Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Darfour : "Imaginez 300 personnes qui disparaissent en une seconde"
de : Bruno Lamothe
vendredi 2 mars 2007 - 13h49 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 23.4 ko

de Bruno Lamothe

Nous raillons souvent, en France, les artistes qui s’engagent. Pourtant, il arrive que ces initiatives soient heureuses et salvatrices.

Mia Farrow, ambassadrice itinérante de l’UNICEF a décrit une situation apocalyptique à la fois au Tchad et en République centrafricaine, à la frontière entre ces deux pays ainsi qu’au Darfour proprement dit.

"On a appelé cette crise la crise oubliée mais pour qu’elle soit oubliée il faudrait encore que quelqu’un s’en soit souvenu à un moment donné et je ne crois pas que ce soit le cas", a-t-elle déclaré, pour son retour d’un voyage tant dans le nord-ouest et le nord-est de la République centrafricaine que dans l’est du Tchad.

La République centrafricaine est un Etat en ruine, a-t-elle rappelé, soulignant que son président (dictateur ami de Jacques Chirac) ne maîtrise que la capitale, Bangui, "et encore", et qu’il faut compter avec de multiples acteurs : la garde présidentielle, dont de nombreux Tchadiens font partie, l’armée, quatre différents groupes rebelles et de nombreux bandits.

"Les gens que j’ai rencontré nous ont supplié de leur apporter de l’eau, de la nourriture, des soins mais par-dessus tout, une protection", a-t-elle rapporté.

"Sur la route vers Paoua (ville du nord-ouest de la République centrafricaine), nous n’avons croisé qu’une seule autre voiture. Ce n’étaient que village brûlé après village brûlé", a raconté, d’une voix tramblante, l’ambassadrice de l’UNICEF.

"Lorsque nous avons fait une pause, les gens sont sortis de la brousse : des visages de spectres, émaciés, en haillons, trop terrifiés pour retourner construire leurs villages", a-t-elle dit, "et le simple fait d’entendre un autre véhicule s’approcher les a fait fuir". "Imaginez 300 personnes qui disparaissent en une seconde", a-t-elle souligné, pour décrire la situation.

"La ville de Paoua est vide, il reste peut-être 10% de la population", a-t-elle ajouté. "Que sont devenus les autres ?" a-t-elle interrogé.

"Cette population est très fragile et pourtant de plus en plus abandonnée en raison de la situation sécuritaire", a-t-elle souligné, rappelant que les agences humanitaires sont absentes de ces régions depuis presqu’un an.

"On ne peut pas blâmer les humanitaires de ne pas être là en raison des conditions de sécurité quand le monde entier a tourné le dos", a-t-elle déclaré, assurant que l’UNICEF allait envisager dès à présent des opérations renforcées dans la région.

Dans l’est du Tchad, Mia Farrow a évoqué une très lourde présence militaire et une population là aussi "extrêmement traumatisée, qui vit entourée par ses attaquants".

Elle a par conséquent appelé la communauté internationale à déployer une force de maintien de la paix aux frontières entre les trois pays voisins, Tchad, République centrafricaine et Soudan.

L’ambassadrice itinérante a rapporté que tous les témoignages qu’elle avait pu recueillir lors de cette visite établissent clairement que "les attaques menées dans le nord-est de la République centrafricaine viennent du Soudan, sont financées par le Soudan et leurs auteurs se replient au Soudan". "soit c’est le Soudan qui est responsable, soit je ne vois pas d’alternative", a-t-elle accusé.

Laurent Fabius, de retour du Darfour, avait fait de même samedi dernier, exigeant que la France "tape du poing sur la table"

"Je suis mère et je ne voudrais pas que mes enfants soient envoyés en Iraq, mais là, ce serait tout à leur honneur d’aller défendre ces populations", a affirmé Mia Farrow, qualifiant à de nombreuses reprises les massacres dans la région de "génocide".

"C’est dur d’admettre que l’on demande au gouvernement du Soudan l’autorisation de venir chez lui pour mettre fin à des actes dont il est lui-même l’auteur", a-t-elle ajouté.

http://www.changer-le-ps.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Darfour : "Imaginez 300 personnes qui disparaissent en une seconde"
2 mars 2007 - 23h26

Un pistolet Glock dans les mains des rebelles

Un journaliste américain s’est rendu au Darfour en février 2005 pour y réaliser un reportage photos. A l’extérieur de la ville de El Geneina, dans le Darfour Occidental, il a rencontré des membres du Front Uni pour le Changement Démocratique (FUC), le principal groupe rebelle tchadien. Le chef était armé d’un pistolet flambant neuf, dont le journaliste a pris note du numéro de série : marque GLOCK, HAP 850, probablement fabriqué en 2005.

Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête tant par la société Glock que par le Ministère autrichien du Commerce et de l’Industrie afin de déterminer comment un pistolet Glock HAP 850 est parvenu dans le camp des rebelles, malgré les contrôles à l’exportation et l’embargo. Il est primordial de connaître la provenance et l’itinéraire suivi par cette arme car d’autres armes font peut être l’objet d’exportation dans la région en dépit des embargos. Pour éviter que le commerce des armes n’alimente des catastrophes semblables à celles du Darfour, Amnesty International fait campagne pour que tous les États instaurent des contrôles beaucoup plus rigoureux sur les armes conventionnelles, avec notamment la mise en place d’un traité sur le commerce des armes, qui interdirait les exportations d’armes susceptibles de semer la terreur et la désolation.

PASSEZ A L’ACTION

Envoyez la lettre ci-dessous au Ministère Autrichien de l’Economie :

http://www.amnestyinternational.be/...

voir aussi :

http://www.amnestyinternational.be/...






Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tant que la couleur de la peau sera plus importante que celle des yeux, nous ne connaîtrons pas la paix. Haile Selassie, Empereur éthiopien
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite