Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Sommet de l’Union pour la Méditérranée : Du moment que la photo est bonne ...


de : Slovar
vendredi 11 juillet 2008 - 15h20 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

de Slovar

Mauvais sondages, moral des français en berne et les "boulets" pouvoir d’achat ainsi et déficits (notamment du commerce extérieur) il est vrai que ces derniers temps notre Président et dans la tourmente.

Il devrait pourtant s’accorder une pause autour d’un "flonflons et paillettes" pour le lancement de "son" Union pour la Méditerranée (UPM) comme le fait remarquer le Nouvel Observateur qui ajoute que : "Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas le fond du projet qui intéresse les journaux, ce matin, mais bien le nom des participants à ce sommet ..."

JPEG - 30.8 ko

En effet, qui sera présent sur "la photo immortalisant, dimanche 13 juillet, le lancement du grand dessein sarkozyen" Une quasi certitude : Kadhafi ne viendra pas.

Il l’a fait savoir par une déclaration qui n’augure rien de bon pour l’avenir du projet : "Si l’Europe veut coopérer avec nous, qu’elle le fasse avec la Ligue arabe ou l’Union africaine et nous ne prendrons en aucun cas le risque de déchirer l’unité arabe ou africaine » a-t-il poursuivi. Il a ensuite déclaré que l’ « Union pour la Méditerranée » était vouée à l’échec, tout comme le « processus de Barcelone » ou la politique de voisinage que maintient l’UE avec les pays du sud de la Méditerranée ... "

Mais, cette UPM est-elle vraiment un projet nouveau ?

Loin d’être novatrice, l’Union pour la Méditerranée se place en réalité dans la droite ligne du processus de Barcelone lancé en novembre 1995 par l’Union européenne (UE). Le partenariat Euromed (Euro-Méditerranée) dit aussi Processus de Barcelone a été créé en 1995 à Barcelone à l’initiative de l’Union européenne (UE) ainsi que dix autres États méditerranéens (l’Algérie, l’Autorité palestinienne, l’Égypte, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Syrie, la Tunisie et la Turquie). La Libye avait un statut d’observateur jusqu’en 1999, mais depuis 2004, la normalisation des rapports avec l’UE prépare l’intégration de ce pays dans le processus de Barcelone. Depuis novembre 2007, l’Albanie et la Mauritanie sont membres de l’Euromed.

Les dix partenaires bénéficient de fonds de la Banque européenne d’investissement au sein du programme MEDA de développement méditerranéen.La possible perspective à très long terme serait le rattachement des dix pays à l’UE ou la création d’une Union méditerranéenne - Source Wikipedia

Bien qu’ayant à sa création un avenir important, le « processus de Barcelone » n’est pas parvenu à répondre aux grandes attentes jusqu’ici, étant donné le manque de volonté des voisins du sud de l’UE à coopérer les uns avec les autres. Comme lors de la création de toute nouvelle Union, une question restera en suspend : "l’Union pour la Méditerranée a-t-elle les moyens de ses ambitions ?" Or, il semble que ce volet soit quelque peu escamoté pour laisser place à ... l’apparence.

La France pensait en réalité obtenir la coprésidence de cette UPM mais la Commission Européenne de son côté a proposé la création d’un secrétariat chargé d’assurer le développement et le suivi des projets ainsi que d’un comité permanent de représentants européens et méditerranéens. Elle souhaite également la tenue de sommets bisannuels des chefs de gouvernement et la mise en place d’une coprésidence chargée de gérer ces sommets. Le choix des institutions de l’Union pour la Méditerranée sera une des questions sur lesquels les Chefs d’Etat ou de gouvernement des deux rives de la Méditerranée se pencheront lors du sommet du 13 juillet à Paris.

Escamotés aussi les concessions de la France à l’Allemagne ?

Henri Guaino élude de la façon suivante la question : Il rappelle que l’idée du projet initial de Nicolas Sarkozy, "a évolué" puisque selon certains Etats membres, elle risquait de diviser les Européens". Le projet initial a donc débouché sur l’accord franco-allemand qui vise à impliquer tous les pays européens dans cette Union. Source Toute L’Europe

Car, en réalité, la chancelière allemande a imposé au président français que l’Union pour la Méditerranée soit sérieusement recadrée. Angela Merkel ne voulait pas d’une Union pour la Méditerranée qui divise les Vingt-Sept. Elle a obtenu gain de cause : Nicolas Sarkozy a dû lui céder pour sauver leur couple.

D’abord, il excluait l’Allemagne et tous les pays de l’UE qui ne sont pas riverains de la Méditerranée, rompant ainsi avec le choix fondamental opéré dans les années 50 selon lequel il n’y aurait plus désormais qu’une seule et unique communauté stratégique franco-allemande. L’avenir de l’Europe ne se jouera pas seulement au sud, ni seulement à l’est. Il se jouera dans notre capacité à accompagner, dans une démarche commune, la démocratisation et le développement de tout notre voisinage - Source EURACTIV

La contrepartie de l’UPM sera en fin de compte la création d’une autre union tournée vers l’est et portée par les Polonais et les Suédois et baptisé Projet de Partenariat Oriental : Le projet de Partenariat oriental prévoit la création d’un forum de coopération régionale des pays de l’UE avec ses voisins de l’est, notamment avec l’Ukraine, la Moldavie, la Géorgie, l’Azerbaïdjan et l’Arménie, ainsi qu’avec la Biélorussie (au niveau des experts). Selon les auteurs du projet, sa réalisation doit déboucher sur l’abrogation du régime des visas entre l’Union européenne et les pays évoqués, ainsi que sur la création d’une zone de libre-échange de services et de marchandises.

Il ne faut pas que la "lassitude de l’élargissement" que connaît actuellement l’Union ne compromette les chances d’adhésion de ces pays, notamment de l’Ukraine et de la Moldavie a, en substance, expliqué à Bruxelles le ministre des Affaires étrangère polonais Radoslaw Sikorski. Sikorski a assuré que Varsovie et Stockholm espéraient un renforcement "idéologique" de la Politique européenne de voisinage (PEV, conçue en 2004 avec le but d’éviter l’émergence de nouvelles lignes de division entre l’UE élargie et ses voisins) Courrier international

Et là, on est bien obligé d’avoir le tournis !!! Car loin de résoudre les problèmes de l’Union européenne, on est en train de créer des prolongements infinis.

C’est Sylvie GOULARD qui l’explique le mieux : "Les citoyens n’ont pas été consultés, ni impliqués. Comment imaginer de créer une deuxième « union », en 2008, sans vérifier que les citoyens en acceptent le principe, s’agissant notamment de pays qui accusent de graves retards en matière de droits de l’homme, de liberté religieuse, d’égalité hommes / femmes ? En privilégiant les rencontres au sommet, comme le sommet des 13 et 14 juillet 2008, les autorités françaises, loin de suivre la méthode communautaire, revenaient aux illusions intergouvernementales. Dans ces pays là, les gouvernements en place sont autant une partie du problème que leur solution. Mieux vaudrait travailler avec les sociétés, les ONG, les collectivités locales"

L’Union pour la Méditérranée va t-elle régler le problème de l’adhésion de la Turquie à l’UE ?

Nicolas Sarkozy l’avait annoncé dans son dernier débat télévisé : "La Turquie n’entrera pas dans l’Union européenne tant que je serai président de la République." Certains députés de sa majorité, emmenés par Frédéric Lefebvre et Patrick Devedjian, se sont donc inquiétés de l’"après-Sarkozy". Il faut dire que le projet de réforme de la constitution prévoit de supprimer l’obligation d’organiser un référendum pour valider l’entrée d’un nouveau pays dans l’UE, mise en place par Jacques Chirac.

Ils ont donc cherché un artifice pour maintenir ce dispositif, pour les pays dont "la très importante population peut changer la nature même de l’Union européenne et en modifier les équilibres dans les différentes institutions". Le 29 mai, les députés ont adopté par 48 voix contre 21 un amendement, porté par Richard Mallié (député UMP des Bouches-du-Rhône), porte-parole des 43 signataires, qui rend obligatoire le référendum pour l’entrée dans l’Union Européenne d’un pays représentant plus de 5% de la population totale.

La commission des Affaires étrangères et de la Défense du Sénat, saisie pour avis sur la réforme des institutions, a supprimé l’amendement adopté par les députés rendant obligatoire un référendum pour l’adhésion de la Turquie à l’UE. La Commission précise, dans un communiqué, que "le dispositif proposé par l’Assemblée nationale (...) pourrait paraître dirigé contre un Etat ami et allié de la France, en l’occurrence la Turquie" et était "susceptible de porter un grave préjudice aux relations diplomatiques entre la France et ce pays" - Source Bakchich

Donc le problème loin d’être contourné au travers d’un partenariat déguisé reste entier.

Quelles seront les implications pour les habitants des membres de l’UMP ?

Économiques tout d’abord, puique 2010, verra la construction d’un espace de libre-échange et de libéralisation de leurs marchés. Il y a tout lieu de s’attendre à des privatisations et dans la suite logique par la prise en main des entreprises Nord. Déja en retard de développement, ces pays risquent de connaître assez rapidement des difficultés sociales que connaissent les pays de l’UE : Licenciements, augmentation des inégalités, du prix des denrées, de l’habitat, des soins, ...

En bref, apporter le savoir faire de la Commission européenne dans les pays du Sud. A prévoir donc le financement du développement par le dumping entre pays et la mise en place de droits à minima.

Enfin, il n’y aura à nos yeux aucune fierté à tirer de cette manifestation lorsqu’on contemplera les chefs d’état qui seront présents sur la photo dont parle le Nouvel Obs. En effet, les atteintes aux droits humains, la torture, la répression des opposants, le musellement des libertés d’association et de presse, la mise en place de législations liberticides d’exception sont le lot quotidien des populations du sud de la Méditerranée.

Et ne venez surtout pas Monsieur le Président nous expliquer que comme la Chine, il est nécessaire de dialoguer pour améliorer les choses il est nécessaire de "valider" certaines situations ou dirigeants.

En fin de compte, ce que retiendra l’histoire, c’est que pour avoir validé l’idée d’un conseiller du prince, l’idée et la construction européenne risquent le chaos.

Bonne photo Monsieur le Président ...

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com

Crédit Photo

Rue89

Bibliographie

Processus de Barcelone

Sommet de Paris pour la Méditerranée



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Sommet de l’Union pour la Méditérranée : Du moment que la photo est bonne ...
13 juillet 2008 - 11h22

Les bons sentiments sont les pavés de l’Enfer . Exit donc , dehors et vite , en termes pragmatiques , ce projet idiot de rassembler les deux rives d’une mer qui fut de tout temps une zone de guerres extrêmement violentes . Et qui , à mon avis , le restera encore longtemps .
Mais bon , cet expert en service militaro-planqué doit certainement savoir ce qu’est le sacrifice . Et donc , demeure avant tout un savant très avisé pour ce qui est des relations sérieuses entre Etats . Plus prosaïquement , le simple fait d’avoir élu à la tête dudit Etat français un slave hongrois , qui faisant fi à tout bout de champ ( intime et politique ) des bases de la coopération et des relations francos-allemandes , résultat voulu de la rupture de la frontière rhénane , volonté assurée de de Gaulle d’en finir avec le malheur , n’augure à mon humble avis rien qui vaille vraiment . Pour ce qui concerne précisément l’entente européenne . Comme ça , au final , on perdra sur les deux tableaux : un , la défiance germanique vis à vis de la France ne fera que croître , tandis que l’utopie maritime se disloquera d’elle-même , bien sûr n’ayant vocation à rien . Comme s’est disloqué jadis le fleuret d’amour entre Rome et Carthage . En langage simpliste on appelle cela l’incurie . Y’a même de grands intellectuels des services élyséens qui prétendent que les Allemands ne sont que des bronze-culs , toujours prompts à roter leur bière quand ils sont en vacances chez les sous-développés du Sud . C’est à ces petites attentions cérébrales que l’on mesure le chemin parcouru depuis Adenauer . Moi , je dis bravo !



Lettre contre l’Union et pour une méditerranée libre
14 juillet 2008 - 17h27 - Posté par Basta

Messieurs les Chefs d’États de Gouvernement des pays de la rive Sud de la Méditerranée,

Messieurs,

Je m’adresse directement à vous car vos peuples ne seront pas consultés lorsque vous déciderez de votre participation ou non à l’Union pour la Méditerranée qui vous est proposée par l’actuel Président de la République de France.

Le projet de partenariat euro-méditerranéen ou processus de Barcelone de 1995 avec son volet politique déjà axé sur la sécurité, son aspect économique et son chapitre culturel n’est pas si lointain qu’il faille vous le rappeler. Il promettait déjà un partenariat. Ni l’Europe, ni la France n’ont depuis apporté aux peuples du Sud de la Méditerranée la coopération alors promise.

La mondialisation vous a été imposée. Elle a essentiellement conduit à la privatisation de pans entiers des services publics qui ont été offerts à des multinationales. Se trouvant dans une situation de monopole, elles n’ont amélioré en rien les anciennes prestations et ne les ont pas rendues accessibles à un moindre coût non plus. Vos États se sont amputés d’une partie de leurs ressources.

L’Union européenne va exiger de vous une collaboration pour la sécurité, mais c’est la sienne qu’elle veut garantir. Elle vous demandera de vous équiper en vous fournissant auprès de ses fabricants d’armes.
Nous vous demandons de réduire vos budgets militaires surdimensionnés par rapport à vos économies nationales. Ce sont autant de ressources soustraites à vos économies anémiées et réinjectées aux pays du Nord, lesquels nomment cette hémorragie de moyens ‘coopération’.
L’Union Européenne vous demande de faire à sa place la chasse aux migrants qui choisissent l’exil au risque de leur vie. Le vote récent du Parlement Européen dans sa directive pour le retour traite les migrants comme des criminels sans droits. Cette mesure est une véritable honte à porter au crédit des Européens et plus encore à celui des responsables politiques des pays d’origine des migrants.
Ils tirent profit sans vergogne des maigres revenus qu’ils envoient à leurs familles, source de devises et ne protestent pas devant une application sélective des Droits de l’Homme.
Toute votre jeunesse qui est votre première richesse n’a qu’une ambition, fuir.
Au lieu de vous prêter à un exercice supplémentaire mais celui-là commandité de répression à son encontre, prouvez-lui qu’il fait bon de vivre dans leurs pays et sous vos régimes.

Vous avez à lutter contre l’analphabétisme qui par ses proportions énormes souligne que vous ne pouvez prétendre être des partenaires à égalité avec vos maîtres du Nord. 10 millions d’analphabètes au Maroc, 6 millions 400 000 en Algérie, 2 millions en Tunisie et 900 000 en Libye sont un handicap que vous ne surmonterez que par une volonté politique ferme.
Vous ne stabiliserez vos pays qu’en empruntant cette voie de l’éducation.

L’Union Européenne vous demande de faire la police en Méditerranée contre un risque terroriste. Le Traité de Lisbonne non agréé par la majorité des peuples européens mais qui sera le texte fondateur d’une Union très élargie à l’Est subordonnera la défense des Européens aux visées du commandement de l’OTAN. Le seul terrorisme que vous ayez à redouter est celui de la famine et de l’absence de perspectives dans lesquels sont incarcérés vos peuples.
Au sein de cette Union pour la Méditerranée, il vous sera demandé d’appliquer par transitivité et à vos dépens les décisions belliqueuses de l’OTAN.

En réalité ce qu’il est requis de vous, c’est que vous obtempériez à la normalisation avec le régime de Tel Aviv et que vous acceptiez de vous entendre dire que l’Islam et l’arabité sont les facteurs de déstabilisation de ce nouveau monde forgé par les néo-conservateurs étasuniens.
Vous allez vous asseoir à la même table que ceux qui acceptent que soit dit au sein de leur Parlement « Un bon Arabe est un Arabe mort » et qui violent collectivement toutes les Conventions de Genève et des centaines de résolutions de l’ONU qui garantissent les droits de la Palestine et des Palestiniens.

Je vous demande de ne pas vous méprendre.
Lisez ou faites-vous lire le Livre Blanc de la Défense préfacé par Nicolas Sarkozy.
Dans moins de 15 ans, l’ancien colonisateur français prévoit avec lucidité l’inexorable déclin démographique et économique des entités occidentales, UE et USA, au profit des pays asiatiques. Il vous est demandé de rester du côté de vos anciens et actuels maîtres qui sont les oppresseurs indirects de vos peuples pour les aider à retarder cette passation inéluctable d’hégémonie.
Les peuples des pays du Sud de la Méditerranée n’y gagneront rien, comme ils n’ont rien gagné à verser leur sang pendant la guerre entre Occidentaux de 39-45.
La Chine pour laquelle la qualification de puissance émergente n’a plus grand sens en 2008 prête à des taux de 0% alors que vos économies sont exsangues d’avoir à assurer les intérêts d’une dette au montant déjà payés quatre fois.

Le monde paraît plus incertain avec de nouvelles vulnérabilités aux Occidentaux car ils n’en ont plus la maîtrise absolue. Ils en ont le vertige et faute de pouvoir donner le vrai nom à ce nouvel équilibre, le déclin de l’Occident, ils le nomment terrorisme fondamentaliste islamique (pages 34 et 35 du Livre Blanc pour la défense).

Je vous demande donc de faire ou parfaire l’Union des Pays du Sud de la Méditerranée, harmonieuse et fraternelle. Ne la faites pas contre vos vrais voisins et pays amis d’Afrique.
La dépendance débilitante tant économique que culturelle vis-à-vis du Nord désorienté n’est pas une fatalité.
La Méditerranée est déjà en état d’agonie écologique avancée, ne nous prêtons pas au jeu sans vainqueur possible d’un faux développement selon le modèle économique occidental prédateur qui laisse des milliards d’individus dans la faim et l’obligation de migrer.
Les peuples du Sud sont restés en marge du "progrès". Qu’ils restent éloignés de la débâcle économique et spirituelle occidentale.
Ils ont à créer ou recréer un monde de solidarité où "Lumières" n’est pas synonyme de charniers et d’exterminations sans nombre et Échange n’est pas l’équivalent de prédation.

Convergence des Causes
29 juin 2008 /

http://www.convergencedescauses.com/content/view/1308/47/

12.7.08 15:55

http://basta.20six.fr/basta/art/75384699/






L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1
CONVERGENCE DES LUTTES : Vers une fusion des syndicats patronaux CFDT MEDEF ?
dimanche 17 - 23h03
de : Viktor Yugov
4 commentaires
Même pas mort.
dimanche 17 - 11h06
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Dans l’ESS, RTT et autres progrès
dimanche 17 - 00h08
de : Christian DELARUE
Et si on essayait la démocratie... pour voir ?
samedi 16 - 19h43
de : Le Cercle 49
15 mai 1948 / 15 mai 2020 : 72 ans de résistance jusqu’à la libération !
samedi 16 - 18h21
de : Jean Clément
Arrestations à Bologne
samedi 16 - 17h24
de : jean1
1 commentaire
Déconfiture - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 16 - 10h02
de : Hdm
Entre deux flics, la lutte s’est déconfinée dès le 11 mai un peu partout en France
vendredi 15 - 23h56
de : La Gazette des confiné·es
1 commentaire
Coronavirus dans les abatoirs
vendredi 15 - 23h13
de : azard
1 commentaire
Lettre ouverte de Léon Landini à François Ruffin.
vendredi 15 - 17h11
de : jodez
Philippe Martinez : « Gouvernement et patronat confondent la solidarité avec la charité.
vendredi 15 - 16h19
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite