Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)
de : Roberto Ferrario
mardi 10 juillet 2007 - 09h54 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires
JPEG - 24.4 ko

Note de l’éditeur [1] ; Introduction par François Ricci

Voir la table des matières [2] du livre ; Présentation de l’ouvrage [3] (Éditions sociales)

Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Gramsci dans le texte. Recueil de textes réalisé sous la direction de François Ricci en collaboration avec Jean Bramant. Textes traduits de l’Italien par Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo et François Ricci. Paris : Éditions sociales, 1975, 798 pages.

« Gramsci a substitué au concepte de “dictature du prolétariat” celui d’“hégémonie du prolétariat” qui met l,accent sur la direction intellectuelle et morale plus que sur la domination de l’État » (Dictionnaire encyclopédique Le Petit Larousse illustré, 1995, page 1365)

FICHIERS TÉLÉCHARGEABLES :

  • Le premier fichier Word de deux :
    La première partie du livre en format Word 2004 à télécharger (Un fichier de 256 pages et de 1 Mo.)

    Ce fichier correspond aux pages 1 à 412 du livre original :
    1re partie : Avant la captivité ; 2e partie : Les cahiers de prison : Section I

  • Le deuxième fichier Word de deux :

    La deuxième partie du livre en format Word 2004 à télécharger (Un fichier de 218 pages et de 896 K)
    Ce fichier correspond aux pages 413 jusqu’à la fin, soit jusqu’à la page 798, du livre original :

    2e partie : Les cahiers de prison : Sections II et III jusqu’à la fin du livre.

  • Le premier fichier RTF (rich text format) de deux :
    La première partie du livre en format RTF à télécharger (Un fichier de 256 pages de 1.2 Mo.)

  • Le deuxième fichier RTF (rich text format) de deux :
    La deuxième partie du livre en format RTF à télécharger (Un fichier de 218 pages de 1.1 Mo.)


  • Le premier fichier pdf de deux :
    La première partie du livre en format Acrobat Reader à télécharger (Un fichier de 256 pages et de 3 Mo.)

  • Le deuxième fichier pdf de deux :
    La deuxième partie du livre en format Acrobat Reader à télécharger (Un fichier de 218 pages et de 2.6 Mo.)


    http://classiques.uqac.ca/classique...


    Notes :

    [1]

    Gramsci dans le texte (1916-1935) :

    Note de l’éditeur

    Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Gramsci dans le texte. Recueil de textes réalisé sous la direction de François Ricci en collaboration avec Jean Bramant. Textes traduits de l’Italien par Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo et François Ricci. Paris : Éditions sociales, 1975, 798 pages.

    NOTE DE L’ÉDITEUR

    En 1959, les ÉDITIONS sociales, qui dès 1953 avaient publié les Lettres de la prison d’Antonio Gramsci, faisaient paraître un fort volume de textes choisis des Cahiers de la prison dont la traduction et les notes étaient dues à Gilbert Moget et Armand Monjo, et la préface à Georges Cogniot.

    Pendant une décennie, cette anthologie de Gramsci a constitué pour le publie français la principale voie d’accès à l’œuvre gramscienne. Le nouveau volume que nous présentons aujourd’hui aux lecteurs français - et à la réalisation duquel a présidé François Ricci avec la collaboration de Jean Bramant - s’il reprend l’essentiel des textes de la précédente édition, est tout autre chose qu’une réédition : par l’importance quantitative et qualitative des textes nouveaux qu’il contient, qu’ils appartiennent aux Cahiers de la prison ou aux écrits de jeunesse, par le soin extrême avec lequel a été établie ou revue la traduction, ont été confectionnés les notes et les index, il constitue désormais, croyons-nous, l’ouvrage de base à partir duquel on peut accéder à une vue d’ensemble sur l’apport théorique du grand marxiste italien, du grand dirigeant du mouvement ouvrier révolutionnaire. Centré sur les Cahiers de la prison, le présent ouvrage prend le parti de laisser de côté une période de la vie de Gramsci, en particulier les années 1923-26, à laquelle correspondent trois volumes des oeuvres complètes : Socialisme et fascisme, La formation du nouveau groupe dirigeant, La construction (lu parti communiste, cet autre aspect essentiel de l’œuvre gramscienne devant faire l’objet de publications ultérieures.

    Naturellement, toute anthologie implique un choix et des sacrifices, sur la valeur desquels il est toujours possible de discuter. Mais, on devra le reconnaître, le souci majeur qui a guidé François Ricci, c’est celui du respect à l’égard de l’homme et de l’œuvre à laquelle il introduit. Plutôt que de chercher à justifier telle ou telle interprétation unilatérale, à étayer subrepticement telle ou telle démonstration a priori, ce volume prend le parti de présenter Gramsci dans le texte.

    LES ÉDITIONS SOCIALES.

    [2]

    Textes (1929-1934) :
    Table des matières
     
    Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Gramsci dans le texte. Recueil de textes réalisé sous la direction de François Ricci en collaboration avec Jean Bramant. Textes traduits de l’Italien par Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo et François Ricci. Paris : Éditions sociales, 1975, 798 pages.
     
    Note de l’éditeur
    Introduction de F. Ricci
     
    Première partie : AVANT LA CAPTIVITÉ
     
    I - L’ « AVANTI »
     
    L’histoire (29 août 1916)
    La révolution contre « Le Capital » (24 novembre 1917)
    La suprême trahison (3 janvier 1918)
    Socialistes et chrétiens (26 août 1920)
     
    II - « L’ORDINE Nuovo »
     
    Ouvriers et paysans (2 août 1919)
    L’instrument de travail (14 février 1920)
    Discours aux anarchistes (3-10 avril 1920)
    Pour un renouveau du Parti socialiste (8 mai 1920)
    Deux révolutions (3 juillet 1920)
    Le mouvement turinois des conseils d’usine (juillet 1920)
     
    III - QUELQUES THÈMES SUR LA QUESTION MÉRIDIONALE (1926)
     
    Deuxième partie : LES CAHIERS DE LA PRISON
     
    Avertissement
     
    Première section. - PROBLÈMES DU MATÉRIALISME HISTORIQUE
     
    I - INTRODUCTION A L’ÉTUDE DE LA PHILOSOPHIE ET DU MATÉRIALISME HISTORIQUE
     
    Quelques points de référence préliminaires [XVIII (11)]
     
    a) Problèmes de philosophie et d’histoire
     
    La discussion scientifique [III (28)]
    Philosophie et histoire [III (28)]
    Philosophie « créative » [III (28)]
    Importance historique d’une philosophie [VII (7)]
    Le philosophe [III (28)]
    Le langage, les langues, le sens commun [III (28)].
    Qu’est-ce que l’homme ? [III (28) ; VII (7)]
    Progrès et devenir [III (28)]
    L’individualisme [II (15)]
    Philosophie et démocratie [III (28)]
    Quantité et qualité [III (28)]
    Théorie et pratique [XVIII (11)]
    Structures et superstructure [III (28) ; XXVII (24)]
    Le terme de « catharsis » [III (28)
    Le « noumène » kantien [III (28)]
    Histoire et anti-histoire [III (28)]
    Philosophie spéculative [XVIII (11) III (28)]
    « Objectivité » de la connaissance [XVIII (11)]
    Pragmatisme et politique [IV (17)]
    Éthique [XVIII (11)]
    Scepticisme [IX (5)]
    Concept d’ « idéologie » [XVIII (11) ; VII (7)]
    La science et les idéologies « scientifiques » [XVIII (11)]
     
    b) Les instruments logiques de la pensée [XVIII (11)]
     
    La méthodologie de Mario Govi [XVIII (11)
    La dialectique comme partie de la logique formelle et de la rhétorique [XIII (4)]
    Valeur purement instrumentale de la logique et de la méthodologie formelles [XVIII (11)]
    La technique de la pensée [XVIII (11)]
    Espéranto philosophique et scientifique [XVIII (11)]
     
    c) Traductibilité des langages scientifiques et philosophiques [XVIII (11)]
     
    II - QUELQUES PROBLÈMES POUR L’ÉTUDE DE LA PHILOSOPHIE DE LA PRAXIS
     
    Comment poser le problème
    Questions de méthode [XXII (16) ; II (15)]
    Antonio Labriola [XVIII (11)]
    La philosophie de la praxis et la culture moderne [XXII (16)]
    Immanence spéculative et immanence historiciste ou réaliste [III (28)]
    Unité dans les éléments constitutifs du marxisme [VII (7)]
    Philosophie - Politique - Économie [XVIII (11)]
    Historicité de la philosophie de la praxis [XVIII (11)]
    Économie et idéologie [VII (7)]
    Science morale :et matérialisme historique [VII (7)]
    Régularité et nécessité [XVIII (11)]
    Hégémonie de la culture occidentale sur toute la culture mondiale
    Sorel, Proudhon, De Man [XVII (11) ; note VII (7)]
    Passage du savoir, au comprendre, au sentir, et vice-versa, du sentir au comprendre, au savoir [XVIII (11)]
     
    III- NOTES CRITIQUES SUR UNE TENTATIVE DE MANUEL POPULAIRE DE SOCIOLOGIE [XVIII (11)]
     
    Matérialisme historique et sociologie [XVIII (11)]
    Les parties constitutives de la philosophie de la praxis
    Structure et mouvement historique
    Les intellectuels
    Science et système
    La dialectique
    Sur la métaphysique
    Le concept de science
    La « réalité du monde extérieur »
    Jugement sur les philosophies passées
    L’immanence de la philosophie de la praxis
    Questions de nomenclature et de contenu
    La science et les instruments scientifiques
    L’instrument technique
    Objection à l’empirisme [IV (17)]
    Concept d’ « orthodoxie » [XVIII (11)]
    La « matière »
    Quantité et qualité
    La téléologie
    Sur l’art
     
    IV BENEDETTO CROCE ET LE MATÉRIALISME HISTORIQUE [XXXIII (10)]
     
    Notes
    La baisse tendancielle du taux de profit [XXXIII (10)]
    L’historicisme de B. Croce
    Religion, philosophie, politique
    Lien entre philosophie, religion, idéologie (au sens crocien)
    Un pas en arrière par rapport à Hegel
     
    Deuxième section. - LA SCIENCE POLITIQUE.
    (État, Parti, Révolution)
     
    I - NOTES SUR MACHIAVEL, SUR LA POLITIQUE ET SUR LE PRINCE MODERNE
     
    Notes rapides sur la politique de Machiavel [XXX (13)]
    La science de la politique [XXX (13)]
    La politique comme science autonome [XXX (13) ; XXX (13) ; XXVIII (8) ; XXX (13)]
    Éléments de politique [II (15)]
    Le parti politique [XXX (13) ; IV (17) XXX (13) ; I (14)]
    Fonction, progressive ou régressive d’un parti [l (14)
    Industriels et agrariens [II (15)]
    Réformisme et monolithisme [II (15)]
    Quelques aspects théoriques et pratiques de l’ « économisme » [XXX (13) ; XXX (13)]
    Prévision et perspective [XXX (13) ; II (15) ; XXX (13)]
    Analyses des situations - Rapports de force [XXX (13) ; XXX (13)]
    Observations sur quelques aspects de la structure des partis politiques dans les périodes de crise organique [XXX (13)]
    Le césarisme [XXX (13) ; I (14)]
    Lutte politique et guerre militaire [XVI (1) XVI (1) ; XXX (13) ; VII (7)]
    Le concept de révolution passive [II (15)]
    Sur la bureaucratie [XXX (13)]
    Le théorème des proportions définies [XXX (13)]
    Sociologie et science politique [II (15)]
    Le nombre et la qualité dans les régimes représentatifs [XXX (13) ; XXVIII (8)]
    Question de l’ « homme collectif » ou du « conformisme social » [XXX (13)]
    Hégémonie (société civile) et division des pouvoirs [VIII (6)]
    Conception du droit [XXX (13)]
    Internationalisme et politique nationale [ 1 (14)
    L’État [XVI (1) ; XXVIII (8) ; VIII (6) ; XXVIII (8) ; XII (26) ; VIII (6)]
    Dépassement de la phase économique-corporative [XXVIII (8)]
    Hégémonie entre nations [XXVIII (8)]
     
    II - PASSÉ ET PRÉSENT
     
    Critique du passé [XVI (l)]
    Les grandes idées [XXVIII (8)]
    Du rêve les yeux ouverts et de la divagation [XVI (l)].
    Spontanéité et direction consciente [XX (3)]
    Centralisme organique, centralisme démocratique, discipline [I (14)]
    Diriger et organiser [1I(14)]
    Manifestations de sectarisme [Il (15)]
    Passage de la guerre de mouvement (et par attaque frontale) à la guerre de position dans le domaine politique [VIII (6)]
    Politique et art militaire [VIII (6)
     
    Troisième section. - PROBLÈMES DE CIVILISATION ET DE CULTURE
     
    I - LA FORMATION DES INTELLECTUELS [XXIX (12) VIII (6)]
    II - L’ORGANISATION DE LA CULTURE [XXIX (12)]
     
    L’organisation de l’école et de la culture [XXIX (12)]
    Problème de la nouvelle fonction que pourront remplir les universités et les académies [XXIX (12)]
    Pour la recherche du principe éducatif [XXIX (12)]
    Quelques principes de la pédagogie moderne [XVI (1)]
    Pédagogie mécaniste et idéaliste [XVIII (11)]
     
    III - PROBLÈMES DE CRITIQUE LITTÉRAIRE
     
    L’art et la lutte pour une nouvelle civilisation [VI (23) ; VI (23)]
    L’art éducateur [VIII (6)
    Critères de critique littéraire [II (15)
    Critères de méthode [VI (23)]
    Divers types de romans populaires [XVII (21)]
    Jules Verne et le roman géographique-scientifique [XVII (21)]
    Sur le roman policier [XVII (21)]
    Dérivations culturelles du roman feuilleton [XVII (21) ; IV (17) ; IV (17) ; XXIV (2)]
    Origines populaires du « surhomme » [XXII (16)]
    Balzac [I (14)]
    Balzac et la science [I (14)]
     
    IV - LANGUE NATIONALE ET GRAMMAIRE [XXI (29)]
     
    Essai de Croce : cette table ronde est carrée
    Combien peut-il y avoir de formes de grammaire ? [XXI (29)]
    Foyers d’irradiation des innovations linguistiques dans la tradition et d’un conformisme linguistique national dans les grandes masses nationales
    Différents types de grammaire normative
    Grammaire historique et grammaire normative Grammaire et technique
    Ce qu’on appelle « question de la langue »
     
    V - AMÉRICANISME ET FORDISME [V (22)]
     
    Quelques aspects de la question sexuelle
    « Animalité » et industrialisme
    Rationalisation de la production et du travail
    Taylorisation et mécanisation du travailleur
     
    VI - PASSÉ ET PRÉSENT
     
    Le travailleur collectif [XIV (9)]
    Bâtisseurs de greniers [XXVIII (8)]
    Enquêtes sur les jeunes [IX (5) ; Il (15)]
    L’histoire maîtresse de la vie, les leçons de l’expérience, etc. [XIV (9)]
    « Rationalisme ». Concept romantique de l’inventeur [I (14)]
    Naturel, contre-nature, artificiel, etc. [XXII (16)]
     
    Petit glossaire
    Chronologie d’A. Gramsci
    Index des périodiques
    Index des noms cités

    [3] TDans le texte (1929-1934) : Présentation

    Une édition électronique réalisée à partir du livre d’Antonio Gramsci, Gramsci dans le texte. Recueil de textes réalisé sous la direction de François Ricci en collaboration avec Jean Bramant. Textes traduits de l’Italien par Jean Bramant, Gilbert Moget, Armand Monjo et François Ricci. Paris : Éditions sociales, 1975, 798 pages.

    GRAMSCI DANS LE TEXTE

    de l’avanti aux derniers écrits de prison

    Introduction de François Ricci

    On doit pouvoir le dire sans offenser personne : les écrits de Gramsci valent mieux que bien des commentaires qu’on en fait.

    C’est pourquoi, moment où le grand marxiste italien retient plus que jamais l’intérêt, et où se multiplient à son sujet les interprétations les plus diverses, et parfois les plus déformantes, les Éditions Sociales - qui avaient publié en 1959 la première grande anthologie de Gramsci, aujourd’hui épuisée - ont voulu permettre au public français, par-delà tous les commentaires, de lire Gramsci.

    Le présent volume, considérablement enrichi par rapport à celui de 1959, et qui rassemble, dans un classement thématique, plus de six cents pages de textes, constituera désormais l’ouvrage de base pour prendre une vue d’ensemble de cette oeuvre. Qu’il s’agisse des problèmes de matérialisme historique, de la stratégie des luttes politiques, du rôle de la culture et des intellectuels, tous les concepts centraux de la pensée gramscienne - philosophie de la praxis, bloc historique, hégémonie, intellectuel organique, etc. - sont ici saisissables dans leur contexte et dans leur développement.

    Pour aider à maîtriser une aussi riche matière, François Ricci a rédigé une Introduction remarquable de clarté, d’équilibre et de pénétration dialectique. Par là se trouvent à la fois justifié le choix très abondant des textes, situées les conditions historiques sans la connaissance desquelles on ne saurait ni comprendre l’élaboration ni entreprendre l’interprétation de cette oeuvre complexe, et éclairée de manière sereine les débats auxquels elle donne lieu actuellement.

    En apportant tout leur soin à l’établissement d’une traduction des plus attentives, d’une annotation extrêmement serrée, indispensable pour déchiffrer les très nombreuses allusions historiques et culturelles de Gramsci, et ce plusieurs index détaillés, François Ricci et Jean Bramant ont permis aux Éditions Sociales d’offrir un instrument sans égal à tous ceux, plus nombreux que jamais, qui veulent savoir par eux-même ce que Gramsci a vraiment dit en son temps, et ce qu’il a à nous dire aujourd’hui.

    éditions sociales



    Imprimer cet article


  • Commentaires de l'article
    Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)
    10 juillet 2007 - 11h55

    JE L’AVAIS PRÊTÉ...

    ... à un copain qui ne me l’a jamais rendu, et les Editions Sociales ont disparu...
    Je te remercie Roberto pour ce travail de diffusion essentiel à la fois pour un très grand penseur et un militant incontournable du mouvement communiste.

    NOSE DE CHAMPAGNE



    Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)
    10 juillet 2007 - 23h31 - Posté par

    Merci pour la mise en ligne.

    G.L.


    Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)
    10 juillet 2007 - 21h34

    Vous pouvez faire sur Google ou Yahoo " marxists " : une bande d’allumés se sont payé la compil de tous les auteurs " marxistes" , Il y en a une bonne vingtaine. Bonne bourre. Vieux stal borné.



    Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)
    10 juillet 2007 - 22h52 - Posté par

    Merci Roberto,

    Depuis quelques temps j’avais envie d’acquérir un bon ouvrage sur Gramsci afin de le connaître mieux en allant à la source : ses écrits et ses analyses. ça tombe à pic.

    C’est une bonne initiative d’éducation populaire et marxiste. Un petit avant goût pour donner envie d’aller plus loin, comprendre et agir.

    Fraternellement

    Maguy


    Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)
    10 juillet 2007 - 23h38 - Posté par

    (suite) pour Roberto

    Et finalement tu vois, Il avait raison Gramsci, je préfère le concept et expression "hégémonie du prolétariat" à "dictature du prolétariat", car en ce qui concerne le deuxième et au regard notamment de l’expérience soviétique :

    l’interprétation et l’application qui en a été faite a des fins de pouvoir personnel a comme on le sait fâcheusement compromis la pertinence de son utilisation dans notre argumentaire de la lutte idéologique. De toute façon, il faut bien le dire, le mot "dictature" n’a jamais été un mot qui fait du bien à entendre car on a tout de suite en tête une image répressive de l’Etat vis à vis des libertés dont tous les peuples du monde sont si friands. Toutes les explications de texte et de sens n’y pourront rien changer désormais.

    Alors que le concept et expression "hégémonie du prolétariat" rend mieux compte à mon avis, de l’idée de la suprématie du prolétariat au sens de meilleur garant du développement harmonieux de la société toute entière.

    Qu’est-ce que tu en penses, vieux stal borné ? .... Aî !!!!!

    Bises

    Maguy


    Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)
    11 juillet 2007 - 12h16 - Posté par

    POUR CE QUI ME CONCERNE...

    ... je suis très d’accord avec toi, Maguy : hégémonie plutot que dictature !
    Cela donne une idée plus large et juste du travail politique à effectuer pour y parvenir... la développer et la renouveler.

    NOSE DE CHAMPAGNE


    Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)
    12 juillet 2007 - 17h39 - Posté par

    Pour Maguy, tu n’es pas la seule à te poser ce TYPE de questions. Maniaque comme je le suis, je m’en vais te réfléchir quelque chose de sérieux, dont j’ai déjà une petite idée, et qui va certainement t’étonner. Amicalement. Vieux stal borné.


    Gramsci dans le texte : De l’avant aux derniers écrits de prison (1916-1935)
    13 juillet 2007 - 00h01 - Posté par

    Chère Maguy, si tu T’ENFUIS devant UN MOT, tu fais ce que le capital ATTEND DE TOI. J’attends ta réponse. Vieux stal borné.





    Jamais 2 sans 3
    samedi 7 - 18h14
    de : jean1
    1 commentaire
    Un peu plus de musique
    samedi 7 - 18h08
    de : jean1
    UN PEU DE MUSIQUE
    samedi 7 - 17h58
    de : jean1
    Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
    samedi 7 - 09h08
    de : Jean-Marie Défossé
    Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
    vendredi 6 - 21h39
    de : jean1
    Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
    vendredi 6 - 18h36
    de : AMASSADA
    Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
    vendredi 6 - 17h07
    de : nazairien
    Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
    vendredi 6 - 15h44
    de : nazairien
    1 commentaire
    Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
    vendredi 6 - 13h00
    de : Louisette
    1 commentaire
    Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
    jeudi 5 - 22h46
    de : JO
    Le principe de continuité du mouvement de grève
    jeudi 5 - 20h03
    de : Christian DELARUE
    1 commentaire
    Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
    jeudi 5 - 13h12
    de : naairien
    6 commentaires
    LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
    mercredi 4 - 23h53
    de : nazairien
    1 commentaire
    Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
    mercredi 4 - 22h07
    de : Hdm
    VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
    mercredi 4 - 19h55
    de : Nemo3637
    Pas d’argent pour les Retraites ?
    mercredi 4 - 17h49
    1 commentaire
    Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
    mercredi 4 - 00h41
    Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
    mardi 3 - 14h01
    « Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
    lundi 2 - 20h25
    de : nazairien
    4 commentaires
    En grève jusqu’à la retraite !
    lundi 2 - 12h47
    de : jean1
    2 commentaires
    Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
    dimanche 1er - 20h40
    de : JO
    CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
    dimanche 1er - 15h49
    de : Christian DELARUE
    1 commentaire
    Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
    samedi 30 - 10h58
    de : JO
    1 commentaire
    EPO et Hamster chinois.
    vendredi 29 - 18h03
    de : L’iena rabbioso
    L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
    vendredi 29 - 12h44
    de : Hdm
    1 commentaire
    CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
    vendredi 29 - 12h14
    de : JO
    BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
    vendredi 29 - 11h25
    de : JO
    Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
    vendredi 29 - 07h36
    1 commentaire
    Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
    jeudi 28 - 17h21
    de : Blanqui75
    1 commentaire
    BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
    jeudi 28 - 11h57
    de : JO
    1 commentaire
    Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
    jeudi 28 - 11h32
    de : nazairien
    1 commentaire
    La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
    jeudi 28 - 10h34
    de : librinfo74 via jyp
    Greve du 5 décembre
    jeudi 28 - 10h04
    de : jean 1
    ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
    jeudi 28 - 10h03
    de : JO
    Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
    mercredi 27 - 13h11
    1 commentaire
    Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
    mardi 26 - 23h50
    de : JO
    BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
    mardi 26 - 16h15
    de : JO
    1 commentaire
    C’est quoi : un pognon de dingue ?
    mardi 26 - 15h22
    de : JO
    On se crève au travail, que crève le travail !
    mardi 26 - 12h26
    de : jean1
    1 commentaire
    Culture dominante et perception du déshonneur
    lundi 25 - 21h09
    de : Christian DELARUE
    1 commentaire

    accueil | contacter l'admin



    Suivre la vie du site
    RSS Bellaciao Fr


    rss IT / rss EN / rss ES



    Bellaciao est hébergé par DRI

    La folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent. Albert Einstein
    Info Com-CGT
    Facebook Twitter Google+
    DAZIBAO
    FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
    jeudi 12 septembre
    de Info’Com-CGT
    Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
    Lire la suite
    11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
    mercredi 11 septembre
    de Roberto Ferrario
    2 commentaires
    Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
    Lire la suite
    (video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
    lundi 17 juin
    de Roberto Ferrario
    2 commentaires
    LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
    Lire la suite
    Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
    mardi 4 juin
    de Roberto Ferrario
    Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
    Lire la suite
    En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
    mercredi 30 mai
    Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
    Lire la suite
    Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
    mardi 8 mai
    de Raphaël de Gubernatis
    Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
    Lire la suite
    Adieu Marceline
    lundi 7 mai
    de Nicolas Villodre
    Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
    Lire la suite