Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Les sept erreurs de François Hollande
de : Eric Mainville
vendredi 18 mai 2007 - 15h15 - Signaler aux modérateurs
32 commentaires

de Eric Mainville

Si vous lisez en entier ce billet, vous noterez que je relève six erreurs commises par François Hollande et non pas sept comme annoncé dans le titre. Pourquoi me direz-vous ? Parce que la septième, il ne l’a pas encore faite. Mais ça ne va pas tarder ! Surtout s’il s’accroche à son poste de premier secrétaire du PS...

"Si on n’avait pas fait des erreurs, on serait peut-être en train de célébrer un succès". C’est ce que disait François Hollande au soir du deuxième tour de la présidentielle.

Quand il parlait d’erreurs, ils ne pensait pas aux siennes. Pourtant, sa responsabilité est engagée.

2002 : défaite historique de la gauche et de Jospin.

2005 : le Non au référendum européen alors que le PS s’est engagé pour le Oui.

2007 : Ségolène Royal perd une élection qualifiée d’imperdable, puisque la droite avait un bilan négatif.

A chaque fois le stratège s’appelle François Hollande. D’ailleurs, quelle est sa stratégie ? Maintenir la cohésion du parti, "serrer les rangs". Et cela, au détriment d’une ligne politique claire. Et quelle serait une ligne politique claire et lisible ? Sans doute engager le parti vers la social-démocratie... Voici les sept erreurs de François Hollande (il n’y en a que six pour l’instant), dans l’ordre chronologique :

* 2002 : après la défaite de Lionel Jospin, il aurait se remettre en cause. Et faire en sorte que Lionel Jospin ne puisse plus revenir dans le jeu. Cela n’a pas été fait. Et l’ombre de Jospin n’a cessé de planer au-dessus du PS, pénalisant sa candidate lors de la campagne de 2007.

* 2005 : Référendum européen. François Hollande organise un référendum interne au PS. Le 1er décembre 2004. Beaucoup trop tôt. Et surtout, le vote a lieu sans réel débat. Résultat, le débat a eu lieu plus tard. De janvier à mai 2005 l’opinion a basculé. Et le PS s’est retrouvé gros jean comme devant.

* Novembre 2005 : le Congrès du Mans. Le PS est encore sous le choc du référendum. François Hollande craint que le parti explose. Il craint aussi de perdre sa place. C’est pourquoi les socialistes optent pour une synthèse au lieu de privilégier une des différentes motions. La synthèse aboutira au projet socialiste, d’où sortira le pacte présidentiel de Ségolène Royal. Un pacte fourre tout, où les électeurs ont eu du mal à distinguer les grandes lignes. Et pour cause, c’était le fruit d’une synthèse mal faite...

* 2006 : Les "primaires" socialistes commencent. Aucune règle du jeu n’a été définie. On ne sait pas qui lutte contre qui. Quatre candidats finissent par émerger : Ségolène Royal, DSK, Laurent Fabius et Jack Lang. Lionel Jospin et François Hollande manoeuvrent dans l’ombre. C’est un vrai bordel. Une machine à perdre. Une machine à perdre construite par François Hollande.

* 2006 : François Hollande fait voter le projet socialiste, un peu à la vite. Mais faire voter le projet avant d’avoir désigné le candidat était une erreur. C’est le candidat qui fait le projet, pas le contraire. Et on verra, par la suite, les difficultés qu’aura Ségolène Royal a porter certaines mesures du projet.

* Fin 2006 : Les débat internes. Ca restera un modèle de ce qu’il ne faut pas faire. Un suicide en direct. Les fans de Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn se déchaînent contre Ségolène Royal. Relisez leurs blogs ! C’est du brutal ! Après ça, l’UMP a à peine eu besoin de faire campagne : le PS l’avait fait pour lui. Merci qui ? Merci François Hollande.

http://crisedanslesmedias.hautetfort.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 15h17

Non, François Hollande n’est pas le premier responsable de la défaite du PS. C’est facile d’accuser François Hollande, on devrait plutôt accuser Lionel Jospin. C’est insupportable de le voir faire l’enfant vexé comme un poux le soir du 21 avril qui va s’enfermer dans sa chambre, et revenir 5 ans plus tard minauder autour de l’investiture, essayer d’impulser à nouveau ces idées au Parti



Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 16h03 - Posté par

Exactement, Jospin en "jouant" à la boudeuse en 2002 a mis dans l’embarras tout le PS, qu’il a abandonné à son triste sort et Hollande a été obligé de manoeuvrer pour pas que ce parti implose.

Ensuite, lui est pour l’ancrage du PS à gauche, et entente possible avec le PCF, alors que S.Royale se situerait à sa droite, hélas !

Une question me turlupine, pourquoi vouloir s’allier à Bayrou, dont des monstres sont issus de l’UDF comme Madelin, l’ultralibéral, et il y a déjà un parti à droite, l’UMP, alors qu’il faudrait renforcer à gauche pour donner un choix plus grand aux électeurs. Je trouve que la démarche droitière de Rocard,ou DSK est une erreur grossière, car je ne vois pas en quoi le PS aurait vocation à s’entendre avec Bayrou. J’aimerais bien qu’il y ait un grand débat contradictoire entre Bayrou, DSK, Rocard, Royal, Hollande, Emmanuelli, Peillon, Montebourg, MGBuffet, Besancenot, Voynet, Mamère, Bové, Baylet, Laguiller... pour que tout le monde ait accès aux mêmes sources et se faire une opinion plus nette, sur les enjeux de demain au niveau de la France, de l’Europe et du Monde.

Est-ce qu’on a encore du courage politique en France, alors que tout se règle en grand secret dans les couloirs de l’Europe, mettant les électeurs devant le fait accompli, ce qui a désarçonné plus d’un aux élections présidentielles.j


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 22h45 - Posté par

 ::Une question me turlupine, pourquoi vouloir s’allier à Bayrou, dont des monstres sont issus de l’UDF comme Madelin, l’ultralibéral, et il y a déjà un parti à droite, l’UMP, alors qu’il faudrait renforcer à gauche pour donner un choix plus grand aux électeurs

— 

Probablement pour réagir à l’immédiat. Le score de la gauche étant ce qu’il fut, draguer le Bayrou était une espèce de coup de poker transformé en coup dans l’eau. En fait, elle aurait peut être du se contenter de l’effet d’annonce, profiter de la censure canal plus, et aller au débat avec cet épouvantail "bouh on n’a pas voulu qu’on s’exprime".

Le deuxième tour à été en somme celui du va-tout, il suffit de voir ses charges continuelles lors du débat...ce qui l’a conduit à faire pire que bien en affichant son manque d’expérience, de maitrise du débat...de toute façon il était déjà trop tard. On retiendra ça, mais aussi quelque part le panache de celle qui ne lache pas l’affaire (un bon point ça)

Aujourdhui, reste la question sur la réussite de son putsh sur le PS, puisqu’il s’agit manifestement de ça, après la "non victoire". Reste qu’en cas de réussite, ce "coup de Parti" aura des conséquences non seulement sur toute la gauche, mais aussi sur sa propre ligne politique. Le centre est déjà bien rempli en ce moment, et plutot pas en sa faveur, ce qui implique que son chemin devrait revenir plus à gauche...elle a d’ailleurs quelques points de son fameux "Pacte présidentiel" qui pourrait lui permettre de faire comme si.

C’est jouable dans ce sens, car finallement c’est encore sur sa gauche qu’elle rencontre le moins d’hositilité, et - bien que j’entende déjà les rouges sur rouges crier - son poids politique actuel est sans commune mesure à gauche. Reste à ne pas se dégonfler comme le Bayrou.

Enfin bon, c’est un avis parmis tant d’autres, mais ce qui m’étonnerait le plus, ce serait qu’on en entende plus parler.

Max.


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 23h30 - Posté par

Mais non ! Draguer l’UDF était tout à fait logique pour Ségo et sa clique qui n’a rien de gauche. Ce qui permet ensuite à un certains nombre d’aller tranquillement travailler avec Sarko.
Il faut lire " Une femme fatale" pour se faire une idée de la Madonne des sondages. Ceci dit elle n’a fait qu’amplifier la ligne Delors , Rocard avec l’intelligence et la connaissance des dossiers en moins.


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 01h51 - Posté par

 :: Mais non ! Draguer l’UDF était tout à fait logique pour Ségo et sa clique qui n’a rien de gauche

Oui, mais est ce que cet argument tient vraiment la route ? Je veux dire "Ségo et sa clique" ?
Car en guise de "clique", on peut dire qu’elle n’a pas été servie avec enthousiasme. Une "clique" étant supposée viser ses propres intérêts, ne fut ce qu’a travers les cerlce d’influence tels que "Le Siècle" et compagnie, ce serait admettre que tous sont content du sarkosysme élu. Je n’ai rien contre la (les) théorie(s) du complot, mais quand même !

Les vraies décisions d’influences sont probablement prises dans ces clubs haut huppés, les médias n’en étant que le relais martellant les mensonges jusqu’à ce qu’ils deviennent vérités.

 ::Ce qui permet ensuite à un certains nombre d’aller tranquillement travailler avec Sarko

tranquillement, n’exagérons rien. Eux oui, mais ils y étaient bien prêts...pour le reste, la tranquilité des uns fout un beau bordel pour les autres. Notons la retraite - non sur un Yacht - de la Madame, pendant qu’on s’étripe à fleurets - de moins en moins mouchetés - au sommet du PS.

 :: Il faut lire " Une femme fatale"

Non. Je veux bien faire des efforts, mais avec mon bac -30, je ne m’estime pas digne pour descendre dans les égouts.

En définitive, c’est tout de même bien toute la gauche qui s’est faire ratiboiser vite fait bien fait...faute à quoi ? Je laisse les idéologues officiels le définir.


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 16h46

La septième est de ne pas vouloir se servir de la notoriété qu’a gagné Ségolène Royal pendant la campagne pour faire d’elle le chef de file de gauche de la campagne des législatives. En juin on va se prendre une déculottée (de la gauche du centre à la gauche de la gauche) dont on risque de se rappeler pendant plusieurs générations.



Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 17h13 - Posté par

C’est pas faute d’avoir essayé de mobiliser autour de nous, pour choisir le moins pire. Il s’en est fallu de peu à 3 % près. Maintenant, avec les législatives, ça se complique sérieusement, car il y a beaucoup de candidats et comme chacun votera pour celui qui lui plaît, on a de fortes chances pour qu’il n’y ait aucun candidat de gauche au second tour, et même peut-être qu’il y aura des élus UMP dès le premier tour.

Puis Sarko va nous avancer les municipales à OCT. cet automne, comme cela on aura la totale.

J’entends parler de résistance, mais bon jusqu’à un certain point, puisque de toutes façons il y a des gens qui n’en n’ont rien eu à faire, se préoccupant plus de leur avis personnel, que de celui de la majorité qui souhaitait une autre stratégie dans le moindre des maux. Pourquoi être plus royaliste que le roi dans ce cas-là. On attendra 5 ans, voire 10, car Sarkozy se positionne déjà au delà d’un premier mandat. Diable, c’est qu’il aurait à nourrir une 4è bouche, et une 6 si on compte sa famille recomposée. Tiens, il se prend pour Mittérand. Elle s’appelle comment ? Mazarine 2 ? C’est pour cela que Cecilia n’est pas allée voter et que le papier a été interdit de publication par Lagardère ? Pfff, la vérité se sait toujours. j


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 22h17 - Posté par

Cesser de jouer les défaitistes,

Il faudrait expliquer que la France a besoin d’un maximun de députés de l’opposition pour protéger des éventuels dérives de Nicolas Sarkozy, au cas il aura la majorité absolue avec une opposition très minoritaire et aussi pour apporter leurs idées, qu’à besoin la France..
Plus y a des députés UMP, plus Sarko aura la main partout, vous savez cet homme, on ne sait pas jusqu’à il peut aller, mais tout cela n’est pas une diabolisation, mais une vérité bien réelle...


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 17h28

Quelques petites remarques sur cet article plutot bien pensé globalement :

1) Retrait de Jospin : entièrement d’accord

2) Réferendum européen : à mon avis, la plus importante erreur d’Hollande, c’est surtout de s’être lui-même prononçé. Dès lors, sous peine de se voir déjugé, il lui fallait à tout prix obtenir la majorité en interne. Et d’entraîner dérrière lui tout le PS dans une défaite très lourde.

3) Le Congrès du Mans : dès lors que le texte de synthèse ne tranchait en aucun cas la ligne politique à suivre mais se contentait d’énumérer un catalogue de dispositions partagées, c’est effectivement une lourde erreur.

4) Le début des primaires, ou tout au moins, l’emergence des vélleités d’investiture : OK
5) Le projet avant le candidat, une erreur ? pas entièrement d’accord. La ligne choisie était de définir un projet puis de porter à l’investiture le ou la candidate qui semblait le(la) mieux à même de défendre ce projet. Le problème repose justement sur le fait que le choix s’est porté non pas sur l’adéquation entre le projet et celui qui devait le porter mais par rapport à une pression médiatico-sondagière (qui a dit orchestrée) qui désignait Ségolène Royal comme seule capable de battre Sarko.

6) La faute aux arguments de campagne interne : c’est un peu fort tout de même ! Il convient de préciser que si DSK et LF n’ont pas ménagé Royal, son équipe à elle ne s’en est pas privée non plus à leur encontre (ressortir l’affaire du sang contaminé, qui plus est en en détournant les conclusions, n’est pas franchement révélateur de la plus franche camaraderie mais plutôt de l’argument-poubelle, et ce n’est pas le seul exemple). Enfin, rappelons que début janvier (soit un mois après la désignation interne) Ségolène Royal caracolait autour de 30% dans les sondages presque aux coudes à coudes avec Sarko et que c’est dans le courant janvier qu’elle a perdu 3 points qu’elle n’a jamais remonté par la suite.

voilà les quelques précisions que je tenais à formuler.
olive



Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 22h46 - Posté par

Merci de vos réponses. Effectivement, si le PS veut continuer à exister, et surtout combattre la politique de Sarkozy, il faudra bouger sérieusement.
Mais je n’appelle pas à la démission de François hollande !

E Mainville.


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 10h18 - Posté par

Et si,au lieu d’une crise sondagiére,le PS revenait aux fondamentaux,par exemple en relisant Jaurés et en évitant d’avoir beaucoup d’amis dans la haute finance et dans le grand capital ?

Il aurait peut être une chance.A vouloir ménager la chévre capitaliste et le choux populaire c’est toujours le choux qui se fait bouffer !

Alors faut choisir son camps camarade !

Jean Claude des Landes


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 17h43

j’aimerai tant que le parti socialiste se casse la gueule et que se construise un vrai parti de gauche.......



Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 17h51 - Posté par

Si le PS se casse la "gueule",il n’y aura plus de gauche, ça fait pas l’ombre d’un doute. La plupart ira sur Bayrou. Mais c’est peut-être cela que certains recherchent.j


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 19h11 - Posté par

mais le ps, ce n’est pas la gauche. c’est à la rigueur le fossoyeur des idées de gauche et du parti communiste mais c’est tout. et s’il disparaissait, on serait quelques uns à féter ça, crois moi. ou alors mon entourage (famille, amis...) n’est pas représentatif.
pour avoir foulé aux pieds toutes nos idées de gauche, je considere le ps comme responsable de notre situation. la droite, elle ne fait que son sale boulot. le ps lui a maché et grandement avec les privatisations et autres reformes "sociales".
je n’en veux pas aux militants de base du ps dont beaucoup sont justes naifs. mais toiut le reste, les fabius, strauss khan, roayl, emmanuelli (la caution de gauche qui menace de s’en aller tout les 6 mois),.... que se vayan todos !


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 20h21 - Posté par

le ps n´est pas la gauche, n´a jamais ete et ne sera jamais, ou je me trompe (non) ? A gauche c´est etre soit antiliberal anticapitaliste, vouloir un socialisme (a definir encore lequel, en allemagne on veut un democratique socialisme) et non vouloir reformer le capitalisme. ; je me demande si je vais encore une fois voter ps dans ma vie ? je ne crois pas, etant gauchiste ancien coco maintenant direction anarcho, je ne laisserai jamais tomber le pcf et toute la gauche , et j´espere que lo lcr et pcf ainsi que d´autres vont se rassembler comme en allemagne. ensuite les gauchistes , (je ne connais pas la reponse) , vaut il mieux avoir un vrai adversaire sarko ou un faux ami(e) sego ? je suis pres du pcf dans mes idees mais je ne suis pas tout a fait d´accord avec marie buffet d´aider a chaque fois le ps (meme si j´ai vote ps au 2 tour) . HEUREUSEMENT EN ALLEMAGNE ON NE VOTE QU´UNE FOIS POUR L´ASSEMBLEE ; ON DOIT AVOIR AU MOINS 5 % POUR QUE NOTRE PARTI DIE LINKE (= UN DEBUT DE RASSEMBLEMENT DE TOUTE LA GAUCHE A GAUCHE DU PS QUE NOUS VOULONS CONTINUER ; TROSKYSTE , mao, marxiste, leniniste, COCO (revolutionnaire-reformateur-centriste), ANARCHO, GAUCHE, SOCIALISTE, ATTAC (pres a etre encarte),SOCIAUX-DEMOCRATE DE GAUCHE ;4 ou 5 internationale, bolchevique, VERT, ETC... MAIS ETRE AU MOINS ANTILIBERAL) SOIT REPRESENTEE ; ET LES DEPUTES VOTE LA "PRESIDENTE" (KANZLERIN), c´est mieux on vote pour ses idees et une seule fois , et cela represente les couleurs politiques du pays, (Nous ne voulons pas de staliniste, mais ils sont tous morts ou vieux, a par peut etre 50 dans le pays ). Si le ps est a gauche, je donne ma main au feu ou ALORS JE POSTULE AU POSTE DE PAPE ! salut jean-francois dieux (athe et anti-religieux)


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 20h24 - Posté par

la gauche se bat contre la droite (udf compris), et le ps recevra des coups des 2 cotes ! comme ils ne savent pas ou aller, IL N´EST PAS INTERDIT DE CHANGER , mon pere a voter a droite et ensuite encarte pcf et cgt , salut j f dieux


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 21h56 - Posté par

ces promesses au crif sont aussi pour quelque chose dans ses échecs


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 00h18 - Posté par

Oh hé, la Gauche de la Gauche de la Gauche, hou-hou ? vous êtes là ?

Faudrait D’ABORD commencer par vous compter, svp : vous verriez qu’EN FRANCE vous ne représentez PLUS GRAND’CHOSE à part, peut-être, Besancenot (? ??). Les autres, vous passez plus de temps à vous disputer ou à pérorer qu’à agir efficace, à part dans quelques manifs genre CPE. Y’a autant de groupuscules que de militants : c’est peut-être satisfaisant pour l’esprit (purs et durs, bien sûr !). Mais dans la pratique vous faites quoi d’utile ? Rouspéter ? vous gausser ? critiquer ? faire des BD ? fumer un pétard pour voir un peu de rose autour de vous ?

J’en ai « un peu marre » !

Par exemple, au temps ou le PCF représentait une force politique, il était partout : dans mon propre village, quand j’étais môme, il prêtait la main à l’organisation de la vie quotidienne, militantisme actif, entr’aide, festivités, presse, ... ça se voyait .

Le mot “Camarade”, ça voulait dire quelque chose, militer était un honneur, voire un devoir moral : je t’aide, tu m’aides, je m’intéresse aux autres, je participe, je suis levé une heure avant pour distribuer l’Huma, etc etc etc ...
Et je ne parle pas [que] des vieux stalinobolcho sanguinolents qui m’ont tj débecté. Faut pas oublier qu’avant qu’ils assassinent tout le monde (même aux FTP), il y avait parmi eux en 1917 de VRAIS soviétiques, c’est-à-dire des socialistes de gauche, des anar, ... tout ces types qui y croyaient et qu’ils ont fait passer pour des sociotraitres fin de mieux faire le ménage, dans le sang (voir l’élimination des Makhno en Ukraine, de Durruti en espagne etc ...).

Aujourd’hui ? on baratine sur internet, ou on manifeste contre un car de flics pour amuser les journalistes. Ca defoule, mais après ?

Après, rien : retour à la case départ. Alors faut retrousser nos manches et retrouver les vraies valeurs : socialistes, anarcho-syndicalistes, elles sont là, à peine cachées derrière la récupération qu’en a fait Segolène Royal, ses guignols de Désirs, de la ségosphère, et autres pantins...

Alors récupérons pacifiquement ce qui nous appartient, et mettons-le en oeuvre dans la modernité de la vie quotidienne réelle, hors de toute marginalité : économie sociale et solidaire, VRAIE démocratie participative (cf aussi auto-gestion, etc...), activité civique au quotidien : aide inconditionnelle aux plus faibles, diffusion d’une presse indépendante, intervention dans un syndicalisme actif, etc ...

Ce ne sont pas les moyens de résistance au quotidien qui manquent, et SANS qu’il soit nécessaire d’être violent ! Allons-y ?


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 21h07 - Posté par

BELLE DIATRIBE DE TA PART 90.**.165.*** !!

J’ai particulièrement goûté à ton *fond de VÉRITÉS VÉCUES* qui a animé tes luttes depuis si longtemps !

J’ai bien l’intention, un de ces jours, d’en faire quelquechose sur mon/notre site.

Encore bravo et merci... pour ça notamment... [je te cite] : >>"Par exemple, au temps ou le PCF représentait une force politique, il était partout : dans mon propre village, quand j’étais môme, il prêtait la main à l’organisation de la vie quotidienne, militantisme actif, entr’aide, festivités, presse, ... ça se voyait .

Le mot “Camarade”, ça voulait dire quelque chose, militer était un honneur, voire un devoir moral : je t’aide, tu m’aides, je m’intéresse aux autres, je participe, je suis levé une heure avant pour distribuer l’Huma, etc etc etc ...

Et je ne parle pas [que] des vieux stalinobolcho sanguinolents qui m’ont toujours débecté.

Faut pas oublier qu’avant qu’ils assassinent tout le monde (même aux FTP), il y avait parmi eux en 1917 de *VRAIS soviétiques*, c’est-à-dire des socialistes de gauche, des anar, ... tout ces types qui y croyaient et qu’ils ont fait passer pour des sociotraitres afin de mieux... faire le ménage dans le sang... (voir l’élimination des Makhno en Ukraine, de Durruti en espagne etc ...)."<<

Courage Frère !... même si... -sans doute-... on en verra jamais le bout !

RBBR - http://wwwlavie.over-blog.com


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 10h54 - Posté par

mais le ps, ce n’est pas la gauche. c’est à la rigueur le fossoyeur des idées de gauche et du parti communiste mais c’est tout. et s’il disparaissait, on serait quelques uns à féter ça, crois moi. ou alors mon entourage (famille, amis...) n’est pas représentatif. pour avoir foulé aux pieds toutes nos idées de gauche, je considere le ps comme responsable de notre situation.

Je ne crois pas que ça soit la faute du PS, parce que quand on est convaincu de ses idées, on ne se laisse pas nettoyer le cerveau aussi facilement.

Mais il est un fait qu’il y a eu des glissements du PS vers l’UDF, à l’époque, et du PCF vers le FN. Et là c’est discutable. Je ne comprends pas ce grand écart, à moins que certains aient réussi à trouver un fil invisible de connection. A vous de trouver vos failles. Tout de même, cet effondrement, ce débauchage d’adhérents ne trouve-t-il pas sa source dans un problème de "fondations", plutôt que dans le choix de la "couleur". C’est tout de même pas cela qui tient les murs.

Le mois de mai est le mois du nettoyage de fond en comble de la maison, en vu des beaux jours. Pensez-y, rien n’est perdu, mais je comprends aussi votre détresse, et surtout votre lassitude de ne pas être compris.

J’ai un copain communiste qui disait qu’il "valait mieux la quantité plutôt que la qualité", faire du chiffre pour peser davantage sur les décisions. Il n’avait pas tort, mais avait-il raison ? QUALITE ou QUANTITE ? A vous de voir. J


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 22h49 - Posté par

+ 1

Je crois qu’il suffit de les laiser faire, ils ont l’air de bien se débrouiller pour y arriver ! (ironie)

Max.


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 23h37 - Posté par

On s’amuse avec des mots : pourquoi pas !

La réalité c’est qu’on a perdu, tourne-le comme tu veux, ce n’est pas avantageux !


Les sept erreurs de François Hollande
18 mai 2007 - 23h40 - Posté par

Oooh, je ne comprends plus très bien.

Bellaciao est devenu le relais du PS ?? J´ai du râter un épisode !

Pardon, je ne vis pas en France, et même pas en Amérique latine... trop con !


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 00h24 - Posté par

Le PS est devenu une grande passoire et une grande bouilloire ... peut-être va-t-il en sortir du nouveau ?

Ô bien sûr pas du côté des présidentiables auto-proclamés, mais la base est au bord de la crise de nerfs : va y avoir du nouveau !

BellaCiao n’a rien contre le nouveau, j’espère ?


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 00h28 - Posté par

et puis BellaCiao s’y connaît : longtemps refuge des anti-laberlue en Italie, ... pourquoi pas refuge des Anti Speedy Schtroumpf en France ?

Grazie mille, compagneri ! e viva la liberta !


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 15h04

Maintenir Ségolène Royal pour les futures échéances sera la dernière erreur de François Hollande. Car elle n’a ni la capacité ni les talents d’orateur indispensable pour un politique.
On parle de vote anti-Sarkozy, mais il faudrait mesurer l’ampleur du vote anti-Ségolène, qui a bel et bien existé, je l’ai vu autour de moi... Sans compter les électeurs qui ont voté blanc le 6 Mai alors qu’ils pensent habituellement à gauche... C’est une réalité indéniable.



Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 17h07 - Posté par

C’est bien, maintenant vous admettez que la personnalité du candidat est important et pas seulement le programme. Pas comme à l’automne quand vous recherchiez un candidat unique pour porter le mouvement unitaire. Il y a du mûrissement dans l’air. j


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 17h49

Il n’y a pas sept erreurs, mais une seule ! Elle n’est pas individuelle, mais collective. Le PS français, comme tous les PS européens virent à droite et sont incapables de proposer une société alternative à l’ultra libéralisme que la droite nous propose, mais une troisième voie qui n’est en fait qu’une impasse pour les classes laborieuses (OUFTI le gros mot !). Et la question que se posent tous les citoyens qui ne veulent pas de cette société américanisée qu’on leur impose est : Y-a-t-il encore des gens de gauche parmi les éléphants du PS. La réponse est non ! Joyet et Couchner sont là pour nous le rappeler. Madame Royal avec son ordre juste, l’éducation militairement encadrée pour les enfants difficiles, l’obligation faite aux enseignants de rester présents dans l’école 35 heures (là, on frôle le poujadisme, rien de moins !), ses yeux doux à l’UDF qui a voté toutes les lois de régression sociale initiées par l’UMP… aussi ! Sans oublier DSK et Jospin qui ont plus privatisé que la droite quand ils étaient aux affaires (le terme convient mieux qu’au « pouvoir »). Faut-il rappeler le tournant Rocard de 1983 et la liquidation de la sidérurgie par Delors !
Non, il n’y a pas sept erreurs, mais une seule, celle qui fait que les socialistes sont orphelins d’un parti qui défend les idées de gauche sans pour autant verser dans l’extrême gauche.

(S) Serge WASTERLAIN
Militant socialiste depuis plus de trente ans.



Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 17h52 - Posté par

Il y a du vrai dans ce que tu dis. Mais Royal, malgré ses aspects "droitiers" ou "centristes" a tout de même réussi à se faire entendre des classes populaires, puisqu’ils ont voté majoritairement pour elle.
Cela dit, il reste du chemin à parcourir...

E Mainville.


Les sept erreurs de François Hollande
19 mai 2007 - 18h25 - Posté par

Ca veut surtout dire qu’il y a une grosse attente dans les milieux populaires, mais qu’il n’y a pas de chef pour conduire à la victoire, les souhaits de la classe populaire, ouvrière. Nous savons à présent que Delors, Rocard, DSK et Bayrou magouillent depuis plusieurs années au niveau de l’Europe pour faire un parti social-démocrate dans le dos des électeurs.

La fusion va avoir lieu, car Bayrou a appelé son parti, MOUVEMENT DEMOCRATE, et le PS, c’est PARTI SOCIALISTE = SOCIAL-DEMOCRATIE. Fusionner un parti + un parti ça peut perturber, mais fusionner un mouvement + un parti, ça passera mieux dans l’opinion. Qu’ils croient, les imbéciles !

Mais Emmanuelli a appelé après le 6 mai à un grand mouvement qui irait du centre à la gauche. Est-ce pour renforcer ce nouveau parti qui va naître, ou est-ce pour rassembler ceux qui n’en veulent pas ? J’en suis là de mes réflexions. J


Les sept erreurs de François Hollande
20 mai 2007 - 10h36

Le principe du bouc émissaire.... facile, trop facile.
Si le malheur de l’éléction de Sarkozy, et je pèse le mot de malheur, est arrivé, les explications sont bien plus complexes que les erreurs d’un seul homme, fut-il un accusé providentiel.



Les sept erreurs de François Hollande
21 mai 2007 - 09h37

JE SUIS SOCIALISTE MAIS .... COMPLETEMENT D ACCORD AVEC CET ARTICLE MALHEUREUSEMENT.






Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
10 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres. Denis Diderot
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite