Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

AU FOU DE BASSAN
de : NOSE DE CHAMPAGNE
samedi 20 janvier 2007 - 00h00 - Signaler aux modérateurs
416 commentaires

AU JARDIN DES DELICES, LE FOU AVEC HIERONIMUS BOSCH...

Ce soir j’ouvre le Fou pour qu’on puisse se retrouver dans nos élucubrations à la fois fantaisistes et sérieuses...
Il y a matière et j’ai choisi d’illustrer avec une partie d’un triptique d’un peintre néerlandais fabuleux de la première moitié du XVI° siècle, qui est aussi le peintre préféré de Michael CONNELY...
Je pose égelement sur la platine lecteur de CD un disque de Gato Barbieri : "Bolivia"...
Et enfin, je vous propose d’écouter les derniers vers du poème de Yacine KATEB "Ce feu, c’est le secret"...
Ainsi, je réussis d’une pierre 4 coups avant de lever mon habituelle coupe de champagne brut blanc de blanc d’Oger en même temps qu’Anna versera le même breuvage dans les coupes de tous les présents...

"Ce soir on danse à la lueur/
Des lendemains de combat/
Ce feu/
C’est le secret de tous les sacrifices/

Le jour se lève/
Oublier la misère/
Les loques/
La main tendue/
Les souliers qui font mal/
Oublier l’âge des cavernes/
Et soulever toujours le poing du peuple/
Dans le crépitement du brasier souterrain./"

Excusez ces propos parfois un peu trop grave, mais je ne voudrais pas que ce week end de rencontres et de retrouvailles commence sans que nous évoquions les choses à mettre en débat et en chantier pour que le 27 janvier à travers le Monde, en solidarité avec les pacifistes américains et tous les peuples opprimés du Monde, nous soyons mobilisés contre la Guerre et pour la Paix...

Bien à vous tous et fraternellement,

NOSE DE CHAMPAGNE



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 01h04

Je ne peux pas résister à une coupe avant d’aller me coucher et je t’embrasse très fort Nose.
A demain, Léa.



AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 01h13

Je propose de transférer le Fou, ce soir, à Valparaiso. Un petit bouge, près du port, dans une de ces rues sinueuses, où l’on peut admirer les lumières de la ville, contempler les va-et-vient interminables des funiculaires qui remontent les pobladores vers leur barrio, apercevoir de loin quelques "filles de joie" assises sur les bittes d’amarrage (si, si, c’est vrai !), cotoyer quelques marins sirotant leur pisco sour, dégustant un ceviche, un pastel de choclo ou un fantastique curanto, tout en se racontant bruyamment leurs dernières aventures de pêche. Au loin, les lumières de Viña del Mar, Reñaca, Con Con encerclent la baie. Un bateau de 150 mètres de long arrive au port en faisant hurler sa sirène.

Pendant ce temps, nous nous interrogeons sur la signification de la dernière sortie de Villepin sur le recul de la date limite de dépôt des 500 signatures. Chirac y va ou pas. Réponse demain.

Ce soir, je déguste le plaisir de me retrouver au Fou et de trinquer avec toi, NOSE, et tous ceux qui vont venir nous rejoindre, avec ces quelques bulles issues du Blanc de Blanc d’Oger, où je me fournissait avant mon exil.

¡Salud Compañeros !

JMH



AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 09h40 - Posté par

il est 9H33 , j’arrive un peu en retard , mais la téléportation du Fou a fait que j’ai du m’activer un max .
Valparaiso , ce nom evoque pour moi , les réves de ma jeunesse , dans les livres d’aventures , qu’enfant je lisais , il voulait dire : grand voilier aux voiles blanches approchant du port .
Ok pour ton programme de festivités , JMH , ça a l’air pas mal , et vive la téléportation !
claude de Toulouse .
ps : juliette , Anna , Léa , la Petite , n’ayez pas peur , cela ne fait pas mal , on ferme les yeux et hop on est à valparaiso . A tout de suite .


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 09h50 - Posté par

bonjour à tous...je me réveille seulement ce qui n’est pas habituel....vite....le Fou était-il ouvert ??? et je vous retrouve....le bonheur !!! je prends mon petit déjeuner, moment privilégié, sans bulle ce matin.... et je reviens....valparaiso : ça m’inquiète un peu, vous connaissant....esteban va être FOU ! mille baisers mes amis

anna


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 11h52 - Posté par

Mais pourquoi un bouge ? Ce n’est pas, comme tu l’as préconisé une fois, le "Fou de bas sens". Il faut que tu respectes l’idée originale du Yéti.
Bienvenu José ! On aura bien besoin de toi "pour controlar JMH".

Sans cela, c’est d’accord ! D’accord pour aller pêcher du côté de Valparaiso.
Je ferme les yeux et hop !

Anna, tu sais, Esteban est déjà FOU de moi.

Bises à tous !
Lea


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 15h10 - Posté par

Bon, je remplace bouge par estaminet qui est un petit café populaire, ça te va ? Et n’oublie pas que "val" vient de "valle" (vallée) et paraiso veut dire "paradis" donc je vous invite dans la vallée du paradis.

JMH


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 16h17 - Posté par

j’aime mieux "estaminet".... ça a un p’tit côté vieillot.....ça fait convivial.....

tandis que "bouge" ça fait "tripot", " bordel" et autre lieu mal famé....on n’est pas bégueule mais on n’est pas comme ça : jamais claude ne m’aurait emmener dans un tel lieu, n’est-ce pas mon chéri ???? anna


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 11h13

Si j’serai vus les fille j’ferai atencion a JMH s’ais un barbo sur le puerto de valparaiso.

atencion trè atencion

et claude de touluse ne pura rien fair por anna, il a tou dans la buche.

Juliete meme avec son caracter fort sera mangé por JMH.

Léa aura peu etre la chance avec le couillu.

Moi je sui sur place et je peu vus aidé a controlar JMH.

vus vulez bien de moi au fou de bassan ?

jose Poyadura



AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 12h02 - Posté par

eh, ben ! ça promet pour le week-end.... en attendant le déchaînement .....

je vous offre, mes amis , les premiers mimosas de mon jardin..... vous voyez la Normandie aux confins de la Bretagne n’est pas qu’un pays d’ averses, la douceur y règne aussi....

claude, pour toi, je t’offre les premiers camélias... c’est une fleur que j’adore, qui a pour moi des relents d’enfance ( chez ma gd-mère !) . je viens d’en poser un bouquet dans le salon...

pour le FOU, j’expédie donc le mimosa , à déposer sur le comptoir, pas trop près de la cheminée, son doux parfum sucrée embaumera notre café avant qu’il ne soit envahi par les vapeurs d’alcool ...

bon il faudrait que j’attaque le ménage, les poils de Tico sont scotchés partout , je n’arrive pas à en venir à bout....sur un tapis rouge, c’est pas idéal...

nose, merci pour ces vers merveilleux de..., j’ai oublié son nom !

je prépare un coktail pour ce soir...en attendant , pour l’apéro de ce midi, je veux bien quelques bulles champenoises.... avec vous tous et TOUTES ( j’suis toute seule aujourd’hui, JM ( encore un jean-michel !) est à la réunion des collectifs à montreuil

anna


AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 19h01 - Posté par

Mais, personne ne réplique à ce José ?

JMH me manger ? C’est faire peu cas du génie basque ! "Cuidao hombre" !

Excuse Léa, mais ce José a l’esprit tordu, et sa phrase m’amuse beaucoup. Ne parlons pas de celle de Claude et de la "buche".
Mais qui se cache derrière José ? Esteban ?

Juju


AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 19h11 - Posté par

Mais non c’est Jo ! Je l’ai reconnu, il adore les imitations, créoles et autres.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 19h43 - Posté par

Merci Léa pour l’info. Ah, le coquin de Jo. Il n’en rate jamais une cet hidalgo des îles sous le vent !
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 01h36 - Posté par

Salut Léa., salut Juliette, salut tout le monde !

Vous vous trompez toutes les deux, je n’ai ni l’humour ni la langue - qui n’est pas du tout le créole - de jose Poyadura. Vous me connaissez bien, je suis incapable d’avoir autant d’humur dans la buche.

Gros bisous

Jo


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 20h28 - Posté par

Moi je te te connais bien Jo, et tu es un super menteur ...
Je me demande si tu n’es pas aussi Jacques Chirac.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 22h07 - Posté par

Non Jo ou JC, avant ou après, tu sais bien que nous sommes de trop fines mouches au Fou pour nous laisser ballader sur le fil, sans broncher. Allez, ne fais pas ton Johnny Halliday avec ta buche, parce que :

On a du caractère, et dans nos artères
C’est du sang chaud qui coule
On la joue pas cool.
Attention aux brunes,
Les brunes comptent pas pour des prunes.
Attention aux brunes,
Les brunes comptent pas pour des prunes.
Attention aux brunes,
Les brunes comptent pas pour des prunes.

Petits bisous.
Juju


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 13h49

J’ai plané grâce à ce vent spécial qui souffle sur VALPARAISO et qui vous fait aimer cette ville portuaire.

En effet je suis tombé amoureux de ces filles sur les bittes d’amarrage...mais qui vois-je ? Qui attends sur l’une d’elles ? LÉA ? Mais que fais-tu là, malheureuse ? Est-ce Jean Michel qui t’as donné rendez-vous ICI ? Viens vite avec moi ce sagouin ne t’auras pas !

Quoi ? Juliette aussi ? et Anna ? Mais êtes-vous devenues folles ? Comment vous l’étiez déjà...Allé allé suivez Adonis lui ne relève pas les compteurs comme ce proxo de Jean Michel H.

Allons dans notre bodegón, Nose nous a préparé le WE.

Anna puisque ton jean michel est allé à Montreuil, profite donc des douceurs du Prince de l’amour et laisse donc les mots charmeurs usés de l’ovoïde garonnais...le sofa ROUGE de Rose est face au feu crépitant...lis-moi un de ces poèmes de Nose, dommage qu’il ne connaisse pas ceux de MAIAKOVSKI cela t’aurais plu.

Hola Jose, gracias por tu ayuda pero ahora soy yo que tengo todo en manos. Bienvenida al "Fou de bassan" querido paisano. (Bonjour José, merci pour ton appui mais c’est moi qui prend tout en mains maintenant. Bienvenue au "fou de bassan" cher compatriote.

Esteban



AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 14h33 - Posté par

Je ne sais pas exactement ce qui t’a fait plané Esteban mais tu as eu en plus des hallucinations.
Aucune de nous n’étaient là où tu as dit et tu es bien grossier de bon matin !
Je n’aime pas ça.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 15h15 - Posté par

N’écoutez pas tous ces racontars, les filles. Je suis absolument inoffensif.

JMH


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 16h42 - Posté par

tiens, ce soir , je devais aller à un bal folk, avec chants de marin....mais je vais chercher, sophie et david à rennes ( ma fille et son compagnon)...dommage vous auriez pu me rejoindre et nous aurions chanter ensemble :

hardi les gars, vire au guindeau

good-bye farewell, good-bye farewell

hardi les gars, adieu bordeaux !

hourra ! oh mexico ! oh ! oh ! oh !

au cap horn, il ne fera pas chaud

haul away, he, oula tchalez !

a fair’ la pêche au cachalot

hal’ matelot hé ! oh ! hisse hé ! ho !

plus d’un y laissera sapeau

good-ye farewell, good-bye farewell

adieu misère, adieu bateau !

hourra ! oh ! mexico ! oh ! oh ! oh !

et nous irons à VALPARAISO

haul away, he ! oula tchalez !

où d’autres laisseront leurs os

hal’matelot hé ! oh ! hisse hé ! ho !

ceux qui r’viendront pavillon haut

good-bye farewell, good-bye farewell

seront "beau brin" de matelot hourra !

oh mexico ! oh !oh !oh !

pour la bordée, ils seront à flot

haul away, hé ! oula tchalez !

bons pour le rack, la fill’ ; l’couteau

hal’matelot hé ! hisse hé ! ho !!!!!!!

anna


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 15h58 - Posté par

où comment esteban se fait remettre à sa place ?????

c’est vrai ça, nous n’étions pas du tout la-bas : faudrait pas croire que nous sommes des filles faciles et qu’il suffit de siffler pour que nous accourions en tirant la langue..... bite d’amarrage ou pas....ON DOIT NOUS MERITER....n’est-ce-pas juju, léa...... ?

anna


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 16h13 - Posté par

Anna ,
Ma douce et tendre , juste pour t’eviter une confusion grave , quand elle est d’amarrage la bitte prend deux TT , sinon , on peut s’y amarrer aussi , mais c’est moins costaud , sauf pour certain marseillais qui pretendra pouvoir retenir un bateau avec un seul T !
Si j’avais su que JM etait à montreuil , j’aurais fait un détour avant d’arriver à Valparaiso .
tendresse et bisous
claude


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 16h19 - Posté par

merci, mon ange....c’est bien la peine d’habiter au bord de la mer....et d’avoir été "maîtresse pendant tant d’années !!!! anna


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 16h07 - Posté par

Léa ,
As tu remarqué , de temps en temps , ton chéri se lache et apparait sous son veritable jour , c’est une rafle qu’il a organisé sur le quai , aucune n’y a echappé , heureusement qu’arrivé avant lui , j’ai pu vous recueillir , sinon je ne sais dans quel bouge il vous aurait entrainé !
Vous n’etes pas mieux là , avec jean michel , Nose et moi , prés de la cheminée à siroter une douceur locale ? Alors que le malheureux Adonis se retrouve entouré par des créatures venales qui vont le dépouiller au propre comme au figuré de ses habits , de ses richesses , de sa force et qui vont le lacher tel un citron préssé .
pauvre homme , j’en pleurerai presque !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
bises les filles
claude de Toulouse .


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 17h05 - Posté par

Tu en profites Claude comme d’habitude. Mais Esteban aime trop de faire arracher son pantalon et dans ces conditions, moi je ne le suis plus. Je crois qu’il ne lui en reste même plus un à se mettre et je ne sais pas s’il en portait un ce matin.

Mais je suis contente de me retrouver un peu tranquille avec toi Claude. Prenons une coupe de Champagne ensemble et raconte-moi. Comment vas-tu ?

Mille baisers (en vo)
Léa.


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 18h18 - Posté par

non,non, attends léa, tu n’es pas toute seule avec claude,je suis là, juju aussi et nose, on trinque tous ensemble.....anna


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 20h16 - Posté par

a Léa ,

""Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Avec mes yeux tout délavés
Qui me donnent l’air de rêver
Moi qui ne rêve plus souvent
Avec mes mains de maraudeur
De musicien et de rôdeur
Qui ont pillé tant de jardins
Avec ma bouche qui a bu
Qui a embrassé et mordu
Sans jamais assouvir sa faim

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
De voleur et de vagabond
Avec ma peau qui s’est frottée
Au soleil de tous les étés
Et tout ce qui portait jupon
Avec mon cœur qui a su faire
Souffrir autant qu’il a souffert
Sans pour cela faire d’histoires
Avec mon âme qui n’a plus
La moindre chance de salut
Pour éviter le purgatoire

Avec ma gueule de métèque
De Juif errant, de pâtre grec
Et mes cheveux aux quatre vents
Je viendrai, ma douce captive
Mon âme sœur, ma source vive
Je viendrai boire tes vingt ans
Et je serai prince de sang
Rêveur ou bien adolescent
Comme il te plaira de choisir
Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d’amour
Que nous vivrons à en mourir

Et nous ferons de chaque jour
Toute une éternité d’amour
Que nous vivrons à en mourir

bonne soirée belle enfant !!
claude de Toulouse


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 20h45 - Posté par

"Nous prendrons le temps de vivre
D’être libres, mon amour
Sans projets et sans habitudes
Nous pourrons rêver notre vie

Viens, je suis là, je n’attends que toi
Tout est possible, tout est permis ..."

Tu es triste Claude ou quoi ? Raconte-moi.

Léa.


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 21h57 - Posté par

c’est vrai que ces jours derniers , je n’ai pas trop le coeur à rire , pourquoi ?
le blues , trahi par une amie , une vraie , tu sais celle qu’on n’a jamais touchée , mais qui compte plus que beaucoup d’autres , quinze ans d’amitié partis en fumée , c’est dur !
des mots définnitifs qu’on ne peut , qu’on ne veut plus reprendre , et ensuite dans la galerie swarfouille on a une de ces gueules ....................
je t’embrasse amie
claude de Toulouse .


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 22h47 - Posté par

claude, mon doux, mon tendre, mon merveilleux..... ne soit pas triste....d’autres amis sont près de toi....rejoins nus sur le canapé de rose, le feu est allumé, les lumières sont tamisées....les verres sont pleins...... la musique est douce....anna


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 23h03 - Posté par

Anna,

"nus", c’est une faute de frappe ou une invitation ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 00h01 - Posté par

peut-être un lapsus..... ???? anna

c’est léa qui me perturbe.....elle n’a pas assez d’esteban, il lui faut aussi claude.....anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 00h15 - Posté par

Ben oui, mais on n’a pas dit qu’on partageait ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 23h08 - Posté par

Il faudra Claude que tu lui écrives ta peine ou que nous écrives ta peine, les deux options sont valables.
Il n’est pas vain de te dire, comme Anna, qu’on est là.

Mille baisers,
Léa.

Anna de là à dire à Claude de te rejoindre nu ... tu profiterais pas un peu de la situation.


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 16h41 - Posté par

MON CHER ESTEBAN...

...tu me fâches quand tu dis que je ne connais pas Maïakovski !
Parce que "le nuage en pantalon", "la flûte des vertèbres", etc. çà fait 40 ans que je le lis et le relis, dans des éditions qui malheureusement n’existent plus !

Sans Maiakovski, "le bateau de la vie..." m’aurait semblé bien difficile à guider dans les eaux déchainées de notre époque...
Alors, tu m’obliges à y revenir au plus tôt après mes courses...
Alors, à tout à l’heure, avec la vodka que tu m’offriras !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 19h55 - Posté par

UN PEU DE LUMIERE POUR ESTEBAN !

Je lui dédie "ÉCOUTEZ !" de Vladimir V. Maïakovski...

"Écoutez !
si on allume les étoiles/
c’est donc à quelqu’un nécessaire,/
c’est que quelqu’un désire qu’elles soient,/
c’est que quelqu’un nomme perles ces crachats/
et, déchirant/
la tempête au midi des poussières/
il se précipite vers dieu,/
craint d’être en retard,/
pleure,/
baise sa main noueuse,/
implore,/
il lui faut absolument une étoile !/
jure/
qu’il ne supporte pas ce martyre sans étoile !/
Et après,/
marche de long en large,/
avec inquiétude,/
calme, pourtant, en apparence./
Il dit à quelqu’un :/
"Alors, ça va, maintenant ?/
T’as plus peur ?/
Hein ?"/
Écoutez !/
si on allume les étoiles/
c’est que c’est à quelqu’un nécessaire,/
c’est qu’il est indispensable/
que chaque soir,/
par-dessus les toits,/
s’allume au moins une étoile !"

Et pour nous, Estéban, c’est une étoile rouge !

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 20h17 - Posté par

Pour moi aussi Nose ! J’aimerais bien avoir un poème pour moi aussi, Nose !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 20h44 - Posté par

Pour Léa, Nose, Anna et tout LE MONDE de la part de mon Mentor Pablo Neruda :

Il meurt lentement celui qui ne voyage pas,

celui qui ne lit pas,

celui qui n’écoute pas de musique,

celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement

celui qui détruit son amour-propre,

celui qui ne se laisse jamais aider

Il meurt lentement

celui qui devient esclave de l’habitude

refaisant tous les jours les mêmes chemins,

celui qui ne change jamais de repère,

Ne se risque jamais à changer la couleur

de ses vêtements

Ou qui ne parle jamais à un inconnu

Il meurt lentement celui qui évite la passion

et son tourbillon d’émotions

celles qui redonnent la lumière dans les yeux

et réparent les coeurs blessés

Il meurt lentement

celui qui ne change pas de cap lorsqu’il est malheureux

au travail ou en amour,

celui qui ne prend pas de risques

pour réaliser ses rêves,

celui qui, pas une seule fois dans sa vie,

n’a fui les conseils sensés.

Vis maintenant !

Risque-toi aujourd’hui !

Agis tout de suite !

Ne te laisse pas mourir lentement !

Ne te prive pas d’être heureux !

Pablo Neruda Prix Nobel de Littérature 1971

Esteban


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 12h57 - Posté par

Esteban, t’as bien fait de citer se poème de Neruda. Tous les enfants, petits et grands, devraient se l’apprendre par coeur, ou l’avoir présent à l’esprit, tant il éclaire le chemin ! T’es excellent là !!!

Ben oui les filles, Esteban peut pas être au four et au moulin en même temps. En ce moment, il travaille du chapeau... alors, le reste...

Bises.
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 14h23 - Posté par

ALORS, LEA, POUR TOI ET TOUJOURS DE MAÏAKOVSKI...

".../
S’il était poète/
celui que tu tortures ainsi,/
il pourrait échanger son amour/
contre la gloire ou de l’argent./
Mais moi/
aucun son ne me réjouit/
hors le son de ton nom bien aimé./
Je ne me jetterai pas par la fenêtre,/
je ne boirai pas le poison/
et je ne presserai pas la gâchette contre ma tempe./
Pour moi/
il n’y a ni lame ni couteau/
hors de ton regard./
Demain tu oublieras/
que je t’ai couronnée,
que l’amour a incendié mon âme en fleurs/
et le vain carnaval des jours emportés/
dispersera les pages de mes carnets.../
Mes paroles, feuilles mortes,/
pourront-elles te forcer/
à t’arrêter/
le souffle coupé ?/

Au moins laisse moi/
joncher d’une dernière tendresse/
ton pas qui s’éloigne."

Puisqu’Estéban ne s’est encore pas empressé, lui le flibustier des mémères du Sud si connaisseur de notre Maïakovski international, de t’offrir ces vers magnifiques !
Avec humilitude et néamoins une foultitude d’amitude et de fraternitude, je les dépose à tes pieds.

Tendres baisers, de

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 14h47 - Posté par

C’est magnifique Nose, magnifique.
Merci !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 16h20 - Posté par

C’est très beau Nose, laisse-moi rêver un instant...
Juju


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 20h20 - Posté par

Cher NOSE,

Je me régale ! malgré ton expérience tu manques d’endurance à la provocation ha !ha !ha !

Tu pites comme un poisson qui chez-nous s’appelle un "gobi" qui gobe tout ce qu’on lui présente devant ses yeux ha !ha !ha !

Tu as pité en un éclair dès que j’ai touché ton point faible, la culture...pourtant c’est toi-même qui nous a appris tes préférences sur "le merle moqueur" l’aurais-tu oublié ?

Sacré NOSE.

Bien sûr que je n’ai pas d’âge je suis un DIEU...de l’amour...

Et les filles du fou le savent malgré qu’elles s’en défendent. En fait au travers de leurs écrits je ressens :"...Non Non...mais encore".

Tu vois Nose je les sors des griffes du maquereau JMH et elles crient.

Ah la la ces greluches, elles sont un peu hypocrites...sauf Léa, elle est sublime, elle oui elle est fantastique.

Esteban qui rit encore

P.Scriptum : Juliette ton sport est-il "les pelotes basques" ha !ha !, j’en peux plus.

Au fait de téléportation, Cloclo j’ai vu passer un ZEPPELIN dans le ciel, c’était toi ? Ou bien c’était le tafanari de Thom...ha !ha !

Ici dans mon Golfe d’amour c’est presque l’été, et chez toi anna...ah !ah ! tu as mis le ciré pour bronzer ?

Allé, là je suis obligé de m’envoyer un bon jus d’orange...ah !ah ! sacré Nose.

Rendez-vous au bodegón...

Esteban


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 16h35

"C’EST UN FAMEUX 3 MÂTS FIN COMME UN OISEAU...

... Nous irons jusqu’à Valparaiso !"... Eh ben, avec JMH on y est ! Salut Léa, Anna, Juju, Rose, Leila, etc.
De toute façon, aller au pays de Neruda, Corvalan, Para et Allende, c’est un vieux rêve que j’ai depuis bien longtemps. Pas le Chili de Madame Bachelet-copine-à-Ségo, mais celui de Neruda, et du peuple et des indiens qu’il évoque dans le "Canto general", oh oui !

Cela fait tellement longtemps que nous avons le Chili au coeur, notre génération à Claude et moi (Estéban je ne sais pas car il n’a pas d’âge), comme ceux d’une autre qui nous a précédé ont eux l’Espagne au coeur... Que l’idée de téléportation avec JMH est géniale !

Allez, je vais me boire une Tequila en attendant le jaja local de Valparaiso que je ne connais pas !
Il faut que j’aille à Bricorama chercher du fil de fer gainé pour réparer 10 mètres de clôture abîmés par la tempête, afin que Lulu puisse retrouver sans danger (pour nos voisins) le jardin. Je reviendrai donc tout à l’heure pour trinquer avec vous !

À ciao et fraternité,

NOSE DE CHAMPAGNE



AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 16h58 - Posté par

cher nose....votre génération à claude et toi, c’est aussi la mienne....et je me souviens des comités "chili" auxquels j’ai participé du temps de ma jeunesse.... aussi je vous dédie à tous les deux ce magnifique poème de pablo neruda....

corps de femme, blanches collines, cuisses blanches,......l’attitude du don te rend pareil au monde....... mon corps de laboureur sauvage, de mon soc,........a fait jaillir le fils du profond de la terre.

je fus comme un tunnel. déseté des oiseaux,.....la nuit m’envahissait de toute sa puissance..... pour survivre j’ai dû te faire forger comme une arme ....et tu es la flèche à mon arc, tu es la pierre dans ma fronde.

mais passe l’heure de la vengeance, et je t’aime..... corps de peau et de mousse, de lait avide et ferme.....ah ! le vase des seins ! ah ! les yeux de l’absence !..... ah ! roses du pubis ! ah ! ta voix lente et triste !

corps de femme, je persisterai dans ta grâce...... ô ! soif, désir illimité, chemin sans bruit !..... courants obscurs où coule une soif éternelle.... et la fatigue y coule, et l’infinie douceur.

je vous aime anna


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 17h01 - Posté par

Nose,

Tu oublies Gabriela Mistral, Victor Jara, Gladys Marín, Manuel Rodriguez, Recabarren et bien d’autres. Et si vous voulez, je vous emmène à Isla Negra dans la maison de Neruda où il est enterré et dans le restaurant où il allait et où chante Charo Coffré. On peut aussi aller au Mesón Nerudiano où mon ami Eduardo Peralta chante Brassens en espagnol. Il y invite souvent un autre ami, Chere Arenas qui, lui, chante Renaud en espagnol. Mais, il va falloir que vous restiez plus longtemps que le week-end pour faire tout ça !

Bienvenue à tous chez moi

JMH


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 17h23 - Posté par

Et pour faire bonne mesure, je vous offre aussi le début de la dernière chanson de Victor Jara, qu’il a composé et chanté dans le stade national avant que des sauvages ne lui brisent les mains à coup de crosse.

http://www.legrandsoir.info/article...

JMH


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 17h46 - Posté par

Ah, celui là, j’ai oublié de l’envoyer. Il précéde celui sur Victor Jara.

Je vous offre les dernières paroles d’Allende. On peut même entendre l’intégralité de son dernier discours à la radio.

http://www.legrandsoir.info/article...

JMH


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 20h00 - Posté par

MAIS NON, JMH, ON NE PEUT PAS OUBLIER...

... Mais c’est difficile de citer tout le monde alors j’avais mis "etc."...
Et puis, il est bon aussi que chacun fasse une partie du chemin vers ces grandes mémoires...
C’est bien que tu me montres que dans notre mémoire à nous tous, leurs oeuvres, leurs paroles, leurs chants vivent toujours !

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 21h27 - Posté par

Bon, je me suis mis dans un coin du Fou un moment, juste le temps d’écrire un petit papier sur le Grand Jacquot, mais maintenant, je reprendrais bien une petite coupe d’Oger, Nose ...

JMH


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 17h07 - Posté par

Salut les amis, comment va ?

Ouais, ouais, Anna, t’as raison, on n’est pas des filles faciles, on ne nous attrape pas comme ça, au sifflet. Avis, à la population.

Bueno, me voy ahora al campo, para el deporte. Regresaré mas tarde, por la noche.
Bueno, amigos chileranos, hasta manana.

Besos a todos
Juju


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 22h27

Scoop chilien au Fou :

La résidence principale de Salvador Allende, 200 rue Tomás Moro, qu’il occupât de 71 jusqu’au 11 septembre 73 vient d’être classée monument historique. Elle a été bombardée en même temps que la Moneda et est depuis 75, un centre de repos pour personnes âgées. C’est le fils du général Carlos Prats, assassiné sur ordre de Pinocchio à Buenos Aires, qui avait lancé une pétition. Francisco Prats avait, récemment, craché sur le cercueil de Pinocchio.

C’est ma tournée !

JMH



AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 22h42 - Posté par

c’est parti....et un verre pour moi mais pas de jus d’orange.... ;quelquechose de bien fort qui remonte le moral .... ;;anna


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 22h47 - Posté par

Et pendant qu’on picole à Valpo, regardez ce que fait Chávez au sommet du Mercosur à Rio.
Cliquer en haut à gauche sur "fotos del día".

http://www.lanacion.cl/

Eh ben, y s’emmerde pas Hugo. Là, il est au sommet. Il risque peut-être une petite scène de ménage en rentrant à Caracas si sa femme tombe là-dessus. Sont pas commodes les latinas. Je suis bien placé pour en parler...

JMH


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 23h01 - Posté par

Anna,

Un petit pisco "on the rocks" ? A 30, 35 ou 40º ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 23h18 - Posté par

Ah oui ! Un pisco pour moi aussi, 30° pour voir.
Et JMH tu commences par nous faire visiter quoi à Valparaiso ? Il faut absolument réussir à distraire Claude. Et moi, je peux en profiter comme Esteban n’a pas voulu venir. On a toute la nuit ... (attention on emmène Jose avec nous).
Léa.


AU FOU DE BASSAN
20 janvier 2007 - 23h58 - Posté par

Bon alors Léa,

A Valpo, on commence par le quartier du port et le débarcadère Prat d’où on peut voir toute l’activité du port. San Antonio a supplanté Valpo comme 1er port chilien depuis quelques années mais son activité reste intense. Il y a de nombreuses vieilles maisons coloniales à voir. Ensuite, un petit coup de funiculaire jusqu’aux "cerros" (collines) surplombant la ville. De nombreuses églises (même si on n’est pas catho) à l’architecture magnifique et diverse. Le musée à ciel ouvert. Le congrés où je t’invite à déjeuner avec l’aide de la tante de mon épouse, députée. Ensuite, nous prenons la route côtière où nous passons par Viña del Mar, Reñaca et Con Con. Le centre de Viña est aussi très riche et possède une magnifique sculpture de Rodin appelée "La Defensa". Nous prenons un petit encas au débarcadère Vergara dans un petit restau pour 10 ou 12 personnes. On longe la côte et ses plages et on dîne à Con Con des empanadas de fruits de mer ( en France, on appelle ça les petits pâtés chiliens) et on revient au Fou, fatigués mais contents.

Ça te va ? Tu arrives quand ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 00h05 - Posté par

J’ai oublié de te préciser, Léa, que Valparaiso a été classé Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO. Comme d’ailleurs les usines de salpêtre du nord. Mais là, c’est à 2000 km. Il faut du temps...

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 10h26 - Posté par

Attention Léa pense aux bittes d’amarrage !

Écoute José qui est du coin.

Esteban


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 00h04 - Posté par

40° pour moi, je bois pour oublier......claude est avec léa !!!!!

JM , emmène moi danser ce soir..... anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 00h12 - Posté par

Pas de problème, je t’apprends la cueca, pour commencer ! Et quand tu en as marre, on va danser le merengue et la salsa et je mets, bien sûr, une chemise idoine...

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 10h11 - Posté par

Anna !

Claude n’est pas avec Léa !
Claude et Léa s’aiment depuis toujours et ce n’est pas ce que tu crains.
Il s’agit de ce sentiment dont peu de gens ont connaissance. Il est indescriptible car il est invisible. Il se ressent juste et c’est ainsi qu’il existe et qu’il est indestructible tant il est insaisissable.
Just imagine !

Bises,
Léa.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 11h31 - Posté par

en fait tu es une sorcière !!!!!!

gros bisous anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 12h19 - Posté par

Ah, que je suis bien d’accord avec toi Anna, Léa est une sorcière. Ne te laisse pas faire, tu dois défendre ton pré carré avec acharnement et conviction. Non mais alors quoi ! ...
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 17h16 - Posté par

Merci Léa de tout comprendre , ce que je viens de perdre , c’est exactement cela :""Il s’agit de ce sentiment dont peu de gens ont connaissance. Il est indescriptible car il est invisible. Il se ressent juste et c’est ainsi qu’il existe et qu’il est indestructible tant il est insaisissable. ""
Je viens de me rendre compte , il y a quelques jours qu’il n’est pas indestructible , à coté de cela la trahison de J.Bové et des quelques individus aux dents longues , ce n’est rien du tout , mais tout ça rajouté , ça commence à bien faire , en plus Luna s’envole mercredi , alors désolé les amis , je ne fais que passer , je ne veux pas pourrir l’ambiance .
bises à tous ,
claude de T.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 17h40 - Posté par

Claude je suis inquiète tout à coup !
Tu ne parlais pas de MGB ?
Léa.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h44 - Posté par

MGB est une camarade que je respecte et que j’apprecie , mais ne la connaissant pas personnellement , il m’est difficile de dire que c’est mon amie .
Et ce sentiment dont tu parles si bien , sans doute pour l’avoir connu , ne s’adressait pas à elle .
je t’embrasse ,
et aprés le spectacle lamentable des soit disant anti liberaux de choc , un seul mot d’ordre , voter et faire voter pour marie george !
claude de T.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 20h30 - Posté par

Oohh !! mon kiki, tu ne pollues pas l’atmosphère, jamais, quoi que tu dises frérot !

Il ya des peines, des nostalgies, des mots que l’on aurait voulu dire d’autres que l’on a dit sans avoir voulu. Cloclo je n’aime pas te "voir" ainsi.

Mercredi ta petite Luna va rejoindre son île mais elle n’est pas seule et elle a beaucoup de choses à raconter de son papi.

Alors dis-lui qu’Esteban lui fait de GROSSES BISES et qu’il l’a bien vu l’autre jour à l’horizon entre ciel et mer...

Je t’embrasse Frérot,

Esteban


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 21h06 - Posté par

CLAUDE, JE ME JOINS À CE FRERE DE LA CÔTE (LA CÔTE DE TAUREAU, BIEN SÛR !)...

... Pour embrasser aussi Luna-Flor et lui dire qu’elle a le meilleur Papi du Monde !
Le CD d’Atahualpa Yupanqui que j’écoute en même temps que je vous écris là, c’est à elle que je le dédie...
Et pour toi, voici :

"Non Claude t’es pas tout seul/
Mais arrête de pleurer/
Comme ça devant tout le monde/
Parce qu’une demi-vieille/
Parce qu’une fausse blonde/
T’a relaissé tomber/
Non Claude t’es pas tout seul/
Mais tu sais que tu me fais honte/
À sangloter comme ça/
Bêtement devant tout le monde/
Parce qu’une trois quarts putain/
T’a claqué dans les mains/
Non Claude t’es pas tout seul/
Mais tu fais honte à voir/
Les gens se paient notre tête/
Foutons le camp de ce trottoir/
Allez Claude viens viens/

Viens il me reste trois sous/
On va aller se les boire/
(non pas chez la mère François, mais au Fou)/
Viens il me reste trois sous/
Et si c’est pas assez/
Ben il me restera l’ardoise/
Puis on ira manger/
Des moules et puis des frites/
Des frites et puis des moules/
Et du vin de la Marne/
Et si t’es encore triste/
On ira voir les filles/
(Anna, Léa, Rose, Juju,Leila, et ... Estéban)/
Parait qu’il y en a de nouvelles/
On rechantera comme avant/
On sera bien tous les deux/
Comme quand on était jeune/
Comme quand c’était le temps/
Que j’avais de l’argent (Ah bon ? je crois que c’est jamais arrivé !)/

Non Claude t’es pas tout seul/
Mais arrêtetes grimaces/
Soulèves tes... (78) kilos/
Fais bouger ta carcasse/
Je sais que t’as le coeur gros/
Mais faut le soulever/
Non Claude t’es pas tout seul/
Mais arrête de sangloter/
Arrête de te répandre/
Arrête de répéter/
Que t’es bon à te foutre à l’eau/
Que t’es bon à te pendre/
Non Claude t’es pas tout seul/
Mais c’est plus un trottoir/
Ca devient un cinéma/
Où les gens viennent te voir/
Allez viens Claude viens viens/

Viens il me reste ma guitare (ben avec le talent que j’ai t’es pas fauché !)/
Je l’allumerai pour toi/
Et on sera espagnols (normal j’ai des Miranda dans ma famille !)/
Comme quand on était mômes/
Même que j’aimais pas ça/
T’imiteras le rossignol/
Puis on se trouvera un banc/
On parlera de l’Amérique (tiens, du Chili, de Valparaiso)/
Où c’est qu’on va aller/
Quand on aura du fric (Va falloir que JMH nous en envoie un paquet !)/
Et si t’es encore triste/
Ou rien que si t’en as l’air/
Je te raconterai comment/
Tu deviendras Rockefeller/
On sera bien tous les deux/
On rechantera comme avant/
Comme quand on était beaux/
Comme quand c’était le temps/
D’avant (comme Sophie ?) qu’on soit poivrots/

Allez viens Claude viens viens viens/
Oui oui Claude oui viens".../

Bien à toi très fraternellement

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 03h12

Demain, je ne serai pas au Fou. Je serai à Isla Negra et à Pomaire, un charmant petit village où on fait de la poterie traditionnelle, entre autres, à quelques 80 km de Santiago.

Anna, si tu arrives à temps, le départ est à 9 heures. Celles et ceux qui veulent faire parti du voyage sont les bienvenu(e)s, bien entendu.

Bon, Nose, une dernière coupe d’Oger et je vais au pieu car demain, il faut conduire...

Compadre Esteban, ¿te viste cuando no tomaste ?

Hasta luego a todos y , por supuesto, ¡Hasta Siempe !

JMH



AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 09h48 - Posté par

On a râté le départ. C’est pas malin non plus de prévenir à la dernière minute !
On va voir si Claude trouve un truc pour nous téléporter.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 11h36 - Posté par

oh ! oui ce serait bien.....j’ai envie de soleil, de chaleur, d’exotisme.....ça nous sortirait de cette atmosphère pesante d’un quotidien bercé par tous les problèmes de cette société pourrie !!!

anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 12h31 - Posté par

Ah chers amis, ça me plaît bien cette téléportation. Quel changement de vie. Ca me rappelle que dans notre MJC, on avait invité des réfugiés Chiliens, qui avaient mis le "feu" au quartier, ça dansait, chantait, et ils nous avaient fait des empanadas à la viande, que j’avais essayé de refaire chez moi, mais en moins bien, je le confesse (amen). Alors, cher JMH, please, por favor, s’il te plaît, dame la receta.

Bon, c’est bientôt l’heure de l’apéro, je cours vous préparer quelques tapas, pendant que mon Prince des Lumières, Nose, nous sert un de ses délicieux breuvages dont il a le secret.

Bises adorables humains.
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 12h37 - Posté par

je vous rejoins tapas, ça me va super.....mais dis, juju, où sont nos princes et chevaliers ? je pense que claude est aussi préoccupé par le départ de sa petite luna puisque ce doit être le 25... nous pensons bien à toi papinou claude et je te fais pleins de bisous craquants pour toi et luna...... anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 13h01 - Posté par

Oui, sont où, ces coquins ? Z’ont pas réussi à se téléporter ?!
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 12h47 - Posté par

P.Scriptum : Juliette ton sport est-il "les pelotes basques" ha !ha !, j’en peux plus.

Mon petit Esteban, como lo "sabe-bou" que me gusta eso ?

Déchaines-toi tant que tu veux, mais tu ne devrais pas t’aventurer aussi loin, car t’as pas idée de la force basque (morale et physique surtout). L’endurance, ça nous connaît. Fallait se les taper les sentiers de la contrebande, pour faire passer les marchandises et les gens !!! Hein ?!
Et puis, ça ne t’a pas échappé qu’il y a beaucoup de basques de par le monde, même au Chili.
Alors, cuidado, mon bel Adonis, tu pourrais avoir un retour de pelote, et ça fait mal, mal... ha, ha, j’en peux plus moi aussi !!!

Besos carniceros.
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 15h58 - Posté par

...Fallait se les taper les sentiers de la contrebande, pour faire passer les marchandises et les gens...

Eso me toca mucho juju...por mi querida abuelita muchas gracias...ella paso por el otro lado pero es lo mismo.

Recuerdo a todos los hombres y a todas las mujeres con peligro de su vida ayudaron a la retirada de miles y miles de seres humanos huyendo la barbarie de la bestia...

Esteban


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 16h56 - Posté par

Gracias Esteban querido con estas palabras. C’était le minimum à faire pour aider ceux qui en avaient besoin pour sortir de l’enfer.

Besos amigo.
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 17h39 - Posté par

Esteban querido ? Tu crois peut-être que ça va passer inaperçu en espagnol ? Prends garde à toi !!! L’amour est enfant de Bohême, Il n’a jamais jamais connu de loi ...
Léa.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h43 - Posté par

Ben, Léa, c’est la nature humaine...
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 14h17

Ah ben, voilà que José Bové est candidat. On a donc maintenant 3 candidats unitaires ! Eh ben, on n’a pas l’air con !

Bon, Nose, une ’tite coupe, STP.

JMH

NB : je ne verrais pas la maison de Neruda aujourd’hui, ma bagnole a refusé de démarrer. Capricieuse, cette guimbarde !



AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 14h38 - Posté par

JE TE CROYAIS CHEZ PABLO !

Mais si t’es là, alors tout de suite une coupe de brut blanc de blanc d’Oger, capitale clandestine de la Côte des Blancs !
(ouais parce que tellement qu’il est bon le "Côte des Blancs" que tous les villages de la côte sont des capitales et que tous les autres ne le savent pas !)

Levons le haut pour décrire sa couleur or pâle et regarder monter les fines bulles.
Portons-le au nazibus (=/= le bus de J-M Le Pen !) pour s’humecter des embruns champagnisés et pour s’imprégner du parfum discret de la liqueur du chardonnay du terroir.
Et vidons carrément la coupe pour en prendre une autre... au diable la varice !

Bon, je vais à Châlons (32 kilomètres fois 2) chercher les (1500) 4 pages de Marie-Georges pour le meeting du 23 janvier au Zénith à Paris et je reviendrai vous tenir compagnie.

À ciao et fraternité,

NOSE


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 16h32 - Posté par

Allez, toujours à courir par monts et par vaux, à travers la campagne champenoise ce vaillant Nose. Il aurait pas été mal comme passeur, en d’autres temps, au Pays Basque. E - ffi - ca - ce.

Vas, et reviens surtout, je te fais un petit feu dans la cheminée, car le froid revient.
Bises pleines de pensées.
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 22h09 - Posté par

OH TU SAIS, MA JUJU...

... J’espère être un passeur de mot d’amour à l’humanité, très modestement et sans ostentatoire bravitude !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 23h03 - Posté par

Dis donc, cher Nose, t’es cachottier. Voilà-t’i pas que t’écris des chansons, pour Claude. Et puis tu écoutes Atahualpa Yupanqui, que je chantais en cours d’espagnol au collège : "a las orillas tel Titicaca", "Duerme, Negrito"... Je cherchais les paroles sur le net, et j’ai vu qu’on pouvait se procurer a la F... ses CD. Il m’a enchanté et en plus sa mère était basque. Tu comprends pourquoi il avait un si beau talent, tant au niveau musical, qu’au niveau coeur !

Bon, Nose, que pourrais-tu me servir à cette heure-ci ?
Juju.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 16h36 - Posté par

En effet, ça craint là ! Dommage pour les dispersions de voix. Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 17h07 - Posté par

Je crois que MGB, OB et JB devraient fréquenter le Fou ! Ça remettrait les idées en place ! Le Mars, le Cactus/La Gauche ! (je suis dans les 2) et la Gauche Républicaine viennent de faire une déclaration commune.

Bon, Nose, je reprendrais bien une petite lichette...

JMH

NB : Léa et Francesca, pour la tenue complète en Rapa Nui, ça ne peut être qu’en privé. Je vous attends mes chéries...


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 17h42 - Posté par

Ce JMH vraiment ! Un rien l’excite.
Trop de Chili nuit !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 17h55 - Posté par

Ouais, je lui trouve pas mal de points communs avec Adonis. Aurait-il déteint sur lui ?
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 17h59 - Posté par

Mais Juju, tu es la bienvenue...

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h21 - Posté par

c’est aussi mon avis...... anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h32 - Posté par

Ah, Anna, mon coeur, je t’avais oublié, mais viens, viens, c’est une prière, viens, viens...

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h49 - Posté par

Ouaou, Anna, t’as pas peur ? Moi, il me trouble le JMH !
T’es où le Claude ? Et toi Nose ? Bon Adonis, c’est pas la peine, je sais où il est.
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h25 - Posté par

mais oui ,ils nous abandonnent.....et entre quelles mains sommes-nous tombées ? qu’en penses-tu juju ? et léa qui joue perso.... c’est bizarre tout ça ? anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h35 - Posté par

Pour le moment, je pense à Fernande, mais si vous voulez attendre votre tour, ce sera avec plaisir...

JM Brassens


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 20h54 - Posté par

et tu crois que l’on va attendre notre tour, n’est-ce-pas juju ?,,, JM Presley/Hallyday...tu rêves anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 21h31 - Posté par

Ah ben ouais mais si vous êtes trop impatientes, ça peut pas aller ! Faut donner du temps au bonhomme de se ressourcer !

Comme disait mon grand-père (un sage) : C’est plus facile d’avoir la bouche ouverte que le bras tendu !

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 23h07 - Posté par

Ecoute Anna, je crois qu’on ne va plus attendre. Nous aussi nous allons nous téléporter avec le Fou. Ca urge. Juju.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 20h04 - Posté par

Anna, Juju, le JMH et les kikis, je vous les laisse !!!
Bye Bye je me retéléporte chez mon Adonis !
Mon Esteban c’est le plus Beau le plus Fou le plus Tout !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 23h08 - Posté par

Léa, tu ne peux pas te téléporter chez Adonis, parce que je sais où il est. Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h37 - Posté par

Love me tender...

JM Presley


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h04

Salut a toutes et tous

3 mn pour passer au fou semaine chargée campagne oblige et pas trop le temps de passer sur bellaciao .

Il y a du tonus chez les cocos c est bon signe et gde envie de faire campagne et de se decarcasser rien a voir avec 2002....

A part ca ciné ce matin vue en avant premiere un film allemand la vie des autres qui se passe en ex RDA ds les années 80 a voir ......

Tien je mettrai bien ce vieux Milles sur le bastring du fou un petit cout de SO WHAT ds mes oreilles me ravirais ...

A JMH merci frérot de m avoir ramené la semaine derniere je t ai lu mais pas eut le temps de repondre alors je t ai envoyé par téléportation les statuts du parti ou tu y verra qu ils elles (les élus)doivent reverser leur indemnitées au PCF et recevoir en contre parti a l heure d aujourd hui un salaire net de 1800 euros mensuel X Par 13 mois Et la fonction présidentiel est un élus jusqu a preuve du contraire.. A MGB a en plus une Mégane de fonction .....

J arrete le serieux bises a toutes et tous

Et je tend mon verre

CHRISTIAN FORGEOT vitry 94 (Apres j abrége cher jean Michel ....)



AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h09 - Posté par

Adonis a t il put recoller les morceaux ou ce qu il en restait apres sa tentative de seduction du taureau ????

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h36 - Posté par

Salut Kiki,

On sait pas encore, Adonis n’a pas daigné donner de ses nouvelles à ce propos. Les bijoux sont-ils sauvés ? C’est la question du jour.

Bises amigo.
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h42 - Posté par

Salut juju

C est la que le proverbe on ne peut etre et avoir été prendra tte sa valeur ...

Au détriment de ce pauvre Esteban !!!!!

Il lui restera les reves ......

J espere pour lui que les afficionados n ont pas voulu emmenés de trophés ......

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h18 - Posté par

Les oreilles et la queue... C’est y pas malheureux. ¡Pauvre Esteban !

Pas d’inquiétude les filles, je suis là...

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h28 - Posté par

Salut mon Cricri,

Je vois que tu es très occupé. Raison de plus pour MGB de le rappeler. Ceci dit, je crois aussi qu’un (ou une) Président de la République a besoin d’un peu plus de 1800 € mensuel pour faire bonne figure. Ne tombons pas dans les excés.

A la tienne !

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h33 - Posté par

Je partage mais pour ce faire ca depend de toi de moi de tous et toutes pour qu "elle soit élues ..... alors il sera temps de discuter de son salaire !!!!!

Elle reglera avec la gegete de l élyssée !!!!!

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h35 - Posté par

Je trinque avec joie ami du bout du monde avec un produit venu de l ALBA j espere.... !!!

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h37 - Posté par

cegete ..... meme pas bu encore ..... et je me melange deja les doigts

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h51 - Posté par

Si c’était que les doigts, ça irait encore ! Bon, mollo sur la coupe, attendons Nose.
Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 18h59 - Posté par

Mais ce n est que les doigts .....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h14 - Posté par

JE VIENS DE METTRE MON BLOG À JOUR...

... et je passe rapidement lever mon verre avec vous tous.
Chantal a demandé à Sandra (sa fille) d’éplucher les navets, poireaux, patates, et autres carottes pour la soupe, et je lui ai dit que les garçons pouvaient et savaient faire çà aussi...
Donc j’y vais, pour que Sandra qui bosse son concours (le CAPES d’espagnol) puisse décompresser un peu...
Je pense à Claude, ce frère qui a le "blouze" et je vais lui mûrir un petit texte juste pour lui, pendant l’épluchage...

Hasta luego !

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h21 - Posté par

bravo nose pour l’épluchage de la soupe....je m’y mets aussi.....et puis ramène nous claude, il nous met le "blouze" aussi, je n’aime pas qd il est loin de nous....anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h28 - Posté par

Anna,

Le blouze ça veut dire que je t’aimeu

Et que j’ai mal à en crever

Les mots ne sont jamais les mêmeus

C’est ma prière pour te garder

La musique vivra

Tant que vivra le blouzeu

Johnny M. Halliday


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h32 - Posté par

t’es découvert.....ah !queue !koukou !!!!!!


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 20h30 - Posté par

ANNA ? J’AI TROUVÉ...

... ta remarque sur mon blog du jour...
Je sais ce que tu ressens pour le ressentir moi-même. Claude le sait aussi, parce qu’en début juillet 2006, je lui ai fait parvenir les textes des désavoeux de ma fédé pour avoir tenté de constituer un collectif da l’alternative unitaire sur mon département qui n’en avait pas, ni ma région d’ailleurs !

Je te laisse donc imaginer comme je suis doublement "touché" !

Mais lorsque tu lis le fil sur l’appel des collectifs à l’issue de la réunion de l’AU ce week-end à Montreuil, tu comprends que nous (communistes) nous avons été victimes d’une basse manoeuvre dans le plus pure style politicien...
C’est d’ailleurs ce que déplorent de nombreux intervenants :
la constitution des délégations, le nombre réels de collectifs présents et pour finir le nombre réels de présents, pour déboucher sur le pronunciamiento en faveur d’un Bové que nous ne soupçonnions pas !

Je pense qu’un de ces jours, le rassemblement se fera.
Mais nous savons maintenant qu’il faudra que nous ne soyons pas les seuls à devoir fournie des garanties...
Et çà se fera sûrement autrement que par des parlabres interminables coupées des luttes !

Allez, "uvons, buvons, buvons, à l’indépendance du Monde !"

NOSE


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 21h03 - Posté par

buvons un coup, buvons-en deux, à la santé de tous les FOUS...... merci cher nose anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 22h11 - Posté par

Laissons décanter, on y verra mieux. J’avoue ne pas bien saisir les nuances, moi qui croyais au rassemblement le plus large à gauche pour mener la bataille contre le libéralisme assassin. Me voilà emputée d’une espérance.

Et puis je me heurte à deux modes de raisonnements que je viens de trouver dans un livre : "M.Bakounine et les conflits dans l’internationale 1872", à savoir :

- "l’émancipation économique des travailleurs est le grand but auquel doit être subordonné tout mouvement politique",

et

  "la conquête du pouvoir politique était la condition préalable de l’émancipation économique du prolétariat"...

Bon, pour mieux réfléchir, je crois que je vais prendre un petit quelque chose.
Et Claude ne devrait pas se morfondre dans son coin, parce qu’elle reviendra, c’est sûr. L’ambiance est un peu électrique en ce moment, voilà tout. Allez, viens te réchauffer sur le canapé entre Anna et moi. Nous te calinerons, te bercerons de notre douce voix. Tu verras Claude les tensions tomberont, parce que nous, nous savons faire...

Juju


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 19h22 - Posté par

Mais je ne savais pas que tu étais un blogueur. Je me contente d’être un blagueur.

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 20h59 - Posté par

Oui, et j’essaie d’aller voir Nose sur son blog, impossible ! Je n’y vois que des photos. Pourtant, j’avais réussi auparavant. Comprends pas ces machines par moments. Elles n’en font qu’à leur tête. Blague à part, pauvres de nous. Juju.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 21h04 - Posté par

Blog à part ! pauvre de nous !!!! anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 21h36 - Posté par

Ben Anna, blog et blague à part, pauvre de nous.
J’ai failli faire ce soir la même soupe que toi et Nose. Les enfants ne voulaient pas, alors j’ai opté pour des artichauts violets et poisson aux lardons, carottes, poireaux, oignons, ail, vin blanc, citron, etc... et galette des rois (frangipane, c’est meilleur). Juju.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 21h44 - Posté par

POUR CLAUDE.....après ton ami Nose...qqs paroles du grand Jacques (à peine modifiées) pour te dire toute mon amitié, qui même si elle est virtuelle, n’en est pas moins sincère......

la lumière jaillira.....claire et blanche un matin.....brusquement devant toi......quelque part en chemin

la lumière jaillira.....et de la voir si belle..... tu connaîtras pourquoi.....tu avais tant besoin d’elle....

la lumière jaillira.....et je t’inviterai.....à venir sous mon toit...... pour y tout transformer.....

la lumière jaillira..... parsemant tes silences....de sourires de joie....qui meurent et recommencent

la lumière jaillira....quand une petite fille.....te fera dans le cou....tout plein de gros bisous !!

tendrement anna


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 22h28 - Posté par

PEUT-ÊTRE...

... Pendant "la Cancion del Llamero" le saxo de Gato Barbieri la bass de Charlie Haden et le trobone de Roswell Rudd se répondent de sanglots longs en longs sanglots... Puis le Piano de Lonnie Liston Smith junior et les drums de Beaver Harris lancent le Tango, dans "The third world" de Gato Barbieri... et s’impose à moi cet extrait du "Mémorial de l’Île Noire" :

"Peut-être l’homme grandit-il sans respecter,/
comme l’arbre de la forêt, la volonté/
du monde qui l’entoure,/
et voici que soudain/
s’il était la racine il est aussi la nuit/
et s’il produit des fruits il donne aussi de l’ombre,/
ombre et nuit que le temps et le feuillage/
abandonnèrent en grandissant,/
tant et si bien que depuis cette humidité inerte/
où les germinations attendent/
on ne distingue plus les doigts de la lumière :/
oui, le soleil gratuit fut refusé/
à la graine affamée/
et l’âme, en pleine nuit, déchaîne/
une croissance tourmentée./

Je ne sais pas peut-être, je n’ai pas su, je ne savais pas./"

À toutes et tous, ce soir au Fou, mais d’abord à Claude, je vous dédicace ces vers magnifique d’un des plus grands poètes de tous les temps : Pablo Néruda...
Aux éditions nrf/Poésie/Gallimard on trouve facilement "Le mémorial de l’Ile Noire" et aussi "le Chant général" dont je donnerai demain (là il faut que j’aille prendre mes médocs et dormir) quelques extraits pour vous en faire trop envie !

Baisers à tous et fraternité,

NOSE


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 22h43 - Posté par

BONNE NUIT à TOUS ANNA


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 22h45 - Posté par

Nose,

Je te recommande "Les pierres du ciel, Les pierres du Chili". Les poèmes lui sont inspirés depuis sa maison d’Isla Negra. Et ce n’est pas une traduction, c’est lui qui l’a écrit en français

¡Salud !

JMH


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 22h34

Rien que pour Claude de T. (Mon grand sage)

"Tu as fait sursauter une fois de plus ton coeur,
Tu viens de tourner la fin d’un récit pacifique,
Tes pages de sentiments ont touché l’apogée.

Elles s’endormiront avec le sourire au coeur,
Puisque tu as glorifié le terminal en héroïque
Tu ne peux chagriner aucunes suaves années.

Pars sans regrets, fleurir tes squares de bonheur,
reprends la route méconnue, en mode pacifique
Il y a déjà au virage, un signe de tête à convoiter.

Tu feras sursauter une fois de plus ton coeur,
A l’obéissance d’une autre odyssée frénétique
Vas, sans point de démesures pour t’exhausser."

En espérant que la douceur de mes mots apaise la douleur de tes maux. Doux bisous.
LA PETITE



AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 22h34

NOSE DE CHAMPAGNE...

Vous serez toujours les bienvenus sur cette nouvelle planète du système sco/solaire "http://nose2champagne.canalblog.com/" !

NOSE DE CHAMPAGNE



AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 22h41 - Posté par

Un p’tit tour me fera le plus grand bien...
A très bientôt là-bas NOSE...
LA PETITE


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 23h19 - Posté par

Merci Nose, je vais reessayer.
Bonne nuit à vous tous, et pleins de bisous chaleureux. Pensée à Claude et à sa jolie Luna-Flor.
Juju.


AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 23h13

Ohé, les amies et amis !

je suis un peu occupé avec nos autres amis les dockers de Dunkerque : c’est leur 11° jour de grève de la faim.

Comprenez donc que je vous néglige un peu ; c’est pour une autre urgence, qui ne peut souffrir l’attente de la solidarité : des ouvriers qui se battent DEBOUT, ça mérite bien une entorse au rendez-vous

Mais promis, on se retrouve pour fêter la victoire

Patrice


Non, ce n’était pas le radeau
De la Méduse, ce bateau
Qu’on se le dise au fond des ports
Dise au fond des ports
Il naviguait en pèr’ peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s’app’lait les Copains d’abord
Les Copains d’abord

Ses fluctuat nec mergitur
C’était pas d’la litterature
N’en déplaise aux jeteurs de sort
Aux jeteurs de sort
Son capitaine et ses mat’lots
N’étaient pas des enfants d’salauds
Mais des amis franco de port
Des copains d’abord

C’étaient pas des amis de luxe
Des petits Castor et Pollux
Des gens de Sodome et Gomorrhe
Sodome et Gomorrhe
C’étaient pas des amis choisis
Par Montaigne et La Boetie
Sur le ventre ils se tapaient fort
Les copains d’abord

C’étaient pas des anges non plus
L’Évangile, ils l’avaient pas lu
Mais ils s’aimaient tout’s voil’s dehors
Tout’s voil’s dehors
Jean, Pierre, Paul et compagnie
C’était leur seule litanie
Leur Credo, leur Confiteor
Aux copains d’abord

Au moindre coup de Trafalgar
C’est l’amitié qui prenait l’quart
C’est elle qui leur montrait le nord
Leur montrait le nord
Et quand ils étaient en détresse
Qu’leurs bras lancaient des S.O.S.
On aurait dit les sémaphores
Les copains d’abord

Au rendez-vous des bons copains
Y avait pas souvent de lapins
Quand l’un d’entre eux manquait a bord
C’est qu’il était mort
Oui, mais jamais, au grand jamais
Son trou dans l’eau n’se refermait
Cent ans après, coquin de sort
Il manquait encore

Des bateaux j’en ai pris beaucoup
Mais le seul qu’ait tenu le coup
Qui n’ai jamais viré de bord
Mais viré de bord
Naviguait en père peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s’app’lait les Copains d’abord
Les Copains d’abord

Georges, depuis sous son chêne



AU FOU DE BASSAN
21 janvier 2007 - 23h35 - Posté par

J’allais éteindre l’ordi et je vois le message de Patrice : une grève de la faim, ça veut dire que c’est grave, et qu’en haut on se ferme les yeux pour ne pas voir le paysage de désolation, et on se bouche les oreilles pour ne pas entendre l’appel au secours de citoyens dans la détresse. Vivement le moi de mai, qu’on fasse le nettoyage de printemps, qu’on aère notre espace vital. Et nous serons DEBOUT tous ensembles.
Que vous soyez entendus très vite,
Bien amicalement.
Juju


AU FOU DE BASSAN
22 janvier 2007 - 19h51 - Posté par

mes amis

je sais que le WE est terminé , que sans doute le FOU est fermé, mais c’est ce soir que j’ai besoin de vous.

je viens de prendre la décision de refuser d’être la candidate du PCF ds ma circonscription pour des raisons familiales alors que les camarades me le demandaient depuis plusieurs semaines....

j’en suis triste et désemparée....mais c’est pour moi trop difficile de vivre ds une atmosphère de conflit donc j’abdique !!

anna


AU FOU DE BASSAN
22 janvier 2007 - 20h31 - Posté par

DÉCIDÉMENT... C’EST ENCORE UNE FEMME QUI EST OBLIGÉE DE CÉDER DEVANT L’HOMME...

... On n’a donc encore tant de chemin à faire que çà !
Il peut être fier le José Bové !
Il peut être fier son soutien de ton mari !

Le pire, c’est que quand on commence à céder sur ce genre de pente, on n’en fini plus après et çà ne va jamais assez pour ceux qui obtiennent ces reculs successifs !
Je ne te le souhaite pas, Anna... mais prépare toi à subir des pression de plus en plus insupportables, malheureusement...

Le Fou sera pour toi un refuge toujours ouvert. Tu n’auras qu’à appuyer sur le petit bouton sous le comptoir, et çà sonnera chez moi, si tu as besoin !
Bon courage et fraternité,

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
22 janvier 2007 - 21h39 - Posté par

Nose ! J’ai soif !!!
Tu ouvres j’ai envie de picoler avec Anna.
Bises, Léa.


AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 17h06 - Posté par

Bonjour cher Nose,
De quel genre de pression tu parles, c’est inquiétant ça...
Juju


AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 17h34 - Posté par

Bière pression...

JMH


AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 18h44 - Posté par

N’importe quoi !

Léa.


AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 18h50 - Posté par

Je savais bien que c’était inquiétant. De la bière au Fou ? Jamais vu ça !!!

Je sens que Nose va tomber en syncope

Juju


AU FOU DE BASSAN
29 janvier 2007 - 11h10 - Posté par

NON NON ! Y A D’LA TRÉS BONNE BIERE !

J’ai appris la bière en lisant Daeninckx et les Poulpe (j’en ai 240 !).
J’aime la Jenlain, les Lambic, la bière de valmy, etc.
C’est aussi toute une culture, et des terroirs différents !
Cela ne s’oppose pas au vin, mais çà complète !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
22 janvier 2007 - 20h51 - Posté par

Bonsoir Anna ,

La situation pour toi doit etre difficile , tu sais que tous les Fous te soutiendront .
Tu nous annonces la décision que tu as du prendre , et combien tu es décue , ce n’est pas moi , ton fou le plus fidéle , qui la commenterai , tu as du peser tous les aspects de ce déchirement .
Saches que tu as tout mon respect , toute mon amitié et toute mon estime .
Je te fais une grosse bise amie .
claudevi@numericable.fr
claude de Toulouse .


AU FOU DE BASSAN
22 janvier 2007 - 21h35 - Posté par

Chère Anna !!!

C’est de liberté dont il s’agit !!!

- C’était important pour toi d’être la candidate du PCF dans ta circonscription ? Alors accepte !
- Tu penses qu’il est préférable de refuser tout en militant tel que tu le souhaites ? Soit ! Mais est-il certain que cela générera moins de conflit ?
- Tu dois refuser cette fonction et arrêter aussi d’exprimer tes convictions ? C’est trop nul !

C’est de liberté dont il s’agit.

Léa,
(pas au PCF ni pro MGB (pour l’instant))


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 12h06 - Posté par

Anna,

"J’abdique", c’est un tantinet monarchiste ça ! Tout ça pour un godet de JB in the rocks a moitié plein ?
Moi, j’en prends plusieurs avec Nose et les amis sans être conflictuel pour autant. Ton homme devrait peut-être voir un psy, non ?
Comme mon nom l’indique, j’ai été élevé à la Slivova (alcool de prune) et à la Mastika (genre Ouzo), j’aime aussi le vin de palme et l’alcool de caju, la cachaça et j’en ai vu d’autres comme tous les gens du voyage...

Tzigane


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 17h47 - Posté par

Non, toi Tzigane t’es sédentarisé. D’ailleurs, je me demande si les "gens du voyage" sont toujours détenteurs d’une culture que nous avons perdu en nous sédentarisant ?
Tiens, je goûterai bien un de tes breuvages, mais du doux.
Bises.
Juju


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 17h28 - Posté par

Salut Juju,

Les sédentaires "tzigani" comme tous les vieux routiers avec quelques décennies au compteur décrochent nécessairement un jour, c’est la loi du pendule.
Bon c’est pas tout, invitons donc Anna à prendre une petite Slivova avec nous, elle semble en avoir bien besoin la petite. Bises à tous.

NB : JB fait référence au moustachu !

Tzigane


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 18h10 - Posté par

Routier, "gens du voyage" j’aurais dû y penser, je comprends mieux ta culture des breuvages. T’en connais un sacré rayon.
Allons-y pour une petite Slivova. Anna va pas tarder. En attendant, je fais un petit feu dans la cheminée du Fou, il fait si froid dehors. Ca surprend, de passer tout d’un coup de 17° à près de O°.

A plus, ami,
Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 11h00 - Posté par

DANS LA RUBRIQUE ECHANGES CULTURELS...

Chez moi il fait actuellement 14 petits degrés, mais j’ai connu moins trente dans les Balkans, alors vos petits grog... Prenez donc 200cl de Slivova , chauffer et ajouter du poivre noir. C’est radical pour les frileux...
Cela me rappelle la scène autour du poêle en haut de page... Les "tzigani" appellent ces poêles "amour tzigane", c’est tout dire !
Amitiés à tout le bistro.

Tzigane


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 22h18 - Posté par

Salut TZ,
Si tu nous donnes la recette du Slivova, pourquoi pas. Mais tu sais le grog c’est pas mal aussi. Moi je le fais au rhum comme Jo et Anna au Calva. Nose le fait sans doute au Champagne et Esteban au Pastis. Quant à Claude, je me demande s’il ne le fait pas à l’armagnac. Quant à JMH, Cricri et Léa, j’ai pas d’idée.

Sinon, je te crois volontiers que ça réchauffe, vu tes 14 degrés, contre 0, ya pas photo.

Bisous frigorifiés.
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 23h16 - Posté par

Pour moi, c’est au pisco, bien sûr.

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 19h31 - Posté par

Non Anna n’est pas la Reine, au Fou c’est moi.
Et ici on aime bien le rom gingembre.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 12h46 - Posté par

DIS-DONC, TZIGANE !

Ôte moi d’un doute !
La Mastika çà doit être rudement épais et consistant pour une boisson !
C’est un peu bizarre comme nom, tu trouves pas ?
Va falloir que tu nous fasses goûter ou que tu nous dises où on peut trouver çà...
Moi je refuse pas l’expérience, mais çà m’intrigue, jusqu’alors !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 17h49 - Posté par

NOSE, DECIDEMENT LES EFFLUVES REMONTENT...

Je crois que t’as pas bien lu la notice explicative. Il ne faut pas MASTIQUER mais boire ! C’est blanc comme approximativement l’Ouzo grec.
Chez les épiciers arméniens et orientaux avec la vraie FETA.
Tz.


AU FOU DE BASSAN
29 janvier 2007 - 11h14 - Posté par

S’IL FAUT ALLER FAIRE SES COURSES EN GRECE...

...on n’est pas rendu, comme on dit chez nous !
Je crois que je vais me rabattre sur l’Ouzo de Vincennes ou l’Ouzo de Vittel !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
22 janvier 2007 - 22h42

A Anna

Notre opinion n est que la notre ns ne pouvons maitriser tous les parametres et les conseilleurs ne sont pas les payeurs comme lon dit .

Mais je partage l avis de Nose et de Léa

C EST DE LIBERTE QU IL S AGIT De la tienne et bien au dela .......

Un couple peut t il se renforcer ds la negation de l un l une en l occurence ????

Ta decision t appartient elle sera tienne mais essaie de regarder au dela de l instant .

Recois toute ma sympathie dans ce moment difficile et important pour toi

CF viotry 94



AU FOU DE BASSAN
22 janvier 2007 - 23h42 - Posté par

Bon alors, le week-end à Valpo ne suffit plus maintenant ?

Anna est en déprime, Léa veut encore boire, Cricri habite Viotry...

Anna, moi aussi je suis désorienté, et nous sommes nombreux. Certains ont de vaines certitudes et auront malheureusement la gueule de bois le 22 avril. Je ne veux pas être un oiseau de malheur mais l’enfant se présente encore plus mal après l’annonce de candidature de José Bové. Je viens d’écrire à ce sujet une lettre interne à Eric Coquerel (que je ne peux pas diffuser puisqu’interne) transmise aux membres du MARS. Il partage mon point de vue sur le critique de la situation mais ce n’est pas une raison pour désespérer. De l’eau va encore couler sous les ponts. Patience, patience...

Bon, Nose, exceptionnellement en semaine, une petite coupe ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 09h59

POUR ANNA

DONNE DU RHUM A TON HOMME !

Donne du rhum à ton homme
Du miel et du tabac
Donne du rhum à ton homme et tu verras comme
Il t’aimera.

Y a des filles sur le port
Si belles et si gentilles
Tout sourire dehors
Sentant bon la vanille
Et ton homme n’est pas de bois
Il les regarde d’un œil tendre
Si tu veux le garder pour toi
Donne donne-lui sans attendre.

Donne du rhum à ton homme
Du miel et du tabac
Donne du rhum à ton homme et tu verras comme
Il t’aimera.

Il te donnera des bijoux
Des colliers qui scintillent
Qu’il ramène du Pérou
De Cuba des Antilles
Mais pour te donner de l’amour
Faut qu’il se repose du voyage
Avant de lui offrir à ton tour
Tous les trésors de ton corsage

Donne du rhum à ton homme
Du miel et du tabac
Donne du rhum à ton homme et tu verras comme
Il t’aimera.

Quelle nuit que cette nuit-là
On en parle dans la ville
Même on exagérera
Sa tendresse virile
Car pour l’heure il est fatigué
Il sombre dans la somnolence
Dès que tu l’auras réveillé
Si tu veux que ça recommence.

Donne du rhum à ton homme
Du miel et du tabac
Donne du rhum à ton homme et tu verras comme
Il t’aimera.

Quand il va repartir
Te laissant pauvre fille
Seule avec le souvenir
Et le collier de pacotille
Au moment de vous séparer
Pour des mois de longues semaines
Donne-lui bien sûr des baisers
Mais si tu veux qu’il te revienne
Mais si tu veux qu’il te revienne

Donne du rhum à ton homme
Du miel et du tabac
Donne du rhum à ton homme et tu verras comme
Il t’aimera.

Paroles et Musique : Georges Moustaki 1959

Interprétation : Léa.



AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 17h03 - Posté par

Salut à tous,
Cette chanson dont je ne connais pas les paroles, mais probablement l’air, comme toujours (c’est là mon moindre défaut), devrait donner des idées à notre Anna. Ecoute les paroles du beau métèque Georges Moustaki. J’essaie de me mettre à ta place, et je vois aussitôt le problème ou le dilemme qui te torture l’esprit et le coeur. Alors, prends du recul, élève-toi haut dans le ciel, et regarde en bas, tu trouveras la réponse.

Allez Anna, viens donc prendre un petit verre près de nous, et te réchauffer auprès de nos adorables Fous et Folles. Léa a même fait l’effort de fouiller dans les tiroirs pour te trouver cette belle chanson. On va la chanter ensemble à faire péter les vitres alentours, en buvant quelques gorgées de rhum, un peu de miel pour adoucir les pensées, sur un nuage de tabac (moi qui ne fume pas).

Bien amicalement,
Juju


AU FOU DE BASSAN
23 janvier 2007 - 19h54 - Posté par

bonsoir tous

je savais que vous seriez passé pendant mon absence de ce jour.....merci à tous.....
j’étais à caen pour accompagner ma fille à une expertise.....
je vous embrasse très fort.....à tout à l’heure anna

ps : meeting mgb retransmis sur la chaine parlementaire pour celles et ceux qui ont le câble !!!


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 00h17

Anna, Juju, Léa (par ordre alphabétique, pour ne pas faire de jalouses)

En prévision du prochain rendez-vous au Fou et à propos de la marque de slip du Dérapeur borgne, je vous informe que je porte des slips de marque Davyson (si, si, c’est vrai). Et c’est pour ça que...

Je n’reconnais plus personn’

En... Ha les Davyson !

Je n’ai besoin de personn’

En... Ha les Davyson !

Vous connaissez la suite...

JMH



AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 01h35 - Posté par

A jmh

je rentre du zenit (voir mon post un grand zenit impressions a chaud)

C etait genial les cocos se mobilisent tres fort ca c est bon signe et sans sombrer ds le culte de la personnalité je ressort de la encore plus persuadé que vraiment c est la seule candidate possible pour gagner...... Elle a été super et sut donné le ton et la peche c est le naissance d une gde bonne femme et qui plus est d une femme d état digne humble convaincante sereine dynamique a l écoute j arrete la .....

Pour moi ce sera un LAGAVULIN 16 ans d age un meeting comme cela vaut cela .....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 02h10 - Posté par

Mon Cricri,

Pour le moment, le sentiment que j’en retire est surtout qu’elle ne raconte pas de conneries comme la Jeanne d’Arc du Poitou qui en fait une par jour, et qui est en train de plonger, comme prévu de longue date. A la fin de sa campagne, elle serait capable d’avoir la moitié de la planète à dos, en dernier lieu, le Canada. Elle est vraiment très forte Jeanne-Ségolène !

Dans un mois, on en saura plus. Les sondages ne sont qu’un indicateur mais il faudra en tenir compte. Le score d’Olivier, de Marie-George, de José ? Et l’Iran ?

Je continue de penser et de rêver à une candidature vraiment unitaire. Pendant ce temps, continue ton chemin. Je suis le mien.

Une petite coupe d’Oger, mon Cricri ? Je sais que tu aimes...

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 02h23 - Posté par

Jean mi

Mon propos n etait pas de te faire devier de ton chemin mais juste de te dire qu un vieux mlitant he oui ...... comme moi a vecu ce soir un moment comme il n en avait pas vecu depuis longtemps et mon experience m autorise a dire que qd les cocos se demenent ca risque de bousculer pas mal et d entrainer derriere une dynamique .....

La mobilisation interne est 100 fois plus forte qu en 2002 A la section le matériel tract affiche part a la vitesse gd V Les copains font preuve d imagination par exemple les cellules du quartier de la gare vendredi étaient a celle ci avec un orchestre de jazz Et ceci est valable partout

Et derniere chose de sérieuse malgré les pressions externes fortes je vois un parti uni derriere MGB et des copains heureux de faire camppagne
Je ne sais le résultat final je suis juste sur d une chose c est qu il dépendra de l engagement du plus gd nombres

A part ca comment vat le chili

Ok pour un crémant mais royal avec de la mure .....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 02h31 - Posté par

L iran et l atitude du gouvernement états uniens est la gde inconnu et la droite se reserve Chirac ou villepin au cas ou.......Et la les choses se conpliqueront s ils sont capable de prendre une posture Gaulienne comme pour l irak

CF


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 02h36 - Posté par

Je vais au lit jmh a bientot
forgeot.christian@wanadoo.fr


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 03h35 - Posté par

Bravo pour ton enthousiasme. Pour l’Iran et Jacquot, rendez-vous au 15 mars. L’allocution est en cogitation. Bonne nuit.

JMH


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 13h24 - Posté par

L’ENNUI...

... c’est que cette ... capacitude... à prendre une posture gaullienne, n’a duré qu’un certain temps mais qu’elle s’est ensuite considérablement dilluée.
L’impérialisme français n’est pas assez puissant, et surtout son réseau de soutiens internationaux s’est considérablement affaibli ces 20 dernières années, pour pouvoir faire le bras de fer avec l’impérialisme le plus puissant...
Alors, ne comptez pas trop, et pas fondamentalement, sur une certaine capacité de "résistance" à l’impérialisme américain...

Allez, venez plutôt boire une petite coupe de Champ !
Moi, je suis au grog à base de Fine Champagne, car je me "soigne"...

NOSE


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 12h49 - Posté par

monsieur est un connaisseur.......anna


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 13h43 - Posté par

Tu penses au lagavulin Anna ????

CF


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 13h45 - Posté par

ou au Kyr royal a la mure

CF


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 14h49 - Posté par

oui, au lagavulin..... j’aime ce breuvage !!!!! anna


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 17h11 - Posté par

J’ai un truc à apprendre. C’est quoi le lagavulin ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 17h36 - Posté par

c’est un whisky écossais, cher JM.......ça manquait à ta culture.....anna


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 17h39 - Posté par

Ouaou, on casse de la buche... (d’ailleurs moi non plus, je ne connaissais pas).
Juju


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 17h54 - Posté par

Je l ai découvert en lisant IZZO il en parlait de telle maniere que je n ai pas résisté a le gouter et bien m en a prit c est un régal a consommer modérement car pas donné ....

Mais rien n est trop beau pour la classe ouvriére !!!!

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 17h55 - Posté par

IZZO ancien redac chef de la Marseillaise auteur de BON polars
Malheureusement DCD trop tot

CF


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 17h58 - Posté par

Cher jean mi

Apres le floc maintenant le lagavulin il vat falloir que je te prenne en pension pour élargir ton champs de connaissance !!!!

Amicalement

CF


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 18h19 - Posté par

Et le monologue, tu connais Cricri ?
Juju


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 18h24 - Posté par

UNE idée vient apres l autre mais le post est déja parti ... !!!!

CF


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 18h37 - Posté par

Mais le viski, c’est un truc de yankees, ça ! Et vous osez boire des machins pareils ? Vous n’aurez pas été sans remarquer que dans la liste unitaire fondée avec Brunz figuraient le calva, la grappa, la cachaça, l’ouzo, le pisco, le rhum...Bref, que des trucs sains.

Tiens, je prendrais bien une petite vodka...

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 23h16 - Posté par

Ok, Cricri, je te comprends.
Juju


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 12h50 - Posté par

OUAIS ... DOMMAGE

... qu’il soit mort y a peu d’années d’un cancer !
Sa trilogie est un chef d’oeuvre ! Mais il a écrit un certain nombre de polars (plein d’humanisme) et d’autres livres, comme également des poèmes...
J-C. Izzo c’était quelqu’un !
Merci CF de nous l’avoir rappelé !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 19h39 - Posté par

Tu as retrouvé la pêche Anna ?
Léa.


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 00h20 - Posté par

JE ME RELEVE DU ZENITH...

... ben oui, parce qu’on est rentrés à 2H30 du matin, nous !
Et çà fait des sacrés journées depuis dimanche matin, avec les tractages, déplacements, etc.
Et le matin-même, j’avais eu un entretien préalable pour la petite dame licenciée dont le mari s’est noyé il y a 2 semaines...
Pour corser le tout, il a fallu rétablir l’équilibre sur la réalité vécue du Zénith car les malfaisants sont à l’oeuvre une fois de plus !
Bref, pas vraiment le temps de se reposer en ce moment !
Et qu’est-ce que je vois au Fou ?
Une exposition de slips Davyson du "Dérapeur fou" (?) et des tastes-Lagavulin qui m’en offrent même pas ! Eh ben vous aurez pas de Garddhu ! Non mais !

Bon, avant d’aller me coucher je vous dédie à tous un extrait du "Canto general" :

"Mais si tu armes tes hordes, Amérique du Nord/
pour démanteler la frontière pure/
et mener le boucher des abattoirs de Chicago/
gouverner la musique et l’ordre/
que nous aimons,/
nous sortirons des pierres et du vent/
pour te mordre ;/
nous sortirons de la dernière vitre/
pour déverser le feu sur toi ;/
nous sortirons des vagues les plus hautes/
pour te crucifier avec des épines,/
et nous sortirons du sillon pour que la/
graine/
frappe comme un poing colombien,/
nous sortirons pour te refuser eau et pain,/
nous sortirons pour te brûler dans notre/
enfer./"

Bises à tous,

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 01h06 - Posté par

Et c’est quoi encore que ce Garddhu ? Encore un viski ? Si tu veux, Nose, je t’offre un Tulamore. Je n’en bois pas mais j’aime le nom. Pour moi, c’est une piña colada.

JMH


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 12h04 - Posté par

Nose, Nose, ménage-toi ! Tu fais tellement de choses ! T’inquiète pas, les choses vraies finissent toujours par éclater à la figure des menteurs et de ceux qui sont de mauvaise foi.
Bon je goûterai bien de ton breuvage, comme de celui de JMH avec son "tue l’amour". On n’en fera donc jamais le tour de tous ces breuvages. Mais quelle imagination ces hommes !!!

Bisous craquants sous la neige.
Juju


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 18h45 - Posté par

Nose, n’oublie pas de faire une pause pour me poster un poème de temps en temps parce que sans cela je n’arriverai pas à te suivre.
Bises,
Léa.


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 19h48 - Posté par

Léa, Nose est occupé avec Marie-George, alors pour ne pas te laisser trop longtemps dans le désarroi, voici.

JMH

Cuerpo de mujer,/blancas colinas,/muslos blancos/te pareces al/mundo/en tu actitud/de entrega./Mi cuerpo/de labriego sal-/vaje te socava/y hace saltar/el hijo del fondo/de la tierra.

Fui solo como/un túnel. De mi/huían los pájaros/y en mí la noche/entraba su invasión/poderosa.
Para sobrevivirme/te forjé como/un arma,/como una flecha/en mi arco,/como una piedra/en mi honda.

Pero cae la hora/de la venganza,/y te amo.Cuerpo de piel,/de musgo,/de leche ávida/y firme./Ah los vasos del/pecho !Ah los ojos/de ausencia !/Ah las rosas/del pubis !/Ah tu voz lenta/y triste !

Cuerpo de mujer/mía, persitirá/en tu gracia./Mi sed, mi ansia/sin limite,/mi camino indeciso/Oscuros cauces/donde la sed/eterna sigue,/y la fatiga sigue,/y el dolor infinito.

Pablo Neruda. (Poemas de amor)


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 23h57 - Posté par

JMH, y para mi, me da tambien un poema ? O si prefiere puede darme las palabras de las canciones de Hatahualpa Yupanqui, que son "A las orillas del Titicaca" y "Duerme, Negrito". Tengo el aire en la cabeza y he olvidao (olvidado) las palabras.

Gracias amigo.
Besos frescos.
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 00h14 - Posté par

Ma Juju,

Voici pour toi en exclusivité "Duerme Negrito", chanson cubaine traditionnelle dont je recommande la merveilleuse interprétation de Mercedes Sosa. Elle chante aussi "Gracias a la vida" de Violeta Parra. Que du bonheur !

JMH

Duerme, Negrito

(Recopilada por Atahualpa Yupanqui).

Duerme, duerme, negrito

Que tu mama está en el campo, negrito

Duerme, duerme, mobila

Que tu mama (es)tá en el campo, mobila.

Te va a traer codornices para ti

Te va a traer rica fruta para ti

Te va a traer carne de cerdo para ti

Te va a traer muchas cosas para ti

Y si el negro no se duerme

Viene el diablo blanco y ¡zas !...

Le come la patita chicapuma

Chicapuma, apuma chicapum.

Duerme, duerme, negrito

Que tu mama ’ta en el campo, negrito.

Trabajando sí

Trabajando duramente

Trabajando sí

Trabajando y va de luto

Trabajando sí

Trabajando y no le pagan

Trabajando sí

Trabajando y va tosiendo

Trabajando sí

Pa(ra e)l negrito chiquitito

Pa’l negrito sí

Trabajando sí

Trabajando sí.

Duerme, duerme, negrito

Que tu mama ’ta en el campo, negrito. Negrito...


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 01h12 - Posté par

Merci JMH, mais j’ai l’impression qu’elle est un peu modifiée dans cette version, il y a des rajouts, et aussi par ex. "chicapuma" était "chacabumba", non ?

Ce que je me rappelle de l’autre :

A las orillas del Titicaca,
A las orillas del Titicaca,
Grave tu nombre sobre la arena,
Grave tu nombre sobre la arena.
Vino la ola y...(je ne sais plus)

Me encanta el espanol.

Bueno, a màs tarde, amigo. Me voy a dormir.
Que sea tranquilo hombre !
Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 05h16 - Posté par

La suite :

"A las orillas del Titicaca grabé tu nombre sobre la arena

Vino la ola y lo borró todo. Y de tu nombre no quedó nada.

Sobre las peñas grabé tu nombre, vino la lluvia y lo borró todo

Sobre las peñas grabé tu nombre, vino la lluvia y lo borró todo"

JMH


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 11h18 - Posté par

Ah, merci bien JMH, je vais noter tout ça et me le chanter.

J’ai appris aussi "las cuatro muletas", et je ne m’en souviens plus. C’était de qui ?

Gracias, profesor amigo.
Bises ensoleillées sous la neige. Divin de pureté.
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 17h59 - Posté par

Je ne la connais pas celle-là. Si tu aimes la musique andine, ici avec Real One Player

http://www.llajta.org/musicrp.html

Je te recommande les compositions d’Ernesto Cavour, c’est le roi du Charango, en particulier "Leño verde", "Mis llamitas" et "Flor de caña".

Ne pas rater Cavour si un jour vous mettez les pieds à La Paz.

JMH


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 22h25 - Posté par

Merci JMH pour ces renseignements. Je devrais y trouver mon bonheur. Tu as bien mérité un p’tit vin chaud, ça désaltère quand il fait chaud, et ça réchauffe quand il fait froid. Vas comprendre ce paradoxe !

Juju.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 00h43 - Posté par

Juju,

Si tu écoutes "Leño verde", ne crois pas qu’il y a plusieurs flûtes de pan. Il n’y en a qu’une seule avec le charango de Cavour. C’est impressionant. Cavour l’appelle "El hombre de cuatro pulmones". Le plus long des tuyaux de sa flûte fait presque 1m de long et doit avoir 10 cm de diamètre.

Bises de l’Altiplano

JMH


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 00h04 - Posté par

Tu es Fou JMH de m’écrire des choses pareilles. Putamadre ! El chileno caliente, j’espère qu’Esteban ne va pas voir ça. Tu ne l’as jamais vu affronter un taureau ?
Ou alors il te pardonnera à cause de Pablo. Je ne sais pas.
En attendant moi je ne suis pas rassurée. Je rentre chez moi.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 00h17 - Posté par

Non, j’ai pas peur. Il aura peut-être les oreilles, mais pas la queue...

JMH


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 01h19 - Posté par

Ben, nous voila bien loties avec deux Adonis au Fou ! On cherche le rendement ou quoi ? On veut augmenter les cadences, c’est ça ? Au secours Nose, Claude, nous, les filles, nous avons besoin de vos lumières et du Code du Travail !!!

Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 20h26 - Posté par

C’est dommage ! Tu empruntes des poèmes intenses et derrière tu fais des grosses blagues baveuses... Tu n’es pas prêt de décrocher ton certificat de poète Fou.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 20h46 - Posté par

Mais Léa, je n’ai aucune intention de décrocher le moindre certificat en quoi que ce soit. Tantôt sérieux, tantôt blagueur en essayant tantôt les deux en même temps. C’est aussi ma façon de faire de la politique car je n’ai aucune prétention même si j’ai déjà été soupçonné d’avoir la grosse tête. Mais de quoi, d’ailleurs, n’ai-je pas déjà été soupçonné voire accusé ? D’arrières pensées, d’être anticommuniste primaire, de rouler pour je ne sais qui...Pourquoi pas Le Pen ou Sarko pendant qu’on y est ! Ça pourrait bien arriver...

Bon, je veux bien goûter au rhum gingembre...

JMH


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 21h29 - Posté par

Ok JMH !
Je t’offre un Mojito !
Rhum citron vert menthe ...
Pour que tu ne confondes pas le site et ses intervenants impitoyables ... avec le Fou.
Salud !
Léa,
communiste et non commmuniste à la fois.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 22h36 - Posté par

Ah bon, parce qu’on peut être les deux en même temps, communiste et non communiste ??? Léa est surprenante, parfois et elle pique comme un scorpion du désert, quand tu t’y attends pas.

Mais bon, c’est aussi ça le Fou !!!

Ca sent bon le Mojito ! J’en goûterai bien un peu.
Oups, marchons droit.
Bises. Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 23h23 - Posté par

J’ai aussi quelquefois le sentiment d’appartenir à cette drôle d’espèce, mais va pour le mojito... Hic...

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 17h56 - Posté par

JMH tu dois être un bon papa, ou un bon chef... ("par ordre... jalouses"). Ca c’est comme un bon chef d’état, ça ne devrait pas faire de différences, parce que l’expression de Raffarin : "la France d’en bas" laisse entendre qu’il y a "une France d’en haut" et ça me reste en travers de la gorge. Je ne supporte pas cette inégalité. Et puis que serait un père sans enfants, un président sans citoyens, un patron sans salariés... hein ? Eh ben, pas grand chose...

Juju.


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 18h42 - Posté par

Là, Juju, je ne sais pas si c’est la vodka que je viens d’avaler qui me tourne déjà la tête, mais je ne vois pas à quoi tu fais référence.

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 18h53 - Posté par

etre internationaliste ne se résume pas a l europe .......

Et puis qd c est bon c est bon merde alors !!!!!!

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 19h09 - Posté par

Mon Cricri,

Il faut que tu arrêtes le Lagavulin d’urgence ! Tu as déjà vu de la cachaça, du pisco ou du rhum européen, toi ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 19h17 - Posté par

Oups !!!! c est ma tournée !!!

CF


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 20h23 - Posté par

Moi je crois que CF avant d’arriver au Fou il a déjà aligné quelques verres ... je ne dis rien ...
mais, c’est l’amour pour mgb qui rend alcoolique comme ça ?
Léa.


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 20h42 - Posté par

Vu comme il en parle, il a l’air d’en pincer pour elle...

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 21h07 - Posté par

cher JMH

si tu me le permets, je me charge de faire découvrir le pisco à "cricri" ...j’en ai encore un flacon, du vrai de là-bas, le plus beau pays du monde (après la France...) !
josdebrie


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 21h26 - Posté par

Mais attention, sans vouloir être chauvin, ne pas confondre le pisco chilien et pisco péruvien. C’est pas pareil !

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 21h38 - Posté par

mais où donc se trouve la ville de Pisco ?!!! Donc le véritable Pisco ?
au fait ,au Chili, on fait aussi du Pisco Sour ?
josdebrie


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 21h58 - Posté par

La ville de Pisco est au Pérou et bien sûr qu’on fait du pisco sour au Chili. Regarde ma photo à l’Ile de Pâques, j’en ai un verre dans la main. Mais le pisco péruvien est âpre alors que le chilien est de bien meilleure qualité. La raison profonde est que la qualité du raisin diminue au fur et à mesure qu’on se rapproche de l’Equateur. C’est un problème d’alternance des saisons et d’alternance du jour et de la nuit. C’est pour la même raison qu’on fait les meilleurs vins entre 35 et 45º de latitude nord ou sud, à peu près.

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 19h44 - Posté par

Bah Juju elle dit que tu t’exprimes comme Rafarin. Je sais JMH c’est violent comme comparaison mais cela va t’obliger à regarder la réalité en face, un jour ou l’autre.
Juju elle est un peu brusque mais quelque fois c’est nécessaire.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 19h55 - Posté par

Eh oh, parler comme Raffarin ! Mais, on m’insulte, maintenant ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 23h34 - Posté par

Coucou JMH, n’écoute pas Léa, elle dit que des bêtises. Je réponds à ton post plus haut, en dessous de celui-ci. (comprennen qui pourra !)

Mais non, t’es pas un cauchemar, Raffarin si. Toi tu as le sens de la justice, pas lui.

Il neige les amis. L’herbe est recouverte de quelques cm. La météo nous garantit 5 à 10 cm d’épaisseur. Au train ou ça va, je me demande s’il n’y aura pas plus. Après la Californie, c’est à notre tour de blanchir.

Bises neigeuses.
Juju


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 23h48 - Posté par

Plus haut en dessous, j’avoue que je m’y perd un peu mais, bon...

Je suis sensible aux bises neigeuses même si nous, ici, on crève de chaud : 35º...un calvaire ! Heureusement qu’il y a la piscine... (Je sens que je vais me faire traiter de bourge...)

JMH


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 08h13 - Posté par

Plus précisément de courge !

Léa.


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 11h53 - Posté par

Le lien entre bourge et courge, je vois pas trop ?! Bon il y en a un qui se mange et pas l’autre. Sinon, je donne ma langue au chat.
Juju


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 23h26 - Posté par

Non, simplement je remarquais que tu avais classé nos prénoms par ordre alphabétique pour pas faire de jalousie, ça veut dire que c’était pensé, comme quelqu’un qui a le souci de l’équité. Ce qui n’est pas le cas d’un président ou d’un patron et là c’est pas normal.

Donc JMH tu dois penser que j’apprécie ce geste, si petit soit-il, mais qui a une grande signification pour moi. Sans le sens de l’équité, on ne pourrait pas vivre ensemble.

Petits bisous sympas.
Juju.


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 23h49 - Posté par

Alors là, c’est clair, je craque !

JMH


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 11h49 - Posté par

C’est bien JMH, craque, craque comme une alumette !
Juju


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 13h53 - Posté par

ET DES SOMMETS...

... sans vallée !
Hein ? qu’est-ce que çà serait, hein ?

Et des sandwiches sans pain, hein ?
Et des jours, sans Champagne, sans Whisky, sans pina colada, sans, sans, sans... sans logis, sans papiers, sans emploi...
Ce serait révoltant !
C’est révoltant !
Et c’est pour ça qu’on crie, qu’on revendique, qu’on se bat ! qu’on veut que ça change !

Alors, à la bonne santé des luttes !
Je lève vers tous mon vin chaud, car il fait moins 5 à Reims aujourd’hui !

Je vais voir les fils sur Bellaciao et ensuite travailler à mes dossiers prud’hommes puis tenir la permanence juridique à l’UL...
À ce soir, bises à tous !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 15h57 - Posté par

Nose,
Il y a trop de "sans" (je dirais presque de sang).

Tu as raison, changeons le "sans" par "AVEC", ça a une autre gueule quand même : AVEC logis, AVEC papiers, AVEC emploi, avec du pain, avec du champagne, avec sucre (quoique là...). Mais j’aimerais voir le SANS patron dans les faits.

A la tienne Nose et à plus.
Juju


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 19h32 - Posté par

Tu appuies sur le starter ?
Et voici que tu quittes la terre ?

J’ai du mal à visualiser. Surtout si dans le même temps tu évoques des personnages répugnants.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 19h58 - Posté par

Ma puce,

Est-ce qu’au moins tu sens les trépidations de ma machine ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 20h05 - Posté par

V’la jean mi atteind de parkinson !!!!

CF


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 21h12 - Posté par

quelle machine ?????? anna


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 21h32 - Posté par

Bon, Anna, faut suivre. T’es étourdie, hein ?

Je reprends.

JMH

Anna, Juju, Léa (par ordre alphabétique, pour ne pas faire de jalouses)

En prévision du prochain rendez-vous au Fou et à propos de la marque de slip du Dérapeur borgne, je vous informe que je porte des slips de marque Davyson (si, si, c’est vrai). Et c’est pour ça que...

Je n’reconnais plus personn’

En... Ha les Davyson !

Je n’ai besoin de personn’

En... Ha les Davyson !

Vous connaissez la suite...

JMH


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 23h38 - Posté par

C’est pas B.B. qui chante ça ?

Juju.


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 23h40 - Posté par

Bingo, Juju. Paroles et musique de Serge Gainsbourg.

JMH


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 11h46 - Posté par

J’suis trop forte, JMH. Un éclair de lucidité au Fou, faut le faire quand même !!!
Juju


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 09h57 - Posté par

ah ! oui ! sex machine anna


AU FOU DE BASSAN
24 janvier 2007 - 22h03 - Posté par

Anna si tu plonges toujours le nez en plein dans les provocations de JMH, moi j’arrête de te protéger. Tu resteras une faible femme. Quant à la déception redoublée de Claude, je n’ose même pas y penser ...
Léa.


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 10h01 - Posté par

léa ne m’abandonne pas !!!!

tout est blanc, ce matin....je viens de faire courir tico dans la neige..... le soleil fait briller les cristaux sur les branches, c’est magnifique !!!!

un p’tit grog serait apprécié pour me réchauffer....bises à tous anna


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 10h30 - Posté par

Bonjour Anna ! Dis-donc tu démarres au quart de tour ce matin...

ah ! oui ! sex machine anna

Tu attends un peu peut-être que la journée avance, pour le grog ...
Bises !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 11h43 - Posté par

Coucou Anna, tu me vois ? J’ai de la neige sur la tête !! Ca faisait bien longtemps qu’on n’en n’avait pas eu autant (15 à 20 cm chez moi). C’est très beau ! Je crois que je vais faire comme toi, je me prendrai bien un petit grog (c’est si bon), en regardant chaque détail de cette sculpture neigeuse. C’est magnifique !

Il n’y en n’a pas chez Léa, ni chez Nose. Alors chez JMH ou chez Cricri encore moins. Dommage pour vous.

Claude, c’est pas tombé chez toi ? Allez, souris. Tu sais bien qu’avec la dérive des continents, St-Denis viendra toucher l’estuaire de la Gironde et Luna-Flor pourra remonter la Garonne jusqu’à Toulouse. D’accord ya pas beaucoup d’eau chez toi (vu à la TV), mais avec la fonte de la banquise, le bateau arrivera à bon port.

Dis, tu connais Maxime Vivas ? J’ai idée qu’il te ressemble !?!

Bisous plein de neige.
Juju


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 14h01 - Posté par

bisous plein de neige manquent de sel.....

j’ai couru avec tico ds la neige tout près du MONT ....j’ai les pieds glacés ! vite le grog au calva de t’cheu nous !
je viens de lire que la petite luna était bien arrivée, son papinou va être rassuré ; c’est vrai que ça doit toujours faire un pincement au coeur de mettre un p’tit bout d’chou toute seule dans l’avion....moi j’ai mes trois petits loustics pas loin de moi...

ce soir MGB est en meeting à Caen pour la Normandie....l’autoroute est bloquée...quelle merde !

anna


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 14h26 - Posté par

Anna, essaies de te téléporter, comme on sait si bien le faire au Fou.

Pas de sel ? Etonnant, toi qui est au bord de l’océan !
Dis, les autoroutes sont privatisées chez toi ? Je crains que cette neige et le surplus de travail qu’elle occasionne ne fasse grimper les prix des péages.

Je prendrai bien moi aussi un bon petit grog de chez toi, histoire de me réchauffer et torpiller un rhume envahissant.

Anna, ils sont où tous ? Ils hibernent ou quoi ?

Bisous enneigés.
Juju


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 15h05 - Posté par

C’est pas tellement qu’on hiberne mais moi je ne suis pas encore à la retraite, comme vous...
Et arrête de dire du mal de moi. Avec ma baguette magique, je surfe sur les vagues de froid enveloppée dans un halo de chaleur.
A quoi il est le grog c’est aprèm ?
Léa.


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 15h38 - Posté par

Erreur chère Léa, moi non plus je ne suis pas à la retraite...
T’as pas compris, je disais pas du mal de toi, je faisais allusion à la cartomancienne de Bordeaux qui est sous les verrous pour avoir volé avec la complicité de conseillers municipaux UMP, s’il te plaît, rattachés à la culture, une vieille dame de 83 ans. Et je jouais, bien sûr sur nos délires ensorcelés.

Bon, Anna nous propose un grog au calva, ça te va ? Parce qu’il va te falloir du courage, nous essayons Anna et moi de souffler un peu de neige dans ta direction, histoire de partager les perturbations que ça occasionne.

A plus,
Juju


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 16h53 - Posté par

Ah oui ! Je n’avais pas compris pour la sorcière. Eh bien à celle-là je lui souhaite d’aller brûler en enfer.
Et moi j’ai eu de la neige hier à Paris. C’était hyper joli ! Elle s’est déposée sur mon balcon vers 7-8h du matin et elle est restée un peu vu que là, personne ne pouvait la piétiner. Il faut arrêter de nous narguer vous autres avec les uns votre soleil, les autres la neige, et la mer en plus !!! Vous nous tournez le couteau dans la plaie.
Mais nous on a au moins le mérite de tenir le coup malgré les intempéries. Et puis on a MGB tout près, bientôt José Bové (ah ah ah), etc.
Un grog au Calva ? Bof ! Anna doit suivre mes conseils et adopter désormais le RHUM !!!
A plus ... Léa.


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 17h15 - Posté par

...du rhum ! Surtout que Jo en a du bien bon, planqué dans la cave du Fou !!!

Mais vas savoir si le calva n’est pas adapté au climat de chez Anna. On fait avec ce qu’on a sous la main. Dans le Nord on fait bien un breuvage avec des grains de blé !!!

De la neige sur le balcon, ma foi, pourquoi pas. C’est mieux que rien. Enfin, si on peut dire...

Allez, travaille bien. J’y retourne.
A plus.
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 12h49 - Posté par

bonjour léa,
rhum, no problème....je l’ai surtout découvert à cuba en 2002 lors d’un voyage avec jm !! en plus c’était moins cher que l’eau !!! je vous passe les détails...
je me revois au bar d’hémingway sirotant un mojito, avec au piano, une artiste cubaine qui jouait du jazz.

et si ce WE, nous nous téléportions à cuba ???? bises anna


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 14h17 - Posté par

Bonne idée, Anna, parce que je ne connais pas Cuba. Alors, raconte !
Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 20h27 - Posté par

Moi je connais Cuba et je suis une éminente spécialiste du Mojito.
On est seulement deux à Paris, avec une copine, à savoir faire un très bon Mojito. Parce qu’on le prépare avec amour. Vous en voulez un ? Alors il va falloir que vous soyez très très gentils avec moi.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 22h39 - Posté par

Ah ! le chantage !
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 20h56 - Posté par

Excellente idée ! Ça fait 3 fois que je veux y aller et à chaque fois ça foire.

Le rhum gingembre, je le prendrai avec un Havana Club, pour préparer l’ambiance...

JMH


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 10h38 - Posté par

Salut Léa ,

les déceptions ça va , ça vient , tout depend des jours .
Luna a quitté Toulouse avec un -2° , et a débarqué à ST Denis , il y a une demie heure avec un petit 35° , réaction : contente de retrouver ses parents , mais il fait trop chaud ici !!!!!!
A bientot amie ,
claude de T.


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 14h56 - Posté par

Bonjour Claude ! Je suis contente de t’entendre. Comme le disait un de mes amis africain, les enfants sont une richesse.
Je t’embrasse et porte-toi bien !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 14h14

Dites les amis, vous avez entendu ces petits scandales ?

Quatre proches de Juppé (et non des moindres, JF de Bordeau, banquier, ex-PS, conseiller municipal UMP, un autre responsable d’un service important à la mairie, une femme aussi, et une cartomancière, proche des milieux politiques), poursuivis pour extorsion d’oeuvres d’art et autres à une octogénère de Bordeaux. De Bordeau et la cartomancière sont incarcérés et les deux autres, laissés en liberté sous contrôle judiciaire. C’est ça, les lettres de noblesse du libéralisme ?

Et puis une plainte déposée contre les services de Sarkozy, les Services secrets ayant constitué une fiche de renseignements à l’encontre de l’ancien directeur de Greenpeace, conseiller de campagne de S.R.
Je les trouve bien dociles tous ces gens qui se rallient tout d’un coup à Sarkozy. Les tiendrait-on par la barbichette ?
En tout cas le canard c’est le plus intelligent de la basse-cours et le plus coquin aussi, parce que j’en avais un qui s’était essayé à la cigarette ! Je ne blague pas, c’est vrai ! B.B. j’y suis pour rien ! N’en font qu’à leur tête ces bêtes-là !!!

Juju

PS. Léa, mauvais temps pour les sorcières !



AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 19h45 - Posté par

À LA PLACE DE...

... "PS" (post scriptum) qui peut prêter à confusion, je préfèrerais qu’on écrive "NB" (nota bene)...
Le reste sans changement, mais avec rhum blanc et gingembre !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 21h40 - Posté par

Ça fait bien longtemps que j’ai laissé PS pour NB. Et comme tu étais occupé avec Marie-George, j’en ai profité lâchement pour envoyer un petit poème d’amour de Neruda à Léa.

Sinon, pour moi, c’est un ti punch !

JMH


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 22h04 - Posté par

T’AS BIEN FAIT...

... De toute façon, au Fou, on est tous des partageux !
Mais à conditions d’avoir une petite tournée au vin chaud... putaingue, ici, ce soir il fait déjà moins 7 et ils annonce moins 9 !
J’ai été mettre les poubelles dehors, eh ben ça caille, kaï-kaï-kaï !!!
Bonsoir à tous... J’ai la crève et je crois que demain je pourrais plus parler !
Cette nuit pas question de dormir sans pyjama à col roulé !!!

NOSE


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 23h38 - Posté par

Nose, n’oublie pas les chaussettes, ça réchauffe les pieds, atténuant les symptomes du rhume. Tu dois être mignon en pyjama col roulé !!! Encore une invention de la Champagne sans doute !!!

Vas pour un p’tit vin chaud, j’ai besoin de me réchauffer le corps et les neurones aussi.

Ici, la bouillasse neigeuse s’est transformée en plaques de verglas. Attention à la glisse, ça peut faire mal au popotin !

Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 10h11 - Posté par

les chaussettes....et le

bonnet de nuit

 !!! c’est ce que je voulais dire hier soir mais j’étais bloquée, pas moyen de répondre !!!
j’imagine le tableau, n’est-ce-pas Nose ? bises à tous anna


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 11h11 - Posté par

Ah ! génial, Anna, fallait y penser, le bonnet de nuit ! Manquait plus que ça pour avoir le tableau complet. Dis, tu nous renvoie un ou deux siècles en arrière, quand on avait pas les commodités d’aujourd’hui (chauffage, eau chaude...).

Nose, en bonnet de nuit. Il doit être trop chou ! Fermons les yeux, et imaginons un instant...
Bises à toi Anna qui es au bout du monde (enfin, presque).
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 00h09 - Posté par

Des partageux des partageux, ça va pas la tête !!!
Il faudrait d’abord me demander mon avis. Nose tu ne peux pas m’abandonner dans les grosses pattes du Yéti chilien.
Au secours ! Au Yéti ! Au secours ! Au Yéti ! Nose ! Claude ! Esteban ! Sauvez-moi !!! Je ne demande pas à CF il va arriver encore complètement ivre. Anna est à Caen ou dans les embouteillages. Juju elle prend des bains de neige sur bain de neige. Qui me reste-t-il ?
Thom ! Par pitié Thom ! Tu es ma dernière chance ! Pourrais-tu exterminer ce nouveau Yéti en feu ?
Maintenant c’est sûr, je prends mes jambes à mon cou et je m’enfuis. Si personne ne fait rien, je ne sais pas si vous allez m’y revoir.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 00h25 - Posté par

Mais non Léa, ne crains rien, je suis totalement inoffensif. Allonge toi sur le divan, tu vas voir, on sera bien...Parle moi...

JMH


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 00h58 - Posté par

Pauvre JMH, t’es tombé dans le panneau toi aussi !!! C’est comme cela qu’elle a péché Adonis. Pauvre Fou, Léa est une prédatrice ! Aï, cuidao, hombre !

Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 01h06 - Posté par

Ah ben, c’est que je ne sais plus où donner de la tête. Bon, après ton vin chaud, tu veux qu’on se paie un petit tour de funiculaire pour admirer la baie de Valparaiso ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 01h24 - Posté par

Ben si tu veux, mais attention, à la moindre incartade, je redeviens basque.
Ne dit-on pas qu’un homme averti, en vaut deux.

Bises, y buena noche amigo.
Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 04h44 - Posté par

Ça tombe mal car après le funiculaire, je pensais te proposer le forniculaire. Mais bon, on verra pour la prochaine fois au Fou si j’ai une ouverture...

JMH


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 11h05 - Posté par

Et moi la bombiculaire...
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 12h59 - Posté par

la bombiculaire ????? c’est nouveau !!! anna


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 14h08 - Posté par

Mais oui, Anna, tu sais bien qu’on accuse à tout bout de champ que les basques déposent des bombes partout, même à Madrid. Rappelle-toi la gare d’Atucha et les accusations d’Aznar, à l’époque.
Funiculaire, forniculaire, bombiculaire, Fouiculaire, Monticulaire (le Mont), etc... enrichissons notre vocabulaire, puisque c’est dans l’air du temps.

T’as vu Claude, il saute comme une puce, la pêche quoi. Ah, c’est bien agréable de le voir ainsi, notre ovoïde aux yeux violets et les lunettes, de quelle couleur ?

Bises ensoleillées.
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 18h45 - Posté par

et puis il nous protége...hein ! juju ! faibles femmes que nous sommes !!!!
bises fraîches !!!! anna


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 21h37 - Posté par

Oui, heureusement que Claude est là, tel un d’Artagnan, aux moustaches remontées fièrement à la gasconne, et à la petite barbichette taillée en pointe, pour nous protéger, nous, pauvres créatures, tout droit sorties de la cuisse de Jupiter, ou de la côte d’Adam (les Hébreux se sont inspirés à l’époque des dieux de l’Olympe, pour écrire la Bible), c’est selon.

Il fait bigrement froid ici, tu ne trouves pas Anna ? Attends, je remets une grosse buche qui nous réchauffera toute la nuit. Il faut penser aussi à Nose !

Tenez tous, prenez ce vin chaud à la cannelle, et un soupçon de poivre avec. Tiens, mais pourquoi je parle ainsi : je devrais logiquement dire : "avec un soupçon de poivre". Faudrait pas que je perturbe notre chilien JMH ou notre ilien Jo. Mais bon, c’est la Gascogne qui veut peut-être cela. On ne se refait pas, tant pis.

Bises gelées.
Juju


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 12h35 - Posté par

Ah... Juju, le "soupçon de poivre" c’est bien du cru, comme "le fond de l’air est frais" ! Une BONNE pinçée serait préférable, non ?
Que d’infirmières, que d’infirmières les gars...
Tz.


AU FOU DE BASSAN
29 janvier 2007 - 11h19 - Posté par

CLAUDE ? AVEC DES MOUSTACHES ?

Trop drôle ! J’ai du mal à l’imaginer ainsi, avec sa petite Luna-Flore dans les bras !

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
25 janvier 2007 - 23h44 - Posté par

Bon, puisque "PS" (que j’utilise depuis toujours) te gêne, je ne l’utiliserai plus ici. J’aime pas "NB"
parce que ça me fait trop penser à "béni-oui-oui", béni, bene, même racine latine.

A cette heure-ci tu prends du rhum blanc et gingembre ? Oui bon, pourquoi pas.
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 13h00 - Posté par

Que vous mettiez des PS , des NB , je m’en moque , je tenais à avertir certains , que l’ovoide aux yeux violets est de retour , alors attention , Anna , Léa , Juliette , et la petite sont mes protégées !
à bon entendeur .......
claude de T.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 14h12 - Posté par

Mmm, délicieux message Claude, nous sommes tes protégées. Enfin. L’appel a été entendu. Que c’est doux d’être dans tes bras chauds, musclés, forts. Quelle puissance !!! Hein, les gars, attention maintenant, ça va chauffer, non mais...

Big bisous adorable Claude,
Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 14h40 - Posté par

j’ai rajouté une couette sur le canapé de rose, car vraiment il fait trop froid...blotissons-nous ! anna


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 14h15 - Posté par

C’EST UN FORT DÉBUT !

Le week end commence par une OPA amicale avec Claude !
De toute façon, j’ai pas les moyens ; je me couche... Il a fait trop froid ici (-20°C dans certains coins de la Champagne cette nuit !) et j’ai la crève (angine + sinusite). J’ai à peine la force de me lever de temps à autre...
Alors je me mets en basse activité pour l’instant.

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 14h26 - Posté par

ordonnance du docteur anna à mr nose de champagne

* chaussettes évidemment
* bonnet de nuit, on l’a déjà dit
* ceinture de flanelle
* rigolo à la moutarde, matin et soir
* ventouses ou sangsues ( si elles ne sont pas gelées)
* et quand même grog au calva, citron, gingembre et miel

prescription pour ce WE, à respecter à la lettre
remboursement sécu assuré !!!

tenez-moi au courant , cher monsieur....anna


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 14h43 - Posté par

Berk, les sangsues. Je crois que Nose va se rétablir plus vite que prévu.
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 20h28 - Posté par

ventouses... sangsues... ça serait pas Anna la sorcière ?
Léa.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 14h39 - Posté par

 20° ! Mais la météo n’annonce pas des chiffres pareils ! Quoi, on nous mentirait à l’insu de notre plein gré ? C’est un coup à l’autre (NS) encore ! Ils attendent quoi les RG pour nous sortir sa fiche ?

Bon en attendant, Nose vient te coucher sur le divan rouge de Rose, je t’apporte une couverture polaire douce comme la peau d’une femme. Je mets une buche dans la cheminée et Anna va te faire un bon petit grog pour soigner tout ça. N’oublie pas ton bonnet de nuit et ton écharpe rouge aussi douce que chaude, qui atténue les maux de gorge. Je vais te masser un petit point sensible qui se trouve au centre en haut du front à la naissance des cheveux pour dégager le nez.

Nous allons te caliner et demain ça ira mieux, tu verras !

Big bisous, Prince des Lumières.
Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 17h37

Amis du Fou,

Je vous emmène à Torres del Paine.

JMH

Il n’y a probablement rien de mieux que les Torres del Paine pour découvrir pas à pas la Patagonie chilienne, son caractère majestueux, sa splendeur, ses couleurs et peut-être aussi, son hostilité. La nature y est reine.

Qui n’a pas entendu parler de las Torres del Paine ? Le parc qui porte le même nom et le plus connu du Chili, probablement le plus beau. Déclaré réserve de la biosphère en 1978 par l’UNESCO, il fut fondé en 1959 et recouvre aujourd’hui une superficie totale de 242.000 hectares.

Les amoureux de la nature et du dépaysement ne pourront qu’apprécier cet endroit enchanteur, ses cascades, ses glaciers, l’éventail de couleurs, ses tours de granit qui pointent vers le ciel, fières et inaccessibles... Evitez si possible la période 15 décembre – fin février.

En 2005, 80.000 visiteurs s’y sont rendus. Le parc national Torres del Paine demeure l’une des destinations les plus prisées de cette région du bout du monde. Le parc est situé dans le champ de glace sud-patagonien, dans la région d’Ultima Esperanza au nord de Punta Arenas.

Faune et flore

La biosphère qui s’y trouve est particulière, due aux conditions atypiques auxquelles le parc est confronté : glace, vent et altitude (autour de 3 000 mètres pour las torres, les tours). Doté d’une morphologie spéciale, le parc se distingue par ses nombreux glaciers : le Frances, le Dickson ou encore le Grey. Ce dernier est incontestablement le plus impressionnant puisque son champ de glace laisse échapper dans le lac du même nom, des icebergs. Le parc regorge également d’une faune et d’une flore très riche. Il est assez courant d’apercevoir renards, guanacos et autres nandous. Il vous faudra un peu plus de chance en revanche pour vous retrouver en face de pumas ou de huemuls.

Il existe de nombreux refuges dans le parc. Il faudra compter un minimum de 17 000 pesos par personne pour y passer la nuit. Le moyen le plus économique pour y dormir reste de planter la tente. Certains campings sont payants et d’autres non. Prévoyez également 11 000 pesos pour les droits d’entrée au parc.

Pour profiter pleinement de ce panorama exceptionnel, il faut aimer la marche. Quatre à sept jours sont nécessaires pour découvrir ce site unique au monde. Le parcours de trek le plus connu est le « W ». Il s’effectue dans la vallée qui mène aux tours, puis emprunte la vallée del Frances pour rejoindre le glacier Grey et son fameux lac.

Une agence française propose des circuits dans la région, depuis Punta Arenas englobant plusieurs jours dans le parc, notamment un trek de 14 jours très bien organisé. Si vous en avez les moyens, n’hésitez pas à prendre les bateaux du parc de temps à autres. Non seulement ils vous permettront de vous reposer, mais aussi de vous offrir une autre approche du paysage que votre regard aura du mal à capter dans son intégralité.

M.G (www.lepetitjournal Santiago ) 26 janvier 2007



AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 20h18 - Posté par

257 commentaires au Fou. Record BATTU !
Ya quelqu’un pour m’offrir un verre ?
Tz.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 20h25 - Posté par

Moi je veux bien ! Tu veux essayer le rhum gingembre ? Je suis sûre que tu ne connais pas ...
Léa.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 21h15 - Posté par

si je suis gentille, alors tu me prépares un mojito, comme là-bas ?
et un cigare ? bisous anna


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 21h26 - Posté par

Tu fumes le cigare Anna ?
c’est bizarre tu n’en avais jamais parlé !
Des Havanes sans doute , il parait que c’est les meilleurs , mais faut avoir du coffre !
rhum et havane , vous allez passer une bonne soirée toutes les deux .
exclu , une fois de plus , tant pis .
claude


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 21h42 - Posté par

Mais non Claude, t’es pas exclu, parce que moi non plus je ne fume pas le cigare...même de Havanes. Excuses.

Allez viens prendre ton vin chaud, au lieu de bouder !

Juju.


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 22h15 - Posté par

mais non, je voulais juste provoquer un peu léa !!!! ni cigare, ni cigarette, ni pipe ( comme bové !!!), l’alcool me suffit !!!....alors ce mojito ça vient léa ? tu cueilles peut-être la menthe ?
tiens de cuba j’avais rapporté des cigares qui s’appelaient "roméo et juliette" !
mais c’est vrai que j’y ai gouté et ce n’est pas fort !!! avis aux amateurs, j’en ai encore un dans un étui qui s’appelle "partagas"...
mais claude, même si tu ne fumes pas....pourquoi fuis-tu ? juju et moi nous t’attendons sur le canapé de rose.....juju tricote des chaussettes puisque le froid revient...et moi je grille des chataignes dans la cheminée....nose transpire sous la couette....léa se languit d’esteban....JMH cherche son slip "machin"....c’est pas folichon tout ça !!!!

milles baisers


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 22h58 - Posté par

Je crois que tu peux l’attendre ton Mojito, parce que oui Léa cueille de la menthe... sous la neige. T’es pas encore servie. D’ici qu’il lui prenne l’idée d’aller chercher le rhum chez Jo, en avion ainsi que le citron vert, tu vois la durée d’attente, pire qu’à la Sécu.

Quelle idée d’appeler des cigares "Roméo et Juliette". Et voilà comment on me consomme, en me consumant ! Quel destin ! Pauvre de moi ! Imaginez que je vais dans pas mal de bouches, et que j’entends pleins de secrets, pire que les RG...

Oh, oh, Nose est tout rouge, il a pas trop chaud, le chouchou de ces dames ?
Bon, j’active le tricotage des chaussettes, fait trop froid là.

Buena noche, y besos.
Juju


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 13h02 - Posté par

FUMER TUE ET LE RON AUSSI ! On a la preuve formelle avec Compay Segundo, Ruben Gonzalez et Ibrahim Ferrer, morts très jeunes... Pour moi, les filles, ce sera un Cohiba, accompagné de la musique du grand poète cubain Pablo Milanés et de Frank Emilio au piano... Son et Rumba, quoi de plus charnel les amis ?
Tz.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 14h41 - Posté par

Des promesses, toujours des promesses ...
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 15h06 - Posté par

Eh, Tzigane,

Et après tout ça, tu nous mets Silvio Rodriguez ?

JMH


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 23h14 - Posté par

"Partagas" ! Mais c’est la marque de Fidel ! Un médecin cubain m’en avait offert un quand j’étais en Algérie.
JMH


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 12h52 - Posté par

QUI C’EST QUI FUME DES PATAUGAS ?

... vraiment on aura tout entendu, ici !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 12h53 - Posté par

PAS ETONNANT...

... qu’on entend le cri du pataugas, le soir au fond des bois ... des fois.

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 14h37 - Posté par

Boudiou Nose ! Tu n’as pas désaoulé d’hier ?
Léa.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 05h07 - Posté par

Pas de cigares, pas de cigarettes, je veux bien. Mais pas de pipes ? C’est insurmontable...

JMH


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 05h26 - Posté par

Salutations nocturnes JMH

Je rentre d un départ en retraite........... je vois qu il y a de l animation et que la critique de bellaciaio vat bon train ..

Sont gonflés ...... qd tu ne peux pas passer un mail sur le site d autain ou de L AU ... !!!

ce sera un café pour moi vieux frere

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 17h42 - Posté par

Y SONT GONFLÉS !

... Oui !
Y z’ont oublié qui est l’ennemi principal ... Mais nous, on n’est pas obligés d’en faire autant. Voilà que çà fait longtemps, et comme dit Desnos "un jour qu’il faisait nuit", je me suis dit qu’il fallait que je vous déterre la bonne vieille et toujours hyper-pertinente "complainte des palotins" de mon maître Alfred Jarry (non pas de la famille de l’ex-député-maire ex-PCF du Mans).

Je vous parie tout ce que vous voulez que vous allez identifier :
 le palotin graisseux/ou non/ (député UMP ou UDF d’accord avant et après 2002 pour nous faire les poches, nous faire rendre gorge, et occuper largement les médias aujourd’hui) ;
 le père Ubu (le grand Jacquot) ;
 la mère Ubu (Bernadette) ;
 le maître des phynances (çà a été Sarko, Gaymard - un gaymard = 600 m² - et maintenant c’est Breton, mais çà colle bien à tous les ministres des finances, par exemple Sapin et DSK, fut un temps)...

Les présentations étant faites, je vous livre donc le texte paru dans "Tout Ubu" d’Alfred Jarry au Livre de Poche (18/10/1972), pages 264-265.

"LES TROIS PALOTINS CHANTENT/

Craignez et redoutez le Maître des Phynances/
C’est le plus grand vilain qu’on puisse voir en France./
Il unit la vitesse à la rapidité/
Et mélange la rage à la férocité./
De ruse et de finesse il connaît bien l’usage/
Pour choisir les quartiers où faire son ravage./
Il ne se risque point aux endroits bien gardés,/
Mais attaque toujours les marchands isolés/
Et les petits rentiers qui, les mains dans les poches,/
Ne pensent à crier que quand on les écorche./
Mais las ! il est trop tard : une fois attrapés/
Ils sont bientôt saignés puis ensuite étripés./
Un palotin graisseux vient leur couper la tête,/
Regardant de travers par-dessus ses lunettes.../
Il est toujours debout avant le point du jour,/
Aussitôt éveillé commence ses cent tours./
Il ouvre à grand fracas la porte de la salle/
Où dort des palotins la pouilleuse canaille./
Son oneille se tord et s’abat en sifflant :/
Un palotin giflé se réveille en hurlant./
Puis tous en font autant, puis au bruit du tambour/
Ils descendent en rang s’aligner dans la cour./
Le Père Ubu leur lit les dispositions/
Qui fixent à chacun sa destination ;/
Puis leur donne un croûton, deux ou trois oignons crus/
Et les pousse dehors à coups de pied au cul.../
Puis d’un pas magistral il entre dans sa chambre/
Et va regarder l’heure à sa pendule d’ambre :/
 Six heures ! grand bon Dieu ! que je suis en retard !/
Et que je perds de temps avec tous ces jobards !/
Allons réveillez-vous dame la Mère Ubance,/
Donnez le sabre à merdre et le croc à phynance,/
Et que de mon chapeau l’édifice emplumé/
Me soit incontinent par vos mains apporté !/
 Mais dit la Mère Ubu, Monsieur le Père Ubon,/
De te laver la gueule il n’est pas question ?/
Or ce propos déplaît au Maîutre des Finances :/
Il fronce les sourcils d’un air plein de vengeance./
La Mère Ubu insiste, et lui lève le poing.../
La Mère Ubu s’enfuit se cacher dans un coin./
De sa poche abhorrée il passe la bretelle ;/
Et, quelque temps qu’il fasse, ou qu’il vente ou qu’il gèle/
Il part courbant le dos sous le vent du matin/
Et s’en va de tout coeur étrangler son prochain."

Quand on pense que ce texte a probablement été écrit en 1897, on se dit que notre littérature nationale recèle bien des trésors toujours si formidablement actuels !
Pour ma part, la consommation absolument jubilatoire de ces écrits, me donne le recul nécessaire pour affronter ensuite les difficultés du terrain...
Et si on y ajoute quelque brevage velouté et graissé d’un petit peu de degré, je suis alors dans une forme qui impressionne mon crabe et le fait un moment reculer...

Alors, avec moi, prenons un petit grog à la Fine Champagne et partageons ensemble ces aimables moments !

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 08h14 - Posté par

JMH ,
Si tu lis bien , tu t’apercevras que notre amie précise bien ce qu’elle veut dire , notre amie ecrit :""ni pipe (comme bové ), excluant par la meme un "ni pipe" total !
n’aurais tu pas été clintonnien dans une vie anterieure ?
Attention , les filles , cet homme est normal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
claude de Toulouse .


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 14h15 - Posté par

Bonjour la complicité entre hommes, hein Claude ! Tu crois que j’ai pas vu ton clin d’oeil à JMH ? Tous des coquins !
Juju.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 15h05 - Posté par

Je vois, qu’au Fou, Claude n’a rien perdu de son humour décapant (malgré le départ de sa petite fille) et que là, http://bellaciao.org/fr/article.php..., il n’a rien perdu de son esprit combatif.

Il me rappelle Nougaro !!! OH TOULOUSE...

Bises à tous

Louise


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 15h34 - Posté par

C’est une critique Louise, que Claude s’appelle Bruno, Maxime ou autre ? Et vous ?
Juju.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 14h23 - Posté par

Allez, pleure pas y en a beaucoup dans les Andes...
Juju


AU FOU DE BASSAN
26 janvier 2007 - 21h33 - Posté par

Anna un cigare ? Tu me désespères jour après jour ..
Léa.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 12h33 - Posté par

Volontiers Léa ! Enfin une bonne âme compréhensive à la douleur humaine... ce sera de préférence du Havana Club de 3 ans ou le Anejo Especial... (Le Baccardi made in CIA, c’est niet).
Les tziganes sont des gens très ouverts sur les liquides mais va falloir songer aux plats cuisinés
puis à la musique avec Goran Bregovic et sa fanfare !

Tz.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 14h16 - Posté par

c’est à toi tzigane de nous préparer une spécialité qui va avec cette musique ....pourquoi pas une szevanska par ex ? bises anna


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 14h20 - Posté par

Salut Anna, nous avons pensé à peu près la même chose en même temps. Marrant ça !!!
Bises.
Juju


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 16h28 - Posté par

Ca va Anna ?, tu as semble-t-il repris du poil de la bête, tant mieux.
Jamais entendu parler de szevanska, c’est quoi ?, d’où ? Les Balkans, j’y ai passé quelques années, c’est vaste culturellement et gastronomiquement parlant. Tz.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 14h18 - Posté par

Dis Léa, t’as pas l’impression qu’il est un peu macho notre TZ, avec son "il va falloir songer aux plats cuisinés" ? A toi l’honneur Tzigane, nous te suivons. Et en musique, s’il vous plaît !!!
Juju


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 14h34 - Posté par

Non Tzigane ! Ce rhum-là on le boit pur. Pas de mojito avec ! Pas de Baccardi non plus, por supuesto !
Pour la musique et si tu aimes les fanfares, je te propose La Banda de Santiago de Cuba. Ils sont épatants !!!
Un plat cuisiné ? Apparemment on ne va pas pouvoir mettre Anna ou Juju aux fourneaux ... Je ne sais pas pour l’instant. Mais je suis sûr que tu vas avoir une idée.
Rendez-vous plutôt tard ce soir pour savourer tout ça.
Bises, Léa.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 15h03 - Posté par

tu as raison léa ce rhum se déguste seul !
lors de notre voyage nous avions assisté à un spectacle- cabaret et sur chaque table il y avait une bouteille de rhum (75cl !) pour quatre ! inutile de vous décrire l’état de certains !!!!
quant à la cuisine, ça va pour moi aujourd’hui, nous avons des invités donc je suis aux fourneaux : st jacques , julienne de poireaux, sauce safran....et crumble aux fruits rouges.

nous partons pour une balade à cancale !!! vous nous retrouvez !!!! bises anna


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 16h02 - Posté par

VIVA... !
Ya pas de problème les filles comme c’est le macho qui fait la cuisine à la maison... Avec toutes les fines gueules du Fou il va falloir prévoir pas mal d’ingrédients et d’épices, pas ceux du Père Ducros...
Les spécialités vont avec toutes les musiques et boissons dites "exotiques".

MENU

* Poivrons farçis cuits au yaourth nature
* Feijoada brasileira
* Poulet au curry et lait de coco
* Grillades de boulettes de viande d’agneau hachée

Ca vous va les amis ? J’apporte aussi pour les aficionados un pot de piripiri fait maison pour relever le moral des troupes.

NB : Un plat par rencontre au Fou, sinon j’ouvre un restaurant. Pour la boisson je laisse le soin à Nose de s’en occuper avec les autres gorges sèches.
Tseluvki, beijinhos, bises
Tzigane


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 16h16 - Posté par

Bon, le gueuleton se présente bien. J’amène la cachaça.

¡Salud !

JMH


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 00h42 - Posté par

Merci TZ pour le menu, c’est drôlement bon.
Juju.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 19h33

ALORS LÀ, C’T’APREM, POUR ME RÉCHAUFFER ET ME SOIGNER...

... J’ai pris du rhum blanc au gingembre, puis une szevanska, puis un café, un vin chaud à la cannelle, un grog à la Fine de Champagne, un mojito, un calva, une ’tite coupe, un pisco du Pérou qu’avait un goût d’Mérou... et j’ai un peu chaud aux oreilles à c’t’heure !

Mais çà m’empêche pas de vous dire
"Salutatous, mes camarades !"

Et je m’en vais vous exposer un projet révolutionnaire : il s’agit de réviser la géographie hydologique française, et par le fait Européenne et conséquemment mondiale !
Il s’agit de réhabiliter le fleuve Marne.

Depuis belle lurette, le contemplant à toutes saisons, à la faveur de mes promenades pédestres ou vélocipédistes, je me promets d’obtenir le rétablissement de LA VÉRITÉ !
C’est à cela que je veux m’attaquer ce soir, avec votre complicité bienveillante...
Savez-vous que notre fleuve donc, prend sa source à la Marnotte, à la grotte de Sabinus sur le plateau de Langres (où il a fait - 18°C, il y a 2 jours !!!).
Au passage, laissez-moi vous dire que Langres est "une des plus anciennes, sinon la plus ancienne ville du monde" si l’on s’en tient à la légende, comme nous le dit Jean Robinet dans son livre magnifique "La Marne pas à pas" (aux Presses du Village, octobre 1993). Il aborde le cheminement de la Marne "de sa source à la ville de Saint-Dizier", dans un premier chapître intitulé "La Marne, mère des Eaux". Il nous suggère que Marne vient de Matrona : la mère. C’est bien une preuve de ce qui va venir après.

Vous remarquerez encore, à l’auscultation de la carte de France, qu’elle naît beaucoup plus en amont que la Seine (qui elle, naît plus sûrement dans les Monts de l’Auxois que sur le plateau de Langres proprement dit... Elle arrose généreusement les crus les plus intéressants du Champagne qui fait la grandeur et la réputation de vive et fine intelligence de la France...
On découvre encore qu’après Charenton c’est la Seine qui se jette dans la Marne et non le contraire ! On nous ment depuis si longtemps ! Et pire encore, on comprend donc qu’après avoir donné un port à Rouen, la Marne, dans sa grande bonté vient gonfler les eaux de la Mer du Nord.
Ce n’est donc pas la Seine, mais la Marne qui est réellement un des plus grands fleuves de France ! La preuve ?
La preuve, eh bien, si vous lâchezun poisson protégé (efficacement !) à Langres (avec un peu de ravitaillement, vu la longueur du trajet !), vous le retrouverez en Mer du Nord au large de Rouen !
Donc, si l’histoire et la géographie de notre pays n’avaient pas été honteusement falsifiés au bénéfice de cette rivière de seconde zone qu’est la Seine, notre département serait bien le berceau d’une des plus fabuleuses civilisations européennes. Et grace à notre Champagne, le pays se porterait mieux !

Comprenez-vous donc ce que je veux dire, lorsque je vous dis que devant les carrefours qui proposent tant de chemins - et de destins - différents, le plaisir est de ne pas choisir car car une fois l’un d’entre eux choisis, vous effacez définitivement tous les possibles et vous ne pouvez plus les connaître qu’en les fantasmant. C’est le même sentiment que l’on ressent dans les ports ouverts sur l’immensité de la mer, ou les aéroports, ou encore les gares...

Maintenant que je vous ai nourris de mes découvertes , je vous prie de bien vouloir partager
avec moi ces quelques bouteilles de 2002 blanc de blanc de la coopérative Les Grappes d’Or à Oger !

À la vôtre et fraternité !

NOSE DE CHAMPAGNE



AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 20h35 - Posté par

oh !oui ! nous venons de boire deux bouteilles de champagne...continuons avec le blanc de blanc ! dommage que vous soyez loin !!!!anna


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 20h43 - Posté par

Que quelqu’un fasse un nouvel article, le fil des réponses à celui ci est bien trop long :)


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 13h17 - Posté par

GOURMANDE VA ! Tu veux déjà passer au deuxième plat du menu, hein, c’est ça le coup de l’article !
Tz.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 14h37 - Posté par

Râté Tz, la gourmande c’est Tm.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 21h03 - Posté par

Nose m’a invitée à venir vous dire un petit bonjour au fou de Bassan, je n’ai pasl’habitude d’aller comme ça dans les bistrots de la marne, mais ce midi j’étais dans une petite calanque où j’ai mes habitudes : le vallon des Auffes... Un petit port de pèche encaissé dans un vallon, de là on voit le château d’if et les îles du Frioul... C’est à quelques mètre de chez moi et le mistral soufflait si fort qu’il menaçait de nous jeter à la mer.

Malgré ce temps terrible nous étions deux heures après une centaine et deux petits cars de policiers devant le consulat des Etats-Unis... Ils ne nous ont pas reçu car l’ambassade était en RTT, en congé de fin de semaine... Voilà je vous quitte parce que demain je me lève trés tôt... Ce sera le jour le plus long puisque je cours avec le soleil...

Je ne sais comment je vais vous retrouver, mais à bientôt tous, je vous laisse à votre folle nuit...
Danielle B...


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 21h17 - Posté par

Je ne sais comment je vais vous retrouver, mais à bientôt tous

Bon voyage, et ne t’inquietes pas (trop) pour Bellaciao, on tient la barre :)

fais signer la pétition de soutien à Bellaciao durant ton périple !

TM


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 21h24 - Posté par

Ah ben si les cubanos, ils s’y mettent aussi, elle va te ramener 8 millions de signatures !

JMH


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 21h35 - Posté par

Mon après-midi fut nettement moins combattif que celui de Danielle puisqu’il s’agissait de faire un barbecue sur les hauteurs de Santiago. Une vue magnifique sur la ville, au-dessus du smog...

JMH


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 23h15 - Posté par

Bon voyage Danièle ! Je bois un verre à ta santé.
Tu pourras peut-être nous lire de là-bas ?
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 13h19 - Posté par

"Je ne sais pas comment je vais vous retouver"... Fidèles au poste du Fou, c’est évident Danielle ! Tz.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 21h29 - Posté par

Tout à fait, Nose. Il est de toute première urgence de rétablir la vérité sur ce mensonge que nous endurons depuis trop longtemps. Je signe. Réhabilitons la Marne dans toute sa grandeur !

Allez, une petite coupe pétillante d’Oger... Et pas de blague hein, tu ne me refiles pas du Canada Dry !

JMH


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 21h48 - Posté par

NE CRAINS RIEN JMH !

... Du Canada dry très peu pour moi...
Si le Québec sec existait, çà serait encore possible, mais le Canada anglais, pas question !
Prends donc une ’tite coupe !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 23h44 - Posté par

Et pour obtenir plus de signatures à ta pétition et convaincre vraiment de la légitimité de ce combat ancestral pour la Marne, il faudrait peut-être téléporter le Fou sur les berges du fleuve du côté de Port-à-Binson, par exemple.

Et oui, Amis du Fou, si vous ne connaissez pas Port-à-Binson, vous n’avez pas vécu !

Allez, une ’tite rasade !

JMH


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 12h41 - Posté par

PORT À BINSON...

... c’est magnifique. Surtout vue du "Champagne-Vallée" et avec une coupe de blanc de blanc brut bien fraîche (fraîche : pas froide). Et d’ailleurs, Port à Binson existerait-il sans la Marne majestueuse et Mère des Eaux... et du Champagne ? Hein ?
Je vois que JMH est un grand marin, puisqu’il connaît Port à Binson !
Voilà un vrai gars de la narine qu’il a le nez fin !
Bravo JMH tu gagnes une coupe au Fou !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 15h25 - Posté par

Ah merci pour la coupe, Nose. Je commençais à avoir soif. Mais connaître Port-à-Binson pour quelqu’un qui à passé les 25 premières années de sa vie à Reims n’est pas très méritoire.

Je reprendrais à mon compte cette phrase de Neruda : "Je suis un marin de terre".

Mais si les filles en ont envie, je veux bien leur faire faire un petit tour en barque dans les méandres du fleuve Marne à l’ombre des saules pleureurs dans un silence serein seulement rompu par le gazouillis des oiseaux. Ah, quelle plénitude !

JMH


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 23h39 - Posté par

Vous êtes vraiment trop complexés en Province...
Nose, tu connais ? "L’eau ferrigineuse oui ! l’alcool non !". Tu es Fou d’avoir aligné tous ces verres. Tout ça c’est à cause de JMH encore. Il a vraiment une mauvaise influence ici.
Nose, cette fois-ci c’est au tour de JMH de faire le ménage avant la fermeture, non ?
TM n’arrive plus à suivre.
Bonne nuit mes amis !
Demain j’irais bien aussi courrir avec le soleil.
Bises,
Léa.


AU FOU DE BASSAN
27 janvier 2007 - 23h50 - Posté par

Ah ben, c’est ça ! Quand on cherche un coupable, c’est moi maintenant ! Bon, OK pour le ménage. Mais, c’est vrai que j’ai un peu abusé, cette fois.

Allez, on ferme ! Bonne nuit à tous et à la prochaine...

JMH


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 00h32 - Posté par

Ben, te faches pas JMH, t’es coupable de rien du tout. On a explosé le chiffre précédent et Danielle nous a fait l’honneur de passer au Fou. Pour une surprise, c’est une surprise ! Je vais aller me coucher contente...

Bonne nuit, et revenez tous.
Grosses bises chaleureuses.
Juju.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 00h39 - Posté par

JMH n’écoute pas Léa. C’est pas vrai ce qu’elle dit sur toi. Je me demande si elle n’est pas videuse. C’est pas glorieux tout ça.
Bon, allez, à la prochaine, je te ferai une "soupe champenoise". Nose doit connaître.
Besos amigo, d’une provinciale complètement coincée et fière de l’être, quoiqu’en disent les parigots.
Juju.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 12h26 - Posté par

OUAIS... JE CONNAIS,

... c’est l’eau à dix sous... L’eau est passée et repassée sur le fer, et le fer a dissout ! Il a dissout le fer... le fer y faut’l faire ! et dix sous c’est pas cher !
C’est bien c’que j’pense !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 12h36 - Posté par

QUOI ???
Mais j’avais pas lu ce post ! Nose, mais c’est pas que de la simple eau cette soupe, c’est de Champagne dont il s’agit, qu’on sert en apéritif avec des choses qu’on met au congélateur durant 2 heures. Mais bon, t’es pardonné parce que j’aime bien le jeu de mots, c’est comme un poème, c’est comme de la musique mais "visuelle", qui chante à mon oreille.

Trop fort Nose !
Bises impressionnées.
Juju


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 13h21 - Posté par

NON, C’EST PAS MOI...

... c’est un squetche de Bourvil sur l’eau ferrugineuse !
Moi, je vous l’ai dit, je ne suis qu’un passeur de mots...
Comme celui-ci de mes élèves d’une classe de 3° que j’ai eu avec l’un d’entre eux qui s’appelait Sifaoui et que ses camarades qui l’aimaient bien appelaient "48"...
Parce que : 6 fa houit = 48 !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 14h38 - Posté par

Nose ! Je t’ai déjà prévenu d’arrêter les blagues ...
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h12 - Posté par

NAADIN SIFAOUI !

Là, t’as creusé vraiment profond Nose, ça me rappelle Alger et mon pote Djaffar...
Tz.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 13h01 - Posté par

"VOUS ÊTES TROP COMPLEXÉS EN PROVINCE..."

C’est quoi cette formule de suffisance ?
Et d’abord, c’est qui la province ? C’est rien ! La vérité c’est que nous on est le peuple !
Qui est-ce qui parle de la province ? les parisiens ? les marseillais ? c’est même pas sûr !
C’est un langage de division de parler de "la province"...
Au Québec on parle de "la belle province"...
Bref, à entendre cette formule un peu dédaigneuse, je me perds en conjecture...
Alors, un p’tit coup de Slibova avec Tzigane me fera du bien !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 14h39 - Posté par

Ok Nose ! Si tu arrêtes la Slibova j’arrête avec la province.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 17h25 - Posté par

UN PETIT COUP DE TROP ?

SLIVOVA et non SLIBOVA ! vient de SLIVA (prune) en bulgare. En Serbie c’est la SLIVOVITZA !
Tz.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 00h23 - Posté par

Salut Nose,
Je constate avec bonheur que tu vas mieux, je dirais même, beaucoup mieux. Le mélange des élixirs y sont pour quelque chose.

Je ne sais pas si ce que tu avances est vrai, en tout cas, il est dit dans mon dico que la Marne mesure près de 525 km, alors que la Seine mesure plus de 770 km, les deux prenant leur source au même endroit. T’es trop chauvin, Nose !

Bises.
Juju.


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 11h35 - Posté par

C’EST À CAUSE GRACE À TZIGANE...

...il avait dit de prendre 200 litres de Slibova !
J’ai essayé mais j’ai pas fini... j’en ai gardé pour c’t’aprèm !
Je profite que Chantal soit allée me chercher des médocs pour me traîner au clavier...

Je fais tout de suite objection à votre honneur qui m’oppose les 776 kilomètres de long de la Seine contre les 525 de la Marne. Alors çà, c’est malhonnête !
Parce que si on rajoute à la Marne la distance qui lui a été volée au profit de la Seine de Charenton à la Mer du Nord, même sans les retrancher à la Seine, c’est la Marne qui retrouve sa grandeur naturelle qui sera bien la plus grande !

Alors voilà !
Bon je retourne prendre un Actifed !

NOSE DE CHAMPAGNE


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 12h18 - Posté par

Vraiment trop complexés en province ...
Oui je sais que c’est à cause de TZ mais j’ai décidé que c’était la faute de JMH. C’est comme ça !
Il vaut mieux que tu fermes Nose, tout le monde va tomber malade à ce régime-là.
Bises, Léa.


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 12h31 - Posté par

BON D’ACCORD...

... c’est à cause de JMH, ... mais pas trop !
Et puis je fermerai, mais pas avant ce soir fin du week end.
Le Fou est jamais fermé le week end, passekeu on pense aux travailleurs qu’en ont besoin après une dure semaine !

Donc, au Fou ! Tous !

NOSE


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 12h27 - Posté par

Cher Nose, mon ordi me joue de sales tours en ce moment, je recommence donc mon message pour la troisième fois. La moutarde commence à me monter au nez.

Bon, je te disais donc qu’il ne faut pas écouter Tzigane, ta vessie n’est tout de même pas un réservoir de 200 l, ça se saurait (dans le livre des records). Essaie plutôt la "soupe champenoise", la flûte suffira, non ?

Quant à la Marne, je n’y vois aucun inconvénient à ce qu’elle récupère les km spoliés par la Seine. Tu sais bien que j’aime beaucoup la province, parce que provinciale moi-même et fière de l’être. C’est en province que la vraie vie et l’authenticité s’y trouvent n’en déplaise à certains.
Tu pourrais donc voir avec l’auteur de mon dico, parce que je n’aime pas qu’on me raconte des mensonges. Un dico doit dire la vérité et rien que la vérité.

Enfin, mets-toi au chaud, avec bouillotte, bonnet et chaussettes. Sue un bon coup et reviens-nous débarrassé de ce tracas, avec un mental béton optimiste, ce fameux chef d’orchestre du corps et de l’esprit.

Grosses bises bien tendres, imprégnées d’énergie et de vitalité, rien que pour toi.
Juju


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 12h33 - Posté par

JUJU AU FOU !

Juju, viens prendre un jus... et on sait jamais, peut-être un Jules ?
En tout cas, grosses bises !

NOSE


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 13h26 - Posté par

EXPLOSÉ LE RECORD PRÉCÉDENT ...

...à 254 !
Et c’est pas fini !
Vive Bellaciao !

NOSE


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 14h18 - Posté par

NOSE, PARDON 336 !
Tz.


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 14h28 - Posté par

MON CHER NOSE !

Comme la fermeture hebdomadaire c’est pour ce soir... j’allais justement t’amener un petit Tajine d’agneau (marocain) aux citrons confits mijoté avec amour, rien que pour toi, pour te remettre d’aplomb. Les petits grog c’est bien beau...

Tzigane


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 14h36 - Posté par

Des promesses, toujours des promesses !
Léa.


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 15h29 - Posté par

Par la même occasion, tu ne peux pas nous préparer en entrée une petite pastilla ? Et au pigeon, hein, pas de blagues, la vraie !

JMH


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 16h54 - Posté par

Quand je dis que tu es un odieux personnage, je n’invente rien.
ON NE MANGE PAS DE PIGEON ICI !!! Putamadre JMH !
L.
(quand je dis des gros mots je ne signe pas).


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 19h24 - Posté par

Ne t’inquiète pas Léa, je ne sais pas qui a écrit cette grossièreté...

JMH


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
29 janvier 2007 - 12h13 - Posté par

Et puis quoi encore Monsieur JMH ! Je ne suis le pigeon ni le larbin de personne en Harley ou autre.
La cuisine est uniquement l’expression de l’amour du cuisinier pour ses vrais amis, service compris !
Tzigane


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
29 janvier 2007 - 17h16 - Posté par

Et pan JMH !
Léa.


C’EST GRACE À CAUSE DE TZIGANE, MAICRESSE !
28 janvier 2007 - 18h26 - Posté par

"Jules" ??? C’est le nom d’un nouveau breuvage de ton imagination ?
Juju


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 15h40

AH, J’AIME BIEN TZIGANE...

... le temps qu’il me corrige pour mettre 336, et on est déjà à 346 !
C’est toute la relativité du temps...
Le temps n’existe pas ! C’est une fuite ! Un courant d’air... comme dirait la nouvelle filouzofe Laurence Parisot !

Tz, pendant que les autres regardent pas... une ’tite Slibova ?!

NOSE



AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 16h15 - Posté par

À PROPOS... TAISEZ-VOUS ET ÉCOUTEZ TOUS TRENTE SECONDES !

Je vous annonce qu’on va avoir la visite d’un Monsieur très bien qui parle comme un livre de nos terroirs et de leurs produits.
Faisons-lui honneur et déployons des trésors de séduction pour qu’il reste notre ami au Fou !
Les filles, nous comptons sur vous car nous avons besoin de lui pour aider à expliquer comment résister à la pensée unique dans le domaine du sang de la terre !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 17h01 - Posté par

Bonjour a ttes et tous

Jounée grise sur Paris et la région Parisienne . Mais le moral est au beau fixe......
Je me propose puisque JMH demande une entrée pour le menu de ce soir De faire des coquilles st jacques flambées a l armagnac accompagnées de Roquette (salade de provence ) le tt arrosé d un Saint Pourcain blanc vignoble peut connu mais qui a bcp progréssé ds l élevage du vin ......
Et qui a la qualité de rester ds des prix abordables .......

Et j amenerai un Lagavulin pour que ts les "incultes" enrichissent leur culture "pinardiére ".......... n est ce pas JMH........ !!!!

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h14 - Posté par

Je m’inscris,

Pour ce mets,

Mon Cricri,

Ah, quel pied !

JMH


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 17h04 - Posté par

... Comment résister à penser uniquement à moi ?
Impossible !
Léa.


NE TOUCHEZ PAS AU PINARD, BORDEL !
28 janvier 2007 - 17h11 - Posté par

La notoriété du Fou au dessus de tout et voilà un oenologue qui s’empare de notre enseigne brevetée SGDG... pour la bonne cause, à l’invitation de Nose. Ajoutez donc un calice pour le petit nouveau.
Bienvenue parmi nous Blacksting !
Tzigane


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 16h55 - Posté par

"Le temps est une invention de l’homme"
Khalil Gibran, Le prophète.

via Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 17h42 - Posté par

LE TEMPS...

"Le temps me donne l’expérience et l’histoire m’enseigne l’ironie..."
Mamoud Darwich, via

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 17h45 - Posté par

Le temps passé est ce qu il est le temps de demain sera celui que l on fera .....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 18h20 - Posté par

mes amis,

entre la marne et la leçon sur le "pinard", qu’est-ce qu’on s’instruit aujourd’hui au FOU !!
mais dis-donc, nose, qu’est-ce qu’on a appris comme "connerie" à l’école...que j’ai ensuite transmises à mes petits élèves pensant mon savoir immuable....alors vite que l’on remédie à cette erreur historique...De Robien ! au secours ! ils sont devenus fous !

cricri, pas de st jacques ce soir, j’en ai déjà préparées hier soir....et puis c’est ma spécialité !et puis nous, on les pêche nous-mêmes (enfin mon fils ! nico, prof d’eps !)à CHAUSEY !et puis aussi des zomards !

il faut donner du temps au temps !!!! anna


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 18h31 - Posté par

Message recu......

J amene qd meme le st pourcain et le Lagavulin ?????

Chaussey j y ai fait escale ils y a qq années ...... Admirable endroit avec ses 365 ilots ....

Bon je refléchi sur l entrée ....

Le temps est la le tien le mien celui qu on veux notre...... Aznavour via .....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 18h54 - Posté par

C’est pas tout ça mais MOI J’AI FAIM !!! Alors il faudrait peut-être vous décider pour l’entrée B*** de M*** comme dirait l’autre chez Roberto dans l’autre salle.
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h24 - Posté par

TU PEUX AMENER LE SAINT POURCAIN !

Ceux qui n’en veulent pas n’en auront pas : on va pas les forcer !
Mais pour nous, y a pas de mal à s’faire du bien !
Ca va chauffer sur la Sioule !

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h55 - Posté par

ils ( a st Pourcain)ont sorti un rouge qui il faut l avouer n a pas tjrs été terrible mais la vigne de St pourcain et vieilli en fut de chene sur les hauteurs Auvergnate un délice

Ils bossent bien nos vigneront pour defendre le Vin de terroir face a la mode anglo saxonne des vin de cepage

Comme si un gamay pousser a st poucain pouvais avoir le meme gout que celui poussé en californie au chili ou ailleurs

Une vigne c est avant tout l expression d une terre de son assolement de son ensoleillement du travail de son eleveur de la nature ou elle pousse et de son environnement

Non a l arrosage la chaptalisation aux copeaux et aux "pinards" de cépage

Vive le terroir et ses aromes naturelles

Elever un vin exige amour et abnégation Choses que le capital et la finance ignore

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 20h57 - Posté par

DIRE QUE JE CROYAIS...

... serrer sur mon coeur une bouteille de St Pourçain rouge et que c’est toi que je serrais mon Cricri ! J’ai serré le Cricri, mais j’ai pas serré le kiki !
Buvons un bon petit coup de ce St Pourçain qui est vraiment devenu divin, c’est bien vrai !

NOSE


HOMARDS/OMAR/AU MARC...
28 janvier 2007 - 19h36 - Posté par

DES HOMARDS... MOLLO !

et non pas des Mollahs Omar...
Pas des Mollah au marc, quand même ?
Elle est pas bonne... bon, tant pis.
Non non, je me tais.

NOSE


HOMARDS/OMAR/AU MARC...
28 janvier 2007 - 20h01 - Posté par

Non, Nose, ne te tais pas et non ne tais te pas. Purée alors, tu m’as refilé le virus par le net. Si l’épidémie s’étend au Fou, il risque d’y avoir symphonie ou cacophonie, c’est selon, de syllabes à l’endroit, à l’envers.

Vas, resserts-moi un bon petit vin de chez nous. A ce qu’il paraît ça stimule les méninges en cas de besoin.
Juju


HOMARDS/OMAR/AU MARC...
28 janvier 2007 - 21h53 - Posté par

quoi du MOLLAH AU LARD...non, non, c’est pas la soupe au cochon !!!anna


HOMARDS/OMAR/AU MARC...
28 janvier 2007 - 20h33 - Posté par

Des Mollah au marc ! Ah Ah Ah ! des Mollah au marc !!! Ah Ah Ah !
Et Cloclo et Esteban qui râtent tout ça !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
29 janvier 2007 - 11h33 - Posté par

MA CHERE ANNA,

c’est bien vrai qu’on a appris bien des conneries à l’école !
Entre autres, on a cru et on a fait croire à la Justice !
Il eu mieux valu qu’on fasse la part des choses : d’un côté il y a l’idéal de Justice à encourrager, de l’autre, il y a à donner des informations plus honnête sur la manière dont elle fonctionne dans notre pays et dans d’autres... On pourrait comparer, par exemple, le nombre d’erreurs judiciaires (Ranucci, Sacco et Vanzetti, etc.)...
J’en dirai plus prochainement... mais, depuis que j’ai eu 45 ans (çà fait quand même quelques lustres !) j’ai mesuré ironiquement (et dans ce mot il y a iro !) l’ampleur du mensonge !
En liaison avec nos préoccupations (ma femme Chantal et moi), je viens de lire un livre sur l’affaire Chanal qui fait beaucoup réfléchir...

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 18h51 - Posté par

Laissez tomber Anna et CF avec le temps ...
Après Darwich et Gibran, vous ne faites pas le poids, là !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h00 - Posté par

Je joue ds ma catégorie chére Léa et ne pretend pas me mesurer aux "poids lourds de la littérature" du FOU.........

Bon alors l entrée ......

Je persiste et signe un LAGAVULIN if you please .....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h19 - Posté par

C’était bien ton idée d’entrée à l’Armagnac. Tu prévois pour JMH et moi et c’est bon ! Anna on s’en fiche !
Avec le Lagavulin ! Ok !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h22 - Posté par

Et et avec la ROQUETTE salade peut connue mais a gde saveurs c est délicieux

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h35 - Posté par

cricri, va pour un LAGAVULIN double, if you want !
entrée : bouquet de chausey ou huîtres de cancale !

image fugace / du temps qui glace / éphémère / qui se fige / laisse sa place / fugitive !

doux amant / du temps présent / bonheur / invisible / efface ma peur / fragile !

lévres roses / du temps qui ose / souvenir / fantasque / libère mes rires / enfouis !

horizon immense / du temps qui danse / amitié / effleurée / caresse mes amours / esseulés !

de anna....pour léa ?


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h39 - Posté par

et puis non, ce n’est pas pour léa, trop dure avec moi, c’est pour claude, na ! anna


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h52 - Posté par

Bon choix Anna, notre Claude le mérite amplement. Mais où est-il notre défenseur ??? Que fait-il ??? Quand vient-il ???

Il y a tant à boire et à manger au Fou, que Claude ne sera pas de trop !!!

Viens, viens... Claude.
Juju


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h46 - Posté par

Ah, Cricri, tu m’épates, avec ton "tac au tac". Faut avoir le ciboulot développé pour le pratiquer et en jouer aussi. Je reconnais là le terroir, la poésie authentique et non surfaite.

Je m’attable avec vous et je veux goûter à toutes vos spécialités. Peu importe si j’ai fait à midi des noix St-Jacques en gratin, un couscous et un gateau moelleux au chocolat avec une crème anglaise...
Juju


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h19

"En ce qui me concerne mon coeur balance vers MGB la seule candidate a se declarer pour le respect du choix populaire"

CE n est ni de moi

ni de Nose

ni de C de T

ni de Esteban

C est de JMH sur le général

VAt y avoir de l Ambiance ce soir au Fou !!!!!

Bienvenue au club

tien je t embrase et te sers un Lagavulin mon Jean Michel.........

CF vitry 94



AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h35 - Posté par

Le viski, c’est pas mon truc mais je veux bien un armagnac, un Samalens...Hors d’Age, STP...

JMH


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h38 - Posté par

JM , l’armagnac, c’est pas à l’apéro, qd même !!!
anna


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h40 - Posté par

Avec le decalage horaires il en est au digestif !!!!!

Vat pour l Armagnac pour toi et nous au Lagavulin ....

CF viotry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h51 - Posté par

Je commence à être crevé de faire des allez et venues entre les 2 Fous ouverts aujourd’hui...

JMH


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h54 - Posté par

QUOI ? Tu passes encore entre les deux plans ?

Juju


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 19h59 - Posté par

Vrai question de Jean Michel on choisi quelle salle du Fou ????

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 20h32 - Posté par

JE VAIS PAS TARDER ...

... à fermer la salle habituelle et y aura qu’à occuper celle des dégustations !

NOSE DE CHAMPAGNE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 20h40 - Posté par

Allez on s’organise !!!
Les vignerons rouges chez Roberto avec Juju (tu vois comme je suis gentille en fait).
CF et moi on mange tranquillement avec JMH à l’Armagnac et Nose trop marrant ce soir. On attend Tz après pour les plats de résistance.
Anna, elle, n’a pas le temps.
Que aproveche !
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 21h38 - Posté par

eh ! si suis encore là, vous rejoins dans la salle des dégustations...anna


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 20h30 - Posté par

C’est bon pour moi Cricri ! Viens on s’asseoit on mange !
On reste ici ? (Parce que dans l’autre salle ça ne rigole pas trop).
Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 20h40 - Posté par

Oui mais Nose ferme si j ai bien compris !!!!!

Je partage ici plaisirs épicurriens ce qui n empeche pas d etre parfois sérieux ds l autre agora sur les "grands problemes de société "......

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 20h47 - Posté par

Je prepare les St jacques qui M aime me suive....... Marre des débat stériles il faut bien un moment se decider pour agir .... !!!!!!!

Et puis j ai FAIM...... !!!!

Je me ressert un Lagavulin qui trinque ???

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 21h20 - Posté par

J’OSE PAS FERMER TOUT DE SUITE...

...on est si près de 400 que j’aurais l’impression de commettre un sacrilège...
Pourtant, va falloir fermer et se retrouver en "dégus" avec JMH qui lève bien le coude avec Blacksting !
Je crois que JMH va pas retrouver son hôtel ce soir à Valparaiso !
Il va se croire à Port à Binson et il va dormir sur la plage si on le laisse faire...
Je sais pas si c’est raisonnable.
Bon tant qu’il est avec nous il risque juste que de boire du bon...

NOSE


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 21h29 - Posté par

Ca c est sur mais il mérite bien de prendre une cuite ce soir la sagesse l ayant gagné.........

Je le ramenerai je ne suis pas un ingrat.....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 21h42 - Posté par

Oh oh oh, Cricri, je n’ai pas dit mon dernier mot, j’ai dit que je balançais... Mais dans tous les cas, quand je ne balance plus, je fonce ! De mon escarpolette, j’ai balancé mon petit mot à mes camarades du MARS et j’attends les réactions.

JMH

NB : je n’ai pas dit qu’elle avait des escarres, Paulette. Qu’on me comprenne bien !


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 21h58 - Posté par

C est bien pour ca que je t offre un verre .....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 22h40 - Posté par

C’est sûr que, une fois totalement ivre, tu ne peux tomber que d’un seul côté et balancer l’autre.

Bonne nuit les amis ! Et surtout Nose, tu as été super ! N’oublie pas mes poèmes sur ta route.
Bises, Léa.


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 21h40 - Posté par

en normandie, il y a port en bessin !!!! port de coquilles st jacques justement ! je trinque au lagavulan ! anna


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 21h45 - Posté par

LAGAVULIN y a pas que moi qui est un clavier rétif !!

CF VITRY 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 22h01 - Posté par

oh !la !la ! ça va finir par un bain de minuit ... anna


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 22h11 - Posté par

Un peut frais ici pour ca ..... !!!!!

Cf vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 21h43 - Posté par

cri cri , on nous avait offert il y a quelques années un GLENDULAN 20 ans d’âge...attention pour JMH je n’ai pas dit LENDUGLAN !!!!
c’était un régal !!!!! anna


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 21h57 - Posté par

Je veux bien te croire SEc sans glace ca coule tt seul ...... Qed je pense qu il y a des abruptis qui mélange avec du coca c est comme si tu mettais de l eau ds un Grave un St émillion un pommerol ou n importe lequel de nos crus ....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 22h55 - Posté par

Cricri, tu m’impressionnes par tes connaissances. Le Fou a de beaux jours avec toi aussi.
Que des Connaisseurs !!!
Juju


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 23h11 - Posté par

question "table" ca vat je me defend ..... Pour le reste je ne m aventure pas .....

CF vitry 94


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 22h56 - Posté par

Il faut imperativement fermer cette salle , 405 participations , nous ne pourrions plus battre ce record , passons chez grain de raisin , n’est ce pas Nose , et fermons ce fil ou vous avez été formidables de gaité de folie et d’amitié , encore plus que d’habitudes .
je coupe le compteur electrique , aprés avoir filé un coup de balai , et rangé verres et bouteilles vides .
je vous embrasse ,
claude de Toulouse .


AU FOU DE BASSAN
28 janvier 2007 - 23h12 - Posté par

Coucou Claude, OK ferme, mais viens de l’autre côté.
Ravie de te revoir.
Bises.
Juju


AU FOU DE BASSAN
29 janvier 2007 - 17h44 - Posté par

QUE VOIS-JE !

J’arrive des courses mes deux couffins pleins de la matière première et des épices... Tout le monde s’est fait la belle chez le marchand de pinard d’a côté pour se régaler... d’histoires de bouchons...
BANDE D’OPPORTUNISTES DE BAS ETAGES !

NB : Bon, seuls seront conviés les vrais travailleurs Thom et Roberto, na, car j’ai un double de la clef du Fou ! Eh... Eh...
Tzigane


AU FOU DE BASSAN
29 janvier 2007 - 22h22 - Posté par

Eh ben, TZ, mais tu étais où ??? Tout le monde t’as attendu pour passer de l’autre côté. Allez, viens donc prendre un petit remontant. Je veux pas dire mais c’est Roberto qui nous a ouvert cette porte dérobée dans le mur, parce qu’on ne savait pas nous, qu’il y avait une autre pièce. Super, le Fou est plein de mystères. Ouaou !!!...
Juju





Oeillères ou surdité ?
dimanche 25 - 07h28
de : Télétollé
La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
3 commentaires
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
2 commentaires
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les statistiques : la seule science qui permette à des experts utilisant les mêmes chiffres de tirer des conclusions différentes. Evan Esar (1899-1995), humoriste américain.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite