Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Jean Baudrillard n’a pas eu lieu


de : Philippe Corcuff
lundi 19 mars 2007 - 01h04 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 13 ko

de Philippe Corcuff est maître de conférences de science politique à l’IEP de Lyon

La mort de Jean Baudrillard a suscité son lot habituel de commentaires obligés sur "le grand penseur disparu". Un penseur, l’auteur de La guerre du Golfe n’a pas eu lieu (Galilée, 1991) ?

Il a failli le devenir. S’émancipant de l’économisme marxiste, alors si pesant dans les milieux intellectuels, il a commencé à explorer les dimensions symboliques de la réalité : Le Système des objets (1968), La Société de consommation (1974) et surtout Pour une critique de l’économie politique du signe (1972), publiés chez Gallimard. Il le faisait dans la logique laborieuse d’un artisan du concept, avec les lourdeurs d’un travail intellectuel raisonné. Cependant, un double désenchantement politique et intellectuel l’a entraîné vers les impasses "postmodernes", dans le contenu thématique comme dans le rapport même à l’activité intellectuelle. Les textes publiés dans la revue du groupe Utopie entre 1967 et 1978 témoignent de cette évolution.

La réflexion sur le symbolique a coupé ses liens avec le réel. La quête du provocateur, du brillant et du léger a pris la place du rationalisme critique. Dans Simulacres et simulation (Galilée, 1981), ouvrage marquant de ce tournant, il annonce la fracassante nouvelle : la "liquidation de tous les référentiels" ! Plus de critique des illusions au nom du réel, donc, mais un réel dissous dans une logique hégémonique d’apparences devenues "immortelles". Mais quelques résistances ne demeureraient-elles pas encore face à la supposée emprise totalisante des images ? Non, "tout cela vient s’anéantir sur l’écran de la télévision" ! Le "nihiliste" autoproclamé pourra même croire avoir éteint définitivement les Lumières : "Je constate, j’accepte, j’assume, j’analyse la deuxième révolution, celle du XXe siècle, celle de la postmodernité, qui est l’immense processus de destruction du sens." Et puisque "le réel n’est plus possible", pourquoi recourir aux difficiles et pesantes enquêtes des sciences sociales pour l’approcher ? Le style, l’intuition, la métaphore chatoyante, la généralisation abusive peuvent les remplacer. Quant à l’échange contradictoire d’arguments rationnels, il apparaît si désuet : de quel droit soumettrait-on un génie artistique à des épreuves si triviales ?

Certes, Jean Baudrillard a quitté les rivages de la rigueur intellectuelle avec une ironie élégante. Mais, dans les laboratoires de l’intelligence critique, "l’élégance n’est pas ce que nous cherchons", a noté un jour Ludwig Wittgenstein. Jean Baudrillard a cru tenir dans ses mots l’"essentiel" : le supposé étranglement de la réalité par le pouvoir des images. En oubliant que l’humilité des métiers intellectuels appelle un peu plus de retenue. Car nous ne pouvons échapper au manque de pertinence ou à la vacuité de nos affirmations qu’en présentant le modèle pour ce qu’il est : comme un objet de comparaison - un étalon de mesure, en quelque sorte, et non comme une idée préconçue à laquelle la réalité devrait correspondre. "Dogmatisme dans lequel nous tombons si facilement quand nous philosophons", précisait encore Wittgenstein.

Jean Baudrillard a constitué au coeur de l’expérience contemporaine, en général, l’expérience beaucoup plus localisée du téléspectateur qui regarde le monde sur sa télévision, pour lequel le monde constitue un spectacle qui se déploie devant ses yeux. Ce spectacle, il peut l’englober de son regard, il peut en faire le tour. Le "tout" du monde, ce serait ce poste de télévision posé devant lui. Chez Jean Baudrillard transparaît, ce faisant, quelque chose comme une nostalgie de la totalité fichée au milieu d’un discours postmoderne sur l’émiettement irrémédiable du sens. Certes, le réel disparaîtrait, mais en même temps l’image deviendrait le référent ultime, le nouveau sens total. Il recompose une totalité autour du fictionnel pour un spectateur ayant pris congé de la réalité. L’écrivain Claudio Magris l’avait remarqué dès 1984 dans L’Anneau de Clarisse : "L’univers du nihilisme accompli - la société du spectacle, des simulacres derrière lesquels il n’y a rien - est un nouveau classicisme, une totalité conclue et parfaite que ne fissure aucun renvoi à d’autres dimensions, puisqu’il n’y a pas d’autres dimensions."

Pas étonnant que de telles prophéties aient eu un certain succès dans les milieux médiatiques comme contre-médiatiques. Praticiens des médias ou critiques obsédés par leur supposée toute-puissance y retrouvent leur petit monde de prédilection ou de détestation au centre du grand monde. Et puis le discours radical chic peut donner un supplément d’âme critique au soixante-huitard désabusé lecteur de Libération, alors qu’il peut fournir quelques boules puantes face au "système" à l’abonné anti-libéral du Monde diplomatique. Explorer les complications du réel, affûter les outils de la critique sociale, dans un rapport au travail intellectuel qui n’humilie pas la rigueur des procédés de production des savoirs au nom de la tonitruance du contenu du message, en quoi cela intéresserait-il les ex-contestataires assagis et les nouveaux critiques manichéens de la "pensée unique" ?

Au bout du compte, Jean Baudrillard, en tant que penseur, n’a presque pas eu lieu. Non pas par rapport aux tâcherons malhabiles de l’Université dont je suis, mais en regard de ceux qui nous ont donné envie de faire ce métier : les Merleau-Ponty, Lévi-Strauss, Foucault, Duby, Bourdieu...

http://www.lemonde.fr/web/article/0...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Jean Baudrillard n’a pas eu lieu
19 mars 2007 - 12h45

Sans être aucunement un passionné de Baudrillard ou du post-modernisme, je cherche à savoir si Corcuff "a eu lieu".

Est-ce que quelqu’un a les références des critiques de Baudrillard par Corcuff écrites du vivant de Baudrillard.
Merci d’avance.

Jean-François



Jean Baudrillard n’a pas eu lieu
26 mars 2007 - 10h49 - Posté par

Je n’ai pas les références exactes sous les yeux mais on trouve dans les écrits de Corcuff une critique de Baudrillard et des risques du relativisme que comprend le post-modernisme dans son ouvrage "La société de verre - Pour une éthique de la fragilité"(Paris, Armand Colin, 2002).
On trouve aussi des outils critique (même si Baudrillard n’est pas cité) dans le petit livre "Philosophie politique" (Paris, Nathan, collection "128, 2000), une partie est consacré à la position de Wittgenstein sur le doute et ses limites.
Sur la critique du relativisme on peut par ailleur conseiller la lecture de Jacques Bouveresse, "le philosphe chez les autophages (Paris, Minuit, 1984) et Gérard Noiriel, "Sur la "crise" de l’histoire" (Paris, Folio-gallimard, 2005)
A titre personnel je n’ai pas de compétence sur le cas "Baudrillard" mais je note qu’il est qualifié partout de socioloque alors qu’il n’a mené, à ma connaissance, aucune enquête empirique.

Martial Cavatz (Etudiant en histoire, Besançon)


Jean Baudrillard n’a pas eu lieu
20 mars 2007 - 03h18

Si "logique laborieuse du concept" il y a, elle est bien présente dans cet article aussi vide de sens que vague dans ses attaques.
Je dois être un "postmoderne" décati sans doute pour apprécier l’agilité ludique de Baudrillard, son humour et son ton si particulier.

Aucune raison de se lamenter pour autant : la médiocrité de fond de ce texte méprisant ne fera se retourner personne dans la tombe, et certainement pas l’intéressé lui-même.

thibaut



Jean Baudrillard n’a pas eu lieu
20 mars 2007 - 23h18 - Posté par

C’est hallucinant tant de bêtise infra française qu’en Corcuff, après vide de quoi il ne faut pas s’étonner de voir débouler Sarkozy à fond la caisse : à pensée critique vide, bomme transpolitique fort.

O.





La pandémie capitaliste
mardi 7 - 22h22
de : VIA CAMPESINA
Journal de confiné (6).
mardi 7 - 20h54
de : L’iena rabbioso
Coronavirus : à Hautmont, une aide-soignante mise à pied pour avoir interpellé sa direction
mardi 7 - 19h44
de : azard
COVID-19 : Les responsables devront payer !
mardi 7 - 16h44
de : JO
1 commentaire
Sois confiné et tais-toi !
mardi 7 - 16h27
de : Claude Janvier
La campagne 7 avril 2020 « Notre Santé n’est Pas à Vendre » - Réseau européen
mardi 7 - 00h17
de : Christian DELARUE (Conv SP)
1 commentaire
TRAVAIL SALARIE : ne pas dépasser la dose prescrite (35H)
lundi 6 - 21h01
de : Christian DELARUE
Journal de confiné (6).
lundi 6 - 18h54
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
La réponse de Cuba au coronavirus fait honte aux autres pays
lundi 6 - 15h40
de : JO
CHINE : durant l’Hommage aux morts du Covid19, BFM TV en manque de respect !
lundi 6 - 15h16
de : JO
AU NORD DE L’ÉCONOMIE - Des Corons au coworking
lundi 6 - 07h48
de : Ernest London
CES PSEUDOS JOURNALISTES MAIS VRAIS ABRUTIS ...
dimanche 5 - 18h39
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Monsieur le Président, je lutte pour vivre et vous faites de moi, de Nous Français-infectés-cloîtrés des fantômes !
dimanche 5 - 18h14
de : Emily Geirnaert
La CAF t’informe...
dimanche 5 - 18h09
de : Najet
Journal de confiné (5).
dimanche 5 - 16h37
de : L’iena rabbioso
Les trois causes psychologiques de la crise du coronavirus : déni, suffisance, irresponsabilité
dimanche 5 - 14h14
de : jean1
Communiqué unitaire du 2 avril. La situation sanitaire de la France est grave !
dimanche 5 - 11h27
de : JO
Que se passe-t-il au Brésil ? A suivre !
dimanche 5 - 11h15
de : JO
COVID-19 : LA MACRONIE BIENTÔT DEVANT LES TRIBUNAUX ? (video)
dimanche 5 - 09h52
de : JO
FEU AU CENTRE DE RÉTENTION (Janvier – Juin 2008)
dimanche 5 - 07h11
de : Ernest London
Journal de confiné (4).
samedi 4 - 18h28
de : L’iena rabbioso
Campagne pour la libération immédiate de Georges Abdallah !
samedi 4 - 17h21
de : Jean Clément
CUBA : Tout le pays dispose de tests rapides pour détection du Covid-19
samedi 4 - 16h09
de : JO
Coronavirus : stock de médicaments pour quelques jours ?
samedi 4 - 15h55
de : JO
Coronavirus : « Nos établissements sont totalement vides », déplore la fédération de l’hospitalisation privée
samedi 4 - 15h35
de : JO
Covid-19 : la crise économique qui vient
samedi 4 - 08h02
Postier·es sans masques, éditeurs sans scrupule
vendredi 3 - 18h45
de : Les Confiné·es
Journal de confiné (3).
vendredi 3 - 18h39
de : L’iena rabbioso
UN PNEU MON’NVEU...
vendredi 3 - 12h36
de : Mickael Wamen
1 commentaire
La Défense russe réagit aux articles critiquant l’aide de Moscou à l’Italie !
vendredi 3 - 11h58
de : JO
LQR : La propagande du quotidien
vendredi 3 - 09h37
de : Ernest London
Journal de confiné (2).
jeudi 2 - 22h04
de : L’iena rabbioso
Masques : les preuves d’un mensonge d’Etat
jeudi 2 - 18h55
de : Yann Philippin, Antton Rouget et Marine Turchi
CORONAVIRUS : PAS DE CONFINEMENT POUR LES FRAIS BANCAIRES ...
jeudi 2 - 15h11
de : Mickael Wamen
Covid-19 des médecins Cubains en Bretagne ?
jeudi 2 - 13h06
de : Gael
Le jour d’avant, C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 2 - 10h28
de : Hdm
1 commentaire
Exemplarité et police : Se (re)tenir ou se lâcher !
mercredi 1er - 19h51
de : Christian DELARUE (MRAP)
Des nouvelles de la région rennaise
mercredi 1er - 18h12
de : jean1
CORONAVIRUS, RIEN N’EST TROP GROS POUR LA CLASSE ORDURIÈRE...
mercredi 1er - 17h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Coronavirus : Mais nous(La CHINE) on voit clair, HEIN/HEIN !
mercredi 1er - 14h46
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite