Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Chavez, Nasser et Lumumba ensemble
de : MAXIME VIVAS
mercredi 19 septembre 2007 - 14h57 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Reçu cet excellent article de Thierry Deronne. M. Vivas


Caracas, septembre 2007.

2007. Le Sommet Social de Caracas accueille les fils de Gamal Abdel Nasser et de Patrice Lumumba. Abdul Hakim Nasser rappelle les conditions difficiles dans lesquelles son père lança la révolution égyptienne dans les années 60 et l´effort tout particulier placé dans la gratuité de l´éducation, comme aujourd´hui au Vénézuela. Roland Lumumba dénonce "le monopole privé des médias, ce mur de Berlin entre les peuples du Sud".

Lors de leur rencontre avec le président vénézuélien, les africains l´associent d´emblée aux luttes pour l´indépendance de leurs pères. Nasser le remercie pour son clair appui au peuple libanais lors de l´agression d´Israël : "Vous êtes perçu aujourd´hui comme un héros dans tous les pays arabes". "Nous savons ce que ressent, profondément, le peuple arabe", leur répond Hugo Chávez, "il faut que renaisse avec force la thèse du socialisme arabe développée par Gamal Nasser".

Les affiches qui réunissent Nasser et Chávez dans les rues de Beyrouth, rappellent les nombreux points communs entre les deux hommes. Passion pour la révolution française. Refus de la misère et de la dépendance pour leur peuple. Probité personnelle. Tous deux ont initié sans bain de sang, sans terreur, des réformes agraires, de vastes campagnes d´éducation, les nationalisations de banques, d´industries, de ressources pétrolières. Certes Nasser limita les activités des partis politiques. Pas Chavez, légitimé par une dizaine de scrutins validés par les observateurs internationaux. En politique étrangère on voit la continuité entre la Conférence de Bandoeng (1955) qui convertit Nasser en un des leaders des non alignés, et la politique multipolaire des venezueliens - PetroSur, TeleSur, Banque du Sud. L´Union des républiques latino-américaines chère á Chávez fait écho á la République Arabe Unie de Nasser.

La ressemblance ne s´arrête pas lá. Les deux processus subissent la même propagande occidentale. Un récent article du Monde Diplomatique (1) rappelle que lorsqu´Israel occupe le Sinaï en 1967, c´est Nasser et le monde arabe que les journalistes français accusent d’agression. Isolé, le général de Gaulle aura beau expliquer qu´"Israël organise, sur les territoires qu’il a pris, l’occupation qui ne peut aller sans oppression, répression, expulsions ; et il s’y manifeste contre lui une résistance qu’à son tour il qualifie de terrorisme ». Les médias français, du Nouvel Observateur au Figaro, font d´Israël la victime de Nasser et jettent des milliers de manifestants dans la rue pour appuyer la guerre.

Une campagne identique, efficace, prétend faire de la révolution démocratique de Chavez une "menace totalitaire". Le 7 janvier 2007 Lamia Oualalou du Figaro déplore le fait que l´opposition vénézuélienne "ait de moins en moins d´espace pour s´exprimer". Le 8 janvier les Échos dénoncent "l´autoritarisme croissant de Chavez". Le 9 janvier, le Monde attaque sur les "pouvoirs spéciaux de Chavez". Or qu´en est-il sept mois plus tard ?

Non seulement la "dernière télévision indépendante fermée par Chavez" émet toujours mais les 70 % du spectre radio-électrique sont aux mains de l´opposition, comme la majorité des radios et de la presse écrite vénézuéliennes. Certains de ces médias ont l´appui financier des Etats-Unis (via la Ned, société-écran de la CIA). Reuters, AP, CNN ou Fox les relaient partout sur la planète, ce qui explique que 95 % des "informations" transmises sur le Venezuela reflètent, en France, les vues de la droite vénézuélienne.

Quant aux "pouvoirs spéciaux" accordés au président par le parlement, et présentés par ces médias comme une "dérive autoritaire", ils ont simplement permis d´accélérer les nationalisations du téléphone, de l´électricité, de bassins pétroliers afin de stimuler le développement national. Au Venezuela, en septembre 2007, les rues bruissent à nouveau de discussions, ´assemblées populaires, sur le thème de la nouvelle constitution, qui, si elle est approuvée par référendum populaire en décembre 2007, instaurera le pouvoir communal comme pilier de l´État et la réduction du temps de travail. Le Figaro, le Monde, Libération et Charlie-Hebdo ont déjà leur version de cette fête démocratique et vont la marteler d´ici décembre 2007 : "Chavez-président-á-vie". Un des articles soumis au vote populaire instaurerait un droit dont jouissent déjà les populations du Royaume-Uni, de France, d´Espagne, d´Allemagne, d´Autriche, d´Irlande, d´Italie ou du Portugal : celui de réélire le président ou le premier ministre de leur choix autant de fois qu´elles en ont l´envie.

La démocratisation du spectre radio-électrique, la gestion participative des municipalités et des politiques publiques, le boom économique et la baisse de la pauvreté, la reconstruction des services publics au Venezuela, n´intéressent pas la majorité des journalistes européens. Edward Saïd note que dès les années 50 les études occidentales sur la modernité refusaient de prendre en compte les nationalismes arabes, l´Egypte de Gamal Abdel Nasser, l´Indonésie de Sukarno, les nationalistes palestiniens, etc...(2) La gauche qui regarde le vingt heures préfère le social-libéralisme de Lula et de Bachelet, voire le "contre-pouvoir" zapatiste. Oubliant d´analyser l´abandon de la réforme agraire au Brésil, le creusement des inégalités au Chili, la perte d´influence de Marcos au Mexique. Alors que le mouvement nassérien libanais s´intéresse de près au modèle venezuelien et au renforcement de l´État comme régulateur du marché, cette gauche postmoderne s´enferme dans une vision parcellaire et dans la récupération multiculturelle (mes travailleurs, mes femmes, mes indigènes..). Incapable de voir le phénomène comme un tout historique, porteur d´avenir pour l´Humanité. Elle va même jusqu´á donner des leçons de démocratie (déguisées en critique de gauche) á un "militaire ex-putschiste" qui en huit ans a fait plus pour l´égalité politique et les libertés sociales, économiques que n´importe quel autre homme d´État. Elle a oublié que son propre avenir passait par l´alliance avec ces républiques sociales, ces nationalismes démocratiques et ces États nouveaux pétris d´idées socialistes qui naissent sous les espèces du bolivarisme et du nassérisme (3).

Thierry Deronne,

Vicepresidencia de Producción

BLOG : http://www.vive-fr.org/blog/


1.. "Même de Gaulle était isolé", par Alexis Berg et Dominique Vidal, le Monde diplomatique, août 2007, http://www.monde-diplomatique.fr/20...

2.. "Covering Islam", Edward G. Saïd, Random House Mondadori, 2006, p. 128.

3.. Un islamisme ouvert sur sa gauche : l´émergence d´un nouveau tiers-mondisme arabe ? Par Nicolas Dot Pouillard. http://www.mouvements.asso.fr/spip....

Thierry Deronne



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Chavez, Nasser et Lumumba ensemble
20 septembre 2007 - 11h54

certes, nasser a ete un antiimperialiste mais il ne faut pas idealiser son action...il ne s’est pas contente de limiter les partis politiques ; il a mis en prison plusieurs progressistes dont des communistes ; son socialisme ne reconnaissait pas la lutte des classes mais il se definissait comme socialisme arabe ....



Chavez, Nasser et Lumumba ensemble
21 septembre 2007 - 06h55 - Posté par

"son socialisme ne reconnaissait pas la lutte des classes"... l´education gratuite, les terres aux paysans, c´est quoi alors ? Cette manie de juger les autres a travers des manuels, a quoi cela sert-il.





LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce n'est pas la crainte de la folie qui nous forcera à laisser en berne le drapeau de l'imagination. André Breton
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite