Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Un Pyromane à l’Elysée


de : Depuis l'Afrique
dimanche 6 mai 2007 - 21h00 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Un Pyromane à l’Elysée
LEMONDE.FR | 06.05.07 | 20h39
Mis à jour le 06.05.07 | 20h39

Article sélectionné et traduit par
Courrier International

Selon Le Nouvel Horizon de Dakar avec le "petit Napoléon", qui s’est lepenisé, la France risque de vivre des moments chauds.

La victoire de Nicolas Sarkozy n’est assurément pas une bonne nouvelle pour le continent africain. Avec la défaite de Ségolène Royal, née à Dakar, s’envole l’espoir d’une relation moins conflictuelle entre la Métropole et ses anciennes colonies. Ayant proclamé, comme à son habitude, de manière brutale que la "France n’avait pas besoin de l’Afrique", les Africains savent désormais à quoi s’attendre de la part du nouveau locataire de L’Elysée qui a promis de rompre avec le paternalisme et les relations douteuses qui ont caractérisé les rapports entre la France et l’Afrique sous la Cinquième République.

Le rêve obsessionnel de "l’Iznogoud de Neuilly" de s’installer enfin à la place du calife Chirac s’est réalisé. Ne reculant devant rien, Sarkozy, pratiquant une politique du bouc émissaire vieille comme le monde en jouant sur les peurs et les fantasmes des Français, a réussi à installer durablement dans le débat national le thème de l’insécurité, auquel sont automatiquement associés les immigrés. Des immigrés dont il prévoit de "nettoyer au Kärcher" les rejetons turbulents quand il ne leur reproche pas d’égorger des "moutons dans les baignoires". Pour atteindre cet objectif, Sarkozy a fait feu de tout bois, n’hésitant pas pratiquant la surenchère xénophobe avec sa proposition de créer un ministère de "l’immigration et de l’identité nationale", lui dont le père est pourtant venu d’une obscure bourgade hongroise.

Certains supporters du petit Napoléon de l’UMP n’ont pourtant pas manqué de prendre leurs distances par rapport à cette dernière trouvaille, sans vouloir admettre une évidence qui saute pourtant aux yeux : la lepénisation de Sarkozy. Les incidents survenus à la gare du Nord, après qu’un banal contrôle d’identité eut tourné en quasi émeute avec des jeunes issus de l’immigration conspuant le nom de Sarkozy, présage des moments chauds que s’apprête à vivre la France avec une présidence Sarkozy.

Barka Ba "Le Nouvel Horizon"

...............................................................

Sarkozy, le cauchemar des Africains
LEMONDE.FR | 06.05.07 | 20h38
Mis à jour le 06.05.07 | 20h38

Sélection et traduction de
Courrier International

Selon le journal Le Bénin aujourd’hui, la victoire de Nicolas Sarkozy est une déception pour les Africains. Pas seulement en raison de sa politique en matière d’immigration. Sa personnalité inquiète aussi.

Il le désirait ardemment, de manière apparemment obsessionnelle et il l’a eu : le pouvoir suprême. Le second tour de la présidentielle a consacré Nicolas Sarkozy à la tête de la France. Entre la gauche et la droite, les Français ont donc choisi dans leur majorité de rester à droite. Après deux mandats consécutifs de la droite sous la présidence de Jacques Chirac, Sarkozy n’avait pas, a priori, la tâche aisée pour convaincre de la continuité, mais dans le changement. Il lui aura fallu, pour ce faire, ses talents personnels et l’appui de la majorité de l’UMP.

Sarkozy a promis de faire entrer les Français dans une France où tout devient possible : une France où l’immigration sera choisie, où le cap sera maintenu quant à la sécurité sociale, où les citoyens pourront travailler plus de 35 heures, où l’économie sera relancée, où le chômage sera résorbé, où seuls les compétences et le mérite auront droit de cité dans la promotion des Françaises et des Français, où les dirigeants devront rendre des comptes... Bref, une nouvelle France qui rompt avec l’immobilisme pour "faire marcher ce qui ne marche pas", pour emprunter l’une de ses expressions.

Comme on a pu le constater par les sujets qui ont été au centre de la campagne électorale et le grand débat de l’entre-deux tours, les Français sont inquiets du présent et de l’avenir de leur pays. C’est le moins que l’on puisse dire. Et ils ont cru devoir trouver à travers les réponses de Sarkozy plus d’assurances que chez Royal sur les questionnements qui sont les leurs. Soit.

UNE ASCENSION POLITIQUE CONTRE VENTS ET MARÉES

L’élection de Sarkozy à la magistrature suprême n’enlève en rien le mérite de son challenger socialiste Ségolène Royal. Bien au contraire. Elle est la preuve éloquente que ce n’est pas seulement sous nos tropiques que le conservatisme a la vie dure. Première femme française à avoir accédé à ce niveau de la compétition politique, elle apparaît comme la victime expiatoire de la France qui a peur d’être Présidente. Elle a démontré, et pendant les primaires au sein de son parti et pendant la campagne électorale à proprement parler, qu’elle était bel et bien à la hauteur de la charge pour laquelle elle a sollicité les suffrages des Français. En affrontant le nouveau président de la République qu’elle a même mis en difficulté et en faisant montre de beaucoup de talents politiques lors du débat radiotélévisé. Et la logique du jeu aurait voulu que, mis à part la personnalité et les grandes promesses de Sarkozy, la droite paye les conséquences de sa politique de ses dernières années.

L’élection de Nicolas Sarkozy est le couronnement d’une ascension politique contre vents et marées d’un homme qui a promis aux Français que tout ce qu’il dit, il le fera. Comme pour rappeler qu’il est l’homme de la rupture et que pour lui les promesses n’engagent pas ceux qui y croient, mais plutôt ceux qui les font. Nouvelle morale politique ou simple maoeuvre de campagne ? La fin de son mandat nous édifiera.

Nicolas Sarkozy président, les Africains s’accommoderont avec le choix des Français. Même s’ils préfèrent Royal. Cette préférence des Africains pour Royal ne résulte pas uniquement de la position du nouveau président élu sur l’immigration. Elle procède aussi du fait de ses convictions politiques, voire de sa personnalité qui laisse soupçonner un certain relent de condescendance. Et c’est justement cette condescendance que les nouvelles élites africaines veulent voir gommée dorénavant des relations entre les dirigeants occidentaux et ceux de leur continent. Pour qu’enfin, le paternalisme cède la place à un partenariat réciproquement fécond et bénéfique. Vivement que Sarkozy le comprenne, et il aura ainsi fait un pas vers cette nouvelle Afrique-là.

Boni Teiga
"Le Bénin aujourd’hui"



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Un Pyromane à l’Elysée
7 mai 2007 - 01h16

Ce soir, j’ai vraiment peur pour tous les immigrés, et particulièrement pour les sans-papiers. Mon pays est devenu profondément raciste, et n’ayons pas peur des mots, certains citoyens voulaient la peau des fonctionnaires, des rmistes et des régimes spéciaux. Bravo les ministres de droite, vous venez de réussir à fiche la zizanie entre les français. Sarkozy vient de réussir le plus gros coup de sa vie, un hold up géant ! Il vient de prendre en otage tous les salariés et les citoyens, mais tous ne le savent pas encore !

La réponse après les législatives ! En attendant, qu’ils gobent, qu’ils gobent tant ils sont anesthésiés par les mots de Sarkozy ! Du courage, il nous en faudra pour ramasser à la pelle tous les naïfs !






Contre l’interdiction du parti communiste polonais
jeudi 27 - 09h23
de : jodez
1 commentaire
Suppression de tournées : La Poste invente le facteur qui traverse les murs
jeudi 27 - 07h58
Désencerclement : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 27 - 07h28
de : Hdm
Mme. Belloubet pressentie pour le Cour des Comptes ?
mercredi 26 - 11h22
de : joclaude
3 commentaires
Anti-racisme à gauche et signes religieux. (Fr - Deutsch)
mercredi 26 - 00h26
de : Christian DELARUE - Monique DEMARE
UN ESPACE INDÉFENDABLE - L’Aménagement urbain à l’heure sécuritaire
mardi 25 - 07h03
de : Ernest London
Élections, piège à cons ?
lundi 24 - 13h28
de : jean1
1 commentaire
A paris . 24 février 2020 : Les rendez-vous de Publico. ATTENTION (R)évolution permanente
lundi 24 - 12h18
de : jean1
2 commentaires
La Bourse de Paris s’affole face au coronavirus
lundi 24 - 10h55
de : nazairien
6 commentaires
Retraites : « avec le 31 mars, nous voulons refaire une très, très grosse journée »
lundi 24 - 09h12
1 commentaire
AGRIBASHING : COMMUNAUTARISME & AMALGAME
dimanche 23 - 21h44
de : Christian DELARUE
1 commentaire
No soy un hombre libre .
dimanche 23 - 16h07
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
3 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il faudrait, dans le Code Civil, ajouter partout 'du plus fort' au mot loi. Alfred Jarry
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite