Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

ADIEU FOU DE BASSAN
de : Esteban
lundi 24 septembre 2007 - 12h54 - Signaler aux modérateurs
103 commentaires
JPEG - 51.8 ko

Non, ce n’était pas le radeau
De la Méduse, ce bateau
Qu’on se le dise au fond des ports
Dise au fond des ports
Il naviguait en pèr’ peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s’app’lait les Copains d’abord
Les Copains d’abord

Ses fluctuat nec mergitur
C’était pas d’la littérature
N’en déplaise aux jeteurs de sort
Aux jeteurs de sort
Son capitaine et ses mat’lots
N’étaient pas des enfants d’salauds
Mais des amis franco de port
Des copains d’abord

C’étaient pas des amis de luxe
Des petits Castor et Pollux
Des gens de Sodome et Gomorrhe
Sodome et Gomorrhe
C’étaient pas des amis choisis
Par Montaigne et La Boetie
Sur le ventre ils se tapaient fort
Les copains d’abord

C’étaient pas des anges non plus
L’Évangile, ils l’avaient pas lu
Mais ils s’aimaient tout’s voil’s dehors
Tout’s voil’s dehors
Jean, Pierre, Paul et compagnie
C’était leur seule litanie
Leur Credo, leur Confiteor
Aux copains d’abord

Au moindre coup de Trafalgar
C’est l’amitié qui prenait l’quart
C’est elle qui leur montrait le nord
Leur montrait le nord
Et quand ils étaient en détresse
Qu’leurs bras lançaient des S.O.S.
On aurait dit les sémaphores
Les copains d’abord

Au rendez-vous des bons copains
Y avait pas souvent de lapins
Quand l’un d’entre eux manquait a bord
C’est qu’il était mort
Oui, mais jamais, au grand jamais
Son trou dans l’eau n’se refermait
Cent ans après, coquin de sort
Il manquait encore

Des bateaux j’en ai pris beaucoup
Mais le seul qu’ait tenu le coup
Qui n’ai jamais viré de bord
Mais viré de bord
Naviguait en père peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s’app’lait les Copains d’abord
Les Copains d’abord


Cette chanson du grand Georges nous revient en mémoire à un moment très difficile de notre existence de Fous.
Nous avons décidé d’un commun accord de quitter le " Fou de Bassan ".

Nous ne pouvons que constater, que ce lieu un peu magique où nous avons partagé tant de bons moments, tant de franches parties de rire, où les mots les plus durs n’étaient reçus qu’à travers le filtre de l’amitié, où les boissons les plus improbables coulaient à flot et où le modérateur n’intervenait jamais, sauf pour partager nos délires.

Ce lieu donc, s’est transformé en champ de bataille où l’insulte fleurit à chaque instant. Des inconnus nous traitent de tous les noms, et aucune saillie n’est plus permise.

L’obligation, aujourd’hui, de la présence constante de modérateurs dans ce lieu éloigné des tourmentes s’avérant nécessaire pour repousser des fous dénaturé(e)s est désolante et contraire à "l’éthique" du FOU de Bassan.

Croyez bien que nous le regrettons profondément, et nous ne pouvons laisser croire, par notre présence, que nous admettons cela.

Que vive Le Fou de Bassan et que ses nouveaux arrivants en soient satisfaits.

Adieu " FOU de BASSAN ", et que tes murs gardent en mémoire nos folles soirées.

P.o.a :
Anna, Claude, Cricri, Esteban, Francis, Juju, Pedro, Pingouin, Marsacub, Nose, Roger, Tz.
(Lulu et Marcel pour un dernier clin d’oeil)



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 13h44

MAIS ENFIN NON !!!

Vous ne pouvez pas faire ça ! I l faut résister à ces abrutis, ces provocateurs, qui c’est vrai, on fleurit ces derniers temps. Les modérateurs interviennt et alors ? Laissez leur le temps de "calmer le jeu"...

Moi je n’interviens quaisment jamais au Fou, mais je vous lis souvent et quel plaisir j’ai pu prendre à vos échanges parfois, qulles rigolades solitaires ou douces rêveries vous avez suscitées chez moi !

Vous êtes des poètes, des poétesses, il ne faut pas que les poètes désertent, meurent, s’étiolent. Vous êtes notre dernier rempart contre la barbarie bourgeoise, s’il vous plaît ne nous quittez pas.

On ne veut pas vous perdre.

La Louve, qui dédie ce texte du grand Léo aux folles et aux fous du Fou

POETES, VOS PAPIERS

Bipède volupteur de lyre

Epoux châtré de Polymnie

Vérolé de lune à confire

Grand-Duc bouillon des librairies

Maroufle à pendre à l’hexamètre

Voyou décliné chez les Grecs

Albatros à chaîne et à guêtres

Cigale qui claque du bec

Poète, vos papiers !

Poète, vos papiers !

J’ai bu du Waterman et j’ai bouffé Littré

Et je repousse du goulot de la syntaxe

A faire se pâmer les précieux à l’arrêt

La phrase m’a poussé au ventre comme un axe

J’ai fait un bail de trois six neuf aux adjectifs

Qui viennent se dorer le mou à ma lanterne

Et j’ai joué au casino les subjonctifs

La chemise à Claudel et les cons dits " modernes "

Syndiqué de la solitude

Museau qui dévore du couic

Sédentaire des longitudes

Phosphaté des dieux chair à flic

Colis en souffrance à la veine

Remords de la Légion d’honneur

Tumeur de la fonction urbaine

Don Quichotte du crève-cœur

Poète, vos papiers !

Poète, Papier !

Le dictionnaire et le porto à découvert

Je débourre des mots à longueur de pelure

J’ai des idées au frais de côté pour l’hiver

A rimer le bifteck avec les engelures

Cependant que Tzara enfourche le bidet

A l’auberge dada la crotte est littéraire

Le vers est libre enfin et la rime en congé

On va pouvoir poétiser le prolétaire

Spécialiste de la mistoufle

Emigrant qui pisse aux visas

Aventurier de la pantoufle

Sous la table du Nirvana

Meurt-de-faim qui plane à la Une

Ecrivain public des croquants

Anonyme qui s’entribune

A la barbe des continents

Poète, vos papiers !

Poète, documenti !

Littérature obscène inventée à la nuit

Onanisme torché au papier de Hollande

Il y a partouze à l’hémistiche mes amis

Et que m’importe alors Jean Genet que tu bandes

La poétique libérée c’est du bidon

Poète prends ton vers et fous-lui une trempe

Mets-lui les fers aux pieds et la rime au balcon

Et ta muse sera sapée comme une vamp

Citoyen qui sent de la tête

Papa gâteau de l’alphabet

Maquereau de la clarinette

Graine qui pousse des gibets

Châssis rouillé sous les démences

Corridor pourri de l’ennui

Hygiéniste de la romance

Rédempteur falot des lundis

Poète, vos papiers !

Poète, salti !

Que l’image soit rogue et l’épithète au poil

La césure sournoise certes mais correcte

Tu peux vêtir ta Muse ou la laisser à poil

L’important est ce que ton ventre lui injecte

Ses seins oblitérés par ton verbe arlequin

Gonfleront goulûment la voile aux devantures

Solidement gainée ta lyrique putain

Tu pourras la sortir dans la Littérature

Ventre affamé qui tend l’oreille

Maraudeur aux bras déployés

Pollen au rabais pour abeille

Tête de mort rasée de frais

Rampant de service aux étoiles

Pouacre qui fait dans le quatrain

Masturbé qui vide sa moelle

A la devanture du coin
Poète .... circulez !
Circulez poète !
Circulez !



ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 14h33

Trop fort les amis...

1 - au lieu de répondre au different provocateurs continue au contrario a vous amuse... laisse-le isolée dans leurs "délires"...

2 - ca vous embete de voir les modérateurs intervenire et en même temps vous demande le "nettoyage"... une fois fait le "travail" vous n’êtes pas content de leur "passage"... !!!???

3 - l’autogestion est une pratique très dur à vivre n’est pas ??? et pourtant tres revendique...

4 - dans la liste des signature, pour certaine, on peux douter de leur sincérité... les raison sont bien d’autre... et certaiment politique... vous tous vous demontre de être bien plus "coriace" sur d’autre themes...

5 - Recevoir des noms d’oiseau n’est pas assez suffisant pour ce "defile"... et en particulier quand ont pretend de se autodéfinir "communiste"... mais ou est passe cet fameux courage "révolutionnaire" ???

6 - essaye de pas vous même vous faire "piege" par des "faux" amis...

7 - bien drole de solution de se "regroupe"... pas pour "défendre" un "espace libre"... mais pour le laisse dans les mains des certain provocateurs...

ont espéré que c’est une blague a la fason "du Fou"... reprenez votre courage a deux mains... le contrario serre décevant...

Bellaciao



ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 15h05

Et puis merde quoi, le Fou meurt mais ne se rend pas !

Déconnez pas les gars, c’est pas le moment...

La Louve



ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 17h07 - Posté par

Salut les foux chantants en Bassant, a peine initié et voila que je me trouve encore une foi censuré, c’est pas juste, mème si je n’avais pas tout compris dans la réplique, qu’elle fantatisque poésie émergeait de cette série. Désolé si j’ai peut etre choqué le poteau Esteban(cela m’étonnerait !) si c’est le cas je fait mes plus plates excuces a tous ces Bassants qui je le souhaite s’envole de nouveau en chantants. C’est très enrichissant et motivant.

D’un novice volant un peu triste de vous voir les bras ballants. Que vive la poésie et ces poètes rigolants. Merci . Courage. Skapad


ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 19h30 - Posté par

Non la Louve !

Le Fou ne doitt pas mourir ! Le Fou ne mourra pas ! Il suffit juste que l’hypocrisie s’arrête. La poésie ne supporte pas l’hypocrisie. Les Fous doivent être capables de se dire leurs quatre vérités en face tout en restant des poètes. Mais ils ne peuvent pas verser dans le sectarisme et l’intolérance, cela tuerait, à coup sûr, le Fou !!!

Fou anonyme


ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 17h29

Qu’est-ce que vous avez à branler d’abrutis qui ne savent pas argumenter, parce qu’ils ne savent pas raisonner ? Que risquez-vous sur ce site ? Et cultivez donc le GESTE AUGUSTE DU MILITANT QUI SEME SES IDEES A TOUT VENT, et qui, avec la satisfaction du devoir révolutionnaire accompli, pourra se dire un jour " BIEN TRAVAILLE, VIEILLE TAUPE ". Vieux stal borné.



ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 17h38 - Posté par

Quel bonheur de te voir de retour, Vieux Stal borné ! Je me demandais où tu avais disparu ,et pour un peu, je me serais inquiétée...

(Mais comme la belle Maguy avait aussi disparu un tantinet, je me disais que .. :-))

Bon allez, je vous taquine quoi, on est sur le fil du faire part de décès du Fou de bassan, mais c’est le Fou quand même, donc je fais mes cons doléances ah ah ah !!!!

Bises La Louve

(qui pense de plus en plus que c’est pas possible cette hsitoire du Fou, c’est un canular ...ou qu’Esteban et les autres font leurs divas pour se faire acclamer - allez, on déchire nos tee-shirts !!!!! )


ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 19h16 - Posté par

Bon bein puisque vous m’y forcez je vous livre ma vanne ultime, étourdissante de connerie (quasiment du Ruquier puissance mille, j’vous aurai prévenus) :

Vous savez ce que fait un parquet lorsqu’il rencontre un mur ? Il porte plinthe...

 ;)

Brunz

(pas mort, le Fou !)


ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 23h35 - Posté par

Oui moi aussi j’avais remarqué que VSB et Maguy avait disparu en même temps ...
Je surveille ...
Bisous, Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 18h09 - Posté par

Si je comprends bien, on peut plus roupiller peinard ? Déjà, avec ma petite " moman ", puis Mr le Curé, ( avec mon coéquipier, on avait monté un " syndicat " d’enfants de choeur ), puis Mr l’Instituteur, puis le sergent, puis le taulier, puis ma conjointe, puis les charmantes tetes blondes, et maintenant les camarades....Mon Dieux, pardonnez-leur, ils ne savant pas ce qu’ils font. Je vais terminer ma siestounette. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 07h35 - Posté par

Chere LOUVE,

Je suis rentré,depuis deux jours et il faut que je m’habitue à dormir" normalement ".

Mais comment réguler mes insomnies,avec cette histoire de FOU ou je lis :.....LA TURLUTE FINALE !

La turlute devrait etre déclarée d’utilité publique,et pour ceux qui sont dans l’obligation de se faire "turluter"moyenant finances,je demande le remboursement par la sécu.

La turlute finale.ça va pas non ? pourquoi pas,le dernier apéro,la derniere sieste,la derniere pétanque,le dernier gueleton..... ?

Pour les "coincés de la braguette"il vous reste un week-end à SAINT-CLAUDE,le pays ou on fait des pipes.( pardon,ou on les fabriquent ).

Fraternellement, LE REBOURSIER

PS : entierement d’accord avec toi sur ta proposition de référendum.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 13h23 - Posté par

Attention le Reboursier : turlutte avec 2 ’t’. Il faut respecter l’orthographe du créateur original.
Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 18h02 - Posté par

Non mais, c’est vrai, ça. Y en a qui vont finir par monter des boites de pompes funèbres. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 23h15 - Posté par

C’est qui la Taupe Vieux Stal Borné, c’est pas skapad tout de mème, ou dans cas là je crois qu’il ne me reste plus qu’a plonger dans "L’Eternité" de l’Auguste Enfermé. Salut Vieux Borné mes amitiées non Stalminées. Ciao Skapod sans son I pod


ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 23h39 - Posté par

Tu as du mal à suivre, hein Skapad ! C’est normal, c’est toujours comme ça la première fois. Accroche toi !
Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 15h04 - Posté par

Ah ! Léa je présume chez toi une envie de joie sans rabajoi. Merci car pour une première foi je n’aimerai pas que ce soit la dernière foi, non de dieu sans foie. Aie Aie Aie Skapad


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 10h37 - Posté par

Skapad (discrètement pendant que Maguy ne regarde pas, j’ai peur qu’elle ne soit jalouse ...) , Ici-Bas(san), il n’y pas de fois "finale", c’est autant que tu veux. Foi de Léa.

Et tu pourrais pas essayer de faire revenir mon Esteban. Il me manque. Je suis sûre que toi tu saurais trouver les mots.
Bisous, Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 17h48 - Posté par

C’était plutot " bien creusé, vieille taupe " et ça remonte à quelques décennies, mais c’est toujours d’actualité. Je crois que c’était Marx en personne qui avait employé l’expression, mais cherche par toi-meme, vais quand meme pas tout faire moi-meme. SUIS QUAND MEME RETRAITE, NOM DE NOM. Bon, je suis en train de préparer un devoir de rentrée pour le Cop. Bises à Elodie, ( et aux joues FEMININES, s’il en traine sur le site ). Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 19h21

’au secours bellaciao, des enculés et des tapettes m’embêtent..."

J’ai lu en direct ses commentaires et ils étaient encore plus blessants que cela. Et ces propos me sont restés en travers de la gorge. Je n’aurai jamais cru Esteban capable de tenir de tels propos !

... alors que c’est Esteban qui nous a demandé d’intervenir (sur le site et par email...)

J’étais persuadé qu’ils vous demandait d’intervenir à chaque fois qu’un commentaire ne le "caressait" pas ! Il vous le demandait sans cesse, de façon implicite dans ses réponses. Mes doutes sont maintenant confirmés : ce monsieur a un comportement très stalinien. Il ne pourra plus crier sur tous les toits qu’il est un modèle de démocrate.

Et il se permet de donner des leçons !

Ce qui tuera le FOU, car pour moi il est toujours vivant, c’est l’hypocrisie. Il ne faut jamais dire, sous prétexte d’amitié, à quelqu’un de sectaire et d’intolérant que c’est lui le plus beau. Jamais !

Un anonyme (c’est aussi ce qui fait son charme) du Fou



ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 19h35

Je suis très triste, moi...

Michèle



ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 21h55 - Posté par

Esteban est plutôt gai d’habitude, mais là évidemment question gaieté c’est un jour sans.

Al. de l’Ox.


ADIEU FOU DE BASSAN
24 septembre 2007 - 23h30

Boudiou cons !!!
Vous vous êtes mis à douze pour écrire ça ???
Quelle bande de pigeons dégonflés !!!
Mais attention !!! Révolutionnaires !
Comme dirait le "Ruquier" du Fou « c’est la turlutte finale ! ».

C’est sûr que quand des Fous de Bassan se métamorphosent en pigeons, on ne peut plus retrouver le même style !

Mais vous allez tous mourir de chagrin si vous restez tous seuls enfermés dans votre pigeonnier !!!
Et si c’est maintenant pour qu’on ait régulièrement des nécrologies d’Esteban, merci pour l’ambiance ici. Il y a déjà suffisamment d’évènements dramatiques !!!

Vous réclamez la liberté ? Mais pas pour tout le monde ? Vous aimeriez pouvoir cracher comme vous le souhaitez ? Mais tous dans le même sens, parce que si ça tombe sur vous, cela ne va plus !
Imaginez juste que les envahisseurs du Fou viennent perturber votre nouveau bistroquet. Vous n’allez pas leur couper leurs commentaires ? Si vous en faites l’expérience, vous comprendrez peut-être mieux ce qui se passe ici. Moi non plus je n’ai pas tout compris mais je respecte … (enfin difficilement quand même, alors j’ai quelques petites poursuites en cours contre Roberto aussi, il ne va pas être déçu …)).

Bon allez ! J’arrête mes railleries.

Je sais bien qu’en vérité vous êtes tous tristes, ou pour la plupart.
Et aussi (comme l’a bien compris Roberto) que vous ne donnez pas les vraies raisons.
Et là, vous donnez raison à ceux qui parlent d’hypocrisie. Et moi non plus, je n’aime pas l’hypocrisie.

Et franchement, à cause de ça, je ne suis pas triste. Et pourtant …
Francis tu me manques depuis un moment, je commençais à t’aimer.
Roger, j’adorais tes poèmes de Bretagne.
Cricri ! Cri d’amour !
Tzigane, je continue à aller fleurir ta tombe.
Nose, … un peu déçue quand même. Cela ne te ressemblait pas tout ça.
Claude je t’ai déjà (presque) tout dit.
Pingouin on se réconciliera peut-être quand le crapozy sera mort.
Juju, je t’aimais bien, tu sais …
Maminette, je n’ai pas eu le temps de répondre à ton précédent message « blues ». A une autre occasion peut-être et en attendant je t’embrasse tendrement.

Mon amour, … mon amour, je te l’ai dit depuis le début, je t’aimerai toujours.

« On a vu souvent
Rejaillir le feu
D’un ancien volcan
Qu’on croyait trop vieux

Il est paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu’un meilleur avril

Et quand vient le soir
Pour qu’un ciel flamboie
Le rouge et le noir
Ne s’épousent-ils pas »

Adieux,
Léa.



ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 12h23 - Posté par

En un mot comme en cent :
Le jour où vous aurez TOUS compris que des messages sont postés avec de fausses signatures
(de préférence celles d’ Esteban, Pingouin ou autre vieil habitué,) pour foutre la zone entre vous,
et mettre en diffficulté les modérateurs, vous aurez fait un grand pas.
Mais pour cela, il faut sortir un peu de l’espace sombre et enfumé du Fou, lire les messages des
intervenants "hors cercle" et ne pas se complaire dans l’autocongratulation habituelle, par exemple et au hasard, aux membres du PCF.
Pétitionner pour sauver l’édifice Bellaciao, c’est bien beau, mais autant commencer par en sauver un
moellon, même si ça demande plus d’attention.
Chacun a constaté que je ne partage pas beaucoup d’opinions actuellement avec la majorité des
Fous et Folles, mais cela ne m’empêchait pas d’apprécier pour certains leur humour, pour certain(e)s leur sens de la poésie.
et j’aime trinquer avec tout le monde.
Je vous envoie pour vous réveiller un peu, une bonne bouffée iodée de mon Ile.
Bigoudène.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 12h26 - Posté par

Esteban nous demande de retirer son nom de la liste des auteurs ...

Tu vois Thom je suis loin très loin de votre esprit tordu, quand aux propos de
Roberto, ils me désolent car ils sont inconsistants. Du militantisme politique
j’en fait, du militantisme syndical j’en fait et dans les deux cas je ne récite
pas j’essaie d’agir. Ce n’est donc pas à propos de divergences politiques ni de
modération (que j’ai toujours défendu) mais des déformations honteuses de mes
propos dont tu as fait preuve à mon égard que je te demande de me rayer
discrètement de la liste d’auteurs de bellaciao. Tu n’auras pas besoin de
bloquer mon IP car je n’interviendrais plus.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 13h44 - Posté par

Oh non Thom !!! Esteban ne peut pas rompre avec toi !!!
Avec moi encore ce n’est pas grave, mais avec toi, Thom ! Ce n’est pas possible !!!
Esteban a toujours été amoureux de toi. Oh non, c’est trop dur, là c’est trop dur !

Comment faire maintenant pour que Thom et Esteban ne se séparent pas ?
Il y a déjà de la vaisselle cassée partout (ouf ils n’ont pas touché aux verres et aux bouteilles).

Tu crois Thom qu’il a rencontré quelqu’un d’autre ? Moi je ne crois pas, je n’ai rien remarqué, ou bien il me l’a bien caché ... Ah ça y est ! J’ai compris ! C’est sa psychanalyse !
C’est affreux ! Il suit une psychalanyse où on lui explique à chaque fois que "c’est celui qui dit qui y est". Je n’ai pas voulu m’en mêler, je l’ai toujours laissé libre de batifoler autant qu’il le voulait, mais maintenant, c’est affreux, on assiste aux premiers dégâts.
C’est affreux ! C’est affreux !
Il faut délivrer le soldat Esteban !!!

SOS
Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 14h58 - Posté par

Non Bigoudène !

Ce que tu dis ne tient pas car les modérateurs de Bellaciao voient les IP (entèrement) et savent si c’est Esteban qui a posté ces commentaires détestables !

De plus Esteban n’a jamais nié les avoir tenus ces tristes propos !!!

Désolé pour toi, mais il fallait bien le dire.

L’amitié ne peut peut pas tout excuser, sauf à passer pour des rigolos.

Je ne vois pas comment excuser ça :

"Que tous les enculés qui polluent ce fil dégagent ! Vous êtes tous des Tapettes !"


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 17h45 - Posté par

Et c’est quoi ton petit nom à toi ? En un mot !
Léa.
"Nous ne sommes pas des numéros"


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 18h13 - Posté par

Michou !

Mon petit nom à moi c’est Michou. Tu vois ce que cela veut dire ? Tu comprends ma douleur ?

La tienne n’est pas très rationnelle mais la mienne est profonde. Crois-moi !!!


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 19h06 - Posté par

Michou ? Et t’es quoi ? Une petite souris ?
(petite souris > tapette > douleur ). Enfin c’est ce que j’en déduis, je ne suis pas sûre d’avoir tout compris...

Qu’est-ce qui n’est pas rationnelle ? Ma bêtise, quand la tienne est profonde ?
C’est vrai ! Je te l’accorde ! Mais je t’assure, je n’ai pas beaucoup d’autres défauts ...

L(é)a, petite souris aussi.
(Eh !!! C’est pas la peine de t’énerver mon pote ! Je déconne !!! C’est ma religion qui veut ça.)

PS. Y’aurait pas qqu’un pour me servir un ti verre tiens ! Les derniers évènements sont assoiffants.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 19h13 - Posté par

tu tournes en boucle michou !

et à propos, pourquoi ne te plains tu pas des "enfoirés"...


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 14h10 - Posté par

""ne pas se complaire dans l’autocongratulation habituelle, par exemple et au hasard, aux membres du PCF.""

J’ai eu bien tort de m’autocensurer : je n’auras pas dû ajouter "par exemple et au hasard".

Et j’ai eu aussi bien tort d’écouter les quelques voix qui me disent que des stals peuvent évoluer.

Je ne renouvelle pas mon adhésion au club très privé du Fou de Bassan. Qu’une mafia en remplace une autre ne rend pas l’air plus respirable. On croirait se retrouver cinquante ans en arrière dans les bars mal famés du quartier de l’Opéra à Marseille.

Je ne saurais trop conseiller aux gérants de mettre la clef sous la porte, fusse temporairement,
afin de permettre aux esprits abêtis par quelques plaisanteries de salle de garde de remonter au-dessus du niveau de la mer (si c’est possible...).

et laissons les vieux stals déserteurs comploter leurs futurs putchs dans leur coin.

Bigoudène.


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 15h08 - Posté par

"Je ne saurais trop conseiller aux gérants de mettre la clef sous la porte, fusse temporairement, afin de permettre aux esprits abêtis par quelques plaisanteries de salle de garde de remonter au-dessus du niveau de la mer (si c’est possible...)."

Avouez que Bigoudène aussi a bien le sens de la formule. Total respect ! Bigoudène !

"Fermeture pour travaux " : Cela tombe bien parce que, moi, je pars en vacances, enfin !!! Youppi !!! C’est pour ça que je suis en pleine forme !

Bises à tous tous et ravie de tous ces vigoureux libres-échang(ism)es avec vous !!

Léa.
(99ème post, je crois)


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 12h27 - Posté par

Trop forte Léa !!
Bravo c’est bien balancé dis donc !
Aaaahh toi aussi t’avais remarqué pour Maguy et VSB hein ?....(j’allais rajouter "le reboursier mais...

....REBOURSIER :: :: :: ::

TURLUTTE FINALe ? !! Ben non , j’espère pas ce serait bien triste..... Mais méfiance avec Sarko qui nous dit comment penser, comment aimer, comment chanter, comment voter, il va sans doute nous dire comment baiser ? !!!

Et là, on pourrait en avoir des surprises, niveau turlutte, parce que vu la taille de la Grande Cécile je pense que, même si elle se met à genoux, elle est pas au niveau... alors c’est peut être pour ça qu’il est aussi MECHANT ?!!!

L’absence de fellation nuit gravement à la santé -) mais l’absence de référendum militant AUSSI !! :-))

Brunz - toujours autant dans la dentelle... mais là.... c’est vraiment mignon dis donc ? !! t u as fait une cure intensive de "Oui Oui" et "fantômette" ou quoi ???!!!!! a quand les blagues Carambar ?

Baci a tutti

La Louve


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 16h06 - Posté par

Bien le bonjour La Louve,

Comment peut tu imaginer l’Agité faire gologolo avec sa grande duduche, moi c’est un truc qui m’échappe complètement. Ces gens là a mon avis ils ne bandent pas comme moi ni toi.

Annie ma jolie quand je l’envie et elle aussi, oubliés ces gens malélevés, ils sont alors sorti depuis bien longtemps de notre univers galant.

Leur galipettes ne méritent que l’on s’en inquiètent, d’ailleurs qui les a autorisés de forniquer, faut pas les laisser procréer, il sont mème pas foutu de bien les éducquer, leur gatés de bébés !*

En plus, mème avec un escabbot le nabot c’est pas un top d’érotico ! ce gogo !"

Et pour finir je préfère de loin voir s’envoler enfin nos poètes volants du Fou de Bassant.

* Jean sans Nom, ira t il en prison pour délit de fuite et insulte et dégradation de matériel d’autrui, moi je lui colle l’obligation d’un travail d’utilité et de salubrité public, a décoller soigneusement avec une brosse a dents, tous les reliquats des affiches a papa le nabot candidat qui ne restera pas. Avec une brosse a dents , faudra pas cent ans, cela s’entend !

Skapad (un peu laborieux... je le passe tout de mème)


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 17h55 - Posté par

Qu’est-ce à dire, jeune camarade Chatounette ????? On donne dans le style " commérage-cancan-pipeul ", maintenant ??? Je m’étais retiré sur ma montagne, et je méditais sur le destin de l’humanité. Bisous. Ainsi parlait Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 18h09 - Posté par

Retiré sur ta montagne comme le V(aleureux) S(age) B(idonnant) que tu es !? M’étonne pas de toi ça tient !!! ;-)

Mais j’espère que tu nosu feras partager le produit de tes cogitations dis donc, y’a pas que Cop. dans la vie quand même !!!!

Ouai un peu de commérage pipeule de temps en temps ça fait pas de mal - en même temps, je suis "en phase avec le monde" (comme dirait Jacques Attali dans ses moments lyriques), monde qui va bientôt reprocher à Ahmadinejad d’être plutôt boxer que caleçon ou slip, pour envahir l’Iran...Elle est pas belle la vie ?!

Et pis, je voulais faire réagir la belle Maguy mais pas un mot... Tu nous l’as kidnappée ou quoi ????!!!

A moins que ce soit Le Reboursier, avide de turluttes pas finales ??? !!! ;-)) -Merci Léa pour l’ortograffe, c’es t vrai quoi où va t on ?

Maguy, crie au secours si tu as besoin d’aide !!!!!!!! On rappliquera fissa.

Skap’ non seulement je les imagine forniquant mais encore , je me marre les imaginant ainsi...

Enfin comme dit le proverbe populaire "il paraît que ce sont les grandes cheminées qui tirent le mieux" --- bon ,je vous laisse, je vais me laver la bouche au savon ,j’ai dit trop de cochoncetés !

La Louve


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 18h29 - Posté par

Hé bé ? C’est ça qu’on t’apprend en fac de droit ? Le Cop a l’air d’etre l’un des rares à avoir un point de vue sur l’euro à 1,40 dollars, la grimpette de l’or, le prix du pétrole, et je suis en train de relire " Prix, salaires profit ". Dans un de ses posts précédents, il expliquait succintement comment le lutin de l’Elysée ( insupporté par une certaine droite, et adulé par la droite " bling-bling " ) était en train d’accélérer puissamment la course au crash de l’impérialisme français. Pour le reste, congrès du Parti et municipales, eh bien, je ne suis pas d’un optimisme débordant. Ceci dit, on fera ce qu’on pourra, ON N’EST PAS DES BOEUFS. Gros poutous. Des nanas comme toi et Maguy, y en a beaucoup plus qu’on ne croit, mais le capital met en avant les " manageresses " du type " souple et sachant surnager ". A plus. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 19h16 - Posté par

MAGUY ! MAGUY ! MAGUY ! MAGUY ! MAGUY ! MAGUY ! MAGUY !
MAGUY REVIENT PARMI LES TIENS !
Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 20h36 - Posté par

Morte de rire !!!!!!! :-))

Très en forme(s) la Léa (l’aléa ? ;-)) !!!!!

Ca me rappelle furieusement "La vie est un long fleuve tranquille" dimanche chez les Lequesnoy !!!!

J’ai rien capté à l’histoires de michou, gillou, tapette, enculé...40 000 IP différentes, bref, de la provoc à bloc..... ?

Les hommes, c’est bizarre quand même...quand on dit enculé à un homo c’est une insulte mais quand on le dit à une femme, on salue en général sa grande ouverture... d’esprit....enfin il paraît.... ("Enculées", c’est le titre d’un recueil de Pierre Louÿs)

 ;-))) La Louve


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 21h48 - Posté par

Ah Ah Ah ! "grande ouverture d’esprit". Ils disent aussi que c’est à genoux qu’on l’on rencontre mieux le seigneur.

"Enc... " Tu as de ces lectures toi ?
Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 22h47 - Posté par

Ah Léa "vieille complice" ("le mien aussi" répondait l’autre....)

Je ne la connaissais pas celle là !!

"C’est à genoux qu’on rencontre le mieux le seigneur" ?!!
Vraiment excellente....

"Enc...", je ne peux que te le recommander... c’est très....instructif... ;-)... mais c’est vrai que Louÿs, c’est peut être un peu..."raide"...comme lecture...en tout cas, pas à mettre entre toutes ....les mains.... ;-) !

Mais je suis sûre que toi, vaillante guerrière, cela ne t’effraiera pas !

Sur ce... et sachant que le pain pousse le dîner du jour et la sodomie le dîner de la veille...*

Je vous la souhaite bonne (la nuit !)

*J’ai été élevée par un toubib... et ça c’est une vieille blague de salle de garde... reprise en son temps par Carette, Chabat & co, désolée :-(

La Louve


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 01h00 - Posté par

hé ben dis-donc la Louve Chatounette, quand tu te lâches, tu te lâches. Bravo !! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !

Qu’est-ce que t’es mignonne et adorable sur le fil de notre cher vieux Nose et du moustique socratique !! ça équilibre et adoucit un peu l’ambiance. Trop forts les gars de Bellaciao !!

C’est quoi cette rumeur entre une certaine Maguy et vieux stal borné ?
Vous nous prenez pour des poepels ou quoi ? A notre âge en plus. Quoi que il n’y a pas d’âge il paraît et sur le net c’est encore pire ou mieux comme on voudra.

Vieux Stal pas si borné que ça, j’en profite pour te dire (j’en vois déjà qui bavent de concupiscence) que je suis très contente de te retrouver parce que je commençais à me demander si t’avais pas été emporté par une crise cardiaque ou autre, ce qui m’aurait quand même un peu peinée. Hé oui ! j’avoue là. Hé Ho ! commencez pas les copains. !!! C’est juste que ça rapproche les discussions suivies avec quelqu’un de cette ... trempe..... Hou llllà !!! je sens que ça va en inspirer certaines ou certains.

Je commençais à m’endormir quand j’ai entendu les appels répétés de la Louve Chatounette et de Léa la coquinette qui regarde par le trou de la serrure. C’est gentil de ne pas m’oublier mes amis sur cette île de poësie, d’humour débridé et de folie douce. Enfin ... moi j’en suis resté là.

Léa, je te trouve très en forme. tu m’as bien fait rire parceque moi aussi je continue à porter des fleurs sur la tombe de Tzigane, qui nous a laissé avec notre coup au coeur et notre peine de femmes et d’hommes sensibles, sans daigner nous dire s’il était toujours là ou pas. Enfin c’était pas vraiment clair.

Quand au Fou de Bassan, je préfèrerais ne pas avoir à fleurir aussi la sienne, (cela Bassan dire ! ) pas plus que celle du patron féru de poësie sud-américaine, j’ai nommé SEBASTIEN Tiens-le bien. Hello ! tu boudes ? Allez-va ! on ira tous au Paradis !

Skapad j’adore ton style et ton humour.

Bises à tous

Maguy


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 10h13 - Posté par

Ma Maguynette !!!

Plein plein plein de gros bisous !!!

Et VIVE L’AMOUR ! Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 10h34 - Posté par

Je te révérence également, mignonne et si électroniquement bassant de dents en avant.

Te temps en temps il m’arrive aussi n’importe qoui cale en goobi . Dapaks


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 10h53 - Posté par

Oh ! la bourde à 1h du matin, avec Aïzelmer qui doit commencer à roder, m’est avis.
J’aime bien Sebastien aussi (bien qu’il ne vienne jamais sur cette île - trop sérieux ?)

A mon avis, c’est la partie fofolle de moi qui a pris les commandes pour faire la rime avec la suite.

mais en fait, je voulais parler, vous m’aviez compris sans doute deeeeeeeeeeee........... !!!!!!!!!!!!!!!

ES - TE - BANG !!!!!!! ESTEBAN ! ESTEBAN ! ESTEBAN ! BANG ! BANG ! BANG !

J’suis de plus en plus dingo moi !

Merci les copains !!!!

Maguytare


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 18h44 - Posté par

Mag, je gamberge sur tes posts. Je te mettrai un petit blabla un de ces jours. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
28 septembre 2007 - 01h52 - Posté par

merci pour ce petit mot,
je croyais que tu étais faché

Mag


ADIEU FOU DE BASSAN
28 septembre 2007 - 11h49 - Posté par

Meuh non, meuh non. Je pensais depuis quelques temps à une activité hautement épanouissante et gratifiante : une revue théorique de diffusion du " marxisme ", sur papier, du genre " le communisme pour les nuls ". Ca marche pour les maths, et comme je m’y connais un peu, en maths, ( ben si, j’étais payé pour ça, en physique aussi ) et en " communisme ", ( là, j’ai fait quelques efforts personnels, et gratuitement, en quelque sorte. Ca serait rigolo ; le Cop, à l’économie, Mag chargée de la déontologie, la Louve à la justice, moi, je m’occuperais de faire prendre conscience au prolétariat de la nécéssité vitale de comprendre les lois de la nature et de la production, afin de se les subordonner. On se BIDONNERAIT. Gros poutous. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
28 septembre 2007 - 23h14 - Posté par

Ah ! mais alors là ! idée superexcellente : la revue théorique "le communisme pour les nuls".

Mais ne compte pas sur moi dans l’équipe. Je ne me sens pas de prendre des responsabilités. Enfin tu plaisantais bien sûr.

Mais vraiment, "le communisme pour les nuls" en revue théorique marxiste, il ne faut pas lâcher l’idée et voir comment on peut mettre ce projet à exécution.

Si tu y travailles n’en dévoile pas plus publiquement tant que ce n’est pas réalisé, pour éviter que des gens d’en face ou malveillants te mettent des bâtons dans les roues avant même de commencer à construire le projet.

En tout cas c’est ce que l’on conseille dans les milieux qui aident à construire des projets et à les concrétiser.

Bise
Maguy


ADIEU FOU DE BASSAN
29 septembre 2007 - 15h41 - Posté par

Tiens, allez, on va commencer maintenant, tu me sers de cobaye. Si je t’écris 15 + 9 = 24 ça t’inspire quoi ? Vieux stal borné. P.S. Tu auras des poutous si tu trouves.


ADIEU FOU DE BASSAN
30 septembre 2007 - 01h25 - Posté par

ça m’inspire :" tous les chemins mènent à Rome" parceque

3 x 8 = 24 et vice versa

4 x 6 = 24 et v v

16 + 8 = 24 et v v

17 + 7 = 24 et ..

20 + 4 = 24 et..

etc. etc .

Mais, pour accéder à une société plus juste et plus humaine grâce au partage comme "fondement de lien social" comme disait Paul (griffe bleue) en répondant à la Louve, une société et un monde où nous aurons enfin retrouvé le plaisir et l’envie de vivre et la joie d’être nés parmi les hommes fraternels et solidaires, ayant tourné le dos à l’avidité, la cruauté, la bétise et l’inconscience comme aux rapports de domination,

peut-on considérer qu’il y a plusieurs chemins : plus rapides ou plus longs, plus escarpés ou accidentés, obscurs ou lumineux ? imprévisibles ou prévisibles ? dangereux ou plus sûrs ? à éviter ou à recommander ? connu ou jamais exploré ? Et qu’en est-il de notre peur de l’inconnu ?

Qu’est-ce que ça vous inspire ?

j’ai droit au poutou ?

Mag


ADIEU FOU DE BASSAN
29 septembre 2007 - 08h47 - Posté par

Moi je m’occuperais de faire prendre conscience de la nécéssité vitale de la reproduction ... Avec Thom pour les illustrations.
Et "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le communisme sans jamais oser le demander", je suis sûre que cela n’est pas déposé !
Vestale (pas) bornée.

Vous avez remarqué comme Maguy et VSB traînent encore et toujours ici, bien après que tout le monde soit parti ...


ADIEU FOU DE BASSAN
29 septembre 2007 - 15h34 - Posté par

HE HE HE petite peste, si tu allais trainer ailleurs, tu ne serais pas ici pour remarquer notre salutaire présence, à Maguy et moi ( quand on est bien élevé, on nomme toujours les autres avant soi-meme. Excellent éducation et extreme modestie, des comme moi, on n’en fait plus ). Et de mon temps, on foutait des fessées cul nu aux affreux chiares qui espionnaient par les trous de serrure. Quand je serai président de la république démocratique, populaire et socialiste française, je rétablirai les chatiments corporels. Je fesserai moi-meme les nanas les plus méritantes....euh, je veux dire.....les plus délinquantes. Ouf, j’ai failli me trahir. HI HI HI HA HA HA HO HO HO. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
30 septembre 2007 - 00h43 - Posté par

Mais Léa, sans blaguer, c’est aussi un titre humoristique qui peut avoir du succès.

T’as pas remarqué qu’on traîne pas aux mêmes heures ?

Mag


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 10h07 - Posté par

Tu ne la connaissais pas, c’est normal, elle est de moi. J’ai oublié, il faut écrire Seigneur avec un S majuscule (c’est important pour la signification (oui cela se comprend dans tous les sens)) : "C’est à genoux que l’on rencontre mieux le Seigneur".
Mais toi tes blagues de salle de garde, elles sont graves ! (Pense un peu à ta carrière politique).

Tu as vu Maguy n’a pas totalement nié pour VSB, et maintenant elle lorgne sur Skapad en plus.
VIVE L’AMOUR !!! Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 18h05 - Posté par

Eh ! Eh ! doucement les mignonnes, si mon amie Annie, s’apercoit que je fait des dégats de si bonne fois, elle ne vat pas tarder a regarder vers devinez quoi ?

Voyons un peu d’imagination, Es un cas Pa-dibulaire mon Sagitaire, je vous pari qu’elle ne me la refera pas deux fois, eh ! plus d’Annie partie en escapade avec ESTEBAN, ce fainéant de Bassant sans Vent au bras ballants !

Eh, Le poteaux, tu nous la rigolade, ou tu es parti en Escapade. Skapadime.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 07h22 - Posté par

Les hommes, c’est bizarre quand même...quand on dit enculé à un homo c’est une insulte...

Quand on y ajoute "Tapette" ça prend tout de suite une autre dimension ! C’est dans ce mot que se trouve toute la nuance. Si on l’occulte alors...

...mais quand on le dit à une femme, on salue en général sa grande ouverture... d’esprit....enfin il paraît....

Qui a dit ça ?
Le malheur des unes pour atténuer le malheur des autres ? On ne pourrait pas faire autrement ?

Anaïs


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 10h10 - Posté par

Anaïs ... Anaïs ... cela me rappelle quelque chose ..

"On ne pourrait pas faire autrement ? (...) "

Euh ! Voyons ! Je ne sais pas ... Abolir la sodomie peut-être ? ...

Bienvenus à tous ces nouveaux Fous qui m’inspirent beaucoup !

Léa.
(comité d’accueil)


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 10h56 - Posté par

Quelle forme Léa !!! Bravo !!

Maguybole


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 13h41 - Posté par

hola maguybole !!!

si je m’attendais à te retrouver là !!! comment vas la vie ;)

wouiince le rouge


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 22h57 - Posté par

ça veut dire quoi "là" ?
Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 03h15 - Posté par

Wouince le rouge, encore un nouveau ? ou le nouveau pseudonyme d’Estéban ?

Mais je suis déjà venu là cher ami, du temps des bonobos. ce fut mon baptême, et ma première communion en même temps. Je crois que le FOU avait battu les records d’échanges.

Comment va la vie ? en dehors du FOU couci-couça.

Mag


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 09h52 - Posté par

Esteban est là ? Il est revenu ? Esteban ! Esteban ! Je t’aime ! Je t’aime ! Je t’aime !
Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 15h08 - Posté par

.... Tu crois pas qu’il faut la mettre au parfum ?

 ;-)

Chatounette


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 15h15 - Posté par

Abolir la sodomie peut-être ? ...

La "vielle coincée" sait-elle de quoi elle parle ? (Oups !) :(

A.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 15h40 - Posté par

Et surtout A. >>> Préviens-nous quand tu auras ton premier éclat de rire, qu’on profite !!!
L.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 15h53 - Posté par

Peut-être que A. est trop triste de savoir que tu passeras à côté sans jamais savoir ce que c’est. Surtout que A. semble penser - à moins que A. n’en soit absolument certain - que le temps presse pour toi !

MDR ;))


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 17h35 - Posté par

Dis-moi "MDR ;))" Tu ris là ou tu défèques ?
Parce qu’il faut quand même que quelqu’un t’explique que ce n’est pas pareil et qu’il y a des lieux réservés pour ça. Roberthom vont devoir encore sortir les seaux d’eau.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 18h41 - Posté par

Ah ? Toi aussi ???

C’est une mentalité à noyer le Fou sous les trombes ça !

Faut d’abord penser à la santé Fou. La tienne est secondaire petite égoïste ( :(

Z.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 21h09 - Posté par

A. ... Z. ... Ouf ! C’est bon, tu as fait le tour ! Tu vas pouvoir t’essayer à l’humour, à la poésie, au Fou quoi ! Tente ta chance, jette-toi dans le vide, laisse toi pénétrer ... et n’oublie pas : respire !!!
L.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 21h56 - Posté par

Roberthom vont devoir encore sortir les seaux d’eau.

Z. ne pourra jamais atteindre ce niveau d’humour ! Elle est trop fortiche la L. !!

Moi je suis encore cisaillée par sa drôlerie.

Cocotte


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 22h34 - Posté par

Tant que tu n’en es pas castrée, ça va, ré-jouis-toi !
L.


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 06h14 - Posté par

Non, pas castrée ! Cisaillée, elle a dit.

C’était bien à ça que ton "humour" était destiné, non ?

Qu’est-ce que tu es difficile à "combler" ! Faut sans doute que tu insistes encore un peu et tu auras ta "délivrance".

Vas-y Léa. Vas-y !!!

Comité de soutien aux PAJ


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 02h31 - Posté par

Oh ! purée Léa. Qu’est-ce que t’a bouffé ? Je viens de me faire 10 mns de rire avec tes échanges.

Quant aux appels à Séb.... pardon Estéban, je ne vois pas ce que je pourrais faire de mieux que tout à l’heure avec mon tambour. Il y a des moments où il vaut mieux laisser faire le temps.

Bises

Mag


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 17h26 - Posté par

Oui et après ton premier éclat de rire, quand tu auras eu ton premeir orgasme, tu nous préviendras aussi hein...qu’on profite aussi, nous on aime voir nos soeurs heureuses...

allez, c’est pas le tout mais là il me faudrait un truc sympa genre....un mojito ---

(je me lance pas dans les histoires de Pastis et apéro parce qu’i l y a le reboursier qui traîne dans le coin... ;-))

Chatounette alias le concombre masqué


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 17h41 - Posté par

Cumcumber* !
Un mojito ? Alors là tu ne pouvais pas mieux tomber, c’est ma spécialité. Nous ne sommes que deux à savoir le préparer avec une copine à Paris.
Et un mojito, un !
Dépêchez-vous les copains, il n’y en aura pas pour tout le monde !!!
Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 22h18 - Posté par

"Ah Léa...
Elle pas à droite, elle pas maladroite..."
Sacrée Léa, Léa sacrée, vestale* du FOu puisque les autres ont fui, queue entre les jambes....
HHmmmmm...

Il est BON votre mojito les filles....

Serait il possible d’en avoir un second ( voire un deuxième ?!)

Que c’est doux de ne rien faire et d’écouter les moutons bêler et les ânes annoner...de A à Z !

Dis donc au fait, n a eu Anaïs (ça m’aurait fait rire de l’appeler "ma nine" comme un ancien d’ici !) mais on pas encore eu... Loulou !

Bisous
Le Concombre masqué alias Casimir alias Chatounette alias...

*euh, non, à la réflexion peut être pas vestale en fait ... ;-)


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 22h50 - Posté par

Euh ... tu as l’air déjà bien pompette, mais ... allez ! On t’en ressers un, Cumcumber (j’adore ce mot en anglais). Ah Ah oui "ma nine" tu auras encore l’occasion de le placer, je pense.
Mais ne critique pas mon Roudoudou, tu sais, je l’aime encore.
Léa.
(plus vestale depuis longtemps)


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 18h17 - Posté par

tu nous préviendras aussi hein...qu’on profite aussi, nous on aime voir nos soeurs heureuses...

Sera-t-elle vraiment heureuse si elle sait que sa "sœur" Chatounette aura eu le sien aussi péniblement ? Elle se consolera peut-être de l’avoir aidé. Peut-être...

Calinette


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 02h44 - Posté par

Ah ! Ah ! AAAAAAh ! C’est rigolo-golo-golo le concombre masqué mais je préfère chatounette, (un côté plus affectueux). Il faut dire que j’ai toujours adoré les chats.

Allez les filles, mettez un peu de piquant à ces propos peut-être un peu gnangnan par rapport aux vôtres. Sert moi un petit verre Léa pour me redonner du punch.

Mag


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 09h56 - Posté par

Na plus de rhum ! Hips ! Maguyllerette !
Bisous, Léa.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 12h11 - Posté par

Moi cela ne me dérange pas que ma nana, me le chatouille ce petit mal aimé.

Je vous l’assure elle me procure de son doigt, une fantaisie, que seul les abrutis ne méritent pas.

Dit Léa, tu croit que ESTEBAN il n’aimerait pas ça ?

Skapad en liesse de faire des caresses pleines de liesses. C’est l’heure de l’Apéro Eh ! Hop ! directe au bistrot. A+


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 12h46 - Posté par

Ah non Skapad ! Décidément tu as la comprenette difficile. Serais-tu devenu sourd à force ?
Avec mon Roudoudou, c’est autre chose qui se joue ...
Je vais plutôt voir si Maguy pourrait m’aider à le faire revenir, elle qui comprend tout.
Léamoureuse.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 22h36 - Posté par

Tu as t’tre raison, la vie des bètes d’habitude ça m’interresse.

Et effectivement voir un Caniche tenter de renifler les fesses d’une Giraffe, ça vaut mieux que n’importe quel jeu de cirque, et portant il s’y connaissent, eux en cirque !

Hilare le Skapad, c’est le coté burlesque , qué viva les Charlots et tous ces Fabuleux Oiseaux !


ADIEU FOU DE BASSAN
25 septembre 2007 - 23h49 - Posté par

Mon grand-père,cet homme d’une grande sagesse qui m’a donné la passion de la mer d’une part,et le sens des "valeurs" d’autre part,m’a dit un jour :

" hé minot,dans la vie il y a deux "choses"importantes:Le cul et la bouffe !"

si ton patron te crève au boulot,tu vas plus bouffer et tu vas roupiller pendant que bobonne va faire le 18 pour éteindre l’incendie.

Il faut donc réagir avant l’irréparable.

1) tu te mets en grève,

2) ton patron sera dans sa boite pour sauver son tiroir-caisse.

3) enfin le moment le plus important,ou il va falloir payer de ta personne.Tu vas chez lui, tu sautes sa femme,tu vides sa cave et son frigo.

Tu vois gamin,les voies de la lutte de classe ne sont pas forcément impénétrables. "

Les cheminots sont en grève le 18 octobre.... A bon entendeur.....

Dis LEA,si,pour toi,la turlutte prend deux"T",comme "LUTTE",ça doit pas etre triste le pugilat avant d’agripper "le petit chose et les deux orphelines" !

Donc,pour moi,TURLUTE ! avec un "T",avant la cavalcade suivie.....du FRIGO !

Dis,LA LOUVE,ça va pas.. ?

"....il va sans doute nous dire comment baiser ? "

Il n’a meme pas compris la masturbation.Tu n’as pas remarqué qu’il "branle du chef" ?

Pendant que j’entend encore le doux chant des vagues,et avant de devenir "FOU",je vais demander à ma réboursiere comment on conjugue le verbe "turluter"...avec un seul "T".

Si jamais ça marche pas tu vas en entendre parler,Elodie.Parler de baise en glissant SARKO au milieu ça t’excite toi ?

comme dit VSB Je vous fait un gros POUTOU LE REBOURSIER


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 09h50 - Posté par

Le Reboursier, je te prie de t’exprimer correctement ici, on n’est pas dans un bordel !!!
Et tu fais trop peu de cas de la nourriture de l’Esprit (l’autre, avec un grand E, pas celui de la ’grande ouverture’). La poésie, tout ça ... Tu vois ?

Ta femme, tu la paies combien ? Cela doit bien rapporter avec toi ! Parce que t’es sacrément gratiné (avec un seul ’t’ ou deux ’t’... j’hésite). Cela lui donne des points de retraite en plus ?

Et tu penses que la voie de la lutte des classes qui "n’est pas impénétrable", c’est la femme de son patron ? Tu trouves encore qu’on n’a pas l’esprit assez bien ouvert ? Comme dirait Maguy "Trop forts les gars de Bellaciao !".

Et sinon, je suis d’accord pour qu’on bannisse le gros mot "sarko" des fils ici, cela donne trop envie de vomir.

Gros poutou alors ! Et bienvenu au Fou !
Léa. (comité d’accueil)


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 13h08 - Posté par

Si amore,

Léa ! Tu as raison

Banissons banissons l’odieux nabot diforme
Banissons banissons le de nos discussions informes

Quant à "Anaïs Anaïs" --- t’as pas le sens de l’humour toi , t’es LOURD----eee------ GRAVE.

Bon, ben en fait pas si mort que ça "Le Fou"

Mention spéciale à Maguybole de la part de Chatounette : Tu m’as fait bien rigoler !!!!!!

Signé Casimir , le Gros bonhomme orange

PS : REBOURSIER - j’y suis pour rien moi si ta femme elle sais pas con juguer :-)


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 17h01 - Posté par

Le Peter Pan de l’Elysée n’est pas Henri IV. En plus, le Ver Galant, lui, ne faisait pas de grands discours sur les " valeurs ", mais il s’occupait de mettre la poule dans le pot des paysans. Tiens une blague, sur Henri IV, qu’ici, on n’appelait pas " eth rey ", mais " nouste Henric ". Un jour de grande canicule, " eth nouste Henric " s’étant perdu dans la campagne de Pau, demanda à un paysan s’il pouvait se mettre un peu à l’ombre et boire un coup. Accordé. Trouvant le paysan, ( et la paysanne, aussi, sans doute ) bien sympathique, " nouste Henric " lui demanda ce qu’il pouvait faire pour lui etre agréable. Je vois à votre tenue que vous etes " de la ville " et si vous pouviez me montrer " nouste Henric ", que je n’ai jamais vu, je serais bien content. Sitot dit, sitot fait. Entrant en ville, le paysan eut un doute : comment allait-il faire pour reconnaitre le roi, au milieu de tous ces grands seigneurs, si bien vetus ? Simple, tout le monde se découvre pour le saluer, mais comme c’est le plus haut placé dans la hiérarchie, lui ne se découvre devant personne. Cheminant et devisant, ils arrivent devant le chateau, passent la porte et entrent dans la cour. Tous le monde avait retiré le chapeau, et Henri IV qui l’avait, lui, gardé, demande au paysan : et maintenant, tu le vois, le roi ? Ben, je vois qu’ on est deux a avoir gardé le galurin, alors c’est forcément l’un de nous deux, MAIS LEQUEL ? Ca vous laisse pas reveurs, une pareille CONSCIENCE DE CLASSE ? Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 17h22 - Posté par

C’est MA-GNI-FIQUE cetet hsitoire !!!!
clap clap clap j’applaudis j’aime beaucoup !!
Chatounette


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 02h56 - Posté par

OOOH ! vieuxstal, la classe !!

Dis-moi : "nouste henric" ça veut dire "notre henri" ?

Bise

Mag


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 18h48 - Posté par

Hé oui, nouste Mag. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
26 septembre 2007 - 10h43 - Posté par

il aurait mieux valu écrire : Bacci..........


ADIEU FOU DE BASSAN
27 septembre 2007 - 14h41

P.o.a :
Anna, Claude, Cricri, Esteban, Francis, Juju, Pedro, Pingouin, Marsacub, Nose, Roger, Tz.
(Lulu et Marcel pour un dernier clin d’oeil)

La plupart de ces signataires sont pour la corrida tout en assurant qu’ils ont le cœur tendre. Les autres n’ont pas dit qu’ils sont contre.

Le Fou dénonce la barbarie qu’est corrida. Ceci expliquerait-il cela ?



ADIEU FOU DE BASSAN
30 septembre 2007 - 00h37 - Posté par

attention terrain glissant !

Maguy


ADIEU FOU DE BASSAN
1er octobre 2007 - 11h12 - Posté par

VSB, j’ai répondu à ta devinette mathématique, plus haut, et je t’en pose une autre pas mathématique, à toi et aux autres.

Paix aux hommes de bonne volonté et aux autres aussi d’ailleurs, ça peut pas faire de mal.

les discussions seraient plus fructueuses si nous arrivions à éviter, par le ton et le style, la culpabilisation et l’auto-culpabilisation (mais nous avons appris le contraire).

A nous de désapprendre ce qui nous ratatine et nous limite, afin d’ouvrir l’espace en nous, dans notre façon de percevoir, avant même d’émettre et pas que intellectuellement dans les mots, en surface.

Bise à tous partis ou pas, mais y a-t-il encore quelqu’un ?

Mag


ADIEU FOU DE BASSAN
1er octobre 2007 - 17h12 - Posté par

Mag tu as droit à plusieurs poutous. C’était pas une devinette mathématique, la question est la suivante : essaye d’imaginer ce que serait LA VIE de l’espèce humaine, si le signe = n’avait pas été invité, ou si un dictateur fou l’interdisait, hein ? Et tu as avancé sur mon idée : les discutions seraient.........en surface. C’est exactement là que je voulais en venir, mais dans un domaine VITAL : la SCIENCE et LA RAISON. En d’autres termes, si le prolétariat se laisse déposséder de la maitrise intellectuelle de la science et des processus de production, il sera toujours à la merci de la bourgeoisie. Et on peut commencer ici meme : ceux qui sont le plus avancés aidant les autres à progresser, mais dans un esprit de CAMARADERIE et de SOLIDARITE. C’est absolument NECESSAIRE si le prolétariat DOIT devenir la classe " hégémonique ". Et mon idée est d’organiser la " logistique " pour que les camarades qui le VEULENT puissent DEPASSER ce stade de prolétaire revendicatif et fier à juste titre de sa CONSCIENCE DE CLASSE mais LIMITE par son manque de CONNAISSANCE REELLE et de GOUT pour la technique. Parce que de ce point de vue, la bourgeoisie a quand meme réussi à éviter que l’ouvrier considère l’acquisition d’une VRAIE CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE comme UN instrument de la libération ET DE MAITRISE DE SON DESTIN ou de son DEVENIR. Imagine si des millions de prolos se mettaient aux maths et à la physique, entre autres, au lieu de se contenter d’un savoir plus ou moins réel certes, mais VECU comme une sorte de " livre de recettes ". Tout ça est un peu décousu, mais à mon avis, y a du grain à moudre. et au passage, quand Sarko est élu avec 53% des voix contre Ségo avec ses 47%, ça ne fait pas 6% de différence mais seulement 3%. Pour le moment, c’est la pause, on continuera plus tard. Je t’avance quelques poutous. A plus. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
1er octobre 2007 - 17h25 - Posté par

N... de ... Je sus sur une bécanne qui arrete pas de m.....Mag je te prends au mot " désapprenons ce qui nous limite et nous ratatine " je te cite de mémoire et apprenons à etre acteurs et à ne pas subir. Mot d’ordre des F.T.P et devise de la 1ere Armée, celle qui a débarqué au Cap Nègre en aout 44.


ADIEU FOU DE BASSAN
2 octobre 2007 - 00h17 - Posté par

Pourquoi 3% ?

Ta bécane, elle serait pas envahie de spaywares et de virus ?

T’as pensé à charger des logiciels valables ?

Elle a peut-être besoin d’une bonne défragmentation, et d’un bon nettoyage.

Bises Mag


ADIEU FOU DE BASSAN
3 octobre 2007 - 18h58 - Posté par

Pour quelqu’un qui a la frousse de la technique.....3% de poutous. A plus. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
3 octobre 2007 - 23h42 - Posté par

Mag, j’étais dans un point internet, suis rentré chez moi. Pour les 3% de Sarko et Ségo, simple, c’est le problème d’introduction du bouquin que recommandait la Louve : le livre qui rend fou. Je t’explique : 100 personnes doivent voter, pour ou contre. Pas d’abstentions. Un premier vote donne 50 pour 50 contre. Un deuxième vote est organisé : UN des votants change d’avis et cela donne 51 pour ou contre 49, L’APPARENCE est la suivante 51 POUR CENT MOINS 49 POUR CENT ça fait DEUX POUR CENT DE DIFFERENCE. C’est évidemment faux, puisqu’on compte LE MEME ELECTEUR DEUX FOIS, une première dans les 50 + 1, une deuxième dans les 49 - 1. Là comme ailleurs, le bon raisonnement qui consiste à se dire UN ELECTEUR SUR CENT a changé d’avis, n’est pas forcément inné mais peut correctement s’éduquer, comme disait Marx. ( Fais le meme calcul avec les chiffres des élections : tu fais " elections presidentielles 2007 sur Google, et tu as le site du ministère de l’intérieur ) J’ ajouterai qu’il ne faut pas des milliers d’heures. C’est ce manque de précision et de rigeur de NOTRE PENSEE ORDINAIRE qui aide une bourgeoisie, une droite et un impérialismes imbéciles et criminels à se perpétuer. Et je ne peux pas résister au plaisir de te citer Charpak, prix Nobel de physique qui disait la la tivi il y a à peine quelques années : l’enseignement des sciences a été tellement bien saboté qu’à l’aube du 21ème siècle, la CONSCIENCE des lois de la nature qu’ont les Français est la meme que celle des paysans du 17ème siècle ( je pense ne pas trahir sa pensée ) Si les " gens " avaient un minimum de connaissances en maths, physique et chimie, il n’y aurait pas " dans l’air " toutes sortes " d’idées " étrangeoidales, bizarroides et cocassiformes ( pour ne pas dire de superstitions ) sur le nucléaire, et les ondes des téléphones portables, entre autres. En 1920 les paysans étaient contre l’électrification, parce que "" ça ferait tourner le lait des vaches ". Et t’as vu comme on discute FRATERNELLEMENT en camarades ? Désapprenons ce qui nous ratatine, et en apprenant ce qui nous fait changer le monde, NOUS NOUS CHANGEONS NOUS-MEMES. Mais pour ça, FAUT S’Y COLLER. Alors au boulot, et tout à l’heure, je te ferai calculer un salaire. Tu crois tout de mème pas t’en tirer aussi facilement ? Gros poutous. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
7 octobre 2007 - 15h34 - Posté par

Sacré Vieux Stal Borné, pour le nucléaire justement les scientifiques n’en ont fait qu’une toute petite approche, ne pense tu pas qu’il est également nécessaire de rappeler certaine mise en garde de Einsten, certaines avancées de la connaissance humaine, ne sont pas me semble t il a laisser dans n’importe quelles mains si peu peu scrupuleuse. Qu’en ta bienheureuse et souhaitable envie d’émancipation massive, j’y adhère totalement, éducation puis seulement après , éventuellement nuclarisation, mais pas avant. Ceci n’a rien a voir avec quel théories mystiques ou arrièrès, préservation de toute arrogance prétentieuses de tout savoir de cette matière qui nous compose, si ondulatoire, si mystèrieuse et dobnt le saint grall ne pourrat jamais nous donner la clef de ce mystère (heureusement ! avec ces mégalos barjots !). Ce domaine auquel je fait allusion, c’est bien du nucléaire, tu l’aura deviné. Le nucléaire avec les connaissances très parcèlaire, ne peut jusqu’a présent etre exploité industriellement. N’en convient tu pas, l’état de notre humanité du jour n’en a pas , et peut etre peut etre pas, la maturité de prétendre a l’utiliser. Me semble t il ! Skapad.


ADIEU FOU DE BASSAN
7 octobre 2007 - 20h22 - Posté par

T’AIS-JE SOUTENU LE CONTRAIRE ? Non, parce que l’atome est tout aussi maitrisable par l’espèce humaine que le reste. Je te (ré)cite ; la matière est infinie, mais la capacité de l’ETRE HUMAIN à la comprendre pour se la subordonner est toute aussi infinie. C’est de qui ; Lénine, ou Confucius ? HA HA HA. Et que le CAPITAL pour des raisons INTRINSEQUES de TAUX de PROFIT se lance dans une course risquée au " nuc " NE DOIT PAS nous conduire à mélanger les deux ; maitrise d’une technologie et baclage de la sécurité. Et c’est bien pour ça que le capital se garde bien de dispenser un minimum de culture scientifique au " bon peuple ". Il est infiniment plus PAYANT de VENDRE des modèles de comportement, de codes, de convention, bref de singeries à des classes moyennes qui ont de moins en moins les moyens de se les payer. C’est la définition que donnent du capitalisme les " économistes néo-classiques ". ( Encyclopédie Universalis et mon génie " cosmique " de neveu, titulaire d’un doctorat d’Etat d’éco ). T’as qu’à jeter un coup d’oeil sur les bouquins de mode des nanas, ( ça, c’est pas d’aujourd’hui ), MAIS AUSSI DES MECS : A PLEURER. Bon, c’est l’heure de la " croute ". A plus. Vieux stal borné.


ADIEU FOU DE BASSAN
7 octobre 2007 - 20h43 - Posté par

DOIS JE PLEURER  ? ou  ! bonne bouffe de croute, ça c’est de la bonne énergie, celle qui nous fait avancer , elle a aussi ces inconviéniants, que je nommerais pas ici en ce moment, ce ne serait pas juste pour te mettre en appétit. Salut Vieux Stalm Borné . Skapad de prouttt !!!





Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Vous voulez les misérables secourus, je veux la misère supprimée. V. Hugo
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite