Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Rachida Dati : La cinquième zouave
de : Rachid Tadi
vendredi 4 mai 2007 - 15h01 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 29.7 ko

De Mohamed Afifi

Pour nous, Maghrébins, l’élection présidentielle française a offert certaines indications, notamment en qui concerne le comportement de certains Français issue de la colonisation. Il apparaît que, souvent, il est difficile d’être français quand on a connu la colonisation, directement ou indirectement, selon les générations.

Pour cette catégorie de Français, la droite et son extrême, représentée désormais par le toujours inquiétant M. Sarkozy, le choix semble tranché entre une repentance refusée – concédant l’esclavagisme et le colonialisme – et une solidarité culturelle arabe gommée. En fait, les Français maghrébins étaient sommés d’assumer tous les héritages et de reconnaître, en outre, implicitement, les « bienfaits » de la colonisation. Si les intellectuels se sont préservés, d’autres, les plus bruyants, se sont inclinés sans état d’âme.

Cela a été particulièrement perceptible au soir du premier tour, sur le plateau d’une chaîne du service public. Parmi les invités étaient présents l’une des porte-parole du vainqueur du moment, d’origine maghrébine – père algérien et mère marocaine -, un représentant de l’extrême gauche et un lieutenant du vicomte Philippe de Villiers – « les mosquées de Roissy ». Quand le jeune facteur a fait allusion aux rafles opérées parmi les SDF réfugiés dans un gymnase, sur ordre du ministre Sarkozy, la dame, maghrébine rappelons-le, a réagi violemment et a interdit au trotskyste d’employer le mot « rafle » parce qu’il ne sait pas ce qu’il signifie. Les yeux exorbités, la mégère déchaînée ne voulait plus rendre la parole à son contradicteur. A l’évidence, cette porte-parole manipulée ignore que le père spirituel du jeune facteur est Alain Krivine et que l’idéologue anti-stalinien avait pour nom Léon Davidovitch Trotsky.

Dans l’esprit de cette dame qui n’a connu ni l’occupation de la France, ni celle de son pays d’origine, une rafle ne peut concerner que les juifs. Ce qui lui a été inculqué, c’est que rafle = Vel d’Hiv = déportation vers les camps d’extermination. Il faut d’abord rappeler à cette dame, ou plutôt lui apprendre, que le Maroc s’était honoré en refusant de stigmatiser les juifs marocains, malgré les directives du pouvoir pétainiste. Elle devrait savoir qu’Adolf Hitler était allemand et Pétain français. Que des soldats maghrébins avaient mêlé leur sang à celui des Français pour éliminer le dictateur et son pantin. Cette dame considère que son intégration passe par la traque de l’antisémitisme là où il n’y en a pas.

Que le nazisme et le génocide juif ne fassent pas la fierté de l’humanité entière, c’est une évidence, mais la responsabilité historique en incombe à l’Europe qui a enfanté Hitler. L’intégration qui consiste à endosser toutes les turpitudes passées de la France et à se vêtir de mauvaise conscience est mal venue, car c’est d’assimilation qu’il s’agit. Ce n’est pas le couscous du vendredi qui prouvera son attachement à sa culture. En réalité, ses maîtres ont réussi à lui masquer sa propre culture et son histoire, sinon elle saurait que, dans ses pays d’origine, sous la colonisation, les rafles d’« indigènes » étaient chose ordinaire. Cette dame a été « retournée ». En un mot, elle a été refaite, dans toute l’acception du terme. Elle doit satisfaite, cependant. Aide-soignante à 16 ans, puis magistrate, et enfin haut fonctionnaire au ministère de l’Intérieur. Si l’inquiétant M. Sarkozy l’emporte, cette dame a toutes les qualités de renoncement pour occuper un secrétariat d’Etat. A l’Identité nationale, par exemple. Au cours de cette même émission, on a noté un aparté pacifique de cette dame avec le lieutenant de Villiers.

Plus pittoresque et beaucoup plus divertissant est le cas de cette Maghrébine qui préfère être considérée comme une Auvergnate parce qu’elle est née à Clermont-Ferrand. La générosité des Auvergnats étant légendaire, elle préside l’association « Ni putes, ni soumises ». Son combat étant un féminisme réservé aux Maghrébines, elle n’a pas pris part aux joutes électorales. Elle se veut seulement « bougnate ». Bien qu’elle n’en ait pas la corpulence, on l’imagine en blouse grise devant sa boutique, où l’on peut quérir charbon et rouge qui tache. On se souvient de la chanson de Georges Brassens, « A L’Auvergnat », qui lui « avait donné un bout de pain ». Peut-être qu’un jour, Bigg rappera pour elle « A l’Auvergnate ».

Il ne faut pas croire qu’il n’y a que les femmes qui se fassent « retourner ».

Un agent maghrébin qui s’était infiltré en Afghanistan du temps du commandant Massoud, était revenu en France en hurlant qu’il y avait du terrorisme là-bas. Maintenant qu’il est connu, il est devenu « spécialiste du terrorisme ». Il était allé jusqu’à brandir devant des tribunaux français des drapeaux officiels de pays arabes membres de l’Onu, portant des inscriptions connues, pour démontrer que ces Etats ne sont pas, par essence, « terroristes ».

Décidément, de l’intégration à l’assimilation il n’y a qu’un pas et on se demande à qui peuvent penser l’inquiétant M. Sarkozy et ces trois recrus quand ils chantent en même temps « La Marseillaise », surtout le passage « qu’un sang impur abreuve nos sillons ».

Mohamed Afifi
 http://www.lagazettedumaroc.com/art...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Rachida Dati : La cinquième zouave
4 mai 2007 - 16h29

Trés beau texte tres éloquent merci
JL Y



Rachida Dati : La cinquième zouave
4 mai 2007 - 19h07 - Posté par

La conclusion est déplorable.
La Révolution Française a uni tous les travailleurs et la République Jacobine a donné le Droit de vote aux étrangers en 1793 !!!!

Et le sang "impur", cétait le sang bleu des aristos, rien d’autres !!!!!!!

Léo


Rachida Dati : La cinquième zouave
4 mai 2007 - 21h20 - Posté par

Avant Thermidor la République naissante a même élu des députés étrangers (Payne, Clootz...). Mais la République bananière Française n’a décidémment plus rien à voir avec ce bref intermède (1789-1974) que pas mal "d’intellectuels" considèrent comme la source de tous les maux de la France (avec Mai 68 évidemment)....

Valère


Rachida Dati : La cinquième zouave
4 mai 2007 - 22h59 - Posté par

nous sommes en 2007, alors la revolution... de plus je suis gauchiste et contre la peine de mort, pour la personne qui parle de "bougnoule" -respecter son adversaire politique, SANS RESPECT il n´y a rien pas de famille ni d´amis ni de collegues, la guerre ne resoud rien, je n´ai pas envie de tuer mon ami parce qu´il vote a droite, je prefere donner des arguments-au lieu de vendre des armes. salut a tous , a mes collegues de gauche et a mes adversaires de droite , et bonjour au milieu= ps , jean francois dieux stuttgart


Rachida Dati : La cinquième zouave
5 mai 2007 - 18h05

Je conçois, Monsieur, que vous soyez fier de votre pays et du Maghreb. J’apprécie votre engagement et la ferveur déployée. Mais l’exaltation, des amalgames nombreux, voire un soupçon de machisme déservent votre propos.

Vous diffamez des femmes (Fadela Amara, Présidente de Ni Putes Ni Soumises, et Rachida Dati) en raison de leurs origines -à laquelle vous voudriez les circonscrire- mais pas sur leurs idées et leur identité véritable. J’entends par identité véritable, une identité ressentie, vécue ou de droit et non simplement héritée. Une française -dont il importe peu, sauf pour elle, que les parents soient nés à l’étranger- ne peut elle "se sentir de Clermont-Ferrant’, où elle a vécu et grandi, sans trahir les siens ? Appartient t’elle davantage à sa communauté d’origine qu’à sa communauté d’expérience ?

En déplorant chez les français d’origine maghrebine l’absence d’une cause commune, d’une "solidarité culturelle arabe", vous semblez nous dire qu’elle serait non seulement naturelle. mais peut être même, morale ? Légitime ? Obligatoire ? Comme si tous les migrants des Etats ayant accédé à l’indépendance et leurs enfants, devaient revivre en France, république néocoloniale, un statut néoindigène permanent. La culture vivante est en constante évolution. Elle subit l’air du temps, agite des idées, bouleverse les modes, n’en déplaise aux tenants de l’immobilisme, aux partisans de la pensée unique et aux traditionnalistes. En jouant ce jeu, vous faites involontairement le lit du conservatisme, de la xénophobie et du repli communautaire. Vous encouragez les électeurs de Nicolas Sarkozi les plus réactionnaires. Je pense, au contraire, que les français méritent un débat politique mené et porté par des hommes et des femmes qui leur ressemblent, toutes opinions confondues.

JM

PS : le terme de ’rafle’ est un des rares mots français d’origine allemande. Cela s’entend encore à l’oreille. Et même s’il est employé à propos pour désigner des arrestations massives et subreptices par la Fore Publique, il est difficile aujourd’hui de le dissocier de l’histoire de la déportation des juifs, ou de tout type d’incarcération conduisant à une mort presque certaine. Je suggère qu’on attende encore 50 ans avant de le réutiliser sans précaution et à tous propos. Alors son sens aura t’il certainement pris une autre tournure.



Rachida Dati : La cinquième zouave
6 mai 2007 - 15h46 - Posté par

que de de raffut ! Je prends date avec vous pour vous demander de vérifier que les femmes ne sont que des hommes politiques comme les autres. L’obsession de la Dati de ne pas conforter les préjugés et de tordre le coup aux déterminismes ne cachent pas son attirance pour le pouvoir et ceux qui l’incarne. Sans ironie, c’est la Steevie de la boulitic sauf que son pygmalion était Albin et non Laurent. Autant pour moi.





Communiqué de la CNT de Barcelone face aux derniers événements
mercredi 23 - 14h20
de : jean 1
Messages du président Bachar al-Assad en visite surprise sur le front d’Idleb (vidéo)
mercredi 23 - 12h38
de : nazairien
2 commentaires
Rassemblement soutien à Vincenzo Vecchi le 23 oct
mercredi 23 - 11h26
DÉSORDRE
mercredi 23 - 10h17
de : Ernest London
15 photos qui racontent les manifs à Barcelone
mercredi 23 - 10h11
À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Puisqu'on ne peut être universel en sachant tout ce qui se peut savoir sur tout, il faut savoir peu de tout. Blaise Pascal
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite