Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le PCF double ses voix à CREIL. Réflexions sur cet événement


de : LEGRAND Jean-Paul
samedi 22 mars 2008 - 01h24 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

Progression de l’influence communiste à Creil : quelques réflexions

Entre 2001 et 2008, le PCF a plus que doublé le nombre de voix qu’il a recueillies aux élections cantonales à Creil-Sud dépassant les 10% des suffrages exprimés.

De nombreux responsables politiques nous prédisaient une influence autour des 2 à 3% y compris dans nos propres rangs. Et pourtant leurs prévisions ont été démenties par les faits.

Il faudra revenir sur ce qui s’est passé notamment par une analyse du rôle joué par les nouvelles forces organisées de la cellule communiste, sur leurs capacités à rassembler notamment dans les quartiers populaires et sur la façon qu’elles ont mené la campagne.

Mais je crois que ce qui a joué un rôle primordial, c’est l’orientation politique qui a été donnée à la campagne électorale. J’ai proposé en effet de ne pas suivre une ligne que je considère suicidaire pour le PCF, une ligne réformiste de recomposition de la gauche tournant le dos aux idées révolutionnaires, refusant de procéder à une analyse de classe du mouvement du monde et en son sein de la société française. Je remarque que dans de nombreuses localités, lorsque les communistes ont adopté une ligne d’affirmation sans ambiguité de leurs choix anti-capitalistes, de leurs valeurs révolutionnaires, lorsqu’ils ont clairement porté la critique sur les choix socio-démocrates ou socio-libéraux selon les circonstances du Parti socialiste et qu’ils ont placé l’intervention politique des citoyens sur le terrrain de la lutte de classes, je remarque que notre Parti communiste a été reconnu comme une organisation qu’il faut faire grandir, et qui peut être utile pour combattre le capitalisme et la néfaste politique du pouvoir Sarkozyste.

J’avais dès septembre 2007, à l’occasion de mon retour de la fête de l’Huma, exprimé ma conception dans un article paru sur le site Bellaciao. Ce sont ces idées, cette orientation qui m’ont guidé ces derniers mois pour mener la campagne électorale qui s’est traduite à Creil par un succès pour le PCF avec une influence accrue dans les quartiers populaires et y compris une progression dans les autres quartiers, une augmentation du nombre d’adhérents significative (on est passé de 24 à 81 adhérents en 6 mois), une certaine popularité de la tête de liste aux municipales, l’obtention de 3 adjoints PCF et un délégué au sein de la municipalité, la constitution d’un réseau de citoyens qui créeront prochainement une association intitulée "La gauche !" comme notre liste aux municipales afin d’être un lieu de rassemblement de citoyens de sensiblités communistes, d’adhérents du PCF et d’autres citoyens de gauche désirant créer un incubateur de projets émanant de la population.

La ligne politique que j’avais en quelque sorte résumée dans le texte que je publie ci-dessous m’a beaucoup aidé pour aller à l’essentiel de mes convictions et pour mener l’action qui a été entreprise et que j’ai eu un très grand plaisir à partager avec mes camarades. L’expérience humaine de cette campagne électorale m’a beaucoup apporté et j’en remercie tous mes amis. Du critère de la théorie à celui de la pratique, les enseignements seront riches pour l’avenir.

En vous remerciant de l’intérêt que vous portez à notre combat.

Jean-Paul Legrand Candidat chef de file de la liste présentée par le PCF au premier tour des municipales à Creil

jeudi 20 septembre 2007 (00h23) : Recomposition ou révolution ?

de Jean-Paul LEGRAND

La fête de l’Humanité a commencé sous un soleil radieux, pas une ombre dans le ciel ! Les grands jours de la foule dans les allées de la fête. Chaleur humaine, solidarité, immense espace de fraternité, la fête de l’Huma n’est pas morte, le communisme non plus !

Partout des débats, beaucoup de débats. L’avenir de la gauche ? L’avenir des gens, de ce peuple qui cherche depuis des décennies une issue mais qui ne la trouve pas. Riposter à la droite est l’urgence, mais pour quoi faire à la place ? Quel projet progressiste ? Ce projet est-il l’affaire des Buffet, Besancenot, Hollande, Laguiller ? N’est-il pas d’abord et avant tout l’affaire des citoyens qui doivent trouver leur propre voie face à des partis qui n’ont pas su ou pas voulu travailler la question de la lutte de classes de notre temps. Sans théorie révolutionnaire, pas de parti révolutionnaire et encore moins de perspective de transformation créée par le peuple. Le parti communiste sous peine de disparaître ou de se muter en parti social-démocrate, doit être d’abord le parti qui démontre qu’il n’y a aucune issue avec le capitalisme, qu’il n’y a avec lui qu’une voie directe à la paupérisation des grandes masses d’individus à l’échelle planétaire et le gâchis immense des intelligences, des connaissances qui pourraient servir à l’émancipation si elles étaient libérées de la domination du capital.

Notre parti communiste doit rappeler l’analyse lumineuse et combien actuelle de Karl Marx qui nous aide à la compréhension du développement du capitalisme et du rôle des classes pour que la transition vers une civilisation humaine soit œuvre démocratique des gens dans leur immense diversité. Cela n’a pas grand chose à voir avec une recomposition à gauche sans ambition, sans portée émancipatrice, sans grandeur révolutionnaire.

La France, patrie de la déclaration des Droits de l’Homme, possède une classe ouvrière dont l’histoire est une ressource fabuleuse pour les combats qui nous attendent, l’épopée de la résistance nous le démontre, le souvenir de Guy Môquet nous l’enseigne. Une classe travailleuse qui souffre non seulement des bas salaires, de la précarité, du mépris, mais surtout de sa division, de la déculturation entreprise par les grands groupes médiatico-idéologiques, de la crise politique de la gauche qui a elle-même renié son histoire et ses origines en acceptant trop souvent l’assimilation honteuse et falsificatrice entre stalinisme et communisme .

Pas de parti révolutionnaire, sans théorie révolutionnaire : cela commence dès maintenant, dans les quartiers populaires, les entreprises.

Il est nécessaire d’abord de créer les conditions pratiques pour que les habitants, les salariés, se rencontrent, partagent leur réflexion, préparent une riposte politique, mais non politicienne, à l’agression du pouvoir Sarkozyste. Une riposte qui se construise dans l’action avec de premières initiatives combattant les mesures du pouvoir et dans lesquelles les communistes devraient mettre clairement en accusation le capitalisme en démontrant grâce à l’éclairage marxiste qu’il existe les conditions objectives pour construire une société d’émancipation humaine, pour promouvoir un développement sans précédent de la démocratie.

Car il ne suffit pas de faire des propositions, les meilleures soient-elles (on l’a vu avec la campagne des présidentielles), il faut affirmer de manière créatrice , non dogmatique notre objectif qui n’ a rien d’utopique mais qui naît des contradictions même du capitalisme : le communisme, seule réponse libératrice permettant aux forces productives de se développer pour l’humain, pour la civilisation et non plus pour le capital. Il s’agit de traduire ce marxisme vivant dans la réalité en prenant en compte les gens tels qu’ils sont dans leurs relations sociales et économiques pour que du jeune précaire en galère à l’ingénieur hautement qualifié, chacun puisse à son tour mettre en accusation le capitalisme comme la principale cause de ses propres souffrances, des difficultés et des divisions populaires et qu’à contrario il fasse l’expérience que les luttes démocratiques et que la coopération permettent de trouver des solutions efficaces et humaines. Dans cet esprit, il s’agit aussi de développer une mondialisation des luttes, de partager l’expérience d’autres peuples et notamment ceux d’Amérique Latine alors que les instances médiatico-idéologiques du grand capital caricaturent leurs luttes admirables, notamment celle du peuple venezuélien qu’il faut soutenir dans son combat pour une démocratie inédite.

Il ne s’agit donc pas d’attendre une recomposition de la gauche qui risquerait de devenir un nouveau piège pour le mouvement populaire. La recomposition de la gauche dans les conditions actuelles n’est qu’une gesticulation des états-majors politiques qui sont totalement enfermés dans des stratégies de pouvoir éloignées des préoccupations des gens. La crise de la gauche manifeste cette incapacité de ses dirigeants à faire confiance aux gens, en les considérant seulement comme des électeurs potentiels alors qu’il est urgent de les estimer capables d’inventer une nouvelle République, capables de participer à tous les niveaux au partage de l’information, à l’élaboration de propositions et à la prise de décisions afin de dépasser la crise de la démocratie représentative fondée sur la délégation de pouvoir.

Les habitants et les salariés en sont revenus des alliances de parti et des stratégies de sommet, comme ils en reviennent de la crise actuelle de la gauche qui ne pourra se résoudre que dans le développement de l’action populaire, dans toutes les luttes qui devront poser inéluctablement la question de l’alternative politique si l’on veut qu’elles débouchent sur une issue.

C’est bien l’absence d’une perspective anti-capitaliste théorisée, intégrée par le mouvement populaire dans ses luttes, qui fait défaut ! C’est bien la faiblesse d’une conscience de classe de l’ensemble des couches populaires à l’opposé d’une grande bourgeoisie qui elle a une pleine conscience de ses intérêts, qui pose problème. Poser la question des alliances entre partis indépendemment de cette question fondamentale du combat de classe, c’est une nouvelle fois aller à l’échec. Ce serait livrer durablement notre peuple à la politique la plus rétrograde jamais mise en oeuvre depuis Vichy et à l’idéologie la plus réactionnaire.

Le rôle du parti révolutionnaire et de sa direction est donc d’abord de mettre toutes ses forces militantes au service des gens, de leur organisation démocratique pour préparer des luttes au caractère de classe affirmé mettant en permanence le capitalisme en cause. Commencer à arracher des victoires même modestes qui améliorent le quotidien des gens est le BA-BA de la lutte révolutionnaire, et dans les conditions actuelles c’est à chaque fois une bouffée d’air pour la démocratie, pour que les gens reprennent confiance en leurs capacités transformatrices et qu’ils ne soient pas en attente d’une hypothétique alliance à gauche posée comme préalable à toute espérance de changer les choses.

C’est dans cette reconquête d’une conscience de classe moderne correspondant aux enjeux de notre temps que le Parti communiste peut faire oeuvre utile et non en s’enfermant dans les vieux schémas des alliances artificielles coupées de l’intervention populaire. Il serait illusoire et dangereux d’expliquer à notre peuple que des alliances dont ils ne serait pas l’artisan pourraient contribuer à combattre la droite et sa politique dévastatrice d’autant que seul un mouvement populaire majoritaire conscient des enjeux de classe pourra contraindre la grande bourgeoisie à reculer.

C’est dans cette reconquête, que le Parti communiste retrouvera tout son sens et son utilité pour notre peuple comme porteur d’une espérance nouvelle basée sur un projet qui aura du souffle et qui verra loin : celui d’en finir avec l’exploitation capitaliste en France et dans le monde, celui enfin d’utiliser démocratiquement l’argent et de mettre en commun les connaissances, pour favoriser le développement de chaque individu contribuant ainsi au développement de tous, participant ainsi à la libération de la société toute entière.

http://creil-avenir.com

De : Jean-Paul LEGRAND jeudi 20 septembre 2007



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le PCF double ses voix à CREIL. Réflexions sur cet événement
22 mars 2008 - 07h49

C’est tout l’enjeu du congrés de 2008 : Comment, aujourd’hui, réaliser le "Prolétaires, unissez-vous !" ? Je suis d’accord avec cette démarche même s’il est peu sérieux de généraliser un exemple unique.

CN46400



Le PCF double ses voix à CREIL. Réflexions sur cet événement
22 mars 2008 - 08h53

y a t il un site ou une adresse où on pourrait consulter le matériel électoral utilisé par les camarades de Creil pour ces élections ?

jack dalsace



Le PCF double ses voix à CREIL. Réflexions sur cet événement
22 mars 2008 - 10h46

Bravo pour
 avoir annoncé la couleur en septembre
 nous avoir informés en février des avancées sur Creil
 avoir testé les propositions et nous informer des résultats
Je crois que l’orientation, c’est de faire des expériences ( aux élections ou ailleurs) ; il serait bon que tous ceux qui en ont fait, réussies ou non, en fassent part ; une expérience négative peut faire avancer.
Une remarque toutefois : faire appel aux gens pour élaborer un programme, oui, mais il faut d’abord leur fournir un cannevas souple et quelques idées .
Et maintenant, bon courage pour mener toutes vos activités
Jeanmarc



Le PCF double ses voix à CREIL. Réflexions sur cet événement
22 mars 2008 - 12h26

Il faut quand même préciser qu’en 2008, contrairement à 2001, il n’y avait pas d’autres listes se réclamant du communisme (LO ou LCR). Cela explique en partie le résultat 2008. Moi qui vote LCR quand c’est possible, je vote bien sûr PCF s’il n’y a pas de liste d’extrême-gauche en lice.

Mais ceci dit, je trouve quand même très positif un positionnement plus clair du PCF, comme à Creil.



Le PCF double ses voix à CREIL. Réflexions sur cet événement
22 mars 2008 - 13h26 - Posté par Arsène

Oui, très bien, on a envie d’appaudir mais :

on a aussi besoin de vérité vraie et entière. Si le résultat est obtenu dans des conditions différentes (pas de listes LCR, LO cette fois), il fallait le dire.
Et il fallait dire aussi combien de voix ont été gagnées, en chiffres.

Sans ces deux informations capitales, on a l’impression de se faire atteler à un wagon qui ne se déplace pas sur le rails des autres, mais qui est fait du même bois.

Donc, bravo pour l’analyse de septembre, la progression de mars, mais attention à des pudeurs hors de saison.

A suivre avec sympathie et vigilance.


Le PCF double ses voix à CREIL. Réflexions sur cet événement
22 mars 2008 - 19h24

Un évènement  ! un évènement  ! Tout de suite les grands mots ! ! ! !

Mario



Le PCF double ses voix à CREIL. Réflexions sur cet événement
23 mars 2008 - 00h44 - Posté par

Je suis sceptique quant à la possibilité de faire changer de cap stratégique la direction du PCF.

La satellisation par le PS est malheureusement de plus en plus flagrante, et c’est à mon avis une tactique perdante.

L’échappatoire est à mon avis à chercher du côté du nouveau parti anticapitaliste, pour se regrouper autour d’un projet politique clairement anticapitaliste et indépendant du PS social-libéral.





Coexistence : Promotion des valeurs abrahamiques
dimanche 25 - 23h23
2 commentaires
L’épidémie sans fin : la stratégie de Macron afin d’éviter la destitution et un procès pour haute trahison
dimanche 25 - 19h19
de : jean1
BOLIVIE : Le Mouvement vers le Socialisme obtient la majorité aux 2 Chambres !
dimanche 25 - 10h22
de : joclaude
Critique des PRIERES DE RUE SEXOSEPARATISTES
samedi 24 - 23h54
1 commentaire
CCIF : deux faces
samedi 24 - 23h36
de : Christian Delarue
Pourquoi sommes-nous silencieux ?
samedi 24 - 21h26
de : Fath Allah Meziane
1 commentaire
Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
2 commentaires
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite