Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
de : Francis Parny
vendredi 27 avril 2007 - 17h25 - Signaler aux modérateurs
12 commentaires
JPEG - 23.9 ko

Une déclaration de Francis Parny, Vice Président du Conseil Régional d’Ile de France

"Dimanche 6 Mai, je voterai Ségolène Royal pour battre Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy est dangereux. Depuis 5 ans, avec les gouvernements Raffarin et De Villepin la précarité de l’emploi c’est lui, les privatisations c’est lui, les attaques constantes contre les services publics c’est lui, le démantèlement de la protection sociale c’est lui, le renforcement des inégalités dans l’éducation c’est lui.

Les lois qu’il a fait voter privilégient la répression et les expulsions inhumaines, y compris d’enfants scolarisés.

Au pouvoir, il aggraverait encore cette politique. Son projet c’est celui du Medef. Les dirigeants ultralibéraux de l’Union européenne attendent son élection pour renforcer la mise en concurrence "libre et non faussée" des travailleurs et des peuples.

Il représente une droite "décomplexée" qui n’hésite plus à emprunter ses thèmes à Le Pen.

Au delà de son programme, son projet s’appuie sur des valeurs inacceptables : sa proposition d’un ministère de l’immigration fait penser à la politique de Vichy pendant la guerre, sa foi dans un déterminisme des personnes par leurs gènes aussi.

Pour battre Nicolas Sarkozy j’appelle à voter pour Ségolène Royal tout en étant lucide sur les ambiguïtés de son programme et de sa campagne. Les communistes ne soutiennent pas son pacte présidentiel, mais ils savent reconnaître leur gauche de leur droite.

J’appelle toutes les électrices et tous les électeurs de gauche, quel que soit leur vote du premier tour à voter Ségolène Royal et à faire connaître leurs exigences d’engagements clairs à gauche.

Les élections Législatives qui suivront seront l’occasion d’un nouveau débat avec vous toutes et vous tous sur le contenu d’une politique véritablement à gauche permettant de résoudre les problèmes auxquels sont confrontés nos concitoyennes, nos concitoyens et notre pays.

En attendant, tous unis pour battre Sarkozy."



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
27 avril 2007 - 18h54

Que faire au deuxième tour ?
Tout d’abord, ne pas voter Sarkozy est essentiel : c’est un individu dangereux, qui drague les suffrages lepénistes, qui nous fait plonger dans une formidable régression sociale. Là, les choses sont très claires.

Mais voter Royal, est-ce vraiment un moindre mal ? Pas si sûr…

Son programme, qui n’est pas vraiment à gauche, va encore se droitiser avec son ouverture au « centre » qui n’est ni de gauche, ni … de gauche, et faire perdre de nouvelles voix à la gauche qui n’avait pas besoin de cela !
Elle a soutenu le projet de traité libéral européen, elle veut arrêter le programme EPR dont nous avons besoin, elle navigue à vue au gré des sondages, elle nous entraîne dans le camp des perdants. Elle n’est pas « moins pire » (sic) comme dit Marie-George, mais elle est pire d’une autre façon, plus sournoise, mais aussi efficace que la droite classique.

Mais surtout, ce qui est grave, elle pérennise la notion de vote utile qui nous a fait, et nous fait encore, tant de mal : à quoi bon être nous-mêmes, si nous apportons automatiquement au PS nos voix, que ce soit au premier ou au deuxième tour ?
Nos électeurs vont au plus court, on ne saurait le leur reprocher. Quant aux militants, beaucoup voteront Ségo par devoir, ce qui n’est pas enthousiasmant, et d’autres seront culpabilisés parce qu’ils voteront blanc ou nul.

Je pense qu’il aurait fallu appeler nos électeurs à voter selon leur conscience, et je pense aussi qu’il faudra bien, un jour, donner toute sa valeur au vote blanc, qui n’est pas un vote d’indécision, comme il est dit trop souvent, mais d’une décision au contraire mûrement réfléchie, quand on ne veut ni de l’un, ni de l’autre. Rappelons-nous blanc bonnet et bonnet blanc, du regretté Jacques Duclos.

Quant aux législatives, si nous y faisons meilleure figure, nous n’y avons réalisé nationalement que 4,9% en 2002, comme le rappelle opportunément le rapport d’Olivier Dartigolles.
Dans beaucoup de cas, il nous faudra de nouveau voter « utile » pour le candidat PS arrivé avant nous, il faudra aussi affronter l’extrême gauche qui ne manquera pas de s’aligner contre nous, tout en faisant semblant d’être pour l’union des forces antilibérales…

Alors ? La seule consigne qui aurait été bonne, à mon avis, était le vote blanc. Elle aurait également le mérite, si ce vote était assez fort, de casser ce bipolarisme à l’américaine qui semble maintenant, hélas ! bien installé en France…



Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
27 avril 2007 - 19h22 - Posté par

Je respecte bien sur votre position. La seule chose à laquelle je tiens c’est de vous dire que pour moi le vote Ségolène Royal n’est pas un "moindre mal". J’y tiens.

Mais c’est le vote obligé pour battre Sarkozy.Je me prononce pour mes idées au premier tour, au second j’élimine celui que je ne veux pas.C’est pourquoi je suis pour la proportionnelle et contre le système présidentiel actuel.

F Parny


Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
28 avril 2007 - 10h40 - Posté par

Le vote blanc d’une partie des cocos, dont je te rappelle le score de moins de 2%, sera complètement dilué parmis les votes blancs des centristes qui ont fait plus de 18% des voix et parmi les votes blancs Front National qui a fait plus de 10% des voix.De plus les candidats antilibéraux ainsi qu’une partie des syndicats ayant appellé à battre Sarkozy, ton vote blanc j’ai bien peur que tu soit le seul capable de lui trouver une signification.A part que t’es énervé et que tu déteste plus le PS que l’UMP.Parce que que le 6 mai si l’on est de gauche on fait tout pour battre Sarko, le reste c’est des chimères ou alors la poursuite d’une marginalisation de la vie politique que les électeurs sanctionneront à chaque occasion comme ils viennent de le faire.


Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
27 avril 2007 - 19h03

IL me semble que sur ce site tu as un échantillon de ce que pense les communistes.
Un petit mot, qui a voulu associer les deux élection ??? je n’ai pas envie de votez pour un parti qui a voulu tuer le PC. Je ne suis pas ignorant de la stratégie !!!. Alors devant les électeurs puisque c’est la mode du moment, nous voulons aussi des garanties en sièges avant le 2è tour j’attends la réponse pour prendre ma décision VF



Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
27 avril 2007 - 20h57

Salut Francis !

Voyons voir... Le "nous" s’entend anti-Sarko - ;) N’étant pas social démocrate, je ne suis donc pas socialiste...

Pourquoi il faut y croire et pourquoi nous gagnerons le 6 mai
A l’heure où beaucoup d’éditorialistes estiment que tout est joué, je voudrais vous inviter à regarder de plus près ces résultats et à vous mobiliser pour le second tour :

Quelques enseignements de ce premier tour :

1) Nous sommes en tête

Oui cela paraît un peu exagérer, et pourtant, rien n’est plus vrai car Ségolène Royal a un réservoir de voix à gauche plus important que Nicolas Sarkozy :

Ségolène Royal 9 405 055
Besancenot 1 494 721
Buffet 705 830
Voynet 570 324
Laguiller 486 577
Bové 479 222
Schivardi 123 318
Total gauche 13 265 047
Sarkozy 11 324 741
De Villiers 818 851
Nihous 420 112
Total droite 12 563 704

2) Les reports restants pourraient nous être favorables

Pourquoi je n’y ai pas mis ni Le Pen, ni Bayrou ?

 Parce que les électeurs de Le Pen ont un report complexe : on dit généralement 1/3, 1/3, 1/3 : 1/3 d’abstentionnistes, 1/3 de vote à droite, 1/3 de vote à gauche.

Dans cette configuration, son report est quasi sans effet pour le second tour, puisqu’il profiterait autant à Sarkozy qu’à Royal.

Que feront-ils cette fois-ci ? Vraie question, surtout que la structure de cet électorat a pu être modifiée depuis 2002, Le Pen ayant perdu un million d’électeurs : ne resterait que les irréductibles, bien à droite ? Toutefois, on peut faire l’hypothèse que cet électorat s’est perdu en grande partie au profit de Nicolas Sarkozy… donc peut-être un électorat moins clairement à droite qu’on le penserait à première vue. Je propose de rester sur le report classique 1/3, 1/3, 1/3…

 Parce que les électeurs de Bayrou sont difficiles à classer aujourd’hui. La progression de François Bayrou s’est faite clairement sur sa gauche et sa campagne au nom du centre. Aussi peut-on imaginer un report complexe. Pour l’évaluer, je propose de décomposer cet électorat en 2 sous-catégories : les anciens électeurs UDF de 2002 et les nouveaux séduits par Bayrou en 2007

Bayrou 2007 6 750 869
Bayrou 2002 1 939 124
Nouveaux électeurs Bayrou en 2007 4 811 745
On peut estimer que les 1 939 124 (électeurs fidèles depuis 2002) se reporteront majoritairement sur Nicolas Sarkozy.
Pour les électeurs conquis en 2007, soit 4 811 745, il est clair qu’une grande partie vient de gauche, disons 3/4 (75%) soit aux alentours de 3 608 808 électeurs dont on peut espérer le report sur Royal.

Reste 1/4 des nouveaux électeurs Bayrou qui se reporteraient sur Nicolas Sarkozy : 1 202 936.

Vous trouvez l’hypothèse optimiste ? Sachez que ça marche encore si on fait les calculs avec 2/3 seulement à gauche et 1/3 à droite.

Refaisons donc les comptes en prenant en compte ces reports de Bayrou :

Total droite 1er tour + électeurs Bayrou « de droite » 12 563 704 + 1 939 124 + 1 202 936 15 705 764
Total gauche 1er tour + électeurs Bayrou « de gauche » 13 265 047 + 3 608 808 16 873 856

La gauche reste donc en tête…

3) Il n’y a pas que le centre qu’il faut courtiser : continuer à mobiliser les classes populaires

Bien sûr, il faudra donc essayer de récupérer une large partie de l’électorat centriste mais plutôt que de faire la course au centre, qui devrait finalement se reporter logiquement, il ne faut pas oublier que nous n’avons pas fait le plein de toutes les voix dans les quartiers populaires.
Malgré une très forte mobilisation, la participation y est encore plus basse que la moyenne nationale entre 7 et 15 points. Ainsi la participation s’élève nationalement à 83.77% mais seulement :

 76% à Lille Sud

 68% à Roubaix Nord

 78% à Maubeuge

Certes les scores de Ségolène Royal sont très élevés dans ces villes et quartiers (de 28,97% à Maubeuge à 41% à Lille Sud), mais ils peuvent très largement progresser. N’oublions pas qu’en 1981, François Mitterrand a été choisi au second tour par ¾ des ouvriers !

Plus généralement nationalement, il reste encore 6,5 millions de personnes qui n’ont pas voté et qui pourraient se déplacer ! A nous de jouer !

Et puis n’oublions pas, en 1974, 1981, 1995, c’est toujours celui qui arrive second au premier tour qui l’emporte… Un bon présage pour 2007.

Alain GUILLO

http://deslivresetmoi.blog.20minutes.fr/



Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
27 avril 2007 - 21h15 - Posté par

ce texte montre bien la tentative de phagocytation du PCF par le PS .... Plus la moindre idée que des calculs électoraux et politiciens....

Ne me comptez pas parmis votre "nous".

Jips


Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
27 avril 2007 - 21h41

A ceux qui sont tentés de ne pas voter le 6 mai et se veulent se réserver pour les législatives, on peut rappeler que TOUTES les législatives couplées à des présidentielles ont été gagnées par le parti du président : 81, 88, 02.

Un Sarko vainqueur le 6 mai a de bonnes chances d’avoir avec lui une dynamique "donner au président les moyens de gouverner, éviter le blocage etc." Et d’autant plus si sa majorité aura été forte le 6 mai.



Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
27 avril 2007 - 22h09 - Posté par

Si par malheur, le 6 mai Sarko passe à cause d’un fort taux de bulletins blancs ou d’abstentions, je n’irai pas voter aux législatives et ma voix que je souhaite donner au PCF restera à la maison ! C’est clair, non ?


Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
27 avril 2007 - 22h32 - Posté par

Là franchement, c’est nul ! Le PCF fait tout pour battre Sarko... et si on n’y arrive pas, vous sanctionnez le PCF !!!

C’est à n’y rien comprendre

Jean-Claude

Militant PCf qui fera tout pour éviter que SArko soit élu


Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
27 avril 2007 - 23h19 - Posté par

Attention çà bouge au parti socialiste, il parait que Emmanuèli se rapproche de la gauche antilibéral ???
Je souhaite que le PCF soit plus précis sur ses mots d’ordre, il faut rassembler les communistes et les démocrates. Donc pas Bercy mais la Place de la République.
On ne vote pas pour ségolène, on vote pour la démocratie les libertés, contre les racisme, contre les idées de Lepen et contre un pouvoir dangereux etc etc... je pense que de cette façon nous pouvons rester nous même. j’attends la réponse de Parny.


Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
28 avril 2007 - 09h46 - Posté par

Parny te réponds volontiers, ou plutôt te donne son point de vue. A mon avis Emmanueli propose une impasse. Il souhaite un parti unique de toute la gauche. Ce n’est pas un rapprochement de la gauche antilibérale. C’est une solution "travailliste" à l’anglaise ou "démocrate" à l’américaine.

Elle gomme les différences qui éxistent au sein de la gauche.
Pour moi il n’y a qu’une seulre gauche avec des militants et des électrices/électeurs de tout parti qui hésitent sur bien des questions : peut on encore changer le monde ? ne faut-il pas "réguler" le capitalisme pour "tempérer" ses effets les plus nocifs ? Quand des jeunes de 20 ans disent que les entreprises seraient en péril si on augmentait trop les salaires, on voit bien qu’il y a un sacré glissement des conscience sur la pente libérale. Toutes les formations de gauche ont leur responsabilité sur cette question.

Le référendum a été gagné parce que des représentants de toutes les sensibilités de gauche ont dit il faut une Europe non libérale. Si ce vote avait été ressenti comme un vote des extrèmes le "Non" aurait perdu.Emmanuelli propose une impasse parce que le ralliement de toute la gauche dans le PS ne se ferait pas sur une base de transformation du capitalisme. Toute l’expérience du PS montre que la gauche Socialiste se dissous progressivement dans les synthèses en faveur de "la ligne" majoritaire qui depuis deux congrès va même jusqu’à assumer publiquement son réformisme.Comparez les propos de Julien Dray il y a quelques années et maintenant. Seul Jean Luc Mélanchon essaye de résister mais construire un parti en pensant à des expériences européennes comme en Allemagne suppose de sortir des synthèses.

Bien sur je constate également que fort de son "succès" Olivier Besancenot propose un parti anticapitaliste à la gauche de l’ex gauche plurielle. Il nous exclut j’imagine d’une telle hypothèse. On est dans la division de celles et ceux qui veulent dépasser le capitalisme et produire des politiques alternatives aux politiques libérales.

Et on remet le changement à quand ? Cette stratégie qui consiste à préparer la prise de pouvoir dans la construction d’un meilleur rapport de force à l’intérieur d’une gauche divisée arbitriarement, par décret, alors qu’elle est diverse dans toutes ses composantes, ne renvoit pas seulement le changement à plus tard, c’est une démarche que l’on connait bien historiquement et qui par son mouvement même induirait ensuite un pouvoir par le haut qui a déjà échoué.

Alors que faire ? (comme dirait l’autre) Un mouvement en bas se construit autour d’idées et de pratiques qui remettent en cause le capitalisme. Il n’est pas le fait principalement de citoyens des pays du Nord. L’alter mondialisme existe, des citoyens du monde entier en expérimentent les voies, des politiques d’états dans le sud cherchent à se dégager de l’emprise du nord même si ces politiques ne sont pas exemptes d’ambiguïtés et chez nous des partis et des citoyens investits dans le champ social font les mêmes recherches et les traduises dans des pratiques sociales et politiques.Le parti communiste français s’efforce d’être utile à ce rassemblement.

Sans doute commet-il des erreurs, comme d’autres, mais ce qui s’est fait aux élections régionales de façon diverse, dans les européennes, au moment du référendum et dans le travail des comités antilibéraux constitue un changement de pratique correspondant à une réflexion critique sur son activité.Mais qu’on nous dise en quoi la disparition du PCF permettrait une amélioration de la situation révolutionnaire ? Cent trente mille militants, treize mille élus, huit cents maires, quatre cents conseillers généraux et régionaux, trois groupes dans les assemblées nationales françaises et européennes, c’est une force qui peut être utile non ?

Et en quoi la création d’un nouveau parti empêcherait par exemple ce que certains ont appelés les logiques d’appareil ?Parcequ’il se construirait avec des femmes et des hommes nouveaux ?
Je crois important de poursuivre le débat - c’est le sens de notre congrès de novembre prochain -je parle d’un débat où l’ensemble de nos concitoyens participe à l’enracinement de propositions alternatives au capitalisme.

Pour moi, Marie-George Buffet dans sa campagne a été la seule à insister sur les conditions cohérentes nécessaires à un changement : l’utilisation différente de l’argent et des richesses produites pour un nouveau type de développement, de nouveaux droits pour les salariés et pour les citoyens, la construction parallèle d’une autre Europe. Ce débat, il faut le poursuivre avec toutes les forces anticapitalistes et antilibérales et trouver à chaque moment les formes de convergences que nous saurons définir qui respecterons chacune des composantes de ce mouvement.

Je te confirme que je ne vote pas "pour" Ségolène Royal mais bien que je vote Ségolène Royal "pour" battre Sarkozy.Je ne connais pas d’autres moyens. Excuse aussi la longeur de mon propos précédent, il ne s’agît me concernant que de passion pour cette question comme pour d’autres. F Parny


Francis PARNY : BATTONS SARKOZY
28 avril 2007 - 00h23 - Posté par

C’est clair, au contraire ! Je lis par endroits, que certains dont des communistes rechignent à aller voter pour SR ! Je reprécise que si le taux d’abstention ou de votes blancs est supérieur à celui du premier tour, faisant passer Sarkozy, je ne me donnerai pas la peine de voter pour les législatives ! Faut savoir ce que l’on veut !

Mon idée, c’est de mettre en place Royal, parce qu’elle est un moindre mal, pour la classe populaire, et de renforcer les législatives à gauche : PCF, LCR, etc, ça donnera du poids à la politique, que de faciliter l’implantation de Sarkozy avec des législatives bancales à droite, laissant peu d’espoir à la gauche de faire contrepoids à la politique de Sarkozy, qui serait terriblement dure et agressive contre les travailleurs !

S’il se dégage une volonté républicaine, de sauver ce qui peut l’être, alors, oui, j’aurai du baume au coeur, et l’envie de donner ma voix à gauche, parce que je sais que cette voix, cette petite goutte, fera pencher la balance du bon côté ! Nous sommes en état de guerre, n’ayons pas peur des mots, et il m’est insupportable de penser qu’on pourrait avoir à la présidence, un type qui ressemble à s’y méprendre à Bush ! Le président qu’on mérite n’est pas celui-là ! Les français méritent beaucoup mieux que ça ! Offrons-nous le luxe, d’avoir quelqu’un qui respecte les lois, et le dialogue avec les citoyens !





Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
10 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il faudrait, dans le Code Civil, ajouter partout 'du plus fort' au mot loi. Alfred Jarry
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite