Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Recomposition ou révolution ?


de : Jean-Paul LEGRAND
jeudi 20 septembre 2007 - 00h23 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 25.8 ko

de Jean-Paul LEGRAND

La fête de l’Humanité a commencé sous un soleil radieux, pas une ombre dans le ciel ! Les grands jours de la foule dans les allées de la fête. Chaleur humaine, solidarité, immense espace de fraternité, la fête de l’Huma n’est pas morte, le communisme non plus !

Partout des débats, beaucoup de débats. L’avenir de la gauche ? L’avenir des gens, de ce peuple qui cherche depuis des décennies une issue mais qui ne la trouve pas. Riposter à la droite est l’urgence, mais pour quoi faire à la place ? Quel projet progressiste ? Ce projet est-il l’affaire des Buffet, Besancenot, Hollande, Laguiller ? N’est-il pas d’abord et avant tout l’affaire des citoyens qui doivent trouver leur propre voie face à des partis qui n’ont pas su ou pas voulu travailler la question de la lutte de classes de notre temps. Sans théorie révolutionnaire, pas de parti révolutionnaire et encore moins de perspective de transformation créée par le peuple. Le parti communiste sous peine de disparaître ou de se muter en parti social-démocrate, doit être d’abord le parti qui démontre qu’il n’y a aucune issue avec le capitalisme, qu’il n’y a avec lui qu’une voie directe à la paupérisation des grandes masses d’individus à l’échelle planétaire et le gâchis immense des intelligences, des connaissances qui pourraient servir à l’émancipation si elles étaient libérées de la domination du capital.

Notre parti communiste doit rappeler l’analyse lumineuse et combien actuelle de Karl Marx qui nous aide à la compréhension du développement du capitalisme et du rôle des classes pour que la transition vers une civilisation humaine soit œuvre démocratique des gens dans leur immense diversité. Cela n’a pas grand chose à voir avec une recomposition à gauche sans ambition, sans portée émancipatrice, sans grandeur révolutionnaire.

La France, patrie de la déclaration des Droits de l’Homme, possède une classe ouvrière dont l’histoire est une ressource fabuleuse pour les combats qui nous attendent, l’épopée de la résistance nous le démontre, le souvenir de Guy Môquet nous l’enseigne. Une classe travailleuse qui souffre non seulement des bas salaires, de la précarité, du mépris, mais surtout de sa division, de la déculturation entreprise par les grands groupes médiatico-idéologiques, de la crise politique de la gauche qui a elle-même renié son histoire et ses origines en acceptant trop souvent l’assimilation honteuse et falsificatrice entre stalinisme et communisme .

Pas de parti révolutionnaire, sans théorie révolutionnaire : cela commence dès maintenant, dans les quartiers populaires, les entreprises.

Il est nécessaire d’abord de créer les conditions pratiques pour que les habitants, les salariés, se rencontrent, partagent leur réflexion, préparent une riposte politique, mais non politicienne, à l’agression du pouvoir Sarkozyste. Une riposte qui se construise dans l’action avec de premières initiatives combattant les mesures du pouvoir et dans lesquelles les communistes devraient mettre clairement en accusation le capitalisme en démontrant grâce à l’éclairage marxiste qu’il existe les conditions objectives pour construire une société d’émancipation humaine, pour promouvoir un développement sans précédent de la démocratie.

Car il ne suffit pas de faire des propositions, les meilleures soient-elles (on l’a vu avec la campagne des présidentielles), il faut affirmer de manière créatrice , non dogmatique notre objectif qui n’ a rien d’utopique mais qui naît des contradictions même du capitalisme : le communisme, seule réponse libératrice permettant aux forces productives de se développer pour l’humain, pour la civilisation et non plus pour le capital. Il s’agit de traduire ce marxisme vivant dans la réalité en prenant en compte les gens tels qu’ils sont dans leurs relations sociales et économiques pour que du jeune précaire en galère à l’ingénieur hautement qualifié, chacun puisse à son tour mettre en accusation le capitalisme comme la principale cause de ses propres souffrances, des difficultés et des divisions populaires et qu’à contrario il fasse l’expérience que les luttes démocratiques et que la coopération permettent de trouver des solutions efficaces et humaines. Dans cet esprit, il s’agit aussi de développer une mondialisation des luttes, de partager l’expérience d’autres peuples et notamment ceux d’Amérique Latine alors que les instances médiatico-idéologiques du grand capital caricaturent leurs luttes admirables, notamment celle du peuple venezuélien qu’il faut soutenir dans son combat pour une démocratie inédite.

Il ne s’agit donc pas d’attendre une recomposition de la gauche qui risquerait de devenir un nouveau piège pour le mouvement populaire. La recomposition de la gauche dans les conditions actuelles n’est qu’une gesticulation des états-majors politiques qui sont totalement enfermés dans des stratégies de pouvoir éloignées des préoccupations des gens. La crise de la gauche manifeste cette incapacité de ses dirigeants à faire confiance aux gens, en les considérant seulement comme des électeurs potentiels alors qu’il est urgent de les estimer capables d’inventer une nouvelle République, capables de participer à tous les niveaux au partage de l’information, à l’élaboration de propositions et à la prise de décisions afin de dépasser la crise de la démocratie représentative fondée sur la délégation de pouvoir.

Les habitants et les salariés en sont revenus des alliances de parti et des stratégies de sommet, comme ils en reviennent de la crise actuelle de la gauche qui ne pourra se résoudre que dans le développement de l’action populaire, dans toutes les luttes qui devront poser inéluctablement la question de l’alternative politique si l’on veut qu’elles débouchent sur une issue.

C’est bien l’absence d’une perspective anti-capitaliste théorisée, intégrée par le mouvement populaire dans ses luttes, qui fait défaut ! C’est bien la faiblesse d’une conscience de classe de l’ensemble des couches populaires à l’opposé d’une grande bourgeoisie qui elle a une pleine conscience de ses intérêts, qui pose problème. Poser la question des alliances entre partis indépendemment de cette question fondamentale du combat de classe, c’est une nouvelle fois aller à l’échec. Ce serait livrer durablement notre peuple à la politique la plus rétrograde jamais mise en oeuvre depuis Vichy et à l’idéologie la plus réactionnaire.

Le rôle du parti révolutionnaire et de sa direction est donc d’abord de mettre toutes ses forces militantes au service des gens, de leur organisation démocratique pour préparer des luttes au caractère de classe affirmé mettant en permanence le capitalisme en cause. Commencer à arracher des victoires même modestes qui améliorent le quotidien des gens est le BA-BA de la lutte révolutionnaire, et dans les conditions actuelles c’est à chaque fois une bouffée d’air pour la démocratie, pour que les gens reprennent confiance en leurs capacités transformatrices et qu’ils ne soient pas en attente d’une hypothétique alliance à gauche posée comme préalable à toute espérance de changer les choses.

C’est dans cette reconquête d’une conscience de classe moderne correspondant aux enjeux de notre temps que le Parti communiste peut faire oeuvre utile et non en s’enfermant dans les vieux schémas des alliances artificielles coupées de l’intervention populaire. Il serait illusoire et dangereux d’expliquer à notre peuple que des alliances dont ils ne serait pas l’artisan pourraient contribuer à combattre la droite et sa politique dévastatrice d’autant que seul un mouvement populaire majoritaire conscient des enjeux de classe pourra contraindre la grande bourgeoisie à reculer.

C’est dans cette reconquête, que le Parti communiste retrouvera tout son senset son utilité pour notre peuple comme porteur d’une espérance nouvelle basée sur un projet qui aura du souffle et qui verra loin : celui d’en finir avec l’exploitation capitaliste en France et dans le monde, celui enfin d’utiliser démocratiquement l’argent et de mettre en commun les connaissances, pour favoriser le développement de chaque individu contribuant ainsi au développement de tous, participant ainsi à la libération de la société toute entière.

http://creil-avenir.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Recomposition ou révolution ?
20 septembre 2007 - 11h26

bonjour,
devant la guerre qui vient (Iran,Pakistan),comme de la crise economique,un rassemblement comme la fete de l’Humanité (ou de la marchandise) pouvait ? etre un moment de debat de conscientisation et de preparation a une mobilisation generale debouchant sur un mouvement .
Il n’en fut rien evidemment,et cela n’est pas seulement le fait des organisations,dirigeants ;medias etc,tous acquis au statut quo,la passivité comme la consommation des discours hors du temps (lors des debats officiels) fut une reproduction generale du quotidien, sans perspective autre qu’electorale.
L’urgence n’etait pas au rendez vous,ce n’est pas un hasard si Sarko a mis le feu le mardi suivant.Et la double posture de Hollande n’y est pas pour rien.
L’Occident soumis a la “croissance” depuis 2 generations n’en est qu’au debut de sa longue liberation du mode de vie et d’etre capitaliste.



Recomposition ou révolution ?
20 septembre 2007 - 15h00

Moi je veux bien accepter les critques de ce qui se dit sur Bellaciao, a l’image du post du coco lambda et de l’autre qui nose même pas signer. Je comprend que l’on puisse ne pas être d’accord avec ce que dit Jean-Paul LEGRAND mais je dis aussi que si on est pas d’accord, il faut alors faires d’autres propositions. Quand on est pas content de la gauche, quand on est pas content de la droite, quand on est pas content du centre, quand on est pas content du haut, Quand on est pas content du bas, alors on retrousse les manches et on va au charbon. Alors le coco lambda et l’autre qui n’a pas le courage de signer faites nous d’abord des propositions et après, et seulement après vous pourrez lever le petit doigt.

Et moi je signe

Varenne Louis



Recomposition ou révolution ?
20 septembre 2007 - 15h21

J’entends bien ce que tu dis ....Mais cela dit que faire ???????Mobiliser les masses dans une grève " insurectionnelle" est absolument nécessaire si nous voulons triompher du capitalisme et de sa classe bourgeoise à l’offensive comme jamais avec la complicité de dirigeants syndicaux CFDT et de personnalités sociales-démocrates dévoilant leur véritable nature .Le peuple attend de nous du concret immèdiat et la "franchise" sur la situation il est sûrement prêt à l’entendre.Il faut dire aux citoyens que la Télé leur ment,que Sarko est un Pinocchio au service des nantis comme il l’a montré en leur faisant cadeau de 15 milliards d’euros en année pleine,qu’il est prêt à s’aligner sur Bush dans la future guerre contre l’Iran,qu’il est prêt,si nous laissons faire,à transformer la France en "colonie de vacances européenne".Les emplois industriels lessivés,la recherche privatisée,l’école ramenée au certificat d’études,la santé aux mains des mandarins et de l’industrie pharmaceutique,les fins de vie pour les pauvres dans les asiles en dortoir etc ,etc ....Cette France ,bradée à l’intérêt mercantile des multinationales ,doit être défendue contre l’argent-roi,doit-être remise sur ses bons pieds révolutionnaire avec sa magnifique devise "Liberté-Egalité-Fraternité".Les communistes sont aux avant-postes de cette lutte comme toujours dans les moments graves de notre histoire.L’hommage du vice à la vertu sur la lecture de la lettre de Guy Moquet,avec des larmes de crocodile,en dit long sur la duplicité de notre bourgeoisie capable de tout pour renforcer ses privilèges ....Tout au long de la lecture des intervenants du site Bellacciao les phrases s’allongent en gémissements,en dénonciations de la situation actuelle,reflètant les rancoeurs,les désillusions,les impatiences,les désirs de revanche,les propositions d’avenir,la recherche d’un outil révolutionnaire performant ....

Mettons-nous en ordre de combat ! Il est venu le temps de la mobilisation générale .........

bernard Sarton,section d’Aubagne



Recomposition ou révolution ?
21 septembre 2007 - 08h12 - Posté par

Je suis à gauche de la gauche et j’observe.

La seule proposition valable est de laisser les français dans leur m.... !

Les uns continuent de penser que tout ce qui ce prépare est pour leur bien, d’autres sont anesthésiés par leur problèmes de fin de mois et de consommation. Le français est tellement tourné sur lui-même qu’il est incapable de zapper quand la star ac ou sarko font leur show.

J’espère que 2008 leur tombera sur le coin de la figure, et je reste poli, que leurs libertés, leur santé, leur budget seront tellement pourris, qu’ils seront dans l’obligation de se remuer un peu et cessent de compter sur les syndicats, sur lesquels ils crachent copieusement, pour les protéger de la folie néo-libérale qui force le passage allègrement dans l’indifférence quasi générale.

Les communistes passent pour des clowns ? et bien nous verronts si leur détracteurs riront autant avec le gouvernement Sarlo.

Je n’éprouve aucune pitié ni sympathie pour ces français mous, influençables et injustes envers la gauche, la vraie, et les syndicats.

Je voyage sur nombre de sites politico-stupido-sarkosos pour être ecoeuré par les réactions de nos con-citoyens qui réclament à corps et à cris la disparition de la fonction publique, la disparition des avantages de quelques retraites, qui réclament la suppression des syndicats, notamment la CGT, qui applaudissent aux expulsions, insultent les chômeurs, les RMistes et pleurent sur le départ des patrons si on leur fait des misères !

Ils ne sont pas prêts de se lever pour se battre, alors qu’ils boivent la coupe jusqu’à la lie.

On ne peut pas faire le bonheur d’un peuple contre son gré.

Je vous admire d’y croire encore et de continuer la lutte pour tous ces ingrats.

Je pense qu’ils vont avoir ce qu’ils méritent.
Je suis trés en colère.

Ouilya





Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
1 commentaire
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite