Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Halte à la censure du CNR !


de : Francis
jeudi 17 janvier 2008 - 23h55 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

Il existe un moyen simple et efficace de nous mobiliser collectivement dans le délai très court qui nous est imparti, afin d’empêcher la ratification du traité de Lisbonne. Il s’agit de porter plainte collectivement devant la Cour européenne des droits de l’Homme pour violation du droit à des élections libres (article P1-3 CEDH). Une plainte collective réunissant les 50 000 pétitionnaires pour un référendum aurait un effet politique certain. Les détails de cette action qui réunit d’ores et déjà 780 plaignants sont expliqués sur le site http://29mai.eu . La question que nous posons est la suivante : Pourquoi les pétitionnaires n’ont pas le droit de savoir que cette action existe ? Pourquoi le CNR ne laisse pas chaque pétitionnaire en son âme et conscience décider si oui ou non il veut porter plainte ?

Depuis le 13 novembre, nous avons contacté à de très nombreuses reprises, les responsables du Comité National pour un Référendum (CNR), qui regroupe plusieurs organisations politiques en faveur d’un référendum sur le traité modificatif européen.

Lors de la réunion du 21 décembre dernier, à laquelle je me suis rendu à Paris, il ne m’a pas été donné la possibilité d’exposer notre action, alors même que mon intervention était prévue à l’ordre du jour. J’ai pris la parole une première fois, mais il m’a été dit qu’il fallait que j’attende la fin de la discussion sur le premier point à l’ordre du jour. La réunion a duré deux heures et demie pendant lesquelles les divers représentants se sont accordés sur le fait que la bataille politique au Congrès serait perdue. À la fin de cette discussion, lorsque j’ai repris la parole, les représentants se sont tout simplement levés et sont partis ! Lorsque je les ai interpelés, Pierre Khalfa de Solidaires, m’a répondu qu’il m’avait déjà entendu lors de mon intervention de 5 minutes, au meeting unitaire du 6 décembre dernier à Montpellier.

Ils sont donc sortis de la salle… Sans explications ! Ils n’ont pas voulu entendre ce que j’avais à dire : A croire soit que nous sommes quantité négligeable, ou que leur décision était déjà prise.

Ce jour là, il a été évoqué la date du 3 janvier pour une nouvelle réunion, pendant laquelle nous escomptions bien, cette fois-ci, nous faire entendre, Pour cela, nous avons envoyé à TOUS les représentants du CNR, un mail extrêmement précis, leur demandant de nous relayer auprès des pétitionnaires et de prendre position officiellement sur notre action.

Que penser du fonctionnement interne du CNR lorsque l’on sait que certaines personnes, critiques par rapport à sa position et susceptibles d’appuyer notre action, n’ont pas été informées de la date de la dernière réunion du 3 janvier et n’ont donc pas pu s’y rendre ? Que penser également du fait que nous n’avons à ce jour, aucune réponse, malgré nos demandes répétées ? Ainsi, nous n’avons jamais pu défendre notre projet.

Force nous est de constater que le CNR a délibérément décidé de nous ignorer et refuse de relayer notre initiative auprès des 57 000 pétitionnaires.

L’association ATTAC, membre du CNR, ne souhaite pas non plus soutenir officiellement notre initiative. Au moins nous a-t-elle fait connaitre ses raisons.

Voici le courriel de F. Viale, suite à la décision du bureau national d’ATTAC, reçu mardi 8 janvier 2008. « Bonjour, Le bureau d’Attac ne souhaite pas soutenir l’initiative de la plainte devant la CEDH.

En effet, nous ne souhaitons pas donner à une cour de justice l’opportunité de statuer sur une question politique (le recours au référendum) : elle n’a aucune légitimité pour cela, et nous ne voulons pas la lui conférer en lui demandant de trancher cette question.

De plus, la probabilité est extrêmement élevée que la Cour saisie dise que la demande n’est pas fondée : ainsi, nous aurions donné la possibilité à Sarkozy d’exploiter politiquement cette défaite en disant que même la CEDH ne le blâme pas de n’avoir pas eu recours au référendum.

En somme, nous ne pensons pas que cette initiative aboutisse à ce à quoi elle vise.

Cordialement, Frédéric Viale »

Le 8 janvier, M. J-M. Ayrault, président du groupe PS à l’Assemblée Nationale a déclaré que le PS ne se rendrait pas au Congrès, favorisant de fait l’adoption de la révision préalable à l’adoption du traité de Lisbonne, puisque celle-ci nécessite les 3/5 des voix exprimées et non pas des votants. Cela signifie que si un seul député PS s’abstient de se rendre au congrès, le groupe UMP aura la majorité nécessaire pour adopter seul la révision. L’échec de la voie politique est donc patent.

Nous nous trouvons dans une situation où nous n’avons absolument aucune possibilité de nous exprimer politiquement. Le Parlement est verrouillé par les partis. Les partis, UMP et PS, main dans la main, ont décidé de soustraire l’Union Européenne à toute critique ou expression démocratique.

Certains nous ont fait remarquer, comme ATTAC, que cela revenait à constater la défaite du politique face au juridique. Et beaucoup pensent que le référendum est une question strictement politique. Je pense au contraire que le référendum n’est pas qu’une question politique, pour deux raisons :

 la première raison est la suivante. Imaginez un candidat aux élections qui fait bourrer les urnes par ses partisans. C’est de la politique. Mais c’est aussi et surtout un délit. Imaginez un dictateur quelconque qui refuse d’organiser des élections au terme de son mandat. C’est de la politique. Mais c’est aussi une dictature. La politique obéit à des règles de droit, des règles constitutionnelles (enfin, quand les politiques ne s’assoient pas sur ces règles).

Le gouvernement viole l’esprit de la Constitution en n’organisant pas de référendum. Il existe une règle de base de la démocratie, protégée par l’article 3P1 de la CEDH qui oblige d’organiser des élections. Les règles qui organisent notre démocratie sont détournées de leur but. Confier la ratification au Parlement vise à soustraire l’Union européenne du champ de la démocratie pour laisser cette question aux “professionnels” de la politique. Pourtant, l’Union européenne change nos vies, nos emplois, nos services publics, dans une direction exclusivement capitaliste et néolibérale. Véritablement comme le disait Margareth Thatcher à la fin des années 80, grâce à l’Union européenne “There is no alternative” (TINA).

 la seconde raison pour laquelle la plainte est importante, c’est que dans le système politique actuel verrouillé par l’UMP et le PS, nous n’avons pas de moyens de nous exprimer. Faut-il rester dans le champ strictement politique alors que ces deux partis se moquent du peuple de façon éhontée ? Encore une fois, comment jouer alors que l’adversaire ne respecte pas les règles du jeu ? Le CNR sait parfaitement que sa stratégie politique ne réussira pas, il le sait d’autant qu’une partie de ses membres sont issus de partis politiques. Il suffit qu’un seul député PS s’abstienne de se rendre au congrès ou vote en faveur de la révision pour que cette stratégie échoue. C’est objectif, mathématique et certain. Alors qu’avons-nous à perdre à engager cette plainte. Si le CNR nous avait soutenu, à l’heure actuelle, il y aurait non pas 710 plaintes confirmées, mais plusieurs milliers. Il serait politiquement très difficile pour la CEDH de nous donner tort.

Je pense donc que si la CEDH déclarai la plainte irrecevable, ce serait très largement la responsabilité du CNR qui n’aura pas voulu se battre becs et ongles avec tous les moyens à sa disposition pour obtenir ce référendum.

De quel droit le CNR décide-t-il à la place des pétitionnaires de ce qu’ils doivent savoir ou ne pas savoir ? Tout ce que nous demandons, c’est que ces pétitionnaires soient informés de l’existence de la plainte collective, afin qu’ils puissent se joindre au mouvement s’ils le souhaitent. Mais apparemment, les bergers du CNR savent ce qui est bon pour leurs brebis…

--------------------

Pour parler des gens qui cette fois agissent concrètement, nous vous annonçons qu’un recours va être déposé au Danemark contre la décision du gouvernement danois de ne pas convoquer de référendum. Vraisemblablement, encore des utopistes qui n’ont rien compris à la politique ! La question d’autres recours se pose également en Allemagne et en Suède, nous vous tiendrons bien sur au courant de la suite de ces initiatives.

Pour http://29mai.eu, Guillaume Zambrano (pétitionnaire CNR), Laure, et Francis

NB : suite à la publication du présent texte sur le forum du CNR, celui-ci a été supprimé par le modérateur du site. Les membres du site ont eut droit au même traitement et leur accès bloqué.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Halte à la censure du CNR !
18 janvier 2008 - 01h16

Amusant, la réponse d’ATTAC : le nouveau CA (grosse dépense d’énergie de JP Kahlfa, semble-t-il, pour dégommer Cassen et Nikonoff) n’a-t-il pas confié à la "justice" sarkozyste le soin d’enquêter sur les fraudes qui auraient été commises lors des élections à ATTAC ? Le nouveau CA ne donne-t-il pas ainsi à la "justice" sarkozyste l’autorisation de venir fouiller dans toutes ses archives ? Le nouveau CA fait confiance à la "justice" sarkozyste ? Mais pas à celle de l’Europe ?

Dès lors, plus rien n’étonne.

Il faut continuer à envoyer des plaintes. Faire connaître la démarche. Dans toute l’Europe, ce serait encore mieux !



Halte à la censure du CNR !
18 janvier 2008 - 06h19 - Posté par Copas

Enfin, la réponse se discute.

Le représentant a raison de s’interroger sur l’opportunité de s’en remettre à une instance dont la reconnaissance fait débat.

Et dans l’affaire il n’y a pas les bons et les méchants mais divergence.

La question de l’orientation pour faire barrage au TCE-bis fait débat. Il faut continuer en force sur les initiatives déjà enclenchées. Les jouer à fond.


Halte à la censure du CNR !
18 janvier 2008 - 09h37

Ils commencent à nous les briser tous ces chefaillons et leurs minables luttes de pouvoir. Toutes les actions doivent être poursuivies et surtout l’information doit circuler,c’est quoi ce bordel et ces apparatchiks à la petite semaine. Lul



Halte à la censure du CNR !
18 janvier 2008 - 10h49 - Posté par

Bonjour,

"c’est quoi ce bordel et ces apparatchiks à la petite semaine. Lul"

Bin ! le reflet de notre incapaciter à nous réunires face à cette orgie de la consommation et la récupération de nos cerveaux.

Bon bin, aux armes citoyens... oui/non ?

De Hyoo


Halte à la censure du CNR !
18 janvier 2008 - 11h07 - Posté par Francis

Dois je préciser que le CNR se réunit à l’Assemblée Nationale et qu’il est composé pour partie de parties politiques ?





Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
4 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite