Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

MP7 Nietzsche ou le tir au lance-patates. Monde philo (zaz)


de : Ocséna, contre le système-ENA
vendredi 7 mars 2008 - 01h13 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

1. Une ou deux métaquestions vers soi pour commencer

La première gageure de cette série d’oeuvres philosophiques dans le Monde alors que nous en sommes au septième shot aujourd’hui avec Nietzsche, c’est que —nous écoutions Roger-Pol droit sur je ne sais plus quelle radio— c’est que ça marche incontestablement. A ce phénomène, R-P D répondait par l’intérêt général pour la philo : nous n’en croyons pas un mot, ou alors c’est que cet intérêt n’est pas à prendre au niveau rez-de-chaussée, pied de la boite aux lettres, mais en nettement plus compliqué-compliqué. Bref on ne sait pas trop pourquoi le lecteur du Monde s’inflige ce pensum raffiné de lire des philosophes dans des délais si rapprochés.

Une chose nous apparaît en même temps que nous vivons ce premier doute, c’est que l’ambition initialement avancée de mieux comprendre notre monde présent avec des penseurs relevant d’un temps antérieur semble deuxièmement faire un peu, beaucoup, long feu. Certes, il y a eu tentative, mais ! Nous-mêmes nous y sommes employés mais !

En réalité, on voit bien qu’un philosophe est ordinairement étudié pour lui même, en lui-même, et rarement pour quelque chose d’autre en avant de lui. On voit bien qu’un philosophe ouvre un monde qui est le sien, une utopie, un rêve, pour béotiens et spécialistes : sur Platon, on sent bien qu’il eût fallu, dans le process régulier, dire des choses pertinentes sur la théorie de la réminiscence, le réalisme des idées, etc. etc. Sur Marx il eût fallu tchacher sur la plus-value absolue et relative, sur la loi de la baisse tendancielle du taux de profit : on a bien vu ailleurs d’autres catéchumènes prêts à s’étriper s’ils l’avaient pu sur l’impérialisme selon machin et l’impérialisme selon méchin.

De Nietzsche, le lecteur attend présumément en vérité un topo condensé, un brick philo, en 2000 mots : volonté de puissance, surhomme, éternel retour, par-delà la morale, mort de Dieu, transmutation des valeurs, ressentiment, morale des esclaves, etc. etc. Et puis cette fichue histoire du singe qui se change en chameau ou alors c’est l’inverse et si c’est pas le singe c’est l’esprit qui veut faire le chameau, et le chameau qui déblatère et qui se fait lion, puis le lion ..., und so und so.

Le programme philo qui nous est tracé dans le Monde de la philo ouvre-t-il véritablement sur le monde sans qu’on force sur la serrure ? auquel cas la serrure ne marche probablement plus tellement.

2. L’entrée dans Nietzsche

Les deux entreurs sont Jean-Luc Nancy, ex- prof aux fac de Strasbourg, Berlin et Berkeley et Sébastien Frachebois, prof à bar-sur-Aube. Ils ne nous la jouent pas pipeau, l’un au clavecin d’assaut l’autre au hautbois de tranchée, nous expliquent bien que Nietzsche c’est haché, plein de soubresauts, ça se fait au marteau. C’était notre plein sentiment, nous voilà tri-phasés.

 Nancy : "Je découvrais moins une pensée qu’un ton... Il y a bien sûr un corps de pensée que nous connaissons... Mais Nietzsche c’est d’abord une rupture de ton... Avec lui le continuum philosophique s’interrompt. La monodie se brise".
 Frachebois : "Opacité du discours,... fragments délibérément contradictoires... Sans doute vaut-il mieux renoncer à une lecture linéaire et intégrale des oeuvres".

Ah ben je te dis pas, nous qui l’avons en totalité lu en grande maternelle, je te dis pas, la titubation précoce à la sortie. Il nous en est resté le culte de l’aphorisme et la duplicité masquée dans le crachement confus de la vérité : le zaz !

 Nancy : "la vérité est terrible car elle ne se conclut pas". Et pour t’aider, ce qui n’aide pas forcément : "Nietzsche est un grand maître de vérité". Bon, là faudrait savoir hein Jean-Luc ?!
 Frachebois : "Taper sur nos certitudes", sur ces vérités premières, qui sont ce qu’elles sont : des croyances. "Démasquons donc la croyance qui s’est drapée du vêtement de la vérité".

Merci, Nancy et Frachebois d’avoir fait l’essentiel du boulot compliqué.

Nous, Nietzsche, après la maternelle on a eu du pot. Je devais être déjà diplômé du CM2, quand je me trouvais à corriger le bac. Une beauté très remarquable qui ne m’avait d’ailleurs nullement vu, même en coin, s’écrit soudain, le visage empourpré : mais que dois-je faire de ce candidat qui n’a rien pigé à l’essentiel du texte de Nietzsche ?!

Elle était émue, nous fûmes alentour émus, moi en vérité confus !

Le temps se suspend gravement. Vite vite une idée si possible intelligente, cogito cogito ! Patatras, un chauffagiste philosophe en tenue bleu de Chine comme on n’en porte plus aujourd’hui s’exprime sinoisement : mais chère collègue avance-t-il (il n’a pas dit camarade), quelle curieuse idée de vouloir faire chercher un centre à Nietzsche, l’intérêt de Nietzsche est le plus souvent à la marge.
 Mais c’est bien sûr ! sagouin de Colombo ! : ce jour-là, j’ai perdu la fille, de toute façon perdue, je crois que j’ai compris Nietzsche : fiat lux !

3. A présent la justification de notre titre : Nietzsche au lance-patates

Ce qui précède vous met sur la voie. Nietzsche n’est pas assimilable à un ordinaire sniper : tir, précis, fatal. Nietzsche arrose, ce philologue a le sens pratique, pourquoi faire sauter la tête d’épingle de l’adversaire quand on peut facilement faire sauter sa tanière ?

D’ailleurs c’est seulement par euphonie et pour faire l’intéressant qu’on a parlé de lance-patates, Nietzsche tire ordinairement au mortier de 60 : sclung ! sclung ! Tu sais pas toujours sur quoi ça tombe, mais l’avantage c’est que ça ne rate pas. Tu comprends le caractère inclassable de Nietzsche au départ, et pourquoi on en a peur seulement maintenant qu’on a compris comment il tirait.

Tiens ! prends l’affaire du chef de rayon du rayon de la culture : un des premiers qu’il ait assassiné sans forcer.

A l’époque de Nietzsche y avait pas la télé, et donc finalement moins de cuistres de la culture, maintenant on est comblé. T’as les émissions littéraires, musicales, artistiques, t’as même le Monde de la culture. Et celui des livres (le Monde) dont moi-même je ne peux pas me passer. Mais le cuistre ! mais le cuistre de l’atmosphère !

Ok, y a aussi le Monde de la philo, mais seulement une page, ça ne compte donc pas.

Donc on va pas s’épuiser à vous décrire les poses du commentateur distingué des arts, lettres et/ou culture, vous connaissez déjà ! Changez, essayez, le chef de rayon de la médecine par exemple. Lui tu le repères fastoche, il a une blouse blanche, il vit dans un milieu aseptisé et porte parfois un masque sur le nez. Le chef de rayon de la médecine est un type sérieux, pénétré de médecine, je suis même sûr que c’est un bon mec, tu pourrais tout de même pas lui faire dire que la médecine c’est un peu de la merde.

Y a que les Africains qui l’ont logiquement osé. Le Sida, l’HIV c’en est le virus. Virus ? virus ? (d’abord on devrait dire des viri au pluriel). Y a pas de virus disent les Africains !
 Comment ça y a pas de virus, égarés de blacks complètement shootés !
 C’est pas possible patron, y a pas de virus, vous essayez de l’éradiquer depuis trente ans, forts comme vous êtes, si y avait virus vous l’auriez éradiqué fastoche.

Dans un genre différent, en France, y en a qui nient le cancer avec la médecine.
 Vous rigolez !
 Tu veux rigoler avec ces choses ?
 Mais tous les jours la médecine progresse.
 Tu veux dire la chirurgie. A ouais.
 Un mec avec un cancer de l’intestin, il dure maintenant 7 ans, un mètre par an. C’est mathématique.
 C’est la malchance du gars de la prostate. Une seule couille une seule année, on peut pas tout avoir.

Nietzsche qu’avait la syphilis t’aurait tenu ce discours. Un jour on te guérira mais c’est pas pour aujourd’hui. Ce qu’on reproche au médecin ce n’est pas d’être impuissant, c’est de se composer la gueule du contraire.

Je ne sais pas dans le genre si tu as déjà vu un énarque rencontrer un médecin. Comme aurait dit Cicéron, comment deux savants haruspices peuvent-ils se regarder sans éclater de rire !

Ça veut encore plus pour les économistes.

Quant à Sciences-po c’est un mystère, la tendance comique y ait étouffée dès l’entrée sinon on pourrait plus faire.

La croyance disait-on plus haut, pour occulter la vérité si elle existe. En fait Nietzsche le savait, la vérité et la demi-vérité sa demi-soeur sont fuyantes et le mensonge est partout. On ne te parlera donc même pas de la démocratie, de la simili démocratie et des ersatz de politiciens qui sont au guano ce qu’est la fiente humaine ordinaire. La vie selon Nietzsche est largement un empilement de bobards.

On va d’ailleurs s’arrêter là qui était le démarrage du Monde sur la pensée de Nietzsche : "État c’est le plus froid des monstres froids. Il est froid même quand il ment : et voici le mensonge qui sort de sa bouche : "Moi, État je suis le peuple" (Ainsi parlait Zarathoustra). Le politique est notre grand mensonge, le grand mensonge qui nous est fait.

Alain Serge Clary et les Inoxydables philosophes vous saluent bien

.......................................................................................................

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)
 http://ocsena.ouvaton.org



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
MP7 Nietzsche ou le tir au lance-patates. Monde philo (zaz)
7 mars 2008 - 01h54

Dimanche ça va être la fête des maires ! Nietzsche si j’ai bien compris, il recommande pas des masses d’aller voter.



MP7 Nietzsche ou le tir au lance-patates. Monde philo (zaz)
7 mars 2008 - 10h52 - Posté par

La France a les hommes et femmes politiques qu’elle mérite

Et puis il faut revenir à l’évidence : c’est pas parce qu’il y a d’évidents trumeaux à l’UMP, qu’il n’y a pas des grumeaux au PS.


MP7 Nietzsche ou le tir au lance-patates. Monde philo (zaz)
8 mars 2008 - 00h44 - Posté par

Là, tu vois, en fait je pense à Marx : le plus dur dans la philo, c’est encore le staphylo


MP7 Nietzsche ou le tir au lance-patates. Monde philo (zaz)
9 mars 2008 - 12h23 - Posté par

Nietzsche : le doute des arrières-mondes

Nous vivons ces derniers temps dans des Mondes devenus subrepticement comme fantômes, très largement nominaux. Sans doute y a-t-il encore un Etat dans la réalité ou dans les mots, au sens où quelques petits milliers de personnes en France en vivent toujours grassement, députés, sénateurs, assistantes parlementaires très conciliantes, filles ou maîtresses de ceux-là, quémandeurs, balayeurs, balayeuses inféodées, etc. : mais le nombre n’est plus "Un" , tout ca fait noyaux de cerises ou largement pipeau : le Monde politique est aujourd’hui un ensemble de morceaux épars, une somme parfois intense de résidus ultimes dont personne n’a l’air d’apercevoir l’inanité inerte.

Il en va de la politique en vérité exactement comme de "l’art" actuel, le plus courant, le plus apparent, l’art musical sur les radios, l’incontournable chanson-musique. C’est 24 sur 22h au bas mot, tout cela n’est pas forcément déplaisant, heureusement ! : la tragédie dans la beauté blablante que cela fait commence seulement lorsqu’on pose la fumeuse question : A machin (pas rasé) ou à machine (toute en cuisses) ? Machin, machine, parlez-moi de votre dernier album ?!

Monsieur le député, pendant qu’on y est, parlez-nous de votre dernier album.





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
2 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite