Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Platon, penseur de la mondialisation (zaz)


de : Ocséna, contre le système-ENA
jeudi 31 janvier 2008 - 23h25 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

1. Introduction : Le Monde de la philosophie dans le Monde, désormais le vendredi

Il n’aura en aucun cas échappé aux plus attentifs d’entre vous que Le Monde ouvrait depuis la semaine dernière une nouvelle "rubrique" intitulée "Le Monde de la philosophie" : Chaque vendredi donc, en collaboration avec Flammarion, le Monde vous fournira pour 9,90 euro le texte d’un "grand philosophe". Vingt auteurs sont déjà programmés, ce qui n’est pas rien puisque le lecteur devra se boulotter son penseur ultra-supérieur en 7 jours pour passer ensuite aussi sec à un autre très gros "meuble". Ledit lecteur sera chaque fois aidé par une préface introductrice de Roger-Pol Droit (la première nous a paru très honorable) et un ou deux papiers incitateurs-provocateurs-soulignateurs-stimulateurs d’un moyen-grand philosophe contemporain. Il y a de l’admirable, il y a également de la gageure intellectuelle et commerciale dans cette initiative du Monde. Le Monde nous avait habitué à nous vendre de la grande musique, du DVD, que sais-je ? un jour il nous vendra probablement des spécialités de bières au titre légitime de la culture universelle, on va donc pas ici lui reprocher pour le moment sa vente présente de philosophie. La justification plus qu’honorable avancée d’ailleurs pour cette étonnante entreprise est que la philosophie pourrait nous aider tous à mieux comprendre le monde perturbé où nous vivons. Cet optimisme aussi nous paraît trognon. Bref, on se dit qu’il faudrait, nous, contribuer à animer, participer un peu. Quand on est de l’Ocséna, il semble bien qu’on ne puisse pas moins faire.

2. "Platon, penseur de la mondialisation", version Glucksmann (et aussi version Michaud si vous cherchez un peu)

Là cette fois pour commencer avec Platon, c’était André Glucksmann qui était de service, avec un titre qui en a d’abord surpris plus d’un : "Platon penseur de la mondialisation". En vérité, ça a énormément fait rire, mais gentiment, Yves Michaud dans Libé qui nous a donné à son tour un " Platon, la mondialisation et les 4X4" (On vous laisse le soin de retrouver ces textes, parce que nous on veut plus faire les brelles à afficher des trucs qui disparaissent ensuite, réservés aux abonnés ou à je ne sais qui, à telle ou telle condition laborieuse et très coquette.)

Glucksmann explique son titre par d’intenses similitudes selon lui entre l’ampleur merdique et cafouilleuse de la situation sociopolitique prévalant à l’époque de Platon (Guerre du Péloponnèse, déliquescence d’Athènes), et celle non moins exaltante prévalant à la nôtre. Ok, ok ! mais y a-il une leçon platonicienne à tranférer par dessus 25 siècles et qui pourrait être utile au 21ème ?

Si vous l’avez trouvée tout seul, bien grosse et claire, dans les 3 textes lisibles offerts gratos à votre sagacité première, à savoir Le banquet, Phédre et l’Apologie de Socrate, ben alors les amis, c’est qu’on vous avait sous-estimés ! Le texte de Platon, sans mots techniques et compliqués ne parle pas aussi facile que ça. Il y a pour cheminer proprement des interprétations historiques de Platon, sans doute discutables mais peu contournables pour vous aider à le lire. On supposera donc que préalablement vous aviez visité Wikipedia pour vous aider à le précomprendre, à défaut de Wiki vous vous étiez offert "La philosophie pour les nuls", lequel bouquin vous resservira plus de vingt fois. Donc vous aviez trouvé dans les commentateurs la théorie des Idées de Platon (qu’est déjà pas de la galette), vous aviez trouvé la dialectique ascendante et descendante, vous aviez trouvé enfin la politique de Platon.

Théorie de la connaissance de Platon, théorie politique du même costaud, les deux gros morceaux. Concernant le savoir à rechercher et dire, les textes de Platon font une porte large à la diversité des opinions. La plupart du temps (sinon toujours) ses dialogues ne concluent pas, et on ne sait trop parmi les interlocuteurs en affrontement qui est le véritable porte-parole du maître et s’il y en a un. Ceci a donné sans doute vie à la descendance sceptique du courant platonicien. Cela dit, aucun relativisme chez Platon, le Vrai n’est pas flottant, il n’est pas multiple, il est forcément univoque, le maître est mathématicien, raisonner se fait selon des voies imparables, "géométriques" : Il n’est ni possible de dire tout et son contraire, ni de dire n’importe quoi selon l’humeur. Cela a donné sans doute la descendance dogmatique du platonicisme (ou platonisme si vous voulez dire plus simple).

On est sûr en tout cas des ennemis que Platon se désignent à lui-même : ils sont de deux types, les sophistes et les poètes. les sophistes sont savants et très doués, les poètes (il s’agit des poètes à l’ancienne) sont conservateurs, récitatifs, et en ce sens, dans la partie à jouer, ce sont les cuistres nobles qui ont les valeurs pour eux.

Sur le plan politique les choses paraissent carrées et sans balancement possible, Platon est un aristo-aristo (sans doute un réac dirait-on aujourd’hui), qui tient la démocratie en mépris comme le gouvernement des rats crevés et des zéros sans éducation. Dans le truc de Platon, on ne peut donner la responsabilité des décisions qu’à ceux qui sont au plus haut de l’esprit, les meilleurs des meilleurs. Chez lui ce sont les philosophes, pas les énarques ni les HEC, mais c’est sans doute parce qu’il n’y avait pas eu à l’époque un Debré pour inventer l’ENA. Il va de soi que cette image droitière de Platon doit pas mal à la vision spécifique de Leo Strauss.

On pourra dire que la France républicaine est depuis plus de 200 ans complètement platonicienne, le grand recul de Platon en France c’est la suppression du concours d’entrée en sixième, sa permanence exotérique le maintien des classes préparatoires et des grandes écoles. La France veut être dirigée par Normale sup au minimum, un abrégé de lapin-grec vaudra toujours chez nous plus que le plus savant et talentueux des hommes, et d’abord parce qu’il n’y a pas de talent concevable en dehors de nos fameux grands concours. Voyez les réactions de ces derniers jours, la France ne pourra jamais admettre que Macdo puisse délivrer dans la carotte et la mayo un diplome équivalant au baccalauréat, seul un maudit anglais pouvait imaginer cela, pas Darcos inspecteur général de l’éducation nationale, accessoirement ministre UMP.

Cela étant exprimé, comment Platon peut-il être de près ou de loin tenu pour un penseur valide de la mondialisation ? Eh bien nous voyons deux cas où il faut peut-être l’appeler pour s’aider, même a contrario, à penser.

 Le premier cas c’est le développement du web, de l’open publishing, de la pensée nouvelle apparemment brownienne.
 Le deuxième, c’est derrière la profession de foi démocratique (il n’est de régime que le régime démocratique, et de légitimité démocratique que celle des parlements élus), c’est disions-nous derrière ce verbe tout le travail occulte pour s’en écarter, c’est toute la mission de la bonne gouvernance.

3. L’approche de l’Ocséna : Quid de Platon face à l’opinion s’agitant apparemment sur le web et face à la bonne gouvernance anti-démocratique de nos institutions.

Nous, ocsénistes, allons être courts sur cette partie qui reflète certes nos positions mais cherche à ouvrir un espace de discussion et ne se soucie guère d’asséner Sa vérité.

Le phénomène web,

le phénomène du e-publishing, constitue un phénomène récent, énorme, dont nous croyons qu’il deviendra à terme décisif sans toutefois qu’on puisse en voir aujourd’hui les figures possibles de demain. Si Platon ouvrait avec nous son ordinateur c’est sûr qu’il piquerait d’abord rapidement sa crise. Sans doute dirait-il comme tout le monde l’a fait, en tout cas les journaux récemment, mais qu’est-ce que ce merdier qui défie toutes les règles du journalisme ! (bavures, bobards, non vérification des sources, insultes, insultes, approximations miteuses, jeux de manche pré-ado, etc.) Tout tout tout ce qui est mauvais...

En même temps il faut bien le dire, il y a du bon, pas seulement parce que certains d’entre nous font de bons articles comme dans les journaux, mais parce que certains font des articles comme on ne fait pas du tout dans les journaux, et comme on n’apprend heureusement pas dans les écoles de journalistes et notamment à Sciences-po.

Pourquoi voit-on de plus en plus de gens, conscients du gros merdier web, qui disent ne plus lire pourtant que le web. Eh bien pour une raison simple, c’est que la référence journalistique (ils savent faire un article évidemment ceux-là) s’est déjà mille fois déhonorée en peu de temps. Nous leur disions aux grands journaux (que nous n’allons pas nommer par charité) qu’ils jouaient un jeu dangereux malgré leurs qualités en pondant d’atroces articles fayots, litigieux, pas réglos. Ah les articles sur Martine Aubry, dans le temps, Elisabeth Guigou, Jospin, ou récemment sur le beau Villepin, il a fallu se le faire dans la presse le beau harpiste Villepin. Tiens ça a recommencé, le procédé la semaine dernière, c’était pas pour Moscovici ?

La presse, y a plus rien à en dire, on le sait c’est fini. Et le web ? ben le web vit. On le lit même en s’énervant, le web n’est pas de la communication journalistique c’est de l’expression. De l’expression. S’étaient-ils exprimé les 4000 ans auparavant ? Pas tellement. Ils le font maintenant.

Trois hypothèses viennent à l’esprit : ca peut s’améliorer au niveau individuel des posteurs (why not !), ca peut s’améliorer au niveau des mécanismes de traitement de l’info qui semblent en douce se cogiter dans les "labos" (on en reparlera), ca peut signifier un changement de sens, de paradigme de la chose, totalement imprévisible (vous savez quand la masse y est qu’elle se dépasse, le changement quantitaif procure bien souvent un bond qualitatif).

Tenus enfermés dans la critique si longtemps, les hommes normaux c’est à dire les citoyens de rien ont beaucoup à rattraper, le pouvoir rend assurément très con, l’absence de pouvoir aussi.

Donc si nous étions platoniciens, voilà comment on se poserait sans doute les questions.

Ok, et sur le plan politique qu’est-ce qu’il faudrait dire avec Platon ?

Ben, forcément avec Platon, toute cette démocratie de l’individu, de la liberté égocentrique, solipsiste, égoiste de chacun, cette liberté de l’opinion statistique non qualifiée, doublée, renforcée de la nullité médiatique des chaînes et des radios, ca inquiéterait. Platon hausserait les épaules avec un deuxième mépris. Mais bon ! Platon serait rassuré en même temps, la gouvernance est le remède de la démocratie. On gouverne, on gouverne. Les sophistes députés ont le privilège de la loi sans discussion réel et le privilège d’un pognon éhonté. Vous avez pigé le coup du traité européen qui sera voté par le parlement. L’Europe qui fait tout pour vous et décide pour vous. Pourquoi se faire suer quand on peut faire soft sans se la compliquer.

La démocratie moderne, sa plaie, c’est le citoyen. Le remède on le connaît. La vraie démocratie, la libre, l’artisanale, la populaire, il n’y en a plus sans doute pour très longtemps.

Vous voyez que Platon nous a aidé à penser de près le monde moderne, les yeux ouverts.

PS : ah, j’oubliais de vous le dire, la semaine à venir, je crains bien qu’il nous faille se payer Aristote. Mais bon, ce n’est pas non plus de nature à nous faire peur

Cela dit, Alain Serge Clary vous salue bien

.......................................................................................................

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Platon, penseur de la mondialisation (zaz)
1er février 2008 - 12h35

En France, nous avions, selon le mot de Serge Halimi, une remarquable presse de révérence

En fait, vous avez pleinement compris la mentalité hexagonale quand vous avez compris que la question fondamentale n’y est pas qu’est-ce penser ? Mais qu’est-ce que poncer ? Pour poncer, chez nous, ça ponce énormément.






Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
2 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
1 commentaire
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire
A l’exemple de Wuhan, la Chine, "l’atelier du monde" , semble à l’arret à cause d’un virus "venu de nulle part"
samedi 8 - 16h25
de : nazairien
2 commentaires
Des hausses et baisses sournoises au 1er Février !
samedi 8 - 11h39
de : JO
17 ans de colères et d’espérances avec Jann Halexander, au Théâtre Michel
vendredi 7 - 23h55
Emission : Radio Manif – Des Gilets Jaunes sont toujours là … Et ils ont fait du chemin !
vendredi 7 - 19h53
de : Emission Polémix et La Voix Off
4 commentaires
Les schleus reprennent leurs vielles habitudes, ils commencent à la frontière belge néerlandaise.
vendredi 7 - 07h05
de : André
12 commentaires
L’intégrité du corps humain est un droit absolu - MRAP
jeudi 6 - 23h36
de : Christian DELARUE
Le médecin chinois lanceur d’alerte, contaminé par le coronavirus est décédé
jeudi 6 - 20h33
de : nazairien
Trop pauvre pour être de gauche.
jeudi 6 - 17h05
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Les opposants à la réforme des retraites ne désarment pas
jeudi 6 - 16h46
1 commentaire
Christian Cotten, "psychologue controversé", nous présente une exellente vidéo (petit emmanuel)
jeudi 6 - 11h14
de : nazairien
BOLIVIE : Les petits télégraphistes du coup d’Etat qui n’existe pas ?
jeudi 6 - 09h24
de : JO
Les fous de jupiter à l’oeuvre !
jeudi 6 - 09h13
de : JO
EUX & NOUS
jeudi 6 - 07h36
de : Ernest London
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous devons apprendre à vivre comme des frères, faute de quoi nous périrons comme des imbéciles. Pasteur Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite