Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

sommet du G8 comme en france la chasse aux sorciéres
de : ft-cio
vendredi 15 juin 2007 - 11h20 - Signaler aux modérateurs

Sommet du G8 en allemagne comme en france la chasse aux sorciéres contre les militants et l’extréme gauche

Le Sommet du G8 de Rostock en Allemagne par rapport auquel selon certaines enquêtes, 75% des Allemands sondés n’attendent strictement rien, a été accompagné par d’importantes manifestations d’opposition auxquelles le gouvernement a répondu par une offensive répressive extrêmement dure. La chasse aux sorcières qui a eu lieu est à remettre dans le cadre de la soi-disant « stratégie de conciliation » orchestrée par le gouvernement, les tribunaux et la police qui tout en se basant sur la démocratie bourgeoise violent dans les faits plusieurs des droits fondamentaux à l’instar du secret de correspondance, la liberté d’information et le droit de manifester.

Le gouvernement a de plus au cours des derniers jours rétabli le contrôle aux frontières, donné l’ordre de mettre sur pied des barrages policiers à l’intérieur du territoire allemand ainsi que de mener des perquisitions systématiques dans différents lieux tenus par l’extrême gauche. Les manifestations de ces jours ont bien entendu été émaillés d’abus de violences policières. La « conciliation », voilà le double discours qui d’un coté sert à affirmer « comprendre les désirs des gens » et la nécessité et le droit de manifester alors qu’en fait le gouvernement Merkel en profitait pour donner un ultérieur tour de vis contre les secteurs les plus radicalisés politiquement.

Des manifestations massives… et une répression brutale De toutes les manifestations prévues à Rostock au cours de la semaine, celle du 2 juin a été de loin la plus importante. Elle a été organisée par un comité assez hétérogène de différents courants politiques et syndicaux et a vu la participation de quelques 80.000 personnes.

Trois heures après le départ du cortège qui jusqu’alors avait défilé sans qu’aucun incident n’ait été enregistré (manifestation au cours de laquelle, soit dit en passant, certains dirigeants des Verts allemands avaient été sifflé), la police a commencé à disperser les manifestants à coups de matraques, par le biais de l’utilisation massive de canons à eau et de gaz lacrymogènes. La police, selon les responsables des forces de répression, aurait été attaquée par des secteurs ultra-radicaux et n’aurait fait que répondre. Une véritable bataille de rue s’est alors engagée entre les forces de police et les manifestants, qui a duré jusque tard dans la nuit et contre laquelle la police a répondu par une violence inouïe.

La presse s’est bien entendu fait l’écho des communiqués de presse des autorités, justifiant par des gros titres tels que « Rostock, un déchainement de violence » ou « Extrémistes, vous voulez qu’il y ait des morts ? » les appels à faire preuve de plus de dureté encore dans la répression.

De leur part, les chrétiens-démocrates de la CDU-CSU ont demandé l’intervention du GSG9, le corps d’élite de la police allemande alors que les sociaux-démocrates du SPD ainsi que le syndicat de la police allemande, affilié à la DGB (Confédération Syndicale Allemande) exigeaient que les forces de répression puissent avoir recours aux balles en plastique ainsi qu’à des armes non-létales afin de « protéger l’intégrité physique des agents ». A la suite de la manifestation du 2, malgré les quelques « cinquante policiers grièvement blessés » dont parlaient les médias, un seul se trouvait en observation à l’hôpital. C’est le porte-parole de la police de Rostock lui-même qui a justifié cette manipulation médiatique le 5 juin en affirmant que si « nous retirions [l’affirmation selon laquelle cinquante agents ont été grièvement blessés], comment pourrions-nous continuer à intervenir ? ».

Violence Quelle violence

Le gouvernement et la police d’autre part ont exigé que les organisateurs des manifestations prennent clairement leurs distances par rapport aux secteurs « violents », ce qui implique par conséquence collaborer avec les forces de l’ordre afin de « neutraliser » les soi-disant autonomes. Ce « débat » sur le violence au sein même des secteurs les plus modérés du mouvement anti-globalisation s’efforce bien entendu de ne pas aborder celui de la violence exercée par l’Allemagne et ses alliés impérialistes à l’encontre des pays semi-coloniaux occupés militairement à l’instar de l’Afghanistan, du Kosovo ou de l’Irak. Ils évitent également soigneusement la question de la violence exercée par le gouvernement contre le prolétariat en Allemagne et les secteurs populaires en général, par le biais des coupes-sombres aux budgets sociaux, l’augmentation du coût de la vie ou les vagues de licenciements massifs.

Enfin, ce débat voudrait renouer avec la vieille rengaine selon laquelle il n’existerait aucune différence entre la violence des opprimés et celle des oppresseurs, hypocrisie autour de laquelle ont fait bloc les sociaux-démocrates et les staliniens ainsi que le pacifistes altermondialistes. Attac a fait savoir par le biais d’un de ses représentants qu’il « comprenait les agissements de la police » alors que le Linkspartei, qui selon son président est « en faveur des manifestations pacifiques », a pris ses distances à l’égard des secteurs « violents » . Dans les faits, ces différents secteurs participent eux aussi à la chasse aux sorcières qui s’est mise en place. Ils ne disent bien entendu rien des militants arrêtés ou gardés-à-vue, alors qu’un activiste a déjà été condamné, à la suite d’un jugement expéditif, à dix mois de prison avec sursis et se trouve en liberté conditionnelle pour avoir jeté des pierres contre la police. Aujourd’hui, plus de 208 procédures pénales ont été ouvertes contre les jeunes manifestants.

Les jeunes résistent

Les jeunes militants présents dans les campings organisés pour accueillir les manifestants se sont révélés plutôt hostiles aux déclarations des représentants de l’altermondialisme et du néo-réformisme stalinien. Certains permanents et membre de la Jeunesse de Ver.di (syndicat des travailleurs des services) ont même reproché « aux secteurs modérés de l’altermondialisme leur collusion avec la chancelière Merkel et son ministre de l’Intérieur Schäuble », se déclarant également opposée « à une prise de distance injustifiée à l’égard des soi-disant autonomistes violents » dans la mesure ou cela représenterait « un danger qui pourrait faire reculer le mouvement d’opposition ».

Le 4 juin, une nouvelle manifestation a eu lieu, cette fois en défense des réfugiés demandeurs d’asile et des sans-papiers, réunissant près de 10.000 personnes, parmi lesquelles de nombreux immigrés en séjour irrégulier. La police a tout fait pour provoquer la manifestation alors que la population de Rostock, au contraire, a fait montre d’une grande solidarité à l’égard des manifestants qui se sont bien gardé de répondre aux provocations policières en raison de la composition de la manifestation. Nous réitérons notre solidarité à l’égard de ces jeunes manifestants, des sans-papiers et des militants qui ont été interpelés. Aujourd’hui, toute organisation se disant révolutionnaire ou ne serait-ce qu’opposée aux diktats du « néo-libéralisme » devrait exiger la libération immédiate des militant/es arrêtés et gardés-à-vue ainsi que l’amnistie pour tous et toutes et la fin des violences policières.

Comme nous le racontaient certains camarades présents dans les camps de jeunes, malgré les survols constants des hélicoptères, la répression systématique avec les canons à eau, les gaz et les chiens d’attaque, l’impossibilité pour les manifestants de s’approcher de toute une zone autour de Heiligendamm, lieu où se tenait le sommet, la jeunesse et certains secteurs ouvriers n’ont pas pour autant courbé la nuque.

L’arrivée de Bush et d’autres chefs d’Etat laissait présager des manifestations plus importantes encore. C’est ainsi que les manifestants ont commencé à bloquer plusieurs points d’accès à Heiligendamm ainsi que l’aéroport de Rostock-Laage. Plus encore, alors que nous sommes en train de boucler cet article, et quelques heures avant l’ouverture officielle du sommet, quelques 6.000 jeunes anti-G8 ont trompé la vigilance policière et ont réussi à atteindre les grilles de blocage dressées tout autour de Heiligendamm.

Bien que dix hélicoptères soient employés à repérer les jeunes qui bloquent les voies d’accès, la police a été complètement dépassée et dans certains coins les agents sont transportés en hélicoptère, les routes étant barrées par de larges troncs d’arbre, afin de pouvoir réprimer. Quelques centaines de manifestants ont même réussi à pénétrer à l’intérieur de la « zone rouge » et les journalistes officiels ont dû être transportés par mer jusqu’à l’hôtel où se tient la conférence de presse d’ouverture afin d’éviter les manifestants et les blocages. Une victoire donc au bout du compte pour les jeunes et un fiasco complet pour la police et le gouvernement mais aussi pour l’aile modérée du mouvement comme Attac et le Linkspartei qui à la suite de la répression avaient opté pour faire montre de leur « sérieux » et prendre leur distance par rapport aux « jeunes violents »

Des papiers pour tous Libération des toutes les personnes arrêtées et non-lieu pour tous les inculpés

A bas la répression policière

A bas le G8 !

www.ft-ci.org



Imprimer cet article





La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
2 commentaires
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein, 1921.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite