Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Echange JENNAR - BENSAID / Ecologie
de : Christian DELARUE
mardi 22 avril 2008 - 23h12 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

ECHANGE Raoul-Marc JENNAR - Daniel BENSAID - Point ECOLOGIE

Quel « nouveau parti anticapitaliste » ? Un échange de lettre entre Raoul Marc Jennar et Daniel Bensaïd

[Europe Solidaire Sans Frontières]

http://www.europe-solidaire.org/spi...

 Raoul-Marc JENNAR

1. Rien sur l’écologie

Je voudrais d’abord vous exprimer mon étonnement devant le silence assourdissant de votre entretien sur les questions liées à l’écologie. Pas une fois le mot même n’est employé. Je respecte le fait que vous placiez la question sociale au centre de vos préoccupations. Mais les plus humbles, les plus démunis, les plus exploités ne sont-ils pas les premières victimes des dégâts écologiques causés par les logiques du profit et de l’accumulation ?

L’eau qu’on boit, l’air qu’on respire, la nourriture qu’on mange qui ont permis à l’espère humaine de vivre et de se développer pendant des millénaires sont aujourd’hui vecteurs de nuisances qui affectent gravement la santé et d’abord celle des plus modestes contraints au moins cher, c’est-à-dire au plus empoisonné.

Qui sont les premières victimes des catastrophes naturelles qui se multiplient de manière exponentielle suite au changement climatique ? Il ne vous a pas échappé que non seulement dans des pays comme le Bengladesh, mais également dans une grande ville américaine comme la Nouvelle Orléans, ce sont les plus pauvres qui sont les plus touchés. Déjà, on parle d’émigrations écologiques, comme s’il nous fallait accepter une fatalité qui n’en est pas une, mais la conséquence d’un système choisi et imposé.

Qui ne voit que c’est au nom du profit qu’on a dissimulé – les plus hautes autorités scientifiques et médicales en tête – autrefois la nocivité du plomb, hier celle de l’amiante et aujourd’hui celle des OGM ? Et que les victimes en ont toujours été les gens qui n’ont que leur travail pour vivre, sinon survivre ?

Pourquoi pensez-vous qu’on fasse silence sur ces centaines voire ces milliers de petits agriculteurs qui se suicident parce que le recours massifs de l’agro-business occidental aux pesticides et la mondialisation des échanges agricoles ne leur permettent plus de nourrir et de faire vivre leur famille ?

Qui donc, pensez-vous, seront les victimes des déchets nucléaires que nous enfouissons sans nous soucier des générations futures ?

Est-il pensable que de telles questions laissent totalement indifférent le théoricien de la LCR que vous êtes ?

Le NPA sera un échec s’il n’accorde pas une même centralité à la question sociale et à la question écologique. Elles ont la même origine et elles concernent au premier chef les mêmes personnes.

 Réponse de Daniel BENSAID

I. « Rien sur l’écologie » écris-tu, et tu t’étonnes (ou t’indignes) du « silence assourdissant » de mon entretien dans Lignes sur les questions liées à l’écologie. Je pourrais ajouter que, si je m’en souviens, il n’y a pas grand chose non plus sur le féminisme, car il ne s’agit pas d’un texte programmatique ou d’un manifeste prétendant aborder toutes les positions fondamentales du parti que nous souhaitons construire. Il serait donc utile de clarifier ave qui s’engage notre discussion, avec la Ligue en tant qu’organisation, ou avec moi en tant qu’individu, ou avec les deux. Je ne me crois pas tenu, pour ma part, de répéter dans chaque entretien portant sur une question précise (en l’occurrence : pourquoi et comment un nouveau parti, et pourquoi maintenant ?), l’intégralité des positions programmatiques, que je partage et fais miennes sur l’essentiel, adoptées en congrès par l’organisation dont je suis membre,.

S’il s’agit de la Ligue, donc, sa préoccupation et son engagement sur ces questions sont aisément vérifiables. Ils sont exprimés dans son manifeste, dans les brochures et articles produits par sa commission écologie, par sa participation au collectif contre le nucléaire, aux mobilisations contre le stockage des déchets, aux campagnes sur l’eau, contre les ogm, etc. On peut estimer qu’elle n’en fait encore pas assez. Raison de plus pour avancer vers un nouveau parti, plus fort, qui aurait davantage de ressources pour mener de front tous les combats sociaux, écologistes, féministes nécessaires.

Si ton interpellation m’est personnellement adressée, non seulement je ne sous-estime pas la question et ses enjeux, mais qu’elle m’apparaît, avec le développement des inégalités et de l’exclusion sociale, comme la seconde (pas en ordre d’importance mais sur un pied d’égalité) manifestation de l’irrationalité croissante d’un système régi par la loi de la valeur, dont Marx avertissait dès les Grundrisse qu’elle deviendrait une mesure de plus en plus « misérable » du monde. Et il est bien évident, comme tu le rappelles, que les premières victimes de la crise écologique, qu’il s’agisse du changement climatique, de la pollution urbaine, du stockage des déchets, sont les plus exploités et les plus vulnérables. Autrement dit que l’écologie est sociale, ou qu’elle n’est pas. J’entends bien que nous ne sommes pas tenus de connaître l’intégralité des idées et écrits les uns des autres dans une société où nous sommes submergés d’informations. Mais si tu souhaitais vérifier que ma réponse n’est pas de circonstance, tu pourrais te reporter à la troisième partie (« Les tourments de la matière »), de mon livre Marx l’intempestif (1995), au chapitre « Critique de l’écologie politique » dans Le sourire du spectre (2000), au chapitre sur « La malmesure écologique » dans Un monde à changer (2003), ou plus récemment à mon petit livre Les Dépossédés (2007) [4]. J’anime par ailleurs la revue Contretemps qui a consacré deux numéros entiers à la question (le n°4, « Critique de l’écologie politique », et le n°21, « Crise, croissance, développement »), sans compter un numéro sur la question des sciences et de l’expertise, de nombreux articles (de Jean-Marie Harribey notamment), et des recensions de travaux (de José Manuel Naredo, John Bellamy-Foster, David Harvey, Paul Burkett) encore, hélas, méconnus en France.

site ESSF

http://www.europe-solidaire.org/spi...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Echange JENNAR - BENSAID / Ecologie
23 avril 2008 - 00h25 - Posté par bipède

Eh bien sans devoir faire le voyage d’aller chercher toutes ces références sans doute passionnantes, il serait tout simplement intéressant de connaître votre réponse simple, directe et accessible à la question de RM Jennar.

Car elle est celle de beaucoup d’entre nous, qui voulons voter pour la vraie vie.

Nous qui ne voulons pas des déluges de paroles théoriques et générales, mais savoir s’il existe des responsables d’un mouvement politique qui ont vraiment mesuré que nos agriculteurs ne sont plus libres ni en droit de travailler à l’agriculture LIBRE que nous voulons et qui est notre seule chance de vie.

Et qu’à la place ils sont harcelés et criminalisés. Leur élimination serait notre mort. Et elle est en cours d’accélération vertigineuse.
Quelles sont de votre point de vue les urgences à traiter en premier en matière d’écologie ? Les désastres programmés qui sont à stopper ?



Echange JENNAR - BENSAID / Ecologie
23 avril 2008 - 06h05

Ce dialogue précieux ridicule est (AFFIRMATIF) l’exemple même de ce qu’il faut éviter mes biens chers maitres ! (dorénavant et à tout jamais).
Suis moi même surpris de sortir un mot aussi étrange que dorénavant. J’ai du faire une fôt (sxcusse) ça doit être DORéNaVrant .............

Mais cela vous est impossible.



Echange JENNAR - BENSAID / Ecologie
23 avril 2008 - 14h11 - Posté par

89-169
Contrôle du politiquement correcte !

Ce dialogue précieux ridicule est (AFFIRMATIF) l’exemple même de ce qu’il faut éviter mes biens chers maitres ! (dorénavant et à tout jamais). Suis moi même surpris de sortir un mot aussi étrange que dorénavant. J’ai du faire une fôt (sxcusse) ça doit être DORéNaVrant

Ce dialogue n’est pas plus « précieux » que d’autres. N’importe quoi ! Ce qu’il faudrait éviter c’est les réponses sans intérêt aucun. Ce qu’il faut encourager c’est le dialogue libre et respectueux.





15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
14 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
22 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1
double face
jeudi 10 - 12h01
de : jean 1
1 commentaire
Appel à Manifestation samedi 12 octobre à Saint-Victor
mercredi 9 - 22h05
de : AMASSADA
Détruire le capitalisme avant qu’il ne nous détruise (à propos de Lubrizol)
mardi 8 - 23h50
de : nazairien
3 commentaires
On nous cache tout, on nous dit rien :Frais d’obseques des deputes et de toute leur famille payes par nos impots (vidéo)
mardi 8 - 23h05
de : nazairien
LES BESOINS ARTIFICIELS - Comment sortir du consumérisme
mardi 8 - 17h23
de : Ernest London
11 commentaires
Le Maquillage Vert du Capitalisme ne change pas son essence prédatrice
lundi 7 - 23h02
de : Cecilia Zamudio
Emission - Lubrizol – Enfumage chimique. Enfumage médiatique. Enfumage étatique.
lundi 7 - 16h59
de : Emission Polémix et La Vox Off
Sur les Gilets Jaunes, l’État et le fascisme – lettre d’Antonin Bernanos
lundi 7 - 16h06
de : jean 1
Ami entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne : L’Europe nous supprime la faucille ! Et le marteau ! ...
lundi 7 - 15h07
de : nazairien
1 commentaire
Réformes des retraites : depuis 1993 l’âge de départ et le montant des pensions reculent
lundi 7 - 07h50
1 commentaire
TROIS "I" en même temps !
dimanche 6 - 21h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Rencontre nationale des communes libres et des listes citoyennes
dimanche 6 - 21h42
de : commercy par invités de médiapart
La “surprise” de l’acte 47 des GJ : l’occupation du centre commercial Italie2 (vidéo)
dimanche 6 - 11h11
de : nazairien
4 commentaires
Un féminisme accusé de contrôle du corps des femmes
dimanche 6 - 02h31
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le communautarisme du Rassemblement National - RN (ex FN).
dimanche 6 - 02h21
de : Christian DELARUE
confirmation expulsion appel à convergence
samedi 5 - 22h27
de : AMASSADA
Acte 47 Toulouse et violences à AMiens
samedi 5 - 21h51
de : https://www.frontsocialuni.fr/les-luttes-invisibles/
Une lobbyiste de la pollution au coeur de la convention pour le climat
samedi 5 - 21h39
de : Gaspard D’Allens REPORTERRE
Christine Renon : marée humaine quand l’Éducation Nationale ne veut pas de vague
vendredi 4 - 14h32
Les palettes : Il n’aurait jamais dû signer...
vendredi 4 - 10h22
LA MANIFESTATION CLIMAT DU 21 SEPTEMBRE A-T-ELLE ÉTÉ INFILTRÉE PAR LE BLACK BLOC ?
jeudi 3 - 22h36
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt-à-penser". Hubert Reeves
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite