Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le squatter et l’adjoint au maire de Grenoble


de : Grenoble
dimanche 29 février 2004 - 16h22 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Rencontre entre un squatteur et le n°2 de la mairie « communiste » de (Saint-)Martin-d’Hères lors d’une manif contre la précarité (à Grenoble, le 28 février 2004)

Une manif « contre le chômage et la précarité, pour l’emploi et la justice sociale » s’est tenue l’après-midi du samedi 28 février 2004, à Grenoble. A-t-elle rassemblé plus de drapeaux, banderoles et autres panneaux que de manifestant-e-s ? Ce qui est sûr, c’est que ces banderoles et drapeaux ne montraient pas grand chose d’autre que les logos et noms des éternelles orgas qui participaient à la manif : on aurait dit que la manif n’était peuplée que de membres d’orgas, des encarté-e-s syndicalistes et autres citoyennistes post-stalinien-ne-s qui se montrent... Sans plus. Pas l’ombre d’un-e révolté-e. Je ne suis pas resté, je m’y sentais isolé et je n’avais pas envie de faire le jeu de la gauche-caution de la démocratie d’Etat. Par ailleurs, je me demandais une fois de plus comment il était possible de défiler contre le chômage et la précarité sans avoir ne serait-ce qu’un regard critique sur le travail et l’exploitation capitaliste... « Chô-chô-chô, chômage ras-le-bol » ? Dans le fond, c’est plus souvent « Tra-tra-tra, travail ras-le-bol. » Réclamer sans cesse de l’emploi dans un monde d’exploitation, n’est-ce pas perpétuer le fonctionnement de ce monde ?

Au départ de la manif, il y avait environ 150 personnes, presque toutes militantes chez les orgas visibles ce jour là : LCR, Attac, Sud, Solidaires, FSU, CGT, CNT (Vignoles), Ras l’Front, Les Alternatifs, le Forum Social Local, j’en oublie peut-être deux ou trois mais il y avait bien sûr le Parti Communiste Français et leurs nouveaux drapeaux rouges... Avec au beau milieu des quelques membres du PCF présent-e-s, ce cher José Arias, n°2 de la mairie « communiste » de (Saint-)Martin-d’Hères, notamment connue pour avoir le 18 juin dernier expulsé le squat de la Charade (http://charade.squat.net).

Je suis allé parler quelques secondes avec ce monsieur Arias, lui faisant remarquer le comique de la situation puisqu’il était directement responsable de la mise à la rue des squatteur-euse-s de la Charade tandis qu’en ce jour il paradait contre la précarité... Cela ne l’a pas franchement fait rire. Ce n’est pourtant pas lui qui s’est fait virer de son domicile l’an passé. Il s’est senti obligé de me préciser que, lui, ça faisait 30 ans qu’il était là. Là. Où ça là ? Probablement à se montrer dans des manifs « de gauche » pour se donner bonne conscience. Il m’a demandé : « T’étais où, toi, y’a 30 ans ?. » Hé, hé. Je lui ai répondu : «  Il y a 30 ans je n’étais pas né, mais si ça fait 30 ans que tu fais des conneries de politicien, tu ferais mieux de ne pas en être fier !. » Je lui ai rappelé que l’ex-Charade était toujours entièrement murée, que les fameux travaux n’avaient pas commencé, bref, que rien n’avait changé depuis l’expulsion de juin 2003. C’était très urgent vous comprenez...

Alors quand le PCF et les restes de la gauche plurielle gauche poubelle manifestent contre la précarité, je rigole. Quand le PCF dénonce dans son tract le MEDEF et le gouvernement déclarant que leurs objectifs sont « la rentabilité financière maximale des capitaux, la satisfaction des appétits des marchés financiers », je rappelle que c’est pour le même type d’intérêts que la Charade s’est faite expulser si vite. Je me demande au passage quelles sont les motivations de l’agrandissement des zones commerciales et des supermarchés sur (Saint-)Martin-d’Hères si ce ne sont pas les intérêts financiers, la rentabilité maximale des capitaux ? Mieux vaut un bon grand supermarché plutôt qu’un lieu autogéré et anticapitaliste sur lequel la mairie n’a aucun contrôle, pas vrai monsieur Arias ?



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Le squatter et l’adjoint au maire de Grenoble
29 février 2004 - 18h15

C’est bien ta lettre, intéressant...Mais ta petite leçon sur les communistes et sur la manière dont ils devraient agir est vraiment nulle. Les communistes, comme d’autres, comme toi, ont fait ou font des erreurs : c’est l’être humain que veux tu, parfois il se trompe. Toi jamais ? Mais donner des leçons comme tu le fais m’énerve. Eh oui, les cocos ont toujours été présent dans les grandes luttes. Contre les nazis, cela ne te dit rien ? Les guerres du Golfe, Vietnam et indochines...Ils étaient où les cocos : allongés sur les rails et dans les ports pour empècher les convois d’armements. Et l’apartheid etc, etc...Par conte je ne connais pas le problème du squatte dont tu parles mais je t’en prie ne généralise pas ton anticommunisme comme cela. Ca me fait trop penser aux anticommunistes primaires qui sont parfois et souvent des vrais fachos.
Un communiste



> Le squatter et l’adjoint au maire de Grenoble
1er mars 2004 - 01h40 - Posté par

Alors explique moi pourquoi les mairillons communistes ont l’expulsionite des squatts aussi violentes et matraquantes que ceux de l’u.haine.p , du f haine , ou des sociaux pourris du pèesse

Hein le squatt n’est t’il pas une forme de rèapropriation populaire et Anti capitaliste

Tu peux nous rèpondre a ça

Punky Broutchoux

Anarcho Punks paris


> Le squatter et l’adjoint au maire de Grenoble
1er mars 2004 - 08h17 - Posté par

Non. Je ne pense pas qu’il soit possible de répondre à ce discours. Ton anti capitalisme t’aveugle et fais que tu te trompes d’ennemis. Mettre sur le même plan les cocos et le f haine me coupe le souffle.


> Le squatter et l’adjoint au maire de Grenoble
2 mars 2004 - 02h06 - Posté par

Et laisser pourrir des milliers de logement vides , et de friches industrielles par pure spèculation , alors que des milliers de gens crèvent dans la rue , ou sont exploitès par des propriètaires vèreux qui leurs louent des taudis a des prix plus que prohibitifs

Le constater c’est de l’anti capitalisme aveugle peut être

Dèsolé mon gars mais quand un " èlu " ou un maire Pc vire un squatt a coup de sarkosmeux il fait la même chose que ceux de l’u.haine.p , du f haine , ou des soces dems du pèesse

Je n’ai jamais vu d’ailleurs de maires soces dems ou Pc faire appliquer les lois de rèquisitions qui permettent aux communes de s’attaquer aux spèculateurs immobiliers , sur le territoire de leurs commune , est ce un hasard , ho que non...

Squatter les immeubles vides , rècuperer les friches industrielles pour en faire des lieux de vie
ce n’est que rècuperer ce que l’on nous vole sans verguogne

Punky Broutchoux

Anarcho Punks paris





Consommez plus, travaillez plus, gagnez moins
lundi 1er - 15h19
MANIFESTATIONS : LA RUE REPREND SES DROITS
lundi 1er - 10h57
de : joclaude
VOYAGE EN MISARCHIE - Essai pour tout reconstruire
lundi 1er - 09h21
de : Ernest London
Un goût de revenez-y
dimanche 31 - 22h42
de : Le CERCLE 49
Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite