Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Histoire de l’innocuité volontaire


de : 8119
jeudi 19 juin 2008 - 00h12 - Signaler aux modérateurs

A partir de cette brève : Offre raisonnable d’emploi pour les chômeuses et les chômeurs : c’est du perdant, perdant !
 (http://w41k.info/17886)

Combien de personnes ont préféré la mort par suicide, voire suicide familial, ayant atteint la conviction qu’ils ne leur restait plus aucune autre échappatoire ?

Cette loi en projet est criminelle, si tant est qu’elle va consolider cette conviction.

Elle est liberticide qui plus est, si tant est qu’on est libre et mieux placés que quiconque pour suivre sa propre voie professionnelle, plutôt que de recevoir et être obligé d’écouter des "conseils", qui du coup, prennent le nom d’"injonctions".
Sans réelle motivation pour travailler, il ne s’agit plus que de servitude.

Si vraiment la politique voulait faire diminuer le chômage elle commencerait par favoriser les relations entre les employeurs et employés. De nos jours cela ne coûte rien de multiplier ces contacts grâce au réseau informatique, si bien que la limite de deux, seulement 2 refus est extrêmement radine.
Il n’est pas possible de savoir par exemple pourquoi ce chiffre de 2, de quel calcul il découle ?

Les postes proposés par les agents de l’ANPE sont le plus souvent sans rapport avec les compétences, puis progressivement les annonces s’en approchent, mais quand il s’agit de discuter avec un "conseiller", on ne peut que constater la négligence et la rapidité avec laquelle il est bien forcé de faire des choix.
Ses conseils sont le plus souvent d’une extrême inutilité, mais l’obligation d’y céder ne permet de faire aucun commentaire (sauf si on aime sa patrie...).

De même, pour les distances du parcours, ceci est complètement scandaleux et aberrant. Sachant qu’il y a de nombreux postes d’une aussi basse qualité à une distante proche de chez soi, pourquoi préférer les envoyer le plus loin possible ? Si ce n’est pour que les gens soient épuisés, à part cela, il n’y a aucune raison.
En effet, ce n’est pas non plus "écologique" de ne prêter aucune importance au pourcentage de la vie qui sera passée dans les couloirs du métro ; Quand on m’a posé la question, j’ai répondu que j’avais beaucoup d’occupations et que je ne souhaitais pas dépasser la demi-heure de transport. Là le serviteur de Sarközy m’annonce qu’il marque que j’ai répondu "1 heure", en ajoutant "vous n’allez pas chipoter quand même".
Mais alors pourquoi me poser la question ? Ces serviteurs auraient-ils oublié que chaque personne possède des raisons qui sont les siennes, et qu’il n’a pas même à les divulguer pour s’en excuser ?

La troisième annonce que j’ai reçue concernait un poste très fastidieux auquel je n’aurais jamais répondu surtout qu’il se trouvait de l’autre côté de Paris par rapport à moi, et bien heureusement pour moi et ainsi que pour cet honorable créateur d’entreprise, je ne l’ai pas accepté (et je remercie le Seigneur chaque soir).

Comment est-il possible de soutenir qu’en l’absence d’une quantité suffisante d’emplois à pourvoir, on va pouvoir caser de force tous ces gens à un travail forcé ? Si ce n’est en diminuant drastiquement les salaires bien entendu.
Et même là, à un moment ils ne vont tout simplement plus trouver d’employeurs à qui caser de force un employé qui hais par avance son travail (et qui n’y manquera pas, je l’espère, d’y instaurer une ambiance extrêmement désagréable voire même de commettre quelques fautes professionnelles parfaitement légitimes quand on n’est pas fait pour un travail... vu comme les littéraires sont étourdis).

Car avant tout forcer les gens à accepter un poste c’est aussi forcer un recruteur à accepter un candidat non motivé, quel employeur en voudra ?

Je leur pose la question, je l’ai fait de visu, et je le refais : "n’est-il pas plus simple de faire tout cela dans une bonne entente cordiale ?"

Accrochez-vous. A la question, déjà surchauffée : "Qu’êtes vous amené à conclure en observant que les annonces que vous me proposez ne répondent pas à mes compétences ?", voici ce que l’agent n’a pas hésité à sortir du tréfonds de la pensée dans laquelle beigne désormais toute l’ANPE : "Certainement, que vous ne voulez pas travailler".

Je demande, comment est-il possible de ne pas vouloir avoir un emploi, pourquoi croyez-vous que je sois ici, et que croyez-vous que je veuille faire de ma vie ?
Et là du coup, c’est le moment de sortir la carte de la parfaite liberté à l’intérieur de laquelle il n’a pas le droit d’entrer. Et précisément le fonctionnaire me propose, puisque leurs services me sont inutiles, de me radier.
Il m’assure toutefois que mon RMI ne sera pas retiré, ce qui reste encore à vérifier...

-

La question si omniprésente dans le subconscient et la fondation de l’action de l’ANPE leur a été inculquée à leur dépends, et consiste à toujours présupposer par avance que le candidat possède le désir intense de ne pas travailler.

Or on a montré que seuls 2% des demandeurs d’emploi sont en réalité des faux, car ils touchent de l’argent autrement en même temps.
Cela signifie que si on devient extrêmement drastique voire totalitairement très désagréable avec 100% des gens, en laissant entendre des choses insultantes dès la moindre contradiction, alors dans ce cas on pourra atteindre les 1%. Par contre si on est extrêmement poli avec les gens et qu’on les laisse faire leur vie comme ils en ont le droit, peut-être passera-t-on à 3% de profiteurs.

Ce que je soupçonne depuis une bonne année maintenant prend forme de façon chaque jour un peut plus vivace. Il est certain que cette mentalité défectueuse a été inculquée à l’ANPE afin de programmer son autodestruction en lui donnant pour moyens (qui sont quand même très dispendieux), des outils prévus pour être les plus inefficaces possibles, tels des stages et encore mieux, les formations de type psychologique ou à propos du comportement (afin de dresser un peu les sauvages, et des les conformer à ce qui doit être bien aux yeux des employeurs), et en fait, autant de "stades" intermédiaires, intercalés avant de pouvoir véritablement "chercher un emploi".

A aucun moment dans cette quête de la création d’emplois, on aura ausculté les offreurs de postes en leur conseillant d’être un peu moins stupides dans la rédaction de leurs annonces, qui sont tellement étroites que tout ce qu’elles arrivent à trouver est inadéquate, et devant cette inadéquation, ils ne font que de relever le niveau, afin finalement qu’un Bac+5 ne soit là que pour faire gage de sérieux dans les horaires.

Or le comportement des employeurs est particulièrement répréhensible et malpoli, (eux aussi), sont coupables de rejeter des candidatures a priori sur simple effet de l’odorat, de ne même pas avoir à motiver leur refus, car quand même quand on postule c’est pas pour faire croire à des compétences qu’on n’a pas, ou encore, le pire de toutes les raison, de refuser une candidature pour des raison qui, littéralement tel que cela m’a été dit sans aucune honte, "n’ont aucun rapport avec les compétences", alors que précisément les Droits de l’Homme appelle cela une discrimination infondée et injuste.
Alors c’est quoi ? Ma gueule, ? Mon comportement ? Ou le fait que je pose des questions ?

C’est toujours sur les gens que s’abat la raison de ce non-emploi, et non, ni sur les employeurs, ni sur l’ANPE elle-même, ni enfin, sur la politique désastreuse ou sur le fait que système social soit une aberration.

Pendant ce temps-là les sociétés à but lucratif qui ponctionnent une partie du salaire des gens afin de leur garantir un emploi ou bien de leur offrir un CDI tout en ne donnant que des factures non imposables aux "employeurs" (ainsi appelés "clients"), ces sociétés connaissent un certain succès, alors que l’ANPE, à but non lucratif et pourtant très onéreuse, n’obtient en comparaison aucun résultat positif.

Il est donc certain que le but de la manoeuvre, si on peut faire observer que ça consiste surtout en une augmentation très sensible de l’oppression morale sur les peuples (déjà affamés), est à terme de rendre caduque l’ANPE dont la suppression finira par soulager tout le monde, de sorte que ces pauvres pantins qui défendent actuellement cette politique déprimante, se retrouvent aux aussi au chômage, à devoir justifier leur inactivité, ou leur refus d’accepter des emplois pour des sociétés à but lucratives (avec raison).

Pour conclure il s’agit de mettre en avant le fait que le non emploi, si c’est avant tout un résultat mathématique insurpassable dont le discours revient à dire "ce système ne peut pas assurer la vie de tous", devrait être considéré à revers par les gens du peuples, non comme une chose laborieuse qui nous est imposée et avec laquelle il faut bien vivre, mais au contraire comme un DROIT élémentaire, dont l’absence rend la France passible devant l’histoire d’être accusée d’une grave violation de la paix et de la prospérité.

8119
 http://w41k.info/17888

je propose aussi la lecture de "La berlue volontaire"
 http://w41k.info/17868



Imprimer cet article





Venezuela : Publication de la liste des organisations candidates aux élections législatives
mercredi 8 - 16h32
de : joclaude
Du 8 au 12 juillet 2020 Festival des Canotiers 2020 : le programme
mercredi 8 - 07h26
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon
mardi 7 - 18h03
1 commentaire
IRAN : Israël joue-t-il avec le feu ?
mardi 7 - 17h47
de : joclaude
AVEC CASTEX çA CARBURE SEC
mardi 7 - 05h25
de : Nemo3637
1 commentaire
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 - 21h35
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Services publics pour appliquer les droits sociaux « opposables »
dimanche 5 - 11h14
de : Christian Delarue (Converg SP)
Remaniement Ministériel:le 1er Ministre n’arrive pas en novice !
samedi 4 - 21h28
de : joclaude
Coronavirus : Superbe analyse d’Ignacio Ramonet
samedi 4 - 16h31
de : joclaude
Stopper le rouleau compresseur mondialiste
samedi 4 - 15h37
de : Claude Janvier
1 commentaire
LA PRÉFECTURE DE PARIS MET DES FAMILLES À LA RUE POUR UN HÔTEL DE LUXE
samedi 4 - 11h54
de : joclaude
Nomination de Castex à Matignon
samedi 4 - 08h15
de : jo.dez
L’indépendantisme catalan à la veille d’une recomposition d’envergure
vendredi 3 - 18h20
de : Antoine (Montpellier)
Remaniement : Emmanuel Macron réinvente la macronie d’avant le Covid-19
vendredi 3 - 15h29
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 - 15h00
de : Roberto Ferrario
4 commentaires
MUNICIPALES : GAUCHE BOBO CONTRE GAUCHE PROLO
vendredi 3 - 11h21
de : joclaude
2 commentaires
SYNDICALISTE - ANTIRACISTE - ANTISEXISTE
vendredi 3 - 07h21
de : DELARUE C. & LE QUEAU S.
La Via Campesina condamne le plan d’annexion colonialiste en Palestine
vendredi 3 - 06h25
de : VIA CAMPESINA
Crise et robotisation : De l’actualité des Grundrisse de Marx !
vendredi 3 - 02h32
de : Lepotier
MON COMMUNISME
jeudi 2 - 21h55
de : Nemo3637
1 commentaire
Soignants : une « grande famille ». Vraiment ?
jeudi 2 - 15h30
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 - 11h38
de : Mickael Wamen
Le creux de la vague - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 1er - 20h54
de : Hdm
QG présente : "« Le capital se radicalise » Mickaël Wamen, Monique Pinçon-Charlot" (video)
mercredi 1er - 17h28
de : Aude Lancelin
4 commentaires
CARNAGE ORGANISÉ CONTRE RÉACTION DÉSORGANISÉE ...
mercredi 1er - 17h06
de : Mickael Wamen
Convention Citoyenne pour le climat soumis au bon vouloir de notre monarque !
mercredi 1er - 12h27
de : joclaude
Courrier à l’adresse de Philippe Martinez SG CGT.
mardi 30 - 22h38
de : Mickael Wamen
IRAK : M.Macron ne nous l’expliquera pas : NOUS SOMMES EN GUERRE !
mardi 30 - 17h51
de : joclaude
« Ségur de la santé » : les soignants maintiennent la pression
mardi 30 - 17h43
André Bouny : « Agent orange, le déni reste total »
mardi 30 - 14h23
de : jean1
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
lundi 29 - 17h57
de : joclaude
2 commentaires
Elections municipales 2020 : un vote nul ...
lundi 29 - 16h40
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Election Municipale à LYON : l’Humanitaire forcément HUMANISTE ?
lundi 29 - 11h02
de : joclaude
[Vidéo] Covid-19 : la Guyane souffre de sous-équipement et d’un manque de préparation de l’État
dimanche 28 - 18h50
Libérez Roland Veuillet !
dimanche 28 - 17h21
de : CNT 30
Pour un grand bol d’air pur, le point avec Manon Aubry , LFI au Parlement Européen.
samedi 27 - 17h14
de : joclaude
BFM-TV EN GRÈVE POUR LA PREMIÈRE FOIS (video)
samedi 27 - 16h41
Coronavirus : 15 médecins Cubains à La Martinique !
samedi 27 - 16h02
de : joclaude
Professeur Raoult auditionné sur RMC-J.J. Bourdin
samedi 27 - 15h26
de : joclaude
Reportage en direct sur la manif. à Paris
samedi 27 - 14h23
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite