Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Tiens tiens la presse a "peur" ...

de : Ulrich Savary
vendredi 4 mai 2007 - 08h19 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Jean-Marie Colombani mise sur Ségolène Royal.

Le PDG du Monde estime que voter pour Ségolène Royal au second tour est un "pari" qui "pour le pays, mérite d’être tenté". Il dénonce la "conception revancharde de l’histoire" de Nicolas Sarkozy et ses relations avec les patrons de presse.

Dans son éditorial, le PDG du Monde Jean-Marie Colombani estime, jeudi 3 mai, que voter pour Ségolène Royal au second tour est un "pari" qui "pour le pays, mérite d’être tenté". "Ségolène Royal a esquissé un ’désir’ de changement, tracé une perspective", écrit-il dans Le Monde daté du vendredi.

"Sa victoire lui donnerait l’autorité pour engager ce travail de réinvention indispensable. C’est un pari. Pour le pays, il mérite d’être tenté", estime-t-il. "Sa défaite, surtout si elle était lourde, plongerait inévitablement le PS dans des règlements de comptes, le retour en force de tous les archaïsmes et de toutes les utopies négatives", écrit Jean-Marie Colombani, selon qui le PS n’a pas su engager "un travail de refondation". "C’est la faiblesse majeure qui a affecté la campagne de Mme Royal dont on a pu apercevoir à la télévision qu’elle est par sa force de caractère, armée pour tous les combats", écrit-il.

Mise en garde contre Sarkozy

L’éditorialiste pointe du doigt la "conception revancharde de l’histoire" de Nicolas Sarkozy, et estime que la volonté du candidat UMP de "liquider l’héritage de mai 68" est "le signe clair d’une volonté de revanche idéologique". "Ce qui embarrasse (chez Nicolas Sarkozy) c’est cette façon d’opposer les ’travailleurs’ aux ’tricheurs’, ceux qui se lèvent tôt aux paresseux, comme s’il lui fallait toujours être à la recherche d’un ennemi", estime Jean-Marie Colombani. Par ailleurs, "la qualité de la relation que Nicolas Sarkozy entretient avec Martin Bouygues, Arnaud Lagardère ou Serge Dassault est la marque d’une puissance potentielle dans les médias qui appelle une vigilance de tous les instants".

http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...

En réalité, après avoir fait la campagne des "deux grands" , Le Monde commence a nous dire que Sarkozy n’est pas un démocrate. Peut être un peu tard... Dans tous les cas, il semble clair qu’il faille sauver le "soldat" PS pour l’éditorialiste du Monde. En effet, ce parti commence sérieusement à sentir le "sapin".

Pour les communistes français, le choix est clair : il faut battre Sarkozy non pas pour sauver la "vieille maison" de Blum, mais bien le peu de démocratie qui nous reste. Mais de toute façon, il faudra résister.

Ulrich Savary.

http://ulrichsavary.gauchepopulaire.fr/


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Tiens tiens la presse a "peur" ...
4 mai 2007 - 08h47

SAUVEZ LE SOLDAT ROYAL ? A BON, ET POURQUOI ? LE CENTRE NE FAIT PLUS RECETTE ? NOUS AVONS JUSQU’A DIMANCHE 18h, POUR CHANGER D’AVIS.



Tiens tiens la presse a "peur" ...
4 mai 2007 - 09h43

Vous êtes à côté de la plaque.

Colombani se positionne déjà dans l’aprés présidentielle pour assurer à un son journal un avenir commercial. Pour Colombani, Sarkosi a déjà gagné, il faut maintenant songer au positionnement critique du journal sous la présidence Sarkosi. comment voulez vous que ce journal retrouve des lecteurs sinon.

C’est pour cela qu’il intervient à la toute fin de campagne, pour renverser la tendance naturelle des mois de campagne précédents.



Tiens tiens la presse a "peur" ...
4 mai 2007 - 09h56

Ou peut-etre fait-il simplement parti des gens qui ont conscience que le feu couve sous la cendre et que dimanche une petite brise pourrait relancer l’incendie. Réflechissez bien avant de vous abstenir ! Je pense que pour quelqu’un de gauche l’important est toujours d’eradiquer ce qui est le plus à droite. Il y a les législatives derrière... pour s’exprimer de nouveau !

Laurent



Tiens tiens la presse a "peur" ...
4 mai 2007 - 10h31 - Posté par

Je n’ai jamais dit que j’allais m’abstenir. Il faut faire barrage à Sarkozy. Mais il faut être conscient du manque de clarté politque de Mme Royal et du PS. A trop vouloir réunir le "centre" à elle (qui a toujours gouverné en tant que tel avec la droite..) on fini par écoeurer la gauche .

Si le PS perd dimanche, ce parti aura la responsabilité de sa défaite à assumer si il en a encore la capacité politique.
Le PCF devra alors se relancer dans la bataille pour faire vivre une résistance politique crédible face à une droite tentée par l’autoritarisme.

Mais on verra dimanche...

Ulrich Savary.


Tiens tiens la presse a "peur" ...
4 mai 2007 - 16h41

La capacité du vivre ensemble d’un pays, ce sont la nature et le niveau de l’intervention

démocratique des citoyen(ne)s, bref c’est le reflet du niveau de résultat dans les institutions de

la lutte de classe et des équilibre entre les familles idéologiques.

RASPOUTINE



Tiens tiens la presse a "peur" ...
4 mai 2007 - 17h23

La capacité du vivre ensemble d’un pays, ce sont la nature et le niveau de l’intervention

démocratique des citoyen(ne)s, bref c’est le reflet du niveau de résultat dans les institutions de

la lutte de classe et des équilibre entre les familles idéologiques.

Une grande partie de la gauche a perdu ses racines, elle est devenue technocratique et

d’"expertise", plus rien de populaire,alors pas étonnant de constater cette dérive droitière,de fait

très conservatrice du "statut" qu’elle a elle-même construit.

La grande menace, c’est que la droite sarkosyste est autoritaire et très populaire !!!Pour combien

de temps s’il gagne.... Attention, le populisme ça joue le peuple contre ses élites et son

opposition ...

JE VOTE, TU VOTES, IL VOTE, NOUS VOTONS, VOUS VOTEZ, ILS VONT VOTER SEGO

RASPOUTINE







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite