Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
de : Michel GROS
jeudi 29 mars 2007 - 08h22 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

À son congrès du Mans, le Parti socialiste a entériné, dans la synthèse de ses motions, un rassemblement autour d’une ligne politique dans laquelle l’idée de la 6ème République fût réduite, sous des pointes d’ironie, à la dimension de l’arlésienne.

Cette absence de courage collectif exacerbé par la résignation du courant NPS a permis, dans une rupture critique initiée par Arnaud Montebourg, la naissance de « Rénover, maintenant ». Quelques militants, certes peu nombreux, ont ainsi maintenu le souffle ténu de la démocratie au coeur de l’asphyxie produite par les institutions en place.

Le silence constant de Ségolène Royal sur cette question institutionnelle, pris dans le silence général de son investissement dans la construction des bases programmatiques du Parti, fait peser un doute sur le retour spectaculaire de cette question.

L’élection présidentielle est l’occasion de toutes sortes de promesses offertes dans la démagogie la plus absolue. L’annonce d’une 6ème République imminente oblige à préciser la nature du bouleversement des institutions contenu dans le projet « La Constitution de la 6ème République » élaboré par Arnaud Montebourg et Bastien François.

L’idée principale, plutôt que de « réconcilier les Français avec la démocratie » en l’état, consiste à en refonder radicalement les bases autour des « figures institutionnelles » déjà existantes.

Le Président de la République devient le garant de la Constitution par laquelle s’exercent démocratiquement les fonctions politiques et gouvernementales dont il n’en est plus l’initiateur. L’élection au suffrage universel qui est maintenue sans véritable nécessité est le seul lien direct qui unit le Président de la République avec le Peuple.

Les deux pôles principaux de la révolution institutionnelle, où se trouve revisitée notre tradition démocratique, sont la fonction de Premier Ministre et le rôle du Parlement. Ces deux pôles sont désormais les seuls lieux de l’initiative politique. Sans en décliner les prérogatives, il convient de comprendre que la 6ème République proposée dans le « Pacte présidentiel » est un numéro d’illusionniste.

Les modifications institutionnelles proposées ne peuvent pas se prévaloir de cette nouvelle numérotation car elles maintiennent, malgré la responsabilité pénale, les pouvoirs monarchiques du Président de la 5ème République.

Le souffle maintenu dans les rangs de « Rénover, maintenant » vient de s’éteindre avec l’acceptation de ce tour de passe-passe.

Seul, le mouvement Rénova(c)tion socialiste maintiendrait-il le cap d’une véritable révolution de nos institutions, en attendant le réveil du sommeil sans rêve des socialistes ?



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
29 mars 2007 - 08h50

Si le Président de la République française a trop de pouvoirs, il faut arrêter de dire que le coupable est le suffrage universel direct, c’est-à-dire par l’ensemble des citoyens.

Non, ses pouvoirs lui sont accordés par la Constitution française de 1958. Si on estime qu’ils sont trop importants, il faut prévoir de les contrôler plus. C’est tout. Le référendum d’initiative populaire peut être l’un des moyens.

Mais déposséder les citoyens de tout contrôle direct sur l’ensemble de l’exécutif est un retour en arrière et d’une très grande naïveté sur l’abnégation qu’auraient nécessairement des élus.

Citoyens et convaincus de l’être.



LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
29 mars 2007 - 17h40 - Posté par

Dans la 6ème, l’exécutif c’est le Parlement (députés et sénateurs élus au suffrage universel) et le Premier Ministre. Il n’y a pas de perte de contrôle, bien au contraire !
Michel GROS


LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
29 mars 2007 - 18h54 - Posté par

Si, il y a bien une perte de contrôle par l’ensemble des citoyens, les élus se prennent aussi la tête après avoir été élus.

De toutes façons, la gauche ne veut pas se rappeler de Guy Mollet, la IVè et la guerre d’Algérie !

MR


LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
30 mars 2007 - 00h04 - Posté par

La gauche pourrait-elle peut-être se rappeler de Pierre Mendes-France. Non ?
Michel GROS


LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
30 mars 2007 - 19h29 - Posté par

Non seulement la gauche mais plus se rappellent parfaitement de Mendès. Les gens pleuraient son départ du gouvernement tandis qu’il avait réglé le problème de l’Indochine. Mais les PARLEMENTAIRES pour des raisons politiciennes l’ont VIRE ! Les citoyens n’avaient plus que leurs yeux pour pleurer notamment sur l’Algérie !

Et c’est ça que vous voulez NOUS IMPOSER avec votre exécutif élu dans les alcôves des déjà élus qui aussi peuvent se prendre la tête autant et plus QUE DES CITOYENS !

Je répète que le contrôle des pouvoirs du Président peut très bien être organisé par les citoyens, par le référendum d’initiative populaire.

Et si vous continuez à nous faire chier avec votre VIè Répu pour déjà élus, certains voteront BAYROU rien que contre ça ! N’EN CONCLUEZ PAS QUE JE VAIS VOTER BAYROU...

De l’eau coule encore sous les ponts d’ici là...

Monique Renouard


LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
30 mars 2007 - 21h54 - Posté par

Chère Monique,
je vous remercie pour votre réponse, mais je ne comprends pas ce que vous cherchez à dire.
Bien à vous.
Michel GROS


LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
29 mars 2007 - 09h50

Un effort collectif sans precedent pour definir les pistes d’une VIe republique reellement nouvelle est en ligne sur le site :

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

l’histoire de l’accouchement des differentes republiques et de leur pendant constitutionnel depuis 1848 s’est fait jusqu’a present dans les cabinets ministeriels,bien a l’abri des debats publics.
La societé est aujourd’hui mure pour que ce debat essentiel devienne totalement public ,totalement transparent et s’echappe ainsi des spheres politiciennes.
Ce n’est pas pour rien que cette bible de l’humanité est introuvable :

Code revolutionnaire provisoire suivi de la Declaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, et de l’ACTE CONSTITUTIONNEL avec le nouveau calendrier,presente le 24 juin 1793, l’an 2e de la République,accepte par le peuple.



LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
29 mars 2007 - 10h20

Merci Michel,
Vous ne faites que confirmer ce qu’on dit ici tous les jours :
Imposture imposture imposture

La candidature Royal est une imposture
Son "programme" est une imposture
et sa victoire serait une imposture.

Amitiés
Osémy

Ps : Je suis pour ma part convaincue depuis longtemps que Rénova(c) tion socialiste est un des derniers relais démocratiques "organisé" et courageux de la vraie gauche au PS.
Oui, vous pouvez être un pivot important même si vous n’êtes pas encore "en nombre". Pour l’instant vous n’êtes pas un courant ni un parti, c’est très bien, profitez en vous ne devez rien à personne. Faites vivre le site et le forum surtout. Enfin, de toute manière, on sait que tant que le Ps n’aura pas implosé, vous serez minoritaires en son sein et donc, pris à la gorge.
Réfléchissez bien à ce que vous allez faire et comment vous pouvez le faire.
Car à part vous, PRS (mais j’attends de voie jusqu’où Mélenchon est prêt à aller) et
D& S bien aussi (mais encore trop pris dans la logique de parti PS version 1981) ...
(On oublie évidemment RM, Haut et fort et les ralliements brinquebalant de Moglia, NPS et les trahisons successives de Peillon...juste drôles...)



LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
30 mars 2007 - 09h14

Bonjour Michel Gros, Rodolphe Bretin, auteur de la biographie Arnaud Montebourg, le mousquetaire de la Bresse.

Pour répondre sur la 6ième République, je pense que c’est un pari. Nous n’avons aucune garantie de son efficacité démocratique puisqu’il s’agit d’une nouvelle formule. Montebourg est dans une stratégie de progression de ses idées, aussi lente et douloureuse soit-elle. La politique est un monde impitoyable et cruel pour les hommes et les femmes de conviction. En soutenant Royal, il a fait un choix difficile pour lui-même, périlleux compte tenu des attentes des rénovateurs. Courageux ou opportuniste ? Je préfère parler encore de courage et lui faire confiance. Souvenons-nous de Jaurès et de Mendès et croyons que les convictions peuvent encore l’emporter sur les carrières. Pour la 6ième République, cette présidentielle n’est qu’une étape... en attendant le prochain quinquennat.

Bien à vous.
RB



LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
30 mars 2007 - 13h21 - Posté par

Pour venir en discuter avec nous rejoignez le forum de Rénova(c)tion socialiste

http://forum.renovaction-socialiste.org/


LA 6ème REPUBLIQUE, UNE REVOLUTION SI DOUCE ... ET SI MAL-TRAITEE
30 mars 2007 - 13h58 - Posté par

Cher Rodolphe,
Je comprends ce que vous me dites. Mais je ne crois pas, dans la configuration du monde tel qu’il se déploie, que la dimension de la "croyance" sur la probité des engagements suffise à donner quitus de la méthodologie mise en oeuvre. Je sais ce que je dois à Arnaud Montebourg mais je sais aussi ce que je ne souhaite pas lui devoir : ce qui vient faire admettre qu’un chemin direct n’a pas d’autre direction qu’un chemin de traverse.
Amicalement.
Michel GROS





Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dans la bataille de l'homme et du monde, ce n'est pas le monde qui a commencé. Gaston Bachelard
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite