Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes
de : Bruno Lamothe
mercredi 7 mars 2007 - 07h27 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 44.2 ko

de Bruno Lamothe

La violence contre les femmes et les filles demeure un problème généralisé dans de nombreuses sociétés, trop souvent couvert ou tacitement toléré, a accusé le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon.

"Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes et veiller à ce que celles-ci aient accès à l’éducation, aux soins de santé et à la propriété", a-t-il déclaré lors d’un débat thématique de l’Assemblée générale, aujourd’hui au siège des Nations Unies à New York, consacré à la Promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes.

"L’égalité entre hommes et femmes est un objectif en soi et la condition nécessaire pour construire un monde plus juste, plus pacifique et plus prospère", a insisté Ban Ki-moon, soulignant que "lorsque les femmes sont véritablement engagées et responsabilisées, cela profite à toute la société".

"D’innombrables études confirment que l’égalité entre femmes et hommes est une nécessité à la paix et à la sécurité", a-t-il rappelé.

Pourtant, "dans presque tous les pays, celles-ci continuent d’être sous-représentées dans les processus de prise de décisions" et "le travail des femmes continue d’être sous-évalué, mal payé ou pas rémunéré du tout". Les femmes représentent seulement 17% des parlementaires dans le monde selon les chiffres officiels

Par aillleurs, sur plus de 100 millions d’enfants qui ne sont pas scolarisés, la majorité de ces enfants sont des filles et sur plus de 800 millions d’analphabètes, la majorité sont des femmes...

Le Secrétaire général de l’ONU, dans un magnifique exercce de langue de bois, a fait valoir la nécessité de promouvoir les droits de l’homme et la sécurité et d’intégrer... "les questions sexospécifiques dans les résolutions et les décisions de l’ONU", en particulier celles du Conseil des droits de l’homme et de la Commission de consolidation de la paix.

"Personnellement, j’ai fait de la parité entre les hommes et les femmes une caractéristique fondamentale de mon équipe, comme l’atteste la nomination d’Asha-Rose Migiro au poste de Vice-Secrétaire générale", a-t-il assuré, se déclarant "déterminé à renforcer l’architecture en termes de parité au sein de l’Organisation pour permettre aux femmes de jouer pleinement leur rôle".

http://www.changer-le-ps.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes
7 mars 2007 - 13h16

Devrait-on comprendre que les règles de base de la démocratie telle qu’elle est vécue par notre société soient injustes envers la femme et que seule la parité imposée entre les hommes et les femmes peut sauver la face de cette démocratie ?

hm



Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes
7 mars 2007 - 18h25 - Posté par

"Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes"

ALORS IL FAUT INTERDIRE LE CORAN !


Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes
8 mars 2007 - 00h10 - Posté par

et arrettez de dire a vos enfants.... tu seras un Homme mon fils et toi ma p’tit’ princesse tu attendras ton prince charmant ... et ils eurent beaucoup d’enfants qui n’arretairent jamais de reproduire ce schema qui fait jouer a la guerre et a la poupee ... barbants k’m une carte postale d’un temps fige
depuis des siecles et des siecles... the end r@ l’bol sorcieres womenhirs fl@mmes et hombre le futur ds la nouie vous est ouverte en fin en’vent’ qu’un plein d’reves abreuvent nos micro sillons au bout’ des doit’grr’’’*i°°°0oO

bd


Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes
8 mars 2007 - 16h12 - Posté par

il y avait là moyen d’écrire l’essentiel de façon plus lisible me semble-t-il

je pense comme vous que la première chose à expliquer aux gens c’est de ne plus reproduire les schémas d’éducations traditionnelles faisant des hommes de sombres bruttes insensibles, conquérants et dominateurs et des femmes de pauvres idiotes appeurées et serviles

ce schémat de reproduction sexuelle est le même qui fonde celui des classes sociales entre dominants dominateurs et soumis servils plus ou moins consentants...

que dire des religions qui justifient par des schémats de sacralisation de ses systèmes d’organisation des injustices faites aux réelles capacités de chaque individu en terme de potentiel de sensibilité et d’actions ?

que dire sinon que la "spritualité" est partout un des pires mensonges que les dominateurs riches comme miséreux phalocrates et gynocrates associés en rivalités valorisatrices aient conçu et renforcé dans l’histoire de l’humain.

l’éducation est la première des choses et sa base est l’instruction, l’alphabètisation qui ne doit plus être un instrument de bêtification, d’apprentissage de la reproduction rigide, de la reproduction à l’identique, mais l’apprentissage de l’adaptation de ses outils cognitifs à la résolution de problèmes observés analysés conceptualisés et d’hypothes de résolution pratique validées avec l’expérimentation prudente...

l’instruction doit être obligatoire pour tous et plus seulement une possibilité optionnelle de second ordre à l’égard de prérogatives culturelles traditionnalistes et de capital d’acquis sociaux...

faire du tord aux femmes au profit des échelles de valeurs sexuées et viriles, c’est aussi reproduire l’idée que l’homme est et doit resté une brute guerrière... et c’est donc faire du tord à tous ceux qui ne se sentent pas ainsi et ne se valorisent en rien de tels concepts qui bien au contraire sont une honte

il faut oser dire qu’éduquer à la virilité dominatrice et conquérante est aussi dégradant que d’éduquer à une féminité servile et souvent possessive


Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes
8 mars 2007 - 16h13 - Posté par

il y avait là moyen d’écrire l’essentiel de façon plus lisible me semble-t-il

je pense comme vous que la première chose à expliquer aux gens c’est de ne plus reproduire les schémas d’éducations traditionnelles faisant des hommes de sombres bruttes insensibles, conquérants et dominateurs et des femmes de pauvres idiotes appeurées et serviles

ce schémat de reproduction sexuelle est le même qui fonde celui des classes sociales entre dominants dominateurs et soumis servils plus ou moins consentants...

que dire des religions qui justifient par des schémats de sacralisation de ses systèmes d’organisation des injustices faites aux réelles capacités de chaque individu en terme de potentiel de sensibilité et d’actions ?

que dire sinon que la "spritualité" est partout un des pires mensonges que les dominateurs riches comme miséreux phalocrates et gynocrates associés en rivalités valorisatrices aient conçu et renforcé dans l’histoire de l’humain.

l’éducation est la première des choses et sa base est l’instruction, l’alphabètisation qui ne doit plus être un instrument de bêtification, d’apprentissage de la reproduction rigide, de la reproduction à l’identique, mais l’apprentissage de l’adaptation de ses outils cognitifs à la résolution de problèmes observés analysés conceptualisés et d’hypothes de résolution pratique validées avec l’expérimentation prudente...

l’instruction doit être obligatoire pour tous et plus seulement une possibilité optionnelle de second ordre à l’égard de prérogatives culturelles traditionnalistes et de capital d’acquis sociaux...

faire du tord aux femmes au profit des échelles de valeurs sexuées et viriles, c’est aussi reproduire l’idée que l’homme est et doit resté une brute guerrière... et c’est donc faire du tord à tous ceux qui ne se sentent pas ainsi et ne se valorisent en rien de tels concepts qui bien au contraire sont une honte

il faut oser dire qu’éduquer à la virilité dominatrice et conquérante est aussi dégradant que d’éduquer à une féminité servile et souvent possessive

paul


Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes
8 mars 2007 - 23h09 - Posté par

ce n´est pas le coran qui est mauvais , mais l´interpretation et de porter le foulard, pour montrer que la femme est differente ou qu´elle ne doit pas montre sa beaute a d´autres, et meme si a gauche et chez les coco il y a des plattes-formes catholiques juives et musulmanes ( c´est le droit de chacun de croire en dieu), moi personnellement je pense que si on croit a dieu = les religions (de plus il y a aussi des sectes) ; je pense qu´on n´a pas besoin de dieu et que cela nous freine. NI DIEU NI CHEF NI ARGENT NI RELIGION NI CAPITAL seulement que chacun soit un adulte (il y a encore du travail) , ne pas se chercher quelqu´un comme une idole ou croire que quelqu´un est au dessus de soi. Bien a Vous J-F


Il faut mettre fin aux pratiques, aux coutumes et aux stéréotypes qui portent atteinte aux femmes
5 juillet 2007 - 16h05

égalité homme/femme et statut élevé de la femme ne vont pas naturelllement de pair. Certains pays combinent une tradition de femme au foyer qui ferait hurler les féministes sous nos latitutes, alors même que ces femmes au foyer sont souvent beaucoup plus valorisées que chez nous, d’une part par le rôle gratifiant de mère (conféré là bas - ce n’est pas le cas chez nous en France) d’autre part par la responsabilité, énorme s’il en est, d’éduquer les enfants. Je pense notamment à la Russie et au Japon, mais d’autres exemples existent surement. Quand un homme au travail est réduit au rôle de porte-monnaie pour une femme au foyer qui prend toutes les décisions véritablement importante dans la vie d’un couple (logement, enfants), on se demande si ces femmes ont toujours a y gagner à la prétendue égalité H/F qu’on veut leur imposer des USA (la France copiant sur ceux-ci). Rejoindre son homme pour faire un travail - passez moi l’expression - alimentaire et de merde ? Celles et ceux qui le veulent oui (mais en général ils/elles se battent pour une toute autre sorte de travail, bien plus exaltant et qui concerne une infime minorité), mais la question est : sont-ils une majorité, et surtout, un tel choix n’interdit-il pas un autre choix pour ceux qui ne veulent pas ? Question délicate s’il en est, généralement éludée par les mvts féministes mais qui est de mon pt de vue (de femme au foyer toute puissante - je caricature à peine) primordial.

sonya






La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
1 commentaire
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite