Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
de : Le moustique socratique
jeudi 12 avril 2007 - 16h13 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires
JPEG - 85.8 ko

Le secrétaire national du MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) a décidé de se porter candidat. Il en explique les raisons. Il s’exprime sur le communautarisme et les relations entre Arabo-Berbères et juifs.

de Antoine Menusier

Le week-end dernier, les militants communistes de la circonscription d’Aubervilliers-La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, ont investi démocratiquement leur candidat aux élections législatives : Gilles Poux, le maire de La Courneuve, est arrivé en tête, devant Mériem Derkaoui, suppléante de la députée sortante, et vous-même. Qu’allez-vous faire désormais ?

J’ai décidé, avec le comité de soutien à ma candidature, de me présenter quand même dans cette circonscription.

Comment pouvez-vous vous y présenter alors que vous avez été battu à la régulière ?

Je respecte la décision des militants communistes. Mais je ne suis pas communiste moi-même. J’estime que le Parti communiste, pour lequel j’avais fait bonne figure en conduisant une liste Alternative citoyenne aux régionales de 2004, devait me proposer une circonscription gagnable. Il m’avait d’abord proposé celle de Clichy-Montfermeil-Le Raincy-Livry-Gargan, tenue fermement par la droite et imprenable. J’ai dit au PC que j’étais honoré, mais j’ai refusé cette offre.

Qu’attendez-vous maintenant du PC ?

Qu’il me propose une autre circonscription gagnable.

Sinon ?

Je serai candidat à Aubervilliers-La Courneuve.

Ce faisant, vous ne gagneriez sans doute pas et vous feriez perdre au PC l’une des rares circonscriptions qu’il tient encore à l’Assemblée nationale.

La direction du PC peut encore décider de m’investir à la place de Gilles Poux.

Votre candidature, si Gilles Poux se maintient, n’en apparaîtra que plus communautariste dans un environnement où le nombre d’électeurs issus de l’immigration est potentiellement élevé.

Ce n’est pas une candidature communautariste. C’est une candidature qui représente l’ouverture, la société civile et la diversité. Je me considère comme un rempart au poison du communautarisme. Mais si la République n’est pas capable d’avoir un traitement équitable pour tous ses enfants, alors nous aurons demain des revendications communautaristes.

Seriez-vous candidat si Mériem Derkaoui avait été investie ?

Non, car elle représente la diversité.

Candidat face à Poux, pas candidat face à Derkaoui. N’est-ce pas cela, aussi, le communautarisme ?

L’exigence de diversité n’est pas une exigence communautariste. C’est une demande de reconnaissance et d’égalité de traitement.

Candidat aux législatives, est-ce, pour vous, un galop d’essai en vue des municipales de 2008 ? Pourriez-vous être concourir pour la mairie d’Aubervilliers, tenue par le communiste Pascal Beaudet ?

Oui, pourquoi pas, mais je ne brûle pas les étapes Il faut bien comprendre que le processus de maturation des populations issues de l’immigration est irréversible. Elles vont pouvoir faire et défaire les maires et les élus régionaux.

Le week-end dernier à La Courneuve, vous avez planté un arbre en l’honneur des Palestiniens. Pourquoi, en plus des questions sociales et d’égalité, tenez-vous à mener campagne en faveur de cette cause ? N’est-ce pas susciter des tensions entre juifs et Arabes en France ?

Non, pas du tout. Pour moi, la cause palestinienne est un défi de justice et de droit, comme le fut autrefois la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud. J’aimerais porter cette cause-là, parmi d’autres, à l’Assemblée nationale.

En France, des juifs craignent d’être marginalisés par les Arabes. Dans une récente interview au journal israélien Haaretz, Alain Finkielkraut affirme que les juifs n’ont de place en France que dans un ensemble "nation" et qu’ils n’en auront plus dans une France multiculturelle.

On est en train faire naître l’idée selon laquelle il y aurait en France des blocs contre d’autres blocs. C’est une vision incendiaire de la réalité. Et Finkielkraut est le premier à la véhiculer. Il y a aujourd’hui des gens qui organisent les affrontements. Il n’est pas question pour moi d’aller sur une logique de concurrence mémorielle. Dieudonné est un danger. On ne construit pas l’exigence de repentance et de mémoire en opposition à d’autres mémoires. Il ne faut pas prendre la place, il faut faire sa place.

On peut comprendre l’inquiétude de certains juifs. Ils sont en France beaucoup moins nombreux que les Arabo-Berbères de culture musulmane, et moins nombreux aussi que les Africains noirs.

On ne va pas tourner autour du pot. Bien sûr que le nombre est une donnée, mais nous ne sommes pas dans une logique de colonisation par le nombre. Encore une fois, nous ne voulons pas prendre la place, mais faire notre place. Ou nous y arriverons tous ensemble, ou la République explosera.

Quelle est votre histoire avec Aubervilliers ?

J’y suis arrivé à l’âge de 2 ans. J’y ai vécu pendant 50 ans. J’habite maintenant à Drancy, mais je travaille toujours à Aubervilliers. Comme môme, j’y ai fait toutes les colonies de vacances. J’ai été ensuite directeur de centred de vacances pour adolescents. J’en revois certains aujourd’hui, comme le comédien Patrick Catalifo, Zaïr Kedadouche, conseiller à l’Elysée, ou Hattou Messaoud, l’homme dont l’histoire, enfant, a inspiré le film Michou d’Auber. Lorsque j’étais lycéen, pour me faire un peu d’argent, je donnais des cours d’alphabétisation aux chibanis, des vieux Maghrébins comme mon père, pour qui l’école était sacrée et qui faisait tout pour que je réussisse. En 1981, à l’époque où Marcel Rigout, communiste, était ministre de la formation professionnelle, on m’a demandé de piloter à Aubervilliers le premier stage d’insertion sociale et professionnelle. Actuellement, je suis le directeur du secteur chargé de l’insertion sur Aubervilliers.

Aujourd’hui, la génération de la Marche pour l’égalité de 1983, dite aussi Marche des Beurs, frappe à la porte de l’Assemblée nationale.

Oui. Moi aussi j’ai marché en 1983. Ça fait un quart de siècle. Déjà à l’époque, le message était : on veut exister dans la République. Ça montre que ce n’est pas l’immigration qui est un problème. Le problème c’est la façon dont la République traite ses enfants issus de l’immigration. Il faut qu’elle reconnaisse la diversité dont elle est faite. Or, vingt-cinq ans après, les enfants de ceux qui ont marché vivent la même chose, sinon pire. Le retour, aujourd’hui, des anciens marcheurs marque leur volonté de reprendre le flambeau de l’égalité. Mais avec une autre donnée : il y a chez eux un ras-le-bol des renoncements de la gauche et de l’instrumentalisation de l’antiracisme, à travers SOS-Racisme, surtout. Il y a en France 8 millions de Français issus des ex-colonies. Cela représente 15% environ de la population. Sur ces 8 millions, il y avait en 2004, 1,36% d’élus, la plupart ne siégeant pas plus haut que dans des conseils municipaux, assignés à ces "résidences" que sont la jeunesse, les quartiers, les sports.

http://yahoo.bondyblog.fr/news/legi...


Mouloud Aounit attend 2.000 soutiens

Le président du Mrap, dont la candidature en Seine-Saint-Denis n’a pas été validée par le PCF, affirme qu’il se présentera s’il obtient 2.000 signatures de soutien.

Le président du Mrap, Mouloud Aounit, qui n’a pas été retenu pour être le candidat du parti communiste aux législatives dans la 3e circonscription de Seine-Saint-Denis, affirme, jeudi 12 avril, qu’il se présentera tout de même s’il recueille 2.000 signatures de soutien. Le président du Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples), par ailleurs très engagé dans la présidentielle aux côtés de la candidate communiste Marie-George Buffet, affirme "respecter" le vote des militants communistes mais voit "un refus de la diversité" dans le choix de l’actuel maire PCF de La Courneuve Gilles Poux. Gilles Poux a été récemment investi pour être le candidat PCF de la 3e circonscription (Aubervilliers, La Courneuve, Le Bourget), où la députée Muguette Jacquaint ne se représentait pas. Mouloud Aounit et Meriem Derkaoui, maire adjointe d’Aubervilliers, étaient ses challengers.

"Diversité"

"S’ils avaient choisi Mme Derkaoui, j’aurais soutenu cette candidate car elle portait aussi la diversité", précise Mouloud Aounit. Selon Mouloud Aounit, un comité de soutien réunissant une cinquantaine de militants de gauche d’Aubervilliers et La Courneuve vient de lancer un appel en faveur de sa candidature.

"S’ils obtiennent les signatures de 2.000 citoyens de ces deux villes, je partirai en campagne avec cette légitimité", assure-t-il en précisant qu’il rendra publique sa décision "après le premier tour de la présidentielle" pour "éviter toute confusion" vis-à-vis du PCF. A l’UMP, Kamel Hamza, candidat à l’élection législative dans la même circonscription, avait vivement critiqué le 2 avril le choix de Gilles Poux au détriment de deux candidats de la "diversité", y voyant là un signe de "mépris" des partis de gauche.

http://tempsreel.nouvelobs.com/spec...


La monumentale gifle des communistes à Mouloud Aounit !

Le Président du MRAP a instrumentalisé l’organisation qu’il préside en tentant d’utiliser, à travers sa fonction, une image forgée sur un positionnement de plus en plus communautariste. Surfant sur la confusion entre politique et association, il se voulait le champion de la représentation de la diversité au sein du système politique.

Mouloud Aounit prétendait se servir de son image d’antiraciste dans le cadre électoral en faisant acte de candidature, au sein du PC, pour un poste de député dans la circonscription d’Aubervilliers - La Courneuve.

Les piètres résultats que cette candidature a récoltés auprès des communistes eux-mêmes montrent à l’évidence que celle-ci est décrédibilisée. Le maire de La Courneuve emportant le suffrage avec 240 voix, tandis que Mériem Derkaoui, maire adjointe d’Aubervilliers récoltait 190 voix et Mouloud Aounit, " l’enfant d’Aubervilliers ", obtenait 20 suffrages sur sa candidature. Ainsi, sur sa propre zone géographique où il prétendait avoir des réseaux et une crédibilité spécifique, il est battu à plate couture, dans un rapport de 1 à 10, par une autre postulante, Mériem Derkaoui. Il n’est pas sans intérêt de rappeler les positions de Meriem Derkaoui extrêmement claires sur l’intégrisme, le droit des femmes et le voile.

Les communistes locaux ne se sont pas laissés abuser par les moulinets incantatoires du défenseur du voile des soeurs Lévy au lycée d’Aubervilliers et, par 10 contre un, ils lui ont préféré une femme dont le combat laïque pour la citoyenneté et contre le communautarisme est sans équivoque. Par ce vote, et bien que Mouloud Aounit prétende poser le problème des gens qui subissent le racisme, les communistes d’Aubervilliers ont montré l’importance qu’ils accordaient à une approche citoyenne de la société.

Aounit saura-t-il comprendre la leçon de la monumentale gifle qu’il vient de recevoir ? Cette gifle prouve que même du point de vue antiraciste, Mouloud Aounit n’est pas jugé être le meilleur représentant.

Comprendra-t-il qu’on ne peut pas tout confondre, l’associatif et le politique, le communautarisme et l’universalisme. Comprendra-t-il que la république française s’enracine dans la laïcité, ou restera-t-il sourd aux messages des électeurs du PCF local ?

On peut craindre que son ego surgonflé n’acceptera pas la réalité, et qu’après avoir laissé couler un peu d’eau sous les ponts, imbu de ce qu’il pense " incarner ", il poursuivra sa chasse au poste politique sur une base d’électoralisme communautariste. Il est à craindre qu’il se présente " au nom de la diversité " comme champion de la diversité face aux appareils politiques, leur reprochant de ne pas prendre en compte la réalité sociale du pays. Appuyé sur un discours typé indigène il s’arc-boutera dans une posture victimaire à laquelle pourront alors souscrire des soutiens qu’il lui suffira d’organiser en comité.

Il ne risque plus grand-chose (de toutes façons, le siège est perdu pour le PCF au profit du PS, avec 20% d’écart prévisibles) et il peut alors profiter de l’opportunité des élections pour devenir le porte-parole de ce qu’il considère être une " société civile mise au ban des partis " et que, bien sûr, lui-même incarnerait. Il se présenterait comme victime des réflexes des appareils devenus aveugles à la réalité de la composition sociologique du pays.

Occupant les medias comme champion de la diversité, son ego insatiable sera rassasié et il retournera ensuite au Mrap entretenir son image dans l’attente d’autres échéances électorales, comme un chien retourne à la niche ronger son os.

Benjamin Perret , Res Publica N°523

http://mrap.over-blog.com/article-6...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
12 avril 2007 - 16h43

tiens on dirait que bové fait des petits .... c’est comme la mauvaise herbes les cariéristes... ça pousse toujours là où sa devrait pas, et y a rien de plus contre-productif....



Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
12 avril 2007 - 18h16 - Posté par

on peut se poser autrement la question dite "de la mauvaise herbe" : surtout si l’on sort d’un "congrés d’ouverture "

roseaupensant alain de Nantes


Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
12 avril 2007 - 18h22

Tout d’abord concernant l’interview d’Antoine Menusier je voudrais bien que l’on m’explique ce qu’est un "Français issu de l’immigration", ou faut-il s’inscrire et aprés combien de générations on cesse d’en faire partie ? Mes parents sont revenus en France en 1945, aprés que mon père ait combattu pendant la seconde guerre mondiale, se soit évadé d’un camp allemand et ait regagné l’Algérie. Il a reconstruit ensuite la France pendant 30 ans avant de décéder ici , loin du pays. Pourtant on continue à me désigner comme" issu de l’immigration" et on le fait également pour mes neveux et nièces.
par ailleurs en quoi le fait de planter un arbre pour la paix en Palestine avive les tensions entre Juifs et Arabes . Dire cela revient à assigner chacun à origine. Alors qu’il s’agit d’une question de justice et qui concerne particulièrement la France pas seulement en raison des fortes communautés Arabo-berbère et juive mais surtout parce qu’elle a toujours été trés impliquée dans le conflit par ses relations miltaires et commerciales avec Israël. Au contraire une bonne approche du conflit basée sur le droit et la justice permet de détribaliser et déconfessionnaliser le conflit. La preuve : de nombreux juifs et Arabo-berbères se retrouvent ensemble dans cette lutte. Pendant la lutte contre l’apartheid à laquelle j’ai beaucoup participé, je n’ai jamais entendu dire que cela risquait d’aviver les tensions entre Blancs et Noirs.

D’autre part je trouve cet article de RES-PUBLICA d’une trés grande violence et trés insultant, était ce vraiment nécesaire de le diffuser ? Est ce parce qu’il s’agit d’un Français d’origine arabo berbère que RES PUBLICA se permet avec lui une telle outrance verbale ?
Par ailleurs cette association est connue pour fricoter avec des sphères chauvines et islamophobes peu ragoutantes proches de l’UFAL, des néo bushiens et anti tier mondistes à la sauce Charlie Hebdo. Proches également de ceux qui dénonçaient copieusement feu le président Arafat . Je crois que même en étant opposés , à condition de ne pas être un facho, on peut rester courtois. Ce qui n’est pas son cas.



Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
12 avril 2007 - 19h47 - Posté par

Mouloud Aounit a peut-être tort de poser comme il les pose les problèmes.

Mais il reste que la question de la place d’élus d’origine immigrée des pays d’Afrique (du Nord
ou d’ailleurs) à l’Assemblée Nationale se pose légitimement y compris pour les communistes.

Si l’on veut éviter le communautarisme, il faut précisément montrer dans les faits qu’il n’y
aucune discrimination et susciter au Parlement des candidatures d’origine immigrée (sur des
sièges gagnables).

A cet égard, on ne peut que regretter que la candidature de Meryem Derkaoui n’ait pas été retenue pour succéder à M. Jacquaint.
A l’évidence, les vieux réflexes -le choix d’un maire- ont prévalu au détriment d’une novation en phase avec l’évolution de la société.

Il fut un temps où le parti communiste français était plus audacieux et aussi... plus écouté.

Paul Euzière.


Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
12 avril 2007 - 20h28 - Posté par

oui mais parfois l’audace sans rigueur mène à la catastrophe...... il faut que le PCF se suicide ?


Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
13 avril 2007 - 16h56 - Posté par

Tout a fait d’accord avec Paul. Gilles Poux est déjà Maire, pourquoi avaliser le cumul des mandats. Et si le PCF ne montre pas un peu de volontarisme pour faire vivre la diversité dans les institutions, les grosses machines éléctorales ( PS , UMP), s’en chargeront à des fins éléctoralistes. Le risque, le parti de la classe ouvriére va encore plus se couper du monde ouvrier , des dominés et des exploités de notre époque, qui se recrutent, qu’on le veuille ou non, pour une bonne part chez les français dit " issus de l’immigration". Eisntein disait que les mentalités etaient plus difficiles à modifier que la structure d’un atome. Les cocos d’aubervillier et de la courneuve, doivent être particuliérement obtus, voir pire.
Un militant PCF parfois trés en colére des trucs bizarres qui se passe dans son propre parti.


Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
14 avril 2007 - 15h57 - Posté par

J’ai beaucoup de respect pour Mouloud Aounit et pour la part qu’il prend dans la campagne de MGB , comme pour l’action qu’il mene au conseil regional d’ IDF .

Mais les militants communistes doivent se determiner pour présenter un candidat communiste au siege de député , et Mouloud Aounit le dit lui meme :""Je respecte la décision des militants communistes. Mais je ne suis pas communiste moi-même.

J’estime que le Parti communiste, pour lequel j’avais fait bonne figure en conduisant une liste Alternative citoyenne aux régionales de 2004, devait me proposer une circonscription gagnable. ""

Ce genre de position me choque profondément , parce qu’il a travaillé avec le PCF , et qu’il a été élu , cela lui donne t il le droit à un poste de député ?

Nous avons fait élire , Clémentine Autain à Paris , son attitude lors de ces derniers mois , peut expliquer que les camarades soient trés sensibles , sur le choix de non communistes pour représenter le parti !

Enfin l’argument de la représentation des minorités ne me parait pas opportun , quand il s’agit d’un homme que le parti à fait elire à l’assemblée regionale d’IDF .

claude de Toulouse .


Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
16 mai 2007 - 13h41 - Posté par

Mouloud Haounit est en contradiction . Respecte-til la position de s communistes en se présentant contre les communistes ? si il était logique avec lui-même il n’aurait jamais du venir à l’assemblée des communsites qui a désigné Gilles Poux. Amoins qu’il en attendait exclusivement sa désignation ?

Ce comportement de lui n’est pas collectif. Si il était honnête avec lui-même il ne serait pas venu à cette assemblée car il en attendait un seul résultat : sa désignation et uniquement lui.

Il ne devait pas assister à cette assemblée.


Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
14 avril 2007 - 16h42 - Posté par

C’est ce qu’il fait depuis longtemps........


Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
12 avril 2007 - 21h47

Je ne connait pas la situation locale, mais je sais que Mouloud Aounit est exemplaire dans la campagne présidentielle.

Ceci étant, cela ne lui donne pas un "droit" sur une circonscription. Ce sont aux militants de décider. Toutefois je pense qu’entre militants intelligents, on devrait trouver un accord entre mouloud et ses soutiens, la direction du pcf et les militants de la circonscription.

Allez, en avant pour l’unité, camarades.

antauen



Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
12 avril 2007 - 22h14

Comme je n’habite pas dans le secteur, je n’ai aucun conseil à dispenser !
Sauf qu’ici, comme partout, il y a deux méthodes pour aller à la bataille, la méthode "communautariste" et la méthode "sociale".

La première, puisqu’elle va les diviser, debouche infailliblement sur la défaite des intérêt de tous les travailleurs, quelque soit la couleur de leur peau . Les "metèques" vont se partager entre "leur" candidate de droite et "leur" candidat(e) de gauche, les autres entre les "gaulois" de Le Pen du PS ou du PC. Cette démarche est la pire de toutes, le piège de la droite est tendu, il ne reste plus qu’à poser le pied dedans. Et celui de Mouloud, à ma stupéfaction, est plus avancé !

L’autre, est la seule issue digne. Elle consiste à faire la différence entre les "exploités" qu’ils soient gaulois ou métèques ; et les "exploiteurs" qu’ils soient gaulois ou métèques. Le Pcf doit tout faire pour unir les premiers qui, dans cette circonscription, sont infiniment plus nombreux, et battre les divers candidats de tous les "exploiteurs".

Attention Mouloud, tu mérites cent fois de sièger à l’AN, mais la loi électorale en vigueur à été faite, par les exploiteurs, pour barrer la route des gens comme toi. Et pour gagner tu dois additionner aux voix des métèques exploités les voix des gaulois exploités qui, pas plus que les autres, n’admettent le mépris.

Et puis, entre nous, "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire". Or un homme comme toi ne peut pas entrer dans l’émicycle par une porte dérobée !

CN46400



Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
13 avril 2007 - 09h44

Je croyais le programme qui dit que cumuler deux fonctions exécutives (maire et député) serait impossible ; et que la fonction de député serait unique et non cumulable avec une autre fonction.



Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
14 avril 2007 - 10h46 - Posté par

D’accord,1000 fois d’accord avec vous.La suppleante sortante a t-elle démérité ?Proposée,il n’y aurait aucun de ces problemes.Problèmes qui nous épuisent et qui nous envoient dans le mur.Comment etre cru quand on pontifie et qu’on ne "fait"pas ?Vraiment,il faut y croire pour continuer à lutter.....M.B(Ajaccio)


Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
14 avril 2007 - 04h26

La question est la suivante : pourquoi est ce si difficile, en France, qu’un métèque ( "un indigène") soit investi par un parti pour représenter tous les miltants ? En Belgique et Hollande cela se fait sans problème et il y a de trés nombreux élus "bronzés".Comment expliquer alors qu’il existe une immigration maghrébine et sub saharienne trés ancienne en France (Contrairement à une légende elle ne date pas d’il y a 20 ou 30 ans, j’en veux pour preuve les ouvrages de l’Achac, il y a à Paris des noirs et des Arabes depuis prés d’un siècle ) inscrite politiquement dans la gauche communiste ou socialiste, comment se fait il qu’il n’y ait aucun député "de couleur" ? Le problème n’est pas celui de la couleur en soi mais celui d’appréhender correctement les problèmes de discriminations que rencontrent nombre de citoyens du fait de leur couleur ou de leur religion, de même que les problèmes coloniaux ou d’impérialisme et pour lesquels de nombreux prolétaires immigrés ou "descendants de l’immigration" ont le sentiment que peu a été fait du temps où la gauche était au pouvoir. Effectivement quelqu’un de couleur peut parfatement être facho, il y en a, notamment Farid Smahi pour le FN ou Rachida Dati pour Sarko, ils sont comme les beni oui-oui des colonies mais cela n’évacue pas la question première. Même le droit de vote pour tous qui était une promesse de la gauche avant 1981 n’ a pas été respecté . Et pour moi qui l’ai vécu comme militant solidaire je me souviendrai toujours, honte sur eux, qu’un ministre de gauche, Auroux et son 1er ministre, Mauroy ont en 1981 accusé les ouvriers immigrés en grève avec occupation de Talbot Poissy d’être "des musulmans intégristes chiites manipulés par l’Iran" (ils étaient tous marocains, algériens ou subsahariens donc ,en plus, évidemment pas chiites ) Silence des "autres partis" de ce gouvernement d’union de la gauche. Pendant ce temps j’ai vu de mes yeux, dans l’indifférence générale de ladite gauche le syndicat facho CSL faire venir devant l’usine des cars de gros bras (de Bretagne disait on ) pour défendre le "droit au travail" et hurler "les ratons dehors" et même "les Arabes au four". Dans les manifs pourtant on gueulait travailleurs français /immigrés, même patron/même combat mais on ne comprenait pas cette désaffection des Français "blancs" vis à vis de nos revendications. De plus en plus, on se sentait étrangers, comme si on était chez des gens et que ce pays n’etait pas le nôtre. Ajoutez à cela l’escroquerie d’SOS racisme dont le but était d’instrumentaliser la lutte anti raciste au bénéfice du P.S et de ses alliés, au détriment de la marche pour l’égalité de 1983 à laquelle nous avions participé en vain. Je repense à tous ces jeunes qui aprés cela ont été complètement marginalisés. Plus, bien sûr, la tièdeur de la gauche sur la liberté de circulation et les droits des travailleurs immigrés, et sa mollesse sur de grandes questions internationales comme la Palestine ou la France-Afrique(sauf la lutte contre l’apartheid, c’était loin et la France ne semblait pas impliquée totalement. On sait mainteannt qu’elle l’était ) et vous comprendrez l’ambiance dans laquelle on a grandi.
Comme si ces préoccupations de l’immigration post coloniale et de ses descendants finalement ne concernaient qu’elle même et pas l’entièreté du prolétariat. La faute à qui, si un divorce s’est instauré entre catégories du prolétariat ou plutôt si des catégories de prolétaires sont apparues et ont été pérénisées ? En attendant, si la gauche avait donné le droit de vote aux immigrés en 1981 comme le Front Populaire avait donné la nationalité française à de nombreux immigrés dEurope centrale, peut être qu’on ne serait pas sur le point de vivre une expèrience kripto facho en France. Il faut redonner de l’espoir en "la gauche à la gauche du P.S." aux Français issus de l’immigration post coloniale.

Courage à tous



Législatives : Mouloud Aounit défiera le PC à Aubervilliers-La Courneuve
16 avril 2007 - 12h49

" Je respecte le vote des militants communistes...." encore heureux que tu sois capable d’avoir une once de bon sens. Souviens-toi du nombre de scrutins que nous avons bidouillé ensemble au MRAP pour que triomphent tes idées et non pas tes idéaux.....
Quelles graves erreurs ont commis les pères fondateurs du Mouvement en te proposant comme futur Secrétaire Général.
Quoique lucide sur tes capacités, Albert LEVY disait AOUNIT commence par un A, le MRAP sera toujours le premier signataire des apels collectifs et Charles PALANT , lui trouvait que tu avais une belle gueule pour faire la nique à Harlem DESIR.
Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et depuis tu t’es gaillardement activé à être le fossoyeur du MRAP ;
Faut-il rappeller à l’opinion publique bien au-delà de tes prises de positions publiques, les faits suivants :
QU’AS-TU FAIT DE L’ARGENT HERITE PAR LE MRAP ET COMMENT AS-IL ETE UTILISE ?

COMBIEN DE PERSONNES AS-TU LICENCIE SANS AUCUN ETAT D’AME DES LA MOINDRE OPOSITION ?

PARMI CES SALARIES IL Y AVAIT AU MOINS UN DELEGUE SYNDICAL ET DELEGUE DU PERSONNEL ?

ET DE MON LICENCIEMENT PARLONS-EN , COMBIEN A-T-IL COUTE AU MRAP ?

Aprés tout ce temps, je m’interroge sur tes motivations profondes.....

Peut-être étais-je et je le suis toujours juif et communiste ?

La relecture attentive de l’ensemble du dossier est édifiante avec le recul de quelques années.

Peut-être serait il de salubrité publique de le transmettre aux média ?

NORBERT HADDAD Ancien Secrétaire National du Mrap et membre du Mouvement depuis 1977ll






ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
14 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1
Alexandre Langlois réagit à l’attaque au couteau à la préfecture de police de Paris (vidéo)
jeudi 3 - 20h25
de : nazairien
Une corrompue de plus, comme commissaire européen : Emplois fictifs : « I’m clean », se défend Sylvie Goulard
jeudi 3 - 17h54
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vis comme si tu devais mourir demain. Apprends comme si tu devais vivre toujours. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite