Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Aux forces libres de l’amour
de : Alina Reyes
dimanche 4 mars 2007 - 13h01 - Signaler aux modérateurs
31 commentaires
JPEG - 27.9 ko

de Alina Reyes

De l’amour je veux la paix, la révolution, la fantaisie. Qu’il me fasse faire un grand écart jouissif entre mon besoin d’accomplissement intime et ma volonté de changer le monde.

Qu’il fasse danser ensemble le désir et la satisfaction, ces deux pôles qu’il faut toujours maintenir en équilibre sur un fil, un équilibre aussi gracieux, émouvant et plaisant que possible, pour ne pas laisser vaincre la souffrance ou l’ennui.

"Un article politique devrait être écrit comme une lettre d’amour", disait Milena Jesenska. Une lettre d’amour doit aussi être politique. Non qu’elle doive parler de politique.

Mais si une lettre d’amour n’est pas porteuse des enjeux politiques les plus élevés, alors elle n’est que vent. Je t’aime n’est politique que s’il implique une remise en question de soi et du monde. Partir par amour, se libérer, se transformer, agir, entreprendre par amour… cela est politique. Le reste n’est que sentimentalisme, sensualité ou conformisme.

Dans ma vision le désir n’est pas simplement hédoniste. Je dis non seulement que le désir est le moteur de la vie, mais aussi ce qui fait que la vie est mouvement. Il est pratique de liberté et d’aventure, mais il donne sans cesse lieu à un exercice de mesure, posant des questions de choix très intimes qui sont aussi très politiques .

Car c’est la somme de nos choix et de nos non-choix de vie qui fonde notre société. Dans une démocratie ce sont eux qui guident le législateur, et non l’inverse. Aucun texte de loi, même sacré, ne peut résister aux forces libres de l’amour, combattantes d’une révolution permanente personnelle, mais aussi collective.

La vérité de l’amour est en chacun de nous, qui veut bien l’y chercher.

L’amour est blanc parce qu’il est la somme de toutes les couleurs, parce qu’il est la gomme qui m’efface, m’épelle et fait valser l’alphabet de mon identité.

L’amour est blanc comme la nuit, l’aube, l’œil aveugle du voyant. L’amour est blanc comme une chemise, et de n’importe quelle couleur les draps sont toujours blancs, où dansent nos corps en ombres chinoises, les draps sont les pages tissées de toute éternité par les fileuses de destins.

Les draps sont blancs parce que si longtemps les femmes les ont empilés dans de sombres armoires, une lumière secrète, parce que je les ai vus étendus par terre au soleil, offrandes, où ils étaient l’image même de l’Amour couché sous le Ciel, ouvert, extasié dans l’herbe scintillante des prés.

L’époque est sombre et j’ai envie de lumière, de vies tissées d’envies de vivre, de désirs solides et joyeux, je veux des choses concrètes, anciennes et humaines, comme les rêves, la pensée, la musique, la danse, les livres et le plaisir. Je veux de l’amour.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 14h49

Je ne t’ai jamais dit je t’aime comme je t’aime,
devrais-je m’en crever les yeux,
je ne veux pas te dire adieu !

las , aujourd’hui je crains demain
Qu’une herbe mauvaise revienne
Barrer chemin à notre haleine,

Je crains, au bout d’une nuit blême,
l’aube incertaine...

On dit que la paix fut pour nous
Un luxe fou,
mais devrait-on vivre à genoux
par peur de nous ?



Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 16h28

Et avec des draps de couleur, l’amour est tonifié, vitaminé. Faut dire qu’on en a besoin en ce moment !

Juju



Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 17h20

Qu’elle est belle cette vision de l’Amour,en fait Juju, avec la couleur,nous avons les deux :Le tonic et l’amour,j’en ai marre de la grisaille du temps ,j’en ai marre de cette socièté de grisaille,que l’amour nous reveille ! et qu’enfin nous changions:Avec le soleil,l’espoir ,la solidarité et peut être la Paix.

Roger bretagne



Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 17h39 - Posté par

Ce qui m’inquiète, c’est qu’Esteban va encore péter un cable...

JMH


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 18h28 - Posté par

t’inquiète pas d’esteban, JMH,profite des mots merveilleux d’Alina : "que l’amour fasse danser ensemble le désir et la satisfaction ...." cé ti pa bô !! moi ça me transcende....anna


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 18h32 - Posté par

JMH, comme toi, je suis aussi extrêmement inquiet pour l’hidalgo, d’autant plus... qu’il fait aussi dans les draps de couleur, pourpre en l’occurence, celle des toréadors ! TZ.


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 18h56 - Posté par

mais alors qu’est-ce que vous avez tous après esteban .....vous êtes jaloux ou quoi ???? mais qu’est ce qu’il a donc le bel hidalgo pour que ça vous inquiète comme cela ?où alors c’est vous qui ne lui arrivez pas à la cheville §§§§ anna


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 19h18 - Posté par

C’est qu’elle est sacrément envoûtante, Alina...

JMH


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 18h58

"L’amour est blanc parce qu’il est la somme de toutes les couleurs"

Si on mélange toutes les couleurs, et même pas, juste certaine couleurs primaires, Rouge, Vert, Bleu, on obtient du noir.
Dans un système soustractif, issu de la matière picturale.
Le blanc, on ne l’obtient jamais. Il est éclaté dans un prisme dans une multitude de couleurs.

"La vérité de l’amour est en chacun de nous, qui veut bien l’y chercher"

La matière sombre est partout, si tu as les yeux bien ouverts.

"Je veux de l’amour"

C’est quel coté du prisme ?

jyd.



Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 19h14 - Posté par

le plus parfait @mour est noire°°°ds le sein de la mere°°°no.ire avant que l’expulsion le transforme en formes couleurs et alterite que l’on va apprendre qu’elle est la vie de la matiere ds le temps ou nous avançons pas a pas ds l’inconnu qui reste..°*l’imaginaire et sa volonte liberee

bd


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 20h24

L’époque est sombre et j’ai envie de lumière, de vies tissées d’envies de vivre, de désirs solides et joyeux, je veux des choses concrètes, anciennes et humaines, comme les rêves, la pensée, la musique, la danse, les livres et le plaisir. Je veux de l’amour.

aaaaa...oui...Alina quel délice,

rêver l’amour à deux
penser l’amour à deux
écouter à deux les musiques d’amour
danser mélangés, l’amour
lire l’amoureuse Alina
quel plaisir Alina...quel plaisir
Alina je vote comme toi...pourrons-nous militer ensemble ? mmmm...quel délice...

Esteban qui t’offre une tulipe noire



Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 21h15 - Posté par

Alina ou le fantasme d’Esteban...parce qu’elle assimile l’amour à la politique. La fusion quoi !Bingo Alina ! Bravo !

Vous avez compris les nanas, voilà comment on se met un gars dans la poche !

Juju


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 21h27 - Posté par

AMOUR et REVOLUTION......on aime !!!!! anna


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 21h54 - Posté par

Ou "Peace and Love"... on aime aussi, ma chère Anna, mais avant on sera obligé de passer par une nouvelle Révolution, pour mettre les points sur les "i" à certains.
Juju


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 23h02 - Posté par

Alors là frérot , j’applaudis , ton ecriture est belle , on voit que tu maitrises la langue que les femmes aiment ( entendre ) !
et puis , surtout , terminer en offrant une tulipe noire , je m’incline , ça , c’est la classe , la grande classe , celle des Seigneurs !

ton frere admiratif et scotché ,

claude de Toulouse .


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 20h29

Un bel écrit plein de sensualité et d’ardeur.



Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 22h50 - Posté par

l’@mour est libre et ne se plait pas enferme ni a 2 ni a 4 ni en 24h:24 ni en 4x4 ni en 60mn ni en 3600secondes pisqu’il est a l’instant de son eternite a l’infinie de son @narchie ds l’inouie de mai 68*
pour un orgasme de l’histoire qd l’infinie se leve et se love en jimmy pour jouir’* de la musik en 69
ah qu’il est bon et doux de plonger ds l’@mour et la muzik qd les elements sont en accord avec l’@ir du temps qui aime a revenir sur lui meme pour se savoir se sentir et souffler a nouveau les bonnes notes et les bons sons de la vie adolescente tjrs avant que la barbarie des adultes avec leurs ptites affaires et leurs gros besoins tjrs plus de biens de confort de suffisance de raisons mortiferes de se survivre tjrs plus vieux ....en restant jeune ds l’apparence des marchands avides de long traitements rentables ................. marchands de croix blanches promeneur de la mort son sarkophage est ouvert
cpe de le dire .... a verdun ++++++++++++++++++++++++++++++++
20ans les memes niees exploitees utlisees assassinees sacrifiees sur l’autel du profit dans la GUERRE
economique sociale imposee par l’etat et le medef et par tous les maitres enfermes dans les frontieres quelle qu’elle soient.... physiques ou mentales

bd


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 22h59 - Posté par

Putain, que c’est beau ça, bd ! De l’art en direct, c’est pas commun !
Juju


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 22h26

Chère Alina,

Je sais très bien que tu n’es pas une fille jalouse.
Pourquoi faut-il que "certaines" le soient ?
Pourquoi ces mêmes veulent toujours taper sur les plus doux ?
Dis-le moi chère Alina, toi qui connais bien les coeurs et les sexes ?

Esteban



Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 22h38 - Posté par

Esteban, tu vises qui en écrivant ton message ? J’ai beau chercher, je ne vois pas qui te veut du mal !

Juju


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 22h52 - Posté par

Esteban

Frere remet toi la paranoia n est pas loin !!!!! nous avons raison d etre inquiet pour toi ......

Alina serait elle la LOREILEY de l embouchure du rhone.....

L echouage te guette mon frere ami et camarade.....

Vat dans la salle du Fou (en attendant cricri) tu y verras le poeme de Heinde.....Esperant qu il t apporte la sagesse !!!!!!

CF vitry 94


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 23h22 - Posté par

VIVE LES FORCES FRANCAISES LIBRES DE L’AMOUR !


Aux forces libres de l’amour
4 mars 2007 - 23h57 - Posté par

les forces de l’@mour s’expriment par les caresses le toucher le doigter du vent des mots souffles volez voiielles sons sans frontieres cheres a l’humanite separee et reunie a l’heure des post et tam tam que j’resurectionne du passe pour mettre un terme au regne des voleurs ...ou du moins que j’vous invit’ a vous debarrasser de ces profiteurs de notre peine sans voiielles sans coeur sans @mour* de l’eautr’ etr"ange semblant surgir de la nouie noire de notre memoire noire et rouge de notre sang

bd


Aux forces libres de l’amour
5 mars 2007 - 09h20 - Posté par

cher esteban, pour ma part je ne suis pas plus jalouse que juju, je suis plutot jalouse de la plume d’Alina !!!! traduire en mots tout le ressenti de l’amour...j’aime ! bisous fous esteban anna


Aux forces libres de l’amour
5 mars 2007 - 19h53 - Posté par

Ne soit pas jalouse belle Anna,

J’ai pu te lire dans tes moments particuliers, tu m’as permis à ce moment-là de ressentir...des "choses", j’étais alors transcendé, c’était merveilleux, du pur bonheur...

Je te prie d’accepter un baiser...iodé

Esteban


Aux forces libres de l’amour
5 mars 2007 - 00h28

Qui a dit : "Plus on en parle et moins on en fait !" ? Faites l´amour, pas la Guerre. Bien a Vous J-F



Aux forces libres de l’amour
5 mars 2007 - 01h00 - Posté par

c’est quoi ! faire l’@mour ! partager des mots pour s’aimer en essayant d’avancer ds le melange des langues bien mouillees et penetrer ds l’inconnue de la pensee vierge noire du dernier far west’ dans ce monde arrete a sa con sommation avant de disparaitre date de per’emption depassee

’tion danger de pret a penser avarie serieusement letal

bd


Aux forces libres de l’amour
5 mars 2007 - 01h00 - Posté par

J-F, tu vises ESTEBAN et ALINA ??? Juju


Aux forces libres de l’amour
5 mars 2007 - 20h54

CHERE PRINCIPESSA ALINA,

Je comprends maintenant mieux, pourquoi un Esteban se soit épris de toi et de ton verbe, comme beaucoup d’autres pris dans tes filets, moi itou. Merci infiniment pour la lumière jaillissante et la beauté de tes mots dans la grisaille morale et nihiliste qui nous entoure. Merci encore pour ces perles de pluie, d’amour et de VIE !

Tzigane



Aux forces libres de l’amour
5 mars 2007 - 22h34

L’Amour n’est qu’humain

Enfin un hymne, une Ôde à l’amour par une de ses poétesses. Quel Plaisir, quel régal !

Enfin, un rai de lumière, un dard de cette force des mots qui transpercent mieux que l’épée. Oui, tuons notre brume, levons les yeux sur ce soleil à naître, celui de la vie de cette vie qui emporte en quelques mots les digues de la complaisance pour enlacer les sables de la jouissance.

Dans les remous des mots, se dessine le mouvement de l’insondable, de l’intime, de ce qui fait, de ce qui est, du politique.

Oui à l’appel de la vie
Oui à l’appel de l’amour
Oui à l’appel de la politique, du politique
Aimons, votons

Dans les bras de mon Aimée, je ne suis qu’homme pour la Beauté de cette Femme, ma compagne. Seule sa Beauté transcende mon quotidien. Hier, aujourd’hui, demain, je rends et je prends au politique ce qui me fait vivant, ce qui me fait aimer.

Merci Alina
Chris44



Aux forces libres de l’amour
6 mars 2007 - 00h59 - Posté par

un avis...

un mot

de trop

lequel !

bd





Bonne nuit les petits
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
2 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm
0%.
mercredi 20 - 18h39
de : L’iena rabbioso
Verdi, lance, un nouveau "coup de gueule" salutaire, Violence d’Etat, merdias infâmes : la révolte jaune s’enracine (video)
mercredi 20 - 16h23
de : nazairien
2 commentaires
Amandine : « Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale mais ils ne me feront pas taire ! »
mercredi 20 - 13h48
de : nazairien
3 commentaires
APPEL PROPOSE PAR LES ELU-E-S FRONT DE GAUCHE ET ADOPTE A L’UNANIMITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL
mercredi 20 - 12h00
de : BERNARD DUPIN
2 commentaires
19 mars : une grève interprofessionnelle très forte dans les écoles
mardi 19 - 20h29
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Acte 18, Le "Média" donne la parole à ceux à qui on l’a confisquée : Paroles de "gilets jaunes" (video)
mardi 19 - 20h21
de : nazairien
1 commentaire
Les enseignants sont-ils des frelons asiatiques ? Honte à la police ! (video)
mardi 19 - 19h42
de : jean 1
l’Algérie est libre.
mardi 19 - 19h06
de : L’iena rabbioso
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
mardi 19 - 15h59
de : BERNARD DUPIN
Lettre aux gentils de la République
mardi 19 - 13h20
de : jean 1
Le 18 mars 1871 : Le peuple et la Garde nationale fraternisent contre la République bourgeoise
mardi 19 - 11h55
de : jean 1
Acte XVIII mis en musique (video)
mardi 19 - 07h58
Maxime Nicolle, une figure des "gilets jaunes" , répond au KéKé de Marselle
mardi 19 - 00h19
de : nazairien
Dans les medias on se rassure comme on peut
mardi 19 - 00h07
de : Irae
« oeil pour oeil » : Admettre et valider la guerre des barbaries racistes est irresponsable !
lundi 18 - 23h48
de : Christian DELARUE
Nouvelle-Zélande : les fantasmes et la haine tuent - MRAP
lundi 18 - 23h16
de : Christian DELARUE
Les "marcheurs en folie" Agnès Buzyn souhaite rehausser l’âge de la retraite, les syndicats appellent à une grève généra (video)
lundi 18 - 19h48
de : nazairien
3 commentaires
Un 16 mars et ça repart ! (video)
lundi 18 - 16h02
de : Le Cercle 49

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout pouvoir est méchant dès qu'on le laisse faire; tout pouvoir est sage dès qu'il se sent jugé. Alain
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite