti parti(je parle bien bien sur de celle qui condamne tous les partis)au bout.

Qui a respecté qui ?qui a fait de l’insulte un argument(j’ai des,ou plutot j’avais,des enregistrements des journées du 9 et 10 décembre ou l’on entend distinctement des communistes se faire traiter de...nazis.Ou l’on voit MGB,entourée de pisses copies,qui se tait réservant ses discours au collectifs,et d’autres qui font des déclarations à longueur de temps aux médias présents.Et ça c’est l’aspect émotionnel.Il y a l’aspect politique.

Il n’y avait aucun consensus sur personne.Voila que surgit la proposition Françis Wurtz.La question est posée et toujours pas de consensus.Combien de temps devait durer la désignation ?combien de temps encore allions nous laisser la place au trio Le Pen Sarko Ségo ?il était temps de se mettre en ordre de bataille et plus de se complaire dans des batailles d’égos sans intérêt.

Tu ne sais pas pour qui tu va voter ?compréhensible aprés la confusion...et quand on perd de vue les objectifs.

Je ne considére pas la candidature de MGB pour que le PCF existe.Elle n’est qu’un vecteur de nos propositions,de notre programme car c’est lui l’essentiel.Elle n’est que la porteuse des intérêts des salariés de ceux qui souffrent dans ce pays et qui en ont assez.

Et si d’aventure la candidate antilibérale,parce que qu’on le veuille ou non il n’y en a pas d’autre,devait être défaite ce sera la porte ouverte au libéralisme et au social libéralisme et je doute que ce soit seulement pour 5 ans et que nous puissions parler d’unité et de changement avant plusieures decennies.

Certains disent:attendons 2012 c’est parce qu’ils en ont les moyens,les autres souhaitent que ça change maintenant et c’est ça la différence.Les premiers oublient les seconds.Nous ne nous battons pas pour que MGB soit la meilleure,mais pour que tous les salariés,les exclus soit les meilleurs,pour qu’ils gagnent le droit de vivre décement,le droit de participer,d’être les acteurs de leur vie et non plus de la subir.

Jean Claude des Landes

Ouvrier PCF


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 09h21

Jo, permets moi cette appelation amicale, je ne te connais pas, je ne connais rien à la navigation, mais je pense connaitre un peu la chose politique et aussi le pcf au sein du quel j’ai milité 20 ans.

Et bien n’en déplaise a certains donneurs de leçons qui s’expriment sur ce site (parfois malheureusement avec le verbe haineux) je trouve que tu as bien analysé,que tu as tout compris et que c’est bien comme ça que les choses se sont passées !

Car il faut ici rapeler que nous avions décidé de créer des "collectifs", non des comités, non des sections, mais bien des collectifs.

Ce type d’organisation garantissait en principe que la démarche de rassemblement ne se dilue pas dans une homogeinisation des points de vue, mais permette de manière continuelle une prise en considération des diverses spécificités et sensibilités pour permettre un incessant élargissement.

Pour fonctionner ensemble " l’outil " que nous (pcf compris) avions choisi d’utiliser était le double consensus local-national.
Ce consensus, démarche je le répète approuvée par tous, était le seul moyen de construire un espace politique inédit et puissant, rassemblant bien au-delà des seuls partis traditionnels.

De plus, la pratique du consensus devait permettre de prendre en considération ce qui politiquement est à prendre en considération dans les propos de l’autre en évitant les "camps" qui s’ affrontent et en permettant aux sensibilités politiques différentes de se "rencontrer".

La direction du pcf, en affirmant brutalement que le double consensus avait vécu et que seuls étaient à prendre en compte les votes majoritaires des collectifs (très largement noyautés par les sections pcf) n’a pas fait que masquer les enjeux à ses adhérents, en recréant les "camps" qui commençaient à être transcendés, elle a consciencieusement cassé les outils d’en commun et brisé net la démarche du " TOUS ENSEMBLE".

Alors, bien sûr il faut se poser la question du POURQUOI ?

Parce que l’on ne peut pas soupçonner la direction du pcf, MGB comprise, de ne pas avoir été capables de bien analyser la situation. Non pas à leur niveau.

Alors pourquoi cette décision qui en définitive fait le jeu du PS et du bipartisme ?

A mon avis cette question les adhérents du pcf devraient se la poser avec force !!

Alberto



Salut à tous,
17 janvier 2007 - 10h25 - Posté par

lancez une botte de paille à la mer, elle finira bien par arriver quelque part disait kersauzon.
marie georges a commencé sa campagne. tout les vrais antilibéraux doivent la soutenir. tout le reste n’est que division. les collectifs se sont exprimés. respectons ce choix democratique. qui sont les vrais staliniens ? la caravane passe, les chiens aboient. concentrons nous sur cette campagne porteuse d’espoirs. les bovémaniaques veulent perdre leur temps en gesticulations et en magouille, laissons les pialler. partout ou passe marie georges, dans les usines et les quartiers, l’espoir renait. et ceux qui lui predisent un score minable risquent d’etre tres surpris.
en avant avec marie georges pour le combat contre le libéralisme !


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 16h19 - Posté par

Alberto,les contres vérités n’ont jamais fait avancer les choses et tu en énonce au moins deux.

Parler du double consensus comme tu le fait est intellectuellement MALHONNETE.

le texte préçise"le double consensus n’est pas l’unanimité,la ou ne se dégagera pas clairement un choix commun,il sera sans doute nécessaire de mesurer,DE FACON LOYALE ET INCONTESTABLE,L’IMPORTANCE RESPECTIVE DES OPINIONS DEFENDUES AU SEIN DU COLLECTIF.CETTE MESURE SERAIT ALORS UTILE POUR DEGAGER UNE TENDANCE".

Apprendre à lire l’ensemble du texte me parait être un minimum.

Ensuite le reste est de la même eau:le noyautage par les communistes.Voila une affirmation dont les chiffres ont fait table rase depuis décembre.

Au grand maximum environ 6000 communistes ont participés aux collectifs qui comptaient 16000 membres.Et un certain nombre ont votés Salesse,Autain et Bové.Et malgrés tout Marie George arrive en tête avec 61%.

Avec 98000 adhérents à jour de leur cotisations ton accusation est solide comme une planche pourrie sous les pieds d’un aveugle.Si l’on compte l’accusation d’avoir fait venir les retraités ça fait beaucoup de planches mais c’est pas plus solide.

Quant à l’accusation de propos haineux c’est ce que vous resortez toutes les fois que l’on vous contredit.

La réalité est toute autre:c’est sur le site de Autain que l’on appelle à "l’accident de chasse" contre MGB,c’est sur le site de l’A"U" que l’on veux "blacklistés" tout ceux qui soutiennent MGB et d’ailleurs c’est la qu’on les empêche de s’exprimer.

Dire que l’on est pas d’accord avec avec l’analyse politique de Jo Le Guen n’a rien de haineux c’est juste un désaccord.Tu devrais comparer avec celui qui parle"des spécialistes en analyse politique" comme si le fait de n’être pas célébre devait nous interdire d’en faire une

Je suis en désaccord avec Jo Le Guen et je le dit,il n’y a dans mon propos ni haine ni volonté de censure.Je n’en dirais pas autant de certains dont les écrits ressemble beaucoup à du "terrorisme"intellectuel.

Jean Claude des Landes.
Ouvrier PCF


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 21h13 - Posté par

Jean Claude,

Je suis très heureux de lire que tu ne partages pas l’analyse politique de Le Guen et que ce désaccord ne constitue pas une attaque haineuse. Si tel pouvait être le cas de tout ceux qui (et chacun reste libre de penser ce que bon lui semble, merci bien) ne partagent pas la candidature de MGB. Je suis en désaccord ce qui ne fait pourtant pas de moi un anti-communiste primaire. Comme la plupart d’entre nous je travail localement avec le PCF sur le terrain, nous avons pas mal de point de désaccord mais fort heureusement, je ne les traite pas de stal à tout bout de champs (même si c’est arrivé) et inversement. Ce qui me scie, et je vous le dit sans aucune animosité, j’ai aussi le droit de m’exprimer et à la limite de me tromper (et inversement), si je ne m’abuse MGB a décidé de partir en campagne voyant un refus malgré les votes largement favorables pour sa candidature mais ne débouchant pas sur un consensus. Je suis favorable personnellement à une candidature unitaire, utopie ?, pour sûr la LCR n’a pas choisi de nous faciliter la tâche, mais même si MGB a la légitimité des votes, pourrons-nous nous passer de notre minorité ? 60% dites-vous (et je vous crois) il reste donc quand même 40%. Que faire alors dans un tel cas ? Remballer son orgueil et suivre MGB ou remballer son orgueil et choisir une personne non issue d’un parti ?? Les discussions montrent que cette décision a été peut-être un peu précipitée (?) même si nous n’avions pas toute la vie devant nous. Je ne jette la pierre à personne, chacune des parties pensant légitime de défendre sa position. Je me pose une question, MGB n’est plus secrétaire national du PCF (enfin c’es ce que j’ai compris), fait-elle campagne au nom des collectifs ? Pour l’instant en tout cas je ne vois pas en quoi MGB n’est pas le candidat du PCF, sur le site Internet PCF national comme sur le site de MGB. Je ne demande qu’à être convaincu. Autre dernier petit souci, si MGB est vraiment la candidate de la gauche anti-libérale, pourquoi est-elle la seule sur les affiches ? PCF et LCR présentent un candidat chacun (je ne demande qu’à ce qu’on me prouve le contraire, pas juste me raconter des histoires même si comme tout le monde j’aime bien les histoires), n’est-il donc pas déjà trop tard.

Et juste pour finir, je comprends que les soutiens à MGB en ont plus que marre de voir toute cette agitation et souhaitent enfin pouvoir défendre leurs idées et leur programme. Mais les réactions assassines des uns comme des autres n’arrangera rien et si seule MGB reste en course pour les présidentielles, les déçus d’un jour minoritaires devront être de la partie pour MGB et permettre de se compter. Donc prenons un peu de recul, non tous ceux qui ne soutiennent pas MGB ne sont pas des anti-communistes primaires (et si on me dit que j’en suis encore un, je finirai aussi par jeter l’éponge) et non tous les communistes ne sont effectivement pas des staliniens en puissance.

_Lolo


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 21h51 - Posté par

Cher Lolo quelques réponses à tes questions.

MGB ne méne pas la campagne au nom elle ne le peut et ne le souhaite pas.Elle n’est pas la candidate de tout les collectifs mais d’une majorité des collectifs.

Elle est candidate de "la gauche populaire et antilibérale"parce que personne ne peut lui nier d’être populaire(pas au sens que donne habituellement les médias à ce terme)et antilibérale.

Cette campagne elle la veut non pas autours d’elle mais avec elle à égalité de voix le collectif de porte parole n’est pas fini d’être constitué.Et sa présence et les prises de paroles de ses premiers membres n’est pas facilité par les médias officiels.Il rassemble déja des syndicalistes,des associatifs et nous ne souhaitons qu’une chose:que le plus grand nombre viennent à égalité participer.

Rendez vous est pris le 20 janvier pour les premiére prise de paroles.

Et nous sommes tous placés à l’heure du choix:ou on souhaite,comme certains,la defaite de la seule candidate antilibérale et l’unité est terminée pour longtemps,le libéralisme est gagnant pour une durée indéterminée,parce que je doute,vu leur attitude actuelle,que les responsables de l’AU Autain,Salesse,Bové et quelques autres de leur capacité à entrainer les salariés,ouvriers,employés,précaires,chomeurs,dans les luttes.

Ou on se bat pour faire le meilleur score possible,pour gagner, compte tenu de la situation et nous nous plaçons en position favorable pour les législatives,les municipales,pour develloper les luttes futures dans tout les domaines.

C’est le seul choix et aucun autre ne nous est offert.

Jean Claude des Landes


Salut à tous,
17 janvier 2007 - 22h06 - Posté par

Et je voudrais dire à Jo que lire Muhamad Yunus c’est bien,que préter de l’argent,faire du micro crédit pour permettre à des gens de se sortir,provisoirement,de la misére c’est bien,mais ça reléve de la marchandisation du monde et ça ne remet rien en cause et surtout pas le systéme capitaliste responsable de la situation et le plus fort C’EST QUE C’EST FAIT POUR CA !

Mais ça ne construiras pas une seule école,un seul hopital,une seule centrale électrique,un seul logement,une seule créche.

Ce permet juste de survivre......provisoirement.

Jean Claude des Landes


Salut à tous,
18 janvier 2007 - 16h07 - Posté par

Cher Jean claude,

Venant d’un milieu ouvrier, ayant été ouvrier moi même je n’ai pour autant pas l’impression que ça donne davantage ou moins de poids à mes propos.

Aussi contrairement à toi, je ne ressens pas la nécessité de présenter mon curriculum vitae comme on présente un label de qualité , chacun s’exprimant là d’où il vient !

Lorsque l’on se veut donneur de leçons il faut au préalable faire preuve d’un minimum de rigueur intellectuelle, ainsi si tu consens à relire mon intervention tu t’apercevras que je n’accuse ni l’ensemble ni la majorité des intervenants de pratiquer les propos haineux comme tu laisses le penser, je dis seulement que PARFOIS malheureusement certains se laissent aller à ces pratiques, c’est ce que chacun peut d’ailleurs constater sur ce site.

Cependant allons à l’essentiel de notre desaccord : la question du double consensus.

Je crois que ce qui sépare nos analyses c’est non seulement le côté pseudo- démocratique du vote des collectifs mais aussi son inadéquation, car ce type de démarche n’est pas adaptée à la problématique du rassemblement .

Je crois aussi que pour comprendre les divergeances d’appréciation sur ces questions il faut revenir à des réalités qui vont au delà des partis.

Pour faire simple la gauche antilibérale du NON : 12 millions de voix

Sur ces 12 millions, combien de voix vont lors des élections aux partis traditionnels de la gauche antilibérale ?

Exactement j’ai pas fait le calcul mais certainement une très faible partie compte tenu des scores habituellement faits par le pcf, lo et la lcr.

Rassembler la plus grosse partie de ces 12 millions qui ne veulent pas de l’ultralibéralisme nécessite donc de convaincre très au-delà de la sphère d’influence du pcf et des autres partis.

Que celà nous plaise ou pas le pcf a cessé depuis longtemps d’être un pôle d’attraction, c’est même devenu pour beaucoup un repoussoir, je le regrette pour ma part mais c’est comme ça.

Et ce n’est pas ce qui se passe actuellement qui va arranger les choses bien au contraire.

Comment se situe aujourd’hui même dans les sondages MGB, à 3 à 4% ?

En toute objectivité, de tels scores minables vont à n’ent pas douter favoriser le bipartisme et créer de la désespérance.

La pratique du consensus à la différence du vote de la partie la plus forte et organisée permettait de dépasser les logiques partidaires et les "guerres de religion"parce qu’elle aurait permis que des "parties / parti " se mettent d’accord, parce qu’elle aurait gommé ce qui est multiple en termes de logique, culture, d’histoire, d’organisation et aurait permis de construire quelque chose qui va bien au delà d’un rassemblement ponctuel.

Trouver le ou la plus rassembleur (euse)le plus adéquat n’est pas désigner forcément le meilleur ou la meilleure, mais celui ou celle qui agrée par toutes les parties (y compris les plus faibles) aurait été capable d’aller au delà des 10/12% aux présidentielles et créer une dynamique pour la suite.

L’on peut ne pas partager cette analyse certes, mais en définitive si les choses restent ce qu’elles sont, ce qui me donnera tort ou raison ce ne sont pas les diatribes auxquelles je m’expose ici même, mais du score réalisé par MGB.

Malheureusement je crains le pire.

Alberto


Salut à tous,
18 janvier 2007 - 21h32 - Posté par

BRAVO JO !

Comme quoi, on peut être à des milliers de KM

on peut être dans la merde la plus complète

on peut être ignorant de toutes les magouilles et maneuvres politicardes

ET FAIRE PREUVE DE GRANDE LUCIDITE !

CONTINUE DE RAMER, JO, TON GRAAL ,t’es pas loin de l’atteindre,

c’est celui des gens qui se posent des questions même si les réponses les dérange et qui acceptent de se remettre en cause.

LA, TU ES EXEMPLAIRE !!!

MERCI

JEAN-PIERRE





Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
7 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme et sa sécurité doivent constituer la première préoccupation de toute aventure technologique. Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite