Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre ouverte à Vincent PEILLON et autres bavards socialistes
de : Slovar
mardi 2 septembre 2008 - 19h36 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

de Slovar

Il s’en passe toujours de belles au Parti Socialiste. Ainsi, il n’est pas de jour ou un des membres importants du parti ne se jette devant les micros pour, comme le disait Desproges, "montrer son ... émotion aux passants"

GIF - 7.7 ko

Le dernier en date à avoir placé son couplet se nome Vincent PEILLON. Extrait de ses déclarations à RMC

Question "le PS peut-il se réconcilier et l’emporter à la prochaine Présidentielle ?"

"Je pense qu’on y arrivera, si on fait attention à sortir une dizaine d’individus qui sont éternellement malfaisants, qu’on connaît, qui ont été de toutes les combines, et qui sont d’ailleurs assis au secrétariat national depuis 25 ans. Je pense que ces quelques malfaisants doivent maintenant gentiment prendre leur retraite. Ça fait 25 ans qu’ils pourrissent la situation, ça fait 25 ans qu’ils font des combinaisons, 25 ans qu’ils trahissent leurs propres amis. Et je pense que l’on peut faire sans eux.

Après, il y a dans ce parti beaucoup de gens respectables ; donc on peut respecter une minorité : il y a une façon de vivre ensemble, même quand on ne pense pas la même chose sur tout. Mais il y a des gens qui pourrissent cette situation, qui ne respectent pas les règles collectives, qui font toujours des combines.

J’ai quitté François Hollande en 2002, parce qu’il n’a pas voulu, après pourtant ce choc du 21 avril, faire la refondation nécessaire. Il a refait des vieilles alliances - Fabius, Strauss-Kahn, etc. Ils l’ont tué, comme ils tuent tout le monde, comme ils se tuent eux-mêmes d’ailleurs. Mais ils s’obstinent. Et ils peuvent nous tuer collectivement. Donc je dis basta ! Que tous ceux qui veulent vraiment du neuf, que l’espoir trouve son chemin, s’associent dans ce Congrès et qu’on ouvre un nouveau cycle politique. »

Moins joli que "aimez-vous les uns les autres ou disparaissez" mais plus significatif de ce que traverse actuellement le premier parti d’opposition français.

Mais au fait, qui est Vincent PEILLON ?

Agrégé et docteur en philosophie, Vincent Peillon est professeur de 1984 à 1997, quand il est élu député de la Somme.

Il entre en 1992 au cabinet d’Henri Emmanuelli alors Président de l’Assemblée nationale puis devient secrétaire du groupe des experts du PS l’année suivante.

Il présente la motion 2 au congrès de Liévin en 1994, au côté de Christophe Clergeau mais perd contre la motion d’Henri Emmanuelli, soutenue par la quasi totalité des hiérarques du parti. Il devient cependant membre du bureau national et délégué auprès du premier secrétaire, Lionel Jospin de 1995 à 1997.

En 1997, il est élu député de la Somme, dans la troisième circonscription (région du Vimeu). Pendant son mandat législatif, il est notamment président avec Arnaud Montebourg de la mission parlementaire d’enquête sur le blanchiment d’argent en Europe. Il devient parallèlement secrétaire national aux études du Parti Socialiste de 1997 à 2000, date à laquelle il devient porte-parole du Parti sous la direction de François Hollande.

Tirant les leçons du 21 avril 2002 et de l’élimination au premier tour de l’élection présidentielle de Lionel Jospin, il démissionne du poste de porte-parole pour créer un courant rénovateur au sein du PS, le Nouveau Parti socialiste NPS.

En octobre 2002, le quotidien Libération publie ainsi une tribune intitulée Pour un nouveau parti socialiste signée par Vincent Peillon, Arnaud Montebourg et Julien Dray. C’est le titre de cette tribune qui donnera son nom au courant Nouveau parti socialiste qui présentera une motion au congrès de Dijon (2003) et à celui du Mans (2005).

Il est élu en 2003, premier secrétaire de la fédération socialiste de la Somme, fonction qu’il avait déjà occupée de 1997 à 2000.

Député européen depuis juin 2004 - En 2005, il défend le Non au TCE.

Le 20 novembre 2005, durant le congrès du Parti socialiste au Mans, il vote avec Benoît Hamon et Henri Emmanuelli l’approbation de la synthèse générale au nom de la motion 5 du Nouveau parti socialiste, l’autre chef de file de son courant, Arnaud Montebourg, s’abstenant.

Alors que s’ouvre l’université d’été du Parti socialiste à La Rochelle fin août 2006, il exprime son soutien personnel pour Ségolène Royal à l’investiture du Parti pour la présidentielle ; une position qui divise les membres du courant Nouveau Parti socialiste dont il est le co-aminateur avec Benoît Hamon et Henri Emmanuelli.

Il est durant la campagne présidentielle de 2007, l’un des trois porte-parole de Ségolène Royal.

Il est battu (49,89%) par son opposant lors des élections législatives de juin 2007 dans la troisième circonscription de la Somme.

Dans le cadre des différents débats sur la rénovation du Parti socialiste lancés depuis juin 2007, Vincent Peillon crée l’institut Edgar Quinet en septembre 2007, afin de se doter d’un outil de réflexion et de débat. http://www.edgarquinet.fr/

Fonction Politique

* Secrétaire du groupe des experts du PS 1993 -1994 . * Membre du bureau national du PS depuis 1994 . * Délégué auprès du premier secrétaire du PS 1995 -1997 . * Secrétaire national aux études du PS 1997 -2000 . * Porte-parole national du PS 2000-2002.

Source Wikipedia

"qui ont été de toutes les combines" déclare" M. PEILLON ?

Je serais tenté de dire que son (jeune) parcours est également émaillé de nombreux accords assez opportunistes ... M. PEILLON, vous n’êtes pas au bureau national depuis 25 ans mais votre "jeunisme" proclamé ne prouve rien et vos aller et retour entre Henri Emmanuelli, Lionel Jospin, François Hollande, Arnaud Montebourg et Ségolène ROYAL sont tout aussi attaquables.

Traiter de malfaisants ses opposants en interne n’apporte que miel et délices à la majorité présidentielle qui n’a même plus à mobiliser son service communication pour enfoncer un peu plus le PS et surtout militants et sympathisants. Mais vous n’en avez cure ...

Que vous vous détestiez les uns et les autres est une chose au demeurant regrettable et navrante, mais que vous ayez l’indécence de "vider les poubelles" devant les média est intolérable. Insultez vous si vous le souhaitez mais hors des caméras et micros. Un parti démocratique est aussi un parti qui sait gérer ses différences sans pour cela tomber dans la vulgarité.

Or M. PEILLON votre déclaration est vulgaire.

Vulgaire parce qu’elle jette à la face de ceux qui ont voté pour des candidats socialistes aux législatives et aux municipales une vision de la médiocrité. Qui êtes vous pour croire que vous portez la "parole divine" et être capable de savoir ce qui est bon pour les socialistes ?

Pourquoi en ce cas n’avez vous pas lors des dernières législatives élevé la voix pour fustiger les "malfaisants" qui ne méritaient certainement pas à vos yeux un mandat des électeurs ?

Quand vous a t-on entendu saisir les micros pour expliquer ce que vous feriez en cas de retour du PS aux affaires sur :

Le temps de travail (déplafonné alors que les entreprises continuent à toucher les aides 35H00) Le forfait jours des cadres Les franchises de santé Le détricotage du code du travail La dépénalisation du droit des affaires L’augmentation du temps partiel L’allongement du temps de cotisation pour une retraite incertaine

Non, on vous a vu essentiellement dans un rôle de procureur au "petit pied" harassant le Premier Secrétaire actuel et dénonçant des "malfaisants" dont vous ne citez d’ailleurs pas les noms.

A tous les mauvais coups porté aux français, vous avez préféré "faire la star" dans les media.

J’ai honte pour vous et pour tous ceux qui continuent inlassablement à désespérer ceux qui défendent les idéaux de gauche et se foutent totalement de votre modernisme et de vos états d’âme. Les militants et les sympathisants continuent, de leur côté, à dialoguer et se révolter sur le Net. Les forums bruissent d’idées et d’envie d’en découdre avec les mesures gouvernementales et vous, vous nous offrez ce triste spectacle.

Jaurès que, semble t-il, vous aimez citer disait : "Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots" n’est ce pas ce que vous avez fait dans ce micro si plaisamment tendu ...

Vous déclarez : "Ils l’ont tué, comme ils tuent tout le monde, comme ils se tuent eux-mêmes d’ailleurs. Mais ils s’obstinent. Et ils peuvent nous tuer collectivement. Donc je dis basta !"

Nous aussi !!!

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre ouverte à Vincent PEILLON et autres bavards socialistes
2 septembre 2008 - 21h51

Panier de crabes.



Lettre ouverte à Vincent PEILLON et autres bavards socialistes
2 septembre 2008 - 22h44

La vraie question : A quoi sert la philosophie ?
Et aussi : Y a-t-il un âge pour commencer philosopher ?
Je vous laisse le lien du website d’un philosophe français, Vincent Cespedes, qui vient de publier un ouvrage destiné à tous, y compris les jeunes adolescents :
_ http://www.vincentcespedes.net



Lettre ouverte à Vincent PEILLON et autres bavards socialistes
4 septembre 2008 - 23h25 - Posté par abaleurope

des bon a rien qui pensent avoir raison en proposant aux travailleurs bientot affamés l’homeopatie sociale pour guerrir le cancer de la famine.
c’est eux qui ont ouvert le bal de la privatisation des services publics en appaudissants haut et fort l’europe ! l’europe !
moi ca me degoute le mot socialiste pour les désigner.
il faudrait les appeler les faux culs de droite deguisés (a part quelques uns)
le socialisme c’est jaures !
les socialistes actuel sont des jaunes de sarko !

abaleurope



Lettre ouverte à Vincent PEILLON et autres bavards socialistes
5 septembre 2008 - 16h45

Peillon-le-félon...

Laisse tomber, j’ai connu à mon "époque PS" ; il venait nous faire en réunion de sections, des "discours de gôôôche" au nom du NPA, on a vu ce que ça a donné - un TRAITRE, à vomir !

Voilà.






Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
CHILI : Un féminicide dont les médias ne parlent pas !
lundi 25 - 17h25
de : JO
Rapports de force a besoin de vous !
lundi 25 - 14h50
Le nouveau CRUSH 44 : ces petits jouets du capitalisme colonial.
lundi 25 - 13h34
de : jean1
BOLIVIE : La CIA partout, les dollars pleuvent à flots pour les complots, pas pour la pauvreté !
lundi 25 - 12h06
de : JO
1 commentaire
Le patriarcat compris comme dynamique sociale
lundi 25 - 01h23
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Toujours contre la prostitution et le viol ici ou ailleurs avec Zéromacho - Christian Delarue
dimanche 24 - 12h07
de : Christian Delarue
3 commentaires
L’ANARCHIE - Théories et pratiques libertaires
dimanche 24 - 11h37
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il ne faut pas confondre la critique utile contre les choses avec les jérémiades répétitives contre les gens. Foucault
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite