Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français


de : Liberté 62
lundi 25 août 2008 - 17h54 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires
PNG - 51.2 ko

« A quoi servent les 600 millions d’euros des caisses noires du patronat et où vont les 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’UIMM et le MEDEF ? » C’est à répondre à ces deux questions que s’emploie Gérard Filoche, inspecteur du travail, militant syndical et politique dans son ouvrage sur Les caisses noires du patronat publié en mai dernier aux éditions Jean-Claude Gawsewitch.

Dédié à « Cathy, caissière chez Carrefour à Port-de-Bouc », son ouvrage est une prise de parole sérieuse et documentée destinée à faire la lumière sur un « scandale qui soulève le coeur ». Un livre de combat aussi : pour que s’engage au plus vite une véritable action des pouvoirs publics contre ceux qui en sont les protagonistes.

Un « scandale qui soulève le coeur »

Gérard Filoche rappelle tout d’abord le début et le contexte de l’« affaire ». Sous la pression des fonctionnaires de Tracfin, service relevant du ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie créé en 1990 « pour combattre le recyclage de l’argent sale » s’ouvre, fin septembre 2007, une « enquête préliminaire » sur des retraits de fonds suspects opéré par Denis Gautier-Sauvagnac, haut responsable de l’UIMM – Union des Indutries et des Métiers de la Métallurgie, « pivot du MEDEF ». « En fait, rappelle Gérard Filoche, ces manoeuvres étaient sous surveillance depuis de nombreuses années : Tracfin avait déjà signalé en 2004 de tels retraits en liquide au ministère des Finances, tenu à l’époque par Nicolas Sarkozy, qui aurait mis le dossier « en attente » ».

Un dossier mis « en attente »

Cette « attente » durera trois ans. Face à une rumeur et à une série de « bruits » se développant depuis les services ministériels, l’« affaire » finit cependant par éclater. Le 26 septembre, c’est Le Figaro qui allume la mèche. A partir de là, les informations commencent à percer dans la presse. Début octobre, une perquisition au domicile de Denis Gautier-Sauvagnac a lieu. « Trois jours plus tard, les policiers saisissent, sur les indications de l’IUMM, 2 millions d’euros dans un coffre loué par l’association patronale. »« « Tous les jours, on en découvre un peu plus et ça monte doucement » dit le 11 octobre un policier à l’agence Reuters » rapporte Gérard Filoche. Bientôt, les images d’une « caisse noire » de 600 000 millions d’euros, de « mallettes de 24 à 32 kg, contenant 150 000 ou 250 000 euros » qui circulent « plusieurs fois par an » et de près de « 2 millions d’euros distribués chaque année en liquide par l’IUMM et le MEDEF » s’imposent.

JPEG - 31.4 ko

Opérations de « diversion »

Comment les dirigeants du MEDEF et de l’IUMM vont-il faire pour légitimer l’existence de cette « caisse noire » issue de cotisations pas « ordinaires », sans véritable comptabilité et dont la « gestion était discrétionnaire, en liquide et en secret » ? Par diverses opérations de « diversion » explique Gérard Filoche. Tout d’abord, Denis Gautier-Sauvagnac nie les faits : « « Nous n’avons rien à voir avec , ni de près ni de loin avec des malversations qui relèvent de Tracfin » affirme à la presse M.Denis Gautier-Sauvagnac en marge d’une réunion sur la pénibilité du travail » rappelle Gérard Filoche. Contraint de les reconnaître, Denis Gautier-Sauvagnac se dédouane : « DGS admet, souligne Gérard Filoche : « Sur cette caisse, nous avons effectué des opérations de retrait en espèces, environ 2 millions d’euros par an, pour participer au financement de diverses organisations de notre vie sociale. » Mais il refuse catégoriquement de fournir l’identité des bénéficiaires de ces largesses secrètes. « Il n’y a jamais eu de corruption, de financement politique, d’achat de parlementaires, ou de signatures lors d’un accord syndical, jamais » affirme-t-il pour essayer de couper court aux recherches. » Bientôt, certains représentants historiques du MEDEF et de l’IUMM venant à la rescousse de Denis Gautier-Sauvagnac tentent de « banaliser » l’existence de cette caisse. D’abord en soulignant le fait qu’elle existe depuis longtemps et donc que Denis Gautier-Sauvagnac, « homme d’une parfaite honnêteté », n’est que l’héritier d’un « système ».

« Pour blanchir Denis Gautier-Sauvagnac, ils expliquent que tous se sont salis depuis des décennies »

« Pour blanchir Denis Gautier-Sauvagnac résume Gérard Filoche, ils expliquent que tous se sont salis depuis des décennies. Mais l’aveu n’excuse pas le crime. Son ancienneté non plus. Persévérer dans la turpitude ne l’atténue pas. On va d’ailleurs entendre des sons de cloches et des dates différentes ; certains disent que cette caisse noire dure depuis 1901, d’autres depuis 1947, d’autres depuis 1968. Curieuses dates : elles correspondent toutes à des avancées de la gauche et des luttes sociales, comme si c’était en réaction à un développement des mouvements du salariat. » Ensuite, en niant qu’elle soit de « l’argent sale » ou qu’elle résulte de « quoi que ce soit d’illégal ». Mais « c’est contradictoire souligne Gérard Filoche, : car soit c’est banal, légitime et on l’explique. Soit ce n’est pas racontable, et le silence encourage à soupçonner tous les coups fourrés, combines et corruptions les plus « glauques » ».

« Le plus sale mensonge, le plus immoral, des tenants de la caisse noire »

Autres opérations de "diversion" décrites dans le détail par Gérard Filoche : la mise en scène de la querelle des « anciens » du MEDEF et des « moderne », ou encore le conte de Clochemerle de Madame Propre et des « fieffés menteurs » avec annonce retentissante par Laurence Parisot, l’actuelle patronne du MEDEF, d’un procès qui fait « pchiiitttt » et d’un coup de pied dans la fourmilière qui se fait toujours attendre... Ou encore , pourquoi pas, d’un « complot » ourdi par le gouvernement Fillon-Sarkozy contre...Denis Gautier-Sauvagnac ! Mais le « must » est atteint par un biais où il est suggéré que cette « caisse noire », servait à « fluidifier les relations sociales ». « Vieille histoire de testament, semble ironiser Gérard Filoche, : à ma mort, je te lègue trois lettres. Tu ne les ouvres que si tu as des problèmes. Au premier problème, la première lettre dit : « Tu nie tout » Au second problème, la deuxième lettre dit : « Tu reconnais les faits, mais tu dis que ce n’est pas grave. » Au troisième problème, la lettre dit : « Tu mets tout sur le dos des syndicats. »

Alors ils essaient de tout mettre sur le dos des syndicats. Ils vont faire croire dans toute la presse que, s’ils ne peuvent pas parler, c’est par gentillesse pour les syndicats de salariés, car c’est à eux qu’ils ont donné de l’argent ! En Fait, notre patronat serait trop bon : ils seraient tous la main dans la main , copains et coquins, faux adversaires, ils s’entendraient et les patrons paieraient pour les salariés syndiqués. » Mais sous l’ironie, l’auteur des Caisses noires du patronat est ferme et démontre, preuves à l’appui, la construction du « plus sale mensonge », « des tenants de la caisse noire ». Loin d’alimenter les syndicats et donc la lutte sociale des salariés, « cette caisse noire de 600 millions d’euros, souligne Gérard Filoche, a pour fonction essentielle de mener le combat secrètement, puissamment, par la corruption, par tous les moyens, pour faire passer le programme du MEDEF. Les vraies victimes de cette caisse noire, ce sont les salariés, les smicards, les plus concernés : ce sont eux, c’est vous, c’est nous qui sommes visés. L’argent de la corruption a pour fonction, d’une part d’empêcher les travailleurs de faire grève, de résister, et, d’autre part, de faire passer des lois et des décisions qui affaiblissent leurs droits. »

« C’est le moment de dire « stop » »

« Dans un pays où il y aurait une même justice pour tous, conclue Gérard Filoche, DGS, Laurence Parisot, de Calan et quelques-uns de leurs compères seraient en prison préventive et fortement contraint de révéler l’étendue de l’immense corruption qu’ils ont alimentée pendant si longtemps. Pour l’instant, ils jouent encore, ils échappent, ils trompent, mentent, dissimulent, mais l’opinion va s’informer de plus en plus, des rebondissements sont inévitables et c’est le rôle des syndicats, de la gauche que de mener une véritable campagne en ce sens. Depuis dix ans que le MEDEF mène une vraie « guerre » contre tous les droits sociaux, les droits du travail, les salaires, la Sécurité sociale, c’est le moment de dire « stop », de démasquer ces intégristes néo-libéraux, de les contraindre à rendre des comptes. Ils ne sont pas au dessus des lois des citoyens. Ils n’imposeront pas leur agenda. Les enquêtes doivent aller jusqu’au bout et les sanctions d’autant plus fortes qu’ils sont plus responsables. »

Jérôme Skalski

Gérard filoche, Les caisses noires du patronat, collection « Coup de gueule », Jean-Claude Gawsewitch Editeur, 2008. 14,90 euros.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
25 août 2008 - 18h22 - Posté par momo11

La seule question que je me pose:Pourquoi les syndicats incriminés ne portent-ils pas plainte au moins pour la diffamation.Les syndicats auraient_ils peur de s’attaquer en justice aux patrons.Fraternellement.momo11



Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
25 août 2008 - 19h11 - Posté par oeil de bison

TU POSES LES BONNES QUESTIONS MOMO ATTENDONS LES REPONSES

POUR SE MARRER UN BON COUP ,ça devient tellement rare salut



Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
25 août 2008 - 19h41

excellente proposition de Momo 11



Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
25 août 2008 - 20h34 - Posté par pierre georges dit Fredo alias Colonel Fabien

Plus que jamais la pensée marxiste est nécessaire et pourtant le monde ne va pas dans ce sens.
Pour construire l’alternative lisez l’essai politique que nous publions en intégralité dans notre blog http://www.les-dizygotes.com/ "Sarkozy, Frêche : les dizygotes".

A lire sans modération pour préparer la fête de l’Huma et les congrès de l’automne et de l’hiver.



Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
26 août 2008 - 00h32 - Posté par la révoltée permanente

Il n’y a pas que la pensée Marxiste qui est nécessaire.
On ne va pas sans cesse retomber dans il y a " le capitalisme ou le communisme " comme seuls modèles de société.

Et l’anarchisme, cette chose utopique ?

J’aime cette citation émanant d’un communard " l’anarchie est un rêve non réalisé, mais qui peut devenir réalisable "


Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
25 août 2008 - 20h55

Merci Jérôme pour cet article qui fait honneur à Liberté 62
Xav



Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
26 août 2008 - 10h22

Porter plainte contre une campagne de presse dans un pays où la liberté de la presse existe encore (bien que, quoique...qui possède cette presse, est-elle vraiment si libre que cela ?!!!), porter plainte donc dans une procèdure judiciare en cours, cela serait vouloir nommer un juge qui instruirait une procèdure judiciaire sur un juge qui instruit une affaire judiciaire dans laquelle il n’y a encore rien d’établit !!!

Les syndicats iraient "à la ramasse" dans les grandes longueurs !!!

Il faut s’intéresser aux règles d’instruction pour mieux comprendre...et rien n’est exclus au moment où cela sera possible !!!



Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
26 août 2008 - 17h13 - Posté par momo11

Accès a l’instruction permettant de vérifier les propos des patrons et ainsi aller plus loin. Cela n’est pas impossible.momo11


Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
27 août 2008 - 21h10 - Posté par

Rappel, FO officiellement et financièrement aidé au moment de la scission avec la CGT en 1947 par l’AFL-CIO (syndicat US) en réalité la CIA ; plus tard la CFDT se détache de la CFTC trop voyante dans son attachement au Vatican et au Patronat, juste avant le programme Commun de la Gauche. Que de contrefeux déployés contre le "Communisme" tapi dans le premier syndicat de France et qui est resté le premier malgré tout.
Le scandale de l’UIFM n’en est pas un, sauf dans la mesure où le MEDEF est parvenu à acheter des lignes syndicales ; mais cela le saura-t-on un jour ? Enfin, nous ne devons pas nous voiler la face : les travailleurs représentés dans les directions syndicales, sentaient-ils l’intérêt à faire la Révolution ?
Les demi-révélations du Pouvoir ne visent-elles pas à semer le doute sur l’action syndicale, pour étouffer ce qui reste de contestation à l’échelle nationale organisée, malgré toutes les tentatives de divisions : le "tous contre tous" de Sarkozy ne suffisant pas ? JdesP


Le scandale du siècle au coeur du grand patronat français
27 août 2008 - 21h59

"cette caisse noire de 600 millions d’euros, souligne Gérard Filoche, a pour fonction essentielle de mener le combat secrètement, puissamment, par la corruption, par tous les moyens, pour faire passer le programme du MEDEF."

Bravo à Filoche qui aura besoin de soutien sous peu sans doute, tant il va se faire des amis parmi ces gentils patrons tous propres dans leurs costumes de faiseurs...

La question que pose cette phrase que j’ai retenue est la suivante : qui est le mieux à même de faire passer par voie la plus décisive les caprices du MEDEF ?..

Je crois que la réponse s’impose d’elle-même.

Nous exigeons, naturellement, de la Justice, des noms.

Soleil Sombre






La dictature des minorités - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 22 - 21h40
de : Hdm
1 commentaire
Et si l’incurie de nos dirigeants était la principale cause de chômage en France ?
mercredi 22 - 21h05
de : Gerard989
1 commentaire
A vous de juger de l’indépendance des médias aux ordres !
mercredi 22 - 18h03
de : JO
Thèses sur le mouvement en cours
mercredi 22 - 15h49
de : Paroles Libres
Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
9 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires
Info-tour dans l’ouest : Contre l’agriculture industrielle et son monde - Free The Soil !
mardi 14 - 16h20
de : Free The Soil
Manif animée à Brest
mardi 14 - 14h28
de : azard
10 commentaires
Aboutir.
lundi 13 - 19h37
de : L’iena rabbioso
13 commentaires
Liberté pour Ahmad Sa’adat, Georges Abdallah et tous les prisonniers palestiniens !
lundi 13 - 16h18
de : Jean Clément
Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier
lundi 13 - 10h05
2 commentaires
C’est la Saint Carlos Ghosn
lundi 13 - 09h00
de : Hdm
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
dimanche 12 - 21h09
de : Christian DELARUE
5 commentaires
KANAKY - Sur les traces d’Alphonse Dianou
dimanche 12 - 15h20
de : Ernest London
Édouard Philippe et Laurent Berger nous prennent-ils pour des imbéciles ?
dimanche 12 - 11h42
3 commentaires
60 milliards d’euros de dividendes distribués aux actionnaires en 2019 : record historique atteint en macronnie. CQFD :
dimanche 12 - 11h21
de : JO
Acte 61 Paris, convergence des luttes : violents affrontements, place de la République et ailleurs (vidéos) (
dimanche 12 - 00h36
de : nazairien
3 commentaires
Retraites : le spectacle syndical en marche !
samedi 11 - 23h16
de : Lepotier
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Jamais on ne corrompt le peuple, mais souvent on le trompe. Jean-Jacques Rousseau
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite